30 étapes
83 commentaires
Dans le cadre de notre travail nous passons 6 mois à Bangalore en Inde, et 1 mois à Ho-chi-minh au Vietnam!
Novembre 2017
24 semaines
Partager ce carnet de voyage
1

Ça y est, hier a été mon dernier jour de travail à Stuttgart. Au moment de partir et de dire au revoir aux collègues, je me suis enfin rendue compte que le départ approchait... Sans grosse surprise, mes bagages ne sont pas encore préparés, mais les listes sont prêtes ! Plus qu'aujourd'hui pour faire les derniers achats et aller récupérer mon billet de train pour Francfort, finaliser des détails administratifs (même si là-dessus je me laisse porter par Matthieu qui est beaucoup plus au point que moi!!), manger les dernières Weißwurst, finir notre tournée des au-revoir, profiter aussi des moments à 2 car nous serons séparés au début entre le Vietnam et l'Inde ! Et bonne nouvelle, nous avons (enfin) reçu nos visas hier à midi, l'Asie nous attend !

Un peu de lecture... 

Alors pour récapituler nos dates de voyage:

13 novembre 2017 : Départ Lou pour Ho-Chi-Minh

15 novembre 2017 : Départ de Matthieu pour Bangalore + premier jour de travail à Ho-Chi-Minh

16 novembre 2017 : Premier jour de travail pour Matthieu

14 décembre 2017 : Vol de Ho-Chi-Minh à Bangalore

15 décembre 2017 : Premier jour de travail à Bangalore pour Lou

22 décembre-28 décembre 2017 : Noel en famille à Lyon

30 décembre 2017 - 14 janvier 2018 : Vacances au Sri-Lanka

15 mai 2018 : Retour en Allemagne !!

2

Ça y est, aujourd'hui c'est le grand départ ! 5°C annoncés ce matin et c'est parti pour 18h de S-bahn/ICE/avion/taxi et les attentes qui vont avec ! 30 kg répartis en 2 sacs, j'ai déjà hâte de m'en débarrasser à l'aéroport.

départ de l'appartement
départ de l'appartement
Départ de la Stockheimer ! 
Paris ou Frankfurt, il est encore temps de changer d'avis !! 

J'ai finalement opté pour le train vers Frankfurt, j'arrive à l'aéroport vers 11h45, heureusement que j'ai prévu une marge car on a eu plus de 30 minutes de retard. Le temps de prendre la navette pour le terminal 2, j'arrive au check-in juste 1h30 avant l'heure du départ. Point positif, alors que je faisais la queue pour déposer mes bagages, je vois qu'il y a un guichet pour les Economy Premium. Parfait, en 5 minutes les bagages sont déposés et je me diriger vers le point de contrôle des passeports et la sécurité, qui ne prendront pas beaucoup de temps non plus !

30,5 kg en 2 bagages, ça passe ! 
Quand même un dernier Schnitzel pour le déjeuner avant de partir. C'était pas le meilleur mais... Mahlzeit ! 

Prochaine étape à Ho-Chi-Minh !!

3

Me voilà arrivée à Ho-Chi-Minh vers 7h45 (-6 en Europe) ! Première impression en sortant de l'avion : Il fait chaud, et humide !! Et je ne suis pas habillée en conséquence. On prend une petite navette qui nous amène au terminal. Ici aussi l'immigration se passe hyper rapidement , ce qui fait qu'à 8h30, j'ai récupéré bagages et je suis prête à aller retirer de l'argent pour pouvoir prendre un taxi et aller à l'hôtel. Sauf que... Ma carte ne fonctionne pas, j'essaie un distributeur, puis un autre et un 3e ça ne fonctionne pas. Je regarde combien d'euros il me reste; 13 et quelques alors je file au guichet pour les échanger, il n'y a pas de montant minimum mais ils n'acceptent que les billets. Bref situation compliquée j'arrive à joindre Matthieu sur whatsapp pour qu'il appelle la banque (que bien sûr je n'arrive pas à joindre), puis il finit par me demander combien j'ai voulu retirer. "Ben 600000 c'est bien je trouve pour commencer". . Bon en fait il y a un minimum de 50€ pour retirer à l'étranger, et là je ré-essaie et miracle me voilà millionnaire ( 2 millions en poche = 75€ ). Situation réglée (merci Matou!), je monte dans un taxi et 20 minutes plus tard je suis arrivée à l'hôtel. On m'indique que ma chambre sera prête 30 minutes plus tard, donc j'attends dans le lobby avec un jus d'orange et en écrivant à tout le monde que je suis bien arrivée 😀 A 17h45 il fait nuit, donc pas de changement avec l'hiver européen, ah si un !! La température, 30 °C et bien humide. Je pars dîner vers 19h avec un copain/ex-collègue, Jörg, qui est en stage ici depuis septembre. J'espère le trouver facilement car pour l'instant je n'ai pas de carte Sim vietnamienne !

Sinon pour revenir sur le vol: L'economy premium est franchement pas mal au niveau de la place pour les jambes, on peut s'allonger un peu plus que la normale (mais bon ça ne m'a pas aidée à dormir mieux), et on n'est pas collé à son voisin (ou sa voisine dans mon cas). Le choix des films était franchement pas terrible (même si au début j'ai cru qu'il n'y avait pas d'écran du tout car ils étaient "cachés" dans les accoudoirs). Les repas plutôt corrects niveau goût et très copieux (j'ai pas pu finir mes plateaux). Un truc super, j'ai voyagé avec le Boeing Dreamliner : les hublots sont énormes et n'ont plus de "volets". Il y a un petit bouton qui permet de choisir le degré d'assombrissement (jusqu'à 5 teintes). Il y a eu beaucoup de turbulences je trouve, mais globalement c'est une bonne expérience avec la Vietnam Airlines.

un des 2 plateaux-repas, servi 1h30 après le décollage 
c'est pas hyper facile à prendre comme photo, mais on voit le petit bouton sous le hublot de devant qui permet de "teinter" les hu...
Piscine de l'hôtel 
Mes premiers rouleaux de printemps vietnamiens !! 
4

Je risque de faire un peu court pour aujourd'hui. J'ai quitté l'hôtel à 8h20 ce matin et je suis de retour à 22h30. Mais non je n'ai pas fait que passer ma journée au travail ! Praseetha, indienne, la chef de groupe au Vietnam, est ici en mission pendant 3 ans, et est venue me chercher en taxi ce matin car mon hôtel est sur sa route. Nous avons donc fait la route ensemble avec 2 autres collègues indiens et sommes arrivés à eTown2 20-30 minutes plus tard. Mes bureaux sont au 11e étage, il y autant de trafic dans les 6 ascenseurs que dans les rues. Je n'ai pas le droit de faire des photos alors:

La place à gauche au bout de la ligne rouge c'est la mienne ! 

En gros il faut imaginer des box de 3m sur 3, et on est à 4 dedans, voire 5 car c'est vraiment blindé de chez blindé !! Certains s'assoient même dans les salles de réunion car il n'y a plus de place ailleurs. J'ai été très bien accueillie, j'ai même tendance à penser que je serai mieux intégrée en 1 mois ici qu'en 1 an à Stuttgart. Mais on pourra en reparler le 15 décembre 😀 Je me pose une question, on est au 11e étage, on a une vue hyper dégagée sur la ville, mais ils ferment tous les rideaux. Il fait chaud mais on ne peut pas dire que le soleil tape sur les vitres. Alors à vos suggestions ?! Et entre 12h et 13h, c'est l'heure de la sieste alors les lumières s'éteignent et chacun cherche sa position la plus confortable pour dormir (pieds sur le bureau acceptés, oreillers également !). Je suis rentrée à 12h58 de ma pause déjeuner ce midi, je vais essayer d'y aller plus tôt demain pour pouvoir aussi en profiter ! En parlant de sieste, je vais me coucher, et bientôt un nouveau post, car ça manque sacrément de nourriture je trouve.

Petite pensée pour Matthieu qui vient d'arriver en Iran 
Café sur 4 ou 5 ou 6 étages assez  impressionnant, très sympa pour boire un smoothie ou un thé glacé ! 
5

Premier moment de solitude ce soir en allant manger dehors toute seule. J'ai repéré sur Tripadvisor un petit resto à une dizaine de minutes à pied (enfin un peu de "marche" ! depuis mon arrivée j'ai l'impression de passer mon temps en taxi/scooter) de mon hôtel. Donc j'y vais et je commande assez rapidement un Bo Bun :

bo bun
Bún Bò Giò Nac 

Sauf que manger ça avec des baguettes, c'est pas hyper facile. A un moment, un des serveurs m'amène une fourchette mais je persévère; il faut bien que j'apprenne. Et un peu après je lève la tête et je vois un des serveurs faire un truc du genre "ça va elle s'en sort ?" et l'autre qui lui répond par un signe "bof bof". J'ai rigolé avec eux et puis j'ai continué comme j'ai pu ! Et puis c'était très bon (Ngon lám) ! Parce que oui ici je me fais vite repérer car il n'y a que très peu de "blancs". En tout cas dans les quartiers visités pour le moment, j'imagine que ce sera différent dans le centre-ville touristique Par exemple hier en partant du travail je prends l'ascenseur et du coup un homme d'une soixantaine d'années m'adresse tout de suite la parole : Do you work for DHL ? - No for Bosch blablabla et bon il me dit qu'il intervient auprès de DHL (le 11e étage = étage des boîtes allemandes) en tant que prof d'anglais. Mais moi j'entends un petit accent alors j'ose quand même demander s'il est français ? Loupé, du Luxembourg. Mais bref tout ça pour dire que quand on croise un autre "blanc", au moins dans les bureaux, on se sent obligé de leur parler !

A part ça, voilà un petit plan pour expliquer un peu où je me situe:

Bon alors 15 minutes on n'y est pas vraiment !! j'ai mis 45 minutes la première fois, et 20 ce matin... 

Voilà quelques photos de ma chambre:

Je suis sûre que ça va en impressionner certains...! 
Un stade à gauche, police en face ?  

Allez, j'en garde pour un prochain post !

J'ai entendu parler de pénurie de beurre ? Venez me voir !!  92200 VND=3,45€
6

Namaste!

Quelques jours après madame Weinum, me voila moi aussi sur le depart en direction de l´Asie, et plus particulierement de l´Inde. Me voila moi aussi bien chargé et pret a changer de mode de vie pour les 6 prochains mois. Camille m´accompagne à la gare pour un dernier café, juste avant mon train m´amenant à l´aeroport de Frankfurt.

Bien chargé mais il reste encore un peu de place pour les souvenirs! 
dernier cafe avec mon témoin. Rock and Roll Baby!

Me voila donc en route. Arrivé à l´aéroport, et après un tour dans la lounge Lufthansa, me voila près pour environ neuf heures d´avion direction Bangalore. Contrairement à Lou j´ai la chance d´être en Business mais nen profite malheureusement pas pour me reposer, étant plus disposé à profiter le plus possible de mon vol. Après deux delicieux repas et quelques verres de vin, me voila enfin arrivé à destination.

L´avion m´amenant à destination

Je fais à mon arrivée la connaissance de l´administration indienne. Le service d´immigration demande énormément d´informations et plusieurs heures passent avant que je puisse rejoindre mon hotel aux alentours de 4h du matin. Après une (trop) courte nuit me voila au bureau pour mon premier jour de travail. Je connais déjà la plupart de mes collegues rencontrés lors de mon premier voyage ici et fais la connaissance des nouveaux. Tout le monde est accueillant et semble décider à m´aider dans ma quête d´appartement. En attendant me voici à l´hotel ou j´espère rester le moins longtemps malgre la qualité des services.

Ici aussi niveau nourriture on se débrouille pas mal 

Demain sera decisif pour moi/nous avec la visite de plusieurs appartements en esperant trouver la perle rare. Pour l´instant mes trajets se résument de ma chambre d´hotel à mon bureau mais je compte (très) bientôt vous montrer des photos de la ville. Rendez-vous demain pour topo des visites!

7

Xin chào !

Alors une des grandes questions était liée au petit-déjeuner de l'hôtel, en fait c'est le seul repas occidental de la journée (et c'est très bien comme ça). Cette semaine en gros c'est lever, 20 minutes de course/stepper à la salle de fitness, douche, petit déjeuner et navette pour aller au travail à 8h. C'est quand même marrant car sur le "tableau de bord" du stepper, je peux jouer au Sudoku, ou au Mah-Jong, mais c'est pas hyper pratique...

 Mon classique œufs brouillés salade rosti, + fruits frais ,  joli cadre ce matin au bord de la piscine.
  une petite dédicace à mon lorrain 😀 préféré et des pâtisseries danoises qui ressemblent sacrément à des pains au chocolat...

Ici le scooter est roi. Je m'y accommode très bien mais seulement en passagère. C'est beaucoup trop compliqué il n'y a pas de règles (ou au moins je ne les ai pas encore décryptées!), tout le monde va là où il veut. Il y a quand même des feux rouges et c'est pas trop mal quand on est piéton, ça laisse quand même un repère. Les voitures n'ont clairement pas la priorité sur les 2-roues donc en gros il faut choisir entre le confort au frais d'une voiture, et la rapidité du scooter qui fait quand même aller je pense 3 fois plus vite, mais sous 30°C (d'où la petite jupette sur une photo plus bas pour protéger du soleil).

Le trafic est plutôt raisonnable sur cette vidéo.
une vraie locale !!! 

Un plus long post à venir pour parler de mon week-end fort chargé !! Cet après-midi, c'est cours de cuisine !

8

Comme expliqué dans ma précédente étape, je suis attendu samedi à 11h pour la visite d´un appartement. Je me mets donc en quête d´un distributeur automatique afin de pouvoir payer le taxi qui m´emmènera sur place. Et la un problème de taille se pose à moi, il s´avère que le distributeur se situe de l´autre coté de la rue! Il faut savoir que les feux ne sont pas légions ici donc on peut passer plusieurs minutes à attendre une éventuelle ouverture pour pouvoir traverser.


Le graal enfin atteint, me voila prêt pour ma visite du samedi. Je suis rejoint pour cette visite de ma collègue indienne Punam, à peine 22 ans au compteur et qui m´a trouvé cet appartement juste en face de chez elle. Apparemment de sa propre initiative elle a déjà appelé plusieurs propriétaires et nous visitons ce qu´elle pense être le meilleur endroit pour nous. La visite se passe plutôt très bien et après discussion avec Lou nous décidons de prendre l´appartement!

Home sweet home 

J´emménage vendredi prochain et il y aura même une chambre d´ami pour ceux qui voudraient éventuellement passer quelques jours avec nous en inde. Fait amusant: Un autel se situe dans l´appartement pour prier les dieux hindous. En général, les signes religieux sont omniprésents ici que ce soit dans les taxis les halls d´hotels ou les magasins.

L´autel pour prier Ganesh

Nous passons le repas de midi ensemble autour d´un uttapam, spécialité culinaire du sud de l´Inde dont je suis friand depuis mon précédent voyage. Pudam a ensuite encore la gentillesse de m´accompagner chez un opérateur téléphonique pour me commander une carte sim prépayé pour des appels illimités dans tout l`inde ainsi qu´un giga de données mobiles par jour pour deux mois le tout pour... 6 euros (cela laisse rêveur quand on a la (mal)chance d´être chez un opérateur allemand). Nous nous séparons en milieu d´après midi et je passe ma fin de journée dans une brasserie qui diffusent quelques matchs de premier league et sert des bières brassées sur place.

Mon dimanche est relativement calme et j´en profite pour me promener dans les rues et pour visiter le musée des sciences. Le musée est super ludique en proposant plein de petites animations résumant les différents principes mécaniques (engrenages système de poulies...). D´imposantes machine outils et une reproduction à l´échelle 1/4 sont aussi à découvrir sur place.

Petit panel de photos 

Demain commence ma première semaine entière de travail ici notamment avec l´arrivée de mon chef et d´Andy qui a normalement déjà pas mal bourlingué dans la région. A bientôt pour de nouvelles aventures!

9

Salut les followers 😀

Après une bonne frayeur causée par l'arrêt brutal de mon PC et l'impossibilité de le redémarrer pendant 45 minutes, il semble qu'il se soit décidé à re-fonctionner... Tant mieux, car j'ai "enfin" une soirée tranquille à l'hôtel.

Ce week-end a été bien chargé !! J'ai commencé vendredi soir par retrouver Jörg (le stagiaire, que je connais de Stuttgart), Vu et Công (des amis que Jörg a rencontrés ici, qui apprennent l'allemand dans le but de faire une partie de leurs études à Hambourg/Munich) devant mon hôtel, et nous sommes allés en scooter dans un restaurant. Je crois qu'ils ont voulu nous faire plaisir en allant dans un restaurant "européen", voire même français, mais c'était pas top ! Et je ne suis pas encore assez lassée de la nourriture vietnamienne pour avoir envie de frites et de steaks ! An et Mân nous ont rejoints. C'est assez spécial, on a fait un tour de présentation, et c'est très important de mentionner son âge et son statut. D'après ce que j'ai compris, ils ont des formules différentes pour parler à quelqu'un de plus jeune ou de plus vieux.

appréciez la déco française sur les murs, et les glaçons dans les bières ! 

Nous sommes ensuite allés tous ensemble dans un karaoké ! Il y en a tous les 100m ici (Camille si tu me lis tu serais au paradis !!!). C'est assez rigolo car en fait on book une salle juste pour nous donc c'est vraiment privatisé. La salle est hallucinante, il y a 3 micros mais le son est horrible, il y a un espèce d’écho horrible !!

Petit aperçu  ans son  et c'est certainement mieux comme ça !

Première grosse pluie en sortant donc on a attendu un peu avant de rentrer chacun chez soi !

Ils ont tous dans leur scooter des ponchos prêts à être sortis ! 

Samedi matin, Anh (teamleader ici, que j'avais rencontrée à Stuttgart lors d'un de ses déplacements), est venue me chercher pour qu'on aille à l'hôpital car je n'ai pas pu faire en Allemagne la dernière injection pour le vaccin de la rage sur les 3 nécessaires. Nous sommes arrivées à l'hôpital, et franchement je n'ai pas été en confiance... Elle est allée demandée au guichet et en fait il n'y avait plus de tickets disponibles pour la journée donc on est parties : j'étais plutôt soulagée même si maintenant je vais devoir me tenir éloignée des chiens !

Hôpital spécialisé dans les vaccinations au 167 rue Pasteur 

Ensuite petite visite du marché Cho Ben Thanh. Dépaysement assuré, odeurs franchement pas alléchantes, allées très étroites... Incroyable à voir mais j'avoue que pour moi c'était un peu too much quand j'ai vu les poissons/viandes en plein soleil ! J'y ai quand même goûté du poulet séché aux épices à manger en snack et c'est pas mauvais du tout. C'est assez rigolo de voir des décorations de Noel alors qu'on se croit en plein été.

Un peu de tout, des crevettes qui sèchent et des oeufs de toutes sortes


Un peu de scooter, un déjeuner et du shopping. On se gare directement devant les magasins/restaurants.

Nous étions ensuite invitées le soir chez Praseetha, la chef de groupe qui était venue me chercher le premier jour de travail ! Elle avait invité des collègues pour une dîner chez elle. On a ensuite fait un Uno à même le sol, Anh avait aussi le jeu du loup-garou, donc à ce niveau-là pas de dépaysement. Par contre j'ai quand même essayé de m'imagine à Stuttgart, invitée chez mon Groupleader, à manger assis par terre avec mon groupe, et de jouer au Uno avec eux. Et euh en fait non impossible de pouvoir imaginer une situation pareille ! Et pour finir qu'est-ce qu'on a fait ? Un karaoké bien sûr ! Nettement moins "classe" que le premier par contre.

Mélange indien/vietnamien/français avec du vin vu dans des coupes ! 

Et le plus important ici pour trinquer : Môt Hai, Ba, Dzô ! (1, 2, 3, yo).

Dimanche, il y a eu un typhon, il a plu toute la journée alors que j’avais enfin la possibilité de profiter un peu de la piscine le matin 😀 Tant pis, c'était un bon temps pour un cours de cuisine, et ça fera l'objet d'un prochain post car ça fait déjà beaucoup pour aujourd'hui. A la prochaine !

10

Donc dimanche, je me réjouissais quand même de passer un peu de temps à me prélasser à la piscine mais il y a eu le typhon ! Alors le typhon, chacun en a sa définition, mais à Ho-Chi-Minh, c'était beaucoup de pluie, et froid ! seulement 23-24°C 😉 Mais du coup, pour profiter de la piscine, j'ai connu mieux.

Mais c'était donc le temps presque parfait pour un cours de cuisine. Et là comme Jörg était intéressé je lui ai proposé de venir et on a été 2 pour le cours ! Nous avons donc été récupérés en voiture à mon hôtel, après une cinquantaine de minutes nous sommes arrivés au village de Cu Chi, sous la pluie donc. Nous avons découvert les jardins car ils produisent eux-mêmes ce dont ils ont besoin. Et aussi ramassé les champignons qui poussent dans des bouteilles ! La cueillette a quand même été expéditive vu qu'on était sous des trombes d'eau.

bien équipés pour la pluie ! 

Comme le plus long à cuisiner/cuire était la soupe : Pho Gà (poulet) et Pho Bó (Boeuf), nous avons mis le bouillon à faire cuire: Os, petite infusion de 5 épices, oignon et gingembre "brûlé".

Préparation du Pho Gà et du Pho Bò. 

J'ai choisi de cuisiner des Cha Gio (nems). Alors ici le plus important c'est la sauce ! Toujours à base de fish sauce, mais à compléter par les autres saveurs essentielles au Vietnam: Sauer ( Kumquat), spicy (chili), Neutre (eau), Sweet (sucre). Et plus un peu de chili et d'ail en morceaux ! Le plus dur, c'est de rouler !!

J'ai trop envie de recommencer  toute seule !! 

Ensuite c'était la très bonne surprise, j'ai fait une pomelos salade, et c'est vraiment hyper bon, frais, avec un super mélange de saveurs et très bonne sauce pour relever le tout !

Très à l'aise avec les baguettes.  😀

Et puis pour fini, préparation du café à la vietnamienne et rebelote sur le roulage de spring rolls à la banane, sésame et cacahuètes !

on devine la goutte de café qui en train de passer le filtre !

Bref finalement très belle journée et je repars avec mes recettes. Vous connaissez l'adresse si vous voulez en profiter (enfin, à partir de mai 2018!). Ils ont aussi publié pas mal de photos sur leur Facebook. suivre le lien en cliquant ici. En fait, j'ai trouvé le Pho un petit peu décevant au niveau des saveurs par rapport au reste qui était vraiment excellent !

Matthieu de son côté rencontre pas mal de difficultés au niveau de la recherche d'appartements, le plan qu'on avait est tombé à l'eau... On a d'autres pistes en cours mais ça lui prend pas mal de temps. Heureusement que Punam est là pour donner un coup de main car le responsable RH avec qui on est normalement en contact n'a pas l'air hyper actif...

De mon côté le travail c'est toujours un peu la cata à cause de l'audit à venir, mais le fait de changer d'environnement est quand même très appréciable (à part au niveau des outils qui mettent un temps fou à charger ici !! Je serai moins exigeante à l'avenir sur ce qu'on demande à nos collègues en Inde ou au Vietnam !).

Sinon la très bonne nouvelle est que Matthieu me rejoint mercredi et nous partons en lune de miel à Phu Quoc pour 4 jours j'ai hâte !!!

11

Me revoilà!

Comme Lou l´a cité dans le post précédent, ma semaine n´à en effet pas été de tout repos! La propriétaire de l´appartement dans lequel nous devions emménager est finalement revenue sur sa décision suite à drame personnel (son mari est décédé la semaine dernière). Du coup me voici lundi revenu à la case départ avec mon acolyte Punam à la recherche de l´appartement idéal. Deux visites se succèdent dont une aurait pu être concluante. Cependant je traite (ou plutôt Punam traite) avec un agent immobilier sans jamais rencontrer le propriétaire qui n´est pas en mesure de justifier qu´il est bien le propriétaire dudit appartement!

Pause bien méritée pendant nos recherches  

Alors que je suis sur le point d´abandonner tout espoir et que je me résous à l´idée de vivre à l´hôtel pour 6 mois, un message de mon contact aux ressources humaines qui jusque là avait surtout brillé par son absence me donne rendez vous pour visiter un appartement vendredi midi. Me voila donc en route avec seulement une adresse approximative et aucun moyen de communiquer avec le propriétaire (situation que je commence a connaître et à mieux appréhender). Par chance Nicholas des ressources humaines est aussi présent (sans m´avoir prévenu de son éventuelle présence ou non, cela va de soit). Je visite l´appartement que l´on peut aisément qualifier de luxueux (jugez plutôt!). Au total 200 m², 3 chambres à coucher 3 salles de bain, 4 balcons ...


C´est le grand luxe!

Je suis bien entendu impressionné et je pense naïvement que la prochaine étape va être de discuter du prix mais Nicholas me fait vite comprendre que ce n´est pas moi qui vais discuter du prix du loyer mais lui plus tard en privé. Le propriétaire me demande quand je veux aménager et si tout se passe bien, je devrais pouvoir résider dans l´appartement à partir de lundi. Il me fait comprendre assez vite qu´il aimerait que j´embauche une femme de ménage pour garder l´appartement en bon état et me présente à une femme de ménage qui me propose ses services journaliers pour 120 euros par mois. J´accepte la proposition la paraissant très raisonnable ce qui me vaut un regard noir du propriétaire qui me fait descendre le prix à 70 euros par mois et qui me dit que je n´ai pas le droit de dire oui sur une première proposition ! Je devrais donc normalement quitter mon hôtel actuel qui à le mérite par rapport au précedent d´avoir une piscine sur le toit que j´ai eu l´occasion de tester cet après midi.

A droite vu sur le stade de foot de Bangalore, à gauche la piscine

Mon prochain post sera probablement un post commun avec Lou sachant que je pars la rejoindre au Vietnam pour une petite semaine Mardi pour notre lune de miel sur l´île de phu quoc!

12

Xin Chào !

Ce week-end je suis partie à Hoi An, "ville authentique et pleine de charme", dixit les guides de voyage. J'ai pris l'avion avec Jörg vendredi après le travail et nous avons pris un taxi depuis l'aéroport de Da Nang pour rejoindre Hoi An, située à une trentaine de minutes. C'est dans cette région qu'il y a eu un typhon important il y a environ 1 mois.

Environ 700km Nord 200km Est de HCMC (Ho-Chi-Minh-City pour les insiders) 

Qu'est-ce qu'il faisait froid en sortant de l'avion !! En comparaison avec Ho-Chi-Minh bien sûr. Bref nous avons rejoint l'hôtel. Franchement une petite déception car je l'avais trouvé dans le guide du routard et on était un peu loin de la description, mais surtout, c'était hyper bruyant !! Dès 6h du matin, on entendait les enfants hurler dans les couloirs (le vietnamien se lève tôt pour faire des exercices souvent, mon collègue s'est déjà vu proposer un foot à 6h du matin avant d'aller au travail...!). Hoi An est LA ville des tailleurs, des boutiques de cuir, de la soie, des lanternes, des massages,... C'est très dur de résister du coup je me suis fait faire une manteau et une robe sur mesure, un massage hot stones un jour, un massage des pieds le 2e jour ! Le samedi nous avons loué des scooters pour aller voir la plage, inutile de préciser que mon maillot de bain n'a pas servi ce week-end !

Apocalypse Now 

La nourriture y est également très bonne et on y trouve beaucoup de spécialités : White rose, My Quang, Cao Lao, Chicken rice.

White roses  et fried wontons 

La vieille ville est jolie, remplie de petites boutiques, de maisons anciennes. Il y a aussi un marché couvert et un marché alimentaire. J'apprends à négocier, avec plus ou moins de succès mais je suis plutôt fière de moi vu que je suis généralement pas très bonne à ça !

Vues de l'Ancien Town 

Très bon week-end au calme de HCMC, on rencontre beaucoup de voyageurs d'un peu partout: USA, Australie, Italie, Lituanie... C'est un week-end très enrichissant, je m'en mets plein les yeux, je joue un peu avec mon appareil photo, je me repose pas vraiment, pas vraiment de chance avec le temps mais ce n'est pas très grave, trop contente d'avoir conduit le scooter toute seule (merci Manfred pour l'entraînement en Allemagne !) et je suis aussi contente de rentrer au chaud le dimanche soir !

Demain m'attend une journée un peu compliquée car je suis en telco avec l'Allemagne de 14h à 23h, alors j'espère ne pas me réveiller trop tôt car je ne pense pas commencer à travailler avant midi, et il va falloir tenir le coup. Et après il ne me restera plus que quelques heures avant de retrouver mon mari 😀 Pour l'instant j'attends surtout de savoir s'il a récupéré les clés de notre futur appart ou si c'est encore un plan qui tombe à l'eau... Ich drücke die Daumen !!

Et à bientôt de Phu Quoc pour un post commun !

13

Juste un petit bonjour pour vous dire que Matthieu est bien arrivé à HCMC et que nous avons rejoint l'île de Phu Quoc jeudi soir, après un vol retardé de 4h 😦 . La nuit pas pas été de tout repos pour moi à cause du manque de clim, des bruits de ventilateur, de la chaleur, insomnies...mais finalement au réveil un petit coin de paradis s'offre à nous ! Alors maintenant on va profiter et on vous dit à bientôt pour en raconter plus!!

Petite vue bien sympathique de notre terrasse 
14

Hello,

Youhou mon composant n'a pas été choisi pour l'audit, le programme reste donc inchangé et je rejoins Matthieu à Bangalore le jeudi 14 décembre. Pas de retour prévu à Stuttgart pour boire du vin chaud sur le marché de Noël... Plus que 8 jours a passer à HCMC, et je sens que vais avoir envie d'y retourner !

Ce week-end était génial, ça nous a beaucoup plu de s’échapper sur l’île de Phu Quoc. Nous sommes partis jeudi a 18h45 au lieu de 14h35, le vol ayant été retardé 😦 Dommage on ne profitera pas de la plage le premier jour mais on s'occupe comme on peut a l’aéroport avec des Saigon Special et une partie de Qwirkles !

Une navette de l’hôtel vient nous chercher a l’aéroport de Phu Quoc, et c'est parti pour une trentaine de minutes de route pour rejoindre le Mango Bay.

Nous nous installons et allons manger au restaurant de l’hôtel, en plein air avec une table sur la terrasse juste au bord de l'eau. Très beau cadre et on mange ce soir là un "seafood hot pot" de la mer: C"est une fondue-bouillon au gout aigre-doux, ou nous faisons cuire des crevettes, du calamar et du poisson ! Très copieux, et ça nous réchauffe un peu trop, mais c'est délicieux !

Comme je l'ai écrit dans le précédent post, le manque de sommeil se fait vite oublier le matin lorsque nous ouvrons les volets et qu'on découvre notre terrasse avec une vue magnifique sur la verdure et la mer ! Le petit-déjeuner est très bien aussi: fruits frais, jus de pastèque fraîchement pressée, pancakes à la banane, œufs brouillés.. On planifie notre journée : plage + initiation gratuite au yoga proposée à 16h30, en plein air, vue sur la mer... Et ben ça va être une dure journée 😀

Petit déjeuner, noix de coco, jus de citron...

Le samedi nous avons loué des scooters pour se balader sur l’île, nous avons visite la "pagode" Ho Quoc.. La vue y était magnifique, et la sur une des photos on voit des panneaux blancs. en fait sur ces panneaux, il y a une centaine de petites images : à droite une conséquence sur la vie future d'une action décrite sur celle de gauche (voir les photos ci-dessous parce que je ne suis pas bien sur d’être claire dans ma description !!).

à méditer ! 

Nous avons ensuite rejoint une autre plage: Sao beach, où nous avons encore bullé un peu et bu des smoothies mango.

superbe, des vagues car il y avait beaucoup de vent ! 

Matthieu a aussi pu profiter d'une soirée à Ho-Chi-Minh avant de partir ! En plus on a eu de la chance, on a fait une balade en scooter dans le District 1, quartier touristique de HCMC.

Un immeuble avec des bars à chaque balcon, hôtel de ville, Notre-Dame de Saigon (construite par les francais entre 1877 et 1880)
15

Bonjour à tous,

Quelques nouvelles après mon premier week-end dans notre appartement à Bangalore. L´installation continue et malgré quelques points de détails à régler encore (internet, carte de membre pour la salle de sport...), je pense que tout sera prêt pour accueillir Lou jeudi soir!

vue de nos balcons

J´ai fais la connaissance samedi matin de Kannmani, notre femme de ménage. Nous nous sommes rendus ensemble dans la plus grande enseigne de magasins en Inde, le star bazaar, géré par le groupe TATA comme absolument tout en inde (Automobile, téléphonie, grande distribution et j´en passe), pour y acheter tous les produits d´entretiens dont elle aura besoin. Fait amusant: ici on propose deux types lessives, suivant le type d´ouverture (sur le haut ou le devant) de la machine à laver! Je profite également de ce week end pour remplir notre frigo et ainsi tester certains produits locaux.


exemples de produits typiques de l´Inde  

Le dimanche est calme et j´en profite pour me balader dans la ville. Attention cependant, la promenade peut vite se muer en vrai parcours du combattant! Les trottoirs sont en travaux permanents et il faut parfois slalomer entre les chiens errants les vaches sacrées et les personnes allongés à même le sol. Il n´est pas rare non plus de voir des décharges à ciel ouvert au beau milieu de la ville provoquant des effluves pour le moins désagréable (et encore nous sommes en période sèche!). Maintenant place à jeudi et à l´arrivée de Madame Weinum à Bengaluru!

On voit de tout à Bengaluru
16

C'est quand même chouette la technologie! Diffusion en live depuis un petit café bar OpenShare ! À voir ce que rend le lien après diffusion!

Edit : Alors j'ai pu poster ce lien depuis le café-bar où j'étais le mardi soir 12 décembre avec Hoang, sa copine, Jörg et Julian, un ami de Jörg en visite au Vietnam. Le concert se faisait un 2 parties : premières 40 minutes où le groupe jouait leurs chansons. Puis un peu moins d'une heure où chacun pouvait choisir une chanson, et soit l'écouter reprise par le groupe, soit la chanter, soit la chanter et jouer au piano... D'où la dédicace pour Matthieu à 1h06 environ, et le moment où mon collègue Hoang chante une chanson à 1h26.

Alors pendant ce live, on était tous assis, l'ambiance était très calme, pas trop moyen de parler et encore moins de danser !! La plupart des spectateurs buvaient des smoothies ou jus de fruits !

17

Namaste !

Je triche un peu sur la date, car je suis bien arrivée à Bangalore, mais je n'ai pas eu le temps d'écrire une dernière étape pour Ho-Chi-Minh, le dernier week-end et les derniers jours ayant été bien chargés !

Alors voilà quelques mots, photos et vidéos pour résumer mon expérience à HCMC !

Traversée de la  Công Hòa Street: chaotique, mais on s'en sort !

Comme j'ai été à l'hôtel, je n'ai eu l'occasion d'aller au supermarché une seule fois pour le repas organisé chez Công le samedi midi, et voilà quelques informations sur les prix d'ici, sachant que 1000000 VND = 37,5€:

1 l de lait = 1,7 €, 1 sachet de parmesan = 2,10€ , poitrine de porc = 2,68€/kg, 1 canette de coca 0 = 0,32€ , 1 canette de bière Saigon Special : 0,47€ (vendue environ 1,50 € en bars), 1 paquet 500g de Linguine Barilla = 2,09€, petite bouteille de Vodka de Ha Noi (~30cl) = 1,76€ , 1 briquette de crème = 1,84€, 250g de beurre demi-sel Président = 4,10€, 1 pastèque = 0,37€/kg, Pomelo = 1,87€/kg , oignon rouge = 3,22€/kg, 1 paquet de cigarette = 1,15€ ou 2,25€ si acheté en restaurant/bar, repas du midi (consiste en 1 bol de riz, 1 bol de soupe (bouillon avec des légumes), goyave verte en quartiers, et environ 100g de poisson/boeuf/oeuf/poulet/porc cuisiné) = 1,31€, café vietnamien du matin pris au Highland Coffee = 1,31€, café Latte = 2,20€, 1 ticket de bus pour aller au centre (8km) = 0,19€, contre 4,10€ en Grab (= Uber), 1 trajet en taxi de l'aéroport à mon hôtel = 1,50 €, trajet en taxi de eTown à l'hôtel (3,5km) = 2,02€, "vrai" restaurant le soir = entre 10 et 15€, verre de vin en restaurant = 4€, restaurant "boui-boui" le soir avec bière = 4€ (et contre environ 18€ le repas le soir à mon hôtel!!).

repas vietnam-europe : crêpes et caramel au beurre salé, pâtes carbo et pâtes pesto maison, nems, salade, soupe au thon, fruits

Pour mes dernières soirées à Ho-Chin-Minh, je suis allée à la Bui Vien Street, rue piétonne remplie de bars-clubs avec la musique à fond (mais personne qui danse ?!) , bouis-bouis pour manger assis sur des chaises d'enfants en plastique, hostels et boutiques de souvenirs... A voir, mais pas eu envie d'y passer la soirée entière. Je suis ensuite allée en club avec Anh et An! On a aussi découvert un restaurant-BBQ, apparemment à la coréenne mais avec les saveurs vietnamiennes! Egalement Rooftop au Chill SkyBar où la vue sur HCMC était impressionnante ! J'ai aussi bien entendu visité le musée des vestiges de la guerre qui était très très intéressant, mais un peu dégueu, surtout la salle spéciale où ils exposent des photos de victimes de l'agent orange...

Bui Vien Street, Ben Thanh Market, panorama depuis le Chill SkyBar, Bus, Opéra, Nguyen Hue Street, de la nourriture...!

Je suis partie à midi de l'hôtel le jeudi 14 pour rejoindre l'aéroport, mon vol était prévu à 14h30 avec une arrivée prévue à 21h15 à Bangalore, avec une étape à Singapour. A 12h30, j'avais déjà fait le check-in, passé l'immigration et la sécurité... Petit tip pour les voyageurs : aller à l'étage au niveau de la porte 27 (tout au fond), il y a une zone de repos où on peut facilement s'allonger, et on peut apparemment même se payer le luxe d'avoir une cabine privée pour dormir entre 2 vols... Et manger des derniers rouleaux de printemps bien sûr !

Ça explique la rapidité du check-in ! 


Le déjeuner typique du midi dont je parlais plus haut, le tout pour un peu moins de 4€ pour 3 personnes, thé glacé inclus ! 

Bilan très très positif sur le Vietnam et Ho-Chi-Minh en particulier, j'y ai passé de formidables moments et ça m'a vraiment donné envie d'y retourner pour en découvrir encore plus. Les collègues et l'autre groupe d'amis m'ont offert des cadeaux avant mon départ (lors d'une dernière soirée karaoké), je suis bien contente de garder un peu de mon voyage au Vietnam avec moi 😀


See you in Bengaluru pour la prochaine étape commune !!

18

Ayubowan, et surtout bonne année!!!

Meilleurs vœux pour 2018 de nous 2 ! 

Après une semaine passée en France, nous voilà de retour sur le continent asiatique ! Nous sommes arrivés au Sri Lanka le 30 décembre vers 23h et avons passé une courte nuit à katunayake, à quelques km de l'aéroport. Arnaud, Clara et Tus nous ont rejoints avec le van et le(s) chauffeur(s) Upol^2 à 5h30 le dimanche puis nous avons pris la route pour Sirigiya. Après environ 2h de route, Upol nous arrête en face du lac Kurunagala pour prendre le petit déjeuner, qui va nous laisser dubitatifs sur le reste du séjour !! Pain de mie toasté, margarine, confiture, et fruits frais pas bons (ananas au goût de savon, papaye au goût de vomis, et banane délicieuse!!) pour 550 lrk par personne (3€). Par contre assez drôle, ils font fuire les corbeaux en faisant exploser des pétards! On a été bien surpris. On reprend la route, on fait part de notre "mécontentement" et on arrive vers 10h30 au Kassapa Lion's Rock, notre hôtel pour les 2 premières nuits. Quartier libre jusqu'à 13h, pour aller déjeuner puis entamer l'ascension du Rocher du lion. Matthieu et moi en profitons pour se prélasser à la piscine pendant que les 3 autres roupillent car ils n'ont pas eu la chance de dormir 5h :). L'arrivée sur le site de Sigiriya est majestueuse, on a un super guide pour les 3h passées sur place. Par contre, la dernière partie ainsi que l'observation fresques datant du 5e siècle ne sont pas trop à recommander pour les personnes sujettes au vertige, vu la structure métallique des escaliers ! Je laisse la parole aux photos!! J’en mettrai certainement plus en ligne plus tard car le transfert depuis l’appareil photo est un peu compliqué sans l’ordinateur portable.

Rocher du lion, le Palais Royal était situé au sommet à 200m.


Nous avons passé la soirée du réveillon à l'hôtel avec un buffet varié et délicieux! Malheureusement Matthieu a passé une bonne partie de l'après-midi avec des nausées et a été bien incapable d'en profiter...Mais il a gardé sa bonne humeur et a tenu le choc jusqu'à minuit!! Et on est tous allés au lit à 00:10 pour une nuit bien méritée!! Coup de stress au réveil à 7h00 car Mat est tout transpirant et a de la fièvre, mais ça passera finalement au cours de la matinée!!! Ouf ! On passe la matinée à parcourir en vélo le site de Polonnaruwa, ruines datant du 12e siecle. Puis visite des temples troglodytes sur les hauteurs du temple du Buddha d'or.


Polonnaruwa, Bouddha représenté mort, et petit singe surpris dans les escaliers menant aux temples. 

02.01.2018:Réveil matinal pour aller au parc naturel de Wasgamuwa pour un safari en jeep! Nous y avons vu buffles sauvages, phacochères,paons, biches, crocodiles, varans, mangoustes, et plein d'oiseaux (dont se magnifiques martins-pêcheurs) ! Les éléphants sont quant à eux restés très timides. Nous rejoignons la région des Knuckles dans un super refuge qui nous offre une vue magnifique sur les montagnes, en faisant d’abord une pause dans un jardin d’épices à Kawudupellela, où on nous montre différentes plantes: curcuma, gingembre, poivre, vanille, clous de girofles, cannelle, noix de muscade... L’arrivée au Gal Bungalow est majestueuse et fera l’objet d’un prochain post!!

Pas d’éléphants pour cette fois -ci !

A bientôt!

19

Vanakam ! = bonjour en tamoul, parlé par 18% de la population sri-lankaise.

02.01.2018 - Sigiriya - Soirée dans les Knuckles

Parcours superbe avec notre van dans les Knuckles pour rejoindre le Gal Bungalow la nuit tombée. La découverte de la vue le lendemain matin sera une belle surprise ! Nuit dans une "chambre" de 5 lits, repas délicieux et beaucoup d'échanges avec le gérant et notre guide Upul, autour de bières et d'une guitare.

Coucher de soleil, vaches (qui ne font pas meuh mais plutôt un bruit de chasse d'eau), et panorama depuis la terrasse du refuge 

03.01.2018 - Knuckles - Soirée à Kandy

Je me suis réveillée assez tôt ce jour-là à cause des vaches qui faisaient vraiment beaucoup de bruit, mais ça m'a permis de profiter du lever du soleil et c'était plutôt chouette ! On a fait une randonnée magnifique au milieu des rizières, avec un guide en tongs qui ne parlait pas très bien anglais mais qui connaissait des supers coins!

Rizières en terrasse, quelques locaux rencontrés... Juste magique  
Après l'effort, le réconfort ! 

Puis nous avons repris la route direction Kandy. Nous visitons en milieu d'après-midi une joaillerie où on nous montre comment le saphir est extrait, puis on visite les ateliers de polissage et sertissage des pierres, et bien sûr on finit dans la boutique ! J´en profite pour acheter après négociation un saphir vert, qui je trouve me va mieux qu'un bleu! Les 2 Upul nous conduisent ensuite à un spectacle de danse locale, qui ne m'a pas vraiment enchantée je dois bien avouer ! J'ai eu un peu l'impression d'être dans un spectacle d'école de fin d'année. Par contre les tenues étaient sympas !

Spectacle de danse au mahanuwara YMBA 

04.01.2018 - Kandy

Visite le matin du temple de la dent d'or, relique de Bouddha, où les fidèles affluent afin de donner leurs offrandes, puis du jardin botanique de Peradeniya, pour finir par une belle randonnée pour visiter 3 temples datant du 14 et 15ème siècle, à la fois hindouistes et bouddhistes : Gadaladeniya, Lankatilaka et Embekke. C'était très intéressant, en particulier de voir le mélange des 2 religions dans un même temple, et on a eu (encore) droit à de très beaux paysages entre les temples.

Les sapins penchés (pas tous dans le même sens) restent un mystère ! 

05.01.2018 - Kandy - Maussawa

Nous visitons un atelier de travail du bois, puis un magasin de soie. Clara et moi en profitons pour essayer des saris !

Luxmi & Klarshka 

Puis nous prenons la route pour Maussawa, où nous passons la soirée et une nuit très très fraîche dans une Eco lodge. On s'initie au carrom, sorte de billard asiatique, à part qu'il n'y a pas de queues, et qu'on joue assis en poussant des jetons par pichenettes sur une table de jeu. Le chauffeur Upul (et pas le guide Upul) nous quitte ce soir, et on ne le retrouvera que pour la dernière étape.

Carrom, copyright wikipedia ! 

06.01.2018 - Maussawa - Soirée à Ohiya

Petite balade dans les jardins pour découvrir la fabrication du Kitul honey ("miel" - sève de l'arbre Kitul). Après que le récolteur monte à l’arbre, il coupe les tiges des fleurs de kitul et fixe un seau pour récolter le jus. Il est ensuite porté à ébullition et donnera un sirop couleur caramel. Délicieux sur du Curd (le nom donné au yahourt de bufflonne) !!

Arbre du Kitul et cuisson 

Nous prenons ensuite la route pour Ohiya, il nous faudra encore 2h de marche pour rejoindre le refuge Maussawa Eco Estate chez l'habitant au milieu d'un village tamoul.

07.01.2018 - Ohiya - Soirée à Ella

Départ à 6 heures du matin du refuge pour 1h30 de marche (qui grimpe !) en direction des Hortons plains, où nous attend une randonnée sans difficulté de 3 heures avec 2 très beaux points de vue : World's end, Mini World's end, et une très jolie cascade sur la boucle.

Quelques vues de Horton's Plain et 2 animaux en plus ou moins bonne santé...

Nous prenons ensuite le train depuis Ohiya pour rejoindre Ella, 1h30 plus tard. Super trajet au milieu des champs de thé ! On loge dans des chambres superbes au Tea Tree Resort, au milieu des plantations de thé.

Voyage dans la brume  

08.01.2018 - Ella - Soirée à Embilipitiya

On se lance le matin dans l'ascension - courte - du Little Adam's peak, qui va nous mener à une vue splendide !

Panorama depuis le Little Adam's peak 

On enchaîne avec un massage relaxant dans Ella, avant de reprendre la route en faisant un premier arrêt près d'une cascade, puis au Buduruvagala, ancien temple bouddhiste, où un Buddha haut de 16 mètres est sculpté dans la roche.

Un gros caméléon, vue depuis notre chambre à Ella sur les plantations de thé, temple de Buduruvagala 

09.01.2018 - Embilipitiya - Soirée à Mirissa

Réveil matinal pour le safari dans le parc national d'Udawalawe. C'est parti pour 3 heures en jeep à la recherche d'éléphants, qui ne seront cette fois-ci pas timides !! Nous croisons également paons, coqs, biches et cerfs, martin-pêcheurs, perroquets, buffles, crocodiles... On s'en met plein les yeux !

Paons, buffles, humain, éléphants 

La suite de la journée ne se passe pas très bien car à la pause de midi, Sam nous apprend que son père est extrêmement mal en point et qu'après nous avoir conduits à Mirissa, il devra nous quitter pour rejoindre sa famille et prendre soin d'Upul. Ça va jeter un sacré froid, mais nous arrivons au Handagedara Colonial Villa sans problème, et irons apprécier un cocktail tout en regardant le coucher de soleil sur la plage de Mirissa.

10.01.2018 - Mirissa

Ce matin c'est plongée au large de Mirissa !! Tus, Mat et moi re-faisons l'équivalent d'un baptême au Mirissa Diving Center. Après une trentaine de minutes où on nous apprend à fixer la bouteille, l'ouvrir, lire la pression, respirer dans les détendeurs, et comment réagir si le détendeur s'enlève ou le masque se remplit d'eau. Nous prenons le bateau tous les 5 avec 2 moniteurs et un Captain, et on passe une dizaine de minutes sous l'eau pour répéter les gestes appris. A ce niveau tout se passe bien, on arrive à remplir nos masques d'eau pour les rincer puis à les vider en étant à -2m, et Matthieu et moi nous sentons beaucoup plus en confiance pour la suite ! Arnaud et Clara plongeront de manière plus indépendante, et les 3 autres avec les 2 moniteurs qui nous tiennent. Et pour moi c'est là que tout se corse, je ne sais pas si la descente se passe trop vite, ou juste de la malchance, mais mon oreille gauche me fait souffrir atrocement pendant que je descends. 1 des 2 moniteurs vient s'occuper exclusivement de moi et je lui montre que j'ai mal, il me fait signe qu'on ne descend plus et qu'on va se stabiliser un peu à cette profondeur, bref je vais finir par lui dire au moins 3 fois que je veux remonter à la surface parce que j'ai trop mal, et en fait au bout de longues minutes je me rends compte que je vois les 4 autres, et que je n'ai plus mal et que je vais pouvoir poursuivre sans problème la plongée 😀 Bon je ne lâcherai quand même pas le bras du moniteur pendant les 40 minutes, et on sera descendus à 15 mètres ! Par contre l'eau n'était pas claire donc cette sensation de descendre sans voir à plus de 5m était assez angoissante... On a croisé une tortue, nagé dans des bancs de poissons, vu quelques étoiles de mer, une langouste, un gros poisson avec des gros yeux mais aucune idée de comment il s'appelle (poisson lompe peut-être?). C'était chouette et Matthieu en est ressorti enchanté avec l'envie de passer son premier niveau de plongée. Programme pour de futures vacances ?

Générique du voyage 

11.01.2018 - Mirissa

Dur réveil à 5h15 pour aller observer les baleines la matinée ! Nous partons avec Raja & the whales, qui est vraiment pas mal. Le bateau n'est pas bondé et on nous sert même un petit-déjeuner à bord : fruits frais, puis toasts et omelettes/œufs au plat. On nous annonce quelques règles de conduite de base et on est récompensés à peine une demi-heure après notre départ en admirant une baleine bleue. Suivront d'autres baleines (ou bien la même...), dauphins, tortues et poissons volants !

Les tortues avaient l'air à peine dérangées par notre présence... 😉

L'après-midi, j'ai fait une initiation au surf à Weligama, à une dizaine de minutes de Mirissa en tuk-tuk. C'était top, j'ai eu un cours particulier ! J'ai passé environ 20 minutes sur "terre", à faire 2 types d'entraînement : test de mon équilibre avec une planche posée sur un rouleau en bois, puis exercice sur la planche pour apprendre comment "ramer" et se positionner sur la planche. Puis c'est parti pour la pratique en mer. Après 2 essais infructueux, le 3ème est le bon et j'ai déjà de bonnes sensations !! J'ai passé le reste du temps à boire de l'eau salée, me prendre la planche sur la tête, et bien sûr surfer sur pas mal de vagues.

Essai concluant après 10 minutes dans l'eau !

S´ensuit une soirée sur la plage de Mirissa en dégustant des langoustes et du poisson fraîchement pêchés dans un cadre assez magique, pieds dans le sable avec vue sur la mer et éclairés par les lanternes !

12.01.2018 - Matinée à Mirissa - Soirée Negombo

Dernier jour à Mirissa le départ est prévu vers 12h avec Upul (le premier chauffeur). On en profite pour se baigner le matin à la plage au milieu de vagues énormes ! Le trajet pour Negombo dure environ 3 heures et nous arrivons au Camelot Beach Hotel, où nous profiterons plus des cocktails que de la piscine vu la pluie-tempête qui s'abat sur Negombo !!! C'est là qu'on se rend compte qu'on a été super chanceux sur le temps pendant notre séjour !! Parties de tarot et coinche jusqu'à 2h du matin, heure de départ de Clara, Arnaud et Tus pour l'aéroport.

Selfie Daiquiri abrité 

13.01.2018 - Negombo

Dernier lever à 2 pour Matthieu et moi pour profiter de notre dernière journée au Sri-Lanka, programme pas bien chargé : petit-déjeuner, piscine, dernier massage plus tonique que celui d´Ella cette fois-ci 😀 , départ vers 15h30 pour l'aéroport et Burger King pour faire le plein de viande avant le retour à Bangalore. Nous dépensons nos dernières roupies en produits ayurvédiques, puis vol d'1h30 environ avec la Sri-Lankan Airlines qui propose des films même pour un vol aussi court... Bon avec du recul, on aurait préféré bouquiner plutôt que de voir Lucy 😉

Tours en catamaran proposés  pour les touristes sur la plage de Negombo

Gros gros coup de blues qui marque la fin de ces vacances, et pour moi le vrai début à Bangalore, retour à la réalité, en espérant que cette nouvelle aventure soit aussi enrichissante que ces 2 premiers mois de voyages !

A bientôt !

Vue du sommet de Sigiriya sur les knuckles 
20

Namaskara (Bonjour en kannada, langue du Karnataka),

Hier soir, nous avons reçu un e-mail de Bosch nous informant qu'aujourd'hui les bureaux seraient fermés pour notre sécurité en raison du Karnataka Bandh (grève!). J'ai aussi reçu un e-mail d'Ariane, site du gouvernement sur lequel je m'étais inscrite au moment de partir, qui permet d'informer des situations spéciales lors de voyages à l'étranger. C'est bien la première fois que je reçois un e-mail d'eux!

Information recue par Le centre de Crise et de soutien du ministère de l'Europe et des Affaires étrangères 

Alors ce matin, comme on nous a conseillé de rester chez nous, nous sommes partis nous balader au jardin botanique de Lal Bagh 😉 Il y a tous les ans pendant environ 1 semaine à l'approche du Republic Day une exposition spéciale de fleurs, donc c'était l'occasion d'y aller ! Première remarque, moins de voitures dans les rues, mais il y a quand même une activité, et il n'y avait rien de spécial à voir; pas de manifs, de voitures brûlées ou autres. A voir dans les news du soir ! Par contre, beaucoup de restaurants et magasins sont fermés. C'était sympa de se balader dans ce grand parc, au calme.

Des fleurs, des bosquets taillés, de la barbe à papa en sachets, des nains (pourquoi ??), les mêmes sapins qu'au Sri Lanka. 

Quelques informations sur notre vie ici : on se lève vers 6h30, et on part au travail entre 7h30 et 7h45, histoire d'éviter les bouchons, mais en plus parce que je ne pourrais de toute façon pas dormir beaucoup plus à cause des pigeons qui font plein de bruit ! Et puis des fois on entend les chiens aboyer pendant la nuit, et on n'a pas de double vitrage ! Les nuits vont me paraître bien calmes à notre retour... J'ai trouvé un club de sport à moins de 10 minutes à pied de chez nous, et j'ai repris la zumba et j'essaye encore le yoga. J'ai besoin d'environ 30 minutes en voiture pour aller au travail (merci Uber). Le soir, ça dure plutôt 45 minutes à 1 heure, avec minimum 10-15 minutes d'attente pour avoir un taxi/Uber. Les bureaux sont pas hyper confortables, je suis encore dans des espèces de cubes, les tables doivent faire 50-60 cm de profondeur, c'est pas top niveau recul. Mais ici aussi, les collègues sont très accueillants, je mange qu'avec des filles le midi, ça change de Stuttgart, et ça me permet d'échanger beaucoup sur la culture, les conditions de travail et de vie ici, les coutumes...

Sipani Grande (chez nous, au 6ème étage), 9km, mon bâtiment 

Sinon, j'ai chopé la crève ; otite la semaine dernière, et bon rhume cette semaine. Il fait plutôt frais le soir/nuit/quand le soleil n'est pas là, et la pollution n'aide en rien je pense. Donc les températures vont de 13-14°C à 28°C. Ce qui fait que c'est assez agréable, et pas étouffant, mais il faut juste prévoir les habits en conséquence. Je ne trouve pas qu'ils abusent trop de la clim en tout cas.

Ce week-end nous nous sommes baladés dans la "Commercial Street", qui est en fait un quartier avec plein de petites boutiques de bijoux, fringues, chaussures, babioles en tout genre. Et Matthieu a même fait des emplettes en prévision du Ethnic Day qui a eu lieu mercredi dans ses bureaux.

Mister Handsome ! Je ne suis apparemment pas la seule à être entourée que de filles !

Le midi à la cantine, c'est végétarien, et gratuit ! En fait on a même la possibilité de prendre le petit-déjeuner entre 8h30 et 9h, et des snacks entre 17h30 et 18h30, sur place à la cantine, et tout ça gratuitement. Et le soir, soit je cuisine, soit on mange dehors dans des restos plus ou moins classes, de 2€ à 10€ pour 2. La nourriture est bonne, je suis étrangement pas vraiment gênée par les épices, tant mieux ! Je prendrai une photo des repas à la cantine pour montrer à quoi ça ressemble.

Même pas peur du chili !  Le Sri Krishna restaurant, à 2 minutes à pied de chez nous, des Pani puri mangés dans la rue, un thali 

Pour confirmer ce que Matthieu écrivait dans un précédent post, impossible de ne pas regarder où on marche dans la rue ! Et même en taxi pour l'instant, je ne m'ennuie pas trop car c'est assez incroyable de regarder par la fenêtre, on voit de tout !! Des temples, des vaches qui créent un bouchons, des bâtiments en travaux avec des échafaudages en bois, des tracteurs qui tirent une remorque remplie de gens assis, un chauffeur qui regarde des clips musicaux pendant qu'il conduit, des câbles électriques pas très ordonnés...

Retour en France  et vache allemande 😉 statue devant le temple Jagannath, hommage street-art au chanteur de Linkin Park

Demain, c'est jour le jour de la République, férié en Inde, et nous en profitons pour aller passer 3 jours à Dubaï pour voir mes amis Olivier et Éléonore. Allons voir si ça a beaucoup changé en 7 ans !

A bientôt !

21

As salaamu alaykom,

Vendredi, réveil à 1h après une petite nuit de 3 heures, afin de rejoindre l'aéroport pour prendre notre avion à 4h30. Le vol se passe très bien à bord d'un boeing 777-300ER d'Emirates. Matthieu est ravi car il a plein de place pour ses jambes pour une fois ! (Dédicace pour Célia, une nouvelle pub pour Boeing 😉) Nous arrivons à 7h30 heure locale, et après environ 1 heure d'attente à l'immigration, puis 30 minutes de taxi, nous arrivons chez Olivier (copain d'école d'ingé) et Eléonore vers 10h30, dans le quartier de la Marina. On se fait une petite sieste express afin d'être en forme pour attaquer le Friday brunch à 13h, une institution à Dubaï ! Une autre chose qui a l'air d'être en vogue là-bas, ce sont les vouchers = bons d'achat, 1 acheté, 1 offert. J'imagine aussi que c'est pour favoriser les gens qui habitent là-bas ! Comme nous fêtons les 30 ans d'Eléonore, nous sommes une vingtaine de francais à la French Brasserie du Sofitel. On se régale, crevettes, tartare de boeuf, rillettes, saucisson, filet de boeuf, tarte au citron, baguettes, fromage... Il en faut peu pour rendre un expat' heureux !!! Et bières, vins, cocktails inclus, bref on en profite bien, avec une vue sympa sur la Bluewaters Island, où la plue grande roue du monde (ben oui, sinon pourquoi construire une grande roue?!) est en cours de construction.

Quelques vues de la Marina, La Marina Heights tower où nous logions au 16ème étage

Nous allons ensuite passer la soirée à Downtown, où il y a à la fois le Burj Khalifa, plus grande tour du monde qui culmine à 830m, et le Dubai Mall, plus grand centre commercial du monde. Nous avons pu assister à 22h au «plus grand spectacle laser et audio projeté sur un seul bâtiment», inscrit bien évidemment au Guinness des records ! C'était assez grandiose, il faut bien l'avouer... Il a été crée spécialement pour la soirée du nouvel an, et il a été finalement décidé de le jouer tous les soirs de janvier suite au succès rencontré. Puis à 22h30, il y avait le Fountain Show, spectacle des fontaines (+ musique) joué toutes les demi-heures à partir de 18h devant le Burj Khalifa. On a ensuite fait un tour rapide au Dubai Mall puis sommes rentrés à la Marina.

Impossible de filmer la tour en entier !! 

Le lendemain, petit déjeuner en terrasse et balade à pied dans la Marina. Après un déjeuner dans un restaurant libanais, on va découvrir le nouveau quartier "La Mer", 2 grandes plages avec quelques activités nautiques, et des boutiques et restos en retrait. La promenade y est agréable, mais le chantier n'est pas complètement terminé ! Ensuite, balade et bière au Souk Madinat Jumeirah, que j'avais déjà bien apprécié en 2011 !

La plage de "La Mer", Souk Madinat, et un palmier un peu particulier... 


Après une soirée raclette samedi soir, Olivier et Eleonore reprennent le travail le dimanche ! Et oui le week-end à Dubai, c'est le vendredi et le samedi. Matthieu et moi profitons de la matinée pour aller sur la Palm Jumeirah, en utilisant le monorail, qui nous conduit au bout de la palme au célèbre hôtel Atlantis. Il faut quand même noter, parce qu'on n'y croirait pas comme ca, que le "tronc" fait environ 5km de long !!

Arrivée sur la Palm Island en accéléré, avec apparition de l'Atlantis 

Je dois quand même bien avouer que je commence à être bien perdue avec tous ces changements de monnaie en l'espace de 2 petits mois: Dong au Vietnam, roupies indiennes, roupies Sri-Lankaise, Dirham des Emirats...!

Quelques informations en vrac : Il y a a priori seulement 10% d'Emiratis, tous les autres sont des expatriés. Tous les employeurs doivent payer un aller-retour par an à leur employé (que ce soit contrat bureau/nounou/femme de ménage...) Ici il n'y a pas d'impôt, mais la TVA vient d'arriver le 1er janvier ! Pas de retraite non plus, l'école "de base" coûte environ 15000€ par an.

Avant (2011) - Après (2018) --> En fait ce qui a changé le plus, c'est ma coupe de cheveux !

En tout cas très bon long week-end avec mes amis, on se croirait un peu dans un parc d'attraction géant, c'était cool et reposant de quitter le chaos de Bangalore et d'arriver dans une ville propre & organisée😀, de voir des endroits calmes et agréables auxquels on ne s'attend pas forcément.

A bientôt !!! 
22

Vanakam! (encore une fois pour les lecteurs les plus assidus 😉)

Me voilà de retour de mon "business trip" à Coimbatore, deuxième plus grande ville du Tamil Nadu, région d´où les tigres tamouls sont originaires. La ville donne l´impression d´être un petit village en comparaison de Bangalore, malgré son million d´habitant ! La ville en elle-même ne présente qu´assez peu d´intérêt avec les mêmes problèmes de circulation que dans toutes les grandes métropoles indiennes.

Dans ce cas je dois A:? B:?? C:???

Coimbatore se situe à environ 500 kms au sud de Bangalore et la différence de température se fait déjà bien ressentir! Il fait lourd et pourtant c´est l´hiver! J´ose à peine imaginer ce que cela donne en été... Cependant les alentours de la ville sont très montagneux rendant ainsi les températures plus agréables. Je profite de la fin de journée pour me rendre avec des collègues à une trentaine de kilomètres afin d´admirer une statue de Shiva, dieu de la destruction. Un centre de yoga et de méditation mondialement réputé se trouve également sur place. À l´intérieur de ce dernier, téléphone portable interdit (donc pas de photos!) et silence obligatoire, ce qui est très agréable dans un pays aussi vibrionnant.


Aux confins des montagnes du Tamil Nadu à la recherche de Shiva

Je suis aussi impressionné par les locaux Bosch, flambant neuf et qui n´ont absolument rien à envier à nos bureaux en Allemagne. Nos collègues indiens ont en plus la chance de profiter de la cantine gratuite (comme à Bangalore) ainsi qu´une bibliothèque au style futuriste du plus bel effet. Ces trois jours de visite à Coimbatore m´auront aussi permis de rencontrer en chair en os des personnes avec qui je travaille régulièrement et ainsi permis de mettre un visage sur un nom. Une dernière soirée au bord de la piscine, suivi d´un repas en solitaire sur la terrasse avec pour seul compagnon une éclipse de lune et me voila dans l´avion à hélices (une première pour moi) me ramenant à Bangalore pour rejoindre Madame Weinum!

 Coucher de soleil au bord de la piscine et vol à bord d´un coucou 
23

Namaskara,

Ce dimanche nous sommes allés à Wonderla, parc d’attractions qui contient une partie aquatique. On a proposé à quelques collègues de venir mais on a eu droit à des : « oh non il ne faut surtout pas y aller le dimanche, il va y avoir trop de monde ! » ou « C’est mieux d’y aller le samedi, comme ça il y a le dimanche pour se reposer ». Bref on y est allés à 2, c’était à environ 1h15 de chez nous en voiture. On est aussi passés à Decathlon la veille pour m’acheter un maillot de bain un peu plus couvrant qu’un 2-pièces, suite aux conseils d’une de mes collègues, et je la remercie ! Parce que même avec un maillot 1 pièce-jupette, j’étais la moins habillée du parc… Les filles (les garcons aussi d’ailleurs) étaient toutes vêtues de shorts et t-shirts pour faire les attractions ! Matthieu a même gardé le haut pour se fondre dans la masse. Immersion garantie en tout cas : On était 6 blancs dans le parc (nous et 1 famille avec 2 enfants). Le parc en lui-même était top, très bien organisé, étonnamment vide…

Le cadre est quand même sympa, et dommage j'ai toujours rêvé de mettre un costume de nonne mais c'était interdit 😦

Il y avait des horaires pour certaines des attractions : la piscine à vagues, avec différentes variantes : Hommes, puis Femmes / Enfants / Couples, puis Hommes / Femmes/ Enfants / Couples… Et pareil pour la Rain disco, discothèque avec lasers et pluie, pour une session danse qui a duré une vingtaine de minutes, ou l´on a pu admirer les talents de danseurs des indiens en mode Bollywood ; il y avait une grille qui séparait les hommes des femmes / enfants / couples / familles. Inimaginable en France sinon les hommes ne viendraient même pas en clubs !


C’était un peu bizarre, on a été « suivis » pendant pas mal des toboggans par 3 mecs, je dirais entre 16 et 20 ans. En fait, on ne peut pas trop l’expliquer, mais je pense que c´est « cool » d’être avec des blancs ? Ou peut-être aussi que certains viennent de la campagne et ne sont vraiment pas habitués à en rencontrer ? Je ne sais pas, ça rejoint un peu le fait que c’est aussi étrange quand les gens demandent de faire des selfies avec nous ! Il y en a même un qui m’a demandé un hug, alors que Matthieu était parti le premier dans un toboggan… Du coup j’ai un peu mieux compris les zones séparées hommes/femmes… Enfin de manière générale, j’ai l’impression que les relations hommes/femmes ne sont pas vraiment expliquées, et qu’ils ne savent juste pas comment se comporter car on ne leur a jamais appris. Enfin comme pour nous, ça nous parait hyper bizarre de voir 2 collègues se tenir par la main quand ils marchent, ou entourer quelqu’un par les épaules lors d’explications !! Bref l’indien est aussi beaucoup plus tactile que le français ! C’est difficile de parler de ce genres de choses (ou d’écrire) sans paraître maladroit.

Bref en tout cas on a bien rigolé, la journée est passée très vite, ça fait du bien d’être dans l’eau quand il fait 28 degrés dehors, et en plus, le parc était vraiment vide, alors que tout le monde nous avait dit que ça allait être bondé. Après coup, on m’a dit qu’en ce moment c’est la période des examens à l’école…


Sinon des petites informations sur le coût de la vie au passage, on mange des aubergines (0,45/kg), haricots verts (0,32€/kg), courgettes (0,40€/kg), tomates (0,16€/kg), du melon (0.50€/kg), des fraises (3,5€/kg), du chou-fleur (0,18€/kg),, des bananes (0,75€/kg), raisins blancs (0.67€/kg), patates (0,30€/kg). Le paquet de Barilla est à 2,75€ !


En moyenne, le trajet en taxi pour aller au travail (de 30 minutes à 1heure) me coûte 1,5€, 1 heure de Zumba/yoga est à 4,5€, 1 bière Kingfisher 650ml à 1,6€ (en bar environ le double), 1 resto « sur le pouce » environ 1€ par personne sans boisson.


J’ai fait des crêpes et une crème-caramel au beurre salé pour la chandeleur, j’ai l’impression que mes collègues n’ont pas été de grands fans (moi, si ;) ) ! Je pense que j’aurai dû ajouter plus de sucre : je n’arrive pas vraiment à manger les desserts indiens, je les trouve beaucoup trop sucrés et avec des saveurs qui ne me plaisent pas vraiment (beaucoup de cardamone, de fenugrec…). C’est pas grave, il y a tellement d’autres parfums « salés » que j’adore !


snack, petit-déjeuner, déjeuner, goûter, street food...


Je pars à mon tour ce jeudi matin pour Coimbatore, où j’y reste jusqu'au mardi 20, et Matthieu me rejoindra pour le week-end. Nous en profiterons pour aller visiter Ooty, les champs de thé et puis on verra bien quoi d’autre !


A la prochaine ! 
24

Vanakam,

Me voilà à mon tour depuis jeudi matin dans le Tamil Nadu ! En effet il fait plus chaud qu'à Bangalore, mais ça reste largement supportable !

Matthieu a donc atterri vendredi soir pour me rejoindre et nous avons passé la soirée dans un pub avec Mathew, un collègue indien qui a passé 2 ans dans mon service en Allemagne, et qui est de retour en Inde depuis fin janvier. Bon pub pub, c'est principalement la déco qui faisait le lieu !! Nous nous sommes d'abord fait refuser l'entrée car Matthieu portait un short. Heureusement c'était pas très loin donc on a pu faire l'aller-retour rapidement et revenir boire des bières ! C'est le bar n°2 de Coimbatore sur Tripadvisor et nous étions.... 8 au pic de sa fréquentation ce soir-là ! Ça change de Bangalore et de tous ses bars-restos complètement bondés ! Bref c'était pas le point fort du week-end, mais ca montre quand même qu'il y a une grosse différence de vie entre Coimbatore et Bangalore, et que 6 mois à Coimbatore, ben ça doit être un peu long... Mathew, par exemple, vient du Kerala, où sa femme et sa fille vivent encore. Donc tous les week-ends, il roule 3h pour aller les rejoindre, comme il n'a pas pu trouver de travail là-bas. A priori il y a beaucoup de gens dans son cas, ce qui fait que les week-ends sont un peu moins animés. Il y a aussi moins de gens aisés à Coimbatore, donc moins de rencontres dans les bars. Bref fini pour cet aparté bar, passons au week-end nature!

Départ le samedi 9h30 avec notre chauffeur Manikadan, direction les montagnes. Balade au milieu des plantations de thé, petit thé pris en terrasse sur la route, pause aux chutes Catherine près de Kotagiri. Nous y rencontrons une école primaire en sortie scolaire "sensibilisation écologique" ; ils ramassent les déchets jetés par les touristes et/ou locaux. Alors bon, est-ce que c'est vraiment à des élèves de faire ça ? Après quand on voit le nombre de personnes qui balancent des déchets par terre ou par la fenêtre du train/des voitures, c'est peut être pas si mal de leur montrer l'exemple assez jeunes ?!

Sur la route de Mettupalayam à Kotagiri, du vert ça fait du bien !! 

Globalement, il y a une prise de conscience écologique qu'on remarque à plusieurs niveaux : à la cantine, la quantité de déchets gaspillés la veille est indiquée, on a 2 poubelles de tri au travail et à la maison, des amendes aux particuliers qui pollueraient dans les parcs...

Enfin en tout cas c'était une chouette rencontre-surprise ! Puis nous avons repris la route pour le "Doddabetta Peak", qui culmine à 2637 mètres et offre un très beau point de vue sur les différentes villes et collines alentours. Direction ensuite l'Emerald Lake, avec une pause au Fernhills palace, bâti en 1844 et maintenant transformé en hôtel. Pour le visiter, il fallait utiliser le prétexte d'aller au bar, où nous avons siroté un petit smoothie banane et nous étions ... que 2. Du coup l'ambiance était vraiment bizarre, digne de films d'horreur, vous imaginez la petite balançoire qui grince..? Et ben la voilà !

Fernhills palace

On arrivera vers 18h30 à notre hôtel en pleine nature, après un petit trajet en "grosse jeep" qui a duré 20 minutes pour je pense faire 1 km dans des chemins boueux ! Arrivés là-bas, pas de bruit, pas de wifi, pas d'alcool, l'hôtel a son propre potager, ses étables et sert ce qu'ils produisent. Aucune pollution visuelle, et un ciel étoilé magnifique. D'ailleurs (question pour Erik), quelles sont les constellations qu'on a pu voir là-bas ? Pas vu de grande ourse, ni Cassiopée, pas de repères !! Qu'est ce que cette nuit est reposante, loin du brouhaha de Bangalore !!

Calme assuré, fraîcheur également ! On ne regrette pas la doudoune ! 

Le lendemain, départ pour Ooty pour acheter nos billets de train et aller traîner dans le coin de la Boat House. On y achètera du chocolat, typique d'Ooty, et franchement pas génial ! Ensuite c'est parti pour 19km de train pour rejoindre Coonoor, nous arrivons à avoir une place du bon côté et on pourra apprécier le trajet au milieu des montagnes et plantations pendant un peu plus d'une heure. Et en parlant de plantations, il n'y a pas que du thé ! C'est dans cette région qu'on peut trouver des carottes, choux, betteraves rouges, ... toujours cultivés en terrasses !

Quelques vues sur le trajet Ooty-Coonoor, et un cinéma 7D (??) à la Boat House d'Ooty

Et puis on reprend la route pour Coimbatore, pour piquer une tête dans la piscine avant que Matthieu ne prenne l'avion pour rentrer sur Bangalore. Et lundi soir j'ai pu visiter à mon tour le "Isha Yoga Center". Même après les explications de Matthieu, j'ai été bluffée. Autant par le buste impressionnant de Shiva que par tout le centre de méditation à l'arrière, immense !!

Un coucher de soleil sur la piscine de l'hôtel de Coimbatore, un très beau zébu et le buste de Shiva 

A bientôt, je ne dois pas me coucher trop tard car le vendredi c'est yoga de 7 à 8 avant d'aller au travail !

25

Namaskaram (bonjour en Malayalam, langue du Kerala, similaire au bonjour du Karnataka n'est-ce pas? )

Week-end prolongé pour nous du 1er au 4 mars ! Nous sommes d'abord allés à Kochi/Cochin, et plus précisément au sein du quartier du Fort Cochin. Nous nous sommes promenés dans les rues, sur le bord de mer, devant les stands de poissons fraîchement pêchés, qu'on nous propose de choisir et d'aller manger cuits 50 mètres plus loin ! On a été mis à contribution pour relever les énormes filets de pêche chinois, "introduits en Inde par des commerçants chinois au 12ème siècle". Nous avons aussi visité le Mattancherry palace, ou palais hollandais, le quartier juif et sa synagogue (qui était malheureusement exceptionnellement fermée au public ce jour-là), un entrepôt où on fait sécher le gingembre, un pressing à l'air libre...! On a trouvé l'artisanat plutôt sympa là-bas et on en a profité pour faire quelques emplettes-souvenirs 😀 Dans une boutique d'encens et d'huiles essentielles, on m'a décoré les mains au henné !

En effet il y a une forte présence catholique ; on y a vu beaucoup d'églises, dont celle où est enterré Vasco de Gama.

Ingénieux le système pour ne pas avoir à utiliser de pinces à linge ! 

Le jeudi soir nous avons pu assister à un art typique du Kerala: le Kathakali, sorte de théâtre sans paroles, mais où les expressions du visage, les regards, le maquillage, les positions des mains prennent toute leur importance ! Apparemment c'est un art seulement réservé aux hommes, qui se maquillent donc pour des rôles féminins ! On peut même assister à la séance de maquillage avant le spectacle. Impressionnant, surtout les jeux de regards !

Séance de maquillage, explications du Kathakali et spectacle au Kerala Kathakali Centre de Kochi 

Le lendemain, départ en voiture pour Kumarakom, village au bord du lac Vembanad, dans les backwaters du Kerala. L'hôtel où nous restons 2 nuits est superbe, avec une piscine de 150 mètres de long (du jamais-vu!), et une vue dégagée sur le lac. Au programme, un peu de détente, balade en bateau sur le lac et dans les nombreux canaux, rencontre avec les habitants d'un tout petit village situé au milieu de rizières. Ils nous montrent comment fabriquer le Toddy, un vin de palme, comment faire les tressages pour les matelas de yoga, ou anciennement les toits des maison.

Pour lutter contre les problèmes d'alcoolisme dans le Kerala, l'Etat a décidé de tout simplement interdire la consommation d'alcool. Apparemment les hôtels 5* ne seront pas concernés, mais par exemple dans notre hôtel, on ne pouvait pas boire d'alcool à table, mais par contre aucun problème pour commander une bière fraîche en room service 😉

Un aperçu des backwaters

Niveau culinaire, le week-end n'aura malheureusement pas été riche en saveurs car j'ai été malade dès le jeudi et malheureusement j'ai perdu tout odorat et donc goût pendant 4 jours complets 😦 Je pense que Matthieu s'est régalé pour 2.

Malgré ça, encore un très beau week-end où on a découvert une nouvelle facette magnifique de l'Inde... Apparemment cautionnée par beaucoup : même si on était hors saison on a rencontré pas mal d’étrangers dont des français. D'ailleurs, beaucoup de guides ont compris ça et on a été impressionnés d'entendre qu'autant parlaient français. A bon entendeur... 😀

26

Namaskara à tous!

Pas de nouvelle destination exotique pour nous (on se réserve pour le Rajasthan à partir de ce week-end !), du coup on en a profité pour vivre à l´indienne! Première étape le 8 mars avec le mariage de mon collègue Abhijit. Nous avons rendez-vous le jeudi matin (Eh oui la date de mariage est choisie en fonction des astres donc potentiellement en semaine), à huit heures du matin et première surprise, il y a très peu de monde présent pour le début du mariage, les gens arrivant au fur et à mesure que la cérémonie avance. Plusieurs activités sont au programme pour les mariés: ils offrent du riz aux dieux (et plein d'autres choses), ils font brûler des morceaux de bois sacrés puis font le tour du feu, le marié se voit offrir une canne, puis sort, se fait laver les pieds, puis revient... Autant dire que la signification des différentes étapes reste un mystère pour nous et même apparemment pour la plupart de nos collègues, car chaque mariage a ses rituels propres liés à la région / caste...

Le jeudi à Bangalore, c'est le jour de mariage  

Quelque chose d´encore plus surprenant pour nous, personne n'a l´air de se soucier vraiment de la cérémonie (qui durera environ 3 heures tout de même). Tout le monde discute avec son voisin, va et vient... Le père du marié nous propose même de prendre notre petit déjeuner au premier étage au beau milieu d´un rituel. Le petit déjeuner et le déjeuner sont vraiment délicieux et on mange avec les mains directement sur les feuilles de bananier. Les plats sont exclusivement végétariens mais d´une grande variété et je sens déjà que le retour à notre régime patate-chou allemand va être dur. Le mariage se termine aux alentours de 13h30 et une surprise attend Lou à son bureau pour la journée des droits des femmes !

La préparation du déjeuner pendant le petit déjeuner (carottes), première fois sans les mains (euh plutôt sans couverts! )  
Les bureaux bien décorés  


Ce samedi, nous avons tout mangé dans un restaurant avec une ancienne collègue de Lou, Bhamini rencontrée en Allemagne il y a 4 ans et son mari. Bien que la nourriture en elle-même n´avait rien d'exceptionnel, nous avons pu goûter pour la première fois un vin blanc indien tout à fait buvable et plutôt abordable ! Bon on a quand même un peu honte de l'écrire 😛 En discutant avec eux, on s'aperçoit aussi que la plupart des indiens rêvent d´aller en vacances en suisse ! Apparemment la Suisse est souvent utilisée comme lieu de tournage pour des films de Bollywood. Par contre c'est très gênant, mais impossible régler l'addition à la fin du repas, ça semble être dans les coutumes de ne pas partager la note... Nos photos de mariage en Bourgogne ont aussi fait grosse impression. Dimanche enfin nous avons mangé chez Gaurav et Luxmi (tous 2 aussi anciens collègues de Lou) un plat typiquement du Kerala d´où est originaire la mère de Luxmi. Gaurav nous a fait une petite démonstration de percussion traditionnelle indienne, c´était très sympa. Nous avons pu comparer nos photos de mariage et nous leurs avons donné quelques indications pour leur prochaine vie en Allemagne, Gaurav ayant été embauché sous contrat allemand à Munich.

Week-end partage avec plusieurs ex-collègues de Lou

C´était encore un beau week-end et nous avons maintenant hâte de découvrir l´Inde des Maharajas, en espérant que la grève d´Air France n´impactera pas le vol de Carolin, Vincent et Camille.

A bientôt du Rajasthan ! 
27

Namaste !

Les retrouvailles ont été retardées de quelques heures à cause 1- de la grève Air France et 2- on a eu l'occasion de découvrir que certains hôtels ne sont réservés qu'aux indiens, à 2h du matin, on s'en serait bien passé et 3-nos amis qui loupent leur vol à Mumbai à cause de l'immigration qui a duré un peu trop longtemps ! Du coup retour en taxi à l'aéroport pour trouver le premier hôtel qui nous accepterait pour la nuit ! Finalement, les choses rentrent dans l'ordre, nous voilà à 5 pour cette (première) étape au Rajasthan ! C'est vers 11h30 qu'on retrouve Carolin, Vincent et Camille, arrivés depuis Stuttgart, à l'aéroport de Delhi pour rejoindre Udaipur, la ville blanche. Gulab sera notre chauffeur pour la semaine ! Il parle super bien anglais et nous raconte plein d'anecdotes, bon point pour nous ! On loge pour les 2 premières nuit au Chunda palace, magnifique, hyper chargé mais avec beaucoup de goût ça dépayse d'un coup et on est directement plongés dans l'ambiance Maharaja ! Le premier jour nous avons visité le Monsoon palace, et admiré le coucher de soleil sur les montagnes avoisinantes. Ambiance plutôt calme au milieu des indiens qui sont vraiment fans de selfies. Le vert est quand même bien présent, alors que je m'imaginais des paysages plus arides.

Paysages depuis le Monsoon Palace d'Udaipur, et un exemple typique d’échafaudage. 

Programme du dimanche, visite du city palace, vue sur le "Lake Palace", découverte des miniatures, peinture typique du Rajasthan avec énormément de détails, spectacle de danse et de marionnettes puis dîner en rooftop avec vue sur le Lake Palace, très joli avec toutes les lumières de nuit. La ville d'Udaipur est plutôt calme, quand on compare avec Bangalore. Bonne transition pour nos amis ;)


City palace, vue sur le Lake Palace,  balade sur le marché local, et Sahelion Ki Bari (jardins de la reine) 

Une histoire de trompes : A l'époque, on fixait une fausse trompe à la tête des chevaux sur les champs de bataille (cf- photos ci-dessus). Les éléphants adverses, qui avaient alors un couteau/une lame fixé(e) à leur trompe (une vraie cette fois !), étaient eux-mêmes trompés et laissaient donc ces chevaux-"éléphants" en paix... Enfin il paraît...!

Le lundi on prend la route pour Jodhpur, la ville bleue, avec une étape sur la route au fort de Kumbhalgarh. L'arrivée dans la vieille ville est assez épique en auto-rickshaw, dans les rues plus qu'étroites où il est difficile de se croiser ! C'est vraiment le chaos !! Et on sent la ville bien plus agitée qu'à Udaipur. On apprend que le bleu est utilisé pour les maisons car il rafraîchit, et éloigne les moustiques ! On loge au Raj Mandir Boutique Homestay, super rapport qualité-prix, plein de charme et bien placé ! On visite le mardi matin le Fort de Mehrangarh, puis on prend la route pour le Manvar Resort, situé à 2h de Jodhpur. On n'a malheureusement pas assez de temps pour pouvoir pousser jusqu'au désert du Thar aux alentours de Jaisalmer, c'est donc un bon compromis pour nous. Au programme, piscine avant de rejoindre notre camp en jeep, balade au coucher de soleil à dos de dromadaire, apéritif en cercle éclairé aux lanternes, accompagné d'un groupe de musique et de danseuses ! Soirée magique les pieds dans le sable....

Forts de  Kumbhalgarh et de Mehrangarh, prises de vue dans Jodhpur, balade en dromadaire, 

On a beau être rentrés, je coupe ce voyage en 2 pour que ce soit plus facile à lire (et à écrire aussi !), et j'écris dès que j'ai un peu plus de temps sur les villes de Jaipur, Agra et Delhi, avec comme bien sûr en highlight le Taj Mahal...!

A très vite 😀

28

Namaste,

Après notre nuit au Manvar Resort Camp, nous sommes retournés vers Jodhpur pour prendre le train pour Jaipur, la ville rose. Confortable pour nous, Gulab conduit la voiture avec nos gros sacs, donc on voyage léger ! Il nous récupère à la gare vers 21h30 et nous conduit à l'Umaid Bhawan, super hôtel/palace, c'est en plus un vrai labyrinthe, et on y trouve un très bon restaurant. Parfait pour cette première soirée à Jaipur. Le lendemain, on rencontre Jacky, notre guide pour la journée. On a visité le fort d'Amber (fin 16ème siècle), perché sur une colline, puis le City Palace (mi-18ème siècle).

On a croisé à 2 reprises un homme complètement nu, accompagné d'un autre (habillé) qui portait un espèce de drapeau. Ce sont en fait des moines jaïns, qui ont renoncé à toute possession matérielle.

Petite partie de Jaipur, à Jaipur 😉 photo avec Gulab ! 

Nous nous sommes ensuite rendus au Yantra Mandir, l'observatoire. La visite est géniale ! On voit plein d'instruments astrologiques, des cadrans solaires, précis jusqu'à 2 secondes pour le plus grand !

Quelques instruments de l'observatoire, construit dans la première moitié du 18ème siècle 

Les 3 villes Jaisalmer (ville jaune), Udaipur (ville blanche) et Jaipur (ville rose) ont chacune leur symbole : le chameau (l'amour), le cheval (la force) et l'éléphant (la chance).

Le soir, Matthieu et moi faisons découvrir le "Barbecue Nation" à Carolin, Vincent et Camille. C'est une chaîne de restos dans laquelle nos collègues adorent aller manger. C'est un peu une institution à Bangalore, ça ne fait pas forcément typique indien, mais en tout cas c'est ce qu'ils adorent ! On fait aussi une petite visite du Bazar, pour acheter quelques épices, et déambuler un peu dans les rues de Jaipur.

quelques images de notre hôtel, le vendeur d'épices tout jauneà cause du curcuma, et les brochettes du BBQ Nation. 

Nous avons ensuite repris la route pour aller vers Agra, en faisant une halte à Fatehpur-Sikri, ville du 16ème siècle, abandonnée, situé à une quarantaine de kilomètres de notre destination finale. On y trouve un mélange d'architecture musulmane et hindoue. La deuxième partie, où on débarque sur la grande mosquée est vraiment très jolie.

Fatehpur-Sikri 


On arrive en soirée sur Agra, et on va au lit tôt car le lendemain c'est réveil matinal pour être au Taj Mahal, à l'ouverture à 6h30 ! Bon alors il n'y pas vraiment de mots pour décrire cette sensation tellement c'est grandiose... Ce qui est génial, c'est qu'on ne voit rien avant de passer la porte d'entrée, et là c'est une grosse claque ! Juste magique...

Le Taj Mahal sous toutes ses coutures ! 


C'était un voyage génial, avec une super équipe 😉 On a super bien mangé, vu des paysages, des palaces, des forts superbes. On était hyper contents (et un peu fiers ! ) de pouvoir aussi apporter notre petite expérience de l'Inde et de ses "us et coutumes" à Camille, Caro et Vincent. C'était aussi hyper agréable car on était peu de touristes occidentaux par rapport au nombre de touristes indiens ! Il a fait chaud, mais rien d'insurmontable, 37-38°C max, et un air sec. Un voyage qui vaut clairement le coup d'être vécu, alors certes 8 jours c'est rapide, mais franchement on n'a pas eu l'impression de trop courir ! #IncredibleIndia

• • •

On a atteint les 1000 vues pour ce blog , merci pour votre assiduité !! 😀

29

Namaskara,

Un tout petit article pour partager l'expérience cinéma à Bangalore.

Vendredi soir on a tenté le cinéma à Bangalore, et ben on n'a pas regretté ! On avait repéré un film en particulier qui passait à 21h30 donc on part pour acheter nos tickets au guichet, et là on nnous dit qu'ils ne jouent pas le film. Mais bizarre, il est bien indiqué sur les bornes, sur le site internet... Bref ond sicute pour demander comment ça se fait et le guichetier nous dit "ah ben peut-être qu'ils le jouent en Gold, allez voir là-bas". Mmm, d'accord ! On va à un guichet 30m plus loin et en effet, ils passent le film, mais à 21€ pour 2 au lieu de 7€. Bon allez on y va quand même et là grosse surprise, il y a seulement une trentaine de fauteuils, et quels fauteuils ! On peut s'allonger complètement, on a chacun une tablette pour poser notre thé/popcorn/gâteau/curry... Bref la carte est grande, on peut appeler le "serveur" avec un bouton spécial sur notre siège. Et bien sûr il reviendra 15 minutes avant la fin du film avec la facture, il n'attend même pas la fin du film 😉 Dans les autres trucs marrants, au début du film, sur l'écran, le drapeau indien et la phrase "please stand up for national indian anthem". Et là on se lève tous dans la salle le temps de l'hymne national ! Puis 2 publicités horribles contre le tabac, avec des interviews de docteurs/patients ambiance images sur les paquets de cigarette. Sinon c'est comme chez nous, 20 minutes de publicités et bande-annonces. Un entracte quand même au milieu du film, en pleine scène de suspense.

On n'est pas trop mal là 😀

Bon week-end !! Demain on va voir un match de cricket !

30

你好 ! (et ben pour cette fois on fait confiance à google pour la traduction !)

Et voilà un résumé de notre dernière étape en Asie avant notre retour à Stuttgart.

Nous avons passé un week-end prolongé à Hong-Kong, où des amis de Matthieu (d’école d’ingé) habitent depuis 6-7 ans !

Vendredi 27 avril

Arrivée à l’aéroport de Hong-Kong vers 11h du matin, notre vol a eu 2h de retard au départ de Bangalore. Pas de démarche particulière pour le visa – gratuit-, valable 2 mois. On a la chance d’avoir un bus direct qui mettra environ 1 heure pour rejoindre notre Airbnb situé à Causeway Bay. Premières impressions : quelle surprise sur la route en découvrant d’immenses barres d’immeubles plutôt délabrées. J’imaginais une ville ultra moderne !

On va déjeuner (ou prendre le tea time, une fois 14h passé) dans un « resto » du Windsor Mall, conseillé par notre hôte. Ca ressemble plus à une immense salle de mariage/banquet. Il faut prendre un ticket à l’entrée et attendre d’être placés. Et ensuite pour commander euh ben comment dire. On regarde à droite à gauche comment font les autres, les serveurs ne parlent pas anglais. Heureusement il y a quand même quelques photos et plats traduits ! Je trouve qu’au final on s’en sort pas trop mal, même si on a beaucoup trop sur la table !! Donc petit tip pour de futurs voyageurs : on vous donnera souvent une feuille (voire plusieurs) avec la liste des plats et il faut inscrire dans la case correspondante la quantité souhaitée. Ensuite tendre le(s) feuillet(s) au serveur. Et espérer ne pas s’être trompé !

On se balade un peu dans notre quartier, il fait chaud : 26-27°C mais ressenti de 30 avec 90% d’humidité, on sent beaucoup la différence avec Bangalore où il fait 35, mais un peu plus sec, ou plutôt un peu moins humide…

Petite sieste avant de retrouver Julien et Alex, boire des verres, manger des Dim Sum (raviolis vapeur) dans un resto recommandé Michelin, et puis faire la fête au Dusk till Dawn Bar avec de la live music.

Pas mal non? 

Samedi 28 avril

Une bonne nuit de sommeil et on est prêt à découvrir Hong-Kong. On se laisse guider par Alex et Julien et on prend le ferry pour aller se balader sur l’île de Cheung Chau. C’est principalement un village de pêcheurs, mais il y aussi des plages, des cafés/bars sur le front de mer, et on y découvre aussi la vie locale traditionnelle. Une petite pause « fruit de mer » avant de reprendre le ferry et d’aller rejoindre le groupe d’expats sur les terrasses du IFC Mall. C’est pas mal comme endroit, car on a une super vue de nuit sur le port et sur la ville côté Kow Loon (côté continent, au nord de la Hong Kong Island, et ce qu’il faut savoir, c’est qu’il y a plein de petits bars sur cette grande terrasse, mais toutes les tables extérieures sont publiques, donc on peut les squatter avec nos pique-nique !! puis encore une fois on part à la découverte de la vie nocturne dans Lan Kwai Fong, quartier où il y a beaucoup de clubs/et bars, apparemment très apprécié des expats 😉

Je suis fan des échafaudages

Dimanche 29 avril

On va pas le cacher, on ne se réveille pas bien tôt ce dimanche ;) mais on va quand même voire plein de choses ! déjà on commence par un déjeuner Ramen (alors oui c’est sûrement un peu plus japonais que chinois, mais qu’est-ce que c’est bon !!! ) au Ramen Jo, super adresse, on a rarement gouté un bouillon aussi bon.

Le Ramen Jo et son mode d’emploi

Balade ensuite dans le vieux Hong Kong, où se trouvent de nombreuses boutiques d’antiquaires. On rejoint les français un peu plus tard pour aller faire une balade au Victoria Peak, d’où on aura une vue imprenable sur Kong Kong.

Vues depuis Victoria Peak 

Lundi 30 avril

On a rendez-vous à la station Central à 11h pour un Free tour guide d’1h30. Très intéressant, on reconnaît un des guides aperçu dans un reportage « Effet Papillon » sur Hong-Kong. On en apprend un peu plus sur l’histoire de Hong Kong, la révolution des parapluies, la situation avant 1997 sous pavillon britannique puis celle jusqu’en 2047, date à laquelle… Ben on sait pas trop en fait ce que la Chine va décider de faire de Hong-Kong.. ! Et apparemment les Hongkongais sont pas hyper fans des chinois ! Pour la pause déjeuner, on apprécie enfin l’oie laquée, puis on file sur l’île Lantau, celle où il y a l’aéroport, Disneyland, et puis surtout ce qui nous intéresse : Tai O, village traditionnel de pêcheurs et la statue géante du Buddha de Tian Tan, très impressionnante quand on la découvre pendant le trajet en cable car (en téléphérique quoi) qui nous amène au sommet ! Nous retrouvons le soir Alex et Julien pour un petit tour au marché de nuit sur KowLoon, l’apéro sur la Knutsford terrace. Puis la traversée en ferry pour rejoindre la Hong Kong Island nous offre une super vue sur la skyline.

Pas cher le nouveau mari ! Sérieusement c'était de la nourriture, mais aucune idée laquelle !  Petite partie de Mah-jong en cours

Mardi 1er mai

Réveil plus matinal pour cette journée du travail ! Au programme, plage et barbecue. Encore une fois, très belle surprise en découvrant de belles plages, et un peu en retrait une vingtaines de barbecues en libre-service. Il fait chaud, on mange des chipo merguez et on se baigne, un petit verre de rosé et hop, on re-rentre pour pouvoir aller prendre notre avion le soir-même, qui aura encore une fois 2h de retard !!

A la mode asiatique, le parapluie pour se protéger du soleil !  Courses en sac sur la plage, baptême/absolution dans la mer ?

Bref, un très bon week-end dans une ville qui m’était inconnue, Matthieu était très content de ses retrouvailles et moi de rencontrer ses amis. C’est aussi super cool de découvrir des nouveaux lieux sans savoir du tout à quoi s’attendre. Par contre comme d’habitude nos visites sont très marquées par les découvertes culinaires, et franchement on peut dire qu’on a été pas mal gâtés pendant tout notre séjour en Asie ! On finit le séjour fatigués, mais émerveillés par tout ce qu’on a pu voir, manger, découvrir, partager…

Hong Kong en vrac 

La prochaine étape sera certainement la dernière, et à Stuttgart ! Arrivée prévue si tout va bien vers 9h à Frankfurt avec le LH755.

Bises à tous 😀