Qui n'a jamais souhaité se sentir petite fourmi en plein cœur de Manhattan et en même temps dans les vastes forêts du Canada ?
Septembre 2017
20 jours
Partager ce carnet de voyage
1

Ça y est, nous y sommes ! Après des heures à fouiner les blogs de voyage, à réserver tous nos hôtels et logements AirBnB, à calculer les distances à parcourir entre chaque étapes... le jour J est arrivé ! Nous prenons l'avion au départ de Bordeaux direction Montréal. Puis arrivés à Montréal, nous montons dans un car de nuit direction la grosse Pomme, la ville dont tout le monde parle : New York !

Lorsque nous sortons de la gare routière, nous nous retrouvons dans les rues de New York à 6h00 du matin, il fait encore nuit, la fameuse fumée sort des bouches d'égouts, les taxis sont déjà là... Nous marchons jusqu'à notre hôtel (Double tree by Hilton) en passant par Times Square qui est absolument désert ! Finalement, on ne se rend pas vraiment compte d'où nous sommes.

Nous commençons notre première journée à NYC par une magnifique cérémonie religieuse dans une église : La First Corinthian Baptist Church. Un groupe de Gospel d'une quarantaine de personnes sur scène qui vous met les frissons, des personnes tellement avenantes et accueillantes... ça fait du bien ! Malgré le fait que nous soyons athées, ce fut un moment unique et magique.

Assistez de préférence à la première cérémonie de la journée malgré l'heure très matinale. Nous étions une dizaine de touristes dans l'église et à la sortie, tous les touristes (au moins une centaine) faisaient la queue pour la prochaine séance.

Nous avons ensuite explorer le fameux Central Park. On s'imagine tellement de choses à propos de ce parc : ses New Yorkais qui font leur jogging, les chiens qui jouent avec leur maître, les écureuils qui courent partout, l'immensité du parc... Tout est dit ! C'est tellement cliché mais réel !

On continue notre exploration de la ville, tout est grand, démesuré, américain ! C'est dingue cette concentration de taxis, il y en a partout ! Je visite cette ville avec les yeux d'une gamine, je me crois dans un livre de Musso, tout est parfait !

Et puis... TIMES SQUARE ! Dingue ! Cette ville est dingue !

Un week-end à New York, nous étions obligé de faire un tour à Broadway... Nous avons choisi la comédie musicale The Lion King qui est top 1 ! Au cœur même de Times Square, notre soirée fut excellente et nous avons tous les deux adoré.

Après une courte nuit, nous choisissons d'aller voir la ville vue d'en haut ! Le temps est idéal, pas un nuage en vue, Top of the Rock, nous voilà ! Une vue époustouflante sur Manhattan, l'Empire State Building côtoie le ciel en face de nous et Central Park grignote la ville et donne une bouffée d'oxygène.

Une longue marche dans la ville nous amène à emprunter l'ancienne ligne de chemin de fer. Tout a été réaménagé, nous ne pensions pas que cette voie soit si touristique ! Cela nous permet de traverser les différents quartiers de Manhattan d'une autre manière : plus verte !

Au bout de la ligne de chemin de fer, nous tombons sur un porte avion. A l'intérieur de celui-ci, un musée : The Intrepid Sea and Space Museum. On se serait cru dans le film "Je suis une légende" quand Will Smith joue au golf. Nous avons visité le porte avion contenant également un sous marin et, comme son nom l'indique, des avions ! Magnifique musée que nous recommandons vivement !

Ensuite nous sommes montés à bord d'un bateau pour une jolie croisière : Harbor Lights Cruise. Nous allons enfin voir ce qu'on appelle la "skyline" et nous sommes super excités ! Nous avons choisi la croisière au coucher du soleil pour profiter de la lumière du jour à l'aller et à l'obscurité et aux lumières de la ville au retour. On a même eu la chance de faire un petit coucou à la Dame de Fer, éblouissante ce soir là ! Une croisière inoubliable suivie d'une belle rencontre d'un couple de français qui nous ont invité au restaurant le soir même ! Encore une journée inoubliable à New York.

Pour notre troisième et dernier jour dans cette ville fabuleuse, nous avons décidé d'aller titiller les grands du quartier des affaires. En passant par le quartier chinois qui est... comment dire?... NUL !... nous arrivons à notre destination. Ce qui est hallucinant c'est que le quartier (qui est immense hein!) est bouclé et surveillé. Des barrières empêchent les véhicules de passer. N'importe qui ne peut pas entrer dans ce quartier de folie. Nous allons faire un tour du côté du mémorial du World Trade Center qui est juste hallucinant. A la base des deux tours : deux magnifiques et immenses fontaines où sont inscrits les noms des personnes décédées le 11 septembre 2001. On ressent beaucoup d'émotion sur cette place. Puis, après avoir tourné dans le quartier, on tombe enfin sur le taureau de Wall Street, et avons fait la queue pour toucher ses couilles !

Puis direction la Statue de la Liberté. Nous avions réservé 4 mois à l'avance pour pouvoir grimper tout en haut dans la couronne de la jolie dame. Après avoir doublé tout le monde grâce à nos tickets Crown access (Trop contents !!), on passe la sécurité (ils scannent tout et passons sous des portiques comme dans les aéroports) et montons enfin dans le bateau. Nous nous plaçons au fond de celui-ci et avons une vue splendide sur la Skyline. Nous approchons très lentement de la statue, le capitaine du bateau nous laisse le temps d'admirer le paysage si culte de la statue avec en arrière plan Manhattan ! Après avoir débarqué, nous marchons vers la dame de fer et entrons à l'intérieur. Avec excitation, nous commençons à gravir les marches. La plupart des gens s'arrêtent au premier palier mais nous, on continue. Un escalier en colimaçon très étroit nous amène au sommet de la statue. A l'intérieur, on peut voir les formes du visage de la belle formés dans la taule. Magnifique ! Arrivés là haut, on se retrouve dans une minuscule pièce avec une vue sur Manhattan, on a atteint la couronne !

Ces 3 jours à New York ont été parfaits, un temps magnifique et la ville tient ses promesses : exceptionnelle et unique. Après avoir récupéré nos valises à notre hôtel, nous prenons la direction de la gare routière en passant une dernière fois par Times Square et disons Adieu à cette ville magique. Nous montons dans un car direction Montréal pour commencer notre Road Trip de l'Est du Canada.

Votre circuit individuel au Canada, personnalisable et abordable

Circuits inspirés des meilleurs blogs MyAtlas
Personnalisation en quelques clics de votre voyage
Devis instantané, réservable en ligne, sans intermédiaires
2

Après une nuit moyennement confortable dans le car, nous arrivons à Montréal à 5h00 du matin. Problème : rien n'est ouvert... nous finissons donc la nuit dans la gare routière en attendant l'ouverture d'un Mc Donald's (eh ouais, on change pas les mauvaises habitudes). Nous récupérons la voiture de location au centre ville et partons découvrir le parc du Mont Royal, le fameux parc surplombant la ville entière. Le parc est très arboré et la vue est vraiment sympa. Sincèrement, c'est ce que j'ai préféré à la ville de Montréal.

Après avoir cassé la croute dans un petit restaurant qui font des bagels (Saint Viateur Bagel : Excellent !) nous prenons la direction du jardin botanique de Montréal qui se trouve en périphérie de la ville. Il nous faut une petite demi heure pour l'atteindre en voiture et nous avons alors fait connaissance avec les panneaux de signalisation assez particuliers au Canada. Exemple : Pas le droit de tourner à gauche entre 10h00 et 16h00. Sauf qu'il fallait absolument qu'on tourne à gauche nous !! Et il y a aussi les panneaux de stationnement... magique ceux là ! Interdiction de se garer le lundi et mercredi entre 09h00 et 12h00... Enfin arrivés au jardin botanique, en plus de l'entrée payante, parking payant ! Voilà, c'est ça les villes au Canada... après 20 minutes à chercher une place non payante mais avec un stationnement autorisé, nous entrons au jardin. Très jolies serres, plantes superbes, parc verdoyant.

Après une pause dans notre logement AirBnB (pause méritée et très appréciable puisque très mal aux pieds après les trois jours à NYC), nous avons terminé notre premier jour à Montréal par une ballade dans le quartier du Vieux Montréal. Le quartier est malheureusement assez petit (un peu déçus) mais plutôt mignon...

Le deuxième matin, la pluie est au rendez-vous mais ce n'est pas grave puisque nous avons décidé de parcourir les sous terrains de Montréal. En fait, il fait tellement froid l'hiver que la population vit "sous terre". A notre grande surprise, les sous terrains sont très accueillants et bondés. En effet, la veille nous trouvions que les rues étaient plutôt désertes et nous comprenons maintenant pourquoi ! Nous y croisons même une exposition Barbie qui nous a beaucoup fait rire !

En sortant des sous terrains en milieu d'après midi, nous visitons à pied le reste de la ville que nous n'avions pas encore exploré avec entre autre, le quartier chinois (aussi nul que celui de New York). Petite collation dans un bar à chats qui nous a fait pensé à notre belle princesse restée à la maison !

Fin de cette deuxième journée, nous prenons la route direction le parc du Mont Tremblant. Notre première impression de Montréal n'a pas forcément été très bonne. Nous avons trouvé la ville sans âme, pas de monuments particuliers, pas grand chose à voir finalement... Peut-être la ville est plus intéressante lors de la période des festivals. Maintenant, direction les grands espaces du Canada !!

3

Arrivés le soir vers 21h à notre logement AirBnB pas très loin de l'entrée du parc, nous sommes accueillis par un Canadien totalement cliché : la chemise à carrons, le drapeau Canadien dans le salon, le fusil de chasse à l'entrée, la pelle, le chalet perdu dans la forêt, une rivière passant au fond du "jardin".. ça y est, nous sommes perdus au fin fond des forêts canadiennes. La nuit fut excellente, les conditions météo ne sont pas au top pour une randonnée dans les bois mais notre hôte nous explique que nous pouvons sillonner le parc en voiture. Nous partons alors plutôt contents et motivés. Finalement, le temps est cordial et nous décidons de réaliser un premier petit trek qui nous amène à une petite chute d'eau.

Nous reprenons la voiture et avançons tranquillement au sein du parc. Il n'y a personne, nous sommes seuls au monde, les écureuils courent de partout, c'est parfait ! Nous descendons alors pour une deuxième randonnée un peu plus longue pour atteindre les hauteurs et une vue magnifique du parc. Voilà pourquoi nous sommes là, ça valait vraiment le coup !

La journée bien entamée, nous décidons tout de même de réaliser un dernier sentier, celui de l'Envol, qui nous projette au sommet de la montagne pour une vue exceptionnelle du parc. Les pieds en compote, la montée est très intense et difficile pour moi mais je sais que la vue vaut le coup d’œil donc je reste motivée. Je ne cache pas que mon mari m'a également bien aidée.

Plusieurs heures de route nous attendent après cette journée très physique. Je dors dans la voiture (je remercie encore une fois mon petit homme) jusqu'à atteindre la ville de Québec que nous visiterons le lendemain. Je conseille fortement ce parc que nous n'avions pas prévu de faire au départ. C'est vraiment un très beau parc, les sentiers sont parfaitement bien indiqués et pas trop difficiles.

4

Arrivés tard le soir à la Ville de Québec, notre premier petit "couac" survient. Notre hôte AirBnB ne peut malheureusement pas nous fournir l'appartement loué pour cause de problème de fuite d'eau... finalement il nous paye l'hôtel ! Après une nuit parfaitement calme, nous prenons la voiture direction le centre ville : le Vieux Québec. Le centre ville est entouré de remparts sur lesquels nous pouvons nous balader. Le plus difficile est de trouver une place de stationnement pas très loin du centre, finalement nous décidons de payer le parking couvert (et c'est ce que je conseille vivement !). Nous marchons et tombons sous le charme du Vieux Québec.

Lors de notre visite du Vieux Québec, nous tombons sur l'hôtel le plus photographié au Monde : le château Frontenac. Surplombant la ville, le château est magnifique et très bien entretenu puisque devenu un hôtel de luxe. Curieux, nous sommes entrés dans le hall pour le plaisir des yeux !

Au pied du château, un escalier nous emmène dans un petit quartier au bord du fleuve Saint Laurent. La rue est pittoresque, très jolie, bien décorée et les boutiques sons agréables. Un peu plus de monde dans ce quartier qui est certainement le plus beau de la Ville de Québec.

Une fois tout le centre ville visité, nous nous posons enfin dans un restaurant. Très chic, serveur adorable, la pluie commence à tomber alors que nous sommes confortablement assis à notre table. Nous avons alors goûté pour la première fois au fameux plat typique du Canada : le poutine. Rien d'autres que des frites et du fromage... du gras, du gras et encore du gras. Le gras c'est la vie"

Après cette visite de la Ville de Québec dont nous avons été ravis, nous reprenons la voiture et roulons une petite vingtaine de minutes. Nous arrivons alors à la Chute de Montmorency. Bien sûr, là encore le parking est payant ! Puisqu'il n'y a pas écrit "pigeons" sur nos fronts, nous faisons demi tour et allons nous garer à 50 mètres de là dans une rue annexe. Nous revenons sur nos pas et arrivons donc au sommet de la chute qui est déjà impressionnante. Le lieu est beau, il y a même un mariage ! Au dessus de la chute, un pont suspendus que nous empruntons pour passer de l'autre côté. D'autres préfèrent emprunter une tyrolienne ! Puis, un escalier en bois descend tout en bas pour pouvoir observer la chute dans son intégralité.

La Ville de Québec et la Chute de Montmorency ont été une très belle surprise pour nous. Nous avons adoré le quartier du Vieux Québec qui possède un charme inattendu. Une journée cependant suffit largement pour faire les deux, on garde le plus de temps possible pour la visite des grands parcs. Après une deuxième nuit sur place, nous voilà repartis sur les routes canadiennes pour le Parc de la Jacques Quartier qui se situe juste au dessus de la Ville de Québec.

5

Nous arrivons de bonne heure au parc national de la Jacques-Cartier. Même chose que le parc du Mont Tremblant, l'entrée est payante et vous pouvez sillonner le parc en voiture. Ce jour là le temps est idéal : un soleil radieux mais pas trop chaud. Nous décidons de faire un premier sentier : l’Éperon. Nous partons pour une randonnée, niveau intermédiaire de 5,4 km. L'avantage de ce sentier est qu'il s'agit d'une boucle et donc un nouveau paysage s'offre à nous tout le long de la marche, pas de demi-tour. On y découvre la montagne de l’Épaule et une enfilade de points de vue exceptionnels sur les vallées. Nous choisissons de prendre le chemin avec la montée la moins pentue. En voyant la tête des personnes prenant la boucle en sens inverse, je pense que nous avons fait le bon choix !

Puis nous décidons de louer un canoe (on profite du soleil) pour continuer notre découverte du parc. Nous filons sur l'eau durant une petite demi-heure jusqu'à nous retrouver coincés par le courant. Malgré nos bras musclés, impossible de naviguer à contre courant plus longtemps. Nous faisons donc demi-tour en profitant du paysage qui s'offre à nous. Si vous devez choisir, faites du canoe au Parc de la Mauricie, là bas il s'agit de lacs, donc pas de courant, vous pouvez allez où bon vous semble. Au Parc de la Jacques Cartier, les sentiers sont donc préférables puisque trop de courant. A moins que vous ne preniez l'option des parcours nautiques (qui coûte beaucoup plus cher).

Après ces durs efforts, nous partons à la recherche d'une aire de pic-nique avec une vue sympathique si possible. Nous trouvons alors un coin correspondant largement à nos attentes...

Une fois le ventre bien rempli, nous repartons pour le dernier, et non pas des moindres, sentier de la journée : Les Loups. Il s'agit du plus beau sentier du parc, le plus difficile aussi ! Un dénivelé de 447 m, 11 km aller/retour si on grimpe jusqu'au 2ème belvédère. Sincèrement, si vous réussissez à atteindre le premier et qu'il vous reste des forces, marchez jusqu'au deuxième, la vue vaut vraiment le coup ! En raison d'une affluence importante dans le parc, des navettes (bus magique !) sont mises en place et nous emmènent au départ du sentier. N'étant pas personnellement une grande sportive, nous avons laissé passer tout le monde devant nous et avons grimpé à notre rythme. Finalement, le sentier n'est pas si difficile, il est surtout long. J'encourage donc tout le monde à le faire... Arrivés tout en haut, le spectacle que nous offre la nature est époustouflant.

Vue du premier belvédère 
Vue du deuxième belvédère 

Une fois le sentier Les Loups terminé (3h30 quand même !), nous reprenons le bus magique direction la voiture. Le Parc de la Jacques-Cartier est vraiment un très beau parc et les vues sont sublimes. Les sentiers sont très bien indiqués et à la portée de tous.

Après quelques heures de route, nous arrivons tard à notre prochaine destination : Tadoussac.

6

Après une bonne nuit à notre hôtel de Tadoussac, nous nous habillons chaudement et partons direction la plage pour une excursion en bateau. L'objectif : les baleines. Je suis très excitée et espère pouvoir en admirer quelques unes. La veille, nous avions terminé notre journée par un dîner au restaurant à Tadoussac, le serveur nous avait dit qu'il y en avaient plein ! C'était bon signe... et il ne s'est pas trompé ! Nous prenons une navette à 20 mètres de l'hôtel et nous découvrons la ville de Tadoussac. Il s'agit plus d'un village puisque c'est minuscule, une seule rue principale. Le village est magnifique, très pittoresque et l'eau est belle. Le bus nous dépose au hangar à bateau. Sur place, ils nous distribuent des vêtements chauds et partons directement vers le petit port. Nous montons à bord d'un zodiac de la compagnie Croisières AML et partons vers le large. Et là, quelle surprise ! Nous nous éloignons à peine du bord et apparait sous nos yeux ébahis des Rorquals et Bélugas. Je n'en crois pas mes yeux ! Un petit amas de rocher permet l'observation de ces animaux magnifiques et majestueux. Un nombre important de gens y sont regroupés et observent les cétacés nager à quelques mètres seulement du bord. Notre bateau passe alors, sans le vouloir et surtout sans s'arrêter, tout prêt d'un béluga qui nageait juste en dessous de la surface. La vue en plongée que nous avons sur lui me permet de me rendre compte de la taille de l'animal. Ce moment reste gravé dans ma mémoire. Puis le bateau prend le large, on croise sur notre chemin des belugas et des marsouins (qui sautaient hors de l'eau comme des dauphins). Après une bonne heure de recherche, nous tombons sur une baleine à bosse et son petit. Ils sont loin, nous n'avons pas le droit de nous approcher. La compagnie s'engage à respecter certaines distances bien précises entre l'animal et le bateau. Et cela bien sûr, pour le bien être de l'animal. Nous entendons tout de même la respiration de la baleine... Puis le bateau fait demi-tour pour rejoindre le port.

Après notre belle excursion en mer, nous choisissons de rentrer à pied à notre hôtel pour nous changer et manger un morceau. Puis nous repartons tout de suite direction le bord de l'eau pour observer les baleines. Nous commençons par le côté gauche de la plage, et allons s'installer sur des rochers et attendre que les cétacés passent. Nous avons eu le chance de voir un vison (du moins nous pensons qu'il s'agissait d'un vison) et quelques baleines ont bien voulu nous montrer leur aileron. Un moment calme, féérique, sans bruit, juste la nature et le souffle des baleines.

Au bout d'un certain temps, avant que la marée monte et que nous nous retrouvions bloqués, nous faisons demi-tour pour atteindre l'autre côté de la plage. On y trouve le Centre d'interprétation des mammifères marins. Le but de ce centre est la conservation des baleines et permet de mieux comprendre et connaître les cétacés. C'est là bas que nous avons appris les noms des baleines que nous avions pu observer depuis le début de la matinée. Le centre est petit mais vraiment chouette et les biologistes très disponibles, nous avons adoré la visite. Puis nous sommes partis nous installer sur les fameux rochers observés le matin même pour pouvoir observer, encore une fois, les baleines. Nous sommes restés plantés là jusqu'au coucher du soleil... Un moment magique et inoubliable.

Ce soir là, nous mangeons le meilleur fish and chips de notre vie dans un petit hôtel-restaurant Le Béluga. Une soirée parfaite après une journée parfaite.

Pour notre deuxième jour à Tadoussac, nous partons pour le cap de Bon désir, apparemment un excellent point de vue pour les baleines. Le site est fermé ce jour là mais nous essayons quand même. Merveilleuse idée que nous avons eu là ! A peine arrivés au bord de l'eau, une baleine immense sort de l'eau pour respirer à une dizaines de mètres seulement des rochers. Nous nous installons et nous ne sommes pas les seuls à avoir l'idée de venir ici. Il y a du brouillard sur l'eau, mais cela ne gêne pas vraiment l'observation. Nous passons près de deux heures à observer les cétacés. Les photos ne sont malheureusement pas représentatives de ces moments merveilleux. J'ai beaucoup profité du moment et donc pris peu de photos...

Après notre excursion au Cap de Bon désir, nous décidons de retourner à Tadoussac pour profiter une dernière fois du passage des baleines. C'est avec un regret immense que nous devons par la suite quitter ce village et ses animaux pour continuer notre magnifique road trip. J'ai même versé ma petite larme.

Puis nous remontons tranquillement la rivière Saguenay en direction la ville Saguenay où nous passerons la nuit dans le plus beau Air BnB de notre voyage. Nous réalisons quelques escales le long du fiord pour admirer les paysages à couper le souffle... Le temps est idéal, notre journée s'achève avec plein d'étoiles dans les yeux. Je n'oublierais jamais ces deux jours exceptionnels, ce fut pour moi, la plus belle étape de notre voyage.

7

Le lendemain matin, nous revoilà repartis sur les routes du Canada pour quelques heures de voyage. Destination : le parc national de la Mauricie. Très apprécié des touristes et des internautes, il me tarde de découvrir le parc. Pour notre premier jour sur place, nous décidons de voir le parc depuis les airs ! Nous avions réservé à l'avance un vol en hydravion pour pouvoir admirer le parc et ses lacs. Nous arrivons à la base aérienne et montons dans l'hydravion qui est une vraie boîte de conserve ! Je me place à l'arrière du véhicule, Erwan à l'avant. Entre nous deux, un autre couple de français. Un peu stressée, l'avion décolle. Le pilote nous explique avant de partir, les différentes choses que nous allons voir durant le vol. Une fois dans l'hydravion, il y a beaucoup trop de bruit pour que l'on puisse comprendre ses paroles. Nous observons de là haut un barrage de castors, un barrage (tout court) et le parc de la Mauricie. Erwan a adoré le vol qui a duré 30 minutes, personnellement, j'avais le mal de l'air et faire des photos donne mal au ventre... donc 30 minutes étaient largement suffisant ! Le paysage est superbe, mais c'était bon de mettre pied à terre !

Nous reprenons la voiture, je respire. Nous arrivons à notre hôtel Maison Cadorette, je respire encore. Nous déposons nos affaires et partons pour le parc de la Mauricie. Nous nous arrêtons à l'entrée pour prévoir notre excursion du lendemain avec un personnel du parc. La personne nous conseille de louer un canoë pour la journée et de naviguer jusqu'à une chute d'eau très appréciée du parc. Puis nous partons dans un sentier pour essayer d'observer des orignaux, qui sont censés sortir à la tombée du jour. Malheureusement, pas d'animaux à l'horizon et repartons vers notre hôtel pour un dîner magnifique ! Erwan a gouté du wapiti ce soir là, une viande locale (l'animal est un cervidé qui ressemble à l'élan).

Le petit déjeuner est lui aussi plus que parfait !

Le lendemain matin, nous repartons en direction du parc de la Mauricie pour notre escapade en canoë dans le parc. Nous embarquons et commençons notre périple. Le but du jeu : traverser 3 lacs pour atteindre la berge, débarquer et marcher 1h30 sur un sentier pour atteindre les chutes. La traversée du premier lac se fait sans embuches, tout en douceur. Par contre, entre 2 lacs, il faut prendre un petit ruisseau. N'ayant pas assez de fond, nous, rectification "je" tire le canoë. Puis nous tombons sur un barrage de castor. Même chose, nous débarquons, les pieds dans l'eau et soulevons notre canoë pour pouvoir passer. J'adore ! Les paysages sont magnifiques, on respire le bel air.

Puis, après plus d'une heure à ramer, nous arrivons au point de débarquement. Nous déposons notre canoë sur la berge et démarrons notre petit trek jusqu'à cette fameuse cascade. Une heure et demi (quand même !) plus tard, nous arrivons à la cascade qui est juste superbe !!! La plus belle de notre voyage et tellement naturelle. Des gens s'y baignent, mais nous ne sommes pas assez courageux pour nous mettre à l'eau ! Elle est fraiche ! Nous pic-niquons au pied de la cascade sur un rocher. Un moment de détente et de plaisir bien mérité.

Le sentier formant une boucle, nous repartons en direction de notre embarcation par le chemin le plus long. Le guide du parc nous conseillait de passer par là car on y verrai deux très beaux points de vue. Nous avons pas été déçus du voyage (comme on dit!), la vue sur le lac est magnifique.

Notre petit trek terminé, nous remettons à l'eau notre canoë et repartons en sens inverse. Nous recroisons notre petit barrage de castor sans pour autant croiser un de ces animaux et finissons notre ballade au Parc de la Mauricie. Un parc magnifique où la ballade en canoë reste incontournable car moins de points de vue en hauteur que dans les autres parcs. La journée se termine doucement et nous prenons la route direction Ottawa.

8

Arrivés en fin de journée à Ottawa, nous profitons de la soirée pour nous reposer dans notre logement Air BNB et passons une excellente nuit. Le lendemain matin, nous prenons la voiture direction le centre d'Ottawa. Comme dans toutes les villes du Canada, nous avons beaucoup de mal à trouver une place. Finalement, nous nous garons sur un parking extérieur et payons pour la journée. Nous commençons notre journée à Ottawa par le Parlement. Le bâtiment est magnifique et nous pouvons le visiter gratuitement ! (Quelqu'un a dit gratuit ?!). La visite vaut vraiment le détour, les pièces sont superbes, la bibliothèque est digne de celle de Poudlard et nous grimpons tout en haut de la tour pour une vue panoramique sur la ville.

Nous continuons notre visite de la ville en direction du marché By où nous nous restaurons dans une pizzaria. Les pizzas n'étaient pas données mais plutôt très bonnes et la boisson était illimitée. Après une pause déjeuner bien méritée, nous continuons notre marche le long du canal jusqu'au Rideau Hall : demeure du monarque et du gouverneur canadien.

Nous traversons alors le pont pour atteindre l'autre rive. La vue sur Ottawa est plutôt sympathique et au pied du pont, nous remarquons un joli petit parc. En nous approchant, nous nous apercevons que des sculpture arborés sont exposées dans le parc pour fêter les 150 ans du Canada. Tout est beau et immense.

Nous finissons notre journée au centre ville d'Ottawa en attendant le spectacle d'illumination du soir sur le Parlement. Nous avons eu de la chance puisqu'il s'agissait de la dernière représentation ! Après un Mc Donald's (ça faisait longtemps !), nous atteignons la place du Parlement pour le spectacle. Celui-ci retrace l'histoire du Canada en anglais et en français puisqu'à Ottawa, nous parlons les deux langues. Les illuminations sont très belles, cela valait le coup de rester. Puis nous avons terminé la soirée avec un cinéma de rue : génial !

De retour à la voiture, la première mauvaise surprise du séjour : une belle amende ! Parce qu'à Ottawa, lorsque vous payez pour la journée, c'est jusqu'à 18h00 seulement ! Normal quoi !

Ottawa, à part ses places de parking, est une ville vraiment belle ! Les bâtiments sont très beaux et il y a plein de choses à voir. Se balader à vélo peut être un bon compromis... puisque la ville est tout de même assez grande. Nous avons beaucoup aimé et sommes fatigués au possible à la fin de cette journée.

9

Le lendemain matin, nous prenons la route direction la ville de Toronto. Nous décidons de visiter le zoo pour notre premier jour. Bien sûr, en plus du prix d'entrée, il faut payer le parking (sans commentaire...). Sinon le parc zoologique est vraiment bien et grand. Il y a même des bébés pandas ! Petite journée sympathique et reposante avant d'arriver au sein même de la métropole.

On se rend compte de la grandeur de la ville en arrivant par des routes de 16 voies (8x8) !! Au loin on aperçoit la fameuse Tour CN mais il fait déjà presque nuit. Nous arrivons à notre logement AirBNB. Le matin, nous démarrons la journée à pied, direction notre première visite : La Casa Loma. Une magnifique demeure d'un riche Canadien en plein centre de Toronto. Il s'agit, pour ceux qui connaissent, de la maison des X-mens (juste trop la classe !).

Puis nous continuons notre visite de la ville à pied. Au programme : musée, aquarium et tour CN. Lorsque nous nous baladons, en dehors des activités citées, nous trouvons la ville vraiment... moche ! Des câbles électriques partout, les rues paraissent sales, pas de beaux bâtiments... C'est seulement arrivés au centre ville, près de la tour CN, que les immeubles en verre apparaissent.

Puis nous avons grimpé au sommet de la fameuse tour CN. L’ascenseur est en verre et nous permet de voir la ville s'étendre à nos pieds durant la montée. Au sommet il y a un plancher de verre sur lequel les moins peureux peuvent marcher. Nous décidons de profiter de la vue panoramique de la ville au coucher du soleil et nous nous sommes attablés au restaurant situé au sommet de la tour. Les plats servis ne sont pas dingues, mais la vue est exceptionnelle !

10

Nous reprenons la route le lendemain matin, destination Niagara Falls, la ville des Chutes du Niagara. Nous étions prévenus que le lieu était très urbanisé. Nous avons tout de même voulu faire le détour pour les voir et finalement nous ne sommes pas du tout déçus ! Arrivés sur place, nous cherchons des yeux les chutes et nous arrivons sur une route qui longe le fleuve avec une vue directe sur les chutes ! Tel le remblais au bord de mer, les gens se baladent au bord des chutes. Le lieu est touristique mais attrayant. Nous nous garons dans un parking un peu plus loin (nous gagnons 15€ pour 100m de marche...) et partons à la découverte des chutes.

Les chutes ne sont pas si hautes que ça, moins hautes que la chute de Montmorency par exemple. Elles sont surtout très larges et le débit est impressionnant. Cela fait également beaucoup de bruit. Nous marchons le long du "remblais" jusqu'à un centre commercial situé au point de chute. Là bas, nous mangeons dans un fast-food avec vue sur les chutes : la classe ! Puis nous repartons en sens inverse et marchons jusqu'à l'autre bout du remblais pour prendre le bateau. Munis de nos super ponchos, nous naviguons vers le mur d'eau. C'est la tempête ! Nous avons beaucoup rigolé et sommes rentrés trempés jusqu'aux os. Je conseille vivement de faire cette petite excursion, ce fut le meilleur moment de la journée.

Une fois le pied à terre, nous marchons vers la ville qui se trouve être très... extravagante : orchestre symphonique avec vue sur les chutes, casinos, grande roue, maison hantée, bars à thème... très Américain ! C'était dingue... on ne s'attendait pas du tout à ça.

Une fois notre petite visite de Niagara Falls terminée, nous roulons, en empruntant la route Niagara Pkwy, jusqu'à Niagara-on-the-lake. La route est belle et longe la rivière qui mène au fameux Lac Ontario. Plus on approche du village, plus les demeures sont belles, telles les maisons américaines de Desperate Housewives. Nous descendons de voiture pour marcher dans la rue principale de Niagara-on-the-lake qui est vraiment très jolie. Cependant, à part des restaurants, il y a peu de choses à voir. Nous avons l'impression d'être chez les riches. Puis nous passons la nuit dans un hôtel à Niagara falls.

11

Pour la journée suivante, nous n'avions rien de prévu. Nous savions juste que le lendemain nous devrions être à Gananoque pour une sortie bateau. Notre route nous amène alors dans un parc : le petit parc de Frontenac. L'entrée est payante et le parc ne paye pas de mine. On hésite et finalement nous nous laissons tentés. Pas de points de vue exceptionnels, pas de lacs majestueux à naviguer mais une faune bien présente. Depuis le début de notre voyage, nous avons rencontré des écureuils un peu partout mais pas de cervidés. Nous décidons d'emprunter un sentier perdu au milieu de la forêt... en restant silencieux nous arrivons à observer, plus ou moins de près, une quinzaine de biches. Nous avons même eu la chance de voir des petits faons téter leur mère. Nous observons aussi les nombreux barrages de castors qui dénaturent complètement le paysage. La nature est belle. Nous avons été conquis par ce parc : pas d'humains, seulement les animaux !

12

A la frontière entre les États-Unis et le Canada, se trouve un lieu qui se prénomme : les mille îles. Comme son nom l'indique, plein d'îles, plus ou moins grandes forment un environnement et un paysage magique. Des gens habitent même sur ces îles. Arrivés à Gananoque la veille, nous prenons le bateau pour une excursion de 5 heures pour découvrir ces îles et le château Boldt. Il n'y a pas grand monde sur cette croisière. Elle est plus cher que l'autre et s'arrête 2 heures pour nous permettre de visiter le château. Le temps est radieux et nous commençons à naviguer vers les États-Unis.

Nous arrivons enfin en vue du château qui ressemble à s'y méprendre à Poudlard. J'adore ! Il est situé sur une île américaine donc il a fallu un passeport et un ESTA valide. Le château a été construit par George Boldt, riche directeur général d'un hôtel de luxe à Philadelphie. Il décide de construite un château pour sa femme sur une île en forme de cœur. Malheureusement, sa femme décède et la construction s'arrêta net. Le château fut abandonné 73 ans puis racheté pour 1$ par l'administration du pont des milles îles. Ils investirent pas moins de 15 millions de dollars pour la restauration du château qui n'est, aujourd'hui, toujours pas terminée. Après la mort de sa femme, Monsieur Boldt n'y remis jamais les pieds, personne n'a donc vécu dans ce château grandiose.

De retour au bateau, nous refaisons une dernière fois le tour de l'île cœur et finissons la croisière à travers les mille îles. Pour la petite histoire, nous passons devant le plus petit pont entre deux pays : un simple pont reliant une île Canadienne à une île américaine. Le coucher du soleil vient embellir le paysage déjà magnifique. Ce fut une très belle journée et les heures passées sur le bateau nous ont permis de nous reposer un peu.

13

Nous repartons de Gananoque le lendemain matin pour une dernière étape avant d'atteindre Montréal. Nous nous arrêtons au parc animalier Omega à Montebello. Nous avions prévu de rencontrer les animaux du Canada avant de repartir. Il s'agit d'un parc animalier que l'on visite en voiture. Les animaux typiques du Canada y vivent : orignaux, wapitis, bisons, loups, ours, cerfs, daims... Le parc propose de leur donner des carottes et en effet, les animaux sont habitués à l'homme et nous pouvons les observer de près. Nous avons adoré ce parc et le recommandons largement à ceux qui, comme nous, n'ont pas eu la chance de pouvoir observer les animaux canadiens dans la nature.

14

Dernière étape de notre voyage, nous voilà revenu après 20 jours d'expédition à Montréal. Nous y passons la soirée et allons manger dans un super resto, les enfants terribles, au sommet d'une tour. Avec une vue superbe sur la ville, nous dînons pour la dernière fois au Canada. Nous y faisons le point sur notre voyage, nous remémorons les meilleurs instants et aussi les pires ! La soirée fut excellente !

Après une dernière nuit sur le territoire Canadien, nous explorons la partie de Montréal que nous n'avons pas visitée au début de notre séjour. Nous traversons cette fameuse rue colorée et décorée de guirlandes puis nous traversons le pont pour atteindre l'île Sainte Hélène. Là bas, une vue superbe sur la ville de Montréal. On visite également la Biosphère, une sorte de musée sur l'environnement. Nous finissons tranquillement notre balade de Montréal et plions bagage direction l'aéroport.

Nous reprenons l'avion direction la France avec le sourire aux lèvres et des souvenirs plein la tête ! Ce voyage fut extraordinaire, c'était la première fois que nous faisions un road trip et nous sommes conquis ! Cela permet de voir du pays et pas seulement une ville en particulier.

Concernant mes préférences lors de ce voyage :

New York ! La ville de tous les clichés. J'aurais souhaité rester plus longtemps pour voir un match de basket par exemple ou de baseball ! Le tour en hélicoptère coûte extrêmement cher, nous ne pouvions pas nous permettre, mais je pense que cela doit être époustouflant ! Nous reviendrons !

Tadoussac... J'ai toujours été attirée par l'eau, la mer, ses poissons, ses mammifères. C'était un rêve de pouvoir observer ces cétacés de si près. Ce village me parait tellement hors du temps... j'aurai aimé rester là bas tellement plus longtemps.

En conclusion : nous avons adoré notre voyage. Nous avions un peu peur que le temps de route soit trop long entre chaque étape, et finalement ce n'était pas si gênant. La nature canadienne est magnifique, les parcs nationaux sont vraiment exceptionnels et à la hauteur de nos espérances. Les canadiens sont vraiment très sympathiques malgré leur accent que nous ne comprenons pas !

Vive le Canada !