× Chère communauté,
Suite à l’incendie au sein des bâtiments de notre hébergeur OVH, à Strasbourg mercredi 10 mars 2021, nous ne pouvions plus accéder au site ! L’accès a été rétabli par notre équipe mais nous n’avons pas accès aux photos pour le moment. Dans l’attente de réponses de la part d’OVH quant au devenir des photos mises en ligne avant le 10 mars 2021, vous pouvez de nouveau réutiliser le site sans risque et ajouter de nouvelles photos !
La Team MyAtlas
Comment améliorer son anglais en 6 semaines avec EF (Education First ) en Australie ? La réponse dans cette article
Partager cet article

Je n’ai jamais vraiment aimé l’anglais toute ma scolarité durant … A 23 ans, j’ai eu la chance d’avoir divers propositions d’emploi en France et en Suisse pour les jobs que je voulais. Oui, mais voila je n’étais pas capable de parler anglais. Dès qu’on me le demandais, mon corps montait en température à 50°C, je bégayais, mon visage virait couleur homard et je n’arrivais pas à sortir un mot. Bref, vous l’aurez compris un blocage tout bête. Peut être par peur de mon accent, que mon interlocuteur ne me comprenne pas, de ne pas comprendre sa réponse ou tout simplement d’être bloquée parce qu’on ne sait plus quoi dire et qu’on ne trouve pas ces mots.

Avant le départ 

Un choix s’offrait alors à moi : changer de métier ou remédier au problème. J’aime beaucoup trop mon métier pour en changer et étant de nature un peu combative j’ai choisi de remédier à la situation. Après pléthore de recherches sur internet sur les organismes de formation (Kaplan, ISL, AILS, etc.) je me suis tournée vers EF. Se vendant comme le leader mondial des séjours linguistiques, je me rend dans leurs locaux à Paris pour leur poser toutes les questions possibles. J’en suis ressortie ravie, avec un devis à la main. Oui un devis, effectivement, je ne vais pas vous mentir ce genre de stage à un coût. Mais je pense sincèrement (après avoir déjà fait plusieurs séjours dans des pays étrangers dans divers contextes, seule ou accompagnée) que le meilleur moyen pour apprendre une langue est d’aller en immersion totale dans le pays, seule et de ce débrouiller. Il n’y a que comme ca que le cerveau peut se débloquer. Et ne vous formaliser pas, tous les organismes qui vous proposerons ce genre de formules seront dans les mêmes prix.

J’ai donc choisi EF (Education First). Cette organisme vous proposera divers formules de cours plus ou moins intensives et spécialisées en fonction de votre âge, vos besoins et votre projet. Il vous conseillera également dans le choix du pays de destination. En effet, vous aurez un large choix qui pourra passer par la classique Angleterre, l’original USA/Canada ou l’audacieux Australie/NZ notamment. En ce qui me concerne, ayant déjà été aux USA et en Angleterre, j’ai choisi l’Australie. Le pays me faisant rêver depuis un moment au delà du simple apprentissage de la langue et correspondant parfaitement à mon projet puisque je souhaitais pouvoir travailler dans le pays après avoir fait mes cours.

Vous devrez également choisir entre : être soit chez l’habitant, soit en résidence étudiante durant votre séjour. Pour ma part, j’ai choisi l’immersion totale chez l’habitant.

Cependant, après réflexion il est vrai que les familles habitent souvent loin des écoles (1h de transport) et les résidences étudiantes (beaucoup plus proches) sont faites de sorte à ce que vous ne soyez pas entre français, donc à refaire, je choisirais surement la résidence (meilleur ambiance, plus festive et propice à l’échange), bien que ma famille ait été tout à fait sympathique.

Je vous parlais tout à l’heure du prix. Le fameux, celui que l’on redoute dès qu’on entre dans les locaux tellement ils sont agréables.

Pour 6 semaines de cours intensifs en Australie en famille d’accueil (repas compris), hors transport, hors billet d’avion, visa, loisirs, argent de poche, etc, j’en ai eu pour environ 4000€. A savoir que le prix est dégressif en fonction du nombre de semaines.

Une fois inscrit, vous avez accès a une plateforme ou vous pourrez communiquer avec les personnes qui partirons en même temps que vous, vous aurez accès à des cours d’anglais en lignes, aux activités durant votre séjour (gratuites ou non). Je vous conseille de ne pas vous inscrire en avance et de voir cela sur place directement en fonction des affinités que vous aurez pu faire. Vous pouvez également demander à EF de vous prendre les billets d’avions et les transferts depuis et vers les aéroports.

En ce qui concerne l’Australie, je ne vous le conseille pas. L’Australie et la NZ sont l’une des rares destinations à avoir des tarifs réduits spécifiques au moins de 30 ans quand vous les prenez en agences de voyage spécialisées uniquement et c’est très intéressant. Exemple : billet aller-retour effectué par Emirates, échangeable autant de fois que je le souhaitais gratuitement, 1200€ au lieu des 1800€ normalement.

Pour ce qui est de l’administratif, je me suis occupée de prendre mon visa en ligne (un working holiday visa a 350€ que j’ai eu sous 2h en ne quittant pas ma chaise de bureau), si vous ne souhaitez pas travailler et que vous voulez simplement rester pour 1 à 3 mois prenez le visa visiteur à 50€. Pour d’autres pays vous n’avez pas besoin de visa.

Le départ et les cours 

Une fois avoir verser mes larmes en faisant mes adieux à ma famille, mes amis et l’homme que j’aime, me voilà enfin dans l’avion prête pour le décollage, et c’est parti pour 25h de trajet … J’arrive a Sydney à 23H , avec le décalage horaire, une voiture m’attend pour m’emmener chez ma famille, une douche et au lit. Et là évidemment LE coup de blues d’être seule à l’autre bout du monde, perdue, attachée à mon téléphone comme si ma vie en dépendait, en priant pour que mon copain décroche. Je finis par m’endormir pour quatre petites heures avant d’aller en cours des le lendemain. (J’admet y être aller vraiment à la dernière minute …)

J’arrive à l’école, super bien placée au coeur du centre de Sydney, hyper bien desservie par l’ensemble des transports (à 5min à pied de la gare centrale de Sydney, centre névralgique du métro et des bus).

J’ai été très bien accueillie, en douceur, pour une première journée de découverte et une visite de la ville. Même en ayant choisi le programme intensif je ne suis pas surchargée de cours, loin de là, ce qui me permet de participer à des activités, découvrir la ville, sortir avec des étudiants de l’école, partager, échanger et surtout PARLER en anglais.

On attaque les cours. Certains communs et d’autres spécifiques à nos envies. Ce que j’ai adoré, c’est d’avoir la possibilité de personnaliser ces cours en fonction de nos besoins et de pouvoir changer de cours si nous nous rendions compte qu’ils n’étaient pas fait pour nous. Les professeurs sont ouverts. Certain cours se font même dans des parcs ou des cafés pour favoriser les échanges sur des thématiques moins scolaires et favoriser la dynamique par des environnements différents.

Quelques photos sur la superbe ville de Sydney et ses alentours qui seront beaucoup plus parlantes que des phrases pour vous montrer à quel point ce pays à tant de choses à offrir .... et vous convaincre, j'espère, sur la nécessité d'aller le visiter.

Opera house
 Ferry view
Blue mountains  
Sydney Sea Life (Aquarium) 
Beach 
Zoo in Sydney 
Vivid festival Sydney 

Les cours terminés 

En tentant cette expérience, je savais que je voulais rester plus de 6 semaines. Surement 6 mois ou plus. Le visa étant valable pour un an, je n’avais pas de souci à me faire. En parallèle de mes cours, j’ai commencé à chercher du travail. J’ai trouvé une super famille d’accueil pour laquelle j’ai travaillé en tant que fille au pair durant 5 mois. Je me suis occupée d’un petit garçon de 2 ans et d’une petite fille de 4 ans, 3 jours par semaines. A coté, j’ai également travailler dans l’évènementiel, le service et autres petits boulots que je pouvais trouver. Cela m’a permis de parler anglais encore dans un autre contexte, cette fois-ci, plus professionnel.

In fine, cela m’a permis de trouver un travail dans la branche que je souhaitais, avant même mon retour programmé d’Australie, avec une dimension internationale puisque je suis en lien avec 26 usines dans le monde entier. Et aussi de pouvoir passer mes entretiens skype en anglais sans gêne. Et désormais de pouvoir faire n’importe quelle présentation devant des dirigeants de pays en anglais. Je suis très fière de dire que cette expérience a été une fabuleuse réussite que je la conseille à tous.

• • •

Pour plus d’information sur cette organisme, mon expérience ou le séjour n’hésitez pas à me contacter directement par mail marine.laurent7@gmail.com.

Via ce lien vous pourrez commander le catalogue gratuitement : http://my.ef.com/Marine.Laurent.Sydney2017

Et si vous souhaitez réserver un séjour je serai ravie de vous parrainer.

• • •
Souvenir 

Poster un commentaire

Si vous êtes déjà inscrit sur MyAtlas, connectez-vous ! Pas encore inscrit ? Découvrez MyAtlas, le site qui permet de raconter et organiser ses voyages.