Début de notre périple autour du monde ! Direction l'Asie !
Janvier 2018
12 semaines
Partager ce carnet de voyage
1

Après de nombreuses heures de transport ( départ le 09 à 12h, arrivée le 10 à 18h avec décalage horaire), nous voilà enfin en Thaïlande ! On vous passe les détails de notre longue, très longue attente pour le passage de l'immigration ( 1 bureau sur deux d'ouvert, et oui c'est l'heure de manger !). Nous avons enfin notre visa gratuit, notre sac sur le dos et hop on attrape un taxis ! On était tellement fatigué, on a pas tellement cherché la solution la moins cher je vous l'avoue.. (13€ les 23km).

Nous arrivons donc à notre hôtel où nous passerons les 3 prochaines nuits. On dépose nos sacs et ni une ni deux on sort chercher quelque chose à manger ! Nous nous arretons dans le premier petit "resto" typique que l'on croise aux prix dérisoires. Deux plats de fried rice avec viande pour 90 bahts ( soit environ 2€30..). Seul petit hic, ils ont mis le paquet sur le piment ! On savait que les plats étaient bien épicés ici, mais a ce point ! Nos lèvres et nos estomac s'en souviendront de ce premier repas !

Journée n°1

Première nuit pas des plus réparatrice, le décalage horaire se fait bien ressentir.. Nous savourons notre petit déjeuner et hop on part chercher un bus qui nous amènera dans le centre de bangkok.

On trouve l'arrêt avec le numéro de bus que l'on cherche, mais une fois monté, prêt à payer, la contrôleuse nous informe que nous nous sommes trompés de sens, super ! Elle va nous faire descendre à l'autre arrêt pour rattraper le bon bus situé en face. Heureusement qu'elle était là ! Les boulets..

On attrape finalement le bon bus, nous prenons 2 tickets à 8bahts l'unité ( autant vous dire qu'on pensait pas que c'était possible 😂). En revanche il fait avoir confiance vu l'état du bus et la conduite des thaïlandais ! Nous avons 23km à parcourir et nous mettrons 2h (Oui oui 2h bien remplis sans détour.. je vous laisse donc imaginer la circulation). Ce fut une bonne expérience !

Nous ne sommes pas très loin du palais royal, où nous nous rendons, quand nous appercevons un très joli temple à travers la fenêtre. On décide donc de descendre plus tôt et finir le reste à pied.

Nous voilà face au Loha Prasart.

Nous ne tardons pas à nous faire accoster par les chauffeurs de tuk-tuk qui vous donnent gentillement pleins d'informations sur les temples et leurs emplacements pour juste après vous proposer en fait un circuit à 20baths pour faire le tout. Ok le tarif est ridicule. Mais nous avons décider de tout faire à pied, alors il va falloir refuser avec insistance ! On s'habitue assez rapidement car c'était aussi prenant lorsque nous étions à Bali.

Nous arrivons face au palais royal. Un très haut mur blanc se dresse tout autour ne laissant apparaître que les toits dorés et colorés. On hésitait à faire la visite qui coûte 500bht puis finalement on s'est dit que c'est la seul que l'on ferait qui est payante. Mais au moment d'entrer, nous sommes stoppés net, leggings de sport interdit ! Au moins ça règle l'histoire. J'avais pourtant bien regardé le code vestimentaire à avoir pour entrer dans les temples, mais pas suffisamment pour le palais à priori..

Vous ne verrez que l'extérieur du palais tant pis !

Nous continuons notre route en direction du "big bouddha", comme ils adorent crier partout dans les rues pour t'y emmener. Comme les ventres commencent à chanter on a décidé de s'arrêter manger dans une guest house située sur la Khaosan road. Un quartier très vivant où vous pouvez dégoter toutes sortes de choses. En revanche les prix des repas sont un peu plus élevés, le double de ce que l'on a payé la veille ( zone touristique oblige ). Mais bon on ne va pas non plus se plaindre..

Noodles with chiken and pork

Nous arrivons au Wat Intharawihan ( où se situe le grand bouddha). L'entrée au temple est gratuite, comme la plupart ici. En revanche surprise, il est en travaux ! Génial. Tanpis "on piquera une photo sur internet" comme la si bien dit thifen 😂. Ceci etant dit c'est vrai qu'il est grand ce bouddha, 32m de haut exactement !

Bon point positif nous avons eu le droit à une petite dance thaïlandaise effectue par les enfants aux seins d'une école. Nous étions aux grilles entrain d'admirer la scène quand un membre de l'établissement nous à inviter à venir regarder. Nous étions ravis et les enfants aussi, tout content d'être pris en photo !

Nous nous sommes baladés dans les rues plus ou moins fréquentées de la ville en direction de la où nous avions pris le bus. Il y a de tres jolis temples et bâtiments un peu partout. Nous apercevons sur le retour un temple en hauteur sur la ville que nous n'avions même pas vu en arrivant ! Il s'agit du Wat saket, surnommé le temple de la montagne d'or. Ce temple bouddhiste est construit sur une Coline artificielle de 75m. Nous prenons nos tickets d'entrée à 20bth/pers et hop nous grimpons autour du temple. Il s'en dégage une atmosphère très paisible. Vous monter de toutes petites marches, puis le long se trouvent les cloches que les moines font sonner et vous pouvez même sonner le gong !

Arrivé au sommet, vous obtenez une vue panoramique sur bangkok. Ce n'est clairement pas la ville la plus belle que l'on est vue mais bon c'est tout de même chouette d'être aussi haut (et en prime vous pouvez admirer le joli nuage de pollution..).

Puis nous voilà reparti chercher notre bus. Sans internet autant vous dire que c'est quand même une sacré galère.. malgré une tentative de description devant une carte des réseaux que nous avons réussis à trouver, nous finissons par demander de l'aide à une Thaïlande. Mais évidemment elle ne parlait pas un mot d'anglais.. pas grave elle s'est démener pour comprendre où nous voulions nous rendre pour être sûre et de nous expliquer avec des gestes où aller. Là encore on constate la grande gentillesse de la population locale. Grâce à elle nous trouvons enfin notre arrêt de bus ! Et c'est reparti pour 2h de transport!


Journée n°2

On doit vous avouer que malgré les jolies choses à voir le centre ville de bangkok nous a vite étouffé la veille. Nous avons donc décider de rester dans la périphérie où se situe notre hôtel et de découvrir les quartiers alentours.

Nous commençons notre balade le long du Wat sri bunruang (rivière traversant le quartier) que nous avions repéré en arrivant.

Les berges sont plutôt agréables car vous vous trouvez loin des routes et il y a très peu de passage. Vous pouvez d'ailleurs prendre un bateau pour vous rendre à de nombreux points dans la ville ( très pratique pour éviter les nombreux bouchons !).

On a également testé une drôle façon de traverser le canal. Il s'agit de 2 plateformes qui se croisent simultanément et qui avancent grâce à 2 monsieurs placés sur les rives qui pedalent. Un peu casse gueule mais on était obligé de tester !

Nous avons ensuite longé Ramkhamhaeng road et pris des routes perpendiculaires pour nous perdre un peu plus dans les quartiers. C'est une partie de bangkok beaucoup plus typique, éloignée du tourisme que nous avons découvert. Des quartiers évidemment beaucoup plus pauvres dans leur ensemble. Il y a des stands de nourritures vraiment partout et installés depuis le petit matin. On se sent un peu seul en tant que touriste pour le coup, ça surprend mais c'est aussi tellement agréable. Les thaïlandais sont toujours très accueillants et souriants.

Maisons sur pilotis

Nous commençons à chercher un endroit où manger, plutôt simple vous devez penser puisqu'on vous a dit plus haut qu'il y en a partout ! Mais le problème est qu'ici le tourisme n'existe pas vraiment donc tout est écrit en thaïlandais ! Ahah génial pour savoir quoi commander.. En plus de ça peu parlent anglais, autant vous dire qu'il fallait absolument que l'on trouve un endroit avec des photos représentant un minimum de ce que l'on souhaite.

On a finalement trouvé, caché à l'arrière de boutiques, un super lieux couvert où se trouve de nombreux stands de plats (avec photos youhou !) et de nombreuses tables au centre. Il s'agit de la 59 mini plaza, un endroit vraiment tres convivial. Les prix sont comme d'habitude très bas.

Nous sommes ensuite allé au pied du stade national de bangkok situé juste en face. Puis nous avons longé le parc et continuer notre route dans les rues du quartier de maen village.

Pause thé glacé !

Le soir nous avons été manger a l'endroit que nous avions trouvé ce midi. Puis nous sommes allés faire le marché de nuit de la place à côté. C'est un très grand marché qui s'installe sur la place tous les soirs.

On aura fait une belle journée de 23km ! Bonne remise en forme !

Ce que nous retiendrons de bangkok c'est sa grandeur, sa circulation, sa pollution, ses odeurs parfois nauséabondes dues aux eaux usées, les nombreuses fois où l'on se fait accoster. Mais c'est aussi des odeurs delicieuses des food street, des repas riches en saveurs, la gentillesse des locaux, des sourires permanents, des baisers reçus par des enfants et de magnifiques lieux de cultes.

Demain nous prenons la direction de Trang dans le sud de la Thaïlande !

Voyagez en circuit individuel, personnalisé et abordable

Plus de 50 circuits inspirés des meilleurs blogs MyAtlas
Personnalisation facile en quelques clics de votre voyage
Devis instantané, réservable en ligne, sans intermédiaires
2

Aujourd'hui direction le sud de la Thaïlande ! Nous prenons notre vol à 10h30 au DMK airport (pour les vols intercontinentaux). Première appréhension : à quoi va ressembler l'avion ?! Hélices ou réacteurs ?

Ouf pas d'hélices ! En revanche nous avons le droit à un avion Canard ! Plus rassuré ? Je ne sais pas vraiment 😂

La fin du vol a été plutôt mouvementé.. on aurait dit que le pilote s'amusait à monter descendre et à pencher de tous les côtés ! Sans compter l'atterrissage.. une angoisse !

Bref nous arrivons tout de même en vie (plutôt chouette!). L'aéroport de Trang est minuscule. Nous sommes rapidement confronté à une chaleur beaucoup plus aride.

Nous attendons de prendre un taxis quand nous remarquons que toutes les voitures qui déposent devant l'aéroport repartent aussi tôt. Bizarre.. On décide d'avancer d'avantage et au pire des cas nous n'avons que 7km à faire, avec nos gros sacs.. ça change la donne tout de même. Finalement on se lance et on stoppe une voiture. Le conducteur parle plutôt bien anglais et nous dit qu'il peut nous amener après avoir récupérer un "client". Finalement il revient 15min après avec sa femme ! Sympa la cliente ahah. Il nous explique qu'il n'y a en fait pas vraiment de taxis à trang mais seulement quelques tuk tuk et des taxis moto. Ils sont en fait originaire de Taïwan et nous proposent de nous conduire à notre hôtel. Durant le trajet il nous dit également que l'anglais est très peu pratiqué et que la ville, écartée du tourisme, est très tranquille. C'était très agréable de pouvoir échanger et tellement gentil de leur part de nous avoir déposer à notre hôtel. Je n'ose pas écrire leurs prénoms car bien trop compliqués 😂, mais nous les remercions de tout coeur !

Nous posons bagages et nous filons dans le centre situé à environ 2km. Nous cherchons avant tout un endroit où effectuer un échange de monnaie. Notre banquier parlait super bien anglais par chance alors nous en avons profiter pour lui demander où louer un scooter. Il ne savait pas et pourtant il s'est démené pour trouver et à même appelé une loc pour nous avec une estimation des prix !

Nous avons ensuite été manger en face dans un petit resto où nous pouvions être attablé et surtout parce qu'il y avait des menus en anglais par chance ! Car dans le reste de la ville cela semble très compliqué..

Nous sommes très vite remarqués lorsque nous nous baladons dans les rues. Effectivement nous avons l'impression d'être les seuls touristes blanc ! Tous les habitants que nous avons croisé nous échangent de grands sourires et les enfants s'empressent de nous crier des "hello". Nous avons trouvé cela tellement adorable.

Quelques photos de la ville 

Nous trouvons finalement les locations de scooter (200bht la journée) et nous en profitons pour aller voir les agences de voyages situées autour de la gare station pour prendre nos boat tickets pour notre future destination. Après demain nous partirons donc sur une île située non loin à l'ouest de la Thaïlande.

Une fois notre scooter en main on s'empresse de parcourir la ville et de prendre n'importe quel chemin afin de sortir des sentiers battus ! Nous découvrons enfin le coeur sauvage et préservé de la Thaïlande. Le paysage est superbe.

Là encore les scooters que nous croisons nous font signe, les moines et les passants nous lancent de grands sourires. Un moine nous fait même de grands gestes pour nous dirent où aller voir de belles formations rocheuses.

Le soir nous avons tournés un bon moment avant d'oser nous arrêter dans un street food car on ne savait pas comment on allait s'en sortir pour commander quelque chose ! Finalement on se lance et par chance sur le trottoir que nous avons choisis un des commerçants se débrouille en anglais ! Assez pour nous expliquer comment constituer nos plats selon la carte. Nous sommes encore une fois pas trop sûres de ce que nous allons manger mais bon on est là pour tester hein ! Finalement on s'est régalé et le serveur était encore une fois hyper serviable il nous a même amené un bol de soupe en plus histoire qu'on n'en manque pas !

Journée n°2

Aujourd'hui nous nous sommes levés de bonne heure pour sauter sur notre scooter et partir explorer les alentours.

J'avais repéré la veille un jardin botanic situé à quelques kilomètres au sud de Trang. Alors c'est parti !

L'accès au parc naturel est gratuit, personne à l'horizon à part un car de touristes (étonnant). Au final il s'agissait d'un groupe de chinois (étonnant ça aussi tiens !) qui avait déjà terminés la visite, chouette ! Un chemin a été un minimum aménagé à quelques endroits pour que l'on puisse accéder à la jungle. Et par la suite normalement nous accèderons à des parcelles en hauteur. La forêt est très dense, c'est juste superbe.

Lorsqu'on arrive sur les ponts suspendus c'est juste génial. On grimpe jusque 40metres au dessus de la jungle. Nous sommes seuls, pas un bruit à l'horizon. Mais je vous avoue que personnellement j'avais un peu peur.. les ponts bougeaient pas mal et on était quand meme trés haut.. 😂

Après une bonne heure de trek nous avons choisis des routes au hasard sur Maps ( on adore vraiment faire ça ) pour nous éloigner encore une fois de la ville.

On a pas été déçu ! Nous avons eu le droit à une campagne profonde où l'on a pu observer des cultures et passer par des chemins improbables avec notre deux roues.

Les locaux sont toujours très surpris de nous voir débarquer, ils rigolent et nous font de grands signes pour nous saluer.

Nous sommes ensuite partis au nord de Trang. A nouveau nous pouvons observer quelques formations montagneuses. Je vois trop tard une route avec un panneau représentant un bouddha qui semble mener vers ces montagnes. Thifen fait donc un demi tour et... oui oui on roule à contre sens sur la bande de gauche.. Mais bon on applique juste les règles qu'ils appliquent tous ici, c'est ca aussi s'acclimater aux habitudes locales 😂

Nous suivons donc cette route qui descend à pique dans la jungle et la nous apercevons un moine qui nous fait signe de monter avec notre scoot voir la montagne.

Arriver en bas on entend un chant qui semble religieux. Des petites têtes se mettent au balcon de ce qui semble être un temple à l'intérieur de la roche. Ils nous appellent tous pour que l'on monte les voir. Ils sont tout de suite très accueillants (comme d'habitude) et on se sent comme des inviter privilegier bizarrement ! Ils enlèvent rapidement les tapis au sol, nous invitent à nous approcher des statuts de bouddhas et faire le tour de la grotte.

On remarque ensuite qu'ils font signe à une dame pour qu'elle vienne nous parler. Ce qu'elle finit par faire avec beaucoup de timidité. Elle arrivait en fait à s'exprimer un peu en anglais et voulait un peu nous raconter l'histoire de leur croyance et des statues. Je vous avoue que malheureusement nous n'avons pas réussis à tout comprendre même avec toute la bonne volonté du monde. Mais l'attention était bien là ! Ensuite ils ont voulu que l'on s'assoie avec eux pour admirer la vue, soit dit en passant vraiment très belle. Puis ils ont voulu nous inviter à manger avec eux. Mais nous n'avons pas osé accepter, on ne s'attendait pas à un accueil pareil et nous ne sommes pas encore assez à l'aise je crois pour accepter tant de générosité. Mais ce fut un super moment d'échange malgré la barrière de la langue.

Nous reprenons doucement la route du centre ville pour trouver quelque chose à manger.

Nous devons rendre le scooter en fin d'après midi. Mais en attendant nous en profitons à fond ! Les autres véhicules sont sans cesse en train de nous faire de grands signes, de klaxonner, de crier toujours et encore "hello" de tous les côtés, c'est juste un truc inimaginable ce que l'on vit au quotidien depuis que l'on se trouve dans cette ville. D'ailleurs lorsque nous nous sommes arrêtés dans un parc où se trouvaient du matériel de musculation ( très original je vous laisse imaginer, avec les poids moulés en bétons bien sûr ahah ), deux jeunes filles essayaient discrètement, ou pas, de nous prendre en photo. Au bout d'un moment pour leur montrer qu'on les avait grillé on s'est amusé à leur faire des coucou. Elles étaient toutes gênées et à la fois semblaient trop heureuse ^^

Après avoir rendu notre location nous avons été nous poser dans un centre commercial. Bien différent de chez nous là encore. On dirait plus un marché au final, il y en a de partout, un grand bazar. Nous avons pris un jus de fruit et nous nous sommes posés sur une petite table.

A ce moment précis nous avons encore vécu un moment totalement imprévisible. Un monsieur vient s'assoir à notre table et nous parle avec un anglais plutôt compréhensible. Il nous raconte un peu sa vie et nous explique que c'est un ami professeur qui lui a appris l'anglais et qu'il est partis en Allemagne et Hollande pour mieux apprendre. Puis il part chercher des photos. Durant ce temps 3 petites filles de 10ans nommées Pai, Thao et Mae (pas sûre à 100% de l'orthographe hein!) qui se trouvaient à côté de nous ont commencé à essayer de nous parler anglais, elles étaient toutes gênées c'était juste adorable ! Finalement le monsieur nommé James nous offre une très jolie petite carte qu'il a dessiné lui même où il nous inscrit un petit mot. Et par la suite il essaie de nous apprendre des mots thaï et de nous faire compter. Et bien leur prononciation n'est pas simple du tout, on a bien rigolé surtout les enfants ( foutage de gueule ? Oui oui elles pouvaient 😂). Puis il nous a demandé si on pouvait leur écrire quelques significations en français avec la prononciation. Les pauvres notre langue n'est pas facile non plus. Il nous explique qu'ensuite il va l'apprendre aux enfants comme il le fait avec l'anglais. Les 3 petites filles après avoir bien participées partent et sont remplacées par 2 jeunes garçons ( dont le fils de james). Nous faisons alors quelques jeux ensemble tout en continuant d'échanger. Beaucoup de thaïlandais autour s'interrogent aussi et viennent jeter un coup d'oeil par-ci par-là.

Il nous invite à monter voir les enfants pour jouer avec eux sur des machines. Mais juste avant un vendeur vient lui souffler à l'oreille que les caissières ont trouvé thifen très mignons et qu'elles aimeraient qu'il aille les voir. C'était juste énorme 😂 C'est véridique, les Européens sont vraiment bien appréciés en Asie !

Avant de se quitter il tient à nous montrer sa maison qui est aussi son petit magasin mais fermé aujourd'hui. Nous prenons une photo devant car cela lui tenait à coeur que l'on puisse la ramener en France tout comme sa petite carte. Ce fut un moment encore une fois totalement inattendu mais cela nous a apporté un sentiment de bonheur immense. Ce sont ces souvenirs là de partage qui sont tellement merveilleux. Un aurevoir chaleureux et nous filons manger.

Dernier repas à Trang, demain nous prenons le bateau à 12h pour notre prochaine destination !

3

Nous voilà embarqués pour 30min de longtail (bateau typique de Thaïlande) pour rejoindre une île encore peut connues dans le sud du pays.

Le moteur est assez rustique (fume bien noir ) et le monsieur qui s'en occupe également ahah, avec sa clope au bec il a une sacré dégaine qui inspire confiance, on croise les doigts pour pas qu'il y ait de soucis. Et ben pas d'explosion mais une corde se prend dans notre hélice ! Il est donc obligé de sauter à l'eau, mais sans éteindre sa cigarette bien evidemment ! C'était plutôt rigolo.

Finalement nous arrivons au quai sur l'île où nous poserons bagages. Nous ne divulgerons pas le nom ici, en effet c'est une île préservée du tourisme qui est d'ailleurs inaccessible, comme les îles alentours, 6 mois dans l'année afin de la préservée au maximum. Le but n'est donc pas de divulguer à tout vas leurs localisations comme le font d'autres sites qui valorisent le fait qu'elles soient encore désertes et qui pour autant cherchent à rendre public leurs articles. Si on ne veut pas que le tourisme de masse arrive il faut les préserver, du moins c'est notre choix.

Bref, nous arrivons clairement dans un endroit aux plages magnifiques (même si pour l'instant le temps est gris).

Un tuk-tuk de notre hébergement nous attend sur le quai. Et nous voilà parti !

Nous passerons donc 4 nuits dans un petit bungalow situé face à la mer. Plutôt agréable ce point là. Ensuite nous allons manger au restaurant qui se situe juste au bord de la plage, un régal. En revanche les prix ont doublés ici, mais on s'y attendait.

Puis nous ne tardons pas à aller decouvrir un peu l'île et à aller trouver une plage situé à l'opposer de notre hebergement. Après 4km de marche sous une chaleur tropical nous n'avons pas été déçu, la plage est magnifique.

L'eau est loin d'être froide (28°C) et le soleil brûle la peau. Mais le plus agréable c'est le peu de monde présent sur la plage c'est juste incroyable.

Journée n°2

On se lève tôt le matin, on avale un bon petit déjeuner et on part sur la deuxième plus jolie plage de l'île.

Le sable est beaucoup plus blanc, l'eau est transparente et d'une couleur fabuleuse car le ciel est bien dégagé aujourd'hui. Il y avait seulement quelques personnes dans les bungalows des complexes situés à la pointe de cette plage mais nous étions seuls à nous baigner, un bonheur.

Journée n°3

Nous décidons de partir tôt le matin et de tenter de s'aventurer un peu dans la jungle. On espère ainsi dégoter des points de vue sympa sur les hauteurs ! La chaleur est très étouffante ici et le temps est toujours très humides.

Après une bonne marche où nous avons partant bien grimpés, nous n'avons finalement pas pu aller plus loin, même avec toute la bonne volonté du monde on avait pas trop envie de se frayer un chemin là où il n'y en a pas. Surtout quand on voit les araignées qui habitent l'île et qui sont juste énorme ! ( Oui oui.. la taille de la main ! Et elles sont partout !). Heureusement qu'elles ne rentrent pas dans notre bungalow ceci étant dit.. La seul chose que nous y avons trouvé pour l'instant était une petite grenouille ! ( crise de rire pour la faire sortir d'ailleurs, c'était épique).

Finalement nous sommes obligés de redescendre. Mais nous décidons de continuer à longer près de l'eau. Ce fut plutôt sympa. Malgré une belle chute sur les rochers glissants et une vingtaine de piqûres de moustiques par jambes..



L'après midi nous sommes retournés sur la première plage que nous avions faite en arrivant. Comme d'habitude on y retrouve très peu de monde.

Juste au bout de la plage se situe un bar en hauteur le long de la roche. Il offre une superbe vue sur la plage ! ( c'est décidé ce sera notre QG ! )


Ensuite nous sommes allés voir ce que l'on pouvait trouver dans les fond marins. On a pu voir de jolis coquillages, parfois vraiment énorme, de beaux poissons et quelques coraux. Mais rien de comparable avec bali pour le coup.

Le soleil se couche sur cette même plage. Nous avons eu le droit à un superbe coucher de soleil car le ciel était plus dégagé qu'au premier soir.


Journée n°4

En fin de journée sur un côté de l'île, l'eau se retire énormément ! A l'occasion nous avons pu découvrir des centaines d'étoiles de mer sur la sable ! Il y avait aussi des petits crabes par milliers et beaucoup de Bernard l'hermites.


Je ne vais pas détailler les jours qui ont suivi car honnêtement nous n'avons pas fait grand chose à part profiter de la plage et du soleil ! Nous avons juste changé notre programme et sommes restés plus longtemps sur cette même île. En effet les îles voisines que nous voulions rejoindre n'étais plus dans nos moyens malheureusement. Et nous voulions absolument éviter les îles plus au nord qui sont juste envahis de touristes. Nous avons donc préféré profiter ici. Nous avons logé dans un bungalow ( plus grand et avec de vrai murs cette fois !) juste à côté de la plage.

L'île est très peu développée et très peu habitée. Il n'y a que 4 ou 5 restaurants et le reste sont des maisons qui font aussi office de petit boui-boui. Beaucoup de maisons sont construites sur pilotis car la plupart sont construites au bords des plages.


Tout n'est pas non plus paradisiaque sur cette île qui reste tout de même pauvre. Parfois on retrouve pas mal de déchets sous les maisons et on peut parfois sentir de très mauvaises odeurs dans le centre de l'île. On a aussi remarqué les nombreux déchets apportés par l'océan chaque matin... un vrai malheur écologique.

Mais nous avons tout de même eu un vrai coup de coeur pour cette petite île.

4

Lors de notre voyage en bateau pour rejoindre Trang nous avons sympathisé avec 2 québécois, Roxanne et Benoît. Nous décidons de manger ensemble le midi avant leur départ sur une autre île.

A la fin du repas un autre québécois se joint à nous ! Il s'agit de Patrick professeur d'anglais à l'institut en soins infirmiers (IFSI) de la ville qui vit à Trang depuis 5ans maintenant. Nous discutons un moment quand 2 autres couples français se joignent à la discussion. Au final nous avons fait un sacré regroupement ! C'était vraiment sympa.

Malheureusement Rox et Ben doivent s'en aller. Nous aurions vraiment aimé passer plus de temps avec eux. Mais qui sait nous nous reverrons peut être au Canada ! 😉


En compagnie de Roxanne et Benoît !

Dans tout ça Patrick nous propose de venir chez lui pour boire un verre et ensuite il nous propose gentillement avec thifen de participer à l'un de ses cours et de demander à sa femme si nous pouvions faire une visite de l'hôpital ( car elle y travaille également ). C'est sans aucune hésitation que nous acceptons ! Quel chance de tomber par hasard sur une telle opportunité !

Après un bon rafraîchissement, nous partons en direction de l'IFSI. A trois sur le même scooter... autant acclimater correctement, c'est tout à fait normal ici après tout 😂

Nous arrivons dans une salle de classe de 100 élèves et c'est parti pour 1h30 de cours sur la santé en anglais !


C'était vraiment super intéressant ! Par la suite nous avons été visiter l'hôpital afin de voir quelques services et discuter un peu du mode de fonctionnement en Thaïlande. Ce qui est marrant ce ceux leurs tenues qui sont à l'ancienne ! Robe, tablier blanc et petit noeud dans les cheveux.

Pour continuer dans notre super lancé nous avons retrouvé les 2 autres couples de voyageurs rencontrés ce midi pour aller manger dans un des marchés de nuit de la ville.

Pour le retour nous tentons de faire du stop avec un des couples et hop bingo un pick-up nous fait monter à l'arrière et nous dépose juste devant nos hôtels respectifs ! C'était vraiment rigolo.

Le lendemain pour rejoindre l'aéroport nous avons d'ailleurs voulu retenter l'expérience car nous étions à 7km. Et bien au bout de 2 ou 3km un véhicule de travaux finit par s'arrêter et nous faire encore une fois monter dans la benne ! Décidément vraiment trop gentil ces thaïlandais. Ils nous auront évités une belle marche !

Chiang Mai

Nous allons passer nos 2 nuits dans une guesthouse située en dehors de la vielle ville. Pour la rejoindre nous avons 6km depuis l'aéroport. Alors tentons de négocier un tuk-tuk ! Et bien juste impossible.. ils nous demandent tous 300baths. Pour 6 pauvres km alors qu'à bangkok nous avons payés 190baths pour 24km ! Hors de question ! Un jeune thaïlandais à même essayer de négocier pour nous en nous voyant galérer mais en vain..Tant pis nous marcherons ! ( les bons français radins..😂)

On arrive finalement à trouver notre guesthouse où nous sommes accueillis par Twi, une gentille petite dame qui adore les câlins ! Fatigués comme pas possible on ne tarde pas à aller se coucher.

Notre deuxième jour commence de bonne heure ! Nous rejoignons la vielle ville située à 3km et nous debutons la visite des temples. Il y en a juste à tous les coins de rue à Chiang Mai c'est impressionnant !


Ensuite nous allons acheter nos tickets car ce soir nous allons voir un match de boxe thaï ! Youpii !

Après avoir déambuler dans les rues nous cherchons un endroit où nous testerons le massage thaïlandais. Nous en trouvons un à 250baths l'heure et avec de l'huile ! Parce que honnêtement nous avions un peu peur de nous faire casser en deux.. du coup elles nous ont expliquer qu'avec l'huile le massage sera plus doux.

C'était juste parfait, c'est un massage qui peut paraître surprenant au début mais permet de libérer beaucoup de tensions. On aurait voulu continuer encore et encore ! Mais bon après avoir avaler le petit thé qu'elles nous ont gentillement offert nous partons trouver un endroit où manger avant le match.


Ce qui nous a le plus impressionné ce sont les enfants ! Ils ouvrent le bal avec des combats aussi rudes que ceux des adultes ! Les premiers avaient moins de 10ans ( honnêtement on leur donnait 7ans) et ils se cognaient sévère ! Et sur 5 rounds ! C'était dingue. J'avais mal pour ces petits bou.. Ensuite l'âge des combattants est monté crescendo jusqu'aux catégories poids adultes. Lors des rounds ils tentent vraiment toutes les figures les plus acrobatiques possible c'est énorme ! Et nous avons eu le droit à un combat de 4 boxeurs les yeux bandés ! C'était bien rigolo.

Dernier combat les yeux bandés !
5

Journée n°1

Nous avons tôt ce matin, été, à la bus station n°2 pour prendre notre Bus en direction de Pai. Bon déjà nous apprenons qu'il n'y a pas de bus qui se rendent à Pai mais uniquement des vans. Et pas de chance tous les vans du matin étaient déjà bookés.. Heureusement nous avons pu prendre celui de 11h.

Très vite nous avons je pense compris pourquoi ils n'effectuent pas le trajet avec de grands bus. Nous passons au travers des montagnes et la route comporte plus de 1000 virages qui se succèdent presque en permanence. C'était juste horrible ! Déjà que la conduite des thaïlandais est vraiment catastrophique, sur cette route nous avons battu des records ! Déjà quand on monte dans le van on voit les sacs plastiques à distribution et bien on comprend pourquoi. Tous le monde ( ou presque ) étaient malades durant le trajet. Même moi qui ne suit jamais malade en transport j'étais à deux doigts de vraiment ne pas être bien. De plus on se sent vraiment en danger car le van double dans les virages sans aucune visibilité à pleine vitesse. C'est simple il doit passer 50% de son temps dans la voie d'en opposé ! On a franchement de la chance de pas avoir d'accident ! En revanche le paysage est vraiment beau tout au long de la route.

Bref, après un trajet éprouvant nous arrivons à Pai à 14h. Notre guesthouse n'est qu'à 800m du centre. Il s'agit de petits bungalows montés sur pilotis face aux rizières et vue sur les montagnes.


Ensuite nous filons rapidement trouver une location de scooter car demain nous partons effectuer un roadtrip dans les montagnes en direction de Mae hong son, proche de la frontière Birmane.

A première vue Pai est une petite ville plutôt agréable avec pleins de bars sympa et une bonne ambiance. On remarque très vite qu'elle a conservé sa réputation de ville fréquentée par beaucoup de hippies. Les alentours sont restés très authentiques et le paysage est vraiment beau !



Rapidement nous arrivons à trouver le prix le plus bas pour les locations à 150b/jours. Nous le louerons 4 jours.

Et c'est parti nous partons directement en direction d'une petite cascade située non loin de notre guesthouse. Nous remarquons assez vite que nous allons devoir nous aventurer dans la jungle pour y avoir accès. Les chemins ne sont que très peu aménagés. Un coup nous avons du sauté un ruisseau, grimper dans la montagne sur des trous creusés dans la terre en guise de marches, traverser des ponts de bambous loin d'être fiables, enfin une sacrée aventure à la indiana jones !

Voyant qu'on avait déjà pas mal marché sans encore avoir aperçue la cascade on finit par regarder sur Maps et constater que nous l'avions apparemment dépassé ! Mais alors où est cette foutu cascade ?? Et bien vous allez vite voir pourquoi nous ne l'avions pas remarqué.

Je vous présente la fameuse waterfall


Je vous avons qu'on a un peu ri jaune sur le coup mais bon le passage dans la jungle était plutôt amusant tout de même !

Nous reprenons notre scooter et nous partons en direction du Canyon situé à 7km de Pai pour y voir le couché du soleil qui apparemment y est très beau.

Attention vertige fortement déconseillé ! C'est plutôt impressionnant, vous déambulez sur des chemins de parfois moins d'1 mètre de large sans protection avec le vide qui vous entoure. Il faut parfois escalader et passer au travers des crevasses. C'est assez sportif mais vraiment chouette !

Ensuite il faut trouver un coin sympa pour admirer le coucher du soleil et si possible loin de la foule !

Et bien ce fut plutôt facile finalement puisqu'ils se sont tous entassés sur la même paroie. Ils aiment vraiment trop être en groupe ces chinois !


Le soir nous sortons pour aller manger sur le night market. L'ambiance y est toujours super dans les marchés de nuit en Thaïlande et les saveurs sont au top !

Sur le marché nous avons rencontré Sergio un quebecois qui effectue le même roadtrip que nous demain. Après avoir échanger nous partons nous coucher car le réveil sonne tôt demain !


Journée n°2


Nous avalons un bon petit déjeuné préparé par notre hôte et nous essayons de charger notre scooter avec nos sacs de voyages car il n'est pas possible de les faire garder à la station de bus de Pai. Je vous raconte pas le bazar ça promet.. aller c'est parti pour 130km !


Très vite nous sommes confrontés à ce qui va nous attendre, c'est à dire 800 virages alternant avec une route qui monte et descend sans cesse. Avec 170kilos sur le scooter ça devrait le faire hein ? Enfin on croise les doigts pour que j'ai pas à descendre trop souvent pour pousser 😂

Au sommet de la première grosse montée nous nous arrêtons déjà pour admirer la superbe vue sur les montagnes qui s'offre à nous. Et sur ce même stop nous retrouvons Sergio qui est parti en même temps ! Quel hasard. Sauf que lui va avancer beaucoup plus vite grâce à une vrai moto 😂


Nous nous retrouverons pour manger à la ville étape que nous nous sommes fixés : Mae Lana. La route est vraiment belle, on y admire sans cesse de belles rizières, des champs de bananiers et de jolis cours d'eau.

Peut avant le village de Mae Lana il y a un restaurant génial où l'on mange les pieds dans le vide avec une superbe vue ! Nous y prendrons un verre car la carte proposée ne convient pas à nos envies.


Nous descendons ensuite jusqu'au village. Nous sommes salués par pleins d'enfants assis à un café avec leur professeur. Nous continuons la route et on aperçois vite qu'il n'y a en fait rien du tout dans ce village. Le professeur finit par venir vers nous et nous accompagne au seul petit "resto" du village. On a de la chance sergio parle quelques mots thaïlandais et un super anglais il nous aura aidé à faire notre plat que nous degusterons avec des locaux.


Nous reprenons ensuite la route. Seulement voilà l'énorme descente que nous avons affronté pour accéder au village maintenant il faut la grimper. Et bien on y était presque arriver, jusqu'au dernier 100m où le scooter n'arrivait plus du tout à monter. Là attention moment assez folklorique, je vous laisse imaginer thifen entrain de pousser le scoot avec ses pieds et moi entrain de courir à côté avec mon gros sacs sur le dos.. C'était vraiment épique 😂


Finalement nous arrivons à destination sans trop de difficulté ! Nous trouvons notre guesthouse pour poser nos affaires ( libération !! Mon dos n'en pouvait plus !) Et nous retrouvons Sergio dans le centre de Mae hong son pour aller voir le bamboo bridge situé à 12km de la ville.

Il s'agit d'une grand pont en bamboo qui traverse les rizières pour ensuite accéder à un temple sur une Coline.

Nous faisons le tour du temple pour contempler la vue puis on remarque que pleins de messages sont accrochés autour de petits temples. Une petite fille et un petit garçon sont d'ailleurs entrain d'essayer d'accrocher un message. Je leur propose mon aide voyant qu'ils étaient trop petits. Après ça nous avons eu le droit à pleins de jolis sourires.

Ensuite un moine est venu nous demander si nous pouvions prendre une photo ensemble avec un autre couple. Il doivent pas souvent voir de touriste pas ici.

Nous retournons sur la ville pour prendre une douche et nous nous retrouverons sur le marché de nuit pour manger. Le marché se trouve au bord d'un lac proche d'un temple tout illuminé. Un joli spectacle de lumière et nous avons aussi pu voir une thaï bamboo dance. Sur le marché vous pouvez vraiment trouvé toutes sortes de choses : des insectes, des têtes et des pattes de poulets, des intestins. Mais on peut aussi y voir de drôles installations telle qu'une cheminée au dessus d'un grill 😂

Finalement nous ne passerons qu'une seule nuit sur Mae hong son car il n'y a pas énormément de chose à voir où il faudrait encore faire de nombreux kilomètres. Mais c'est une ville que nous avons trouvé agréable où le tourisme n'est pas encore développé et où on trouve des prix très intéressant !


Journée n°3


Nous partons de bonne heure voir le temple qui surplombe la ville. Ici les temples ont d'avantage un style architectural qui tire sur celui de la Birmanie. Mais ce qui est chouette aussi c'est qu'ils sont construits en hauteur.


Ensuite nous reprenons la route de Pai. Le trajet nous aura paru beaucoup plus court et nous nous sommes vraiment éclatés dans les descentes. Les virages sont vraiment énormes parfois.

L'après midi nous sommes allés découvrir un endroit proche de Pai où les roches forment des toboggans naturels et qui permettent de se baigner un peu. Lorsque l'on arrive on remarque qu'il y a malheureusement déjà pas mal de scooters. Mais bon il fait tellement chaud qu'on va essayer de se trouver une petite place.

C'est amusant de les voir glisser à fond sur les roches pour atterrir dans un petit bassin. L'eau est froide mais au moins ça rafraîchit ! Thifen aura eu le courage de descendre le grand tobbogan ! ( les fesses ont un peu tapé le sol mais bon rien de trop méchant 😂)


Nous passerons 2 nouvelles nuits dans la première guesthouse où nous avions été à l'aller. Là où il n'y a que des hippies qui ne quittent pas leurs bungalows de la journée, qui s'installent des hamacs en plus un peu partout et qui écoutent de la musique du matin au soir. C'est juste énorme comme ambiance !

Nous avons aussi été voir le grand bouddha de la ville situé sur une Coline. Mais avant de nombreuses marches nous attendent ! En pleine chaleur c'était vraiment horrible 😂


Thifen prend le relais pour la suite :

Le même soir nous avions un rdv spécial... puisque nous sommes allés dans un salon de tatouage. Et oui un de nous deux à franchi le cap. Nous arrivons à 21h30 au salon (et oui il n y a pas d horaire en Thaïlande) pour effectuer un nouveau tatouage ! Après plus de deux heures voici le résultat




Journée n°4

Nous avons rendez vous à 9h devant la bus station pour prendre un van qui nous ramène à Chiang Mai et de là nous prendrons un bus direction Chiang Rai encore plus au nord. Ce sera notre dernière étapes avant notre passage au Laos.

Rebelotte pour un long et abominable trajet de 3h. Et c'est parti pour un défilé de vomit ahah. Cette fois nous avons été prévoyant en prenant un mercalm avant de partir ahah !

6

Nous avons pris le Bus de chiang Mai à 14h15 pour Chiang Rai. Avec la compagnie Greenbus ( 3h de bus ) dans un bus plutôt confortable.

A Chiang Rai nous descendons au Terminal 1 qui est situé en plein centre de la ville ne surtout pas se faire avoir en descendant au Terminal 2 qui est situé bien avant la ville si vous voulez éviter une bonne marche !

Nous avions réservé en avance un petit hôtel situé juste à côté pour pas que l'on ait à s'embêter étant donné que nous ne resterons que 2 nuits ici.


Journée n°1


Ce matin on en profite pour se reposer un peu. Puis nous partons visiter quelques temples de la ville. On a longuement hésité à aller voir le white temple situé à 13km de la ville qui est apparemment très beau. Mais finalement nous nous sommes résignés à nous retrouver à piétiné parmi des centaines de touristes juste pour voir ce temple la.

Dans le centre ville se trouve un marché couvert sous des halls qui est juste immense ! Au travers des allées tous nos sens sont en éveil. Les bonnes odeurs des épices et des fruits qui viennent vous chatouiller les narines, vous donnent le goût à la bouche et parfois celles plus désagréables commes les poissons souffrant de la chaleur. Les lanternes qui viennent briller dans vos yeux, accompagnées de musiques qui font chanter les locaux. Un régal.


Il est possible de se restaurer à plusieurs endroits dans le centre pour pas cher. Mais ce que nous avons préféré ( comme souvent en Thaïlande) c'est le marché de nuit. Un grand espace est installé sur une place pour se restaurer après avoir fait le tour des stands de nourritures. Et le petit plus, des représentations ( dance, chant, musique..) ont lieu de temps en temps durant la soirée sur une grande scène située en face des tables. Nous avons notamment pu y admirer des danses thaïlandaises pour la première fois.


Les boui boui typiques !
Night food market

Journée n°2


Aujourd'hui c'est le grand départ pour le laos ! Mais avant il faut rejoindre la frontière terrestre.

Pour cela un bus local par de la Bus station 1 toutes les 30min. Il faut prendre le Bus en direction de Chiang Khong et dire à la contrôleuse que nous nous arrêtons au poste d'immigration. Le billet coûte 65baths. Il faut ensuite prendre un tuk tuk pour rejoindre la frontière à 50baths/pers. La contrôleuse nous propose de nous déposer pile devant le post d'immigration pour 100baths au lieu de 115baths si nous prenions un tuk-tuk. Ce que l'on a accepté car ça nous évite de changer de transport et ça nous fait donc gagner du temps. Le trajet de bus dure entre 2h et 2h30. Mais on perd facilement du temps sur le trajet car à tout moment la contrôleuse s'arrête acheter des bananes sur le bas côté, puis les locaux demandent à être déposé un peu partout sans vraiment réussir à se comprendre ( Oui il est très difficile pour les thaïlandais de réussir à situé quelque chose dans le temps et l'espace !). Mais bon logiquement sauf si le bus tombe en panne ( ce qui peut facilement arriver vu l'état des bus ) on arrive max en 2h30 ! Ah et j'oubliais ! Ce qu'ils aiment aussi pour toujours plus de sécurité, c'est rouler les portes ouvertes. Ben oui c'est tellement mieux comme ça 😂

Notre superbe bus haute gamme !

Nous retiendrons la grande gentillesse des thaïlandais que l'on remarque d'avantage dans les coins moins touristiques. Les plats hautement épicés mais aussi très savoureux nous aurons régalé. Le paysage varié qu'offre le pays nous en aura vraiment mis plein la vue. On passe des plages paradisiaques du sud aux paysages montagneux entourés de jungle dans le Nord. La Thaïlande est un pays qui se developpe rapidement et où tout est facile d'accès. A voir ce que cela donnera dans plusieurs années.. suspens.


Concernant notre budget sur place nous avons dépensé environ 20€ par personne par jour tout compris. Sachant que nous avons prix 2 fois l'avion pour passer du Nord au Sud et inversement ce qui à un peu augmenté notre budget. Et nous ne nous sommes pas privés sur les jus de fruits... ahah. À noter que le coût de la vie sur les îles est plus élevé.

En conclusion, notre premier pays asiatique nous aura émerveillé ! Il nous tarde maintenant de partir à la rencontre du Laos. Alors let's go !

7

Une fois arrivés au post d'immigration la sortie du territoire est très rapide. Nous en avons profité pour échanger des euros en dollars afin de payer notre visa. Ensuite ils nous obligent à prendre un bus à 20baths/pers pour traverser le pont de l'amitié et arriver côté laotien.

Une fois là bas on doit se rendre au post de visa. Il coûte 30$ pour les français. On fournit les papiers remplit, une photo d'identité et c'est parti.

Au moment de nous rendre nos passeports les officiers nous rappellent pour nous montrer que notre billet de 100dollars et à peine déchiré en bas ( de 1cm !). Tiens comme c'est étrange ! Ce même billet que l'on vient de retirer à la banque, qui était intacte quand on leur a fourni et comme par hasard maintenant il est abîmé.

Il me reprend donc les passeports et m'envoit vers la banque en face. Je m'adresse donc à la dame qui tient le comptoir pour échanger en essayant de lui expliquer la situation. Sauf qu'elle en avait rien à faire et s'est contentée de me faire comprendre sans même faire un effort pour parler anglais qu'elle ne ferait rien. Je vous avoue que j'ai commencé à monter en pression surtout face à son manque d'attention ! Je retourne voir Thifen pour lui expliquer et on retourne voir le post de visa assez énervés. Je leur explique à nouveau que c'est une grosse absurdité et Thifen renchérit d'un ton ferme en élevant la voix. Et là, comme par hasard, ils regardent à nouveau le billet, font mine que se n'est pas grave et nous rendent nos passeports. Super ça commence bien les anarques au Laos !

Bref après cette petite mésaventure nous sortons pour récupérer un tuk-tuk car Huay Xay est à 7km et honnêtement avec la chaleur qu'il fait on se voit mal les faire à pied. Pas de négociation possible c'est 100baths par personne. Alors que nous sommes 8. Ça va plutôt rentables les 7km ! Pas grave au moins on arrivera tranquillement déposés devant notre hôtel. Le trajet nous aura permis d'échanger un peu avec des australiens super sympa.

Il n'y a vraiment rien à faire ici, il s'agit uniquement d'une ville transit pour arriver au Laos. Cela nous permet de nous familiariser avec les Kips et la nourriture laotienne. Mais ici les prix sont plutôt élevés du fait que nous soyons à la frontière. Nous sommes juste montés voir le temple de la ville.



Nous voyons que notre hôtel propose de réserver le slow boat que nous devons prendre demain pour nous rendre à Luang Prabang. Le transport coûte 24€ pour 2 jours de bateau avec une escale pour dormir. Il est possible de faire le trajet en bus également sur une journée mais nous avons eu de mauvais retour. En plus de ça on trouve l'idée carrément sympa de naviguer sur le Mekong ! Au moins cela nous permettra de voir du pays.

Le soir on trouve un petit coin pas cher pour manger et observer l'éclipse. Nous avons également pu obtenir des bons plans au Laos grâce à 3 français qui mangeaient à côté de nous. C'est grâce à ces différentes rencontrent que l'on constitue une partie de notre itinéraire !


Journée n°3


Il est 9h30, notre tuktuk arrive à l'hôtel direction le slow boat ! On voulait arriver en avance de toute façon donc le timing est parfait. Et on a vraiment bien fait ! Car les places sont numérotées, mais ils ne nous mettent pas à côté... ( très intelligent). Du coup on echange vite les etiquettes de place ! Le départ est prévu pour 11h30. La foule commence à arriver à 11h et là bonjour pour obtenir une place correcte !


Avant le départ, un monsieur nous fait un petit topo sur le trajet et nous donne les consignes de sécurité lors de notre escale à Pakbeng, afin d'éviter les mauvaises surprises (notamment sur les vols).

La première journée nous feront donc 6h de bateau. Nous sommes assis entre 2 couples de français dont Alex et Elena qui sont sur les routes depuis déjà 6mois avec leurs deux enfants, Liam et Romane.

Le voyage en bateau est plutôt agréable, les paysages sont superbes. En revanche les passages sont parfois un peu dangereux dus à de nombreuses roches présentes au milieu de l'eau. Ca serait dommage de revisiter le film titanic sur le Mekong !

Au final en papotant cela passe plutôt vite !

Nous arrivons sur Pakbeng à 17h30 environ. La ville est toute petite, les guesthouses et endroits pour se restaurer se situent tous sur une seule allée. Autant dire qu'on risque pas de se perdre !

Nous avions réservé une nuit lorsque nous étions sur le bateau, et qu'elle chance nous avons de l'eau chaude ! youpi ! Parce qu'il fait pas chaud ici une fois la nuit tombée !

Le soir nous avons mangé en compagnie d'Alex, Elena et leurs enfants. C'est vraiment super de pouvoir voyager ainsi avec ses enfants, ils partagent de merveilleuses choses ensemble et c'est super enrichissant d'échanger sur leur vécus. En plus de ça Liam est un grand blagueur ! Nous avons toujours le droit à une bonne petite blague de temps en temps qui nous font bien rire.


Journée n°4


Le bateau part à 9h. Avant nous achetons notre petit déjeuner et repas du midi. Des pâtisseries et des sandwichs... Sérieusement ?? Oui oui on retrouve au Laos une part des spécialités françaises ! Je vous avoue que ce n'est pas pour nous déplaire..

Aller on reprend nos places et c'est parti pour 8h de bateau cette fois ci ! Après quelques photos, de nombreuses pauses repas ( et oui quand on reste assis ca creuse..) et surtout de nombreux échanges, nous voilà arrivés à Luang Prabang !

Le bateau nous dépose à un peu plus de 8km du centre ville. Pourquoi ? Il n'y a pas de port plus près ? Ah si si, mais il faut bien faire du business et nous obliger à prendre un tuktuk. 20 000 kips par pers, prix indiqué où il faut faire la queue pour prendre ses tickets. Et bien non, on décide tous les 6 de commencer à marcher et discuter prix avec un tuktuk plus loin. Nous n'aurons pas eu besoin marcher longtemps, à peine 50m plus loin un tuktuk se détache. On impose un max de 10 000 kips par pers sans les enfants. Et bingo le tour est joué ! Nous rejoignons chacun nos guesthouses.

Le soir nous sortons faire un tour sur le marché de nuit. À la différence de la Thaïlande on retrouve au Laos les joies de la négociation, au plus grand bonheur de Thifen. Le marché est sympa, la ville plutôt agréable, malgré que ce soit très touristiques. Les prix sont plus élevés qu'en Thaïlande à notre grand étonnement.


Journée n°5


Ce matin nous nous levons de bonne heure pour trouver un moyen de nous rendre avant les ordes de touristes chinois aux Kuang Si falls.

Premièrement on se renseigne pour louer un scooter ( là aussi les prix ont doublés par rapport à la Thaïlande ! ). Sauf que ce que j'avais pu lire sur des blogs se confirme, ils veulent absolument garder le passeport comme caution. C'est juste pas possible de laisser son passeport autre part que sur soi. Donc tanpis on se rabat sur un tuktuk. Nous avons 30km à faire pour nous rendre aux cascades. Les premiers que l'on voit nous proposent des prix exorbitants de 25euros. C'est juste hors de question. On finit par négocier un tuktuk qui transporte déjà 4 personnes en négociant un prix plus bas vu que l'on est 2 de plus. Il nous fait comprendre que c'est d'accord mais que nous devions rien dire aux autres personnes ( qui elles se sont bien fait pigeonner !). Pas de soucis coco on sait garder un secret !

Mais au final nous n'avons pas du tout fait le bon choix.. Il ne partait que pour 9h30 et il a fallut que l'on attende les thaï qui n'étaient toujours pas prêts ! La plaie.. ensuite le conducteur s'arrête à des endroits ( sûrement rentables pour lui ) pour nous faire prendre des photos de statuts ou pour acheter des choses. Et bien évidement les thaï ne refusent pas une photo ! En plus de ca on a le droit au travaux sur la route. Clairement on va jamais s'en sortir.. On arrive finalement a 11h30 aux cascades. Super timing ! 😡

L'entrée au parc est de 2€. On débute la visite par un parc de préservation des ours. Ils ont l'air plutôt bien traité à première vue, malgré un enclos un peu petit pour les bébés mais bon en Asie on est jamais vraiment sûr de rien à ce propos..

Deux chemins sont possibles pour la visite. Nous avons décidé de prendre le petit trek sur la droite ce qui était plutôt cool puisque nous étions seul. La couleur de l'eau est juste magnifique. L'eau se déverse dans des bassins en cascades offrant un décor parfait.

Il n'y a pas encore trop de monde du coup cela reste agréable. Nous arrivons enfin à la plus haute cascade ( 60m de haut).

Ensuite il faut grimper jusqu'au sommet. Un peu moins rigolo tout ça. Et une fois arrivé nous nous sommes légèrement fait avoir en suivant la direction d'une grotte. Nous avons écouté des français que nous avons croisé et qui avait trouvé l'endroit vraiment sympa. Erreur de notre part.. Nous avons marché environ 2,5km pour arriver au pied d'une petite grotte payante et d'un resto, trop cher, sans réel attrait. Super.. bon ben demi tour !

Une fois de retour, nous avons emprunté le chemin inverse de ce matin. Et là qu'elle joie, on retrouve un monde fou ! Autant vous dire que la descente fut plus rapide.. Et du coup on a même pas eu le courage de se baigner, ce qui est quand même un peu dommage, mais en même temps il ne fait pas très chaud aujourd'hui.

Au final on sera rentrés de notre balade sur luang prabang à pratiquement 17h. On échange rapidement avec notre couple d'ami car on se retrouve ce soir pour boire un verre et manger, puis nous partons grimper le mont phou si. L'entrée au plus haut temple est payante. Du coup on se contente de le contourner afin d'obtenir quelques jolis points de vue.

Ancien palais royal !

Demain nous prendrons un bus pour nous rendre à Vang Vieng !

8

Ce matin direction la Bus station pour attraper le Bus de 9h. Nous arrivons sur place à 8h40 et pas de bus avant 11h ! Car avant il n'y a qu'un van qui est deja plein. Très bien au moins on aura le temps de se trouver à manger hein, relativisons. 10h50 nous sommes dans le Bus, sauf qu'il n'y a pratiquement personne dedans. Et bien au moins nous aurons appris qu'au Laos, tant que le Bus n'est pas remplit personne ne part ! Et oui il faut que ce soit rentable sinon ils annulent le Bus. Finalement au lieu de 11h nous sommes donc partis à 12h45. Effectivement ils auront réussi à le remplir ce bus ! Tellement qu'ils rajoutent même des tabourets. Alors effectivement on ne sait pas quand on part, mais le pire c'est qu'on ne sait pas non plus quand on arrive ! Sinon c'est pas drôle tout ça ! Nous voilà donc à faire un arrêt pipi nature, un stop pour acheter à manger puis un stop à 6h pour manger la soupe. En plus de ca les locaux demandent à descendre un peu partout. Ce qui fait qu'au final nous avons mis 8h pour faire 230km. Bon les routes aussi sont catastrophiques hein. Elles sont remplis de trou et parfois ce n'est que de la terre battue. En revanche les paysages sont beaux et on à même eu le droit au coucher du soleil derrière les montagnes.

Notre auberge est située à peine à 1km, ce qui est plutôt cool après le temps que l'on vient de passer dans le Bus. Nos jambes avaient vraiment besoin de marcher. L'auberge n'est vraiment pas terrible, mais bon au prix où l'on paye on ne va pas faire les compliqués ! En revanche une belle surprise nous attend, 6 bébés chiens ! Ils sont justes adorables. Je pense que cela va être mon passe temps favoris ici.. hihi

Journée n°1

Nous avalons notre petit déjeuner puis nous partons nous promener dans les rues de Vang vieng sans objectif précis. Nous voulions louer un scooter mais le problème du passeport se pose toujours, et finalement nous pouvons faire pas mal de choses en marchant un peu. Nous rejoignons les berges plutôt agréables et nous repèrons un drapeau situé en haut d'une petite montagne karstique. On décide de traverser les champs pour arriver jusqu'au lieu d'entrée.

Il faut payer 10 000 kips pour accéder au point de vue et à une petite grotte à mis chemin. Le chemin pour grimper n'est pas des plus simples, à vrai dire quelques échelles ont été posé sans être vraiment sécurisées hein.. Et il faut marcher sur des tas de roches éboulées. Seul petit bémol étant donné qu'il n'était pas prévu que l'on s'aventure très loin, je suis en tong ! Oui oui ça va être génial tout ça...

Nous arrivons donc à ce qui ressemble à une grotte, mais qui à première vue ne semble pas profonde. On décide tout de même de descendre et s'y aventurer un peu. Finalement elle est plutôt sympa, mais arrivés au bout, il faut descendre dans un trou noir. Thifen était prêt à y sauter avec le flash, mais tout de même, on ne voyait pas le fond ! Un coup à finir à l'hosto ! Alors on va éviter.

Continuons à grimper !

Ça devient de l'escalade au fur et à mesure car ça grimpe vraiment sec ! Et en plus de ça il faut tatoner à longueur de temps les roches pour être sûr qu'elles ne vont pas toutes s'écrouler.

Mais une fois arrivés en haut, on obtient une superbe vue sur les montagnes ainsi que sur les champs qui nous entourent.

La descente se fait plus rapidement. Puis nous rejoingons la ville pour manger. D'ailleurs on trouve les plats du Laos plus savoureux qu'en Thaïlande ! Nous n'avons pas été déçu pour le moment.

Pour cet après midi nous resterons nous reposer un peu. J'avoue avoir été un peu malade la nuit, donc la fatigue se fait ressentir. Problème alimentaire ? I don't know ! Mais c'est vrai que l'hygiène n'est clairement pas la même au Laos... On remarque vraiment de grosses differences entre ces deux pays qui ne se sont pas ouvert au tourisme au même moment.

Oui oui ce sont bien des saucisses qui sont suspendus sur la dernière photo ! Sous une forte chaleur, les mouches, la poussière et les pots d'échappement... Mmmh qui en veut ??

Le soir après un bon repas, nous faisons un petit tour sur le marché de nuit. Celui-ci n'est vraiment pas grand pour le coup.

Journée n°2

Nous sommes d'attaque, prêt à affronter de nombreux kilomètres à pied ! Nous allons, en effet, grimper une montagnes bien plus haute que la veille et aller voir le blue lagon. Nous avons à peu près 5km de marche pour notre premier stop. On tente de suivre les chemins indiqués par Maps, qui nous font traverser les rizières asséchées. On s'éloigne rapidement de la ville. Les décors qui nous entourent sont vraiment beaux. En plus de ça on se retrouve à marcher seul au milieu de tout ça.

Finalement on se perd un peu en voulant chercher un lagon bleu indiqué sur Maps qui en fait n'était qu'une rivière, avec certe une eau très limpide, mais rien de plus. On rattrape alors la route et on finit par arriver à l'entrée payante de Pha ngen ( 10 000 kips ).

Et c'est là que le trek le plus hard que l'on ait fait débute. Ça grimpe très vite péniblement. Les chemins ne sont pas aménagés si ce n'est quelques parpaings posés par terre au début du chemin, tout devient très vite compliqué après. En revanche on se sent comme des grands aventuriers ahah ! Malgré la souffrance horrible de nos gambettes 😂

Après une bonne heure de montée pour seulement 2,5km , nous arrivons au plus haut des points de vue. Malgré la présence de brume sur les hauteurs c'est vraiment chouette. On a l'impression de tout dominer de là haut. On s'assoit un moment pour profiter et aussi bien récupérer de cette horrible grimpée !

La descente est bien fatiguante également. On a bien faillit chacun y laisser une cheville !

Nous arrivons au premier point de vue que nous avion sauté à l'aller. Nous nous installons sur le petit cabanon installé pour admirer la vue et nous papotons avec 2 hollandais.

Il est 15h lorsque nous arrivons en bas. Pour rejoindre le blue lagon nous avons encore 4km à faire. Sachant qu'à cette heure là il doit y avoir énormément de monde notre choix est vite fait. On rentre en direction de la ville, des lagons on en verra d'autres. Surtout que celui ci à énormément été modifié afin d'accueillir et divertir les touristes. En plus de ça on voudrait passer à la Bus station pour prendre nos tickets en avance.

Pour conclure, Vang vieng est une ville que nous avons trouvé très agréable. Contrairement à ce que nous avions pu entendre, il n'y a pas beaucoup de monde. Il y a un esprit festif c'est vrai, on entend pas mal de musiques différentes à droite à gauche une fois la nuit tombée, mais nous nous attendions à plus. Finalement, nous avons réussis à y trouver du repos le soir et de superbes treks la journée. Les alentours valent vraiment le coup d'oeil.

Demain nous prenons un bus en direction de la capitale Vientiane.

9

Notre bus pour Vientiane mit 5h au lieu de 4h, ce qui est plutot correct ! Nous passons 2 nuits à Vientiane dans une auberge proche des berges du Mekong. Ce fut une journée de repos car il n'y a pas grand chose à voir ici, si ce n'est se balader un peu le long du Mekong et surtout faire le marché de nuit ! Celui la vaut vraiment le coup d'oeil. Il est vraiment très grand et les prix sont dérisoires ! Nous avons d'ailleurs pu goûter pour la première fois au gros poisson grillé du Mekong que l'on voit un peu partout. Un vrai délice !

Après notre deuxième nuit dans la capitale, nous prenons un bus pour Thakhek un peu plus au sud ! Il s'agit de la ville de départ pour effectuer une jolie boucle à moto. Comme nous avons vraiment adoré notre road trip en thailande, il nous tarde de voir celle du Laos ! Notre bus décolle à 13h après qu'un tuktuk soit venu nous récupérer à l'auberge, car la station se trouve à 12km. Dans le tuktuk nous retrouvons deux couples que nous avions déjà vu à Luang Prabang. Le trajet pour se rendre à Thakhek dure environ 5h.

THAKHEK

Nous arrivons à destination quand vient le temps de la négociation ! Nous sommes nombreux, peut être 15, et les tuktuk ne veulent pas nous prendre a moins de 20 000/pers. Ce que nous refusons, nous n'avons que 3km à faire. Joris et Marion, notre couple d'ami, tente de demander à des pickup, mais directement ils refusent en regardant les tuktuk. Une vraie mafia ceux là on peut vous le dire ! Et bien c'est pas grave on va leur faire croire qu'ils perdent 15 clients, on se lie tous et on commence à marcher. Très vite ils nous rattrapent et nous obtenons ce que nous voulons ( trop fort, on les connaît les techniques à force ahah !). Nous avons réussis tous les 4 à trouver des chambres sympa pour 8€ ! Directement après nous partons voir le loueur de scooter WangWang pour commencer notre périple demain. Une fois les scooters en main, nous allons trouver un endroit où manger. Nous nous sommes arrêtés dans un restaurant où l'ont fait ses grillades soit même au centre de la table. Un endroit vraiment sympa ! Mais nous n'étions que parmis les locaux qui nous regardaient avec de grands yeux, comme à chaque fois, du genre : "ils viennent vraiment manger ici ?!" En plus de ça on ne savait pas vraiment comment il fallait s'y prendre. Ils nous amènent nos plateaux de viandes, des légumes, des sauces et de l'eau. Le but étant de verser l'eau dans la coupole où l'on fait cuire les légumes et la viande se fait griller sur le dessus. Des locaux au début rigolent en nous voyant galérer et nous explique un peu avec des gestes comment mettre le gras sur le dessus etc. C'était assez comique, mais une fois en route c'était vraiment bon !

THE LOOP

Journée n°1

Nous nous levons tôt pour essayer d'être les premiers sur les routes. Premièrement nous allons déposer nos gros sacs chez notre loueur qui les garde gratuitement ( ce qui est vraiment chouette). Il nous indique les routes à prendre pour éviter la police ( car comme d'habitude corruption ++), puis nous attaquons la route.

Tout de suite nous sommes marqués par les paysages en sortant de la ville. Le soleil qui n'est pas encore très haut, dévoile l'ombre de nombreuses montagnes karstiques.

Nous arrivons à la première grotte que nous voulons voir. Elle est censée être gratuite mais en arrivant un petit garçon, qui ne doit pas avoir plus de 6ans, nous montre l'accès et cours derrière notre scooter. On comprend vite qu'il va vouloir de l'argent. Sa soeur pas beaucoup plus vielle nous dit que c'est 5 000 pour le scooter et que le petit sera notre guide. Bon on est gentils, je lui dit que je sais que c'est gratuit, on leur donne un petit billet chacun car on préfère au final que se soit des enfants qui en profite, mais on lui dit que nous irons seuls. L'eau de la rivière à vraiment une jolie couleur, mais ils étaient entrain de vider l'eau à l'intérieur de la grotte, qui en plus de ça est bien sombre. Nous n'avons pas trouvé grand intérêt à se stopper ici finalement. Si ce n'est cette jolie rivière qui donne déjà envie de se baigner.

Deuxième stop la grotte de Tham Pha Si inh. On grimpe des escaliers et on débouche cette fois-ci sur une très belle grotte. Elle très grande et si l'on descend un peu à l'intérieur on y découvre un magnifique spectacle. En effet, la grotte continue plus loin et se reflète merveilleusement dans l'eau. C'était vraiment superbe ! On aurait voulu avoir un petit radeau et aller voir encore plus loin ce qui pouvait s'y cacher.

Ensuite nous enchaînons la route jusque Thalang en effectuant des stops photos. Mais la route passe plutôt vite. En plus de ça nous avons un meilleur scooter qu'en Thaïlande et nos fesses nous en remercient !

Mais nous avons également croisé quelque chose de moins commun sur la route. Il s'agit d'un éléphant !! On était à la fois tellement surpris et si heureux. Nous aurions pu aller en voir, le problème est que nous ne voulons pas participer à ces attrapes touristes qui pense uniquement à se faire du fric sans penser au bien être des éléphants. C'est toujours difficile de savoir bien choisir où l'on va pour se genre de choses..

Même les locaux s'arrêtait prendre des photos et l'admirer. D'autres passaient en scooter et lui faisait une caresse. C'était un beau moment. Même si nous aurions préféré le voir libre.

Le soir nous avons réservé une chambre à Sabaidee Guesthouse avec Marion et Joris ( comme beaucoup d'autres voyageurs ). La nuit est à 6€ et nous avons une chambre avec salle de bain plus que correct, plutôt chouette. La spécificité de cette guesthouse c'est que le soir nous nous retrouvons tous autour d'un feu de camp, d'un terrain de pétanque et d'un grand buffet barbecue. En soit il n'y a rien de particulier à voir à Thalang si ce n'est un joli coucher de soleil.

Une fois là nuit tombée, les garçons commencent leur partie de pétanque et avec Marion se sera discussions de filles mais surtout de voyage ! On adore être que tout les deux, mais on adore tout autant faire de belles rencontres et pouvoir partager.

Journée n°2

Aujourd'hui nous avons 150km à faire pour nous rendre à Kong Lor. On prend un petit déjeuner sur place et on enfourche notre scooter. Nous voulons arriver avant tout le monde au Cool Spring. Une piscine naturelle avec une magnifique couleur. La route est beaucoup plus sympa que le premier jour, les paysages se diversifient et sont de plus en plus beaux. Partout dans les étendues d'eau, on retrouve ces nombreux tronc d'arbre.

On effectue un arrêt au temple de Laksao qui est très joli.

La route pour accéder au lagon n'est pas vraiment une route.. Elle nous fait passer au travers des champs asséchés, sur des routes de terres en sal état. Mais c'était plutôt rigolo.

Pour le lagon, nous payons 1€ de parking et c'est parti. L'endroit est joli, mais ce qui est vraiment dingue c'est la clarté de l'eau avec un bleu superbe. Seul petit bémol une quinzaine de jeunes Lao sont déjà sur place, installés tout autour. Seul un couple de français se baigne un peu. Le lagon est en cercle et ils sont tous assis autour, musique à fond, sans se baigner. Ça pourrait être chouette, sauf que nous sommes un peu trop regardé. Je précise que j'étais habillé, car au Laos le maillot de bain est considéré comme de la nudité. Mais malgré cela je savais que j'allais être comme une attraction touristique au milieu de l'eau. Tanpis je me décide tout de même à y sauter mais je ne suis pas restée longtemps du coup. Thifen ne pouvait pas se baigner à cause de son tatouage. Des moines ont même sorti leur appareil photo pour nous prendre, c'était très gênant honnêtement, même si ils ne s'en rendent pas forcément compte. Thifen leur à fait signe de ne pas prendre de photo comme ça sans notre permission. Mais bon finalement nous n'aurons profité qu'à moitié de ce bel endroit. Nous avons un peu discuter avec des françaises et nous sommes partis.

Dans les villages que nous traversons, les enfants nous font toujours de grands signes en criant "sabaidee" ou "hello". Ils tentent la main pour qu'on les check. On adore tellement ces moment là.

Nous arrivons pour 13h à Kong Lor. Le village est situé dans un cadre magnifique. Il est entouré par des chaînes de montagnes, avec de nombreux champs de tabacs d'un vert éclatant !

Le village est très peu développé. Il y a très peu de guesthouses et il n'y a que là que nous pouvons manger. Au niveau du prix nous battons des records ! Nous avons une grande chambre avec salle de bain et une superbe vue pour seulement 6€.

Le soir nous retrouvons Joris et Marion. Des enfants du villages sont venus avec un ballon vers les bungalow, du coup Joris leur à proposé un foot. Ils étaient tout contents.

Ensuite nous avons mangé et rejoint notre lit méga confortable ! Demain pas de réveil !

Journée n°3

Ce matin nous ne ferons pas la grotte de Kong Lor, peut être a défaut, mais nous en avons déjà fait de très jolie et nous en avons des bien plus belles en France pour le coup car celle ci est principalement plongée dans le noir. Nous disons donc aurevoir à Joris et Marion qui effectue la route en cesse inverse pour rentré, mais nous allons très vite nous retrouver. En effet nous allons nous suivre jusqu'au philippines ! Pour notre plus grand plaisir. Nous reprenons donc tranquillement la route en direction de Thakhek. Nous avons beaucoup de kilomètres à faire aujourd'hui. La route est par moment recouverte de terre ce qui fait que nous prenons gentillement beaucoup de poussières dans la face. Sur la route nous nous sommes arrêtés à un très joli point de vue.

Notre dernier stop fut le blue lagon de khoung kong leng. Encore une fois on paye l'entrée censé être gratuite à deux hommes qui ne doivent être là que 2h dans la journée, mais pas de bol c'est pour notre pomme. Le lagon a une couleur encore différente du premier, l'eau est moins clair mais d'un très beau bleu. On se pose un moment au bord de l'eau pour profiter. J'hésite à me baigner mais au final je préfère tout de même quand on voit bien le fond !

3 chinois viennent taper la pose à côté de nous sur un arbre en mode star de cinéma. Ils sont lourds ces chinois mais dans ces moments là c'est tellement drôle. Et c'est ainsi que nous avons fait la rencontre d'un autre Joris. Qui fait un tour d'Asie de 5 mois et qui effectue en moto le Cambodge et le Laos. On mangera ensemble le soir dans un bar vraiment sympa avec de la musique en live et un décor très rétro. On adore.

Durant ce repas d'ailleurs un reçoit un petit mot que le serveur nous apporte, d'un monsieur assis plus loin qui nous demande si il peut venir boire une bière car il est seul. On lui fait alors signe de venir. Ils sont 2, ce sont des habitants de la ville, mais Tchang qui parle un peu anglais car il l'apprend seul, aime faire des rencontres. Mais ils étaient déçu de voir que nous ne buvons que du coca et de l'eau ! Nous échangeons quelques mots et passons à table. À de nombreuses reprises il nous propose de nous payer à boire ou partager son repas, ce que nous déclinons gentillement. Au Laos ils sont tout de même vraiment adorable. Nous profitons de notre soirée où nous avons bien rigolé, puis nous reprenons chacun la route de notre guesthouse. Joris lui entame la boucle demain. Et nous nous prendrons un Bus pour Paksé, pour ensuite rejoindre les 4000 îles tout au Sud.

10

Après quelques heures de bus, nous arrivons à Paksé. Nous y dormons juste une nuit pour ensuite rejoindre les 4000 îles. Nous n'avons pas vu grand chose de la ville car il était déjà tard. Le seul petit problème que nous avons rencontré fut la recherche d'un endroit où manger. Il y en avait pleins ! Et des sympa en plus, mais personne ne parlait anglais et aucune carte n'était traduite. Ça s'annonçait bien compliqué. Jusqu'à ce qu'on trouve un petit bar resto ! Et là petit moment assez drôle. Thifen commande une salade de concombres, sauf que nous ne savions pas que cette dernière était épicée. C'est simple c'est limite si il ne crachait pas des flammes ! C'était immangable pour des petites natures d'européens comme nous, même avec toute la bonne volonté du monde. Bref on aura bien rigolé ( mais thifen un peu moins sur le coup hein..ahah).

Le lendemain nous prenons un bus qui mit 3h pour arriver à Nadasang, puis de là nous avons pris un bateau pour aller jusque Don Khone.

L'île fait environ 5km de long pour 3km de large. Elle est plus tranquille que Don det, réputée pour être festive. Mais on y trouve tout de même de nombreux petits restaurants super mignons. Dans la plupart on y trouve un coin avec des tables où l'on peut s'allonger. Concept plutôt chouette. Il est clair que nous n'allons pas faire grand chose ici, ce sera détente !

Pour notre goûter, nous avons tester les pancakes d'un petit boui boui. C'était juste un délice ! Les meilleurs que nous avons mangé depuis que nous sommes partis.

Le soir nous nous sommes faits de bon petits desserts à base de fruits. Nous n'avons pas besoin de grand chose de plus en ce jour de saint Valentin !

En plus un joli petit chat est venu nous rendre visite pour l'occasion 🤗

À la fin du repas, Marion et Joris nous retrouvent à tout hasard au restaurant ! On est vraiment trop synchro sur nos destinations. 😂

Le lendemain matin nous nous retrouvons tous les quatre pour louer des vélos et faire le tour de l'île.

Nous partons direction les cascades, puis nous continuons notre route vers une plage située un peu plus bas. Le Mekong n'a jamais été aussi clair qu'ici jusqu'à présent. On retrouve pleins de rochers au milieu de l'eau, qui donnent un très joli paysage.

Ensuite nous reperons des petits bateaux, probablement utilisés pour la pêche, qui nous donnent soudainement envie d'y grimper. Aller c'est parti on va se la jouer sereins pour une petite photo !

Les chemins pour accéder au sud de l'île sont juste catastrophiques. Que de la terre, avec de nombreuses pierres et des trous partout. Sachant que nous n'avons pas de VTT hein, mais plutôt des vélos qui doivent avoir 20ans ! D'ailleurs Joris a du faire appel à un réparateur sur la route ! Ce qui est rigolo c'est de voir marqué réparation vélo dans des endroits où il n'y a strictement rien autour. A croire qu'ils ont l'habitude hein.. Bon en tout cas grâce à se petit monsieur on va pouvoir continuer notre route !

On arrive finalement à la pointe de l'île. Le Mekong est super large ici c'est fou. On décide de s'arrêter pour manger et profiter de la vue.

Finalement après s'être enfoncés dans le centre de l'île, avoir été obligé de faire demi tour à cause d'un pont bien trop insecure pour tenter le passage, et poussés Joris à vélo parce qu'il galerait vraiment malgré la petite réparation, nous avons été profité de la piscine de leur hôtel.

Là c'était vraiment le pied après avoir bien sué en vélo ! Un petit jus de fruit et nous voilà requinqués !

Pour finir cette belle journée, nous avons été admirer le coucher du soleil sur le pont qui relie les deux îles, avant d'aller manger. On adore les coucher de soleil en Asie..

Demain nous partons affronter la frontière pour nous rendre au Cambodge !

11

Nous voilà à bord de notre van en direction de la frontière cambodgienne. Le van nous dépose pour passer la frontière à pied, ensuite un bus nous attend pour rejoindre la capitale.

Le problème de cette frontière c'est qu'il s'agit d'une des plus corrompue au monde. Le visa de base pour les français est censé coûter seulement 30$. Sauf que bien entendu par voie terrestre l'encre est chère ! Du coup il faut payer 2$ pour avoir un tempon de sortie du Laos ! C'est bien connue ça ! ( grosse ironie on est d'accord..).

Ensuite ils vous demandent de payer une fausse visite médicale 1$ puis le visa passe bizarrement à 35$ au lieu de 30 ! Et où va tout cet argent ? Dans les poches en fin de journée bien sur ! Car évidement rien de tout ça n'est officiel.

Nous étions un bon petit groupe de français bien décidé à faire face à toute cette corruption. Nous aurons réussis à grapiller quelques dollars tout de même ,mais surtout à bien les embêter et leur tenir tête. Seulement nous avons bien mis 3h pour passer la frontière. Une horreur. C'est simple, plus jamais !

Nous voilà partis pour 9h de bus pour arriver à Phnom Penh. Honnêtement ce trajet était vraiment très long.. l'état des routes est catastrophique au Cambodge. Bien pire que ce que nous avons connu jusque ici. En plus de ca la poussière rentrait partout dans le bus, c'était irrespirable ! Et en prime nous n'avions plus un sous en poche pour acheter quoi que ce soit ! Car il n'y avait rien pour retirer à la frontière. Nous sommes donc péniblement arrivés à la capitale pour 23h.

De là nous avons marché jusque notre hôtel un peu en dehors du centre. Un peu de confort après ce long trajet ça ne nous a pas fait de mal !

Phnom Penh

Journée n°1

Ce matin petit déjeuner sur le toit de l'hôtel.

Ensuite nous filons découvrir la ville. Nous avons marché 15km au coeur de cette ville très rythmée. Les cambodgiens nous saluent à de nombreuses reprises et les enfants nous courent après pour nous serrer la main dans les petites rues moins fréquentées. Mais ce qui nous marque rapidement c'est la pauvreté qui est beaucoup plus flagrante que ce que nous avons vu jusqu'à présent. Mais aussi la saleté des rues.. Je vous avoue que nous aurons vécu quelques moments désagréables.

Nous avons été voir le stade olympique, la place du grand marché couvert, le palais royal ainsi que les bords du Mekong. Il y a pas mal de petites choses à voir tout de même.

Mais surtout nous avons été au Tuol sleng, le musée du génocide. Car comme vous le savez, ou peut être pas, le Cambodge est un pays qui a aussi connu l'horreur il n'y a pas si longtemps que ça. Il s'agit du génocide commit par les Khmers rouges ( parti communiste radical dirigé par Pol Pot) entre 1975 et 1979. Ils se sont servis des bombardements secrets des USA sur le cambodge pour instaurer leur dictature. Ils ont évacué les villes vers la campagne pour obliger les cambodgiens à travailler dans des conditions dévastatrices. Et tout ce qui touchait à la civilisation urbaine fut anéanti. Le nombre de morts est estimé à 1,7 millions de cambodgiens au minimum, soit 1/4 de la population. Le pays a encore aujourd'hui du mal à se relever de ce terrible massacre.

Le musée se trouve au sein d'un ancien lycée transformé en prison par les khmers rouges. On peut y traverser les différentes pièces où se trouvait les prisonniers. Soit enchaîner à des lits en fer, soit enfermés dans des boxes qui ne dépassent pas les 3 m2. De nombreuses tortures y étaient pratiquées. On peut encore retrouver des traces de sang sur les lits. Les images présentes sur les murs sont assez choquantes car elles dévoilent plutôt bien les horreurs commises ici.

Il était important pour nous de comprendre un peu mieux ce qu'avait vécu ce pays et ce musée est un très bon moyen d'y parvenir. Nous avons également regardé, sur conseil de nos amis canadien, le film réalisé par Angelina Jolie " Frist, they killed my father", un beau film qui retrace l'histoire d'une survivante du génocide.

Journée n°2

Nous prenons un van qui nous conduit à Sihanoukville, ville étape avant de rejoindre l'île nommée Koh rong. Un petit trajet de 4h qui nous conduit au Sud du pays.

Nous voulions nous faire notre propre avis sur cette ville en bord de côte et finalement nous ne l'avons pas appréciée. On y retrouve de nombreux casinos, de grands hôtels de luxe, en construction pour la plus part, et de longues routes proches des plages où il n'y a pas grand chose. En revanche la la independance beach est plutot sympa. Il y avait beaucoup de locaux qui s'y baignaient.

Nous remarquons aussi qu'au Cambodge les prix sont bien plus élevés que ses pays voisins. On paye tout en dollars et ils ont bien compris comment en tirer bénéfice.

Nous ne serions pas restés une nuit de plus ici, le lendemain nous prenons un bateau pour Koh rong.

12

Après un long voyage de nuit dans un bus plutôt confortable ( si on met de côté l'état pitoyable des routes..) nous voilà arrivés à Siem reap. Il est 6h30 du matin et notre gentil petit chauffeur envoyé par l'hôtel nous attend.

Notre première journée fût très tranquille, nous avons surtout profité de la piscine car il fait vraiment une chaleur étouffante ici ! Le soir nous avons commencé à découvrir un peu la ville et notamment sont grand marché de nuit. On peut vraiment y trouver son bonheur et à de bon prix.

Ensuite nous nous sommes rendus au coeur de la pub street. Une rue toute illuminée où se trouve de nombreux restaurants.

Nous avons trouvé la ville agréable et bonne ambiance. Le lendemain nous avons été rejoint par Joris et Marion.

Nous avons choisis de nous rendre à Siem reap afin d'y visiter les temples d'angkor. Il s'agit d'une ancienne capitale de l'Empire Khmer existante du IXe au XVe siècle. Pour la visite nous avons opté pour les vélos, pour une question économique mais aussi pour pouvoir être libre.

Tôt le matin après avoir avalé un bon petit déjeuner, nous voilà partis pour une longue journée de visite.

Nous sommes à 6km de l'entrée du site, sauf que voilà nous pensions pouvoir acheter notre pass à l'entrée mais ce n'est pas possible. Il faut retourner dans la ville. Alors c'est parti demi tour ! Le prix du billet est très cher, 37$ par personne pour un pass 1 jour.

Le site est très grand. Nous avons décidé de l'effectuer dans le sens inverse pour éviter la foule et plus précisément les cars de chinois. Ainsi nous terminerons par les plus beaux temples.

Kravan

Bantaey kdei

Ta prohm

Ta keo

Preah khan

Angkor thom, la terrasse des éléphants

Bayon

Angkor wat

Ce fut une journée longue et intense physiquement (40km a vélo sous un soleil de plomb). Mais nous avons été content de finir par ces deux temples que nous avons trouvé vraiment beaux. Si nous avions effectué la visite dans l'autre sens le reste des temples nous auraient paru bien fade. Après nous trouvons le prix vraiment excessif.. Le site est énormément fréquenté chaque jour, il faut s'y préparer et parfois faire la queue pour passer dans un temple (même si pour le coup nous avons eu souvent de la chance en contournant). Mais bon c'était un incontournable de notre passage au Cambodge donc nous l'avons fait.


Pour résumer un peu notre séjour au Cambodge :

C'est un pays riche en histoire, qu'il est très intéressant de connaître pour mieux comprendre où en est le pays aujourd'hui. Nous avons trouvé les cambodgiens vraiment très gentils, surtout du côté de siem reap ! Les plages de Koh rong nous aurons émerveillé.

En revanche la pauvreté nous a d'avantage marqué. Le pays est dans son ensemble très sale, les rues sont une vraie déchetterie.. Ce qui est bien triste au vu des nombreux paysages que le pays offre. De plus, le pays utilisant le dollars américain, n'est pas si bon marché que ces voisins. Par endroits les prix sont vraiment excessifs surtout au vu de la qualité des prestations. Malgré tout nous avons réussi à respecter notre budget de 20€/pers par jour.

Nous sommes le 1er mars et notre vol est à 23h15. Rendez vous aux Phillipines !

13

Nous voici enfin aux Philippines, un pays que nous attendions de découvrir avec impatiente.

Suite à un petit soucis de réservation pour notre vol en direction de cebu nous avons du opter pour une autre option : le ferry.

Nous sommes arrivés à 3h du matin à Manilla et notre ferry part à 9h. Du moins il était censé partir à 9h.. car finalement nous avons quitté le port a 17h. Léger retard hein ? Aller c'est parti pour 22h de bateau !

Nous passons une nuit à cebu et des le lendemain matin nous retrouvons Marion et Joris pour prendre notre bateau direction l'île de Bohol.

BOHOL

Voici notre petit maison pour nos 3 prochaine nuit sur la presque île de Panglao.

Jour n°2

Nous avons loué un scooter afin de visiter l'île. Les routes sont en très bon état et on est totalement émerveillés par tous ces paysages.

La rivière de Loboc 

Nous debutons la journée par la rencontre avec les plus petits primates au monde : les tarsiers. La rencontre avec ces petites bêtes doit se faire dans le calme, dans le cas contraire ils risqueraient de faire une crise cardiaque. Malgré leur tête un peu bizarre, ils sont tout de même trop mignons !

Tarsiers 

Peu apres la réserve nous passons au coeur de la Bilar man made forest. Cette forêt est en fait un projet de reforestation qui fut organisé en 1947 pour lutter contre la déforestation massive.

Ensuite nous partons découvrir les fameuses Chocolates Hills. Une formation géologique de 1268 collines en forme de cône. Elles sont composées de sable et de calcaire due à l'accumulation de couches successives de corail et de coquillage au fond de la mer. Plus tard, le mouvement des plaques tectoniques a élevé la région hors de l'eau et a créé des fractures du sol. Ce sol sédimentaire s'est trouvé façonné par dissolution et érosion due aux eaux pluviales, de surface et souterraines qui a créé ce paysage vraiment unique.

Nous avons fait une petite escale pour aller voir la cascade de Pangas. Il n'y avait que des locaux sur place, toujours très heureux de nous voir débarquer.

Nous prenons ensuite la route d'un lagon bleu que nous avons repéré un peu plus au sud. Sur la route, lorsque nous nous sommes arrêtés prendre des photos ( comme à longueur de temps 😂), des locaux nous interpellent et nous invitent à prendre une noix de coco. Il s'agit de Maria, son mari et quelques enfants du village. Nous avons échanger un moment en dégustant ces délicieuses noix de coco. C'est incroyable comme les philipains sont adorables. En plus de ça ils parlent tous très bien anglais, ce qui est juste génial pour les échanges. Leur langues est assez rigolote d'ailleurs car c'est un mélange de mots espagnols ( les philippines étant une ancienne colonie espagnol), d'expressions anglaises avec leur propre langage.

Nous arrivons aux cascades de Ingkumhman. Malheureusement le soleil est deja bas, ce qui ne met pas le lagon en valeur. Mais l'endroit reste tout de même superbe. Seuls une bande de jeunes philippins se trouve sur place. Très vite ils répèrent une corde pour se jeter dans le lagon, et c'est parti pour un concours de la plus belle imitation de Tarzan !

Nous reprenons ensuite tranquillement la route de Panglao.

Jour n°3

Nous sommes restés faire le tour des plages de la presque île en scooter. Malheureusement le temps ne fut pas de notre côté.. Et finalement nous avons trouvé que la plupart des plages étaient gâchées par un grand nombre de bateaux à chaque fois. En revanche la plage de Dumaluan etait vraiment très sympa !

Jour n°4

Il est 5h et aujourd'hui nous prenons un bateau pour rejoindre Oslob, où nous allons effectuer une activité juste incroyable. Un voyage durant lequel j'ai rarement été aussi stressée ! Allons nous réussir ? Et bien il a suffit de 30 petites secondes de courage pour sauter à l'eau et profiter d'un spectacle unique : se retrouver dans l'océan avec des requins baleines. De beaux bébés qui font jusque 10m de long pour le plus grand. C'était juste incroyable ! Ils passent à de nombreuses reprises à quelques centimètres de nous. C'est flippant mais vraiment génial.

SIQUIJOR

Nous voilà arrivés sur la fameuse île aux sorcières que les philippins ne veulent pas fréquenter et qui du coup reste préservée du tourisme. Les locaux expliquent qu'ils croient en l'existence de sorcières vivant sur l'île, que certains peuvent voir et sentir tandis que d'autres non. Ce pourquoi très peu viennent rendre visite à cette île, qui pourtant est pour nous une des plus belles.

En revanche au début nous aurions presque pu croire que cette île était belle est bien maudite ! En effet nous n'avions plus de liquide sur nous et impossible de retirer dans les 2 seuls distributeurs de l'île avant demain. Autant vous dire que si nos amis n'avaient pas été là, nous aurions dû rester au port, situé à 1h de route de notre hébergement déjà réservé, sans même pouvoir acheter une bouteille d'eau. Vous imaginez la situation ?

Jour n°1

Nous louons un scooter pour faire tout le tour de l'île et surtout ne rien manquer ! Après avoir avalés notre petit déjeuner, nos amis nous rejoignent et c'est parti !

Nous effectuons un premier stop aux cascades de Cambugahay. Ce sont de belles cascades en escaliers où l'on peut se baigner dans de magnifiques lagons.

Mais heureusement nous y sommes arrivés de bonne heure, car en partant les chinois arrivaient pour monopoliser l'espace. Ils peuvent pas avoir peur des sorcières eux aussi sérieusement ?!

Ensuite nous prenons la direction de Salagdoong beach. Il s'agit d'une plage privée qui a été pas mal aménagée, mais qui est toute de même juste sublime ! La couleur de l'eau nous a complètement émerveillé.

Et petit bonus, il est possible de sauter d'une falaise d'une hauteur devant atteindre 10 mètres.

Lorsque nous prenons le scooter nous sommes sans arrêt à vouloir nous arrêter un peu partout tellement cette île est belle. Nous la surnommerons d'ailleurs l'île aux cocotiers. Il y en a juste partout ! Parfois des champs entier !

On y retrouve aussi de belles rizières au vert éclatant un peu partout.

Sur le retour nous décidons de nous arrêter à Solangon beach pour y admirer le coucher de soleil. Et quel spectacle ! Le plus beau que nous avons vu jusqu'à présent. 1h durant laquelle le ciel change constamment de couleur, toutes plus belles les unes que les autres.

Jour n°2

Nous poursuivons notre tour de l'île de manière plus approfondie. Nous effectuons une première halte sur une plage réputée de l'île, Palinton beach.

Bon et bien première déception. En effet, le fond de l'eau est uniquement recouvert d'algues et la plage n'a vraiment rien d'exceptionnel. D'ailleurs je me rend compte maintenant que je n'ai pris aucune photo, c'est pour vous dire ! 😂

Nous décidons de grimper au centre de l'île sur le point le plus haut afin d'obtenir une vue qui ne devrait pas être trop désagréable. Sur le retour de la plage nous sommes stoppés par un petit garçon qui veut monter devant thifen sur le scooter. Bon on suppose qu'il veut faire du stop. On lui demande vers où il va, il nous montre la même direction que nous, alors allons y.

Ce que nous avions pas prévu c'est qu'en fait ce petit loulou ne savait pas du tout où il allait et il était même incapable de nous parler. On a donc stoppé des locaux pour essayer de le comprendre et là ils nous expliquent qu'il présente des troubles mentaux et que la seule solution c'est de l'amener au centre de Police. Super... ça nous apprendra à se la jouer taxi. Mais honnêtement ça nous a fait super mal au coeur de le laisser là bas, à nous regarder partir comme si on l'abandonnait..

Bref, nous arrivons donc à San antonio et un peu plus loin se trouve donc une tour située au point le plus haut de l'île. Bon en soit ça n'avait rien d'exceptionnel car la vue n'était pas assez bien dégagée. En revanche pour redescendre la route nous a offert de jolis paysages.

Pour le repas, un bon petit poisson perroquet ! ( en vrai c'est quand même triste de manger un aussi joli poisson.. Mais qu'est ce que c'est bon 😋)

Jour n°3

Pour ce dernier jour nous sommes restés sur la plage de l'hôtel de Marion et Joris. Une des plus belles soit dit en passant !

Ensuite nous avons pris un taxi pour nous rendre au port car ce soir nous prenons un ferry de nuit pour Cebu. Arriver sur place on apprend que le ferry arrivera à minuit car il a 5 petites heures de retard. Bon c'est pas grave en attendant nous avons été manger. Seulement voilà à 21h30 on nous apprend finalement que le ferry ne viendra plus. Et là c'est la cata.. 2 options s'offrent à nous : une nuit sur le sol du terminal ou une nuit dans une chambre précaire juste à côté du port. Bon nous avons tout de même pris la chambre afin de nous reposer un peu. Et nous devrons nous lever à 5h pour prendre un ferry afin de rejoindre Dumagete, puis prendre un deuxième bateau pour l'île de cebu et enfin un bus de 4h pour remonter. Sympa hein ? Aller c'est pas grave heureusement nous avons le temps avant notre vol 😫

Nous avons finalement réussis à rejoindre Venu, c'est l'essentiel ! Maintenant direction l'île de Palawan.


PALAWAN

Notre première étape sur cette île : Port Barton. Un petit village encore authentique où l'on trouve de superbes plages. Nous avons vraiment adoré nos 3 nuits dans ce petit coin complètement déconnecté de tout. Il n'y avait en fait pas d'électricité de la journée et aucun moyen d'avoir de la wifi.

Jour n°2

Nous avons effectué une journée d'excursion juste incroyable avec nos super navigateur Janson et Dong. Au rendez-vous, nage avec des tortues, plages privés paradisiaques et fond marins juste exceptionnels ! Nous n'avions jamais vu cela auparavant ( pas de photos pour le moment car pas transférables depuis ma go pro.. ).

Jour n°3

Nous nous sommes rendus à la White beach située à 4km du village. Au début comme de jeunes courageux, puis comme des pauvres petites natures nous avons été pris en stop par deux estoniens super sympa qui nous ont fait monter à 4h à l'arrière de leur petit 4x4.

En revanche la marche vaut le coup. La plage est superbe.

Nous avons ensuite marché jusqu'au Jungle Bar. Un resto qui se trouve en hauteur dans la jungle. Un endroit plutôt sympa.

Le soir, nous avons encore une fois pu admirer un splendide coucher de soleil sur la plage de Port Barton.

Jour n°4

Nous avons rejoins El nido. Un endroit que beaucoup rêve de voir. Et bien personnellement, nous avons été déçu. Le village n'a aucun intérêt si ce n'est des restaurants aux pris exorbitants. La plage quand à elle pourrait effectivement être magnifique, mais elle est envahie de bateaux et pourrie par les égouts du village rejetés directement dans l'océan. Voilà le paradis...

Le soir nous avons été sur une plage déserte plutôt sympa car nous y étions vraiment tour seul ! En revanche j'y aurai fait ma première rencontre avec une méduse et pour tout vous dire ce n'est vraiment pas une partie de plaisir..

Jour n°5

Nous avons loué un scooter pour essayer de trouver de belles plages plus éloignées d'El Nido. Et quelle surprise ! Plus au nord on retrouve de belles et grandes plage privées où il n'y a presque personne de part leurs localisations.

Finalement nous aurions vraiment préféré découvrir une autre partie de cette île qui a sûrement beaucoup a offrir. Puisque les seules choses intéressantes à voir ici obligent à prendre des excursions à la journée qui coûtent le double de celles de Port Barton.

En revanche dès que l'on peut se déplacer par sois même, c'est un régal ! Il y a vraiment de belles plages un peu partout.

Pour notre dernier soir nous avons assisté à un défilé, type carnaval de rio, réalisé par des fofolles comme on les surnomme ( des transsexuels pour être plus clair). C'était un bon moment et en plus c'est notre guesthouse qui a gagné ahah !

En revanche avec thifen on a eu le droit à une grosse intoxication alimentaire toute la nuit, juste horrible..

Pour conclure, nous avons juste adoré nos 18 jours passés aux Philippines. Les Philippins sont des personnes extra qui nous ont vraiment régalés du début à la fin, tant par leur grande gentillesse que par leur folie. Les paysages que chaque île a à offrir sont splendides, de part une végétation luxuriante et de belles plages aux fonds marins d'exceptions.

Un réel coup de coeur !