× Chère communauté,
Suite à l’incendie au sein des bâtiments de notre hébergeur OVH, à Strasbourg mercredi 10 mars 2021, nous ne pouvions plus accéder au site ! L’accès a été rétabli par notre équipe mais nous n’avons pas accès aux photos pour le moment. Dans l’attente de réponses de la part d’OVH quant au devenir des photos mises en ligne avant le 10 mars 2021, vous pouvez de nouveau réutiliser le site sans risque et ajouter de nouvelles photos !
La Team MyAtlas

Nelson Lakes National Park : aux portes des Alpes

Début de l'aventure alpine avec la découverte de deux lacs glaciaires et du Mont Robert.
Du 7 au 9 février 2018
3 jours
1

Un ponton en bois, des canards qui flottent sur l'eau claire, de belles montagnes qui dessinent l'horizon, un air frais... Nous voici maintenant au bord du lac Rotoiti, dans le petit village de St Arnaud plus précisément. Nous sommes au plein cœur du Nelson Lakes National Park et à l'extrémité nord de la grande chaîne de montagnes des fameuses Alpes du Sud. On constate d'ailleurs que les paysages changent : on se sent vraiment à la montagne !

Lake Rotoiti

Lake Rotoiti est un lac de montagne créé naturellement en 1967, à la suite de la fonte des glaces. Avant cela, il n'existait pas. Un p'tit jeune donc. Chaque année, sa surface augmente donc peu à peu.

Ici règne une ambiance bleutée comme je les aime. Emy et Raph, qui bossaient avec moi dans les pommes et qui vivent à Montréal, trouvent que cet endroit à un air de paysages typiques du Canada. Je veux bien les croire. C'est magnifique.

A peine arrivées, nous étudions les marches à faire dans le coin. Pour le reste de la journée, nous nous contentons d'une balade de 3h dans la forêt qui longe le lac à gauche. Nous nous programmons une plus grosse rando pour demain : l'ascension du Mont Robert, que l'on peut voir partout sur les photos (montagne à droite du lac).

Cheese Robert! 

L'endroit paraît assez tranquille si l'on fait abstraction de la ribambelle de touristes qui fait la queue pour prendre des photos sur le ponton. Bon, il faut avouer qu'on est un peu des touristes aussi, du coup on attend bêtement notre tour avant que le soleil ne commence à se coucher. Nous restons donc quelques minutes au bord du lac, à observer les gens qui défilent. Entre les trois papis en mode Village People qui arrivent dans leur barque, un mec qui se motive pour aller se baigner avec la musique de Rocky à fond les ballons depuis son van et un vieux asiatique en mini slip de bain que sa femme en doudoune attend impatiemment de prendre en photo lorsqu'il se mettra à la flotte, complètement gelée... Nous n'avons pas le temps de nous ennuyer. De vrais sketchs !

Nous plantons la tente dans un camping non loin du lac. Il n'y a quasi personne et le cadre est parfait. Enfin, presque. Nos ennemies les sandflies (les mini mouches vampires) ont décidé de camper dans le coin également. C'est le moment de sortir les indémodables tongs-chaussettes hautes !

2

Sac à dos sur les épaules, nous voilà parties pour une boucle d'environ 4h, comprenant l'ascension du Mont Robert.

Pourangahau / Mount Robert est une montagne de 1 421 m, surplombant le lac Rotoiti.

Mount Robert, depuis le lac 

Un chemin en zigzag nous conduit d'abord à travers la forêt puis sur le flanc de la montagne. Ça n'arrête pas de monter, mais c'est assez progressif, donc pas de difficultés majeures. Le soleil est au rendez-vous, c'est agréable.

Lorsque la vue commence à se dégager, la quasi totalité du lac Rotoiti s'offre à nous et nos yeux ébahis. En effet, celui-ci est en forme de cœur !

Vue du lac Rotoiti. Un beau cœur bleu !
Panorama 

Nous atteignons enfin le sommet, et découvrons ce qui se cache derrière la montagne : des tas d'autres montagnes ! Il s'agit en effet du début des Alpes du Sud, qui s'étendent sur quasi toute la verticale de l'île du Sud. Nous avons également une belle vue sur les plaines et villages au nord.

On se sent toutes petites !

Après avoir ajouté ma pierre à l'édifice, nous empruntons un chemin sur la montagne qui nous fera redescendre vers la voiture, par un autre côté. Nous nous retrouvons par moment au bord de pentes vertigineuses. C'est beau, mais mieux vaut ne pas glisser !

La descente est longue, mais nous profitons toujours d'une vue imprenable sur le lac. Nous l'aurons vraiment admiré sous tous les angles !

Une fois arrivées à la voiture, nous reprenons notre périple, direction Lake Rotoroa, le second grand lac du parc national.

... Et on se remet encore une image du cœur, pour la route ! (J'en ai tellement, je me sens obligée... Et encore, je n'ai pas tout mis !) 😉

C'est beau quand même, hein ?  
3

Retour à la tranquillité avec le deuxième lac glaciaire du Nelson Lakes National Park : Lake Rotoroa.

Rotoroa signifie "long lac" en Maori. Effectivement, le lac Rotoroa a une forme très allongée. La plus grande profondeur est de 145 mètres et le lac est complètement entouré par une forêt de hêtres.

Ici aussi il y a un ponton, mais nul besoin de faire la queue cette fois-ci ! Nous avons un magnifique tableau des montagnes pour nous toutes seules.

Nous n'y faisons qu'un arrêt express puisque nous avons prévu de dormir à Reefton, à 1h30 de route d'ici. Un séjour court mais efficace dans ce parc national vraiment superbe qui nous offre un avant-goût de la beauté des Alpes du Sud. On a hâte de découvrir la suite !