Fox et Franz Josef : de roche et de glace

Rencontre avec les glaciers de la côte Ouest, les plus célèbres de Nouvelle-Zélande, ainsi que le fameux Lac Matheson.
1

Ah les glaciers ! Depuis le temps que nous en entendons parler. Nous sommes ravies d'être là, au pied de ces deux gros géants de roche et de glace. Jamais ailleurs sur la planète il n'est possible de voir des glaciers aussi proches de l’océan – seulement une quinzaine de kilomètres de la Mer de Tasman ! Grâce au climat tempéré à cette basse altitude (300m), ils comptent donc parmi les plus faciles à visiter au monde.

Situés dans le parc national de Westland Tai Poutini, ils sont tous les deux accessibles soit en marchant pour les admirer d'en bas, soit en expéditions (payantes, évidemment) avec dépôt en hélicoptère, guide et équipement pour carrément randonner sur la glace. Cela doit être très impressionnant !

Nous campons près du village de Franz Josef, où nous avons un avant-goût lointain du glacier.

Nous commençons par Franz Josef Glacier. Nous suivons un chemin au milieu d'une ancienne vallée fluviale. Les pentes des montagnes sont abruptes et portent d'immenses cicatrices horizontales dues aux avancées et au recul des glaciers au fil des millénaires. Bon, la météo n'est pas au rendez-vous, il fait gris, il pleut, il y a du brouillard... c'est gloomy ! Mais cela n'enlève rien au côté spectaculaire du lieu.

Franz Josef est un glacier de 12 kilomètres de longueur.

C'est l'explorateur allemand Julius von Haast qui le nomma ainsi en 1865, en référence à un Empereur autrichien.

Nous passons le long de plusieurs chutes d'eau vraiment très puissantes. C'est là que mon appareil photo décide de me lâcher... Super. Merci beaucoup Mathilde pour la plupart des photos ! 😉

La vallée est remplie de roches, de toutes les tailles. Beaucoup se sont amusés à faire de petites pyramides.

Comme énormément d'endroits en NZ, le glacier a aussi sa légende.

Son nom Maori est Ka Roimata o Hine Hukatere, ce qui signifie “les larmes de Hine Hukatere”. L'histoire ? Une jeune femme, Hine Hukatere, aimait escalader les montagnes. Un jour, elle parvient à convaincre son amoureux de l’accompagner dans son aventure. Celui-ci, moins expérimenté que sa fiancée, fut malheureusement emporté par une avalanche. Inconsolable, Hine Hukatere ne cessa de pleurer et ses larmes emplirent la vallée entre les montagnes, formant le glacier que nous visitons aujourd'hui.

La lumière s'assombrit. L'air se rafraîchit. Nous sommes presque au pied du glacier, et pouvons déjà entrevoir sa couleur menthe glaciale.

Un spectacle éternellement gelé vraiment impressionnant !

"Tous prêts pour l'ère glaciaire !"

L'Âge de Glace

Telle une cascade de glace... 
2

Légèrement plus long que son camarade, Fox Glacier (13 km) est alimenté par quatre glaciers alpins qui reçoivent environ 30 mètres de neige par an. A leur sommet, la neige devient de la glace bleutée, sur des centaines de mètres de profondeur. Cette glace glisse vers la vallée fluviale, beaucoup plus plate, où elle mesure toujours 300 mètres d'épaisseur. La neige fondue provoque des écoulements qui forment une rivière éponyme.

Fox Glacier, de loin 

Malheureusement, il a tellement plu ces derniers jours que le chemin menant au pied du glacier est fermé... Nous devons nous contenter de le voir depuis une route offrant quelques points de vue sur ce royaume de glace également très impressionnant.

Fox Glacier doit son nom à Sir William Fox, Premier Ministre de Nouvelle-Zélande lorsqu'il est venu ici en 1872.

La montagne glacée est actuellement en train de reculer alors qu'elle a connu une période d'environ 25 ans durant laquelle elle ne cessait d'avancer, atteignant parfois 1 mètre par semaine !


Fox Glacier est également le nom du petit village d'à côté. Nous faisons une halte dans une belle brasserie toute en bois, où nous dégustons l'un des meilleurs burgers de notre vie ! Poulet, bacon, crudités avec sauce au vinaigre de framboise. Un vrai délice !

3

"Dis-nous qui est le plus beau ?"

Lake Matheson est un petit lac incontournable de la côte Ouest. En effet, il est réputé pour refléter parfaitement Fox Glacier et Mount Cook (le sommet le plus élevé de NZ). Mais aujourd'hui, manque de bol, les mouvements sur l'eau et la masse impressionnante de nuages ternissent le beau tableau que nous devrions voir à la surface. Pas de reflet des montagnes comme sur les cartes postales mais tout de même un bel effet miroir du paysage et surtout du ciel très chargé.

La balade n'en reste pas moins intéressante. Les nuages laissent entrevoir des morceaux de Mount Cook qui, même de loin, semble très imposant.

Nous plantons la tente à Gillespies Beach, dans un camp au bord de l'océan. C'est vraiment un bel endroit... sauf qu'il est envahit de sandflies ! Ces vampires vicieux et silencieux se font largement plaisir avec nos pieds et nos mollets ! Ces saletés parviennent même à mordre à travers nos chaussettes. En plus, il y a beaucoup de monde sur ce camp, nous devons faire la queue pour la vaisselle, les toilettes, se brosser les dents... Ce qui est tout bonnement impossible sans subir des attaques sanglantes. Tous les gens n'arrêtent pas de se taper sur le corps, de sautiller sur leurs tongs-chaussettes et de faire de grands gestes dans le vide. La danse des sandflies ! C'est plutôt facile, il suffit de bouger le plus possible. Si tu restes immobile, t'es mort !

Le lendemain, je me découvre les pieds plein de cicatrices, et cela mettra longtemps à partir... Youpi ! Aucun animal dangereux pour l'homme en NZ, qu'ils disent... C'est vrai, pas de grosses bêtes, pas de serpents, d'araignées, crocodiles... Non, juste des micro mouches impitoyables, cousines de Dracula. C'est amplement suffisant ! On ne va pas trop se plaindre non plus. Ce fléau ne nous empêche pas de profiter du magnifique coucher de soleil sur la plage de galets à côté du camp.

Poster un commentaire

Si vous êtes déjà inscrit sur MyAtlas, connectez-vous ! Pas encore inscrit ? Découvrez MyAtlas, le site qui permet de raconter et organiser ses voyages.