Carnet de voyage

Ça marche

22 étapes
68 commentaires
26 abonnés
Dernière étape postée il y a 1341 jours
Traversée de la France à pied de Caen à Marseille
Juillet 2017
60 jours
Partager ce carnet de voyage
KM
0
KM
0
Publié le 3 février 2017

Voilà donc le parcours (presque) définitivement arrêté. Nous allons donc croiser sur la route de Marseille : Alençon, Tours, Clermont, Nîmes et Arles (mais aussi Conflans sur Anille, Loches, Saint Genou, La Godivelle et Fustugères), pour un total d'approximativement 1224.42 km. Ça nous donne une idée plus précise du déroulement de la marche !

Pour ceux que ça tenterait de nous rejoindre, et vu qu'on se doute bien qu'il y aura plus de monde avec nous dans le Sud que dans la plaine de Châteauroux, vous pouvez partir sur l'idée que nous serons aux alentours de Clermont-Ferrand fin Juillet.

Contactez-nous par mail ou par téléphone, nous vous répondrons aussitôt que possible. Cordialement.

Plus sérieusement, nous allons marcher à une allure assez vive pour atteindre Marseille dans les temps (25 à 30km par jour environ...), et avec le strict nécessaire pour nous deux, du coup, une bonne condition physique et du matériel sera de rigueur. Mais pour ceux qui souhaitent un peu de repos ou qui viennent avec des enfants, nous serons également disponibles pendant les jours de pause que nous nous octroierons chaque semaine !

Voilà, venez nombreux et joyeux.

Bisous

Nous publierons le détail de notre route étapes par étapes dès que possible !

KM
0
KM
0
Publié le 3 septembre 2017

Pour mettre à plat toutes les intentions de nous rejoindre que nous avons eues un peu en vrac, on va scinder le voyage en étapes approximatives d'une semaine, sur lesquelles nous ajouterons au fur et à mesure ceux qui souhaitent nous rejoindre à une date précise ou à une étape spécifique. Bien sur, rien n'est figé et vous pouvez toujours nous envoyer des "peut-être" et des "pourquoi pas", de toute façon on sera sur la route.


On peut aussi vous proposer notre appartement en Normandie, qui sera libre pendant nos 2 mois de marche. N'hésitez pas à nous demander!


1° semaine (début Juillet) : Normandie.

2° semaine : Pays de la Loire.

3° semaine : Touraine.

Marie-Aymée?

4° semaine : Centre.

5° semaine (Fin Juillet/début Aout) : Limousin.

6° semaine : Auvergne.

Thomas ?

7° semaine : Cevennes.

Benoit et Colombine?

Clément et Agathe (étape repos) ?

8° semaine : Gard.

9° semaine : Provence.

A bientôt!

KM
18
KM
18
Publié le 1er juillet 2017

Ca y est, après une soirée où nous avons dû faire pas mal de sacrifices dans nos bagages pour avoir des sacs à peu près portables, nous voilà partis ce matin à 11h.

On a longé tranquillement le canal jusqu'à Caen, y avons mangé un bout en faisant quelques courses complémentaires et sommes actuellement sur la voie verte direction Alençon.

Le temps est plutôt Normand mais ça colle bien à l'ambiance !

Encore quelques kilomètres et on se mettra a chercher notre premier emplacement de bivouac de la traversée.


Guillaume



KM
46
KM
46
Publié le 2 juillet 2017

C'est depuis une petite île (au milieu de l'Orne) que j'écris ce soir! Lieu de bivouac pour cette nuit.

Après pas mal de kilomètres avec les pieds endoloris, le bain dans la rivière et les quelques mètres de traversée dans l'eau vers l'île devraient nous remettre d'aplomb pour demain !


On tient un bon rythme pour des débutants et on va bientôt commencer à explorer des territoires inconnus. C'est encore difficile de vraiment réaliser qu'on est partis et pas seulement pour un weeekend!


Il fait plutôt beau en Normandie ! On alterne entre ciel gris et très grand soleil, c'est parfait pour des randonneurs!


(Entre parenthèses, on se disait que si c'est lourd de recevoir une notifications à chacune de nos interventions sur le blog, n'hésitez pas à vous désabonner, on ne le prendra pas personnellement, on notera juste vos noms)


Marina





Pause du midi, au soleil, au bord d'un champ de blé
KM
70
KM
70
Publié le 4 juillet 2017

On a décidé de s'arrêter à Pont d'Ouilly aujourd'hui après nos trois premiers jours de marche. Hier, le dénivelé de la Suisse normande s'est bien fait sentir!


Ce n'était donc pas du luxe de s'arrêter et on a bien profité! On a fait quelques petites choses pratiques (lessive, courses...) et avec le soleil bien présent, on a pu se baigner dans la rivière, passer du temps allongés dans l'herbe à lire, écrire et dessiner dans nos carnets, et tricoter pour ma part.


Les deux nuits de camping permettent aussi de bien se reposer sans avoir à démonter/remonter la tente et à réorganiser nos sacs.


On devrait être de nouveau d'attaque pour demain! Les courbatures et ampoules s'atténuent beaucoup, on verra ce que ça donne demain avec les sacs sur le dos!

On espère arriver à Alençon vendredi soir ou samedi. Demain, on devrait faire étape du côté du lac de Rabodange.


Marina



KM
125
KM
125
Publié le 6 juillet 2017

Reprise parfaite hier sous un grand soleil et à l'abri des forêts de l'Orne. Repos mérité à côté d'une ancienne chapelle en ruine au milieu d'un clairière puis arrêt au bord d'un ruisseau après Putanges.

Rebelote aujourd'hui, mais plus de couvert forestier ! 30° sur le bitume à regarder passer les vaches et les champs de blés a été une vraie épreuve. On a finalement réussi à faire nos 30 kilomètres avec pas mal de motivation, on est fourbus !


Au passage, si vous savez quel arbre à une odeur de Barbapapa on veut bien savoir lequel, il a parfumé notre trajet à plusieurs reprises.


Guillaume

KM
155
KM
155
Publié le 8 juillet 2017

Forts de 5 pépitos au chocolat chacun au petit déjeuner, on a marché nos 32 derniers kilomètres avant la journée de pause et ce fut rude! 94km en 3 jours, ça tire !


Pas besoin de lampe frontale, nos pieds sont couverts d'ampoules qui semblent clignoter le soir!

Mais on va en venir à bout !


Il a fait très chaud et les arrêts à l'ombre sont indispensables! Les journées à venir seront plus fraîches ce qui devrait nous faciliter le chemin et on compte aussi beaucoup sur les bavettes à l'échalote mangées ce midi à Alençon pour se constituer des muscles solides!


Pour l'heure, c'est donc notre journée de pause, à Alençon, en camping. C'est très agréable ! La ville est plutôt jolie, il y a un petit parc sympa pour s'y reposer et le restaurant qu'on vient de tester (La Cave aux Bœufs si vous passez par ici) est bon et TRÈS sympathique.


Demain, on repart pour 3 jours de marche pour arriver environ 80/90km plus loin entre Alençon et Tours.


Merci pour vos messages sympa sur le blog ou ailleurs ! À bientôt !


Marina


Château sur le chemin et pause à l'ombre
KM
188
KM
188
Publié le 9 juillet 2017

Grande forme après cette journée de repos à Alençon, les paysages perdent en charme mais nous avalons les kilomètres.

C'est aussi l'occasion l'occasion de tester nos capes de pluie sous un gros orage d'été. Bilan : elles sont super mais sans guêtres les chaussures de marche ressemblent à des chausses de plomb.

On a tout de même pu profiter d'une bière dans un PMU ouvert puis s'installer à l'abri des arbres pour passer la nuit et et étendre nos affaires.


Guillaume




KM
239
KM
239
Publié le 11 juillet 2017

Waow! Moi-même je n'en reviens pas! Les pauses nous sont vraiment bénéfiques! On enchaine des journées de 30 kilomètres et avec plaisir !


On marche enfin l'esprit libre, sans douleurs auxquelles penser. On apprend des poèmes, on discute, on s'arrête sans être au bout de nos capacités physiques, bref, on profite!


Et quand en plus on tombe sur LE jour de la semaine où le camion de pizza passe dans LE petit bled près duquel on a décidé de poser la tente, on est ravis!


On est en ce moment au camping de Vibraye, pas très loin du Mans. La lessive est faite, de même que les courses pour le ptit dèj anglais de demain matin!


Bises!


Marina

La clé de l'église de Saint Aubin des Coudray, obtenue à la boulangerie, en attendant la pizza
KM
303
KM
303
Publié le 14 juillet 2017

Juste pour nous dire que rien n'est jamais acquis, quelques ampoules et douleurs sont réapparues mais rien à voir avec la première semaine!


On avance vraiment bien à coups de 30 kilomètres par jour! On vient d'entrer en Loir et Cher. Mon niveau de géographie s'améliore de jour en jour.


Hier soir, on était près de Trôo, premier village avec des constructions troglodytes sur notre chemin.

La soirée était animée par les différents feux d'artifice tirés au loin.


Aujourd'hui, on a croisé Line, une randonneuse belge partie de Gand (en Belgique) sur les chemins de Saint Jacques de Compostelle pendant 3 mois.


Bises!


Marina

KM
348
KM
348
Publié le 17 juillet 2017

Tout le monde est probablement logé à la même enseigne mais marcher par cette chaleur c'est un sacré défi, surtout quand on traverse des champs sans aucune ombre...


Après une soirée très agréable chez Marie-Aymée et Jérôme puis notre journée de repos à Amboise, nous avons décidé de changer d'organisation avec des journées un peu plus courtes pour éviter les grosses chaleurs. Donc lever à 6h30, marche jusqu'à midi, longue pause à l'ombre d'un arbre pour lire, tricoter et dessiner puis reprise sous le soleil pour chercher un campement dans la petite forêt la plus proche. On profite beaucoup plus, même quand quelques dizaines de tiques nous choisissent comme repas dans la forêt ! Plus de peur que de parasites au final, on a pu les enlever à temps.


Guillaume

Le chateau de Lavardin
Le château de Lavardin et le chêne du congrès, qui abrite notre campement du jour
KM
466
KM
466
Publié le 22 juillet 2017

Ça fait longtemps que le blog n'a pas été alimenté mais on manque de batterie, et le téléphone nous servant de GPS, la batterie est précieuse!


On poursuit donc notre nouveau rythme de 25 kilomètres par jour et il nous convient très bien !

Les journées sont agréables et en partant tôt le matin, on peut marcher plus ou moins longtemps le matin et finir les derniers kilomètres plus ou moins tard dans la journée.


Et ça nous a sauvé à Loches, où il a fait tellement chaud qu'on n'a pas réussi à repartir avant 18h. La chaleur nous clouait au sol!


Jeudi dernier, c'était l'anniversaire de Guillaume et la journée a été particulièrement sympa! Le petit déjeuner nous a été offert par une dame qui nous a invité dans son jardin en nous voyant passer, on est passé à Saint-Genou où nous n'avons pas pu faire autrement que d'allumer un cierge, on a fait la rencontre d'un randonneur-cycliste avec qui on a discuté des heures au camping de Buzançais et la mère de Guillaume nous a rejoint pour quelques jours dans la soirée. Chouette !


Vendredi, après un passage chez le dentiste pour moi (un plombage était tombé!) à Chateauroux, on a poursuivi la marche avec la mère de Guillaume. Quelques douleurs de démarrage se sont fait ressentir mais le contrat des 25 kilomètres par jour est totalement respecté!


On approche des 500 kilomètres au total!


KM
546
KM
546
Publié le 25 juillet 2017

Le paysage change presque soudainement, après quelques colline nous voilà presque à la montagne, avec les montées de rigueur. C'est beau de voir des reliefs d'arbres et de pâturages avec les monts d'Auvergne en fond. La pluie nous accompagne un brin, et nous croisons plus de Renault express que je n'en voyais il y a 25 ans. Bref, la Creuse.

Arrivée cet après midi à bord Saint Georges, la fin de notre 4eme étape, bientôt la moitié du périple.

Pour ceux qui connaissent, on est passé par le village de jour de fête, (presque) en fête.

Des bises,

Guillaume


Marina qui espionne la commanderie des hospitaliers
KM
618
KM
618
Publié le 28 juillet 2017

Nous voilà arrivés en Auvergne, ce qui marque la moitié de notre trajet! Comme dit ma mère, on avance finalement à pied!


Les paysages s'élèvent peu à peu, on monte plus souvent qu'on ne descend et c'est très joli!


Les vaches meuglent à notre passage et nous suivent tout le long de leurs champs, ce qui nous change des vaches placides normandes.


Les chemins sont plus hasardeux en ce moment parce qu'on ne suit plus de GR. Je déteste enlever et remettre mon sac pour me glisser entre deux fils barbelés qui cloturent les champs mais quand on tombe sur un petit ruisseau pour nous laver, j'adore!


Ce soir, on est en camping ce qui est l'occasion de nous remettre à neuf: douche, lessive, vaisselle, courses, pâtes carbo et chocolat, ça fait du bien! En plus, le temps redevient sympa! Top!


Marina

Camping sauvage à Bord Saint Georges, faune locale et dessin de notre pause du midi
KM
643
KM
643
Publié le 29 juillet 2017

Grosse journée enfin lumineuse où nous avons parcouru, monté et descendu les gorges à proximité des Chartreuses, pique-niqué avec Florent et Hélène qui ont fait un sympathique petit détour pour nous voir.

Ce soir, c'est Thomas qui nous rejoint pour la traversée des Volcans !


Guillaume

KM
718
KM
718
Publié le 2 août 2017

Après une première journée presque frustrante en Auvergne, sur des chemins en forêt très jolis mais tout plats et qui ne font pas honneur à nos jambes musclées et prêtes à en découdre, on est entré dans le vif du sujet.


Gros dénivelés, petit orage de montagne, paysage infinis et magnifiques, vent, tout un tas de cols et de puys franchis, les pieds endoloris, nuit au pied des pistes de ski de Super Besse au bord d'un ruisseau, donc toilette dans l'eau fraiche et surtout truffade au restaurant, aucun doute, on est en montagne!


On se délecte de saucisson d'Auvergne et de Saint Nectaire, et avec la truffade qu'on vient de découvrir, cette région est définitivement tout aussi attirante pour sa gastronomie que pour ses paysages!


C'est fou cette variété de climat, de repas, de paysages qu'on peut croiser depuis le début! J'ai hate de voir la suite...


Marina




Le Puy de Dome visible au loin, la chaine des puys et la pause de ce midi à Compains
KM
798
KM
798
Publié le 6 août 2017

Après avoir traversé le Puy de Dôme un peu plus vite que prévu la faute à un orage de montagne sur les crêtes qui nous a obligés à pousser plus loin, après une marche forcée jusqu'à Brioude pour profiter d'un camping et d'une vraie douche, où Thomas nous a laissés pour - entre autres - faire de la spéléo, nous avons choisi de prolonger notre dernière journée de l'étape pour pouvoir profiter d'une pause à Chavaniac-Lafayette, histoire de reposer un peu les jambes. C'était plutôt dur, avec des sacs excessivement chargés, et en arrivant : le camping est fermé !

Heureusement, Marina est allée chercher des renseignements à l'épicerie du coin et nous sommes maintenant en train de profiter seuls d'un grand camping semi-abandonné avec eau chaude et électricité : le grand luxe.


Le parcours aujourd'hui sera donc d'environ 500m, du camping au château, avec pause à mi-chemin a l'auberge du village.


Guillaume

KM
940
KM
940
Publié le 12 août 2017

Qu'il a fait froid en Lozère! Les 3 jours et 3 nuits de froid ont été une vraie épreuve! On a retrouvé de la glace sur notre tente la première nuit !

Les gestes sont lents, douloureux, difficiles et faire et défaire nos sacs avec montage et démontage de tente me semblaient des tâches monumentales!


Nos pauses étaient rapides et peu réconfortantes mais les paysages... Waow! Passée une heure de marche pour se réchauffer un peu les mains, je levais un peu la tête et ça n'était vraiment pas décevant!


Hier soir, on a clairement senti un mieux en posant la tente! Plus d'épaules crispées dans leur softshell et aucun frisson au moindre souffle de vent! On a aussi eu la visite d'un chevreuil!

Aujourd'hui, les montagnes sont toujours aussi belles et la pause du midi au bord de l'eau en maillot de bain tient presque du miracle! Il fait enfin beau et chaud! On a même entendu les premières cigales depuis le début de notre marche !


Marina


KM
1088
KM
1088
Publié le 18 août 2017

Nous voilà descendus des Cevennes, avec un retour à la civilisation assez brutal à Alès, en plein jour de marché. Le paysage change radicalement, les pentes sèches faisant place aux vignes. On a eu l'occasion au passage de prendre le thé avec Benoît, Colombine et Olivier. Sur les routes, on a pu profiter de raisins, de figues et même de tomates offertes par des vignerons et des agriculteurs croisés sur le chemin.

Par contre, le Gardon est super sec et ne nous a pas laissé l'occasion de nous rafraîchir sous des chaleurs de plus en plus lourdes... On en a profité pour traverser les gorges à pied, jusqu'à un Hermitage perdu où quelques sources heureuses nous ont permis de nous rafraîchir, c'est magnifique. Nous quittons maintenant Anne, Clément et Noé pour continuer notre chemin.


Guillaume

KM
1184
KM
1184
Publié le 21 août 2017

Avant de quitter le Gard, on a été reçus très agréablement par Gilles, Juliette et Clovis chez qui on a dormi dans un vrai lit! Avec la douche et la soirée dans le jardin, c'était une parenthèse très sympathique!


Le lendemain, après une journée très chaude, on a traversé le Rhône ce qui nous fait entrer de plein pieds dans les Bouches du Rhône, (notre département final) mais aussi dans le mistral!

Ce vent nous a suivi pendant 2 jours, empêchant l'accès aux Alpilles car les risques d'incendie sont plus grands, nous refroidissant pendant nos pauses du midi et du soir, mais séchant nos cheveux et nos vêtements en quelques minutes et nous permettant de marcher sans souffrir de la chaleur.


On est vraiment dans le sud! Vignes, oliviers, cigales, soleil, c'est beau! On approche du même coups à grands pas de Marseille et on devrait y être dans 2 jours, c'est fou!


Marina


KM
1261
KM
1261
Publié le 23 août 2017


KM
1261
KM
1261
Publié le 24 août 2017

Après pas mal de kilomètres dans les quartiers en périphérie de Marseille, on est entrés dans le coeur de la ville et on a entamé notre dernière montée vers Notre Dame de la Garde lorsque le soleil était au zénith!


Très bon choix d'étape finale, on avait une vue sur toute la ville et on s'est arrêtés longtemps pour dessiner et s'imprégner vraiment du paysage.


Il nous a fallu du temps pour se rendre compte qu'on était partis pour de bon au début de notre rando, et il en faut presque tout autant pour réaliser que maintenant, non, on ne remballe toutes nos affaires demain, on ne remet pas nos vêtements sales, on ne dit pas bonjour à tous les gens qu'on croise en ville et on ne fait pas pipi derrière les arbres. ...


C'est très agréable de redécouvrir les plaisirs de la ville! On s'est acheté des vêtements propres (!!) et on se balade en ville en profitant de tout : les cafés, les magasins, le frigo qui garde tout au frais (un luxe!), un grand matelas, du temps à revendre tellement on s'est habitués à se lever tôt, les expos et bientôt la plage et le poisson grillé!


Merci pour vos commentaires et messages privés tout au long de notre marche!


Qu'allons-nous faire de notre prochain été ?


Marina