Carnet de voyage

Australie 2023-2024

22 étapes
79 commentaires
46 abonnés
Dernière étape postée il y a 169 jours
Avant de se lancer dans notre vie d'adultes responsables, nous avons décidé de partir à l'autre bout du monde afin de le découvrir et de nous découvrir! Voici notre histoire 😉 15/10/23-27/01/24
Octobre 2023
15 semaines
Partager ce carnet de voyage
1
1
Publié le 17 octobre 2023

Ça y est, nous sommes le 15 octobre 2023 et c'est le jour-j!

Nous partons de Lyon où nous sommes chaleureusement accueillis par la famille de Marc avant de prendre notre envol...

Premier vol: Lyon-Istanbul 3h15.

Assez court pour commencer.

Puis un deuxième : Istanbul- Singapour 10h45. Là ça commence à piquer un peu...

Troisième vol.... aïe aïe aïe, c'est la catastrophe..

Le deuxième a eu 1h15 de retard. Nous avions déjà trop peu de temps pour récupérer nos bagages et attraper le troisième à Singapour.

Nous voilà donc coincés sur place...

La solution la plus rentable : reprendre un billet pour Melbourne mais en passant par la Chine!

Nous voilà donc repartis pour un vol de 4h30 en direction de Xiamen.

Les Chinois sont très stricts sur les conditions d'entrée sur le territoire et je peux vous dire qu'on ne fait pas les marioles...

(Néanmoins cela ne les empêche pas de se crêper le chignon durant le vol à tel point que l'équipe de l'avion est obligée de les séparer!)

Plus de peur que de mal, nous finissons enfin par avoir un vol pour l'Australie et nous atterrissons 9 heures après.

Il est donc 10h30 quand nous arrivons enfin à Melbourne deux jours plus tard!

Il fait beau, nous sommes tout chamboulés mais heureux et nous profitons des joies de la baie avant d'aller faire un gros dodo bien mérité !

Deux jours d'avion pour arriver à Melbourne !
2
2
Publié le 21 octobre 2023

Avant de chercher du travail et de trouver une voiture sur Sydney, nous décidons de découvrir un peu Melbourne et de nous remettre du décalage horaire (ce qui n'est pas toujours évident...)


Nous voilà donc partis à la découverte de la ville!


Premier jour nous nous rendons au Royal Botanic Gardens, peuplé d'une variété de plantes assez incroyable et nous profitons pleinement du beau temps.

L'après-midi nous poursuivons notre visite avec la National Gallery of Victoria qui regroupe un ensemble assez important d'œuvres d'art et qui est, pour notre plus grand plaisir, gratuite !

(Nous avons beau faire les touristes, il faut garder en tête que nous restons une année entière et qu'il ne faut pas faire flamber le budget!)


Le soir nous dormons dans une auberge de jeunesse spéciale backpackers, par chance il y en a beaucoup en Australie, et nous discutons des bons plans voitures et boulots avec des nouveaux copains.

=> Pint on Punt Backpackers


Le deuxième jour nous décidons de nous rendre à Brighton Beach avec ses cabanes de plages de toutes les couleurs: un incontournable de Melbourne apparemment !

L'eau est un peu fraîche pour le moment mais nous avons une pensée chaleureuse pour nos compatriotes pour qui c'est l'automne en France!


Puis nous décidons d'aller à Decathlon à 40 minutes de bus de la plage. Vu le temps de trajet nous regrettons un peu mais nous avons trouvé tout ce qu'il nous manquait...


Le dernier jour nous allons au Zoo de Melbourne qui regroupe plus de 340 espèces.. un moment bien reposant qui nous permet un entretien assez intime avec nos copines les otaries 😉

Le zoo est magnifique avec beaucoup de verdure et des billets moins chers peuvent être trouvés sur le net. (Environ 27 euros/personne)


Le soir nous devons changer d'auberge car une journée de train nous attend le lendemain et nous voulons être plus proches de la gare.

Nous trouvons donc The Melbourne 's village qui nous donne vraiment l'impression d'être vieux du haut de nos 29 ans 😅


A noter: bien garder en tête les "happy hours" pour les bars comme pour les restaurants qui donnent accès à de sacrés tarifs réduits !


Enfin nous sautons dans un train de 11 heures direction Sydney. Les paysages sont plutôt monotones mais cela nous permet d'apercevoir des kangourous ainsi que des lamas tout en nous remettant de notre nuit (pas très reposante) à l'auberge!😴


Melbourne
3
3
Publié le 28 octobre 2023

Nous voilà arrivés à Sydney!

Ville dont nous avions vu l'opéra maintes et maintes fois dans nos manuels d'anglais...

Nous avons pris une auberge de jeunesse pour quelques jours dans le quartier de Glebe.

L'un comme l'autre du haut de nos 29 ans (ou presque 😉 ), nous nous sentons vieux parmi ces jeunes fêtards qui passent plus de temps à picoler qu'autre chose... Mais bon, ça permet de rencontrer du monde et de loger pour quelques dollars!

=> The Village Glebe


Nous profitons de notre dimanche très ensoleillé pour faire un grand tour dans la ville et sur les quais jusqu'à l'opéra 💫

(Je dois vous avouer que de se retrouver face à ce monument emblématique m'a vraiment fait prendre conscience que nous étions à l'autre bout du monde.. Chose que je n'avais pas trop réalisée pour le moment).


Le lundi nous enfilons notre plus beau costume (à savoir une chemise et un jogging Decathlon 😁) afin d'ouvrir un compte chez Westpac.

Les buildings sont immenses et nous avons d'autant plus l'impression d'être des Hobbits face à ces bâtiments vertigineux (peut-être que nous nous sentirons plus à l'aise dans le pays de Tolkien 😉 )..

Afin de continuer l'aspect "paperasse" nous nous mettons également en quête d'une voiture.

Coup de chance, nous tombons sur un Français très gentil sur Facebook qui nous vend sa Mazda car il doit rentrer au pays.

Nous nous retrouvons donc avec Lucky, notre incroyable destrier (une véritable voiture de darons!), en espérant qu'elle nous portera chance durant notre séjour ! 🌞

A noter: il est beaucoup plus rentable d'acheter que de louer une voiture en Australie, surtout pour autant de temps. Il y a un véritable business autour de ça et c'est assez facile.

=> Facebook, Market Place.

Le mardi, nous décidons d'aller au musée de la marine qui nous propose de visiter plusieurs bateaux et même un sous-marin.

Par chance la visite est guidée par un ancien vétéran qui a servi dans le sous-marin et qui a plusieurs anecdotes bien croustillantes!

=> Australian National Maritime Museum /15$

Le mercredi nous nous rendons à Coogee Beach et ses alentours et prenons notre premier bain dans la mer de Tasman.

L'eau n'est pas bien chaude mais aucun requin à l'horizon ! 🦈

Nous marchons plusieurs kilomètres sur les falaises et tombons sur des sculptures ainsi que sur un gigantesque cimetière qui se tient le long de la côte...

A noter: l'Australie et la Nouvelle Zélande sont des pays où la couche d'ozone est très fine.. par conséquent malgré la crème à indice 50 et mon super chapeau de cowboy (merci Rémy ✨), je termine cuite comme une écrevisse !


Nous terminons notre séjour dans la ville sous la pluie (oui, oui, il pleut des cordes) à profiter des petits quartiers comme China Town et à régler quelques détails concernant la voiture avant de partir à l'aventure avec celle-ci !


Sydney
4
4
Publié le 30 octobre 2023

Une fois notre Lucky en notre possession, nous décidons de partir à l'ouest de Sydney vers Blue Mountains National Park.

Il fait un temps de chien et nous sommes un peu perdus...

Heureusement sur Sydney nous avions téléchargé une application qui répertorie tous les campings payants et gratuits, nous décidons donc de nous trouver un spot avant d'aller nous promener un peu.

=> Wikicamps Australia

Nous tombons sur une forêt d'eucalyptus complètement perdue mais aménagée pour les campeurs avec des toilettes et des points feu. (Gratuit)

=>Blackheath Glen Reserve.

Plusieurs personnes sont déjà installées mais nous nous rendons compte que nous ne sommes absolument pas équipés pour le camping malgré notre tente, nos duvets et nos matelas. 🏕️

Marc nous trouve plusieurs balades dans le coin qui nous donnent un premier bel aperçu de l'Australie sauvage.

Après avoir bu une bière dans un troquet en compagnie d'Australiens du coin (avec un accent incompréhensible), nous mangeons un bout dans un restaurant japonais (et oui même dans des coins perdus, il y a au moins un ou deux restaurants asiatiques..). Puis nous tentons notre première nuit dans la voiture: grave erreur !

Il a fait froid toute la nuit et nous sommes crevés.

Nous décidons tout de même d'aller profiter des petites randos du parc national suite à un bon petit déjeuner à l'australienne avec des œufs et du bacon! 🥓

Bon à savoir : ne vous garez pas à proximité du parc où toutes les places sont payantes, il vaut mieux se garer dans le centre ville de Katoomba et marcher quelques kilomètres.

Nous suivons les sentiers de "Three sisters" et "Leura's falls" qui ne sont pas très longs mais très bien aménagés et profitons pleinement du panorama avant de reprendre la route!


Vu la nuit que nous avons passée nous décidons de nous arrêter dans un K-Mart (un peu comme action chez nous) afin d'acheter un peu d'équipement comme une casserole et un plaid afin d'aménager la voiture et d'être opérationnels pour dormir dehors.

Nous faisons le plein d'essence (1,90 dollars le litre en moyenne 1,08 euros) et nous dirigeons vers le sud de Sydney à Jervis' Bay.


Comme il est déjà tard et que nous avons pas mal roulé nous décidons de nous trouver un nouveau spot gratuit et de tenter de manger chaud. On doit vous avouer que nous n'étions pas bien rassurés de faire un feu à cause des législations mais nous avons fait attention et avons pu manger des pâtes !

=> Blackbutt range.

La nuit est bien meilleure cette fois-ci et nous nous rendons à Hyams Beach, une des plus belles plages du monde.

A peine arrivés, nous voyons des dauphins au large... Incroyable.. Nous avons vraiment eu un coup de cœur pour cette plage.. 🐬

Nous prenons le temps de nous baigner et partons juste avant que tout un tas de personnes débarque.

Nous allons ensuite manger des calamars en bord de mer à Huskisson et tombons sur une proposition pour aller voir les baleines. 🐳

Sachant que la saison des baleines s'arrête début novembre, nous nous laissons tenter en prenant un ticket pour le lendemain pour 75 dollars.

Puis nous nous dirigeons vers Booderee National Park.

Entrée 13 dollars/véhicule.

Nous ne regrettons pas le détour, le parc est magnifique et nous croisons plein d'animaux comme des kangourous, une sorte de hérisson et même un grand serpent !

Sous le charme, nous décidons de prendre une nuit au camping, nous permettant enfin de nous offrir une douche chaude!

=> Booderee National Park camping 36 dollars le spot.

Bon à savoir : il vaut mieux payer même si c'est en ligne parce que les rangers viennent vérifier les plaques d'immatriculation 😉.


Le lendemain nous allons faire notre tour de 2h en bateau et apercevons au loin des baleines !

Bon avec du recul nous sommes un peu déçus car nous les avons à peine aperçus mais voilà c'était notre petit plaisir et nous nous sommes dit que cela n'arriverait pas 10 fois dans nos vies.


Et enfin nous reprenons la route en direction de Sydney pour retrouver Faustine une bonne copine de Vichy avec son chéri et un ami à eux!

Ça fait tout drôle de se retrouver au bout du monde et nous sommes bien contents de partager un petit moment entre Français ❤️.

5


Nous voilà en route pour Newcastle, petite ville assez sympathique mais qui ne nous a pas monstrueusement plus (petite référence à Halloween eheheh).

Nous faisons un tour, mangeons un petit bout en bord de mer et en profitons pour regarder les surfers jouer avec les vagues et les dauphins !

Nous passons également au musée qui est assez sympa pour voir l'évolution de la ville et les aspects culturels de l'Australie.

=> Newcastle Museum. Gratuit.


Nous faisons 3 courses pour manger au camping et nous voilà repartis.

L'idée étant de faire un bon bout de route pour se rapprocher des fermes en direction de Port Marcquarie, nous partons sur un spot de camping au milieu de la jungle.

Nous sommes donc excités comme des puces en nous disant "youpi, c'est ça l'aventure !!!"

Mais.... Encore une fois... mauvaise idée.

La route se retrouve très vite impraticable... Mal entretenue, nous nous prenons des branches, traversons un cours d'eau et dans notre malheur, pétons notre rétroviseur.... 🚙

Vous imaginez dans quel état d'esprit nous sommes à ce moment-là... et oui c'est ça l'aventure !

Au final, il fait nuit, et après 30 minutes dans la boue, nous décidons de rebrousser chemin et de trouver un autre spot.

Nous mangeons un bout et zou au lit!

=> Krambach Free Camp.

Suite à une bonne nuit de sommeil et un peu de beaume au cœur, nous nous lançons à la recherche de travail et faisons du porte à porte en suivant la carte des fermes qui se situent sur notre route.

=>Wikifarms Australia.


Aujourd'hui c'est Avocados et Blueberries, mais sans succès. 🥑

Les fermiers n'ont pas spécialement besoin ou alors sont absents... Néanmoins nous notons qu'ils sont vraiment bienveillants et tentent tant bien que mal de nous aider!

Malgré tout la route est belle et nous poursuivons notre chemin le long de la côte est sans demander notre reste. 😉



Newcastle
6
6
Publié le 3 novembre 2023

Nous arrivons dans une petite ville qui n'est pas spécialement jolie mais qui est réputée pour son hôpital à koalas!

Nous sentons que la préservation de ces petites peluches est au cœur du sujet avant même d'entrer dans la ville car l'on retrouve régulièrement des panneaux de ralentissement sur la route pour éviter de les écraser.

Nous décidons de prendre une chambre dans une auberge de jeunesse afin de se poser un petit peu et surtout de prendre une douche!!

Celle-ci est très sympa et donne l'impression que nous sommes dans une cabane en bord de mer. 🐚

=> Port Macquarie backpackers. 60€ la chambre pour deux.

Nous en profitons également pour aller voir quelques garagistes et concessionnaires auto afin de trouver un rétroviseur d'occasion mais en vain.

Nous partons donc rendre visite à nos amis les koalas en convalescence.

Au moment où nous passons, ils sont tous en train de faire la sieste nous préférons donc revenir le lendemain et cela nous permet de les voir un peu plus réveillés.

C'est assez fou tout ce que les Australiens mettent en place pour les soigner mais il est vrai qu'entre les voitures, les incendies et les chiens... ils seront très vite en voie d'extinction. 🐨

=> Port Macquarie koala's hospital. Entrée gratuite mais dons conseillés.


Après être repassés voir ces petites bestioles, nous reprenons la route en direction de Byron Bay afin de trouver un rétroviseur et du travail.

Par chance nous tombons sur une casse assez rapidement où le garagiste a la pièce qu'il nous manque. Il se moque un peu de nous et accepte de nous la changer sans que cela nous coute un bras! Yes!! 🚙


La suite de la journée nous la passons à faire une dizaine de fermes pour les myrtilles mais nous cumulons les refus et repartons le moral dans les chaussettes...

Nous finissons notre journée sur un spot en bord de route et décrétons que demain serait un autre jour!

=> Braemer Park Rest Area. Gratuit.

Le fameux garage!
L'hôpital des koalas
Port Macquarie
7

C'est sous la pluie que nous nous dirigeons vers Byron Bay.

Le lieu me fait beaucoup penser à la côte ouest américaine et notamment à Santa Barbara par ses côtés "hippie chic" et la présence de surfers un peu partout.

L'ambiance est très sympa et nous en profitons pour nous ressourcer.

Suite aux bons conseils de mes parents et de Nanou, nous prenons le fameux Guide du Routard sur nos téléphones et allons manger un bout chez un Indien recommandé par celui-ci.

C'est donc à notre tour que nous le recommandons 😉

=> The Cardamon Pod.

Nous suivons la plage et faisons une jolie balade jusqu'au phare. Ça en vaut le détour !

=> Cape Byron Walking Tour.

Les alentours étant très prisés nous nous éloignons pour tomber sur un camping peu commun... 😁

Le propriétaire est un petit vieux bien rigolo qui conserve tout un tas de babioles et qui vit de manière pas vraiment légale sur ces terres.

Mis à part les paons (oui oui), qui crient "Léon" toute la nuit, nous gardons un très bon souvenir de cette visite!

=> Live Love Learn. Nuit/15 dollars.

Le lendemain, direction Brisbane!

A noter: le changement d'heure été/hiver ne s'applique pas dans le Queensland. Il y a donc 9h de décalage avec la France alors qu'il y en avait 10 en Nouvelle Galles du Sud.

Après Melbourne et Sydney, il faut avouer que Brisbane n'est pas incroyable. Il faut dire aussi que les deux villes précédentes avaient placé la barre très haut et que le temps était plus clément.

Néanmoins nous en profitons pour nous promener, découvrir la Galerie d'art moderne, le jardin botanique, profiter des vagues à "Surfers paradise" et manger la célèbre Meat Pie accompagné d'une bonne Guinness dans un pub irlandais.

=> Irish Murphy's.

Nous ne vous recommandons en revanche pas l'auberge dans laquelle nous étions. Bon marché certes mais le gérant n'était pas aimable et ça fait vite crasseux.

Cette soirée nous a permis de rencontrer deux petites vieilles (mention spéciale pour Adriana qui a une vie incroyable), de chercher encore et toujours du boulot et de cuisiner du kangourou !!

=> Gonow Family Backpackers Hotel. /76 dollars pour deux.


Après Brisbane nous décidons d'arriver pas trop tard à notre nouveau spot en direction de la Sunshine coast.

Nous arrivons tranquillement dans un lieu quasi idyllique, le proprio est très gentil et nous sommes donc prêts pour nous installer pour une nuit.

Le camping payé, nous allons planter notre tente et là....

Que des fesses nues partout!!

C'était trop beau pour être vrai.. j'avais malencontreusement réservé dans un camping pour nudistes... Chacun fait ce qu'il veut mais ce n'est pas vraiment notre tasse de thé 😅

Pour ceux qui ont la référence, j'avais l'impression de revivre la scène du club nudiste dans zootopie... (Taper zootopie+nudiste sur youtube, vous verrez de quoi je parle 😉)

=> Pacific Sun Friends. Nuit/30 dollars.

Complètement gênés, Marc m'embarque pour une bonne grosse rando où nous crapahutons sous la pluie histoire de se changer les idées avant d'aller nous coucher.

=> Glass House Mountains National Park.


C'est ainsi que cette étape se termine avant de partir pour la Sunshine Coast, en espérant avoir du soleil et si possible du boulot ! 🌞




Byron Bay
Live Love Learn
La gold Coast sous la pluie
8

Suite à notre aventure chez les nudistes, nous repartons vers une station balnéaire très prisée des Australiens: Noosa Heads.

Nous trouvons un spot de camping près d'un lac super sympa nous permettant de cuisiner et de laisser la tente pour profiter de Noosa.

Nous décidons donc de rester deux nuits! Le luxe pour nous qui avons l'habitude de bouger presque tous les jours 🥰.

=> Boreen Point Campground. 38 dollars/nuit.

Noosa me rend un peu nostalgique des vacances avec les copains au Lavandou (grosse pensée pour les copains de la famille ❤️), les gens prennent le temps, il fait bon vivre et les balades aux alentours sont superbes.

Vous commencez à nous connaître et savez qu'on aime bien les randos, du coup nous vous conseillons la belle balade à la fois dans la forêt et en bord de mer de Noosa.

Avec un peu de chance, vous apercevrez peut-être des koalas 🐨.

=> Parc National de Noosa.

Nous nous arrêtons également manger un bout chez Betty's burger (ils paraissent petits au début, mais ils calent bien).

Attention souvent il y a du monde, ça vaut le coup de prendre à emporter et d'aller manger un peu plus loin sur la plage 😉.

Bon à savoir : pour vous garer, n'hésitez pas à aller dans des rues gratuites un peu plus haut parce que les parkings en bord de plage ne sont pas autorisés très longtemps.


A la fin de notre visite, comme à notre habitude, nous décidons de nous poser dans un "Maccas", un McDo pour profiter d'un café chaud (ou glacé selon l'humeur ) et surtout du WiFi gratuit !! Et oui ça n'a pas beaucoup de charme mais comme nous ne sommes pas illimités avec nos forfaits (même moi qui suis chez Free) et bien c'est souvent une bonne solution.

Nous nous arrêtons donc à Gympie et là catastrophe...

Rapidement, nous nous rendons compte que les Australiens que nous avions contactés avec mon téléphone ne peuvent pas me rappeler et par conséquent que nos demandes de boulots précédentes n'ont pas servies à grand chose....

De même nous galérons pour trouver un numéro australien et Marc se rend compte que quelque chose cloche avec notre Mazda...

Nous nous arrêtons hâtivement dans un garage, qui accepte de prendre en charge la voiture et nous retrouvons bloqués avec nos sacs et notre tente...

Par chance, je trouve sur Wikicamps (une vraie merveille cette appli!) un camping réservé aux caravanes qui accepte gentiment de nous accueillir pour deux nuits.

=> Pk parc (des amours!!)

Ici nous rencontrons plusieurs familles d'Australiens, aussi gentilles les unes que les autres, qui nous accueillent, nous offrent de la bière le soir et du café le matin 😂, et qui nous prennent vraiment sous leurs ailes.

Nous savourons finalement tant bien que mal ces deux jours coincés dans cette ancienne ville minière et nous garderons de très bon souvenirs de ses habitants qui ont un cœur aussi brûlant que le soleil au-dessus de nos têtes. 🌞

Après avoir fait le musée des chercheurs d'or, squatté l'Office de tourisme pendant plusieurs heures (merci à la petite dame qui passait régulièrement nous proposer du café et des gâteaux) et bu plusieurs litres de café avec Chris, Déborah et Snoop le chien 😏.. Nous retournons récupérer notre fidèle Lucky au garage.

Il faut savoir que c'est un peu le risque à prendre en achetant une voiture plutôt qu'en la louant.. les modèles sont assez vieux et demandent beaucoup d'entretien...

Malgré une note assez salée, nous nous estimons chanceux de pouvoir repartir sans avoir perdu trop de temps et avec une voiture qui fonctionne !!

Merci encore au personnel du garage qui a été formidable !

=> Ultimate Automotive Gympie. 🚙


C'est ainsi que s'achève cet épisode 😁.

Prenez bien soin de vous! 🌈

Boreen Point Campground
Noosa Heads
Noosa et Gympie
9
9
Publié le 12 novembre 2023

Il y a un point qu'on aimerait bien aborder avec vous concernant notre voyage en Australie c'est: la cuisine.

Concernant les spécialités du pays, les locaux nous l'ont confirmé à plusieurs reprises, la cuisine ce n'est pas vraiment leur fort, ils n'ont pas tellement de spécialités culinaires.

Un peu comme en Angleterre, si ce n'est les bons gros petits déjeuners, les scones ou les plats que nous pouvons retrouver dans les pubs, la plupart du temps ce sont des cuisines importées d'ailleurs.

C'est pour ça que même au fin fond des Blue Mountains par exemple, vous pourrez tomber sur un restau asiatique.

De notre côté nous avons testé le kangourou, la Meat pie qui est surtout anglaise et nous devons tester à l'occasion les roulés à la saucisse (un peu comme des feuilletés) et un gâteau au chocolat et à la noix de coco qu'ils appellent le Lamington.. 🍰

Si on devait parler de notre routine, on essaye de continuer de manger relativement sainement et surtout d'un point de vue budget ou organisation, on s'autorise à manger dans un restaurant ou souvent "buibui" une fois par jour tout en restant raisonnables.

Le matin c'est très souvent pain avec beurre de cacahuète pour moi, fromage (celui que l'on trouve là bas) pour Marc et un fruit.

Si on a de l'eau chaude (c'est rare) on a un peu de café, sinon on s'arrête faire une pause café et profiter du wifi.

Le midi c'est souvent dehors ou alors un repas qu'on s'est préparé la veille ou des fois on se fait un énorme petit déj' et on ne mange pas (sachant qu'en plus le soir souvent tout le monde mange à 17h30/18h à cause de la tombée de la nuit.)

Et le soir régulièrement on se débrouille.

Des fois c'est une petite salade ou juste du pain avec un peu de fromage ou de l'avocat.. 🥑

Ou alors si on a la chance d'avoir accès à une gazinière ou de faire un feu, là on s'éclate un peu plus!

Hier par exemple, Marc nous a fait un bon feu et nous avons fait une sorte de soupe avec du boeuf, des shitakés (champignons asiatiques) et plein d'oignons blancs comme légume. C'était bien bon!

J'avoue que j'adore lorsqu'on peut cuisiner parce que ça me rappelle un peu la maison 🥰.


Voilà c'était juste pour vous partager cet aspect comme nous commençons un peu à nous habituer au pays! 🍲


Nos petits toasts à l'avocat
Le petit dej'
La cuisine!
10
10
Publié le 15 novembre 2023

A la base nous comptions aller à Fraser Island... Mais suite au petit souci que nous avons eu avec notre chère Lucky, nous nous rendons compte qu'on risquerait d'en avoir d'autres si nous ne prenions pas le temps de nous équiper un peu mieux en louant un 4x4 par exemple.

Nous nous rendrons éventuellement sur l'île avant de redescendre sur Sydney.

Nous décidons tout de même d'aller à Rainbow Beach en passant par Tin Can Bay!

Après avoir fait plusieurs nuits de camping, nous avons besoin de retrouver un vrai lit et encore une fois une douche !!

Nous tombons sur un hôtel assez cheap qui fait à la fois casino, bar, restaurant et "drive" pour acheter de l'alcool.. 🍻

Le lieu ne paye pas de mine mais il y a une machine à laver et surtout c'est à quelques pas de la mer!

=>Tin Can Budget Accommodation/48€ la nuit.

Nous allons nous balader en bord de mer et tombons sur une annonce qui nous fait de l'oeil : petit déj' avec les dauphins ! Après notre aventure avec les baleines nous sommes maintenant un peu méfiants avec les attrapes touristes mais pour 10 dollars, on se dit "pourquoi pas". 🐬

Nous continuons notre tour, faisons deux trois courses pour cuisiner le soir (le pied!!) puis nous offrons une petite bière au fameux hôtel/bar.


La petite balade en bord de mer..

Le lendemain, nous nous levons aux aurores afin d'être à 7h à la pointe de Tin Can Bay pour le petit déjeuner des dauphins.

Lorsqu'on arrive on voit une queue phénoménale et on se dit "mince", nous qui pensions être les seuls. Mais tout de même nous restons, et déjà apercevons les dauphins qui se pointent dans le port. Comme dirait ma grande copine Héloïse "c'est un peu comme des chats errants" et effectivement, les gens les nourrissent tous les jours et par conséquent les dauphins reviennent de leur propre gré.

Nous prenons plaisir à les voir jouer tout en mangeant un copieux petit déj.

Et bien franchement, nous ne regrettons absolument pas! Nous allons finalement dans l'eau pour donner du poisson aux dauphins (qui attendent leur pitence avec impatience) avec des bénévoles nous avertissant de ne pas les toucher... Très honnêtement, un moment magique!

=> Barnacles Dolphin feeding:10 dollars/personne.


Les petits déj' sont copieux!
Barnacles Dolphin Centre

Suite à cette très jolie note, la journée commence et nous nous rendons à Rainbow Beach qui porte son nom grâce au sable de différentes couleurs.

Nous nous garons en ville et nous rendons jusqu'à Carlo Sandblow, un mont recouvert de sable qui nous offre une vue incroyable sur l'océan.

Il fait très chaud mais l'instant est incroyable, vraiment un incontournable à faire !



Carlo Sandblow

Enfin nous décidons de choisir un spot dans le Parc National de Great Sandy à Inskip Point, sur une péninsule qui permet de prendre le ferry et d'aller à Fraser Island.

=> S.S Dorrigo Campground. 7dollars/personne.

Nous confirmons le fait qu'il nous faudrait plus de temps afin de nous préparer pour aller sur l'île et ne nous risquons pas trop à rouler sur le sable!


PS: j'ai enfin compris que l'on pouvait mettre les photos entre les textes.. 😁😂

Prenez bien soin de vous!

11
11
Publié le 15 novembre 2023

En consultant Wikifarms nous constatons qu'il y a pas mal de fermes autour de Bundaberg et décidons donc de nous poser quelques jours afin de faire des recherches plus approfondies.

Un aperçu de Wikifarms.

D'abord nous décidons de nous poser dans un nouveau spot chez une petite dame un peu hippie qui offre son jardin et une douche contre quelques dollars.

=> Coonarr205 sur Wikicamps./ 10 dollars par personne.


Le spot est vraiment sympa, nous pouvons faire du feu et avons accès à une sorte de cuisine d'été. Bon.. on ne va pas se mentir, il ne faut pas avoir peur des araignées 😂, (maman ce n'est pas fait pour toi!), mais cela nous permet de nous sentir chez nous durant quelques jours.

La propriétaire s'appelle Maree (à prononcer Meuwri) comme moi et le courant passe direct ! Un adorable petit bout de femme 🥰.


Maree
Notre petit chez nous...

Après avoir fait du porte à porte, téléphoné à plusieurs fermes et à des lieux spécialisés pour loger les travailleurs comme nous, nous décidons de nous inscrire dans une agence d'intérim spécialisée pour les travaux de fermes.

=> MADEC Bundaberg.

Les dames sont adorables et l'après-midi, miracle! On nous contacte pour aller travailler dans une ferme spécialisée dans les myrtilles et nous croyons comprendre que c'est 28 dollars de l'heure (pas énorme quand on voit les salaires australiens, mais pour deux semaines on se dit que c'est déjà très bien!).

Après une après-midi de paperasse à l'agence, nous nous préparons pour une bonne nuit et partons le lendemain, la fleur au fusil, comme on dit.


Le jour J

Nous arrivons à 6h à la ferme, tout contents de commencer le boulot !

Puis nous tombons sur Nico, un jeune français qui est parti avec seulement 1500€ qui nous explique qu'en fait c'est 28 dollars BRUT soit environ 25 dollars en net.. soit 15€ de l'heure... Nous commençons un peu à déchanter (surtout moi j'avoue), mais nous mettons tout de même à l'ouvrage.

Au début on nous demande de relever des bâches sur des serres afin d'aérer les plants de myrtilles.. Rien de bien compliqué.

Puis de planter des plants dans des pots. On se dit, si ce n'est que ça, ça passe.

Puis la chaleur commence à monter et il fait vite 40° sous les serres 🥵...

Et là on nous explique que le travail que l'on devra fournir sur deux semaines sera de d'arracher les mauvaises herbes à la main dans les pots de myrtilles (du weeding).

Nous passons donc 7 heures, voûtés sous une chaleur à crever, à avancer dans les rangées de pots pour retirer les mauvaises herbes, entre les araignées, les fourmis et les carcasses de crapauds.

J'avais l'impression de revivre les années où je n'étais pas majeure et que je travaillais dans les champs pour gagner un petit pécule.

Fin de journée, nous décidons d'aller voir l'agence et de leur dire que nous ne resterons pas dans la ferme...

Ce n'est pas pour jouer les fines bouches mais nous nous étions promis d'accepter soit un travail nous permettant de bien gagner notre vie et rembourser un bout du voyage même s'il est difficile. Soit un travail nous enrichissant personnellement même si celui-ci n'était pas bien payé.

Nous n'avions ni l'un ni l'autre...

C'est donc fatigués mais satisfaits que nous décidons de continuer notre périple jusqu'à Cairns avant de changer de stratégie pour le boulot.

12
12
Publié le 18 novembre 2023

D'abord un gros bisous à toutes les Agnes, ces plages sont magiques tout comme vous! 🌞


Nous décidons de nous poser dans un nouveau spot qui accorde une grande importance à l'écologie en réduisant le temps sous la douche ou en poussant les gens à utiliser le compost. C'est assez drôle d'ailleurs parce qu'à certains endroits la nature à une très grande place pour les Australiens et on les sent en avance sur nous notamment pour tout ce qui est campings... Mais de l'autre on les sent un peu en retard aussi comme ici où ils apparaissent comme un camping innovant alors qu'en France je me trompe peut-être mais ça fait bien une dizaine d'années que nous mettons ces méthodes en place..

Le camping est bien équipé et très agréable.

Il fait très chaud et très sec dans cette partie de l'Australie et on a un peu l'impression de se retrouver dans une oasis avec la mer pas loin.

=> 1770 Eco Camp. 25 dollars/2 adultes.


1770 Eco Camp

Nous allons ensuite nous balader le long des eaux turquoises d'Agnes Water et arrivons à 1770, ville nommée ainsi car le Capitaine James Cook accosta ici à cette date.

Il fait très chaud mais c'est vraiment magnifique, nous en profitons pour boire un coup et nous baigner même si nous commençons à arriver dans des zones où les baignades en mer sont de plus en plus compliquées (surtout à cause des méduses).




La fameuse marque Bundaberg !
Agnes Water et 1770

Le lendemain nous nous levons à 4h30 car nous avons beaucoup de route avant notre prochaine destination : Airlie Beach et ses 72 îles !

Nous prenons la route et ne regrettons pas de nous être levés si tôt parce qu'il fait très chaud à partir de 9h30.

Le pays est extrêmement sec et nous en avons pour 7h30.

Du coup nous mettons des musiques à la Mad Max et roulons pendant des kms sans traverser une seule ville.

Seule attraction dans le paysage : les wagons chargés de charbon, les mines et les kangourous crevés sur le bord de la route.

Comme dirait Marc, notre rapport aux distances va littéralement changer après ce voyage !


"Country roaaaaaad, take me home... To the place I beloooooong"

Marie tu me fatigues avec tes chansons!

Je m'en fou je l'apprendrai à mes élèves quand on rentrera, ce cher John Denver !


Bref vous avez saisi l'idée, c'est long 7h30 de bagnole 😅.



Fury Road !!!

Puis nous décidons de nous poser à côté du lac de Proserpine.

Le spot est époustouflant et nous nous sentons chanceux de pouvoir vivre cette aventure...

"C'est la montagne solitaire !!"

=> Lake Proserpine Campground. 20 dollars/nuit.

Lac Proserpine

A peine arrivés, Marc vient me chercher en faisant des grands gestes pour me dire qu'il y a de la fumée et qu'il faut aller voir.

Il insiste un peu et je le suis.

Quelques kms plus loin, nous tombons sur une voiture en train de brûler, embrasant la nature qui l'entoure.

Choqués, nous décidons d'appeler le 000 afin d'avoir les pompiers et les urgences. J'indique notre position et ce qu'il se passe mais les secours étaient déjà en route.

Plus de peur que de mal, les gens sont sains et saufs et la brigade rurale accompagnée des pompiers parviennent à éteindre le feu. 🔥

Pour les Australiens ça avait l'air d'être une expérience comme une autre, pour nous c'était invraisemblable.


L'incendie.

Nous regagnons notre tente et profitons du magnifique coucher de soleil avant de nous mettre au lit.



De mon côté, je peine à trouver le sommeil... J'ai appris le décès de la maman de mon papa durant la journée et j'ai le cœur bien lourd.

Je tiens donc à lui rendre hommage car c'était une femme fantastique qui savait être à l'écoute et douce tout en ayant un sacré caractère.

Pour toi mamie Marcelle, merci pour tout ce que tu m'as apporté. 💫 15 novembre 2023.

13
13
Publié le 23 novembre 2023

Nous voilà partis pour Airlie Beach et les Whitsundays!

Comme c'est mon anniversaire ce weekend là, nous décidons de nous poser un peu et de marquer le coup (Marc et mes parents surtout 😉 ).

Avec les offres du Black Friday sur Booking, nous tombons sur une super affaire dans un camping qui nous propose un bungalow avec une kitchenette. Croyez-nous ou non, avec toutes ces nuits passées en tente, c'est un vrai luxe.

Nous réservons donc le lieu pour 3 nuits!

=> Tasman Holiday Park. 53€/nuit (avec l'offre).


Notre petit Home Sweet Home

Nous craquons ensuite pour un petit resto japonais juste avant d'aller profiter du lagon étant donné que la mer est infestée de méduses !!



Airlie Beach

Le soir Marc nous embarque pour une petite excursion afin de découvrir les îles au loin.

Nous tombons également sur Coral Beach qui, comme son nom l'indique, est recouverte de coraux. Il est vrai que l'on se rapproche de plus en plus de la barrière de Corail.


Petite promenade qui nous donne un avant goût de la Rain Forest

Fin de journée, nous décidons de goûter le "meilleur mojito du monde" d'après Google 😂 et de manger Mexicain dans un petit resto bien sympa. Et c'est ainsi que s'achève ma journée d'anniversaire 🥰


=> Chez Mika pour le resto et Rum Bar pour le mojito.

Happy Birthday Meuuuuurie.

Le lendemain étant donné que nous avons une journée de libre avant une autre journée un peu spéciale, nous en profitons pour nous poser et faire les gros alligators oisifs comme dirait mon papa ! Nous allons au lagon, nous baladons tranquillement, cuisinons mais rien de bien foufou (je crois surtout qu'on en avait bien besoin !).


Le poisson est très peu cher ici 🐟
Day off

Pour notre dernier jour, nous réservons une journée bateau avec snorkeling dans les coraux! Incroyable 😍

Marc est scotché par la beauté des récifs et j'ai du mal à le sortir de l'eau.

La compagnie est très sympa, nous sommes une trentaine sur un catamaran qui nous emmène dans les îles et nous arrête pour la plongée.

Programme:

Départ à 10h, petite collation sur le bateau durant le trajet de deux heures jusqu'à l'île avec playlist très lounge.

Repas.

Plongée avec masque et tuba.

Retour sur le bateau puis Banana Boat.

Petite pause sur une île des Whitsundays.

Retour au port avec couché de soleil.

Cela restera un super souvenir !

(Merci beaucoup pour les coups de pouce de nos familles ❤️)


=>Thunder cat.

Journée magique dans les Whitsundays
14
14
Publié le 25 novembre 2023

Prochaine étape : Magnetic Island!

En face de Townsville, c'est ainsi que le capitaine Cook nomme cette île lorsque sa boussole perd le nord en l'abordant.

Déjà des étoiles plein les yeux en quittant Airlie Beach, nous arrivons à Townsville et laissons notre voiture au parking pour quelques jours avant d'embarquer à bord du ferry de la compagnie Sealink.


=> Bon à savoir: il y a des bateaux environ toutes les 30 minutes. Vous pouvez également prendre un ferry avec votre voiture mais cela coûte bien plus cher.

Sans véhicule : 35$/personne aller/retour.

Parking: 9$ la journée (important de savoir combien de temps vous comptez rester sur place)

Avec véhicule, il me semble que c'est 235$.



A bord du ferry!

Sur place, Marc décide de jouer les Robinsons et nous allons donc à notre spot situé à l'autre bout de l'île à pied (Horseshoe Bay). En arrivant sur place, la gestionnaire du camping n'en revient pas (et moi non plus..).

Je vous avoue que je tire un peu la tronche... La solution la plus simple est de prendre un bus à 2$-3$ si vous ne voulez pas trimballer vos sacs pendant 1h30. Mais bon c'est ça l'aventure 😜.



Mon Robinson

Là, coup de cœur, nous avons réservé plusieurs nuits à Selina (anciennement Bungalow Bay Koala village) au milieu du sanctuaire pour koalas: l'île en abrite pas moins de 900, nous espérons en voir au moins un en liberté ! 🐨

Le lieu est magnifique, des hamacs un peu partout, une piscine qui rappelle les différents lagons que nous avons vus, des activités proposées un peu tous les jours.. Top!

Nous décidons de passer deux nuits ici.

Vraiment si vous passez par là, ça vaut le détour !

=> Selina 40 dollars pour une tente. Mais vous pouvez aussi louer des cabanes ou des tentes il me semble.

Selina

Nous préférons ne pas faire le déjeuner des koalas qui à l'air un peu trop cher et touristique à notre goût..

En revanche nous louons du matériel de snorkeling à l'auberge et partons en expédition sur la route des forts pour découvrir les vestiges de la Seconde Guerre Mondiale, éventuellement apercevoir quelques koalas et nous diriger gentiment vers Florence Bay pour voir quelques coraux.

Nous pouvons apercevoir une Raie pastenague dans le sable (photo prise à l'aquarium de Cairns).


=> Bon à savoir: les koalas sont très difficiles à voir car ils sont très souvent en train de dormir et donc ne bougent pas. Vous risquez donc de terminer avec un torticolis à force d'avoir le nez en l'air 😉.




Enfin un koala!!

Vers 4h, nous faisons le goûter des Lorikeet, ces petits perroquets insupportables qui nous réveillent tous les matins! Mais bon, il faut bien avouer qu'ils sont incroyablement mignons 😅.

L'auberge propose ça gratuitement tous les jours et c'est plutôt sympa!


Ferme la bouche camarade !

Nous terminons notre petit séjour ici en regardant le film Barbie proposé par l'auberge et nous nous rendons compte que c'est la première fois que nous nous posons devant un film depuis notre arrivée.

Malgré la thématique qui n'est pas trop notre style, nous sommes contents de partager ce moment avec des personnes venant de différents coins du globe!


Barbie sous les tropiques.
15
15
Publié le 26 novembre 2023

Prochaine destination sur la liste: Mission Beach!

Ça y est, nous entrons sur le territoire du Cassoar! Un descendant du dinosaure considéré comme l'oiseau le plus dangereux du monde. (C'est vrai qu'entre les méduses, les serpents, les requins et les crocodiles, il n'y avait pas suffisamment d'animaux pouvant nous faire la peau!)

Apparemment même si nous sommes tombés dans la période idéale, il est très rare d'en apercevoir...

En tout cas, nous avons vraiment l'impression d'avoir remonté le temps et de nous retrouver dans le Jurassique... Les villes et les routes sont en pleine jungle, nous avons quitté les broussailles sèches pour un environnement luxuriant et il fait très lourd et humide.

Alors que nous sommes sur le point d'arriver à Mission, une voiture nous fait des appels de phares.... Et c'est donc agréablement surpris que nous découvrons le fameux Cassoar qui fait sa vie sur le bas côté de la route!

LE Cassoar (allias le dinosaure du coin)

N'ayant pas vraiment de plan pour le soir, nous nous rendons à un camping qui nous fait gentiment un prix pour dormir en bord de mer.


=> Mission Beach Camping and Caravan Park. 36$/nuit en tente.

Le lieu est vraiment digne d'une carte postale même s'il est fortement déconseillé de se baigner..

Comme il est déjà bien tard et qu'à part la plage il n'y a pas grand chose à faire... Nous allons boire un coup et trouvons un petit resto de pirates afin de goûter au crocodile! 🐊

Rappelant le goût du poulet, nous trouvons ça super bon et décidons d'en remanger un peu plus tard en plus grosse quantité.

Nous nous endormons donc bercés par le bruit des vagues...

(J'en profite pour remercier tous les amis et la famille qui ont été présents physiquement ou mentalement pour les funérailles de ma mamie qui avaient lieu en ce jour. Une mention spéciale pour mon papa et surtout Matthieu qui a pris son courage à deux mains pour lire le texte que j'avais écrit.

Je vous aime ❤️)

Marc qui utilise une noix de coco pour monter la tente
Mission Beach

Le lendemain nous nous lançons sur les plateaux d'Atherton en plein cœur de la jungle.

Nous nous arrêtons à Mamu Tropical Skywalk et nous traversons un bout de la forêt sur des chemins en bois avec des panoramas au-dessus du vide!

Nous terminons la visite par une tour de 30 mètres de haut nous permettant de surplomber la canopée. Magnifique... 🌳

=> Mamu Tropical Skywalk. 28$/personne.



Mamu Tropical Skywalk.

Dans la continuité d'Atherton Tablelands nous prenons la route des cascades et nous arrêtons brièvement à celles d'Ellinjaa et Milla Milla.

Nous regrettons de ne pas avoir pris un peu plus le temps car ce sont vraiment de beaux endroits !


Waterfalls road.

Midi étant bien passé et notre estomac criant famine (oui bon d'accord j'en fais peut-être un peu trop 😂)...

Nous tombons sur une ferme proposant à la vente du fromage et du chocolat ! Improbable.

Les bons Auvergnats que nous sommes se laissent donc tentés par du Gallozola comme ils l'appellent, une sorte de Gorgonzola australien.

La petite dame nous met en garde en nous disant que c'est fort et que la plupart des Australiens ne peuvent/veulent pas en manger.

Évidemment, les petits malins que nous sommes ne peuvent résister à une proposition aussi alléchante.

"Be careful you little marioles" comme dirait Marc.

Et bien on n'a pas été déçus du voyage... Bien que très bon ce fromage aurait pu réveiller un kangourou en train de se taper sa meilleure sieste.

(Je suis sûre que vous avez en tête la scène des Bronzés font du ski... Et ben la même sous un cocotier !).

C'est donc avec notre fromage qui pue que nous nous dirigeons vers Cairns: de quoi se faire des copains à l'auberge de jeunesse ! 😬



Miam!

Enfin, on doit vous avouer que depuis l'aquarium de Melbourne, nous avons développé une certaine passion pour les ornithorynques et je crois que Platypus est devenu notre mot préféré 😁. Du coup dès que nous tombons sur un "Platypus Park", nous nous arrêtons afin d'en apercevoir ... mais en vain. Ces bestioles sont difficiles à trouver !


Coin.
16
16
Publié le 3 décembre 2023

Et zé partiiii, en route pour Cairns!


La joie de reprendre la route!

Nous voilà donc à Cairns où il fait un temps de chien, car oui c'est la saison des pluies... Il fait donc très lourd et humide.

Nous prenons donc trois nuits dans une auberge et retrouvons l'ambiance festive avec nos collègues backpackers. Avec la pinte à 1€50 pendant l'happy hour en même temps, on comprend pourquoi ils aiment tant faire la fête !

Nous passons encore pour des vieux en tentant de faire un Boeuf bourguignon (ça ne vaut pas celui de maman ou de nos copains Allan et Héloïse, maiiis il y a du potentiel). Ça fait même saliver les jeunes 😂.

=> Summer House Backpackers. 50€/ nuit pour chambre double.


Ambiance

Le premier jour, nous nous baladons au jardin botanique qui est, encore une fois, une jolie petite merveille et qui nous plonge encore un peu dans la jungle.

Des lianes, des serpents, des crocodiles et des bambous, il y en a pour tous les goûts!


Botanical garden

L'après-midi nous allons jusqu'au lagon de Cairns et rencontrons de plus en plus d'aborigènes.


=> Petit point sur le sujet...

A notre arrivée nous avons rapidement remarqué que les Australiens essayaient d'intégrer au mieux les aborigènes et leur culture. Leur drapeau est déployé un peu partout et leur culture est mise en lumière dans les musées, dans les lieux naturels ainsi que dans le street art.

Mais en réalité on se rend compte qu'ils ne sont pas réellement intégrés dans la société. Plus on se rapproche du nord plus on rencontre des aborigènes dans les grandes villes, pour la plupart qui traînent dans la rue et on voit que la sécurité est doublée dans les magasins et lieux publics.

A juste titre ou non là n'est pas la question, on vous laisse lancer le sujet au repas de Noël si ça vous chante, nous ne voulons pas rentrer là dedans 😉.


Bref.. en tout cas, de notre côté nous apprécions particulièrement l'art aborigène et prenons régulièrement plaisir à nous arrêter dans deux trois expos.


Pour en revenir sur Cairns, nous n'avons pas été transcendés par la ville.. Celle-ci est plutôt petite et mis à part le lagon, le jardin botanique et la balade en bord de mer, nous ne la trouvons pas sensationnelle.


Cairns et l'art aborigène

Le samedi, nous décidons de nous refaire une session à la Grande Barrière de Corail.

Le temps est idéal et nous avons réservé une sorte de croisière pour faire du snorkeling autour d'une île qui s'appelle Green Island. 🏝️

Nous arrivons gaiement à la Marina et là aïe aïe aïe... Un énorme attrape touristes flottant avec à son bord majoritairement des Indiens et des asiatiques..

On fait en sorte de passer outre et une fois sur place, nous enfilons le masque, la tenue de plongée (indispensable pour les méduses et coups de soleil!!) et plongeons vers les coraux.

Nous avons déjà adoré le spectacle aux Whitsundays mais là l'eau est translucide, ce qui nous apporte beaucoup plus de visibilité !

Quoique bien abîmés par les touristes qui marchent dessus, les coraux sont incroyables et surtout nous avons la possibilité de croiser énormément d'animaux marins et notamment un requin et une tortue de mer.

Nous sommes désolés, nous n'avons pas pu prendre de photos sous l'eau, on vous illustre donc tout ça avec quelques photos de l'aquarium de Cairns.

Une fois dans notre bulle, ce fut de nouveau un très joli moment en amoureux 🥰.

=> Green Island cruise (je crois). Un conseil, vous verrez par la suite de notre séjour qu'il y a mieux si vous voulez éviter le tourisme de masse . Même si nous avons aimé l'exploration des coraux, si c'était à refaire, je pense que nous nous y prendrions autrement, d'autant plus que le spot avec le corail est très réduit...

Green Island

Le dimanche, avant de reprendre la route pour la Daintree Forrest, nous nous arrêtons à l'aquarium de Cairns.

Le lieu est très chouette quoique un peu cher mais si vous y allez (comme dans beaucoup d'aquariums) évitez les vacances, les weekends ou les fins de journée... Les enfants ici sont vraiment turbulents et comme la mentalité de "l'enfant roi" prône dans le monde anglo-saxon, les parents n'osant pas leur demander de se calmer, il est très compliqué d'avoir une visite sans terminer avec un tympan perforé 😅.


L'aquarium.
17
17
Publié le 5 décembre 2023

Dernière étape sur la côte avant de redescendre: Daintree National Park et Cape tribulation !

Cette forêt de 1200km2 est l'une des trois plus anciennes forêts primaires au monde.

Nous décidons donc de rester quelques jours dans cette zone afin d'en profiter pleinement...


C'est vrai que l'on pourrait se croire dans Jurassic Park!

Nous trouvons une petite chambre presque au milieu de la forêt à PK's jungle Village, une sorte de camping avec piscine et bar/restaurant.

Le cadre est vraiment sympa et même si la chambre est restreinte cela nous permet de dormir au frais et à l'abri pendant plusieurs nuits.

=> PK Jungle's village. 33€/nuit.




Ce sont des chauves-souris !!
PK's jungle Village

L'entrée dans cette zone de la forêt se fait via un ferry car il y a une rivière à traverser (sinon il faut faire un détour de plusieurs heures donc nous vous le recommandons pas 😬)...

Nous payons donc 45$ l'aller retour et traversons en 5 minutes.

=> Bon à savoir : le bac circule toute la journée de 5h à minuit, ce qui est bien pratique si vous décidez de partir tôt le matin.


Sur la route nous nous arrêtons à Daintree Ice Cream Company, un incontournable pour manger une bonne glace (surtout avec une chaleur pareille) artisanale faite avec les fruits du verger!

(Ne pas confondre avec la première boutique que l'on peut croiser en chemin).


La traversée.

Sur place nous sommes vite subjugués.

Nous sommes en pleine forêt tropicale, c'est luxuriant et il y a très peu d'habitations et de commerces.

Nous y sommes restés trois jours car c'était la fin de notre grand périple et que nous voulions en profiter mais nous pensons que 2 c'est suffisant.

Par contre, c'est pas mal de se préparer un minimum car tout coûte plus cher dans la zone.

Nous en profitons pour nous balader en pleine jungle et aller voir Cape tribulation qui se situe à quelques kilomètres de notre logement.

On se croirait presque sur une île déserte !

Marc nous dégote même une noix de coco que nous dépiautons pour le goûter! Miam! 🌴


Ça rend un peu fou ce voyage (enfin c'est surtout Marc que je rends fou 😉)

Pour notre dernier jour, nous réservons de nouveau une épopée vers la Grande Barrière de Corail... Je sais vous allez me dire que je vous bassine avec mes coraux maiiiiis franchement on ne voit pas ça tous les jours et vraiment s'il y a un endroit où il fallait y aller c'était ici.

Nous réservons une matinée avec une compagnie qui nous propose du safari en snorkeling en nous arrêtant à deux endroits différents plus une micro pause de 15 minutes sur une île.

Et bien... Incroyable...

Nous ne sommes pas très nombreux sur le bateau, la skipper et son acolyte nous font un debrief sur l'importance de protéger la barrière et les règles à suivre et nous passons 3 bonnes heures dans l'eau au milieu des coraux.

Même si ce que nous avions fait les trois fois précédentes étaient vraiment bien, là c'est la cerise sur le gâteau! 🍰

Nous sommes vraiment plongés au cœur de la barrière, il n'y a pas trois tonnes de touristes et nous en prenons donc plein nos mirettes...

J'ai tenté de prendre quelques photos sous l'eau, elles ne sont pas fantastiques et plutôt floues mais ça vous donnera une brève idée de ce que l'on a pu observer ☺️..


=> Ocean Safari. 100€/personne.

Ocean Safari

Et voilà, c'est ainsi que se termine notre périple sur la côte est australienne !

C'est avec ces beaux levés de soleil que nous redescendons vers le sud afin de travailler quelques temps.

PS: nous risquons de mettre le blog un poil de côté pendant que nous bossons car ce n'est pas très palpitant, mais je ferai un post ou deux afin de résumer ces quelques semaines de boulot 😉.

Bonnes fêtes de fin d'année à vous les amis ! Prenez bien soin de vous!

(On vous aime 🥰)

La fin du périple !
18
18
Publié le 28 décembre 2023

En Australie le boulot, c'est aussi fiable que la météo.

T'as beau te baser sur les prévisions, tu peux être sûr que tu vas finir trempé !


Townsville

Alors, où en étions-nous?

Cela fait maintenant quelques semaines que nous n'avons rien publié car nous avions décidé de nous poser un petit peu et de nous plonger dans un monde palpitant: celui du travail...


Nous retournons donc dans la ville de Townsville où nous avons une promesse d'embauche par l'agence d'intérim Hays. Nous sommes reçus par deux charmantes jeunes femmes Kerry et Tina qui nous trouvent rapidement du travail dans du ménage.

Kerry est Anglaise, elle nous explique qu'en Australie pendant la période des fêtes de fin d'année, il n'y a quasiment pas de travail car les gens vont à droite à gauche et passent plus de temps chez eux plutôt qu'au restaurant.

De même comme nous sommes en plein été, les travaux dans le bâtiment sont à l'arrêt donc Marc ne peut apparemment pas trouver grand chose.


=> Il faut savoir qu'ici les gens passent ce qu'on appelle des tickets comme la White Card pour le bâtiment. Des qualifications qui se passent en moyenne pour une centaine de dollars en une journée ou deux. Ces compétences ouvrent bien des portes et permettent aux travailleurs d'être mieux payés.


Kerry nous convainc de ne pas passer la White card car nous ne comptons pas rester longtemps et que selon elle cela serait une perte de temps et d'argent.

Nous quittons donc l'agence avec une place réservée pendant 3 semaines et demie pour faire le ménage dans une université et éventuellement des possibilités d'embauche pour faire du ménage et de la cuisine dans les mines après l'université.

Marc est un peu déçu car il aurait aimé travailler dans le bâtiment pour comparer avec son travail en France et se faire une expérience mais on se dit que ce n'est pas plus mal d'avoir trouvé cette opportunité. Le salaire est plutôt pas mal, nous serons à l'intérieur donc au frais et en plus n'ayant qu'une voiture, nous n'aurons pas besoin d'aller à deux endroits différents.

De plus, si nous accédons aux mines c'est une véritable aubaine car c'est souvent très bien payé, il y a beaucoup d'heures par semaine et nous serions logés, nourris et blanchis.


Le travail ne commençant pas tout de suite, nous avons une quinzaine de jours à attendre.

Nous nous dirigeons donc vers un camping Tasman (la même chaîne où nous étions allés à Airlie Beach) et décidons de rester aussi longtemps que possible.

Le camping est vraiment sympa, il y a une piscine, une salle pour cuisiner avec des canapés et l'air conditionné (nous la découvrons seulement deux jours après notre arrivée et c'est un pur bonheur !), et bien-sûr des douches et toilettes. Celui-ci se trouve en face de la mer et le personnel est vraiment adorable.


Le camping

La nuit il fait tellement chaud que nous dormons sans le haut de notre tente, juste sous la moustiquaire et la bâche que Marc a ingénieusement installée.


Bonjour l'intimité...

Les journées sont un peu longues..

Pour nous occuper nous trouvons donc pas mal de jeux de société, nous allons nous balader dans les alentours et surtout nous rencontrons des chouettes copains! Amandine et Valentin avec qui nous faisons des parties de Tarot et de Skyjo endiablées et Léa et Loïck qui arrivent un peu plus tard au camping 🥰

On vous avoue que ça nous fait du bien de trouver un peu de compagnie, et étant tous dans le même bateau, cela permet de se serrer un peu les coudes.


Les copains ❤️

Nous rencontrons beaucoup de monde durant cette période, des Français mais aussi beaucoup d'Européens qui quittent le pays pour trouver du travail. La plupart nous expliquent que la situation dans leur pays est devenue invivable et que le travail est mal payé.

Nous avons même rencontré une Italienne qui a décidé de s'installer en Australie afin de travailler et ensuite envoyer l'argent à ses parents pour qu'ils aient une meilleure qualité de vie en Italie.


Nous constatons par la même occasion que les Français ne sont pas très bien vus, qu'il y a régulièrement des problèmes avec les travailleurs et également que l'expression "French shopping" a été inventée suite aux vols répétés des Français dans les magasins. (Certains quittent le magasin avec un caddie plein sans rien payer).


Pas découragés, nous essayons tout de même de trouver des petits boulots chez des particuliers et c'est grâce aux groupes Facebook que nous y parvenons!

Je poste une annonce en expliquant que Marc est un "metal worker" et ça mord à l'hameçon presque immédiatement.

Un chouette petit couple australien Hollie et Josh nous prennent afin de fabriquer leur poulailler et pour entretenir le jardin. Nous sentons qu'ils sont un peu dubitatifs au début mais petit à petit ils se rendent compte que nous faisons du bon boulot (surtout Marc, on ne va pas se mentir 😏) et décident de nous rappeler pour d'autres services.

Nous sommes donc très heureux de les voir satisfaits, cela nous occupe et nous permet de gagner un petit pécule.

Le fameux poulailler.

Aussi, grâce à Amandine et Valentin, nous découvrons Doordash, un service de livraison comme Uber eat qui commence à prendre de l'importance petit à petit.

Nous complétons donc nos semaines avec quelques livraisons.

=> A ne pas faire à temps plein, il y a des heures de pointe et certaines heures ne valent vraiment pas le coup.

Mieux vaut le faire également avec une mobilette ou trottinette électrique pour éviter le trop plein de consommation d'essence.



Doordash.

Enfin, toujours via Facebook (beaucoup de choses passent par ce média), nous trouvons une famille d'accueil chez qui faire du petsitting. Chad et Lorraine ainsi que leurs 5 enfants nous laissent la maison pendant deux semaines afin que nous gardions leurs chiens pendant qu'ils vont célébrer Noël.

Ils sont adorables et proposent même de nous héberger pendant le cyclone.

Ah oui parce qu'on ne vous l'a pas dit mais le cyclone Jasper de Niveau 5 a menacé la ville et toute la côte pendant plusieurs semaines...

Les stocks d'eau et le papier toilette ont été pris d'assaut en quelques heures et tout le monde criait à la catastrophe tel un retour du/de la COVID (dîtes le comme bon vous semble).

Et nous pendant ce temps-là nous logions dans notre tente en bord de mer avec une voiture non assurée. 😅

Bref... Tout ça nous a occupé quelques jours mais au final le cyclone s'est estompé et concernant notre ville, nous avons eu plusieurs jours de pluie et de vent. Plus de peur que de mal.

Nous sommes accueillis comme des papes dans cette maison en bord de mer à Toolakea à 30 minutes de Townsville et nous nous occupons d'une brave Akita: Lilu et d'un Spitz japonais qui enchaîne les conneries: Kumo.

Deux semaines qui sont revigorantes après presque trois semaines passées dans la tente.


Toolakea.

Et du coup, comment s'est passé le ménage à l'université nous demanderez-vous?

Dans l'ensemble le travail n'était pas bien compliqué.. Bien que répétitif, nous étions au frais et devions nettoyer les chambres des étudiants de l'université. Nous avons rencontré Allan et Giovanna avec qui nous avons passé Noël par la suite ainsi que des personnes venant de pays et de milieux différents.

Je me suis vite rendu compte qu'il ne fallait pas faire de zèle.. j'avais tendance à trop vouloir en faire et il se trouve que c'était mal vu. J'ai donc appris à rester à ma place en faisant juste ce que l'on me demandait, pas moins et surtout pas plus.

Finalement, sur le temps que Hays nous a demandé de réserver, les weekends ainsi que deux jours pour Noël et un pour le 1er janvier, sautaient. Nous ne devions travailler que 14 jours..

De plus, nous avons appris que ça ne serait pas 35h/semaine mais 30 heures..

Pour qu'en fait on nous dise au bout de 8 jours qu'on n'avait plus besoin de nous.

Et oui ce sont les joies du boulot en Australie.. Beaucoup de désillusions.


Le ménage

Je crois qu'on n'a pas vraiment besoin de le préciser mais nous sommes franchement déçus par l'aspect du travail ici.

Avant de venir nous avions regardé beaucoup de témoignages et de vidéos sur les backpackers comme nous qui venaient en Australie et qui gagnaient beaucoup assez rapidement. Heureusement que nous ne sommes pas venus exclusivement pour cela car le monde du travail n'est franchement pas évident. Si l'on veut un bon salaire mêlé au bon nombre d'heures (sans même penser aux conditions de travail) et être sûr qu'ils tiendront parole... Et bien il faut avoir beaucoup de chance ou alors rester sur plusieurs années je pense.


=> Pour ceux qui décident de tenter leur chance, n'oubliez pas de créer votre compte ATO afin de déclarer vos impôts ainsi que tout ce qui peut avoir un lien avec le travail. N'attendez pas le dernier moment parce que ça risque d'être très long pour contacter les personnes nécessaires.


Nous venons donc de célébrer Noël avec Allan et Giovanna qui vient d'Argentine et qui nous ont invités avec deux autres amis argentins pour partager des plats de chez eux 🌞.



Noël

Maintenant, nous devons faire les démarches nécessaires pour vendre la voiture en janvier (je mettrai plus de détails dans un futur poste) et nous espérons toujours être pris dans les mines.

C'est une période un peu creuse mais constructive et nous avons hâte de quitter le pays pour la Nouvelle Zélande !


On vous souhaite une belle nouvelle année 2024! La santé ainsi que des projets ❤️

Prenez bien soin de vous.

19
19
Publié le 1er janvier 2024

Tout d'abord, nous vous souhaitons à tous une bonne année 2024!

Que vos projets se réalisent, que vous restiez en bonne santé et que vous trouviez le bonheur même dans les moments sombres 💫.


Pour fêter ça, nous vous avons fait une petite sélection de certaines boîtes aux lettres et églises qui valent le coup d'oeil selon nous 😁

Nous lançons donc un concours !

Dans les commentaires, dites nous selon vous quelle est la meilleure boîte aux lettres et la meilleure église.. Il n'y a aucun critère de sélection, faites-vous plaisir 😉


Les églises:


1

Une de Sydney

2



Une petite église sur pilotis

3


Newcastle

4


Tin Can Bay

5

Townsville

6

Avec les merveilleuses cheminées derrière .

7

La jolie croix

8

Une jolie petite chapelle.

9

Désolée pour la qualité de la photo, c'était sur la route 😅

10


Encore des cheminées!

Et maintenant les boîtes aux lettres !

Désolés, nous en avons seulement quelques unes mais c'est souvent assez sympa à regarder 😉


1


Le traditionnel micro-ondes

2


La haute en couleurs

3


On pourrait se croire dans le sud de la France 😉

4

Assez représentatif de l'outback.

5


La merveilleuse abeille ! 🐝

Voilà messieurs dames, faites vos jeux!!


Gros bisous ❤️

20

Me voilà partie pour les mines!

Et sans vouloir me jeter des fleurs, j'étais plus Blanche Neige que les 7 nains...

Bon bien-sûr vous pouvez oublier les animaux qui viennent me filer un coup de main lorsque je chante (heureusement d'ailleurs) et au lieu d'être dans une forêt luxuriante, nous avons un désert entre 45° et 50° en guise de décors...

Nul besoin de vous dire également que vu les températures, on est très loin du teint de la princesse non plus... On est plus sur une écrevisse à deux doigts de plonger dans la bouillabaisse !

Comme dirait le papa de Marc, un sauna gratuit, youpi!

Blanche Neige de Disney.

L'agence d'intérim me contacte donc le samedi pour me proposer d'aller à côté de Mount ISA dans une mine de cuivre dès mardi pour deux semaines.

Je peux m'estimer chanceuse car ma copine avec qui nous avions fêté Noël et qui est déjà sur place a été contactée la veille pour le lendemain.

Je ne me pose pas 36000 questions, je prépare mon sac à dos et embrasse bien fort mon amoureux qui n'a pas été sélectionné bizarrement, tout comme le chéri de ma copine...

(Le réveil à 4h pique un peu...)


C'est partiiii !

Ce type de processus s'appelle le "fly in, fly out" et c'est assez commun en Australie.

Le boulot paye les billets d'avion et vous êtes envoyés entre une semaine et 3 semaines au milieu du Bush où vous êtes nourris, logés et blanchis. C'est donc un assez bon plan car c'est une opportunité pour faire beaucoup d'heures en étant bien payé et sans avoir à dépenser un kopeck.

Pour ma part, je suis payée 36$ de l'heure en brut donc environ 31$ en net pour faire 10 heures par jour, 7 jours sur 7.

Ce qui fait environ 4340 dollars ou 2660 euros pour deux semaines.. de quoi rembourser un peu notre voyage 😊



Lady Annie Camp (vue du ciel.)

Lorsque j'arrive à Mount Isa, une petite bonne femme nommée Danni et qui n'a franchement pas l'air commode m'attend à l'aéroport. Après avoir remarqué son gros tatouage "Cougar" sur le bras ainsi que son joli langage fleuri, je me rappelle que ma copine m'en a parlé dans ses messages... "Une vieille bique qui dit 'fuck' et 'shit' tout le temps et qui fait sa loi sur le campus", oui ça doit être ça!

Étant donné que nous devons attendre une livraison d'alcool au pub du coin et qu'il faut 1h30 pour aller ensuite au campement, je passe environ trois heures en sa compagnie.

Je crois pouvoir dire que le réveil à 4h n'était finalement pas ce qui piquait le plus...



Le camp

Sur place (pas mécontente d'arriver), on me présente au Boss Luke et à mes deux coéquipières, Marie (une Canadienne bien sympa) et Giovanna, ma copine. Si ce n'est Danni, l'ensemble de l'équipe est très gentille.

On me montre le campus ainsi que ma chambre et très vite, pas le temps de niaiser, on me met au boulot !

Globalement l'endroit est bien fait, on est sur du préfabriqué perdu au milieu de nul part avec des chambres et des parties communes comme le bar et la cuisine.


Ma chambre et la cuisine.


Les mineurs partent et reviennent pour aller travailler pendant la journée ou la nuit et de mon côté je dois faire le ménage et aider en cuisine.

Je fais ce qu'on appelle le "pm shift", c'est-à-dire que je commence à 11h le matin pour nettoyer les parties communes à savoir le bar, les toilettes et les blanchisseries jusqu'à 14h30.


Le bar

Puis je prends le relais en cuisine avec Max le cuistot où je dois faire la vaisselle, couper des légumes, préparer des sandwichs, remplir le buffet et nettoyer la salle jusqu'à 21h30.

Globalement le travail est assez simple. C'est un peu dur car il faut enchaîner les heures et les journées sous la chaleur mais en soi ce n'est pas déplaisant.


Le buffet

Avant de commencer je dois faire un test pour vérifier si je n'ai pas bu et du coup c'est assez drôle parce que pas mal de personnes ne font pas le test où alors boivent pendant leurs heures de travail. Quelques similitudes avec la France finalement 😉 .

Comme dirait le boss "au fond à part la bouffe, le boulot et l'alcool, il n'y a rien d'autre ici..." Il n'a pas tort...

Le test

En revanche, s'il y a bien une personne qui me casse les pieds à longueur de journée... Vous l'aurez deviné, c'est Danni.

Elle est PARTOUT...

-"Hier tu as oublié une tâche ici"

-"As-tu utilisé de la javel dans les toilettes parce que j'ai vérifié et je ne la sens pas"...

Sous prétexte qu'elle est là depuis 4 ans, elle se prend pour la cheffe. C'est un enfer.

Le troisième jour, elle m'agace tellement que je nettoie tout de manière impeccable pour être sûre qu'elle n'ait rien à me dire.

Le boss dit même à mes collègues qu'il n'a jamais vu les salles communes aussi propres.

Depuis, elle n'ose plus rien me dire 😉.

Je crois même qu'elle m'aime bien (MIRACLE !). Un sacré personnage!


Concernant mon niveau d'anglais qui est de base correct, j'avoue que j'ai parfois du mal à comprendre les mineurs ou mon patron.

J'ai l'impression qu'ils me parlent en mâchant un chewing-gum... 🇦🇺

-"Gouday" .. euh pardon?

Ahhh " Have a good day" d'accord.

-"Thank yaa".

Merci à toi aussi!

Sacrée expérience... Mais sinon ils sont vraiment tous gentils pour la plupart.

Je me rends compte également qu'ils aiment bien taquiner les Français, peut-être parce que l'on nous trouve trop prétentieux à l'autre bout du globe 🧐

Je vous promets que je n'ai pas fait de manières et que j'ai été impeccable tout du long! De quoi les rendre vraiment jaloux ces Australiens ! 😁



Good morning

La semaine d'après, au moment du départ de Danni (yes!), on me passe en "a.m shift", je dois donc commencer à 1h et terminer à 11h30 du matin.... Luke, Danni et Marie s'en vont et je me retrouve avec un nouveau cuistot et un nouveau chef de camp.

Je dois bien avouer qu'au fond Danni m'a donné de très bons conseils et que même si elle était pénible, elle faisait son travail correctement et c'était agréable. Aïe aïe aïe sacrée Danni.. elle m'aura marqué.


Ça pique!

La veille de mon nouvel emploi du temps on ne me fait pas travailler pour que je puisse me coucher tôt.

Effectivement, au lit à l'heure du goûter ! 16h30, extinction des feux!

Ayant l'habitude de faire la sieste (je suis désolée je vous raconte vraiment ma vie 😅), je m'endors sans trop de soucis... Mais malheureusement, je me réveille à 22h!

Je ne vous raconte pas après quand il faut enchaîner les heures et rester éveillée jusqu'à 16h le lendemain. Et bien je ne fais pas la maligne..


Cette fois-ci je suis uniquement en cuisine.

Je me retrouve avec Jesse, un Australien un peu baboss/hippie/ chevreuil (choisissez le terme selon votre génération 😉), qui m'apporte beaucoup de conseils encore mais qui sait rester drôle et avec qui je discute bien.

De 1h à 3h du matin je dois tout mettre en place pour le petit déjeuner, tout en gérant le buffet avec les dates limites et pas mal d'autres règles à respecter. Je dois être sûre que les stocks sont pleins et que les mineurs ont également des plats prêts à emporter s'ils ne veulent pas se les faire eux même.



La routine

Puis de 3h à 7h je gère le buffet tout en faisant la vaisselle des mineurs et celle du cuistot (je peux vous dire que je ne chôme pas 🥵).

De 7h à 9h, je nettoie toute la cuisine ainsi que la salle commune.

Et de 9h à 11h30 environ, je fais (comme dirait Danni) des FUCKING sandwichs!!

Parce qu'on ne dirait pas mais qu'est-ce qu'ils mangent!!

Alors quand ce ne sont pas des sandwichs, on a des wraps, des burgers ou des hot dogs.

Et il faut mettre tout et n'importe quoi dedans..

Plus il y a de la mayo et de la sauce BBQ, meilleur c'est ! Un monde...

Si vous en avez l'occasion testez le vegemite 🤮


Fu***** sandwichs

Deux jours avant la fin, le boss vient me voir pour me dire qu'apparemment les mineurs ne sont pas contents parce que les sandwichs et les wraps ne sont pas assez copieux...

La veille du départ, sachant que je serai partie lorsque ces messieurs déjeuneront... Je tombe sur un gros camembert Président dans le frigo (improbable !) et après avoir obtenu le feu vert de mon cuistot, je mets des bouts énormes dans leurs sandwichs au salami!

Au moins comme ça ils ne mourront pas de faim et ils auront un petit souvenir de la "French Master of Sandwichs" comme Jesse aime bien me surnommer! 😁

La French touch

Pour conclure, je suis assez contente de cette expérience. Ce n'était pas évident au début de s'adapter car les journées sont un peu longues et mine de rien on reste debout pendant quasiment 10 heures. Mais au final on compte les jours au début et puis la routine prend le dessus. On serre les dents et on se dit que c'est pour la bonne cause..

Au-delà de l'argent, je me sens grandie. J'ai appris beaucoup sur la façon de gérer les quantités alimentaires sur un lapse de temps et pour un nombre de personnes précis. J'avoue même que ça m'a d'autant plus envie de monter quelque chose dans une vie future... On verra 😉

Et aussi je sens que je me suis un peu dépassée.. l'accumulation des heures jour après jour sans vraie vie sociale.. je tire mon chapeau à tous ces gens qui travaillent comme des dingues pour vivre ou survivre.... Bravo à vous ❤️

Comme dirait Jules, le fils de mon beau-père, les chaussures c'est essentiel ! La preuve !




Qui est-ce qui va perdre un ongle dans les prochaines semaines ?

Enfin, pour répondre à la question qui est sur toutes vos lèvres mesdames (et peut-être messieurs): est-ce que les mineurs ressemblent plus aux gentlemen du calendrier des pompiers ou aux 7 nains de Blanche Neige ?

Et bien on a un peu de tout, certains sont de vrais lourdauds et d'autres sont assez mignons.

Mais rien comparé à mon cher et tendre resté à l'arrière évidemment ! 😉

Et d'ailleurs qu'en est-il de Marco Polo? Qu'a-t-il fait pendant ces deux semaines ?

Et bien il a pris son mal en patience comme on dit. Il est resté au camping, a fait des petits boulots de temps à autres et surtout il a géré notre voiture toujours non vendue...

Je pense que l'un comme pour l'autre ça n'a pas été évident, pas spécialement la séparation pendant deux semaines mais juste de ne plus vraiment être une équipe face aux imprévus et moments compliqués qu'on a dû rencontrer chacun de notre côté.

Les retrouvailles ne seront que meilleures 😉


Sur ce, je vous laisse avec une autre de leurs bizarreries: le Trifle.

Une sorte de gâteau avec de la Jelly et tout un tas d'autres trucs bien sucrés...


Toujours plus de sucre!
21
21
Publié le 29 janvier 2024

Je ne vous apprends peut-être pas grand-chose mais c'est ainsi qu'on appelle affectueusement les Australiens 😉.

Tout comme "g'day", juste pour dire bonjour, on ne s'enquiquine plus avec le "have a good day", non juste vous faites un peu de slang australien et ça passe tout seul. Par contre ne vous étonnez pas s'ils enchaînent en vous parlant très vite, c'est un peu comme dire deux mots en espagnol et expliquer par la suite qu'on n'est pas capable d'avoir une conversation...

J'avoue que des fois je faisais ma maligne avec mon "g'day" mais lorsque Marc me demandait ce que j'avais compris.... Rien, nada... (Elle est belle la prof d'anglais 😅).


Breeeeef, où en étions-nous ?

Le retour des mines ! Je vous passe les détails, nous étions très heureux de nous retrouver avec Marco Polo!

De retour à Townsville, nous tombons sur un petit couple français bien sympa 🥰 Mathilde et Sylvain (si vous voulez faire des rencontres, le camping est idéal !)

De leur côté par contre ils ont travaillé dans une ferme de mangues et ont attrapé ce que l'on appelle la "Mango rash", une sorte d'allergie causée par le suc du fruit.. Chose que l'on ne nous dit pas forcément avant de commencer à travailler dans les fermes.

Résultats ils ont des plaques sur le corps qui ont l'air de revenir lorsqu'ils sont au contact de la mangue.. super...



Photo prise sur le net (et encore c'est soft)

Néanmoins nous sommes bien contents de passer un peu de temps avec eux, d'autant plus que nous avons quelques problèmes de voiture à régler...

Pour essayer de vous la faire rapide, en Australie, chaque état a sa propre loi et ce notamment pour les voitures.

Nous avons acheté la nôtre à Sydney, donc dans l'état du NSW et ce que l'on appelle la "Rego" (assurance et plaque d'immatriculation en quelques sortes) est gérée dans le New South Wales.

Par conséquent, la personne souhaitant acheter notre véhicule doit se rendre dans les 15 jours suivant la vente dans le NSW pour mettre la voiture à son nom.

Nous trouvant à Townsville dans le Queensland, donc à 16h de route du NSW... Comment vous dire que cela rend l'achat de la voiture compliqué...

Nous tentons donc de changer les plaques pour nous faciliter la tâche...

Nouveaux problèmes....

Pour cela il faut un RWC, une sorte de contrôle technique, sauf que les rendez-vous sont reportés et que lorsque l'on en obtient enfin un, nous en avons pour 600$ de réparation d'un point de vue mécanique et des soucis électroniques qu'il faut régler dans un autre garage...

Donc des rendez-vous et une facture bien salée qui s'accumulent...

Finalement, Marc réussit à régler un souci (heureusement qu'il est là !!!), le garagiste, tout ce qui est mécanique, mais il reste une ampoule à changer pour le voyant de l'air bag.

Ne trouvant pas la pièce, nous décidons de nous rendre à Brisbane pour nous rapprocher du NSW car devant partir dans deux semaines pour la Nouvelle Zélande, il est réellement important que nous trouvions rapidement quelqu'un.

C'est donc un peu tristes et déçus que nous la bradons pour la vendre à 5000$ à des Français néanmoins adorables qui acceptent d'aller faire les papiers dans le NSW. La partie rigolote de l'histoire étant que nous avons une amie en commun sur Facebook avec notre acheteur Robin, qui est une collègue trop mignonne d'Aigueperse 🥰.


C'est ainsi... Au moins nous sommes contents pour ces nouveaux voyageurs qui vont vivre le rêve australien avec notre Lucky ! Tout plein de bonnes choses à eux! 😊


Bye bye Lucky 💫

Heureusement, avant de partir, nous avons pu refaire une petit bout du chemin inverse et donc profiter de ces beaux paysages que nous avions tant appréciés à l'aller...


Townsville que nous quittons de justesse avant un autre cyclone.


Townsville et sa sirène en rouge

Noosa Heads que nous avons adorée, ainsi que Airlie Beach.


Noosa et Airlie Beach

Et bien sûr nos amis les animaux (ou pas), véritables emblèmes de ce pays...


Accrochez-vous messieurs, dames !

Enfin, juste avant de quitter l'Australie, nous avons la chance de retrouver Faustine, Hadrien et Nico, nos copains de Vichy, également sur Brisbane et qui nous proposent de prendre un Air Bnb avec eux.

Nous passons donc quelques jours en leur compagnie et ils nous accompagnent gentiment à l'aéroport! Merci les copains !!


Bye bye Australia !

Nous ferons prochainement un petit bilan concernant notre expérience en Australie 😉

Ensuite, vous pourrez continuer de suivre notre aventure en Nouvelle Zélande !

Je ferai juste un nouveau "carnet de voyage" afin que ça soit plus simple à suivre. N'hésitez pas à vous abonner au nouveau si vous le souhaitez! 😊

A très bientôt !

22
22
Publié le 30 janvier 2024

Et voilà, notre voyage en Australie s'achève!

Avant de passer à la Nouvelle Zélande, nous tenions à faire un petit bilan sur différents points qui nous semblent importants.

C'est seulement notre avis par rapport à notre vécu donc n'hésitez pas à vous faire votre propre opinion en visitant le pays 😉.


Aspect dangereux..

On a vite tendance à oublier que le danger est partout en Australie, mais finalement quand tu entends qu'un backpacker s'est fait mangé la jambe par un requin ou qu'un autre est décédé suite à la morsure d'un serpent marron.. et bien ça te rappelle vite à l'ordre.

C'est vrai qu'en arrivant on était bien stressés à ce sujet mais finalement ça s'est très bien passé nous concernant (même la vie en tente au sol).


L'aspect du voyage sur le couple.

Il est vrai que ce genre d'expérience est un bon reflet des embûches que l'on va croiser dans notre quotidien. Se prendre la tête bien comme il faut mais ne pas pouvoir dire "je vais chez une copine" et devoir rester avec l'autre. Vivre des expériences en étant chacun hors de sa zone de confort et essayer de comprendre l'autre malgré tout.. S'acclimater, se découvrir, découvrir l'autre et les autres.

On a bien entendu vécu des hauts et des bas mais globalement j'ai l'impression que cette expérience a plutôt soudé notre couple.. Le voyage n'est pas terminé même j'ai confiance !

Nous avons également rencontré plusieurs couples pour qui c'était compliqué à des échelles différentes.

Comme dirait la maman de Marc, chacun son chemin. ❤️


Attention aux fermes.

Comme vous avez pu le constater, le travail dans les fermes n'est franchement pas le meilleur plan.. Étant donné qu'il faut généralement travailler 88 jours en ferme pour valider son PVT, les fermiers (pas tous) en profitent pour vous filer le travail ingrat à prix bien réduit..

=> Certaines villes dites "isolées" permettent de valider les 88j ailleurs qu'en ferme dans des restos ou des mines par exemple ! Bien se renseigner avant d'accepter n'importe quoi.


Les voitures.

Il est très facile d'acheter une voiture en Australie. Mais après il est aussi très facile de tomber sur une arnaque.

Globalement nous avons eu de la chance mais nous avons eu plusieurs retours de personnes qui achètent la voiture assez chère dans un garage et qui tombent en panne quelques km plus loin.

Le plus souvent, on va s'adresser aux backpackers sur les groupes Facebook mais c'est pareil, c'est souvent une source de problèmes.

Si c'était à refaire, je pense qu'on s'adresserait directement à des Australiens qui vendent leurs voitures d'occasion, même s'il y a la barrière de la langue.

Nous pensons même que ça aurait été peut-être plus rentable de ne pas travailler au final et de louer une voiture pour un mois et demi... Là pour 3 mois c'était beaucoup trop de soucis et de paperasse pour pas grand chose.


Le travail et l'aspect financier.

Comme vous avez pu le voir, trouver du travail et dans de bonnes conditions n'est pas si évident que ça. Quand on entend les expériences de beaucoup sur Instagram ou youtube disant que c'est le rêve australien, nous ne sommes pas franchement d'accord. Effectivement nous ne sommes pas restés très longtemps, donc peut-être que ça joue beaucoup, mais tout de même. Je pense qu'il faut se faire une année à faire des boulots ingrats pour arriver à trouver les bons plans. Ou alors avoir beaucoup de chance!

Ce pays nous a coûté cher et nous pensions pouvoir tout rembourser en travaillant un mois ou deux mais non.

Il vaut mieux donc partir avec pas mal d'économies pour être certain de ne pas devoir repartir en milieu de séjour parce que l'on n'a plus un kopeck en poche...


L'aspect touristique.

Même si nous avons été globalement déçus par la vie en Australie, comme dans beaucoup de pays, le côté touristique est en revanche génial.

Nous avons adoré découvrir les différentes espèces animales (même celles qui font peur!) , et les grandes étendues sauvages et maritimes de ce pays..

Coup de coeur pour la Grande Barrière de Corail !

=> Attention en revanche, les distances sont trompeuses!


Les Australiens sont un peu fous comme leurs autres cousins anglophones mais plus directs que les Américains. Il est facile de rigoler avec eux et ils sont globalement accueillants. Je trouve en revanche que cet aspect à tendance à changer une fois qu'on les côtoie un peu plus.. Ils peuvent paraître très sympas au début puis retourner leur veste à un moment donné. Mais bon comme partout au fond..


Aussi, pour avoir passé trois mois en bord de mer, il est très frustrant de ne pas toujours pouvoir s'y baigner. Heureusement, il y a beaucoup de piscines et de lagons gratuits et très agréables mais quand même...


Si vous optez pour l'option camping, encore une fois nous vous recommandons l'appli Wikicamps (non, je ne suis pas sponsorisée 🤣). Elle nous a sauvés un petit paquet de fois et elle est bien pratique. Les campings sont souvent très bien aménagés et pas trop chers (voire gratuits). Il faut juste accepter de dormir en tente... Chose qui, je l'avoue, bien qu'économique, n'est pas toujours très agréable surtout à cause de la faune et du climat australiens.


Enfin, ce voyage nous a permis de rencontrer de très belles personnes! Des Australiens, des Anglais, des Italiens, des Argentins etc mais surtout des Français, avec qui, je l'espère, nous garderons contact pour nous remémorer tout ça ensemble dès notre retour en France 🥰.


En somme, une très belle expérience qui nous a beaucoup apporté malgré les embûches !


Merci pour votre soutien !