Ma décision : Partir un mois au coeur de la Finlande pour y apprendre le métier de guide au coeur d'une meute de chiens de traineau..Mais pas que, découvrir les richesses du pays et vivre local !
Du 15 février au 16 mars 2019
30 jours
Partager ce carnet de voyage
14
fév

Aujourd'hui c'est le grand jour... Des semaines que j'attendais cela sans trop réaliser ce qui allait se passer. Il est vrai que quand on est en France dans notre routine quotidienne et qu'on se dit qu'on part bientôt pour un mois au coeur de la Finlande, seule, pour apprendre un métier qu'on ne connait pas, dans une langue qu'on ne connait pas et en essayant de parler anglais au mieux, c'est un petit peu surréaliste..

Après avoir pris quelques semaines pour acheter ce qui me serait essentiel pour un mois dans un froid polaire (il fait quand même jusqu'à - 30), je crois que je suis prête : Doudoune d'alpinisme, chauffe-mains, chaussettes de ski.. OK Let's go!

Valise bouclée, sac à dos rempli, je n'ai juste que 3 vols et une nuit à l'aéroport de Paris Charles De Gaulle avant d'y arriver.

Parce que je reste une enfant dans l'âme, papa et maman m'accompagnent à l'aéroport (oui j'ai bientôt 30 ans, et alors??)

Le départ
Le départ
C'est parti pour 1 mois , il fait 20 degrés à Bordeaux, j'ai pas froid du tout...

Premier vol, tout va bien, j'ai la chance d'être assise à coté d'une dame qui habite près d'où je vivais à la montagne, alors la discussion s'engage. (Vous ai-je dis que j'avais peur en avion? Self control..)

Une nuit d'hôtel et 4 heures de sommeil plus tard, 15 février, départ à 7H30 pour Helsinki. Vol de 3 heures, ça y est je suis définitivement seule pour me débrouiller. Finnair est une super compagnie.

Mon stress du moment ? Avoir seulement 40 minutes entre cet avion et le dernier, perdre ma valise, avoir du retard... Mais j'active encore une fois mon Self Control. Je demande aux hôtesses si tout ira bien étant donné la proximité de l'autre vol et OH SURPRISE, je me retrouve en première classe pour la fin du vol. POSITIVE ATTITUDE

 Pour une fois j'ai de la place pour mes jambes !! Vive les premières classes.

Le ciel se dégage.. L'avion baisse en altitude et quelle vue... Je vous avoue que avec la fatigue, j'ai versé ma petite larme devant ce paysage grandiose..

Vue depuis l'avion pour Helsinki 

On passe quand même de Paris.. à un paysage rempli de neige avec la mer en fond et un soleil splendide...

15
fév

Jusque là, j'étais encore en train de me dire : Bon ok Marie, t'es partie c'est bien, mais bon c'est juste des avions, finalement t'es pas si éloignée de ce que tu connais.. FAUX !!!!!

Dernier avion, et oui j'ai toujours peur de l'avion, mais je me soigne... Je mets ma musique à fond, de préférence pas du hard métal, et je filme les décollages et atterrissages pour me concentrer sur autre chose que... OH MON DIEU ON VA TOUS MOURIR..Bref..

Je cours dans l'aéroport d'Helsinki après que la charmante hôtesse de l'air de Finnair, qui a plus l'air de la grosse dame de Harry Potter que d'Adriana Karambeu, m'ait gentiment indiqué la porte par laquelle je devais aller pour rejoindre mon dernier vol

Mon hôtesse de l'air finlandaise <3 

Merci Madame, ou plutôt Kiitos (Merci en Finnois) et j'y arrive enfin, le voilà le dernier, le plus petit, le plus bruyant, le plus malodorant de tous les avions que j'ai pris... J'y étais préparée psychologiquement mais tout de même..

Dernier avion avant l'arrivée 

Je ne me plains pas, j'ai vue sur la fenêtre et ..l'hélice (SELF CONTROL ON A DIT)..Ca y est je ne comprends plus les gens autour de moi, mais tant pis, t'es dans le bain ma grande..

L'avion ne vole pas très haut alors je me contente d'observer cette vue grandiose qui s'offre à moi : Des lacs, des lacs et encore des lacs, tous gelés, et tous aussi magnifiques, entourés de forêts à perte de vue..

Une heure plus tard, atterrissage, petite montée de stress : Vais-je réussir à parler anglais, vais-je trouver Hannu, mon cher guide / futur collègue qui vient me chercher? Et en plus j'ai très très envie de pipi ( ET NON je ne bougerai pas dans cet avion!!)

Atterrissage à Kajaani 

Et je crois que ça y est je réalise, je sors de l'avion sur la glace, Hannu est là, ma valise aussi (Oh mon dieu je t'aime toi) et c'est parti pour un mois !!!

Arrivée. Welcome Finland! 
16
fév

Mes billets d'avion ont été pris tels que je puisse avoir deux jours (soit samedi dimanche) tranquilles dans mon nouveau chez moi pour prendre mes marques. Je suis un peu comme un animal, j'ai besoin de marquer mon territoire pour me sentir à l'aise, que voulez vous...

Néanmoins, Hannu a eu la gentillesse de m'emmener visiter le chenil avant de m'amener à la maison, ou plutôt au chalet. Qu'est ce que c'est chouette...

Découverte du lieu de travail 

Une centaine de chiens, bien traités, aimés et choyés. J'avais peur de me retrouver dans un lieu où on traite les animaux comme des objets et me voilà rassurée, c'est ici loin d'être le cas.

Ils ont leur cage et dans leur cage, une niche chauffée et remplie de paille toute douce! Ils ont leur nom avec leur photo sur la porte avec leur petit caractère décrit en dessous. <3

Petit passage par le supermarché pour mes premières courses (merci Hannu, sans toi je n'aurais jamais réussi à trouver du beurre et de la crème fraiche :D)

J'arrive enfin dans mon chez moi, et pour être dépaysant, là je suis servie...

Tout d'abord la vue, que je ne manquerai pas de mettre souvent en photo tellement elle est magnifique, et ensuite le chalet, rien que pour moi toute seule. J'ai l'impression d'être dans un Walt Disney.

Mon chez moi 

Belle découverte que ce décor de rêve, j'ai le droit à la visite du propriétaire par Hannu, toujours là et le dimanche j'ai le droit à la visite de LA propriétaire qui m'accueille avec de la confiture maison à manger avec... quelque chose d'ici dont je vous parlerai sans doute plus tard.. En attendant petit tour du chalet??

Tour du propriétaire  (ma voix a peu d'importance ici 😉)

Et l'avantage ici? C'est qu'il fait froid dehors certes.. Mais qu'est ce qu'on est bien à l'intérieur, le chauffage fonctionne à merveille, le sauna à disposition, la cheminée, bref tout un panel de chauffage à disposition.

Cocooning life, let's start.

18
fév

L'avion, c'est fait (SELF CONTROL controlé) ! L'installation, c'est fait ! Maintenant il est temps d'aller travailler. (ooooh nannnnnn...non je plaisante!)

Je ne vous cache pas le petit coup de stress de me dire que je vais rencontrer tout plein de gens, ne parlant pas ma langue et que je vais devoir découvrir un métier bien différent de ce que je connais par ailleurs...mais j'en suis d'autant plus excitée.

Ces finlandais sont tellement sympas qu'ils viennent nous chercher pour aller au travail, moi, deux hollandaises et quatre irlandaises...Ca en fait de la communauté européenne.. On ne travaille pas toutes ensembles donc je les rencontre au fur et à mesure. Ces dernières partent bientôt alors j'en profite pour apprendre un peu d'elles... Merci l'accent irlandais, mais c'est pas grave, tu comprends pas ? Tu souris ! :D :D

Arrivée au chenil, et c'est parti. Changement de tenue, je me transforme en cosmonaute des neiges : gants, combinaison et chaussures adaptées.

Allo la terre? Vous me recevez? 

Premier jour et déjà je pars en traineau, je découvre deux tours différents : Le petit du matin, 500m plusieurs fois de suite, où on accueille les clients au portillon qui sépare le bâtiment de la ligne de départ et le 6km de l'après midi... Et quel kiffffffff, roule ma poule !!!!

En traineau, suivez le guide 

Beaucoup de plaisir et je commence à me rendre compte de ce que j'apprends.

Evidemment être guide musher ce n'est pas que ça.

Il faut aussi nettoyer les cages des chiens (environ une trentaine), ce qui stipule nettoyer les crottes (mais je préfère autant nettoyer des crottes que d'être derrière un bureau pendant 8 heures..entre nous...)

Il y a aussi la grange à caca, soit 3 mètres de caca enneigé..Miam miam..mon endroit préféré (vous m'excuserez du manque de photo de ce lieu, j'ai mis mon masque à gaz)

Ensuite il faut préparer les traineaux pour les sorties (entre 2 et 8 traineaux, ça en fait des chiens)

Toute une technique !! 

Puis on va chercher les chiens un par un, (ou deux par deux si on a la force) on a un harnais autour de la taille pour ne pas avoir à tenir les laisses, et on les installe tous près des traineaux.

On les harnache au traineau au dernier moment car sinon ils deviennent complètement barjos ces toutous, et le traineau part sans le client.

Excusez le flou...le téléphone supporte pas les - 10 degrés, :D  

Pendant tout ce temps, un guide s'occupe du groupe de clients, leur passe une chouette vidéo et leur explique les techniques pour bien s'en sortir lors du "safari tour".

Les clients s'installent 2 par traineau, et on lache les bêtes, on détache les traineaux des poteaux et LET'S GO

Le spot Traineau 

Pendant le tour, il est important de bien veiller à ce que tout fonctionne parfaitement, que tout le monde suive et durant le tour de 6km, on fait un arrêt où le guide qui est dans le traineau (moi) avec le guide pilote descend et va aider les clients à changer de place, prendre des photos, discuter et demander si tout est ok.

On est toujours suivi par un autre guide en moto neige pour la sécurité de tous.

J'ai eu le grand plaisir de me retrouver en moto neige et WHAOUUUUU les sensations de folie. Heureusement que j'avais fais de la moto avant, car c'est tout de même très surprenant.

L'engin 

Pour finir, les clients rencontrent tous les chiens, visitent le chenil et finissent par un bon gouter autour du feu

cocooning près du feu 

Et enfin on rentre les chiens, et on les nourrit : de la soupe de saucisse et des croquettes. C'est rigolo comme on peut vite passer de hurlements de loup en rût à un calme plat en si peu de temps...

Ici, on bosse dur, mais avec le sourire et ça, ça n'a pas de prix...

Affaire à suivre 😉

21
fév

Aujourd'hui a été une journée très spéciale.

Démarrage du travail à 17h, inhabituel mais pas dérangeant (je suis plutôt du soir, le matin je ressemble plus à un Koala après une rave party qu'à un être humain décent)

Pourquoi 17h? Parce que ce soir il y a une sortie Spéciale Aurores Boréales... QUOI ???????? REPETE ?? AURORES BOREALES ? Oh mon dieu... (SELF CONTROL Le Retour)

Ok, aujourd'hui le ciel est d'un bleu éclatant, et d'une beauté sans pareil..

Journée de rêve 

Sur la route du travail, le soleil se couche.. Une ambiance particulière se met en place... Ok il fait beau mais il fait aussi très très froid, et qui dit sortie nocturne dit : Ok ma poule, enfile le max de couches que tu peux, tes achats n'auront pas servi à rien.

Coucou, j'ai chaud la dedans 

Bien couverte, ce soir nous sommes partis pour un tour de 12 km au coeur des forêts de Finlande. Les touristes du jour sont peu nombreux, 3 indiens (mais qu'est ce qu'ils sont venus fou...??..Non te poses pas des questions bêtes..)

Suréquipés au mieux, 3 traineaux à préparer, saluer les clients, et ma chère nouvelle copine irlandaise et moi, nous accompagnons la tribu pour la sortie du soir... Un soleil qui se couche, une belle nuit étoilée qui arrive...Verrons-nous les aurores boréales avec les chiens et les clients ?

Toujours le sourire et la bonne humeur, avec un décor pareil 

1 heure de chien de traineau. Résultat : Des étoiles, des jolis cils gelés tout blancs, des chiens avec des stalactites à la place de la bave et des touristes heureux... Mais pas d'aurores boréales..et oui nous ne contrôlons pas le ciel (ouf!!)

Je rentre une fois les chiens nourris, il est 22 heures, le ciel est clair, deux heures plus tard, je monte me coucher, je commence à fermer les rideaux quand........ QUE VOIS-JE ????? Je cours comme une ménagère le premier jour des soldes, et en pyjama par moins 20 je me précipite dehors !!!!

Les premières de ma vie 

Certes les photos ne valent pas les publications instagram et publicités sur internet mais QUEL BONHEUR, QUELLE JOIE, QUELLE EMOTION de les voir... 3 minutes peut être en tout, ça bouge, ça virevolte, ça apparait et pouf plus rien....

Impossible d'expliquer par des mots ce sentiment que j'ai de voir des aurores boréales pour la première fois de ma vie, devant chez moi, devant mon canapé, ici toute seule en Finlande pour encore une fois la première fois de ma vie....

Rien de plus à dire.

25
fév

Le temps passe à une vitesse ici.. Bon je vous avoue aujourd'hui c'est un petit peu plus lent.. Mon chauffage est cassé.. Vous me direz avec le temps qu'il fait en France c'est pas bien grave..Mais ici il fait - 15 dehors et 15 dedans... Et mes orteils me le rappellent.. Je vais aller m'enfermer dans le sauna, lui au moins il est fidèle.

Les levés de soleil sont frais mais magnifiques par ici. 

Après analyse de la situation, je suis ici pour prendre des risques, on a dit "s'imprégner de la culture locale.." alors j'ai décidé de prendre mon courage à deux mains et tester LA nourriture locale. (Ils n'ont pas froid ici alors ça doit tenir bien chaud, ce qu'ils mangent...)

On m'a vivement conseillé un petit mets du pays, je vous laisse découvrir ça...

Testons les pains de sang.. miam 

Bon.. Comment dire.. C'est pas si mauvais....Maiiiiiis c'est pas si bon.. Néanmoins cette confiture maison se mangerait très très bien avec un bon brebis des Pyrénées ou un camembert frit... Chacun son pays, chacun sa culture, hein...



Allez après ce savoureux repas..Retour au travail, et qui dit retour au travail, dit bonjour les toutous. On s'y attache à ces petites bêtes. Toutes avec un caractère différent, et toutes aussi drôles et mignonnes les unes que les autres...




Il y a des chiens qui lèchent le visage entier pour signaler qu'ils t'aiment bien, d'autres qui mangent tes gants, et d'autres encore qui te sautent dessus comme si ils faisaient un pogo lors d'un concert de Marylin Manson.. Mais on adore non?

Un petit moment canin? 
Photogéniques ou pas ?  

Je vous laisse avec la toutouteam, en ce moment les clients sont nombreux et le travail est là.

Suite au prochain épisode 😀

27
fév

Pour cette étape, c'est l'instant zen

Parce que entre les jours de travail, on arrive à trouver des jours de repos, et même si je pourrais passer ma journée à dormir comme si je sortais d'un combat de sumos, j'arrive quand même à me motiver (j'avoue que ce n'était pas nécessaire de trop me forcer pour) et profiter des splendides paysages que la Finlande m'offre.

My home 

Oui, c'est ce que je vois tous les matins, et tous les soirs, finalement tous les jours depuis mon petit chez moi d'ici. Et je crois que ça n'a pas de prix. Ce silence, cette pureté, la Finlande a ce "petit quelque chose" qu'on ne trouve pas partout. (Et je ne parle pas de leur langue 😀)

Petit tour 

Quand j'ai découvert ce long, long chemin près de chez moi, je n'ai plus pensé qu'à une chose : Aller voir ce qu'il s'y passait, et qu'ai-je trouvé? Des paysages à couper le souffle. La Finlande est remplie de lacs et de rivières, et avec la pureté de la neige, cela rend l'environnement idyllique où rien ne peut se passer de grave. Parfait pour apprendre à relativiser, et se recentrer sur l'essentiel...

Et puis vient un soir.... Pas comme les autres, car oui je les ai déjà vues une fois, mais non, ce n'était rien par rapport à ce que j'ai vu ce soir là.. Mes yeux piquent tellement ils voient de jolies et nouvelles choses...

Une nuit pas comme les autres... 

Celles ci ont duré toute la nuit, de 21H à 2H du matin... Non stop, parfois à peine perceptibles, parfois fluorescentes, mais toujours impressionnantes. Deux fois dans la soirée, j'ai pu en apercevoir des roses, rares et rapides comme des étoiles filantes.

Quelle joie de pouvoir observer la nature dans ces états les plus surprenants.

1
mars

A chaque jour, sa découverte.

Aujourd'hui (et quelques autres jours cachés par ci par là dans l'article), j'ai appris à être guide randonnée raquette.

Vous connaissez les raquettes ? Snowshoes en anglais. Ce sont effectivement comme de grandes raquettes (mais prenez pas celles de Nadal, elles ne vous serviront à rien..) que l'on met à nos pieds pour marcher dans la neige épaisse sans s'enfoncer, magique, non?

Bienvenue à Vuokatti Safaris Center 

Connaissant la rando raquettes depuis déjà pas mal de temps, j'ai pu facilement m'intégrer. Le petit plus dont je n'avais pas l'habitude, c'était tout simplement de guider, et d'accompagner le client.

Cela étant, ce n'est pas forcément évident pour tout le monde, quand ces clients n'en ont jamais fait. Alors step by step..

Préparation  

Tout d'abord, nous voici dans le local rando raquettes (et aussi motoneige). Ici on met en place les raquettes et on prépare l'arrivée des clients. Assez simple, il suffit juste de trouver les paires ..

Une fois les clients arrivés, on leur explique comment mettre des raquettes, les régler, et on leur propose éventuellement des chaussures, des chaussettes, des gants, des bonnets, des combis, des maillots de bain, des pina colada, et si ils souhaitent en option des paréos.. (C'est pour voir si vous lisez bien... 😀)

Arrivée sur le départ de la rando 

On part en mini vans, et une fois sur place, raquettes au pieds, batons en mains, on y va. Lors de grands groupes, il est toujours préférable d'être deux guides, un devant et un derrière pour vérifier si il y a de petits ralentissements ou problèmes techniques.

Coucou des Hills de Finland (ouais j'suis bilingue ouais..) 

Au milieu de la randonnée, on se retrouve au milieu de la forêt où sont disposées, comme un peu partout par ici, des petites huttes à la disposition de tout le monde pour pouvoir s'arrêter au chaud, se faire griller des saucisses ou autre, et se reposer.

On fait donc un stop dans cette hutte typique pour les clients, et on leur propose un bon jus encore une fois typique (tout est typique ici) à base de baies, d'eau et de sucre, tout chaud et délicieux.

Arrêt au chaud 
Quelques moments de la randonnée 

La randonnée se poursuit et se termine avec une magnifique vue sur la nature environnante et Vuokatti.

J'ai aussi eu l'opportunité de guider lors d'une sortie nocturne. Quels paysages.

Les clients du soir n'étaient pas très en confort avec les raquettes et c'est important qu'ils réussissent à bien les utiliser pour prendre plaisir. Lampe frontale et batons en supplément : La tenue complète pour une randonnée réussie. L'arrêt dans la hutte fut une réelle surprise pour eux avec mon cher collègue Marcus qui avait amené bananes et chocolat pour le plus grand plaisir de tout le monde. (Parce que faut pas rêver, dans ces cas là, on prend aussi part au festin)

Randonnée nocturne 

J'ai aussi eu et celà conclut bien le tout, l'opportunité d'être guide privée pour une seule cliente. Merci de m'offrir cette confiance et de pouvoir me donner ma chance. La cliente ayant des problèmes aux genoux, il fallait s'adapter, et cela a été un moment de partage merveilleux avec elle.

Rando raquette 

A suivre...

7
mars

Il est difficile pour moi de retranscrire tout ce que je ressens ici. Le temps passe à une vitesse folle et les émotions sont décuplées chaque jour que je passe en plus ici.

La vie au Husky Center est intense et malgré la fatigue qui s'accumule et les courbatures qui se font sentir, j'ai une curieuse sensation de bien-être quotidien.

Le travail est épuisant, les conditions thermiques particulières (entre -20 et +2) et passer 8 heures par jour dehors dans le froid est inhabituel mais la simplicité, la générosité et la gentillesse qui ressortent de tous ces moments me font oublier mes petites peines physiques.

Le séjour passe et touchera bientôt à sa fin. J'ai entendu dire qu'il ne fallait jamais être triste de ce qu'on ne pourra plus faire mais toujours être heureux de ce qu'on a eu l'occasion de pouvoir faire... Alors je vais essayer 😉

Moments inoubliables 

Ca y est, je crois que je sais tout faire, bien sûr loin, très loin de tout connaitre et je pourrais rester ici des années que j'en serais encore loin, mais la base est là et elle est bien ancrée.

Apprendre au paradis, ça n'a pas de prix. Ici j'ai appris à m'occuper des chiens, à les nourrir, nettoyer les cages, déblayer la neige, ranger les traineaux, accueillir les clients, préparer le repas, préparer les traineaux, mettre les harnais aux chiens..

Mais j'ai aussi appris à guider les clients, être dans le traineau guide de tête, les aider à changer de pilote, les prendre en photo, démêler les noeuds des chiens pendant les safaris...

J'ai aussi appris à être guide du coté moto-neige, être en queue de peloton, aider les clients en poussant les traineaux en pente, surveiller le tour.. J'ai évidemment et merveilleusement appris à conduire un traineau, en tant que guide, mais aussi les traineaux des clients, j'ai rendu heureuse une cliente hollandaise et une belge, j'ai permis à mon amoureux de venir profiter du moment avec moi..

Et j'ai appris à guider en raquettes... Mais je suis loin d'avoir écrit tout ce que j'ai appris ici et bien au delà des taches matérielles. J'ai appris à échanger en anglais tout un mois durant avec des personnes extraordinaires, j'ai appris de leur gentillesse, de leur confiance et de leur simplicité. J'ai aussi appris de la nature, de sa pureté et de sa force.... Bref... Je vous laisse profiter de la vidéo qui suit, instant de plaisir unique.

Une journée au travail 

Dur de faire ressentir tout un ensemble d'émotions par des vidéos. Ici, nous voilà au safari de 20 km, arrêt à la yourte pour faire des burgers de renne pour les clients, des saucisses au feu de bois et boire un jus de fruit du coin (dont je vous ai déjà parlé auparavant), pas évident hein?

Cette journée fut magique, un temps parfait, des chiens heureux, des guides éblouis et une belle vue depuis notre bureau du jour !! Les clients, une famille de Hollandais, ont été comblés.

Que de l'amour !!!  

Ce séjour passé seule ici, j'ai pu le partager pendant 3 jours avec l'Homme (ça fait presque publicité de parfum tout ça..), celui qui m'accompagne depuis bientôt 4 ans.

Il s'est acharné à la tache 2 jours durant... Hein tu vois, c'est pas évident hein? hein?? HEIN?????? Elle a pris du muscle ta chérie HEIN???

Bravo !  

Mais, après ce travail bien effectué, on a pu profiter d'une sortie traineau ensemble. 12 km rien que pour nous deux, sans clients, juste nos 6 chiens et Hannu (Oh il est de retour !!!!) pour nous suivre avec la moto-neige (toujours sécur')

C'est ce que j'appelle le but d'une vie, #couplegoal 

Magnifique moment passé rien qu'à deux, rien que pour nous, perdus au fin fond de la Finlande, quelle joie ! Merci à mes chers patrons pour leur confiance et leur gentillesse. C'est une liberté qui n'a pas de prix.

Notre moment à nous 

Certes il y a toujours des moments un peu plus durs, comme quand il faut nettoyer à peu près 40 cages à la pelle, casser la glace, faire du lancer de crottes (oui oui..) dans la grange à caca, faire 1000 km pour aller chercher les chiens, les ramener aux traineaux les plus éloignés et revenir... Tout ça 20 fois.. Les douleurs au dos, les glissades sur la glace, les douleurs aux bras, les petits fights entre chiens... Mais en fait tout ça, ce n'est rien comparé à tous les bonheurs autour...

Instants volés 

Les câlins des chiens, les rires des collègues, le soleil sur la neige, la neige qui tombe et qui nous fait croire qu'on se trouve dans une boule à neige sur un étendoir de magasin, les sourires des clients, les rencontres, la gentillesse, la vie en extérieur, la nature omniprésente, l'air frais, les chiens, les chiens, les chiens....

Bon, je peux rester ???

Ma vue au petit matin 
15
mars

Retenez moi ici encore un petit peu...

Cette expérience est de loin la plus intense et complète que j'ai jamais vécue. Le départ se fait proche, et les adieux sont là.

Je n'aime pas les adieux, mais ici ce ne sont que des au revoir... Et qui me raccompagne pour un dernier trajet ???? Vous l'aurez deviné, Hannu est là. Le hasard fait bien les choses...

Merci pour l'accueil que j'ai reçu, pour cette famille que j'ai découverte et qui m'a adoptée le temps de mon séjour. Merci les petits toutous pour votre amour. On s'attache vite à ces petites bêtes. Merci à vous tous pour votre humour, votre bonne humeur, votre gentillesse, votre joie de vivre. La Finlande, on m'en avait parlé plein de fois, mais aujourd'hui je comprends enfin ce qu'on y trouve.. Et j'en emporte un petit peu avec moi.

J'ai eu des soeurs, des frères, un oncle, un papa et une maman ici et ils seront à jamais ma petite famille Finlandaise.

Et salut Nitro "No Brain Dog", chien foufou, on te mettrait dans un dessin animé si on le pouvait.

Salut Reihu, magnifique chienne pleine d'amour aux yeux vermillons.

Et salut Hobo le sage, Gandalf The Legend, Lumi aux grandes oreilles, Hemmo et ses léchouilles, "Crazy" Kiri aux yeux bleus, Simo le costaud, Nisku le papi, Rosta le beau gosse ... Et les plus ou moins 90 autres chiens, je ne vous les citerai pas tous, mais tous sont dans mon coeur.

Je finis ce carnet de voyage avec un petit album photo pour que tout reste gravé, tout d'abord pour moi et pourquoi pas pour vous. Signalez moi si vous passez en Finlande un jour, je vous enverrai toutes les bonnes ondes que j'ai récupérées par ici.

Kiitos Finland

Trouver la paix 
La nature rien qu'à moi 
Tentative de construction d'igloo avec l'Homme 😀
Dernière journée de travail