Carnet de voyage

Le Semestre 7 ! 💛💚

5 étapes
6 commentaires
8 abonnés
Dernière étape postée il y a 13 jours
Après une année à découvrir l'école et la Bretagne, le S7 est l'occasion de découvrir le Monde! La promotion 169 de l'ENSAR part à l'aventure en envahissant les 5 continents. Le monde n'est pas prêt..
Du 14 août 2019 au 5 février 2020
176 jours
Partager ce carnet de voyage
6
août
6
août
Publié le 6 août 2019

Après une année à découvrir l'école et la Bretagne, le S7 est l'occasion de découvrir le Monde !

La promotion 169 de l'ENSAR part à l'aventure en envahissant les 5 continents. Pas sûr que le monde soit prêt à ça...

Pour ma part j'ai choisi de commencer par 2 mois au nord de l'Islande afin d'effectuer de la photo-identification de baleines. Après ça je pars vivre 3 mois à Edmonton, capitale de l'Alberta, au Canada. Durant ce second stage j'étudierai le crucifère du colza, un microorganismes qui détruit les cultures canadienne.

Durant cette grande aventure qu'est le S7 j'espère pouvoir profiter à fond de mes pays d'accueil mais également de leurs voisins comme par exemple la Norvège, la Suède ou encore les USA.

Je tiens ce carnet de voyage afin de partager mon aventure avec ma famille et mes amis mais également pour garder un souvenir indélébile de mon périple.

J'espère que ça vous plaira... Bonne lecture et bon voyage !

17
août
17
août

14/08/19

Aujourd'hui je commence un long périple...

Départ : Royan (France) mercredi 14 août 14h (heure française)

Arrivée : Husavik (Islande) jeudi 15 août 19h (21h heure française)

Ce voyage sera à base de train, d'avion et de BEAUCOUP de bus...

Je pars seule à l'étranger pour la première fois. C'est une grande aventure pour moi d'accéder à cette autonomie, mais je suis très heureuse de pouvoir vivre des moments comme ça qui permettent de se forger. Et puis l'aventure solitaire est de courte durée puisque je retrouve Constance à mon arrivée à Husavik jeudi soir. Antoine nous rejoindra le lundi suivant.

Je suis impatiente de découvrir l'Islande et ces paysages extraordinaires.

~~~~

Il est temps de prendre l'avion et de confier ma valise. Et là, c'est le drame... Ma valise pèse 25kg bien que la limite soit de 23kg! La panique se lit sur mon visage et l'hôtesse me laisse retirer quelques affaires. J'atteins finalement les 24,4kg et elle accepte gentiment de fermer les yeux sur ce léger excès. J'ai eu chaud...

J'ai finalement pris l'avion et suis arrivée sans encombre en ISLANDE !!

15/08/19

Arrivée à 1h du matin à l'aéroport de Reykjavik.

Mon bus part à 6h34 il me faut donc attendre à l'aéroport. Je parviens à dormir un peu, mais la journée s'annonce difficile pour cause de fatigue intense. Il me faut me préparer à un voyage de 12h30 avec quatre bus différents et des arrêts de parfois 2h dans le froid Islandais. Mais quels paysages !!! Ça vaut largement le coup de prendre le bus!

Il n'y a rien de plus beau que le Nord Islandais. Les paysages sont dignes des meilleurs films fantastiques, GoT ou le Seigneur des anneaux. J'aurais envie de dire qu'il n'y a que des landes à perte de vue, mais il y a également de nombreuses montagnes dont on ne voit pas le sommet. Celui-ci est perdu dans les nuages qui semblent parfois dévaler les pentes pour finalement s'engouffrer dans la vallée. J'ai également pu apercevoir un arc-en-ciel complet qu'on aurait dit posé sur un lac. L'Islande est un lieu vraiment unique parce que tout sur cette île a quelque chose de merveilleux et mystérieux à la fois. Les habitants quant à eux semblent vivre d'une simplicité déconcertante. Ils ont tout le confort qu'on peut attendre d'un pays tel que celui-là, mais sans pour autant être dans l'excès. Ils semblent se contenter de ce que le pays a à offrir et savent s'adapter aux particularités de leur territoire.

~~~~

Finalement, je parviens à prendre tous mes bus et à arriver à destination, Húsavík.

J'arrive dans une grande maison vide. Mes 7 colocataires sont absents pour le moment. Ce qui m'arrange plutôt bien. Ça me permet de m'installer, de prendre une douche et surtout de me reposer !

En parlant de douche...

~ Le saviez-vous,

Les Islandais utilisent l'eau chaude naturelle qui est chargée en souffre dans les habitations, d'où l'odeur d’œuf pourris. C'est un peu déroutant lorsque l'on prend ça douche la première fois, mais ensuite ça va beaucoup mieux.

Vers 21h30 les premières voix se sont faites entendre dans la maison, bien évidemment en anglais.

J'admets qu'il a été difficile le premier soir de se sociabiliser. Cela faisait depuis 14h la veille que je n'avais pas eu de conversation avec quelqu'un et la fatigue ne me permettant pas de faire des phrases construites en anglais je me suis tourné vers mes compatriotes. J'ai donc principalement échangé avec Constance et une étudiante française qui quittait la maison le lendemain matin.

Après une soirée de retrouvailles et de rencontre, j'ai fini par aller me coucher prête à découvrir ce qui m'attend durant ces deux prochains mois.

16/08/19

Ce matin, j'ai rendez-vous avec Charla, une de nos responsables, pour qu'elle m'explique comment utiliser le matériel et les différents documents qui nous sont fournis. En cherchant le "Research center" je me suis un peu perdue dans les rues d'Húsavík. C'est une ville qui je trouve ressemble beaucoup aux villes des Highlands écossaises. Des maisons assez simples avec des jardins à palissades. Pour ce qui est de l'église, elle est typique dans bâtiments nordiques qu'on peut s'attendre à trouver dans le coin. J'espère la visiter très bientôt car on n'a pas réellement découvert une ville tant qu'on a pas visité l'église.

En rentrant à la maison pour le déjeuner, on m'apprend que si je le souhaite, je peux partir pour ma première excursion dans moins d'une heure. Je mange donc rapidement et me prépare. J'enfile mon équipement digne des plus grands aventuriers du Grand Nord, on n'est jamais trop prudent face au froid.

~~~~

Constance et moi sommes prêtes pour ma première virée en mer qui durera 3h. Tout semble calme. Il pleut un peu, mais il ne fait pas trop froid et il n'y a pas trop de vent. Pourtant tout ne va pas se passer comme prévu.

Au bout de 30 min sur le bateau, j'ai un léger mal de mer mais rien de vraiment dérangeant, la mer est toujours calme mais aucune baleine à l'horizon...

Après une heure et demie le vent s'intensifie et la mer est de plus en agitée. Le manque d'expérience me donne l'impression que les vagues sont immenses et insurmontables pour notre petit bateau. Pourtant rien d'alarmant.

À partir de la deuxième heure le mal de mer commence à lui aussi s'intensifier. Il me faut fixer l'horizon mais c'est très difficile à cause du bateau qui ne cesse de tanguer. Finalement, je me vois dans l'obligation de descendre de la plateforme du haut de laquelle nous surplombions le pont. Je m'installe à l'arrière de bateau, les deux mains accrochées au rebord pour pouvoir affronter les secousses provoquées par la houle. J'ai passé presque une heure sans bouger accrochée à cette rambarde à fixé l'horizon. Aucune baleine en vue, aucun animal ne semble vouloir se montrer, ni dauphin, ni oiseau. J'admets que dans mon état, seul le retour au port m'intéresse. Lorsque j’aperçois enfin la terre un soulagement immense m'envahit. Lorsque le bateau s'approche du port les secousses cessent. Je peux enfin me décrocher du rebord froid du bateau. Je me rends enfin compte qu'il est difficile de bouger mes doigts tant ils sont gelés. Je parviens finalement à réchauffer mes mains, le chocolat chaud proposé en fin d'excursion y est sûrement pour quelque chose.

Bien qu'aucun animal n'est été aperçu et que la traversée fût mouvementé, je compte bien renouveler l'expérience. Être sur un bateau a quelque chose de tellement magique. J'espère vraiment qu'en tant qu'ingénieur halieutique, j'aurais l'occasion d'en faire très régulièrement.

Finalement nous sommes rentrées à la maison pour nous réchauffer et profitez de nos colocataires qui étaient tous en train de travailler sur leurs différents projets dans le salon. C'est vraiment intéressant de pouvoir échanger avec eux.

~~~~

Avec Constance nous avons décidé de parler anglais même entre nous histoire de pratiquer davantage et ainsi de progresser le plus vite possible. Nous espérons tenir cet engagement.

~~~~

L'ambiance de la maison est très bonne, on s'y sent très vite comme chez soit. J'espère que les prochains jours seront tout aussi intéressant...

Pour ce qui est des sorties en mer, le mauvais temps semble être revenus pour le weekend nous ne pourront donc pas partir sur le bateau les deux prochains jours. Un weekend de balades et de découverte des alentours m'attend.

See you soon!

20
août
20
août

19/08/2019

Après un weekend très calme à base de sieste et de promenades en ville je suis prête à attaquer cette nouvelle semaine.

~~~~

Lundi matin, je me suis levée à 7h30 pour espérer aller sur le bateau de 8h30. Arrivée au port, on nous apprend qu'il n'y a pas de place avant 13h30. Nous sommes donc allée nous recoucher après avoir travaillé une petite heure au "Research Center" (tout de même un peu de travail).

Après manger nous sommes donc partis, Constance, Sinnova (une stagiaire novégienne) et moi, pour le trip de 13h30. La mer était plus calme que lors de ma précédente excursion et le temps meilleur. Pour une fois, il ne pleuvait pas.

La première heure s'est très bien passée, mais j'ai recommencé à être malade. Après avoir pris un cachet contre le mal de mer ça allait déjà mieux. J'ai donc continué le trip en espérant enfin croiser ma première baleine et si possible réussir à prendre une belle photo. Je me suis même entraînée à en prendre, ce qui n'est pas si évident sur un bateau qui tangue, surtout avec un appareil photo aussi lourd!

Au bout de deux heures, toujours rien! On commence à désespérer. Le bateau devrait commencer à faire demi-tour, mais il continue à s'éloigner.

Au bout de 2h30 j'aperçois ma première baleine! Une baleine à bosse ou Humpback Whale. Elle est très loin mais ça valait largement le coup. Lorsqu'on aperçoit une baleine on oublie le froid, le mal de mer, tout! Le plus important est de réussir à prendre une belle photo pour pouvoir faire une identification.

Après quelques minutes le bateau commence à rentrer au port. Nous avons déjà 30min de retard sur le planning. Pourtant sur le chemin du retour une surprise nous attendait. Nous avons croisé de magnifiques dauphins qui ont voulu jouer avec le bateau. C’était vraiment génial! L'avantage des dauphins c'est qu'ils n'ont pas peur du tout de s'approcher, on peut donc les observer des très prêt! On pourrait les toucher simplement en tendant le bras hors du bateau. Malheureusement, nos appareils ne peuvent pas prendre de photo de ci prêt... Mais le souvenir de ce moment reste intact!

Après quatre heures en mer je peux enfin rentrer me reposer. Ce fut une super journée!

20/08/2019

Le lendemain la journée commence par un ciel bleu et du soleil. C'est la première fois que je vois ça depuis mon arrivée. Comme la veille nous décidons d'essayer d'aller sur le bateau de 8h30. Cette fois il y a de la place. Constance, Sinnova et moi-même partons pour 3h en mer par un temps magnifique!

Nous croisons assez rapidement notre première baleine, encore une Humpback Whale. Je parviens à la prendre en photo et celles-ci sont parfaites pour l'identification. Durant presque une demie-heure nous recroisons cette même baleine et chaque fois je parviens à prendre de belles photos. Je suis vraiment très fière de mon travail.

Contrairement aux autres excursions je ne suis pas malade et je ne vois même pas le temps passer. Vers la fin du trip nous croisons une Minke Whale. C'est une espèce de baleine plus petite et plus difficile à avoir en photo. Je parviens tout de même à prendre sa nageoire dorsale!

Excursion de 8h30  ( nous sommes le matin et le soleil semble pourtant être en train de se coucher)

Sur le chemin du retour nous recevons un message de nos colocataires qui ont besoin d'aide pour des excursions à 12h30. Constance et moi nous portons volontaires. Nous rentrons donc rapidement à la maison pour manger et repartir dans la foulée.

Durant cette excursion j'étais avec Beverly (une singapourienne) et Amelie (une allemande). Je les ai aidées à prendre des mesures pour leur projet. C'était vraiment intéressant de travailler comme ça sur le bateau et pas simplement d'attendre les baleines. Durant le trip, nous avons tout de même croisé une Humpback Whale. Cette fois je n'avais pas de photo à prendre et c’était vraiment bien de pouvoir simplement l'observer.

~~~~

Antoine nous a rejoint durant la soirée et nous avons profité de son arrivée pour tous aller voir le coucher de soleil sur les falaises d'Husavik. Sûrement un des plus beau couché de soleil que j'ai pu voir!!!

See you soon!

24
août
24
août
Publié le 26 août 2019

23/08/2019

Aujourd'hui nous partons pour une journée de Roadtrip aux alentours de Myvatn, une ville pas loin d'Husavik.

Au départ je pensais raconter cette journée avec un album photo mais finalement j'ai choisi de faire une vidéo!

(Ma toute première vidéo... je promet de m'améliorer 😛)

"Ce n'est pas la qualité qui fait la vidéo mais la détermination du monteur"

7
sept
7
sept

Le chapitre 4 arrive !

Voici quelques photos des derniers jours pour patienter un peu.

Ces photos ont été prises à Húsavík et aux alentours.


À très bientôt !