Carnet de voyage

Une semaine à Stockholm

M
Par
9 étapes
4 commentaires
Par Marie
Une semaine pour une première approche de la Suède, en pleine canicule !
Du 23 au 30 juillet 2018
8 jours
Partager ce carnet de voyage
1

Notre vol est arrivé à Stockholm-Arlanda vers 15 heures le lundi 23 juillet. Récupération de la voiture réservée de France et en route pour le camping Flottsbro à Huddinge, au sud de Stockholm où nous attendait notre chalet. Très très chaud...

Voyagez en circuit individuel, personnalisé et abordable

Plus de 50 circuits inspirés des meilleurs blogs MyAtlas
Personnalisation facile en quelques clics de votre voyage
Devis instantané, réservable en ligne, sans intermédiaires
2

Quoi de mieux que la plus ancienne ville de Suède pour commencer notre voyage ? Sigtuna se situe au bord du lac Maelar, au nord de Stockholm. Elle a été fondée par le roi Erik dans les années 970. Il reste du Moyen-Âge un réseau de petites rues, les ruines de trois églises et des pierres runiques.

L'atmosphère est très agréable, la promenade dans la ville et au bord du lac vaut le détour.

3

La circulation en voiture dans Stockholm n'étant pas recommandée, nous avons privilégié les transports en commun. La carte SL Access avec un abonnement pour 7 jours nous a permis de voyager avec le pendeltåg (train de banlieue vers Stockholm), le métro, le bus et même le bateau, pour 320 SEK (environ 32 euros).

Pour notre première journée dans la capitale, nous avons commencé par une visite à l'Office du Tourisme, dans le quartier de Norrmalm, environné de grues et de chantiers. Ensuite, direction la vieille ville, ou "Gamla Stan" en suédois, en passant par la rue Drottning.


Vue sur la vielle ville 

Pour notre balade dans la vieille ville, nous avons plus ou moins suivi le circuit recommandé par le Guide Vert. On en retient les quais, la cathédrale, la place Stortoget (où nous avons déjeuné dans une ... pizzeria !) avec le musée Nobel et la jolie fontaine, et les rues commerçantes de Österlånggaten et Västerlånggatan.

Place Stortorget, fontaine, Musée Nobel - Österlånggaten, la plus vieille taverne, maison de la Noblesse -  Dans la cathédrale
4

Pour notre deuxième jour de visite, direction Östermalm et, pour commencer, la tour des Télécoms, qui nous promet une vue à 360° sur Stockholm, à une hauteur de 155 m. Le métro nous a déposé à Karlaplan et là, nous avons traversé le Ladugårdsgärdet, grande prairie servant de lieu de rassemblement, en plein soleil.

Mais la vue de là-haut valait le coup, de même que la pause fika (boissons et petits gâteaux).

5

Nous sommes repartis au pas de course pour arriver à temps pour notre rendez-vous à 14h30 : croisière de 50 minutes sur un bateau mouche.

6

Pour le troisième jour de visite : l'île des Musées, Djurgården. On y trouve plusieurs musées dont le parc de Skansen, musée à ciel ouvert le plus ancien de Suède, datant de 1891. Son fondateur a voulu figer le temps en y transportant des fermes et des habitations de toutes les régions de Suède. On y découvre l'habitat rural et le mode de vie souvent rude des populations.

Il est complété par un zoo présentant les animaux de Suède...

... et par une jolie roseraie avec la statue de Carl von Linné, naturaliste suédois qui a fondé les bases de la classification des espèces vivantes.

La chaleur et la fatigue nous ont fait renoncer aux autres musées prévus, le musée nordique, le musée Abba et le fameux musée Vasa présentant un vaisseau du XVIIème siècle.

7

Quatrième jour de visite de Stockholm et risque de pluie annoncé, donc direction le Palais royal pour être à l'abri.

Si l'extérieur du Palais semble un peu austère, l'intérieur vaut vraiment la visite. Dans les appartements royaux, les pièces d'apparat, notamment la galerie, sont somptueuses. Le Trésor royal (où les photos sont malheureusement interdites) présente les couronnes anciennes et actuelles, qui ne sont plus portées par les souverains depuis 1970.

L'histoire d'amour malheureuse entre la reine de France Marie-Antoinette et le comte Axel de Fersen est mise en scène dans l'exposition temporaire "I love you madly" (d'un extrait de lettre de la reine), avec des documents d'époque et les carrosses et calèches du 18e siècle.

Vue de Stockholm à partir du Palais Royal
8

Pour le dernier jour, notre visite s'est terminée par une balade dans les rues de Södermalm, le quartier branché de Stockholm, où se déroule en partie la saga Millénium.

9

En conclusion, Stockholm nous a moins dépaysés qu'on aurait pu le penser. C'est une capitale très européenne. Mais une différence avec nos villes françaises : l'absence à la fois de policiers et de SDF dans les rues !

Il nous reste encore tant de choses à voir : les musées, les jardins publics, l'archipel et ses nombreuses îles dont Sandhamn... Il nous faudra donc revenir à Stockholm, en complétant par un séjour en Dalécarlie, la Suède comme on l’imagine, pleine de maisonnettes rouges en bois, de lacs et de grands espaces.