Expédition en Antarctique

Je m’apprête à partir 2 mois en mission océanographique sur les côtes de l'Antarctique (Mer d'Amundsen). Je vous invite donc à partager mon quotidien à bord d'un bateau de forage scientifique !
Du 12 janvier au 23 mars 2019
71 jours
13
janv

Ça y'est c'est le grand départ!

La valise est prête!
La valise est prête!
Aéroport Charles de Gaulle
Aéroport Charles de Gaulle

Après presque un an d'attente il est enfin temps pour moi de prendre l'avion et de partir pour le Chili! Demain matin j’atterris à Santiago du Chili pour y rester 2 nuits. Après cela, direction Punta Arenas et embarquement prévu le 19 Janvier à bord du Joides Resolution.

On se retrouve demain pour la visite de la capitale chilienne!

13
janv

Quatorze heure de vol sans escale c'est long... MAIS le jeu en vaut la chandelle. En effet durant les 30 dernières minutes j'ai pu assister au survol de la Cordillères des Andes !! Pour rappel, "La Cordillera de los Andes", c'est LA chaîne de montagne continentale la plus longue du monde avec pas moins de 7100 km au travers de l'Amérique du Sud. Son plus haut sommet : le Aconcagua, culmine à 6962m (situé en Argentine).

Une fois passés les 2 contrôles à l'aéroport ainsi que l'installation à l'hôtel, il est temps d'aller visiter le quartier Provindencia!

Ce quartier c'est un peu comme un écrin de nature au milieu d'une capitale ou alors un petit village très coloré et fleuri, j'hésite encore...

Et pour finir, ascension de la Colline de San Cristobal avec à l'arrivée une vue panoramique époustouflante sur Santiago! Je ne vous cache pas que la montée fut rude, surtout sous 30 degrés... Du coup la descente s'effectua par le funiculaire.

14
janv

Aujourd'hui visite du centre de Santiago à pieds!

La matinée commence avec le quartier "des bonnes affaires" avec la rue Patronato en passant par Bellavista. C'est une rue entièrement dédiée aux commerces et en particulier aux vêtements. Ce sont des centaines de magasins qui se succèdent les uns tous plus colorés que les autres...

Barrio Bellavista 
Barrio Patronato 

Que serait une visite à Santiago sans passer par le "Vega Central". C'est un marché de nourriture labyrinthique où l'on peut passer des heures! De la viande, des fruits, des légumes... il y en à pour tous le goûts. Cependant on est loin des standards des marchés français.

Après cette parenthèse gustative, direction la Plaza de Armas et le centre de Santiago. Beaucoup de gens dans les rues mais ville plutôt calme!

Ensuite passage obligé devant la Moneda alias le siège de la présidence du Chili. C'est un bâtiment très impressionnant qui fut construit par les espagnols en 1784. Mais qui dit président dit aussi périmètre de sécurité devant le bâtiment. Il me sera donc impossible d'approcher. Cependant un centre culturel de la Moneda existe et se trouve derrière le Palais. Très joli lieux avec des expositions gratuites.

Cette journée se conclue par une seconde "ascension" de colline : Cerro de Santa Lucia! C'est une colline absolument magnifique, un havre de paix où l'on peut se mettre à l'ombre des arbres et contempler la vue. En effet la colline culmine à plus de 600m offrant ainsi une vue à 360 degrés sur la capitale. Mais assez parlé, je vous laisse découvrir ça en image!

On se retrouve demain à Punta Arenas!

15
janv

Aujourd'hui départ vers Punta Arenas. Vol qui s'est avéré plus long que prévu et qui est arrivé avec une heure de retard MAIS... pas de photos car j'étais placé du côté de l'allée! Donc un peu déçue...

J'ai donc quitté le ciel bleu de Santiago pour le ciel de bleu de Punta Arenas! Et oui aujourd'hui très beau temps avec certes un peu de vent mais ce n'est rien comparé à la tramontane que j'ai quitté en partant...

Transfert de l'aéroport vers Punta Arenas (Route 9)  


Arrivée à Punta Arenas, je m'en vais faire un petit tour très rapide de la ville, en passant par la Plaza de Armas (classique), le marché municipale et des artisans (où j'ai dégusté de très bonnes empañadas) et avec un petit arrêt bonus à "la casa del pan".

Voilà c'est tout pour aujourd'hui malheureusement, mais demain une jolie journée bien remplie s'annonce! A demain tous le monde.


Ps: je finis d'écrire cet article à 22h30 et il ne fait pas encore nuit !

16
janv

Hola Chicos hola Chicas!

Départ à 9h30 pour Fuerte Bulnes à 60 km au sud de Punta Arenas! On longe donc le détroit par la route 9 sur plus de 50 km. Et le moins que l'on puisse dire c'est que cette route est très belle ET fleurie! En effet la floraison des lupins donne beaucoup de couleurs à la Patagonie. On notera aussi la présence d'un lion de mer perché sur rocher le long de la route !

Sur la Route 9 

On arrive donc au Parc du Détroit de Magellan, mais il faut parcourir quelques kilomètres de plus pour passer les tours en bois. Ensuite on arrive au musée du détroit, endroit absolument magnifique et avec une très belle vue sur le détroit. J'ai eu la chance d'avoir un guide pour moi toute seule ce qui évidemment est très appréciable mais rare! Beaucoup d'information sur la formation du détroit mais aussi sur sa colonisation sans oublier la faune et la flore présente dans cette région.

Panoramique depuis la terrasse du Musée 

Une fois la visite du musée terminé, direction le Fort Bulnes. (Là encore une visite guidée en tête à tête avec le guide!) Ce qu'on peut voir à cet endroit c'est une reconstruction à l'identique du fortin des premiers colons chiliens. En effet, après l'apparition des bateau à vapeur, et de la popularisation du détroit de Magellan il devint essentiel pour le Chili de revendiquer cette terre et c'est ainsi que en 1843 une colonie fut envoyée à cet endroit pour ériger un drapeau! Après quelques années de famines et de maladie le gouvernement décida d'en faire "une prison" avec comme seuls gardes des militaires "en punition". Une mutinerie puis une autre... au final le fort fut brûlé par Miguel José Cambiaso (une personne très méchante on m'a dit!). Le fort fut ensuite reconstruit entre 1941 et 1943.

Furte Bulnes 

Après la visite du Fort il y a un sentier qui fait le tour de la pointe, avec de très beaux panoramas sur le détroit mais un peu de vent ! (Merci à mon guide Critsobal pour la photo!)

Retour 14h, repas, puis visite du Musée Régional Salesiano Maggiorino Borgatello. C'est un musée qui expose des témoignages ethnographiques passionnants et des documents sur l'histoire des missions. On apprend un peu plus sur les ethnies qui vivaient dans la région avant que les Occidentaux ne décident de les en déloger... On en apprend aussi beaucoup sur la faune et la flore et l'histoire locale du pétrole.

La journée se finit par une petite promenade dans le joli cimetière municipale de Punta Arenas. Je reste surprise par la taille de certains mausolées qui ressemble à de vraies petites maisons mais aussi par les nombreuses tombes colorées.

Et voila c'est finit pour aujourd'hui mais demain on se donne rendez-vous pour la visite de Torres Del Paine!

Ps: Aujourd'hui le Joides Resolution est enfin arrivé, j'ai donc pu le voir !!

Le voila!  
17
janv

Départ 5h30 du matin ! C'est le prix à payer pour passer une journée execptionnelle et encore s'il y avait un mot plus fort je l'utiliserai!

On commence dont cette journée par un long moment dans le minibus et on finit par arriver à la ""Cueva del Milodon" (la grotte du Mylodon). C'est un quoi un Mylodon vous allez me dire ? Et bien le Mylodon c'était un mammifère de la famille de paresseux actuels, en gros c'était un très gros paresseux! La grotte en elle même est très impressionnante avec une cavité de plus de 200m de long MAIS impossible de voir les fossiles retrouvés dans cette grotte, en effet les restes du Mylodon sont actuellement à Londres (les chiliens sont entrain de demander leur retour au pays).

Cueva del Milodon 

Une fois la visite terminée on prend la route pour le magnifique Parc National de Torres Del Paine !

Avant d'entrer dans le Parc 

Et là je ne vais pas écrire grand chose car les photos vont parler d'elle même... Le seul truc à dire c'est qu"il a été inauguré le 13 mai 1959 et depuis 1978 il est déclaré comme réserve de la biosphère par l'UNESCO (et vous allez voir pourquoi..)

Direction le "Lago Grey" (Lac Gris)

Un pont qui bouge avec le vent c'est toujours marrant ! 
Le lac Gris avec une vue magnifique sur le Paine Grande (3050m)
Et au loin on peut aussi apercevoir le Glacier Gris (Iceberg en vue!) 
Lac de Péhoé (la couleur est naturelle)
Cascade de "Salto Grande"  (65m de haut)
Lac de Nordenskjöld
Cascade de Paine (avec les Torres del Paine en arrière plan) 
Quelques Guanacos  (Camélidés sauvages)
Des Nandous de Darwin. Pour la petite histoire, ce sont les mâles qui s'occupent des œufs et des  petits!
D'autres paysages durant les transits

Voila un aperçu de cette longue mais fantastique journée!

Aujourd'hui (enfin le 18) Il n'y aura pas d'autre mise à jour du blog car demain j'embarque sur le Joides. Donc rendez-vous peut-être demain soir à bord du bateau!

19
janv

Bonjour à tous !

Aujourd'hui beaucoup de choses commencent à se mettre en place et notamment la vie à bord du bateau.

La visite du bateau fut intense mais à la fois compliquée car le bateau est très grand et ressemble à un labyrinthe !

Je vous laisse avec quelques photos en attendant une vraie visite guidée du bateau.

20
janv

Bonjour a tous!

Aujourd'hui je vais vous faire visiter un petit peu le bateau tant que nous avons encore internet !

Comme vous le savez peut être ou pas je partage ma cabine avec quelqu'un, une américaine au nom de Michelle. Les cabines sont petites mais très bien équipées et très confortables. Nous avons 2 lits, un bureau et un lavabo dans notre chambre.


Intérieur de la cabine.

En ce qui concerne la salle de bain nous la partageons avec 2 autres filles pour le moment mais une fois que nous serons en quarts nous serons seulement 2 en même temps par salle de bain.

Salle de bain et toilette

Après ça, l'une des choses importante c'est évidement la nourriture ! Nous avons donc un lieu dédié à cet effet avec 4 repas par jours et 4 pauses café par jours. Qui dit bateau américain dit aussi sodas En libre service ainsi que machine à glace ! Et oui même en Antarctique nous pourront savourer une glace !

Salle de restauration

Le dernier endroit qui va s'avérer important pour nous est la salle de conférence ! C'est l'endroit où toutes les réunions ainsi que les formations vont s'effectuer.

Salle de conférence

Voilà j'espère que ce petit tour vous aura plu et j'espère pouvoir vous montrer plus du bateau demain. Bisous !

21
janv

Bonjour à tous ! Nous sommes encore à quai pour le moment donc je peux encore vous montrer quelques trucs.

Tout d'abord nous avons un logo pour notre expédition!


Logo expédition 379

Sinon en ce qui concerne la vie à bord je commence à me familiariser avec le bateau et à enfin savoir où je vais ! Ce qui est plutôt pas mal au bout de 2 jours... par contre il ne faut pas avoir peur de prendre des escaliers avec une pente très impressionnante! Ou encore d'arpenter des couloirs assez étroits.

Il faut aussi que je vous montre les salles de détente. En effet il y a un salon avec des livres et des jeux à disposition mais aussi une salle de projection afin de regarder des films ! Il y a plus de 900 films disponibles à bord !! Et comme vous avez pu l'apercevoir sur une photo précédente, il y a une salle de sport qui est vraiment très bien équipée.

Pour les moments de détente

Pour le moment nous ne profitons encore pas de ces équipements car nous passons notre temps off à terre afin d'en profiter le maximum. Par exemple chaque jour je vais dans un petit marché municipal pour leur wifi et mettre à jour le blog. D'ailleurs je vais vous montrer à quoi il ressemble car c'est vraiment trop mignon !

Marché Municipal connu aussi sous le nom de wifi gratuite !

Comme vous l'avez sûrement compris pour l'instant il ne se passe pas grand chose à bord pour les scientifiques à part des réunions ainsi que des formations à la sécurité. J'ai notamment pu avoir le plaisir d'essayer l'une de ces combinaison de survie qui vous font ressembler à Casimir ! (Photos bientôt ).


Voilà c'est tout pour aujourd'hui. Demain j'espère pouvoir vous faire visiter l'extérieur de bateau ainsi que les laboratoires.


À bientôt !

22
janv

Bonjour à tous !

C'est officiel nous larguons les amarres demain matin à 6h MAIS nous ne partons pas pour le large (Toujours en attente de matériel ), nous partons seulement un peu plus loin pour laisser la place à un autre navire scientifique : le Nathaniel B. Palmer ! Mais cela implique nous ne pourrons plus à terre.


Aujourd'hui comme prévu j'ai pu visiter le laboratoire dans lequel je vais travailler 12h par jour et pendant 2 mois !

Je vais partager ce laboratoire avec 3 autres personnes pendant notre quart. Et le mieux c'est que nous sommes le seul laboratoire à avoir une très belle vue sur l'extérieur !

Voilà le laboratoire ainsi qu'une photo du microscope électronique

Il ne reste plus que à attendre que les premières carottes fassent leur apparition et le travail pourra commencer !


Nous avons aussi fait quelques formations sur notamment comment faire s'il on devait abandonner le bateau. Et l'une des choses importante est la combinaison de survie... évidemment j'ai servi de cobaye pour cette démonstration et les photos parlent d'elles même... (on ne se moque pas! )

Une combinaison de survie un peu grande au passage !

Mise à part ça c'est notre dernier jour à terre donc je suis allée profiter un peu de la ville en allant notamment à la Cerro de la Cruz ! Une très jolie vue sur la ville et sur le port.

Un petit tour en ville

Voilà pour aujourd'hui. J'espère que tout va bien pour vous France !

À bientôt

23
janv

Bonjour tout le monde !

Ça y'est nous avons pris la mer, nous sommes actuellement entrain de traverser le détroit de Magellan et j'ai déjà pu voir mes premiers dauphins! Cependant je n'ai pas pu prendre de photos car nous étions en pleine formation et donc pas équipé pour ça! Mais c'est de bonne augure pour les prochains jours.

Sinon en ce qui concerne l'expédition, nous avons fait notre premier "exercice" qui simulait une évacuation du bateau. Cela consiste à se rassembler pret des bateaux de survie avec notre combimaison de survie, notre gilet de sauvetage, un casque et des vêtements chauds ! Et ensuite nous sommes rentrés dans un des bateaux afin de voir l'organisation interne.Dans chaque bateau il y a de quoi boire et manger mais il y a aussi un moteur avec un poste de pilotage.

Voici les bateaux de survie, il y en a 4 en tout 

Sinon pas grand chose de plus, les conditions de naviguation sont encore bonnes pour le moment et les paysages sont plutôt chouettes!

Voila pour aujourd'hui, en espérant que demain je ne sois pas trop malade pour pouvoir vous donner plus de nouvelles!

24
janv

Bonjour à tous,

Premièrement petit point sur la naviguation, nous sommes entrain de passer la pointe sud du Chili et nous allons bientôt arriver dans le passage de Drake. Pour l'instant je croise les doigts, je ne suis pas malade du tout, juste un peu fatiguée.

En ce qui concerne la faune marine il y a aussi du nouveau, en effet aprés avoir poster sur le blog hier je suis allée sur le pont (et cette fois avec mon appareil photo), et j'ai pu prendre de jolies photos !!

Dauphins et phoques 

Aujourd'hui c'était le jour de la visite du bateau et notamment du site de forage, le derrick. Je ne sais pas si vous le savez tous mais le Joides resolution est un ancien navire pétrolier il est donc parfaitement équipé pour aller forer en eaux profondes. Évidemment c'est un endroit assez dangereux avec des outils et des machines plus lourdes les unes que les autres.

Je ne vais évidemment pas vous expliquer toute la partie technique et logistic qu'implique de tels forages, en tout cas ce qu'il faut savoir c'est qu'il existe 3 types de forages différents à bord (cf la photo avec les 3 têtes de forage). Et chaque type de forage est utilisé en fonction de son habilité à pénétrer des terrains plus ou moins résistants.

Sinon, si vous vous demandez ce que je fais le soir, et bah sachez que hier soir je suis allée faire un puzzle dans le salon tout en regardant la TV! Et oui il y a plein de chose à faire sur ce bateau!

Nous serons encore en transit pendant probablement 5 jours si tout se passe bien, mais nous devrions ne plus avoir internet dans 3 ou 4 jours! Je vous tiens au courant.

A demain!

25
janv

Pas grand chose à dire aujourd'hui car toutes les activités on été reportées pour cause de grosse mer. Et oui nous sommes dans le passage de Drake!

Je n'ai pas pu non plus sortir pour prendre des photos car le capitaine nous l'a strictement interdit.

Je n'ai pas franchement été malade car dès que je sentais que je n'allais pas bien j'allais m'allonger dans la chambre ou dans le salon.

J'espère pouvoir vous en dire un peu plus demain mais pour l'instant je vous laisse avec de jolies photos.

26
janv

Bonjour tout le monde !

Aujourd'hui nous nous trouvons à exactement 1100 milles nautiques de notre premier forage, soit 2037.2 km !

Sachant que nous faisons du 10 milles nautiques par heure (18.52 km/h), combien nous reste-il de temps de naviguation avant d'arriver??


La réponse était : 4.5 jours ! Evidemment cela sous-entend que les conditions de naviguation restent comme elles sont aujourd'hui.

Sinon, on commence à mettre en place notre méthode de travail pour que tout soit prêt une fois la première carotte à bord.

J'ai pensé vous faire une petite liste des articles déjà parrus dans la presse à propos de l'expédition vu que aujourd'hui je n'ai pas grand chose à raconter !

Vous pouvez aussi suivre la mission sur d'autres plateformes même si la plupart sont anglais!

  • Facebook JOIDES Resolution
  • Twitter @TheJR
  • Instagram joides_resolution
  • Hashtags #IODP #Exp379

Et juste pour info, nous avons à bord 2 personnes qui s'occupent de la communication, je vous invite aussi à regarder ce qu'elles font :

  • Karen’s #AntarcticLog BD Instagram #antarcticlog Twitter @doodlebugkry Facebook Karen Romano Young www.antarcticlog.com
  • Vivien Photographe, écrivaine et réalisatrice Twitter: @drvivcumming Instagram: @drvivcumming Facebook: Viv Cumming www.viviencumming.com

A demain!

27
janv

Bonjour à tous, comme avez surement pu le lire dans le titre cet article sera la dernière mise à jour du blog avant le transit de retour. En effet il est fortement probable que nous passions la ligne de non-couverture par les satellites cette nuit! Et oui je ne pensais pas pouvoir dire ça au 21ème siècle et pourtant c'est possible !

Le programme de la journée fut plutot dense, avec ce matin un nouvel exercice d'évacuation, ensuite une visite de l'endroit ou la magie du forage va bientot avoir lieux ( la première carotte est attendue autour du 31 janvier), puis la journée s'est achevée avec une présentation scientifique sur la mise en place de la calotte glaciaire en Antarctique ( et oui il n'a pas toujours fait froid la bas !).

Michelle et moi prêtes pour l'exercice 

De plus d'ici quelques jours nous allons commencé nos quarts, pour ma part il sera de minuit à midi et 7 jours sur 7 ! Je pense qu'une fois la première carotte à bord, le temps va passer très vite et nous allons tous rentré dans une sorte de routine. Évidemment ne pas avoir de contact avec l'extérieur va être un peu compliqué pour moi comme pour vous (je pense notamment à mes parents !) en tout cas sachez que je penserais fort à vous tous et que tout va bien se passer !


Je vous dis donc à bientot (40 jours?) et on se retouve pour de nouvelles aventures!


Bisous Bisous

29
janv

Et oui je suis encore là ! Mais pour combien de temp je ne sais pas !

Je commence à me mettre au rythme de mon quart donc hier couché 19h et ce matin levé 4h ! Et oui c'est tot, mais ça m'a permi de voir les premiers flocons de neige ainsi que les premiers ICEBERGS !

On se rapproche doucement mais surement du but ainsi que du cercle polaire..

Désolé pour la qualité de l'image, je n'avais pas mon appareil photo 
30
janv

Toujours internet !!

Je suis levée depuis minuit et je vais aller me coucher vers 14h !

Nous devrions arriver sur le premier site de forage dans la soirée, mais commencer à forer seulement une quinzaine d'heures plus tard car le processus de mise en place du pipe est un peu long. De plus une fois arrivés sur zone, le capitaine doit monitorer les conditions météos afin d'être sur que l'on peut commencer.

C'est assez dur de rester éveillée toute la nuit donc on essaie de s'occuper comme on peut... Notamment en allant prendre l'air dehors (il fait moins froid icic que en France) et en regardant le levé du soleil sur les icebergs ainsi que............... LES BALEINES !!! Et oui premières baleines à bosse aperçues, un peu loin, mais qund même, ça compte !

Icebergs, baleines et moi ! Un chouette trio ! 

En espérant pouvoir vous faire vivre la première "core on deck" !!

Bisous bisous

31
janv

Bonjour tous le monde, nous sommes arrivés au lieu du forage et nous allons forer à plus de 4000m de profondeu r! Le pipe est presque finit d'être assemblé et la premiere carotte devrait être la d'ici une paire d'heure ! Ce qui veut dire aussi que je devrais pouvoir avoir internet pendant tout le temps du forage de ce site, ce qui est une bonne nouvelle pour vous comme pour moi !

Cependant je serais surement déjà dans mon lit quand cela arrivera donc pas de "core on deck" pour moi aujourd'hui, je me rattraperais la nuit prochaine.

Sinon aujourd'hui nous avons fait notre cérémonie de passage du cercle antarctique alias la cérémonie des nez rouges (66° 33' 47,445" de latitude sud) qui consistait en une course de manchot, après avoir rencontrer en personne le dieu Neptune ! Il fallait transporter un oeuf (dur) sur ses pieds et passer le relais à une autre personne. Inutile de vous dire l'état des oeufs une fois le challenge plus ou moins réussi...

photo : Vivien Cumming

La récompense? Un nez rouge et une médaille ! Une photo de groupe en extérieure est prévue d'ici une dizaine de minute.

Photo de groupe avec Neptune
Theresa, Michelle et moi avec nos recompenses  

Sinon aujourd'hui pas de mammifères ni d'oiseaux!

A demain et bonne Nuit ( il est presque 13h).

1
fév

Bonjour à tous ! Je vous écris aprés une très longue de nuit de travail ! En effet la première carotte est arrivée à 17h puis ensuite tout s'est enchainé très vite, à vrai dire on ne voit pas passer les 12h de quart...Nous avons à l'heure actuelle 11 carottes représentant une centaine de mètre de long.

Une carotte entière 

Les paléontologistes sont les premiers à avoir des échantillons car après il y a un long processus de lavage, tamisage et séchage ! Ensuite les carottes (qui font au total 9.5 m) sont coupées en section ~1.5m puis passées dans plusieurs machines (rayons X, NGR,...) pour connaitre les propriétés physiques du sédiment. Aprés cette étapes les carottes sont coupées en 2 dans le sens de la longueur afin d'obtenir 2 moitiés de carotte identiques.

Exemple d'une carotte découpée en 6 sections 

L'une des moitié va servir d'archive alors que l'autre sera utilisée pour prélever d'autres échantillons. Ensuite les sections sont décrites (couleurs, lithologie,...) par un groupe de sédimentologistes.

Une fois que tout ce travail est fini, les carottes sont stockées dans des raques avant d'être descendues dans une salle réfrigérée pour être mieux conservées !


Voila maintenant vous en savez un petit peu plus, même si je n'ai pas tout dit !

Pour finir voici la photo officielle du premier passage du cercle Antarctique, et comme vous pouvez le voir je n'avais pas très chaud !


Sur ce, je vais aller me regarder une série, prendre une douche et allé me coucher.

Bisous Bisous

2
fév

Bonjour tous le monde !

La nuit fut longue mais pleines de jolies trouvailles !Je ne peux pas trop vous en dire plus car les résultats sont confidentiels mais en tout cas il y a du travail !

Par contre ce que je peux vous dire c'est que depuis hier nous n'avons que deux nouvelles carottes car les icebergs nous obligent à arréter de forer et à nous déplacer de quelques mètres et évidemment ça prend du temps...

Les conditions météos ne sont pas top non plus, il neige depuis 2 jours et la visibilité est très mauvaise, ce qui ne facilite pas le travail des 2 personnes spécialisées dans l'observation et la prédiction de la glace (icebergs et glace de mer).

Les choses avancent donc lentement mais surement, il est même prévu que l'on reste 2 semaines sur ce site.

Comme vous l'aurez compris je commence a rentrer dans une certaine routine et je vais avoir donc de moins en moins de chose à vous raconter;

C'est pourquoi aussi je me propose de répondre à toutes vos questions (vous pouvez les écrire dans les commentaires) car il y a surement des choses auxquelles je ne pense pas ! Donc n'hésitez pas !

Sur ce je vous dis à demain et j'espère avoir plein de questions !

Les photos sont prises d'un drone par ©Phil Christie 
3
fév

Et bonjour !

Aujourd'hui grosse journée avec beaucoup de nouvelles carottes car les icebergs se sont tenus à distance raisonnable de notre bateau !

Je suis sortie aussi un peu sur le pont (ça faisait 2 jours que je n'avais pas mis le mez dehors) et il fait tellement froid que je suis restée seulement 2 minutes pour prendre quelques photos. Mais contraitrement aux autres jours il n'a pas neigé et le temps était plutôt clair.

Et comme promis je vais répondre à vos questions :

  • José : Bonjour margot le carottage par lui même fait combien de mètre sans compter la hauteur d eau ?

Alors, à l'heure où j'écris on a récupéré 200m de carotte. Mais en moyenne le bateau peu récupérer entre 800 et 1000m de carotte.

  • - Guillaume : Coucou Margot. Lors des roulements quand tu finis ta journée, les autres personnes, qui prennent le relais, analysent la même carotte ou ils en utilisent une autre ?

Alors c'est un peu compliqué de répondre à cette question car tout n'est pas fait en même temps. Nous les paléontologiste on a un échantillon de la nouvelle carotte dès qu'elle "sort" de l'eau alos que les autres équipes doivent attendre plus longtemps, notamment les sédimentologistes qui doivent attendre que lq cqrotte soit coupée en deux. Donc en générale nous nous sommes en avance par rapport aux autres.


Il faut savoir aussi que suivant la profondeur d'eau et le système de forage, le temps entre chaque carotte varie énormément. Par exemple ici nous sommes à plus de 4000m donc le temps d'attente se situe autour de 1h30.


Voila c'est tout pour aujourd'hui, il est déjà tard, je vais aller me coucher.

Bisous à tous et à demain (promis demain je vous mets de jolies photos !)

5
fév

Bonjour à tous !

Désolé pour hier, nous n'avions plus internet à cause d'un iceberg qui nous bloquait la récéption du satellite. Et oui ces choses là ça arrive en Antarctique !

Sinon aujourd'hui premier jour de vrai soleil ! Donc évidemment je suis allé en profiter un peu. ce matin la température était de -1 mais là au soleil je peux vous assurer qu'il faisait presque 10 degrès ! Par contre toujours pas de baleins ou d'orques malgrés une mer d'huile.

 Sous le soleil

Sinon niveau forage nous en sommes à 250m de profondeur il me semble et nous avons changé de système de forage car miantenant nous somme en XCB, ce qui veut dire que nous forrons avec un système de forage par rotation car le sédiment est un peu plus dur.

Voila pour aujourd'hui, j'espère qu'il ne fait pas trop froid en France, en tout cas ici c'est presque les Seychelles !

7
fév

Bonjour à tous,

Depuis hier le temps alterne entre neige et grand soleil avec un mer très calme donc.... des baleines !

Et oui hier et aujourd'hui nous avons pu voire des baleines à bosses, surement attirées par le bruit que fait le forage. Certaines des photos ne sont pas de moi mais d'autres personnes qui possèdent un zoom beaucoup plus puissant. Je vous laisse savourer cet instant.

Cette baleine semblait jouer autour de l'Iceberg ou se nourrir © Reed Scherer 
© Tim Fulton 

Sinon au niveau du forage tout va bien, le temps d'attente entre 2 carottes est de plus en plus long (presque 2 heures) car nous sommes de plus en plus profond. Mise à part ce détail, les journées (enfin les nuits) se suivent et se ressemblent.

En terme d'heure de jour et de nuit nous sommes à peut près à 4h de nuit pour 20h de jour, ce quoi est plutot bien quand on travaille de nuit car on a le droit au coucher ainsi que au lever du soleil !

Sinon j'ai oublié de vous montrer quelques photos du jour ou je suis allée sur l'héliport à l'arrière du bateau. Il faut savoir que c'est un endroit très bruyant et pour s'y rendre il faut mettre le casque, les lunettes ainsi que des bouchons pour les oreilles.

Et oui je porte bien un bonnet, un casque et ma capuche par dessus ! 

Voila, encore une journée de terminé, j'espère que la grippe ne fait pas trop de ravage en France (petite pensée pour mes parents qui ont été cloués au lit).

Bisous bisous

9
fév

Bonjour tous le monde,

Aujourd'hui juste un court article pour vous présenter l'équipe de micropaléontologie à bord ! Nous sommes en tout 7 et nous venons de un peu partout dans le monde !

Micropal Team! 

Alors de gauche à droite nous avons : Marcelo A. De Lira Mota (palynologiste - Brésil), Johan P. Renaudie (étude des radiolaires - Allemagne), Joseph G. Prebble (palynologiste - Nouvelle Zélande), Masao Iwai ( étude des diatomées - Japon), Reed P. Scherer (étude des diatomées - USA), Steven M. Bohaty ( étude des diatomées - UK) et pour finir moi même pour l'étude des foraminifères et des ostracodes !

Je tiens à préciser que cette photo a été prise dans notre laboratoire de préparation des échantillons, alias la plus jolie vue de tout cet étage !

Voila maintenant vous connaissez tout l'équipe !

A très vite, bisous


PS: Si vous voulez me joindre autrement que par commentaire voici mon adresse mail sur le bateau : jrs_courtillat@ship.iodp.tamu.edu

13
fév

Bonjour tous le monde ! Désolé pour mon absence mais nous avons eut une petite tempête, donc des vagues et donc un alignement très mauvais avec le satellite et une connexion internet très médiocre.

Cette tempête c'était aussi beaucoup de brouillard et de neige et donc une visibilité très mauvaise qui nous a poussé à arréter les opérations de forage.

De la neige et du brouillard ! 

Du coup il faut s'occuper sur le bateau ! La plus grande activité à bord c'est de manger... ici vous pouvez manger toutes les 2 heures (entre les repas, et les pauses !), mais vous pouvez aussi jouer au ping pong ! Un tournois va même être organiser dans les jours à venir.

Comme vous le savez aussi c'est bientot la Saint Valentin donc nous faisons des petites cartes de remerciement pour tout l'équipage.

Activités 

Avant hier nous avons aussi eut le chance de faire la visite de la salle des moteurs et de toutes les installations à bord du bateau, et le moins que l'on puisse dire c'est que c'est très impressionnant !

J'ai donc pas mal de chose à vous raconter à propos du Joides resolution :

  • Le Joides possède un réservoir de carburant de 997 152 gallons U.S, soit pas moins de 3774.6 mètres cubes (le plein à Punta Arenas nous a donc couté quelques millions de dollars)
  • Il possède également un réservoir de 242 tonnes pour stocker l'eau potable et il peut produire 150 tonnes d'eau potable par jours !

En effet le Joides peut produire sa propre eau potable en pompant de l'eau de met et en la déssallant par condensation, elle est ensuite filtrée et analysée par le médecin à bord. Ce qui veut dire que nous pouvons consommer autant d'eau que nous voulons à bord, nous ne sommes pas limités.

l'une des trois  machines qui permet d'avoir de l'eau douce ainsi que les pompes

Ensuite nous sommes allés dans la salle où l'on peut voir les 7 gros moteurs qui permettent de produire l'électricité à bord et de permettre le fonctionnement du bateau. D'après ce que j'ai compris ces moteurs ressemblent à ceux que l'on peut voir dans les trains. Je dois dire que je m'attendais à une salle beaucoup plus petite avec une chaleur étouffante mais pas du tout, la salle est plutot grande et la chaleur tout à fait supportable.

Ensuite nous sommes passés par l'endroit où ils stockent toutes les différentes têtes de forage.

Et pour finir nous sommes allés voir ce que l'on appelle ici la "Moon Pool". C'est l'endroit où il y a "un trou" dans le bateau afin de faire descendre tout les pipes ou même les entonnoirs quand on a besoin de faire une nouvelle entrée dans un trou.

Moon Pool 

Voila maintenant vous en savez un peu plus sur le Joides Resolution ! N'hésitez pas si vous aves des questions sur le fonctionnement du bateau ou autre chose !

Sinon le moral des troupes est toujours bon et tout se passe bien !

A bientot, bisous bisous


Ps: Nous sommes censé reprendre le forage aujourd'hui.

17
fév

Bonjour à tous !

Beaucoup de choses à vous raconter aujourd'hui, j'espère que vous êtes prêts !

Premièrement aujourd'hui c'est "Hump Day" ce qui veut dire que nous sommes à la moitié de notre périple. C'est une expression qui depuis 1965 est utilisée pour parler du mercredi car c'est le jour au milieu de la semaine de travail ! A cette occasion nous avons une petite fête aujourd'hui à 22h, ce qui veut dire pendant mon petit déjeuner.

Ah oui et donc l'animal couramment utilisé pour ce jour est le dromadaire car sa bosse symbolise le haut de la montagne ou le milieu de la semaine).

Hump day ! 

Sinon coté forage, nous avons foré pendant plus de 24h grace à l'installation d'une plateforme et d'un cône de ré-entré positionnés sur le fond de la mer. Ce cone va nous permettre de revenir forer dans ce trou si jamais nous devons en partir à cause des icebergs. Je vous rappelles que nous forons à plus de 4000m de profondeur et donc que l'installation d'un tel système prend évidemment beaucoup de temps. Il aura donc fallut presque 2 jours pour mettre cela en place.

 Schéma de l'installation

Nous avons pu assister au "largage" depuis une petite plate-forme au dessus de la "moon pool" (Cf. article précédent). Il faut aussi préciser que c'est la première fois que un tel système est mise en place pendant une mission IODP, en effet d'habitude seul un cône sans plateforme est utilisé. Ce fut un spectacle assez étonnant notamment avec l'ouverture complète de la moon pool.

Largage du cône © Tim Fulton

Il aura fallut 17 minutes au cône pour parcourir les 4000 mètres.

Evidemment une fois le cône installé nous avons du arrêter les opérations à cause d'un iceberg, nous avons donc pu aussi assister à une ré-entré dans le trou. Cela se fait à l'aide d'une caméra que l'on descend le long du pipe afin de voir où se situe le pipe par rapport au cône, une fois arrivé en bas, la bateau doit ajuster sa position afin de positionner juste au dessus d'une cône. Chose qui n'est pas facile à 4000m de profondeur !

Cela prend 1h30 pour descendre la camera (qui est connectée par un cable de fibre optique) jusqu'en bas, ensuite il n'aura fallut que une dizaine de minute au capitaine pour se positionner au bon endroit et effectuer la ré-entrée (ce qui je le précise est très rapide).

Nous avons pu suivre la manip grace aux écrans dans le laboratoire

Apres cette étape nous avons été capables de récupérer 13 nouvelles carottes mais à présent nous sommes en pause a cause d'un iceberg qui approche.

Sinon ces derniers jours c'était aussi la Saint Valentin ! Et comme je vous l'ai dit auparavant nous avons fait des cartes pour chaque membre de l'équipage. Cependant il a fallut distribuer toutes ces cartes et pour cela il a fallut trouver chaque personne, ce qui est plutôt compliqué dans un bateau comme celui là ! Nous sommes donc partis avec Susan (une technicienne) et Vivien (responsable de la communication) faire notre livraison un peu partout sur le bateau ! (les manchots sur les cartes ont été dessinés par Karen R. Young)

Photo de la Saint Valentin ©Vivien Cumming 


Et pour finir, ceux qui travaillent de journée ont encore eu la chance de voir de jolies choses !

Baleines baleine baleines....© Tim Fulton et Reed Scherer 


Voila c'est tout pour aujourd'hui !

A bientôt !

21
fév

Bonjour à tous !

Hier une ré-initialisation du réseau internet nous a permis d'avoir une connexion beaucoup plus rapide, donc il me sera désormais possible de publier un peu plus régulièrement !

En ce qui concerne le forage nous en sommes maintenant à plus de 700 m de profondeur ! Mais les icebergs ne nous laisse que de petites fenêtres d'action donc les choses vont plutôt lentement mais surement. De plus aujourd'hui nous avons du opérer une nouvelle ré-entrer dans le cone mais cette fois-ci ça a pris beaucoup plus de temps que la première fois car les vagues étaient plus importantes. Mais on a quand même pu voir quelaues trucs sympa grâce à la caméra.

Poisson aperçu à 4000m de profondeur 

Sinon vous vous souvenez du Hump day? et de la fête organisée pour l'occasion? Et bien j'y suis allée, vers 1h du matin, et je peux vous dire que c'est vraiment dur de se réveiller et d'aller à une soirée et de danser. Petite précision, la soirée s'est déroulée dans la salle de cinéma et il n'y avait pas d'alcool car je rappelle que l'alcool est interdit à bord ! La fête s'est achevée vers 3h...

Le même jour, nous avons aussi pu assister à notre premier lever de lune (la plus grosse lune de 2019 = "super lune") ainsi que au coucher et lever du soleil car le ciel était bien dégagé. Les couleurs étaient vraiment impressionnantes, il ne manquait que les baleines en premier plan !

Coucher de soleil et lever de lune (c'est photo ont été prises au même moment) 

Et pour finir, hier nous avons fait la visite des cuisines ainsi que des espaces de stockage de la nourriture. Pour rappel nous sommes plus de 120 à bord et il y a 4 repas par jour et 2 gouters. Donc vous comprenez bien que stocker de la nourriture pour 2 mois c'est un challenge ! Généralement IODP se fournit aux USA et fait acheminer la nourriture jusqu'au port de départ. Cependant pour certain produit comme des fruits ou des légumes les fournisseurs locaux sont privilégiés. La nourriture représente au total un budget de près de 160 000 $ ! Comme vous pouvez le voir sur les photos, niveaux melon on a ce qu'il faut, même chose pour le n*squik et le jus d'orange!

Miam  

Voila c'est tout pour aujourd'hui, demain j'espère poivoir vous montrer le résultat d'une petite expérience !

Bisous Bisous

23
fév

Comme je vous l'ai annoncé dans le dernier article, nous avons procédé à une petite expérience !

Cette expérience consistait à décorer un gobelet en polystyrène et à l'envoyer au fond de la mer attaché à la caméra dont on se sert pour ré-entrer dans le cône ! Petite précision, notre site se trouve à 3972,5m de profondeur, la pression est dont 400 fois plus importante que celle à la surface.


gobelet en plastique avant ! 

Et le résultat est étonnant !

Et voila le résultat 

Au final la taille de mon gobelet à diminuer de plus de la moitié, mais il est intact même après son petit voyage !

27
fév

Bonjour à tous !

Tout d'abord je vous annonce que nous avons changé de site de forage ! Nous avons commencé à forer 50 m de profondeur puis nous avons déployé un système de ré-entré comme pour le premier site afin de revenir au même endroit si un iceberg nous pousse à partir.

Nous en somme déjà à 200m de profondeur pour ce 2ème site et les choses avancent vites et bien !

Sinon niveau météorologique en ce moment c'est pas terrible, hier nous avons eu une houle de 3m ! Je ne sais pas si je vous l'ai déjà dit mais le bateau possède 12 gros propulseurs en dessous de la coque qui permette au bateau de rester stable afin de forer. Et ces propulseurs nous permettent de forer même quand il y a une houle qui atteint les 4 m ! Malgré les propulseurs le bateau bouge quand même et parfois c'est difficile de rester stable quand on travaille debout ! Mais on garde le sourire.

ça travaille dur ! 

Sinon nous avons aussi beaucoup de brouillard en ce moment et ça fait longtemps que nous n'avons pas vu une autre couleur que le gris, à part hier durant le couché de soleil !

Du brouillard encore et encore 
Une jolie coleur rose/violette s'est propagée dans le ciel 

Sinon j'ai rassemblé les diverses questions que l'on m'a posé dans les commentaires et je vais donc prendr le temps d'y répondre maintenant :

  • Corinne : Quelle est la température extérieure en ce moment en milieu de journée et la nuit ?


Sur tes photos la mer semble toujours d'huile. N'as-tu pas encore affronté de mauvais temps ?


Si OUI as-tu eu le "mal de mer" ? "

-> Alors en ce moment la température oscille entre -1 et 1 degrès que ce soit en journée ou la nuit.

-> Alors en effet nous avons eu du mauvais temps avec de grosse houle mais il est très difficile de prendre des photos quand on a ce genre de conditions. Donc généralement je ne sors que pendant une mer calme. Et Non je n'ai pas eu le mal de mer, quand une forte houle est annoncée je prend un cachet contre le mal de transport en prévision et c'est tout. Donc à ce niveau je m'estime plutot chanceuse !

  • Serge : Seraient-ce des orques (killer whales)

-> Alors non ce ne sont pas des orques mais bien des baleines à bosses, nous n'avons pas encore eu la chance de voir des orques.

  • Justin : Is that a Rattail fish on the re-entry camera?

-> Hi Justin ! Yes it was a Rattail fish ! We saw 2 different individual during this re-entry !

  • Corinne : Par quel phénomène physique est-ce possible ? ( en parlant des gobelets)

-> La pression ! En effet la pression est tellement forte à cette profondeur que le polystirène s'est contracté afin de libérer l'air contenu à l'intérieur.

Petite précision : Le gobelet a été rempli de sopalin avant de l'envoyer sous l'eau afin d'éviter d'autres déformations.

Voila c'est tout pour aujourd'hui !

Bisous et à bientot !

1
mars

Bonjour à tous !

Après avoir essuyer une tempête avec une houle de 6m et un vent relativement puissant, nous avons repris le forage, et donc le travail !

échantillonnage d'une carotte (photo : Masao Ishiwai)

Comme vous pouvez le voir sur la photo, il y a des petits drapeaux le long de la carotte qui correspondent aux différentes demandes des groupes de travaille. Dons si je veux prendre un échantillon de cette carotte, je dois d'abord placer un petit drapeau et attendre que la demande soit acceptée. Une fois que celle ci est acceptée on peut prendre notre échantillon et le remplacer par un bout de polystyrène.

Et quoi de mieux que de reprendre les activités sous un joli soleil qui est apparu juste après un époustouflant levé de soleil...

Levé de soleil  

Et pour que ce soit une journée vraiment parfaite il ne manquait que les baleines... Et devinez quoi, elles sont venues ! En effet pendant que je lavais tranquillement un échantillon en regardant par la fenêtre j'ai aperçue un petit groupe de baleine à bosse, j'ai donc donné "l'alerte" et nous sommes tous sorti dehors afin de profiter du spectacle, et quel spectacle !

Pour une fois je peux mettre mes propres photos ! 

C'est vraiment une expérience particulière de les voir si proches et de les entendre, et en plus elles sont restées presque une heure autour du bateau, de vraies curieuses !

Et comme le soleil était de la partie nous en avons profiter pour prendre notre photo de groupe officielle dehors !

On est tout là!  

Voila c'est tout pour aujourd'hui !

Bisous bisous

8
mars

Bonjour à tous,

Je sais que ça fait un petit moment que je n’ai pas posté de mise à jour mais les choses ont été plutôt mouvementé ici.

Premièrement il y a un peu de plus de 24h que nous avons stoppé toutes opérations car un membre de l’équipage est blessé, nous sommes donc en transit afin de l’amener au plus vite dans un endroit où il pourra recevoir des soins médicaux appropriés. Pour l’instant notre destination n’est pas encore certaine.

Deuxièmement, les jours précédents ont été un peu monotones avec très peu de sédiment dans les carottes et donc un rythme de travail très lent.

Malgré tout ça, nous avons profité de quelques jours de beau temps avec des couchers et des levers de soleil plus beau les uns que les autres. Les conditions étaient aussi réunies pour que l’on puisse voir des baleines et ça n’a pas manqué !

Couchers et levers de soleil 

En effet après une journée de travail, pendant que nous regardions un film, l’un des membres de l’équipage a fait une annonce comme quoi il y avait un petit groupe de baleine qui « sautaient » hors de l’eau. Evidemment, comme vous pouvez vous l’imaginez, je me suis rendue immédiatement dehors avec une paire de jumelle ! Et quel spectacle… je suis restée plus de 20 minutes dehors pour admirer c’est énormes mammifères faire des bonds spectaculaires ! Encore un très beau moment !

Baleines !  © Reed Scherer

Sinon, lors de mon dernier poste j’ai reçu une question très intéressante sur ce que l’on pouvait faire à bord du bateau et si nous avions des résultats préliminaires à bord.

Corinne : « A partir des échantillons que tu prélèves sur les carottes, as-tu déjà trouvé les "éléments" que tu recherches ? :

- Est-ce trop tôt ?

- Est-ce que cela nécessite du matériel d’analyse spécifique que l'on ne trouve qu'en laboratoire ?

Peux-tu nous en dire un peu plus ? (sans rien dévoiler bien sûr)​ »

Tout d’abord je dois vous dire que le Joides Resolution est un bateau de forage scientifique et il est équipé d’un laboratoire très complet (surement l’un des bateaux les plus équipé au monde). Lorsque l’on « reçoit » une carotte il nous est donc possible de prendre quelques échantillons de celle-ci et de commencer les analyses.

Très concrètement dans mon cas, je prélève du sédiment que je vais laver, tamiser et faire sécher pour ensuite pouvoir l’observer sous une loupe binoculaire afin de savoir si oui ou non il y a des foraminifères et si oui quelle espèce. Donc pour vous donner un ordre d’idée, entre le moment où je prends le sédiment et le moment où je peux dire l’abondance des foraminifères il ne se passe qu’entre 3 et 4h (temps de séchage le plus long). Et c’est le même système pour tous les paléontologues à bord (plus rapide pour les diatomées car ils ne font qu’un simple frottis sur une lame de microscope).

Donc oui nous avons déjà des résultats à bord mais évidemment ces analyses font se poursuivre une fois rentré de mission.

Ce qu’il faut savoir aussi c’est que ces résultats sont consignés dans des rapports que nous devons rendre toutes les semaines ainsi que dans des rapports de site que nous faisons à la fin de l’exploitation d’un site. Donc pour l’instant pour notre mission il y aura deux rapports de site.

Voilà vous en savez un peu plus maintenant.

Je vous tiens au courant de notre position et de notre destination dès que nous en saurons un peu plus.

A bientôt !

Ps : Durant une jolie journée nous avons aussi pris la photo traditionnelle de l'ensemble de l'équipage ! Non je rigole, il neigeait !

13
mars

Bonjour à tous,

Il y a 5 jours, je vous ai annoncer la fin de la mission et notre départ pour une destination inconnue.

Hier pour la première fois nous avons la Terre ! Après 2 mois en mer, c'est une drôle de sensation de revoir la terre et surtout de voir du vert ! Nous avons eu la chance de passer très près du Cap Horn en fin de journée et d'admirer une jolie vue.

Cap Horn 

Mais vous allez surement me demander où sont passés les mammifères marins ? Pas de panique ça arrive ! En effet, nous avons été accompagnés par une vingtaine de dauphins s'amusant dans les vagues que produisait le bateau...

Dauphins ©Ji-Hoon Kim ©Reed Scherer

Après cette jolie journée nous nous sommes réveillés ce matin dans la Baie de Puerto Williams (Argentine). Après un lever de soleil à couper le souffle, nous avons attendu l'hélicoptère qui est venu chercher le blessé. Une fois l'évacuation terminée nous avons repris la route vers le Canal de Beagle. Encore une fois des paysages époustouflants et une faune riche (phoques, lion de mer, albatros...). Le temps nous a même permis de manger dehors ce midi et de profiter encore plus de ce moment.

Puerto Wiiliams 

Sinon en ce qui concerne la science, nous sommes en train de réfléchir a tout ce qui va être fait après la mission et notamment aux échantillons qui vont être divisés entre tous les scientifiques. C'est un processus assez long qui nécessite beaucoup de réunion et de collaborations.

De plus en ce moment nous sommes entrains de nettoyer et de ranger tous les laboratoires afin qu'ils soient opérationnels pour la prochaine mission qui débutera quelques jours après notre arrivée a Punta Arenas !


A l'heure ou je vous écris, nous allons arriver à Punta Arenas ce soir et donc la mission sera officiellement terminée, mais je vais essayer de continuer de poster jusqu'à mon retour en France!


A bientot !

22
mars

Et voilà, l'aventure est finie.

Après avoir passée quelques jours à Punta Arenas il est temps pour moi de rentrer à la maison.


Ces derniers jours on été très riches en émotion ! Entre le retour à la civilisation, une randonnée dans la réserve nationale de Punta Arenas et des aurevoirs difficiles, il est temps de rentrer.


Quitter le bateau c'est comme quitter sa maison... Mais arriver à l'hôtel c'est une sensation très bizarre. On retrouve petit a petit le confort, la wifi et son espace personnel.


Une fois cela retrouve il est aussi temps de profiter de la nature car pendant 2 mois nous avons été privés de verdure, d'insectes et d'arbres !


Retour sur la terre ferme

Car une mission de 2 mois en mer ce n'est pas seulement une question de science mais c'est aussi en grande partie une question d'amitiée ! J'ai eu la chance de rencontrer des gens absolument formidables qui ne sont plus des collègues mais belle et bien des amis. Je l'ai remercie pour tout ce qu'ils m'ont apportés. . . ils vont me manquer!

Je tiens aussi à vous remercier, tout ceux qui ont lu chaque jour ce blog, j'ai été plus que ravie de partager cette expérience avec vous. J'espère que ça vous a plu et on se dit a bientôt !


Bisous