Carnet de voyage

La Russie pour les fêtes

5 étapes
1 commentaire
2 abonnés
Dernière étape postée il y a 2341 jours
Cette année nous avions envie de dépaysement tout en conservant l'esprit de Noël. Nous avons choisi la Russie.
Du 22 décembre 2017 au 4 janvier 2018
2 semaines
Partager ce carnet de voyage
1
1
Publié le 23 décembre 2017

Avant de pouvoir partir, il a fallu s'occuper des visas. Mais comme nous, on est des naifs, on a pris nos billets d'avions, réservé nos hôtels et après seulement on s'est soucié des formalités !!! Et bien ça nous servira de leçon. Car partir en Russie sans passer par une agence, c'est un peu compliqué. Surtout qu'on s'est aperçu que le passeport de Margot n'était plus valable. Il aura fallu 4 semaines des aller-retour au VFS de Paris (l'agence qui s'occupe des visas pour la Russie), se faire envoyer des vouchers par les hotels avant qu'on nous dise : "Ah, mais vous partez 14 jours, ils nous faut un programme détaillé". Sauf qu'un des deux hotels n'a jamais voulu nous le faire ce programme. Du coup on est passé par Russie autrement, et félicitation à eux, pour avoir ce foutu papier. Sauf que Candice, s'était trompé sur le numéro de passeport de Margot. Là encore, Russie autrement nous sauve en envoyant les nouveaux documents en dix minutes dans un Copy Top, près de ce fameux VFS où je peux désormais aller les yeux fermés. Finalement, visa en urgence pour la modique somme de 197 Euros...mais on les a et nous pouvons donc nous concentré sur notre voyage avec Candice qui a, tout de même, une entorse de la cheville.

2
2
Publié le 23 décembre 2017

Le départ c'est Roissy. Alors debout 3h45 pour un départ en Taxi vers 4h30. Rien ne semble avoir été oublié, sauf les clés de Candice qui sont introuvables au moment du départ !!! Après une heure de voiture et plus légers de 130 euros, nous voici terminal 1. Enregistrement et contrôle terminés, nous avons le temps de prendre un café et de manger les pains au chocolat payés par quelqu'un d'autre et à vrai dire : ils sont encore meilleurs ! Puis, on embarque sur notre Bombardier C300 de la Swiss Airline direction Zurich, environ 1h de vol.

En mode départ 
Aéroport de Zurich et A320 

Courte escale en Suisse avant la direction finale. 3h3O de vol sur A320 et nous voilà arrivés à Saint-Pétersbourg. Nous passons la douane sans sourire mais sans encombre. On récupère nos bagages que l'on repasse au rayon X pour sortir, et nous voilà partis après avoir réservé notre taxi.

L'aéroport vue de loin 

Trois quart d'heure de voiture depuis l'aéroport de Pulkovo pour seulement 1300 roubles soit 19 euros, ça nous change de Paris ! L'autre bonne nouvelle c'est que la neige est là. Notre Petro Palace Hotel n'est pas trop mal situé rue Malaya Morskaya Ulitsa. Nous prenons nos quartiers, chambre 304, ils nous montent nos valises et nous prennent nos passeports...

Notre chambre  

Avec les deux heures de décalage, il fait déjà nuit ici mais nous allons malgré tout faire un petit tour. Au bout de quelques minutes et de plusieurs batailles de boules de neige, le froid se fait sentir. Mais la ville est toute illuminée et ça la rend encore plus belle.

La cathédrale Saint-Isaac et Palace Bridge
Les jardins du Palais d'hiver 
Palace Square 

Lors de notre première balade une chose nous interpelle quand même : la taille des gouttières. Quand il pleut ou quand la neige fond, ça doit envoyer grave ici.

Grosse gouttière 

Nous finissons par rentrer mais nous passons d'abord par une petite superette pour y prendre de quoi se faire un petit apéro. Avant de poursuivre, on installe notre mini-sapin. On a beau être en voyage, c'est quand même noël.

Une rapide visite au spa s'impose avant d'aller manger. Piscine, sauna et Jacuzzi... mais la motivation commence à se faire rare. On est un peu fatigué alors ce soir ce sera le Mc Do du coin de la rue, mais Mc Do en Cyrillique !

Au McDonald's 

Après ce premier repas pas vraiment russe, nous rentrons et nous nous couchons pour un repos bien méritée!

L’œil de маргот

Cette journée était épuisante ! La Russie est vraiment un pays magnifique avec ses parcs, ses grandes places, ses bâtiments ... Je ne comprends vraiment rien à ce qui est écrit. Dans le taxi, notre chauffeur nous a dit : "NO PAN PAN PAN", pour nous dire qu'il n'y avait pas de terroriste, et c'était assez drôle. Nous étions environ à -2 degrés et nous avons vu des russes manger des glaces et des canards dans la rivière !!! Cela faisait longtemps que je n'avais pas vue de la neige en si grande quantité.



3
3
Publié le 25 décembre 2017

Pas de réveil ce matin, du coup on se lève à 10 heure. On prend un bon petit dej jusqu’à au moins 11heure et on se prépare à affronter le froid.

On décide d'arpenter la Nevsky aujourd'hui, nous voilà donc parti. Nous allons de boutique en boutique a la recherche de la matriochka idéale. A chaque fois que l'on rentre dans un magasin on est suivit de très près par une vendeuse. Cela va nous prendre une bonne demi-heure de réflexion, après avoir fait sortir des quantités impressionnantes de poupée russes à une jeune fille plutôt beaucoup plus sympa que la moyenne, pour enfin se décider.

Nous continuons notre route sur cette avenue pleine de mascottes qui distribuent des prospectus. Tout nous parait gigantesque.

Église Arménienne Sainte Catherine 

Nous nous arrêtons sur dans la rue Malaya Sadovaya. Il y a un petit marché et une animation père noël. Un forgeron, forge et Mano goutte une pâte roulée garnie de caramel beurre salé. Candice, elle se laisse entraîner par Верка Сердючка...

Le marché  de Noël de la rue Malaya Sadovaya
Mano mange 
Illustration du Soviet Café

Nous poursuivons notre chemin sur la perspective Nevsky jusqu'au magasin Kuptsov Yeliseyevykh, une pâtisserie/salon de thé magnifique.

Магазин Купцов Елисеевых (magasin Kuptsov Yeliseyevykh)

On trouve beaucoup, de bars, cafés et restaurants le long de l'avenue qui fait 4,5 km. Autant dire qu'arrivé au bout on en plein les jambes. On s'est quand même arrêté chez Pandora !

A la sortie, la nuit était en train de tombée... la neige aussi. Et on peut voir, ici où là, des Russes vendre des branches de sapins !?

Au bout de la Nevsky, nous allons pousser jusqu'à Галерея (le centre commercial "Galeria") qui est immense et plein de monde. Comme on est un peu fatigué, on s'arrête chez Marketplace, une chaine de restauration où on te donne une carte à l'entré, tu consommes ce que tu veux et payes à la sortie. C'était plutôt pas mauvais, on y a pris des smoothies et Margot a mangé une brochette à 18h, mais le plus étonnant c'est que tout ce fait avec des ipads et qu'on passe sans contact les cartes qu'on nous a données à l'entrée sur de souris Apple. Jamais vu !

A l'intérieur du centre il y a même un parc d'attractions pour les enfants avec auto-tamponneuses, manèges à sensations,...

Dans la Galeria 

Quand on repart du centre tout est blanc et on décide de prendre le bus pour entré. On monte au hasard dans le n°5. On demande à la conductrice où il va mais elle ne comprend rien. Heureusement une gentille dame nous aide et nous confirme que le bus va au bon endroit. Pour les tickets (40 roubles chacun), une autre dame nous les vends dans le bus avant de se rendormir.

Rentrée en bus 

Sur le retour embouteillé, de petites déneigeuses nettoient les trottoirs au milieu des gens .

Les déneigeuses vu du bus

Le bus nous pose devant l’hôtel et nous installons près du sapin nos matriochkas achetées le matin.

La matriochka de noël

Pour le repas du soir, nous mangeons au кафе грузинской кухни (Café Géorgien). Pas une adresse extraordinaire mais la soupe de poissons à la crème a ravi Margot.

L'oeil de маргот

La journée a été coriace. On a beaucoup marché et j'étais fatiguée. Nous avons trouvés une très belle poupée russe dont je suis fière et notre petit repas au géorgien était très bon.

4
4
Publié le 26 décembre 2017

Pour cette veille de Noël nous avons choisi l'Ermitage. Mais peut être nous aurait-il fallu une coupe de champagne qu'on nous propose au petit déjeuner pour affronter ce gros morceau.

Le champagne du petit dej 

Ce matin il fait très froid mais nous prenons malgré tout direction donc l'un des 3 plus grands musées au monde, et ces 1000 salles.

Même les toilettes sont des œuvres architecturales 

Déjà l'emplacement est impressionnant. Situé sur Palace Square où trône la colonne d'Alexandre, et pour nous un sapin de noël, et faisant face au Palais de l'état Major, l'Ermitage un bâtiment majestueux.

Nos 1400 roubles payés, nous voilà confronté pour la première fois au vestiaire ! Ici les gens arrivent habillés chaudement, ou presque, et laissent leurs manteaux, sacs, et changent de chaussures,... à l'entrée. Il y a même des miroirs pour se recoiffer. Et c'est gratuit.

Le cloakroom du musée

Une fois à l'intérieur, un dédale de pièces : des grandes, des très grandes, des petites, des rouges, des bleues, des vertes,...bref il y en a sur 3 niveaux : impossible de tout faire dans la journée, à moins de courir et de ne rien regarder. Pour nous ce sera le niveau principal, les antiquités Russes, Sibériennes et Égyptiennes. On aura quand même vu du Leonard de Vinci, Boticelli, Rembrant, Le Caravage, Titien, Michel-Ange, Le nain, Poussin, Fragonard, Rubbens, et d'autres... Faudrait y retourner pour tout voir.


On a aussi pu voir la Peacock Clock...impressionnant ! Mais nous auront l'occasion de vous d'en reparler.

La peacock Clock de James Cox 

Après une journée remplie de culture nous retournons vers 17h15 à l’hôtel pour nous changez car ce soir c'est ballet. Nous ne pouvions pas venir en Russie sans voir ça. Et pour nous ce sera "Casse-noisette" au théâtre de l'Ermitage.

Palace Square et entrée de l'Ermitage 

On a un peu de mal à le trouver l'entrée qui est le long de la Neva, mais on finit par y arriver. On se déshabille une fois encore au vestiaire et c'est parti pour 2h de Tchaïkovsky.

The Nutcracker

Le spectacle terminé nous poursuivons notre soirée au Ять (Yat'), un resto Russe que Candice nous a réservé. Accueil très sympa, on y a mangé un boeuf strogonov, un borsh, du magret de canard et des dessert pour un prix raisonnable.

Les copains du Yat' 

Après avoir bien mangé, nous sommes ensuite rentré tranquillement nous coucher avec un dernier regard sur l'Ermitage...Les cadeaux ce sera demain !

L'oeil de маргот

La journée commence bien, à l'exception de la température !! Nous avons eu du mal à trouver l'entrée de ce musée, nous pensions que c'était le palais d'hiver. Nous avons vu des œuvres de grands peintres, des sarcophages, des momies, et de petites statuettes égyptiennes magnifiques ... Le balais était très beau, mais ce n'est pas trop mon truc !! Le resto russe était très bon et on a pu découvrir leur cuisine locale.

5
5
Publié le 27 décembre 2017

Aujourd'hui c'est Noël, donc on se lève quand on se lève. Margot, elle, est impatiente d'autant que le père Noel est passé. Comme il est déjà tard et que le petit dej va fermer, les cadeaux vont attendre encore un peu ! Très vite nous revenons dans la chambre pour découvrir ce qu'il y a au pied du sapin.

Une fois déballés les cadeaux, nous laissons à Mano le temps de profiter. Nous ne quittons donc l’hôtel que vers midi, direction le marché de noël de la place des pionniers, au bout de la rue Gorokhovaya. Ici le 25 décembre c'est un jour comme les autres et tout le monde travaille.

Vers le marché de noel 

Une fois arrivé... bon il n'est pas très grand ce marché de noël ! Et on y trouve surtout du poisson séché, de la charcuterie locale, des chaussettes et... et un renne et un chameau !!?? Margot va malgré tout y trouver l'écharpe qu'elle cherche depuis qu'on est arrivé.

Si, il y quand même deux ou trois divertissement pour les enfants : une mini-patinoire, des animations de dames qui font du bruit sur des cloches, et pour les plus petits du tir à la kalashnikov !!!

Animations pour les enfants 

Il fait froid, on a faim. On décide alors de déguster le seul truc proposé sur ce marché : la saucisse-choux qui semble traditionnelle. Pour Margot ce sera un simili hot-dog aux cornichons. Sauf qu'elle n'aime pas les cornichons. Bah oui mais en cyrillique on ne comprend pas tout ce qu'on nous vend parfois. Même si, il faut bien le reconnaitre, à Saint-Petersbourg beaucoup de gens parlent anglais bien mieux que nous. On s'arrête donc pour manger dans une des petites cabanes prévues à cette effet... sans chauffage. Finalement, pas mauvais ce choux.

Nous quittons notre marché, sans que Margot ait beaucoup mangé, pour aller à la découverte de Николо-Богоявленский Морской Собор, la cathédrale Saint-Nicolas des marins. Mais on a pas de plan, pas de google map car pas de données mobiles, donc dur de se repérer. Et en se fiant à la seule vision des clochers, c'était prévisible, on se retrouve ailleurs... à la cathédrale de la Trinité. Des clochers, il y en a partout. Avant d'en profité pour visiter cette cathédrale pas prévue auprogramme, petit pause au KFC juste en face, pour le gouté de 18h.

La cathédrale de la Trinité 

Petit tour à l'intérieur de la cathédrale où se tient une office. Mais pas de photo, respect oblige.

En ressortant, nous décidons de faire un tour sur un autre marché que nous avions repéré avant de visiter la cathédrale. Pas de photo là non plus mais pas pour les mêmes raisons : Pas envie de sortir nos téléphones...Pas confiance...Ambiance du style puces de Clignancourt, mais en cyrillique. Bon, on s'en est quand même sorti vivant et on a pu prendre le chemin du retour. Et là, un clocher au loin ! Celui qu'on cherchait depuis le début. On essaie donc de trouver sa base entre les ruelles et les bras du fleuves. sans réussite. Heureusement, une dame qui nous a vu perdu nous a indiqué le chemin. On était à 500m. A 500m de la fameuse cathédrale Saint-Nicolas des marins. Comment dire : c'est très beau mais pas très accueillant pour les touristes. Ne pas prendre de photos, on comprend. Ne même pas pouvoir aller plus loin que le pas de la porte, c'est un peu dur. Il y a une chaine avec un panneau qui interdit l'accès aux touristes...Et là c'est bien écrit en gros et en anglais ! Nous on a respecté l'interdiction. Du coup pas de photo mais pas de visite non plus, enfin que de très très loin.

La cathédrale Saint-Nicolas des marins 

Il fallait maintenant revenir à l’hôtel, à pieds, fatigués mais motivés (enfin Margot) par l'idée d'une piscine, d'un jacuzzi et d'un saune. En route nous avons pu apercevoir la relève du football pétersbourgeois et admirer la place Saint-Isaac.

Le repas du soir nous donne confirmation qu'ici on ne met pas le couvert mais qu'on apporte fourchettes et couteaux dans un petit panier... et l'occasion de découvrir les pains à l'huile ???

Le resto du 8e 

L’œil de маргот

Un des meilleurs noël, un vrai, avec de la neige ! La journée était très belle, les églises visitées magnifiques. J'ai enfin trouvé mon écharpe, voulue depuis le début du voyage ! Ce que l'on a mangé le midi n'était pas tip-top mais ça en valait la peine car le marché de noël était vraiment sympa.