Carnet de voyage

This is Oz

"The plan is... No plan" Voilà comment on pourrait résumer une année de voyage autour de l'Australie !
Septembre 2009
365 jours
Partager ce carnet de voyage
1

Pays : Australie

Capitale : Canberra

Population : moins de 25 000 000 d'habitants (soit environ 3 habitants au kilomètre carré !)

Durée du voyage : 1 an (septembre 2009 à septembre 2010)

L'Australie, un pays mythique qui attire aujourd'hui nombre d'étrangers et de touristes... Et on comprend pourquoi ! Des paysages à couper le souffle, une beauté sauvage mais fascinante, une culture bien présente, des gens accueillants, un soleil omniprésent et des températures agréables à tout moment de l'année... What else ??

Voyagez en circuit individuel, personnalisé et abordable

Plus de 50 circuits inspirés des meilleurs blogs MyAtlas
Personnalisation facile en quelques clics de votre voyage
Devis instantané, réservable en ligne, sans intermédiaires
2

Pourquoi deux coups de coeur ?? Parce qu'un "top 5" viendra plus tard, et que je voulais mettre ces deux endroits spécialement en avant 😀


La région d'Esperance 

Western Australia, côte sud

Comme cette ville porte bien son nom, après les kilomètres de désert, de poussière et de ligne droite de la plaine de Nullarbor ! Une petite ville tranquille, paisible, sans rien de particulier mais au bord d’une côte extraordinaire !

A faire absolument : le Great Ocean Drive, qui longe la côte en passant par des plages plus folles les unes que les autres (dédicace à Twilight Beach, avec son rocher magnifique, et à Ten Mile Lagoon !) avant de revenir à Esperance en longeant le Pink Lake, à voir après de fortes chaleurs pour réellement comprendre d’où vient son nom. Egalement à ne pas louper le Cape Le Grand National Park, extraordinaire par ses plages, ses criques et ses paysages à couper le souffle !

Une région moins connue, moins touristique, mais qui vaut tellement le détour... N'hésitez pas !

Vues du Great Ocean Drive. De gauche à droite : Twilight Beach ; view from the Observatory ; West Beach. 
Le Cape Le Grand National Park. De gauche à droite : le Frenchman Peak ; vue depuis son sommet ; la sublime Hellfire Bay !


Rainbow Beach

Queensland, côte est

Ce n'est qu'une plage, mais quelle plage… Située sur la côte Est dans le Queensland, il s'agit sans aucun doute d'une des plus belles baies d’Australie ! Une dune arrondie à perte de vue, une eau bleue turquoise, des kilomètres de sables désertiques… A faire à tous les instants de la journée, aux aurores, sous un soleil de plomb ou le soir à la tombée de la nuit !!

Vues de la plage... Un paradis ! 
3

Exmouth et sa région

Western Australia, côte ouest

Alors, c’est sûr, la petite ville d’Exmouth ne vaut pas forcément le détour en elle-même, bien qu’elle puisse avoir son charme et un calme reposant. Non, ce qui vaut le détour, c’est sa région ! Tout d’abord, ses plages, sympathiques, avec quelques vagues et des prémices de snorkeling agréables (notamment le long de Mildura Wreck Road). Mais, surtout, ses deux parcs de renommée mondiale : le Cape Range National Park et le Ningaloo Reef National Park ! Des joyaux sur terre... Et sous l'eau !

Le Cape Range, c’est quantité de kangourous, de varans, de roches ocres, de wallabys qui jouent dans les falaises, de paysages à couper le souffle le long d’une côte bleue turquoise, c’est des baies cristallines, des criques magnifiques, des ballades sympas, des rivières paresseuses, des randos dans un milieu désertique, bref, un condensé exceptionnelle de ce que peut offrir la nature !!

Le Ningaloo, c’est l’équivalent côte ouest de la célèbre barrière de corail de Cairns, avec ses coraux et ses milliers de poissons, mais à quelques différences prêt : d'abord, il y a moins de coraux mous donc moins de couleurs, mais les coraux rivalisent d'ingéniosité en ce qui concernent leurs formes. Ensuite, et c'est l'énorme avantage par rapport à Cairns, c'est que tout ce petit monde est JUSTE au bord de la plage et donc accessible à la nage ! Et pour couronner le tout, il y a quand même beaucoup moins de monde que du côté est. Que du bénéf, donc. Des milliers de poissons, des raies, des requins, et, à la bonne saison, des requins-baleines et des raies mantas ! Que demander de plus ??

Pêle-Mêle  : dans les terres, le long de la côte et sous l'eau !

Mon conseil : allez-y autour de mai et juin... Requins-baleines et raies mantas sont au rendez-vous !


Ayers Rock Area

Northern Territory, centre de l'Australie

Incontournable ! Mythique, mystique, touristique mais vraiment incontournable ! La couleur de ce rocher est extraordinaire, change avec l’avancée du jour et la tombée de la nuit, et cette masse imposante qui repose là, perdue au milieu d’une immensité totalement plate, a de quoi impressionner ! Faites en le tour, photographiez-le sous tous ses angles (il est également magnifique sous la pluie, car ses parois deviennent alors de vraies cascades !), mais s’il vous plait respectez l’endroit et les croyances (ne grimpez pas en haut !).

Moins connues mais toutes aussi impressionnantes se dressent à quelques kilomètres les Kata Tjuta, une autre formation rocheuse qui vaut largement le détour ! 😉


En haut : l'Ayers Rock et ses dingos // En bas : les Kata Tjuta et ses kangourous


Mon conseil : sur la route menant à l’Ayers Rock depuis Alice Springs, à environ 100km avant Yulara, ne manquez pas un arrêt au Mont Conner Lookout. Déjà, la vue est belle, et le Mont Conner est une bonne mise en bouche visuelle avant d’arriver à l’Ayers ; mais surtout, traversez la route de l’autre côté et gravissez la dune : derrière, des étendues de sable rouge parsemées de lacs salés vous attendent…. Incroyable !


Karijini National Park

Western Australia, au nord du territoire avant Broome

Encore une merveille perdue dans l’immensité du Western Australia ! Mais les kilomètres de poussière valent largement le détour ! En parlant de détour, c’est après quelques virages au milieu de rien qu’on tombe sur ce labyrinthe de canyons, de failles, de parois, de piscines cachées, de torrents qui s’infiltrent dans la terre, de roches travaillées et sculptées par les eaux… Et on fait le singe sur les rochers, et on longe les falaises, et on saute dans les trous d’eaux, et on profite des bassins naturels, et on s’extasie devant les lookouts qui surplombent les canyons… Bref, un régal !


Pêle-Mêle : la Circular Pool, et les gorges du parc 


La région de Cairns

Queensland, côte est

Pourquoi la région de Cairns ? Déjà, parce que, Cairns. La ville est sympa, tranquille, détendue, y’a de quoi manger, de quoi se loger, de quoi boire, de quoi sortir, bref tout ce qu’il faut ! Ensuite, parce que cette petite ville est entourée d’une multitude de paysages incroyables : ses plages de sables avec ses palmiers, ses mangroves truffées de Salties (des crocos vraiment pas sympa !), son « Tableland » digne des collines d’Ecosse, parsemé de cascades, de lacs, de champs de cannes à sucres et de vendeurs de fruits, sa Rainforest au nord, jungle étouffante qui jongle entre les rivières, les bancs de sable et les crocodiles, et, enfin, la fameuse, celle qu’on ne présente plus, sa Grande Barrière de Corail, incroyable de diversité, de couleurs, parcourues par les tortues, les baleines, les requins, et j’en oublie des centaines… Vous n'avez toujours pas envie d'y aller ? OK, je jette l'éponge !

Pêle-Mêle : la vie foisonnante de la barrière de corail et des mangroves, et des vues de la forêt et du Tableland 

Deux Bémol cependant, soyons honnêtes : on ne peut pas se baigner comme on veut à Cairns, les plages sont régulièrement visitées par les énormes crocodiles qui pullulent, du coup on se baigne au milieu de filets protecteurs, ça a moins de charme ! Ensuite, la Barrière de Corail est loin, très loin, et n’est donc accessible qu’en bateau, à la journée, ce qui majore les coûts.

Mon conseil : louez un petit bateau sans permis au port de Cairns et allez vous perdre dans la mangrove qui borde la ville... Rencontre avec les Salties (presque) garantie... Et les frissons qui vont avec 😉


La Great Ocean Road

Victoria, côte sud

Un « drive » incontournable d’Australie, aux portes de Melbourne ! Des falaises incroyables où la route joue avec la gravité, des vagues interminables, du surf (Bells Beach !), des magasins d’usines ou un short de bain de qualité ne coute pas plus cher qu’un burger (Torquay !), des anses magnifiques et interminables (Apollo bay !), des caps recouverts d’eucalyptus (spéciale dédicace au Cap Otway et à ses koalas !!), et puis la nature, sauvage, brut, avec des formations rocheuses incroyables : de la vue à couper le souffles des 12 apôtres à la Bay of Islands parsemées d’icebergs de roches, en passant par le London Bridge ou le Razorback, n’oubliez aucune de ces fantastiques éclats de la nature – et prenez le temps de descendre sur la plage de Loch Arch Gorge, magnifique ! Gardez quelques heures pour l’intérieur des terres, qu’on oublie souvent, qui regorge de petites ballades et de magnifiques cascades, le tout au milieu de forêts primaires ou vous pourrez certainement observer des koalas !

Pêle-Mêle : les terres, la côte et ses formations rocheuse, et les koalas 

Mon conseil : le camping de Johanna's Beach... Un paradis pour dormir !

4

Envie de plonger ?

Essayer le SS Yongala, une épave sur la côte est entre 30 et 40m à la croisée des courants : observation de « gros » garantie, entre les raies énormes et les mérous gigantesques qui y ont élus domiciles, sans oublier, si vous avez de la chance, le passage de nombreux requins !

La beauté du monde sous-marin ! 

Envie de ville ?

Sydney ! Bien qu’un peu tape à l’œil, la ville reste géniale. Le détour par l’Opéra vaut le coup d’œil, la baie est magnifique (essayer de la traverser en ferry, la vue d’en face est top !), les méandres des bras de mer prennent d’ailleurs toute leur ampleur lorsqu’on arrive au sommet de la City Tower avec sa vue à 360 degrés sur les environs ! On y mange pas trop mal, on y fait la fête comme il se doit, et on accède aussi à ce qui fait l’essence de l’Australie : le surf ! Bondi Beach et Manly sont deux belles plages, très prisées !

Bondi Beach et la city ! 


Envie de culture ?

Melbourne ! De l’art, du street art, des quartiers « underground », du graf, des musées, de la bonne bouffe, des restos gastro, le tout dans une ambiance détendue et à taille humaine. Des quartiers très différents, une plage ou il fait bon bronzer, bref, il y a tout ce qu’il faut dans la plus "européenne" des villes australiennes !

Melbourne City ! 


Envie d’une île ?

Fraser Island ! L’ile aux dingos, des étendues de sables parsemées de dunes, de végétations et de lacs, des falaises incroyables avec des vues à couper le souffle, une faune et une flore abondante, la sensation de liberté à rouler sur le sable et à longer la côte sur des kilomètres de plages infinies, le tout en regardant danser les baleines dans les eaux cristallines. Un bon résumé de ce qu’offre Fraser Island…

A choisir, faites-le au moins sur 2 jours, pour bien profiter de l’endroit et dormir une nuit sur place !

Fraser, ses plages, ses points de vue, sa faune ! 

Mon conseil : ne ratez pas l'Indian Head Lookout, une merveille de point de vue ou croisent au large dauphins, baleines et raies !


Envie de surf, de bonne bouffe et de vin ?

La région de Margaret River est pour vous ! De belles plages, des criques cachées, une forêt luxuriante, des bois impénétrables, le tout clairsemé de kilomètres de vignes et de petites villes par ci par là ! Du snorkeling quand l’eau est calme, du surf quand les vagues rentrent… What Else ?

Forêts d'eucalyptus, vagues et criques paradisiaques !

Mon conseil : au-delà des dunes de la plage de Rivermouth de Margaret River se cache une petite crique accessible à pied. Elle est à éviter en cas de houle (mais vous serez ce jour-là trop occupé à jouer dans les vagues !), mais si c'est le calme plat elle vaut le détour : sable blanc, eau turquoise et snorkeling agréable !


Envie de dunes à perte de vue ?

La région au sud de Port Lincoln, avec des plages reculées, presque inaccessibles, et des étendues de sable et de dunes, incroyablement désertes… Que ce soit au Coffin Bay National Park ou au Port Lincoln National Park (plus rocailleux), vous pourrez vous retrouver seul avec vous-même, face à la nature et à ce qu’elle offre – oiseaux, poissons, sable blanc et eaux turquoises !

Emeus et rapaces peuplent ces paysages de sable et de roche