Carnet de voyage

Une EJE en Finlande

Par
18 étapes
11 commentaires
14 abonnés
Dernière étape postée il y a 1579 jours
Par Manson
Mes aventures, mes découvertes, mes émotions, ...
Janvier 2017
67 jours
Partager ce carnet de voyage
1
1
Publié le 4 janvier 2017


Mes Objectifs personnels :

Acquérir de nouvelles valeurs, avoir une certaine ouverture d'esprit, de la réflexion et des connaissances sur la culture finlandaise et la pédagogie, connaitre la place de l'enfant qui vont enrichir ma pratique professionnelle.

Découvrir le pays sur le plan culturel, touristique.

Découvrir un nouveau lieu d'accueil avec une idéologie, des valeurs, des pratiques et un fonctionnement différent du système et des politiques familiales et sociales en France.

Découvrir un autre mode d'éducation (Quelles relations les familles entretiennent t'elles avec leur enfant)

Gagner en maturité professionnelle


Mes Objectifs de Formation DF2 : Action Éducative en direction du jeune enfant

Mettre en place des activités en lien avec les compétences et l'âge des enfants (contribuer au projet)

Développez des capacités d'observation et d'écoute en vue d'analyser une situation éducative.

Découvrir, prendre connaissance de la pédagogie mise en place

Comprendre le fonctionnement des familles (la question de la parentalité, différences avec la France)

Observer et analyser les différences entre les modes d'éducation France/Finlande

Observer les différences entre le jardin d'enfants français et finlandais

Voir comment le projet pédagogique est construit et mis en place

Appréhender la notion de handicap (différence par rapport à la France)

2
2
Publié le 4 janvier 2017

Nous voici le 3 janvier, jour de mon départ. Il est 6h lorsque le réveil retentit, je me lève et me prépare chaudement pour affronter le froid glacial de Finlande. Je dois pour me rendre à Turku prendre un premier vol de Paris à Helsinki puis avec une escale d'une heure 30 prendre un deuxième vol de Helsinki à Turku. Ma mère ayant pu m'accompagner à l'aéroport a pu être présente car j'étais relativement stressée à l'idée de voyager toute seule !

J'enregistre alors mon premier bagage et direction la douane. Plus que quelques minutes avant d'embarquer. Il est 10h40 et c'est l'heure d'embarquer, je monte dans l'avion et salue les hôtesses "hello" et cherche mon emplacement. J'ai demandé à être prés du hublot afin d'admirer les paysages. Peu de place pour y mettre ses jambes mais personne à coté.

Le brouillard épais ne favorise pas le décollage de l'avion et nous mettons plus d'une heure 30 à décoller ... Le premier vol se passe sans encombres et j'ai même pensé à prendre de quoi m'occuper durant ces 3h de vol. J'arrive donc à l'aéroport de Helsinki avec beaucoup de retard en raison des conditions météorologiques très mauvaises ... Ce qui m'empêche de prendre mon deuxième vol (Helsinki-Turku).

Après beaucoup de renseignements et 2h de queue au point info, j'obtiens les informations suivantes : je peux soit prendre le prochain vol pour Turku à 23h45, soit prendre un onibus et ne rien payer (heureusement). je choisis donc la deuxième option en sachant que je dois récupérer mon bagage. Après 1h d'attente et ne voyant toujours pas mon bagage sortir des tapis roulants, je demande à une dame qui ramassait les bagages non récupérés par les voyageurs si elle avait des informations sur le vol Paris-Helsinki. Je m’aperçois que d'autres personnes sont dans la même situation que moi. La dame nous explique qu'aujourd'hui, c'était le gros bazar et que beaucoup d'autres vols ont aussi été perturbés et qu'il est inutile d'attendre là ce soir. Elle nous explique que nos bagages seront transférés demain directement à l'aéroport de Turku. Je prend donc l'onibus pour deux heures de trajet et arrive enfin à Turku à 22h ! Des stagiaires (formation EJE aussi, en deuxième année : Marion et Marilyne) déjà présentes depuis deux mois m'ont accueilli très agréablement et m'ont hébergé pour ma première nuit sur Turku. Il fait -8 et je supporte le froid. Par contre, on m'annonce que dans les jours à venir, nous allons rentrer dans une vague de assez importante et que nous allons descendre jusqu'à -17.

Vu de l'avion à Helsinki 
3

Le troisième jour, j'en profite pour sortir un peu malgré le froid à -17°. J'essaye aussi de me repérer pour ne pas me perdre même si Turku est une petite ville. Arrivée au centre ville, j'en profite pour faire quelques photos et rentrer dans quelques magasins.

Une des rues piétonnes de Turku 

C'est actuellement les soldes, je me dis que je pourrais peut être me trouver une écharpe chaude ou des gants plus chauds que les miens mais cela reste cher quand même malgré les soldes. En me promenant, je vois un distributeur, j'en profite alors pour retirer des sous afin de payer mon mois de janvier au couvent. Mais arrivé devant le distributeur, il y a deux emplacements, je ne sais où mettre ma carte mais avec l'aide d'un passant, je réussis à retirer des sous.

Dans le centre de Turku, c'est encore décoré (Noel) comme certaines vitrines ou les lampadaires.

Vitrines de Noel encore décorées 

Une fois mon ballade terminée, je remonte au couvent pour régler les soeurs et me préparer à rejoindre Maryline et Marion car elles m'ont donné rendez vous devant la place du marché afin d'aller manger un bout et marquer mon accueil. Ici en Finlande, nous mangeons à des heures complètement décalées, il est environ 17h lorsque nous prenons le dîner mais il fait déjà nuit. Nous arrivons dans un endroit très sympathique où le repas est à 10€ avec tout à volonté. Nous avons vu sur la place du marché, c'est très joli. Je goûte des choses nouvelles comme du fromage, des oignons frits. On peut aussi prendre des fruits comme de l'ananas en entrée ou dans les pizzas il y a aussi de l'ananas.

Nous repartons, Maryline et Marion me propose d'aller chez elle afin que je récupère un des manteaux de Maryline pur me dépanner jusqu'à samedi. Je repars chez moi sans me perdre, donne des nouvelles à mes proches et me couche.

4

Ici en Finlande, le 06 janvier est un jour férié. Il correspond à l'épiphanie et tous les magasins ou commerces sont fermés, il n'y a personne dans les rues. Les finlandais sont très attachés aux fêtes.

J'en profite pour discuter avec une voisine de chambre qui est vietnamienne.

Journée repos

5
5
Publié le 6 janvier 2017

Les finlandais prononcent chaque lettre. Le "a" se prononce "o"

J'ai déjà commencé à apprendre quelques mots finnois :

Bonjour le matin : Hei (prononcé comme Hey) et le soir on dit hei hei.

Salut : Moi (prononcé moy) et le soir on dit moi moi.

Merci : Kiitos

Lait : Maito

Pardon : Anteeksianto

Les chiffres :

1 : yksi

2 : kaksi

3 : kolme

4 : neljä

5 : viisi

6 : kuusi

7 : seitsemän

8 : kahdeksan

9 :yhdeksän

10 :kymmenen


Les couleurs :

rouge : punainen

vert : virheä

jaune : keltainen

blanc : valkoinen

orange : oranssi

violet : violetti

bleu : sininen

marron : ruskea

noir : musta

gris : harmaa


Les animaux :

chat : kissat

lapin : puput

renard : ketut


Les jours de la semaine :

aujourd'hui :tänään

lundi : maanantai

mardi :tiistai

mercredi : keskiviikko

jeudi : torstai

vendredi : perjantai

samedi : lauantai

dimanche : sunnuntai

6

Ce matin lorsque je me lève, j'apperçois de la neige ! Il n'y a pas beaucoup d'épaisseur mais la ville est recouverte d'un grand manteau blanc.

Marion m'a proposé la veille d'aller au grand Kirppis Center afin de m'acheter des vêtements plus chauds et appropriés ainsi que de la vaisselle. Marion m'a donné rendez vous à la place du marché. Sur le chemin, j'aperçois une femme et ses enfants avec une luge.

Il est 13h30 et je rejoins Marion sur la place du marché.

Place du marché 

Nous voilà parties en bus au point de rendez vous. Il n'y a que des choses d'occasion mais Marion m'explique qu'il y avait plus de choix il y a quelques semaines. Tant pis, je trouverais bien mon bonheur. Après avoir fait le tour du magasin au moins trois fois, je finis par trouver ce qu'il me faut : un manteau chaud et bleu avec capuche, une couverture car la nuit j'ai un peu froid, de la lessive liquide, des couverts, deux tasses et une sorte de fait tout. Il ne me manque plus qu'à trouver un pantalon d'extérieur quand je serais en stage. Marion me dit que je pourrais en trouver un dans un autre Kirppis un peu plus petit. Il est déjà 16h et nous repartons.

Sur le trajet du retour j'en profite pour faire quelques photos car le soir, tout est illuminé et c'est tout simplement magique.

Place du marché le soir (gauche)

Demain je prévois de visiter une île de Turku : Ruissalo. Les températures sont remontées et c'est très agréable.

7
7
Publié le 8 janvier 2017

Marion m'a proposé hier de visiter une des îles de Turku : Ruissalo. Elle me donne rendez vous à 13h30 à la place du marché, nous nous retrouvons et direction le bus. Nous descendons au terminus, nous marchons quelques instants et là j'aperçois un paysage qui me laisse sans voix. La neige et le froid laissent apparaître une épaisse couche de glace. Les vagues laisse place à présent à des couches bosselées de glace. Je vois au loin le soleil qui reflète sur cette glace et des dégradés de ciel bleu, orange, violet-rose.

Ruissalo 

Nous nous sentons soudainement sereine animé par un calme plat. L'endroit est reposant. A notre droite, il y a un sauna où des finlandais très certainement en profite. Nous les voyons sortir dehors, en maillot de bain, marcher le long d'un ponton et descendre les escaliers pour se baigner dans l'eau glacée. En Finlande, c'est une tradition de venir après le sauna, plonger dans l'eau très froide. Certains se baignent jusqu'au cou et d'autres ne plongent que leur pieds. Nous sommes à la fois choquée et surprise et nous nous demandons comment ils arrivent à plonger dans une eau aussi glacée que celle-ci. Je me pose alors la question si je le ferai un jour ou non ...

Sortie du sauna 

Il parait qu'en Finlande, la plupart des habitants possèdent un sauna chez eux car c'est inscrit dans leur culture.

Nous voyons au loin un sentier menant sans doute à une autre vue de cet archipel et nous nous décidons à y aller.

Nous réalisons aussi que nous ne sommes pas les seules françaises car un groupe de garçons à côté de nous sont en train de s'amuser avec des énormes blocs de glace. D'ailleurs le sol est complètement gelé et nous nous posons la question jusqu'où pouvons nous avancer. Finalement nous pouvons marcher sans crainte jusqu'à la délimitation de la mer. Nous admirons encore la vue et nous apercevons deux cygnes. Il fait tout de même un peu plus froid qu'à Turku, je ne sens plus mes doigts et Marion non plus. Nous décidons donc de rentrer et en plus de ça nous apercevons le bus au loin.

8
8

Il est 13h, je retrouve Marion et Maryline devant un restaurant. Nous attendons Margot (institutrice qui a travaillé quelques temps au jardin d'enfants chez les bleus). Margot vient d'arriver, nous faisons les présentations et direction le RAX buffet pour aller manger ensemble et discuter de choses et d'autres.

Après nous être servis, Margot échange avec nous sur les différences entre l'éducation française et l'éducation finnoise. En effet, elle explique qu'il y a beaucoup moins d'interdits et plus de liberté en Finlande. Les enfants sont libres de faire ce qu'ils veulent en cours (équivalent de l'école maternelle/collège/lycée). Elle éprouve aussi parfois des difficultés à faire valoir son autorité du fait de cette liberté. Nous échangeons beaucoup autour de la petite enfance pendant près de 2h, elle nous parle de son métier, de sa formation.

Puis elle nous dit avoir été en Laponie, nous parle des tarifs, des activités qu'elle a fait (ballade en chiens de traîneaux, moto neige, ...). Nous en venons aussi à parler d'une des tradition finlandaise : le sauna. Maryline et Marion nous dise qu'elles ont en bas de leur immeuble un sauna. Il faut apparemment réserver à l'avance et comme elles ne savaient pas comment cela fonctionnait, elles ne l'ont pas encore testé. On se dit que toute les 4 et Anaïs, ça serait bien qu'on essaye de s'en faire un avant que Marion et Maryline repartent bientôt en France (😦). Il est déjà presque 17h et nous nous décidons à partir, on se dit à bientôt et Margot repars de son coté.

Marion et Maryline me proposent que je fasse une machine chez elle car chez moi je ne dispose pas d'une laverie et que les laveries à l’extérieur sont relativement cher. Elle me disent alors d'en profiter le temps qu'elles seront encore là. Nous repartons donc au couvent afin que j'aille récupérer mon sac de linge salle puis nous repartons chez elles. J'effectue donc ma machine, puis me pose avec elles dans le salon et nous discutons. Maryline prévoit de faire des pullas (spécialité finlandaise à base de cardamone et cannelle) et me montre comment elle s'y prend grâce à la recette donnée par Anina. J'espère en faire à mon retour en France.

Nous nous retrouvons auprès d'un chocolat chaud façon antillais fait par Maryline et la dégustation des pullas devant Ace Ventura. Nous regardons ensuite la télévision avec d'autres séries (très peu de films sont en français, soit c'est en anglais ou suédois, ou finnois et les sous titres finnois). Il est quasiment 0h00 et il est temps pour moi de rentrer. Maryline me donne quelques pullas pour mon petit déjeuner de demain, je les remercie et je rentre chez moi.

9
9
Publié le 18 janvier 2017

Je retrouve Marion et Maryline avec un petit peu de retard à 13h30. Nous partons à pieds direction le musée d'histoire naturelle (L'Aboa Vetus & Ars Nova). C'est un site culturel unique qui a ouvert en 1995. Ars nova est l'un des trois musées d'art à Turku et le seul musée archéologique en Finlande. La Finlande, qui fête ses 100 ans d'indépendance, en est fière.

Lorsque nous arrivons au musée, 2 hôtesses nous parlent des tarifs et de comment se présente le musée pour faire les visites. Nous déposons nos manteaux et nos sacs. Nous gardons tout de même notre gilet car il fait au maximum 15° dans le musée. Nous bénéficions toutes du tarif étudiant et nous voilà à la première étape. Nous arrivons dans la partie Aboa Vetus c'est à dire le Turku médiéval. Nous y restons 2 heures alternant jeux ludiques (quiz, jeux pour les enfants) et explications sur des panneaux.

La partie médiévale date du moyen âge, ce sont des vestiges des ruines de la ville de Turku, les premières maisons (au alentour de l'an 1300). Le musée est composé de 6 bâtiments médiévaux en ruines, dont les plus anciens datent de la fin du 15 ème siècle. Après le grand feu qui a ravagé Turku en 1827, le quartier a été reconstruit à l'aide d'un nouveau plan. En 1928, le fabricant de tabac Hans von Rettig avait la Villa von Rettig. C'est ici qu'abrite aujourd'hui le musée (construit sur le site).

De nombreux objets ont aussi été retrouvés comme des clés, des morceaux de poterie, ...

Chat (gauche) et instruments de musique (droite)

La partie Ars Nova est spécialisée en art contemporain et elle est située sur 2 étages. Certains tableaux sont des critiques politiques.

Tableaux critique politique (gauche) et autres œuvres (droite)

Il y aussi certains artistes qui ont dessiné, imaginé à la main Turku ravagé par les flammes.

Un artiste a reproduis une salle de bain d'un grand hôtel de luxe en Finlande.

Nous repartons très contents et impressionnées de notre visite. Nous en profitons pour faire un petit tour à la cathédrale de Turku. Nous rentrons à l'intérieur mais il y a concert qui a commencé depuis environ 15 minutes.

La cathédrale de Turku 

On repart puis Maryline va faire courses, je repars donc avec Marion chez elle. Je récupère mon linge, nous discutons. Elle me propose à boire. Maryline est de retour et je finis par partir 20 minutes plus tard.

10
10
Publié le 23 janvier 2017

Contexte : Marion et Marilyne avait envoyé deux candidatures dans des jardins d'enfants finlandais : "L'Hexagone" et "L'île aux trésors". "L'île aux trésors" a donné suite tardivement et Marilyne et Marion entre temps ont eu une réponse positive à "L'Hexagone". Cependant la directrice de "L'île aux trésors" leur a proposé de visiter le jardin d'enfants un week end où elles seraient en Finlande. Ayant convenu d'une date, les filles m'ont proposé de venir avec elle et la directrice a accepté sans problème.

Il est 3h40 et le réveil retentit. C'est un peu difficile mais je me prépare car une sacrée journée m'attend : en effet je passe la journée à Helsinki. Le matin est consacré à la visite du jardin d'enfants et l'après midi à la visite d'Helsinki. Je dois rejoindre les filles en bas de chez elles à 4h30 car l'onnibus part à 5h. Je retrouve les filles, nous nous saluons puis nous partons direction l'onnibus. Arrivées au point de rendez vous, le bus n'est pas encore arrivé mais des personnes avec des valises sont déjà présentes. L'onnibus fini par arriver et nous lui montrons notre papier avec notre réservation et nous montons dans le bus à 2 étages. Nous montons au deuxième étage et nous cherchons notre place respective. Nous nous installons chacune à un siège étant donné qu'il y a peu de monde dans le bus. Nous écoutons un peu de musique sur le trajet. Le bus s'arrête aux différents terminaux de l'aéroport de Helsinki et les gens avec leur valise descendent. Puis nous finissons par nous endormir afin de récupérer de notre courte nuit.

Vers environ 7h20, nous arrivons à la gare des bus de Helsinki. Marilyne me réveille puis nous descendons du bus. Dans la gare d'Helsinki, les panneaux d'information sont marqués soit en finnois soit en suédois, nous devons donc essayer de nous repérer mais heureusement que des points info sont à notre disposition où des hôtesses peuvent nous parler anglais. La prochaine mission est donc de trouver le bus n°194 afin de rejoindre le jardin d'enfants avant 9h. Après avoir demandé au point info, nous descendons une première fois les escaliers puis passons dans des couloirs et arrivons à un endroit où plein de bus circulent mais pas de signe du 194. Nous demandons à des passants mais sans succès, nous finissons par demander à un des chauffeurs qui nous explique tout en se déplaçant avec nous. Nous le remercions et après 20 minutes de recherches, nous trouvons enfin le fameux bus 194. Nous montons alors dans le bus et la conductrice nous informe que le ticket coûte 3€20. après avoir payé nous lui demandons si il est possible qu'elle s’arrête à notre arrêt sans que nous ayons besoin d'appuyer sur le bouton d’arrêt demandé car nous ne savons pas exactement où se situe notre arrêt. Elle accepte et nous nous asseyons devant. Nous arrivons donc au bon arrêt et Marilyne configure son GPS sur son téléphone pour trouver l'emplacement exact du jardin d'enfant. Nous trouvons facilement, Alex nous accueille et nous fait patienter qq instants le temps que la directrice arrive (Aminata). Aminata arrive, se présente et nous de même. Elle nous propose à ceux qu'on visite les différents espaces tout en nous apportant des informations importantes. C'est pour nous une façon de découvrir une autre approche pédagogique.

Une fois sortie du jardin d'enfants, nous reprenons le bus et nous regagnons le centre de Helsinki Sur le trajet, nous discutons de ce que nous avons pu observer dans les classes et nous notons des choses positives comme négatives. Il commence à neiger et nous cherchons un coin pour nous restaurer. Ensuite nous avons été nous balader. Nous avons visiter deux cathédrales luthériennes.

Cathédrale luthérienne (gauche) Temple du silence (droite)

Nous avons beaucoup marché et pris beaucoup de photos.

Gare des trains d'Helsinki (au milieu)  

Il a aussi fait très froid et pour nous réchauffer, nous avons été à Starbuck nous prendre un café/thé.

Nous avons au cours de notre visite, rencontrer un renne (empaillé).

Nous avons rejoins progressivement la gare des bus afin de reprendre l'onnibus qui avait un petit peu de retard. Beaucoup de monde prend l'onnibus à cette heure-ci et il est pratiquement complet. L'onnibus nous dépose un peu plus prêt de chez nous que ce matin et nous rentrons respectivement chez nous satisfaites de notre journée.

11
11

Après la longue et épuisante journée d'hier, j'ai profité de mon samedi pour me reposer. Je me lève assez tardivement et traîne un petit peu dans ma chambre. Vers 15h, je me décide à sortir et je vais dans un premier temps faire 2, 3 courses pour le pique nique de demain. Je prend du pain et des fruits, j'ai le reste des ingrédients déjà chez moi. Je prend ensuite le bus car j'ai envie de me balader sillonner alentours. Je m'arrête au terminus, jusqu'au port.

Port de Turku

Je marche quelques minutes en remontant sur le trajet inverse du bus lorsque j'arrive sur un grand bâtiment. J'escalade une grande pente jusqu'à voir l'inscription "castle of Turku", je comprend alors que c'est le château.

Je fais alors le tour et rentre dedans. Je peux visiter l'extérieur gratuitement et monter au premier étage. La suite est payante mais vu l'heure, c'est inutile de le visiter maintenant, je reviendrais.

Château de Turku 

Je repars à pieds une bonne partie du trajet admirant les paysages et les bateaux. Puis je prend le bus pour rentrer chez moi. Je fais mes casses croûtes puis je ne tarde pas à me coucher car demain direction le viking line !

12
12
Publié le 27 janvier 2017

Il est 6h et le réveil retentit, je me prépare car une journée exceptionnelle m'attend. Je rejoins Maryline en bas de chez elle et nous prenons le bus direction le port. Nous passons la journée sur un ferry "l'amorella" (viking line) qui va de Turku à Stockholm. Nous sommes convoquées à 8h45 et nous arrivons avec une heure d'avance comme cela était prévu. Nous scannons le code de la réservation pour obtenir nos 2 tickets. Ces 2 tickets vont aussi nous servir comme passe pour notre cabine de couchage.

Nous patientons qq temps et nous embarquons. Nous voilà arrivées au 7° étage, notre cabine est située au 6° mais en arrivant à notre étage, l'accès n'est pas encore autorisé. Maryline me propose alors de prendre le petit déjeuner où nous avons une heure pour manger et ensuite s'installer tranquillement dans notre cabine. Le petit déjeuner est à volonté. Nous nous installons près d'une vitre pour admirer les paysages. Le bateau commence à partir, l'eau est complètement gelée et nous immortalisons qq instants.

 Le petit déjeuner à bord du bateau

Puis nous allons à notre cabine, déposer nos affaires et allons jeter un œil à la boutique, c'est encore les soldes ! J'ai repéré un souvenir à ramener. Puis je propose à Maryline de visiter le bateau afin de savoir ce qu'il y a à chaque étage (10 en tout).

La cabine (gauche) 

Il y a de nombreux coins avec des machines à sous et des endroits pour profiter de la vue.

Machine à sous (gauche) et bar (droite) 
A bord du bateau avec notre chambre au milieu 

Nous en profitons pour monter tout en haut, à l'extérieur. Il fait assez froid et il y a beaucoup de vent. Nous prenons des photos des archipels.

Paysages 

C'est à ce moment précis que nous arrivons à Alland (archipel de Finlande) où le bateau fait un arrêt.

Alland 

Nous apercevons un autre viking line "le grace" qui est beaucoup plus grand et que je pourrais aussi prendre si je veux visiter plus longtemps Stockholm.

"Le grace"  (gauche)

Nous rentrons à l'intérieur et j'en profite pour proposer à Maryline de jeter un oeil au sauna/SPA. Nous avons bien fait car l’hôtesse d'accueil nous indique qu'étant donné qu'il y a moins de monde le dimanche, c'est beaucoup moins cher et il ne faut rajouter que 4€ pour un maillot de bain. Nous en profitons pendant 2h et demi : sauna et jacuzzi illimité, le bonheur !! Rentrer dans la sauna est difficile au début car plus on monte en étage plus il fait chaud (65°) .. Ce sont des saunas non mixtes.

Le sauna et jacuzzi

Nous prenons notre douche puis nous partons nous installé dans un bar pour manger nos casse croûtes car le jacuzzi ça creuse !

Nous arrivons bientôt à Stockholm, il fait bien entendu nuit. Je convaincs Maryline de sortir une dernière fois prendre des clichés de Stockholm mais les photos ne rendent pas bien la nuit.

Stockholm de nuit 

Nous rentrons et nous allons dans notre cabine dormir. Je sens à peine le bateau bouger, c'est très agréable. Nous sommes très satisfaite de notre journée. Nous arriverons à Turku vers 7h45.

13
13
Publié le 31 janvier 2017

J'ai proposé hier aux filles de les accompagner jusqu'à l'aéroport de Turku. Elles m'ont dit de venir à 12h chez elles car leur avion décolle à 14h45 et il vaut mieux arriver avec au moins 2h d'avance. A mon arrivée, les filles ont encore beaucoup de choses à faire et ne sont pas tout à fait prête. je me propose pour leur étaler leur dernière machine (linge d'ici) puis elles vont les dernières touches. Après avoir vérifier qu'elles n'avaient rien oublié et écris la carte pour remercier la propriétaire, nous commençons à descendre les valises. Maryline en a 3 et Marion, 2.

Nous descendons les 3 escaliers avec les énormes valises puis nous nous dirigeons vers le bus direction l'aéroport. Nous n'en avons pas pour très longtemps. Lorsque nous arrivons, les filles vont faire enregistrer leur bagage puis nous allons nous asseoir car nous sommes arriver avec une heure d'avance. Vers 14h15, les filles se dirigent alors vers la zone d'embarquement et c'est donc l'heure des au revoir ! Nous restons bien entendu en contact et nous savons que nous nous reverrons par la suite. Je repars ensuite dans le bus et Marion m'envoi un message pour m'annoncer qu'en raison du brouillard leur avion aura 50 minutes de retard sur le vol Turku - Helsinki et également 50 minutes de retard sur le vol Helsinki - Paris. Je leur souhaite bon courage et qu'elles me disent quand elles seront arrivées.

Étant donné le temps maussade d'aujourd'hui, cela ne me donne pas envie de sortir qq part, je rentre alors chez moi pour me reposer, faire qq courses et travailler. Les filles finissent par arriver à Paris avec 1h30 de retard.

14
14
Publié le 31 janvier 2017

Le temps n'est pas encore au beau fixe mais je ne peux pas éternellement restée chez moi, il faut que je profite des richesses de ce pays. Je voulais au départ aller au château de Turku mais finalement en me promenant sur la place du marché, j’aperçois le bus pour aller à Naantali. Les filles m'en ont beaucoup parlé et je décide donc d'y aller.

Naantali est une des villes les plus anciennes de Finlande située à 15 km à l'ouest de Turku.

Après environ 40 minutes de bus, j'arrive au terminus du bus et me voilà à Naantali. Seulement quand j'arrive je me demande si je ne me suis pas trompée de station car je suis au milieu de plein de maisons avec aucune indication. Je décide donc de marcher, j'emprunte un long couloir entouré d'arbre et d'habitations. Je vois un panneau office du tourisme, je suis les indications et me voilà à l'endroit indiqué par les filles. C'est un peu comme un port mais l'eau est encore gelée et il n'y a pas de bateau, c'est désertique. Il y a beaucoup de vent et il fait un peu froid mais je décide de visiter les alentours et de prendre des clichés de cet endroit.

Naantali 
Naantali suite 
 Sauna (droite) 

Il y a également une église qui était malheureusement fermée.

L'église de Naantali 

Je suis impressionnée par les gens qui marchent sur l'eau complètement gelée et recouverte encore par la neige.

Je me ballade autour de l'île et vers 16h je décide de reprendre le bus pour rentrer, je dois faire des courses.

15
15
Publié le 5 février 2017

Me voilà en week-end et étant donné le temps maussade je me suis dit que visiter le château de Turku dans son intégralité serait une bonne option.

Je profite de ma matinée pour me reposer puis vers 15h je prend le bus. Vers 15h30, j'arrive au château, je reprend qq photos puis j'entre à l'intérieur pour payer mon billet. Les gens sont déguisés en tenue d'époque et m'indique où est ce que je peux laisser mes affaires. Les casier étant tous pris, la dame de l'accueil me propose de garder mon sac avec elle, je l'a remercie et part visiter le château à l'aide de mon plan. Le château est gigantesque est très bien restauré.

Chambre de la Reine (gauche) 

Toutes les pièces ne sont pas accessibles et dans certaines des «gardes» en tenue d'époque sont présents.

Des petits panneaux explicatifs dans presque toutes les pièces sont traduits en suédois, finnois et anglais.

Une grande pièce est consacrée aux nombreux objets retrouvés et tenues d'époque.

Vaisselle et bijoux retrouvés 
Tenue d'époque 1940 (gauche)  tenue d'époque 1930 (milieu) et tenue d'époque 1830 (droite)

Dans ce château, 2 périodes sont représentés : période médiévale et période de la renaissance.

Il y a beaucoup de pièces à visiter et je passe plus d'une heure au château.

Le château de Turku est un château médiéval du XIV ème siècle. Au Moyen Âge, le château était entouré de douves, il était sur une île sur la rivière Aura. Le château a été soumis à de nombreux sièges et batailles. De tous les châteaux finlandais, le château de Turku a l'histoire la plus belliqueuse. La restauration du château, qui avait commencé avant la guerre, s'est poursuivie au cours des décennies. La rénovation a été achevée en 1987 et le château, tout en restant propriété de l'État finlandais, a été remis le 12 octobre 1993 à la ville de Turku, qui est chargée de gérer son fonctionnement.

Restauration du château 

Aujourd'hui le château, dans son intégralité, est un musée historique. Il est l'un des musées les plus visités de Finlande. Il a servi de prison et abrite aujourd'hui un musée d'Histoire.

Vers 17h je repars et sur le chemin du retour je m'arrête au lidl faire qq courses.

16
16
Publié le 5 février 2017

14h : Je me décide à partir. Le dimanche peu de bus parte et le prochain bus pour Lieto part à 14h45. Je voulais faire un petit tour à Lieto pour visiter le château et les alentour. Une fois dans le bus, j'attend le terminus pour descendre. Seulement sur le trajet, je vois des coins sympas pour aller se balader mais pas de présence de château, je m'arrête un peu au hasard et part explorer les alentours.

J'aperçois une petite chapelle

Et au loin une petite foret. Je m'aventure un peu dans la foret mais pas trop non plus pour ne pas me perdre.

Je fais une petite ballade sans trouver le château. Sur le chemin, j’aperçois quelques riverains mais personne ne parle anglais. Je finis par rentrer après avoir marcher 1h, la nuit commence à tomber en plus. Il n'y a pas grand chose à faire à Lieto, c'est un peu désert.

17
17
Publié le 15 février 2017

Comme je n'avais rien de prévu de week end, je suis restée à Turku, je voulais retourner à Ruissalo mais je suis tombée malade et j'ai préféré me reposer tout le week end et travailler un peu aussi mes dossiers.

18
18
Publié le 15 février 2017

C'est le seul week end où je n'ai rien de prévu et donc je m'accorde un peu de repos et reste tranquillement chez moi.