À propos

Avec le désir jamais comblé de connaître sans cesse autre chose, nous sommes des nomades dans l'âme. Départ mars 2019 avec un aller simple pour la Nouvelle-Zélande sans de date ni lieu de retour !

Manon et Allan en Nouvelle-Zélande

Dernière étape postée il y a 4 jours
70 étapes
86 commentaires
23 abonnés
Départ en mars 2019 pour le pays du Long Nuage Blanc sans billet de retour ! Découvrez au fur et à mesure notre histoire, notre aventure. Un roadtrip incroyable à travers ce magnifique pays.
Avril 2019
52 semaines
Partager ce carnet de voyage
2
avr
2
avr

Après presque 40 heures de trajet, nous arrivons enfin à Auckland en Nouvelle-Zélande !

Nous avons fait une escale de 17 heures à Shanghai. Nous avions d'ailleurs choisit une longue escale pour avoir le temps de visiter la ville mais la police aux frontières n'a laissé passé personne ce jour là, cette escale c'est donc transformé en 17 heures d'attentes dans l’aéroport de Shanghai.

Les yeux un peu fatigué mais nous avons récupéré tous nos bagages !  

Nous avons réservé les 15 premiers jours dans une auberge de jeunesse en plein centre ville pour avoir le temps de faire nos documents administratifs (ouverture de compte en banque, inscription auprès des impôts néo-zélandais, chercher du travail...)

Voici notre chambre économique (sans fenêtre) !  



Avec le décalage horaire et le super plateau repas de nos 26 heures de vols nous avons prit le temps de reprendre des forces dans une chaîne de burger locale : Burger Fuel !

3
avr

Ce matin, réveil aux aurores à 4h tapante, mélange de jet lag et d'excitation (ça pique quand même un petit peu) !

Du coup, nous en avons profité pour découvrir la salle commune de notre auberge. Pour le petit-déjeuner, nous avons opté pour la facilité pour le premier jour, direction le "New World" (supermarché en face de l'auberge) pour aller y acheter le nécessaire. On s'installe dans le parc Albert pour ce premier petit déjeuné.

Comme nous, vous pouvez admirez la vue sur la Sky Tower (la grande tour derrière). 

Pour la journée, nous avons quelques achats à faire comme un adaptateur (nous avons totalement oublié d'en acheter un avant notre départ ! ). Mais également commencé les démarches pour ouvrir un compte en banque.

Pour la banque, nous avons fait plusieurs banques du centre ville, mais elles sont toutes très prises et ne s'occupent pas d'ouvrir des comptes aux petits jeunes comme nous. Nous nous rendons donc dans d'autres banques or du centre ville.

Nous réussissons à décrocher un rendez-vous pour le lendemain à la KiwiBank !

Pour vous donner une idée de la banque 😉

On finit notre journée par une grande ballade pour découvrir cette si jolie ville.

4
avr

Réveil à 4h00 ce matin, encore des restes du jetlag !


Comme nous sommes levé tôt, nous en profitons pour faire un petit footing de décompression et découvrir un peu les environs de notre auberge.

On découvre une ville encore totalement endormie !




Le rendez-vous à la banque s'est très bien passée. On ressort avec notre carte bleue et notre compte ouvert !

Le reste de la journée sera consacré à rechercher un job pour remplir ce fameux compte bancaire ! D'ailleurs, maintenant que l'on a ce compte bancaire, nous pouvons officiellement nous inscrire sur le site des impôts néo-zélandais pour avoir notre numéro personnel d'imposition !

5
avr
5
avr

On profite de nos réveils matinaux pour découvrir le Mont Eden avec un long footing !

Avec une superbe vue sur toute la ville ! 

On poursuit toute la semaine dans les différents quartiers d'Auckland pour en voir un maximum !

Ce week-end visite du Harbour Bridge qui relie la ville au dessus de l'océan !

Harbour Bridge 

Une fois au port, on prend quelles informations concernant les différents lieux que l'on peut visiter grâce aux ferry et il s'avère que le quartier de Devonport reste très abordable et accessible. On s'arrête là dessus et on embarque dans le prochain bateau !

Arrivé de l'autre côté de la rive, nous sommes toujours à Auckland, mais dans les quartiers de "Devonport".

C'était une petite rue commerçante, très mignonne.
Le mont Maungauika : avec plein de vestige de guerre, des bunkers, des souterrains, ...  
Cheltenham Beach : Une plage tout plein de coquillages. 
Le Mont Victoria : Une vue imprenable sur le quartier de Devonport. 
8
avr

Cette deuxième semaine a été principalement consacré à TROUVER UNE VOITURE !

En effet, nous avons donc trouver du travail au Nord, et il y a deux problèmes, il n'y a pas de transports en commun pour y aller et en plus, les hôtels à proximités sont tous or de prix ! On opte donc pour l'achat d'un van, et nous avons donc une semaine pour nous décider ! On enchaîne donc pas mal de visite de van et on profite de nos derniers jours à Auckland pour faire une dernière fois les touristes !

D'ailleurs, voici le van que l'on s'est acheté !

 A votre avis, c'est quoi son petit nom? 

Du coup, voici un rapide résumé des dernières visites que nous avons faites sur Auckland :

LE MONT EDEN, le Mont Eden est un ancien volcan d'Auckland, nous avons donc fait son ascension de nuit pour être au sommet au levé du soleil (nous l'avions déjà fait la semaine dernière en courant), et ça donne ceci :

SKY TOWER, la Sky tower est une tour situé dans Auckland, elle est plus grande de 4 cm de notre fameuse Tour Eiffel ! On y est monté pour le couché du soleil cette fois-ci ! Et vous pouvez admirez la même chose que nous avec ces photos :

LE MUSÉE D'AUCKLAND, célèbre pour sa collection d'objets maoris !

Une photo de jour et de nuit du musée, et une photo de l'intérieur d'une maison maori ! 

Nous avons visité Waiheke Island avec des copains français Corentin et Christophe arrivés la veille de France ! C’est une petite île en face d'Auckland très sympa !

Rendez-vous à 10h00 au port pour prendre le ferry : Direction Waiheke ! 🛳

L'arrivée sur l'île avec la vue sur Auckland ! 

Une fois arrivé sur l'île on s'oriente vers la location d'un véhicule et on décide de louer deux scooters pour nous quatre 🛵

Avouez, on est super canons ! 

On commence par visiter une plage pas très loin du port : Little Onera Beach

On enchaîne sur une deuxième plage : Okoka Bay avec un petit sentier pour y accéder.

Et puis vient, le petit problème de la journée, le scooter de Corentin et Christophe tombe en panne ! On appelle donc le loueur pour qu'il vienne nous dépanner !

Après 15 minutes à essayer nous même de redémarrer la bête, on a laissé tombé pour demander de l’aide               au loueur !  

Les deux garçons récupèrent donc un nouveau scooter et c'est reparti pour la suite de la visite !

On s’installe sur la première plage visitée Little Onera Beach et on se commande 4 calzones à déguster face à l’ocean !🍕

Après manger, on enchaîne avec une autre plage : Onetangi Beach

Les plages sont désertes ! C’est tellement agréable ! 

On part ensuite faire une randonnée dans le parc régional de Whakanewha !

Petite photo des vignes (dédicace à la famille de Corentin qui nous a accueillit cet été pour la fête du Champagne à Loches-sur-Ource).🍾

Ballade très sympa, même si nous n’avons pas vu la grande cascade que nous attendions mais plutôt une mini cascade !  

On finit la journée avec un magnifique couché de soleil sur Rocky Bay !

La photo de nous quatre a été prise par un couple de français 😉

On a fait pas mal de vidéos ce jour là, on espère qu’un de nous deux arrivera à faire un montage vidéo pour vous faire partager notre journée autrement ! 🤗

Ça y est, on prend enfin la route avec notre super van !



Voici le trajet que l'on doit faire pour rejoindre Dargaville, là où le travail nous attends pour 6 semaines.

On prend le temps de faire un peu de place dans le van et de passer la matinée avec nos copains Corentin et Christophe.



Une fois sur la route on fait quelques petits arrêts, un premier pour la vue (on vous met quelques photos)

Le deuxième arrêt dans la ville de Wellsford pour manger !

 Pas vraiment la spécialité locale mais c'était très bon ! 

Vers 17h, nous arrivons enfin à Dargaville. Un rapide appel à notre boss pour confirmer que tout est bon pour demain et on s'installe sur le parking du port pour la nuit !

Pour votre culture, sachez que le camping en Nouvelle-Zélande est assez réglementé. Le camping sauvage est interdit mais il y a de nombreuses zones de camping mentionnées sur internet par le gouvernement néo-zélandais où l'on peut dormir gratuitement.

La vue depuis la fenêtre de notre van du coup 😉
15
avr

[LUNDI]

5h30, le réveil sonne déjà, un rapide petit déjeuner, on enfile les vêtements qui nous tiennent le moins à cœur, profite rapidement le levé de soleil et on file au point de rendez-vous !

Très joli mais nous n'avons malheureusement pas le temps de s'éterniser !

Une manager passe nous récupérer à la piscine et nous indique de la suivre jusqu'au champs, où l'on va retrouve une quarantaine d'autres travailleurs. (attention ici, ils roulent sans regarder le compteur, il a fallut s'accrocher pour pouvoir arriver à bon port)

Le travail consiste donc à récolter les Kumara (en France on appelle ça les patates douces), c'est la société Fieldco qui nous emploit et elle produit 8 variétés différentes !

Bonne pioche, pour le premier jour on tombe dans une équipe de français donc l'adaptation n'est pas trop dure, quelques consignes de sécurité (en anglais bien-sur) et c'est parti pour la première journée !

Si jamais vous souhaitez vous aussi vous lancer dans les Kumara, voici le fonctionnement :

Nous sommes sur 10 travailleurs un Harvester (si quelqu'un connait le mot en français, on prend 😉 ) et un conducteur pour le tracteur.

4 ramasseurs de chaque côté du Harvester, un "Bin Man" (qui s'occupe de la box en bois), et un marcheur. Lorsque le tracteur avance, le Harvester fait monter la terre à notre niveau avec les récoltes dessus, les 4 ramasseurs doivent donc attraper les grappes de Kumara, les casser et déposer les Kumara sur le tapis en hauteur, le Bin Man s'occupe de la caisse en bois à l'arrière du Harvester, et le marcheur marche derrière la machine avec un sac pour ramasser les éventuels Kumara que les ramasseurs auraient raté.

La productivité est assez différentes en fonction de la météo et des différentes variétés mais avec une équipe de 10 personnes on ramasse entre 25 et 80 tonnes de Kumara par jour !! Je vous laisse imaginer combien de tonnes on va ramasser en 6 semaines 😉

Les photos de notre tracteur, de notre machine et des fameuses caisses de Kumara !  

[Suite de la semaine]

Quelques petits investissements vestimentaires pour être au top au travail à savoir, des bottes de pluie (car marcher dans la boue en baskets c'est vraiment pas top), un tee-shirt à mettre par-dessus nos affaires pour les salir le moins possible (à savoir que ce qui tache le plus ce n'est pas la terre mais bien les Kumara coupés 😉 ), et un super K-way en sac poubelle (Collection Automne 2019 je vous jure !!) ...

A notre deuxième jour, on change également d'équipe avec des italiens et des maoris, l'ambiance est sympa, on apprend plus le Maori que l'anglais mais l'équipe est vraiment cool !

Voilà une semaine à 60h de travail bouclé, on est vidés mais très contents d'avoir tenu 😉 !

Après une bonne première semaine de travail, on décide de visiter les alentours. Du coup samedi, après le travail, on prend la route en direction de : WHANGAREI.

On dormira sur le port de Whangarei avec cette vue !

La vue depuis notre van !  

Voici donc les visites de la journée. Nous avons improvisé avec nos guide de voyage car l'office de tourisme n'ouvrait qu'à 10h

• • •

WHANGAREI FALLS & PUKENUI FALLS

Il y avait deux options, soit faire une belle petite randonnée soit y aller en voiture. A votre avis ? randonnée ou voiture ? 

MOUNT PARIHAKA

Le chemin aller était sympa jusqu'à ce que l'on soit entourés d'araignées. Une fois en haut, il y a une superbe vue sur la ville !

ABBEY CAVES

On n'était pas serein en rentrant car il n'y a aucun encadrement et il fait très sombre. Les verts luisants illuminent le plafond.

Une fois nos excursions finies, on prend la route en direction d'une plage tout à l'est de la ville. La nuit tombant rapidement, on choisit de s'arrêter sur un freecamp au bord de mer qui nous gâte d'un super couché de soleil.

Pas de travail aujourd’hui car c’est lundi de Pâques ! 🐰

Réveil sur notre super camp au bord de l’eau !

Vous préférez le levé ou le couché de soleil ?  

On part donc randonnée sur les monts de Whangarei.

On découvre Ocean beatch et la randonnée sur Te Whara (476m d’altitude)

On enchaine de l’autre côté de la cote avec Urquhart Bay qui a gardé de nombreux vestiges militaires de la seconde guerre mondiale. On en profite pour pique-niquer sur Busby Head et on redescend en longeant Smugglers Bay pour voir la plage.

Il faisait beau au depuis et puis ça c’est cool ouvert sur la fin de la randonnée 

On reprend la voiture pour remonter un peu plus au Nord direction le Mont Manaia.

L’histoire du Mont Manaia : Une légende raconte que le chef Manaia kidnappe la très jolie Pito, femme du chef Hautatu, parti en guerre. A son retour, Hautatu poursuit Manaia qui s’enfuit avec ses deux enfants et sa captive sur le mont. Les cinq pics au sommet les représentent pétrifiés dans leur course par la foudre.

Le mont vu du bas et la vue que l'on a au sommet ! 
22
avr

Deuxième semaine de travail dans les Kumara, on change d’equipe et de superviseur.

Jeudi 25 avril est férié pour nous ! En effet c’est : ANZAC DAY ! Le 25 avril, l’Australie et la Nouvelle-Zélande commémorent le courage et le sacrifice des soldats de l’ANZAC (Australian and New-Zealand Army Corps) qui se battirent dans l’Empire Ottoman durant la première guerre mondiale.

On en a profité pour faire des courses et regardez ce que l'on trouve au rayons légumes !

Des KUMARA !!!  

Qu’un seul jour de week-end cette semaine mais on en profite quand même pour bouger !

Direction Opononi au Nord

Arrivés avec la pluie, on profite de ce mauvais temps pour se prendre un super petit-déjeuner au restaurant de la ville

A votre avis, qui a le Muesli et qui a les œufs au plat ? 😀

Une fois, la pluie stoppée on longe la plage d’Opononi et d’Omapere, c’est très mignon les deux villes font face à une grande dune de sable blanc.

Le temps est encore un peu couvert ! 

On profite de l'arrêt de la pluie pour se faire une randonnée tout à l'ouest face à l'océan Pacifique !

En repartant, la voiture fait un peu des siennes, on s'arrête une première fois pour vérifier les niveau huile et liquide de refroidissement, on en remet un peu, et on fait une pause dej sur la route.

On continue nos visites de la journée par la Waipoua Forest et ses kauris géants.

Cette forêt abrite les deux tiers des kauris d'âge adulte encore sur pied dans le Nordland. Waipoua signifie "forêt des pluies nocturnes" et est depuis 1952 un sanctuaire de 9 000ha avec près de 300 espèces de végétaux. Notamment Tane Mahuta "Dieu de la forêt", le plus grand kauris du monde avec 51m de haut pour 13,77cm de circonférence et avec environ 1 200 ans. Dans la mythologie maori, c'est lui qui sépare terre-mère du ciel-père au début de la création afin de faire jaillir la lumière et la vie. Te Matua Nghere "père de la forêt", y est aussi, on estime son âge à 2 000 ans, même s'il fait seulement 30m de haut pour 16,41 cm de circonférence.

Fin de la journée, en rentrant sur Dargaville, la voiture tombe en panne en pleine côte. On arrive à se ranger sur le bas côté, et on finit le trajet en stop. Rentrés sur Dargaville, on dormira chez une amie et on fera remorquer la voiture le lendemain.

On continue dans les mauvaises nouvelles, on apprendra le lendemain chez le garagiste que la voiture est foutu et que les réparations coutent une fortune. L'avantage d'être dans une petite ville c'est que notre mésaventure s'est répendue à travers toute la ville, nous avons donc pu profiter un petit hôtel (avec une ristourne sur le prix) pendant que la voiture était au garage et de l'approbation de la police pour laisser le van garé sur un parking quelques semaines le temps de trouver une solution (et d'économiser de l'argent).

29
avr

Deux semaines à rester garé sur le même parking, c'est long ! On fait un maximum d'heure dans les kumara pour essayer d'économiser le moindre centime pour la voiture.

On a pesé le pour et le contre, finalement on a décidé de vendre notre voiture pour pièce et d'en racheter une nouvelle. Le montant des travaux étaient trop élevé et le garagiste n'était pas sur à 100% de nous la sauver. Et puis nous, on arrive en hiver, donc le prix des van est en forte baisse, ça va donc jouer en notre faveur.

On profite quand même des copains, le vendredi soir c'est karaoké au Sport Bar de la ville, le samedi soir on se fait des soirées pizza, on profite de ne pas partir en week-end pour faire de long run pour (re)découvrir les horizons. On profite également de superbes levé de soleil depuis notre parking !

On vous met quelques photos de ces 3 semaines !

D'ailleurs, laissez-nous vous parler de cette magnifique petite ville :

Dargaville, petite ville installée sur la rive de Northern Wairoa River. C'est Joseph Dargaville, un banquier irlandais qui achète les terres aux maoris en 1871 afin d'y établir son commerce. Le nom de Dargaville est d'origine française et s'écrivait au départ "Argentville". Déclarée capitale nationnale du Kumara c'est aussi le chef lieu de la Kauri Coast !

Petit week-end à Auckland pour trouver notre nouvelle voiture, et on espère remonter sur Dargaville à son bord ! Départ donc tôt le samedi matin de Dargaville, on fait du stop jusque Whangarei et on attrape un bus qui nous emmène directement sur Auckland. Une fois sur place, on pose rapidement nos bagages à l'auberge et on enchaîne deux visites de voiture !

Allan et notre petite pancarte !  

On profite d'être à Auckland pour aller retrouver Lou et Charlotte, deux copains que l'on a rencontré dans les Kumara pour un match de rubgy, ce soir c'est les Chiefs VS les Blues ! 🏈


Le dimanche, on fera de nombreuses visites de voitures mais pas de coup de cœur, on préfère donc rentrer le lendemain en bus plutôt que de faire un achat qui nous plait à moitié…

20
mai

De retour à Dargaville, quelques jours de travail et on peut officiellement le dire : LES KUMARA C'EST FINI !!! Enfin, après 5 semaines et demie de dure labeur, la saison est enfin finie !

On visitera une voiture cette semaine là, les anciens propriétaires finissait leur voyage et se sont arrêté à Dargaville pour nous le faire voir. Gros coup de cœur pour tout les deux, on fera une offre le soir même et le lendemain, ils accepteront notre offre.

Samedi, nous descendons donc le samedi sur Auckland pour chercher notre nouvelle voiture ! On refait donc du stop jusque Whangarei puis, 3h de bus et on récupère les clefs de notre nouveau bolide !!!! On fait le retour sur Dargaville le soir même.

Dimanche, la journée sera consacré à l'aménagement du nouveau van et au dépouillement de l'autre, on échange les pièces qui nous intéresse, on fait du tri…

Nos deux vans !  
27
mai

Lundi et mardi sont consacré à la fin de notre déménagement et emménagement !

La voiture (l’ancienne qui est cassée) sera vendue pour pièces mercredi !

Vu qu’on a pas mal bougé cette semaine là, on vous fait de nouvelles étapes pour le reste de la semaine !

29
mai
29
mai

On prend enfin la route !

Le dépanneur passera vers 14h récupérer la voiture et dans la foulée, on partira sur Waipu.




Remorquage de l'ancienne voiture!





Waipu est connu pour ses grottes les Waipu Caves ! On profite des derniers rayons de soleil pour s’y enfoncer, ici pas de guide, tout est fait en autonomie c’est donc à nous de nous souvenir du chemin retour et de décider quand faire demi-tour !

Pas beaucoup de photos car il fait vraiment très sombre mais les vers luisants envahissent le plafond ! C’est super beau ! 

A la sortie, il fait nuit, on fait un peu de route et on s’arrête dormir devant le parc sur l’on veut visiter demain !

30
mai

Arrivés aux aurores, ce “petit” parc régional est très accueillant. C’est le premier créés autour d’Auckland, il est blotti entre les estuaires de Puhoi River et de Waiwera (là où l’on a passé la nuit).

Petit déjeuner sur la plage avant d’enchainer Sur les randonnées du parc !

La vue du petit déjeuner !  

On reprend la voiture, direction la région de Coromandel ! On s’arrête en fin de journée sur Coromandel City et on enchaîne sur un tour en petit train !

Pour ceux qui souhaite en savoir plus sur le Driving Creek Railway (le petit train que l'on a prit) :

C'est Barry Brickell qui lança le projet en 1973, il construisit donc 3km de voies ferrées tortueuses à petit écartement sur 22 hectares de terre accidentée, couverte de buissons. Venant d'Auckland, Barry était arrivé à Coromandel en 1961, devenant le premier artisan potier neo-zélandais à plein temps. Construire un chemin de fer à partir de zéro exigeait un travail de topographie décourageant à travers un terrain difficile. Des essais de relevé topographiques furent effectués avec une faux manuelle et des outils de topographies réalisés à la maison. Ce procédé devant être répété jusqu'à ce qu'un itinéraire à pente satisfaisante pût être trouvée. Une grande partie du tracé que nous avons découvert lors de notre visite fut réalisé à la main. Le parcours représente donc des ponts, viaducs, 3 tunnels courts, 2 spirales et 5 aiguillages d'inversion !! Driving Creek Railway fut enfin ouvert au public en 1990 !

31
mai

Le programme est un peu changé à cause du mauvais temps, on ne s'arrête pas aux randonnées prévues et on continu de faire la route.

On saute donc les étapes que nous voulions faire, Whangapoua, Whaitanga... Pas très loin de la sortie de route pour Cathedrale Cove, la pluie s'arrête, on tente donc notre chance ! Et on a bien fait !

Voici donc les photos de la célèbre plage de Cathedrale Cove ! Si vous pensez l'avoir déjà vu c'est possible, cette plage a servi de décor pour de nombreux films comme, Le monde de Narnia, Game Of Trone ou encore Le seigneurs des anneaux.

On a commencé la randonnée sous la pluie mais arrivés sur la plage il faisait grand beau !  

C'est une très belle plage de sable blanc avec d'imposants rochers qui se dressent hors de l'eau, la mer a aussi creusé un énorme passage coûté dans la falaise calcaire.


Après cette excursion, on reprend la route direction le sud mais on se fait bloquer dans le ville de Tairua à cause d'un accident, au bout d'une heure d'attente la nuit est bien tombée, on décide donc de dormir sur place et de repartir le lendemain matin.

Du coup, vu que nous avons dormi à Tairua, autant en profiter pour visiter un peu la ville avant de repartir. On fait la randonnée du Mont Paku et on a une superbe vue sur toute la vallée !

Quelques gouttes de pluie au début mais le soleil se lève petit à petit ! 

On reprend la route, et on fait un arrêt dans la ville de Waihi, réputée en Nouvelle-Zélande pour ses chercheurs d'or. 💰

La ville de Waihi :Il y a environ 10 millions d'années, ce que l'on appelle Waihi est dans une zone fortement volcanique dont l'activité génère des filons de quartz qu'on trouve dans les sous-sols. En 1878, l'un des filons de quartz est localisé ce qui déclenche une véritable ruée vers l'or, une arrivée massive de population, et engendre la construction de puits, galeries souterraines... mais les métaux précieux sont difficile d'accès et il faudra attendre les nouvelles technologies d'extraction en 1889 pour réellement extraire l'or du sol. Cette ruée vers l'or enclenche la naissance de Martha Mine, cette première mine est souterraine et emploie pendant 70 ans 600 personnes qui creusent 7 puits de galeries sur 15 étages !

Le gros trou représente la Mine Martha 😉

La nouvelle Martha Mine est aujourd’hui à ciel ouvert, c’est un immense trou de 250 mètres de profondeur, son exploitation c’était arrêté mais redémarre en 1988. L’activité minière s’insère aujourd’hui dans une dynamique de développement durable en tentant de concilier rentabilité économique, protection de l’environement et bien-être des locaux. On a fait la ballade autour de Martha et c’était très intéressant, on espère avoir le temps de revenir faire le musée !

🏃🏻‍♀️On retrouve Corentin et Christopher sur un petit freecamp à côté du lac, aujourd’hui devinez quoi ? On s’est inscrit à notre première course d’en Nouvelle Zélande ! 🏆

On s’élance donc pour un trail semi-marathon ! 🏁

On change pas les bonnes habitudes d’après course, c’est Burger et repos cet après-midi !

3
juin
3
juin

Lundi 3 juin, cet férié pour nous car c’est l’anniversaire de la Rein d’Angleterre 🎂 ! On en profite pour faire nos lessives et faire du grand ménage dans le van !

Le reste de la semaine : début d’un nouveau travail ! Après avoir ramassé des Kumara, nous ramassons désormais des kiwi ! 🥝

Si certains veulent connaître le système de récolte des kiwi : Chacun a un sac accroché à ses épaules, on avances dans les lignes et on cueille les kiwi au fur et à mesure. Le but est évidemment d’en prendre le plus possible dans sa main, et de tout poser dans son sac. Une fois le sac plein, on va le vider dans une grosse caisse en bois et on recommence ! Passionnant hein ? 😏🥝

🥝🥝🥝🥝🥝


Ps, on a change d’employeur En cours de semaine car le premier nous a planté un matin !

On passe le week-end sur Tauranga pour visiter !

Samedi

On fait la randonnée du Mont Maunganui : Maunga Nui signifie "Montagne grande" en maori. D'après la légende, la montagne, désespérée par un chagrin d'amour, demande aux fées nocturnes de la mer de l'emporter avec elles sous les eaux et de la noyer. Mais elles sont surprises (Mau) par l'aurore (ao) et la montagne se retrouve figée à jamais sur cet emplacement. Le véritable nom maori de la montagne est Mauao.

On croise une neo-zélandaise qui nous montre l’ancien chemin de randonnée pour éviter le chemin “public” qui est (à part la vue) sans grand intérêt...


On profite du beau temps pour faire la randonnée de la péninsule de Moturiki (qu'on voit sur les photos depuis le haut du Mont Maunganui).

Dimanche, visite à pied de la ville, on déjeune au marché aux poissons, on choisit un poisson dans l’étale Et il sera cuit devant nous !

🐟🍟

On finit par la galerie d’art de la ville où quatre artistes sont exposés.

10
juin
10
juin

Après cette semaine de travail dans les kiwi, on s’accorde une semaine de vacances à Rotorua. On est venu ici il y a 15 jours pour le half-marathon, et on avait bien aimé l’endroit donc c’est parti pour une petite semaine !

Lundi 10 juin

Au programme aujourd’hui, la visite de la ville de Rotorua connue pour ses sources géothermiques. Et oui, comme sur les photos, la ville fume littéralement ! Les photos ont été prises au parc Kuriau dans la ville de Rotorua, la ville sent aussi fort le souffre s'est assez impressionnant !

L'eau et la boue sur les photos sont entre 70 et 128°C  


Mardi 11 juin

Visite de la Waimangu Valley, on opte pour la randonnée pédestre (où l'on voit les différents cratères, lacs, geysers et terrasses) et le tour en bateau avec un geyser qui a explosé en pleine visite !

Waimangu est le seul système hydrothermal au monde pour lequel il est possible d'établir la date exacte du début d'activité, soit le 10 juin 1886. Ce jour là, une violente éruption volcanique déchira le secteur formant une série de cratère et permettant au fluide géo-thermal déjà présent en sous-sol de s'épancher directement en surface.

On poursuit la soirée à la forêt de Redwood, on avait calculé notre coup pour voir la forêt de jour et de nuit ! Donc les photos de jour puis de nuit ! Pour mettre en lumière la forêt, un artiste a installer toutes ces jolies lumières dans les arbres ! Les arbres mesurent environ 75 mètres de haut et font environ 2,2 mètres de diamètre ! Le parcours dans les arbres est de 700 mètres avec 28 ponts et 27 plateformes.

La photo de Manon représente le diamètre moyen d'un arbre de la forêt !


Mercredi 12 juin

Visite de Te Puia, un village maori avec des sources géothermiques et des geysers, on y a vu comment fabriquer les bijoux, les tenues... En revanche, on a eu de la pluie du début à la fin de la visite !

La pluie ne nous a pas épargné ce jour là !  
Le geyser Põhutu,plus grand de l’hémisphère sud,il entre en éruption 1/2fois par heure et ses jaillissements peuvent atteindre 30m

On s’est même offert le plaisir du spectacle du haka maori dans une maison traditionnelle.

Jeudi 13 juin


Jour un peu spécial vu que c’est l’anniversaire d’Allan ! Malheureusement, on commence la journée au garage car il faut changer les 4 bougies et le filtre à gas-oil de notre bolide !






Elle ressort comme neuve à midi donc on en profite pour faire un pique-nique sur la plage de Tauranga ! 🎂

Pas de gâteau fait maison cette année !  

On passe la soirée aux machines à sous, mais pas de fortune gagnée ce soir (on repart avec notre mise de départ + 10$)

💵💵💵

Vendredi 14 juin,

Le Check de la voiture étant positif on décide de profiter de notre week-end pour retourner dans le Coromandel ! Sur la route, on s’arrête car on a trouvé sur Trademe.co.nz (l’équivalent de notre cher Leboncoin.fr) un coffre de toit ! Nous voilà donc maintenant propriétaire d’un agrandissement !

On parle de mieux en mieux anglais puisque l'on a réussit à le négocier 😉

Samedi 15 juin

On profite du soleil pour faire les visites que la pluie nous a empêché de faire la dernière fois !

Randonnée (qui ressemblait plus à de l'escalade qu'à une randonnée) sur le Mont Whangapoua !


Dimanche 16 juin

La dernière fois ce n’etait pas la pluie mais un mauvais timing qui nous avait empêché de venir : les Hot Beach Water !

Juste à venir sur la plage, à creuser un trou et c’est de l’eau chaude assuré ! Pour la petite anecdote, on a creusé à un endroit vraiment très chaud et on ne comprenait pas pourquoi nous on arrivait pas à se mettre dans notre trou alors que les autres y étaient tous, on a comprit plus tard que notre trou était à 60°C, on a piqué le trou d’autres personnes du coup qui était au alentour de 30/40°C.

😎
17
juin

Après le ramassage de kiwi, notre nouveau travail consiste donc à planter l’arbre qui donnera dans 3/4 ans des kiwi !

Rien de bien compliqué, c’est comme du jardinage : on fait un trou, on tasse la terre, on met le pied, on remet de la terre, on la tasse et le tour est joué. On installe ensuite les tuteurs en bambou, on leur enfile une chaussette de protection et plus qu’a attendre les fruits !

On devait travailler seulement 3 jours mais on s’est bien entendu avec le responsable de l’exploitation et il a vu qu’on bossait bien, il nous a donc trouver du boulot dans sa ferme pour toute la semaine !

Vraiment le travail le moins fatiguant que l'on a eu à présent !  

Week-end sous la pluie, on on profite donc pour aller dans les arcades de jeux et dans les restaurants ! C'est aussi le dernier week-end qu'on passe avec Corentin et Christophe puisqu'ils partent vers de nouveaux horizons la semaine prochaine !

A votre avis, qui gagne au Just Dance ?  
24
juin
24
juin

Vu que la dernière semaine s'est très bien passée au niveau du boulot, le responsable de l'exploitation nous a proposé une semaine de travail supplémentaire que nous avons accepté ! Nous voilà donc à faire du "winter prunning" c'est à dire que nous taillons les arbres kiwi pour l'hiver. On s'occupe principalement des arbres des kiwi gold. Et oui, on mange une dizaine de kiwi gold par jour gratuitement (je crois qu'ils sont hors de prix en France en ce moment) !

On vous épargne la théorie mais sachez que pour l'arbre du kiwi, il existe un mâle et une femelle et que l'on coupe les femelles !...

Un seul jour de repos cette semaine, on a donc choisit de retourner dans les alentours de Rotorua pour continuer nos visites !

On commence par Wai-O-Tapu que nous n'avions pas fait la dernière fois à cause de la pluie. Manque de pot, c'est toujours aussi couvert (mais au moins pas de pluie!), on se décide donc quand même à le faire.

Tout les jours à 10h15, c'est l'éruption du Geyser Lady Knox !  
Petite explication plus bas !  

Le bassin avec les colorations rouges que vous voyez s'appelle le Bassin Champagne : La plus grande source d'eau chaude de Nouvelle Zélande mesure 65m de diamètre et 62m de profondeur, avec une température de surface de 74°C. Le bassin doit son nom à ses bulles causées par le dioxyde de carbone. Il a été formé par une éruption hydrothermale, il y a environ 700 ans, et on trouve dans son eau des minéraux, comme l'or, l'argent, le mercure, le soufre, l'arsenic, le thallium et l'antimoine.

Le bassin avec une coloration jaune s'appelle Roto Karikitea : ce cratère est rempli d'excès d'eau du bassin Champagne. Sa couleur est le résultat d'un dépôt de minéraux en suspension dans l'eau qui reflètent la lumière du soleil. Ce bassin possède un PH de 2, il est donc extrêmement acide !

• • •

On profite de l'après-midi pour se balader dans la ville et faire quelques boutiques.

Nous passons ensuite la soirée dans le village de Mitai, véritable village maori avec spectacle autour des traditions maoris et un Hangi !

Arrivée en pirogue traditionnelle 
Le spectacle maori 


Sans oublié pour la fin de soirée : le Hangi !

Le plat traditionnel maori, le hangi est une méthode de cuisson des aliments qui consiste à creuser le sol pour y aménager un four. La nourriture cuit donc à l'aide de pierres chauffées et de vapeur.

1
juil
1
juil

Nouvelle semaine de prunning toujours dans notre exploitation de kiwi gold !

Malheureusement, la semaine est assez pluvieuse et on ne touche pas aux kiwi quand il pleut !

Du coup on est parti se faire du rafting sur la rivière Kaituna !

On était avec 4 chinois un peu froussards donc on s’est mis tout devant tout les deux !  🚣🏼‍♀️

Du coup on finit la semaine dans l’exploitation et on ne recommencera pas la semaine prochaine car c’est décidé, on repart en voyage à partir de ce week-end !

Fin du travail dans les kiwis pour nous ! On s'offre donc quelques jours de vacances !

On prend la route direction le Coromandel, nous y sommes déjà aller plusieurs fois mais cette fois on fait le grand tour pour tout faire et finir la région !

Sur la route on s'arrête à la cascade Owharoa pour pique-niquer !

On était au calme c'était trop sympa !  

On reprend la route pour Thames, une fois arrivé, on visite le monument commémoratif de la seconde guerre mondiale et on fait une longue ballade avec le couché du soleil le long de l'océan.

Deux photos de nous, une photo de la ville vue du haut et trois photo du couché du soleil 😀

Réveil aux aurores pour faire l'ascension du Mont Pinnacles ! 16km de randonnée pour avoir une vue sur une grande partie de la péninsule du Coromandel. La randonnée est très grimpante et pas évidente à la fin (la fin ressemble plus à de l'escalade d'ailleurs ) ! Les photos parlent d'elles-même !

8
juil
8
juil

Cette semaine sera donc une semaine de vacances dans la péninsule du Coromandel pour finir de visiter la région !

On commence donc la semaine à l'extrémité nord de la région sur la Fletcher Bay ! Arrivé aux aurores on décide donc de la visiter avec un petit footing, je vous laisse donc admirer les photos de notre run matinal ! Nous avons garé notre voiture à proximité de la plage et couru le long des falaises.

Petit run très sympa mais avec beaucoup de dénivelé pour les mollets 😉
• • •

On reprend la route (sous la pluie pour changer) direction The 309 Road, qui est d'après tout les guides touristiques la route incontournable du Coromandel ! On vous met quelques photos même s'il l'ont a été très déçus de cette route, c'est juste une route de gravier où l'on peut faire plusieurs arrêt, le premier à une cascades et le deuxième dans une forêt de Kauris. Les arrêts valent le coup, la route en revanche n'est pas à tomber à la renverse.

• • •

On poursuit notre route pour passer notre soirée et notre nuit à Cook Beach, quartier de la ville de Whitianga. Comme cela on sera pile au départ de notre randonnée pour demain.

9
juil
9
juil
Publié le 19 juillet 2019

Aujourd'hui randonnée sur Cook Beach, l'un des quartier montagneux de Whitianga.

On commence sur la plage et on finira au sommet. La ville que vous pouvez voir au loin c'est le centre ville de Whitianga.  
• • •

On reprend la route direction Pauanui, et on arrive pile pour le couché du soleil ! On se gare pile en face de la plage pour s'endormir sur le bruit des vagues et être tout prêt du départ de la randonnée de demain.

A votre avis, qui fait quelle pose ? 😉
10
juil
10
juil
Publié le 19 juillet 2019

Randonnée au réveil sur le Mont Pauanui ! On a hésité à le faire en courant mais il y avait pas mal de dénivelé donc on a été raisonnable et on l'a faite en marchant.

Le mont que vous voyez au loin c'est Tairua (la ville où l'on était resté coincé après un accident de la route) 
• • •

Toujours sur la route, on prend son la direction de Whangamata ! On était venu une première fois il y a 6 semaines mais il pleuvait vraiment beaucoup donc on avait renoncé à faire quoi que ce soit. On vous partage notre joli couché de soleil (et oui encore une nuit au bruit des vagues 😉 )

On a aussi beaucoup d'oiseaux d'ici 😉
11
juil
11
juil
Publié le 19 juillet 2019

Au programme aujourd'hui, aller explorer les îles que l'on aperçoit au loin depuis la plage, nous avons donc loué un kayak pour partir en excursion ! C'était super sympa !

Nous avons exploré la crique de l'île Whenuakura (aussi appelé l'île Donut), on peut y entrer par un petit passage. Nous sommes ensuite allé pique-niquer sur la plage de l'île Hauturu où nous avons fait une mini randonnée pour aller admirer la vue au sommet.

Toutes ces îles sont désertes et inhabitées, seulement les kayak y vont, on était d'ailleurs, les seuls visiteurs ce jour là ! C'est peut-être dur à imaginer depuis votre canicule française mais ici nous sommes bel et bien en hiver donc nous avions des combinaisons pour nous protéger de l'eau froide et du vent !

Première fois que l'on fait une randonnée pieds nus et en combinaison de surf ! 😉
• • •

Après 3 bonnes heures de kayak, on reprend la route direction Waihi, nous étions déjà venu il y a quelques semaines pour y visiter la Martha Mine ! On s'arrête pour dormir à Waihi Beach !

Jamais bien loin d'une plage pour dormir !  
12
juil
12
juil
Publié le 19 juillet 2019

Retour du coup dans la ville de Waihi où l'on avait visiter la Martha Mine le samedi 1er juin, nous n'avions pas eu le temps de faire la visite du musée et la visite de la mine, et bien c'est chose faite maintenant !

Il pleuvait beaucoup ce jour là mais heureusement nous avions les casques pour nous protéger !  

C'est donc officiel après cette journée à Waihi, nous avons fini de visiter le Coromandel ! On espère avoir l'occasion de revenir dans cette région car c'est vraiment super joli !

Arrivés la veille sur Whakatane, nous avions prévu une superbe visite pour aujourd'hui mais c'était complet, on a donc réserver pour la semaine prochaine !

Pour patienter, nous avons donc fait une longue ballade de 20 kilomètres pour découvrir Whakatane, sa côte et ses environs !

Les petits coquillages noirs sont des minis moules !
17
juil
17
juil

Ici, c'est pluie non stop depuis deux jours, donc dès que l'on a vu une éclaircie, nous en avons profité pour aller louer deux vélo et faire le Motu Trail !

Au programme 70 km de vélo et 850 mètres de dénivelé positive  ! 
18
juil
18
juil
Publié le 29 juillet 2019

Aujourd'hui nous avons enfin fait la visite que nous attendions depuis 1 semaine, c'est d'ailleurs aussi le cadeau d'anniversaire d'Allan ! Nous avons donc visité la White Island qui se trouve à environ 1h30 de bateau depuis Whakatane. Pour la petite anecdote, Manon (et son mal des transports) n'a pas résisté et à passer le trajet aller/retour à vomir 😉

La White Island est un volcan marin encore actif. C'est aujourd'hui le volcan le plus actif de Nouvelle-Zélande, l'île culmine à 321 mètres d'altitude constitue le sommet émergé du volcan sous-marin. Voici une photo vue du ciel !

Vous pouvez également voir sur nos photos des vestiges d'usine, puisqu'en 1914, une paroi du cratère s'effondre et détruit une mine de soufre en construction en tuant onze ouvriers, constituant une des trois plus grandes catastrophes volcaniques de la Nouvelle-Zélande en termes de bilan humain. La dernière éruption sérieuse du volcan a eu lieu il y a moins de 20 ans.

Casque de protection obligatoire et masque de respiration aussi à certains endroits. 


Sur le chemin du retour, nous avons même eu le plaisir d'avoir de la compagnie, je vous laisse regarder !

Il y avait des otaries sur l'île mais on ne voit pas grand chose sur la photo ! En revanche, on voit bien les dauphins 😉
Publié le 29 juillet 2019

Ce week-end, nous longeons toute la côte est du pays pour descendre direction le sud, la route est appelé Sunrise Coast (autrement dit lla côte du soleil levant). Ce sont 330 kilomètres de route côtière sauvagent qui relient Opotiki à Gisborne en contournant le massif montagneux au centre.

Sur cette côte, la population maorie est importante, pour des raisons historiques (c'était l'un des lieux de résistance à la colonisation) et géographiques (le relief est très montagneux et se prêtant difficilement à la culture). Les rares commerces que l'on a pu croiser ont leurs affichages en anglais mais aussi en maori et les commerçants sont tous bilingues !

Voici notre itinéraire, vous pouvez retrouvez nos différents arrêts juste en dessous.

• • •

Premier arrêt dans le village de Te Kaha, ce village est une ancienne station balnéaire

On commence la journée avec une météo assez couverte, on espère que cela va se découvrir !  
• • •

La ville de Raukokore dispose d'une église anglicane centenaire dont la blancheur contraste avec le bleu du ciel et de la mer.

Les nuages commencent peu à peu à se disperser et c'est tant mieux !  
• • •

Le village de Te Araroa est le plus à l'est du pays. Voici les photos du plus vieux Pohutukawa du pays, avec plus de 350 ans.

Le pohutukawaest un arbre de la famille des Myrtaceæ. Sacré pour les Maoris, indigènes de l'archipel, il est connu comme l'arbre de Noël de Nouvelle-Zélande, pas tellement pour son feuillage ou sa forme, mais parce qu'il produit des masses de fleurs rouges en pointes brillantes vers Noël (au début de l'été en Nouvelle-Zélande).

Il a été baptisé Waha O Rerekohu, c'est spirituellement et poétiquement "l'arbre généalogique" de la tribu.  
• • •

On poursuite notre route plus à l'est encore par une route non goudronnée longeant une côte sauvage où tous les animaux sont en liberté. Un phare automatique s'y trouve car c'est le point le plus à l'est du pays. La Nouvelle-Zélande est (après Tonga et Fidji) le pays le plus proche du méridien de changement de date, à l'opposé du méridien de Greenwich. C'est donc ici que l'on peut capter le premier rayon de soleil de la journée sur la terre !

La petite île c'est Whangaokena, le gardien y a habité de 1900 à 1922 mais c'est aujourd'hui une réserve naturelle inhabitée. 

Comme vous pouvez le voir, on croise du monde sur les routes, vaches, chevaux, mouton, otaries à poils long (...), tout ce beau monde est en liberté et se laisse facilement approché.

• • •

Nouvel arrêt sur Tolaga Bay qui est surtout connu pour son ponton de 660 mètres, ce qui en fait, le plus long de l'hémisphère sud ! Construit entre 1924 et 1929, il est utilisé jusqu'en 1940 quand seul le transport maritime permet des échanges commerciaux, le trafic baisse pendant la seconde guerre mondiale et s’effondre avec l'ouverture de la route. Il a été rénové grâce à des fonds publics et à été rouvert en 1998.

Beaucoup de monde en profitent pour pêcher ! 

Juste à côté du ponton, le départ d'une randonnée qui mène à Cook Cove. Cook Cove est l'un des sites où James Cook (le navigateur) accoste en 1769.

On a même croisé une belle otarie ! 
22
juil

Une fois la côte Est descendu nous arrivons dans la ville de Gisborne, malheureusement nous n'arrivons pas seuls puisque la pluie nous a suivi jusque ici.

On en profite donc comme toujours pour passer entre les gouttes et aller visiter les alentours.

Nous avons donc visité le Tauranga Bridge. Construit en 1922 pour simplifier l’acces Des troupeaux de mouton à la vallée de Tauranga.

En suivant la route, nous sous sommes arrêté à la Rere Falls, spot incontournable pour se baigner l'été !

On est en plein hivers ici donc pas de baignade pour nous 😉

Nous visitons ensuite la ville de Gisborne que les maoris ont baptisé "Tairawhiti" (côte sur laquelle brille le soleil de l'autre côté de l'eau). Nous découvrons la plag de Kaiti Beach (où l'on passera quelques nuits), on fait nos footing le long de Waikanae Beach, on flâne dans la rue commerçante Gladstone Road, on monte au sommet de Kaiti Hill, bref, on prend un peu notre temps de découvrir la ville.

25
juil
25
juil

Nous poursuivons la route vers le sud.

Premier arrêt sur la péninsule de Mahia. On fait un rapide pique-nique le long de la plage, puis on prend la gravel road (route non goudronnée) qui monte dans la montagne de la péninsule. Arrivés devant la réserve, manque de pot, notre voiture se coince dans la boue et avec le poids du van, il commence à glisser dans le fossé. Sur le coup, on a la bonne réaction et sortir pour analyser la situation, en essayant de manœuvrer c'est pire.

Donc on décide de redescendre les 4 km à pied jusqu'au village pour aller chercher de l'aide (parce que en plein hiver, nous sommes les seuls touristes de la ville). Après 4 km de randonnée sportive (on ne voulait pas rester coincé là pour la nuit), on tombe sur deux ouvriers en train de construire une maison, et ni une ni deux ils remontent avec nous pour tracter la voiture.

Avec cette histoire on pourrait croire que nous sommes des bon gros touristes pas très doués mais celui qui nous a tracté c'est lui aussi coincé la semaine dernière, donc apparemment c'est très fréquent ici même pour les locaux !!

Un peu refroidit de cette histoire, nous ne visiterons pas la réserve de la péninsule, du coup, on s'arrête dans le centre pour escalader un petit mont et avoir une vue d'ensemble sur le domaine.

Après la péninsule de Mahia, nous redescendons (toujours au Sud) pour la ville de Wairoa, on se gare dans le centre pour se faire le centre ville (composé d'une rue de 200 m donc c'est allé relativement vite) et voir le phare. La ville construite en 1865 fut d'abord appelé Clyde mais le nom a été changé pour le pas confondre avec d'autres villes qui porte le même nom en Nouvelle-Zélande !

On reprend la route direction Te Urewera pour le week-end.

Nous allons passé deux jours dans le parc national Te Urewera. Te Urewera fut un refuge et foyer actif de la résistance maorie au 19ème siècle, et devient une réserve nationale en 1896. C'est aujourd'hui le plus grand parc de l'île du Nord qui regroupe 225 000 ha.

Normalement la randonnée du lac Waikaremoana se fait en 4 jours de marche (avec des nuits en huts) mais malheureusement nous n'avions que deux jours de beau temps, nous avons donc gardé un jour pour les alentours du lac (notre programme de samedi), et le lendemain pour la première étape en aller retour de la randonnée du lac.

Pour le samedi donc, on enchaîne pleins de petites randonnées entre 3 heures pour la plus grande et 30 minutes pour la plus courte. Difficile de vous donner tout les noms car on les a un peu enchaînées, mais voici en image le plus beau à retenir ! Avec un total de 20 km à randonner dans tout le parc !!

Vu que c'est l'hiver la nuit tombe assez vite, nous avons donc commencé à randonnée vers 8h et nous nous sommes stoppés vers 16h. 


On passera la nuit dans la réserve, au milieu de nulle part et sans personne ! Cf la photo juste à droite 😉

On a d'ailleurs profité de magnifiques ciels étoilés dans un calme absolu la nuit et d'un beau levé de soleil au réveil !


Pour le dimanche donc, direction le fameux lac Waikaremoana !

Le lac Waikaremoana, dont le nom signifie "Océan aux eaux agitées", a une altitude de 600 mètres. Le lac a été créé naturellement il y a 2 000 ans par un glissement de terrain qui a obstrué les étroites gorges de la rivière Waikaremoana. C'est aujourd'hui le quatrième plus grand lac du pays et sa profondeur atteint 248 mètres.

Au programme donc 13 km de randonnée avec 850 mètres de dénivelé !

On ne regrette pas d'être monté ! 😀
28
juil

Nouvelle semaine ici où l'on commence un nouveau job chez un apiculteur ! La différence avec nos anciens jobs où l'on devait trouver où dormir, où se doucher... Ici, nous sommes logés, nourris et blanchis ! Combo parfait ! Nous habitons donc dans un grand hangar avec lui et il nous prépare de délicieux plats locaux !

Au programme donc, pas mal de travail, pour les premiers jours, nous avons reprit toutes les étiquettes de son stock de pot de miel. Une loi vient de changer en Nouvelle-Zélande sur quelques produits (notamment le miel) et ses étiquettes ne respectent donc pas la nouvelle réglementation. Il faut donc reprendre tout le stock et coller une étiquette sur un mot (pour le cacher) et coller le grammage du pot après le mot "miel". Rien de très compliqué mais très répétitif !

Pour les derniers jours de la semaine, nous sommes allés sur le terrain voir les ruches ! C'est super intéressant de voir les ruches de si près ! En revanche, c'est horriblement stressant (même avec une combinaison) d'entendre tout ses bourdonnements et de les sentir se poser sur toi !

Pour la petite info, le miel clair vient du butinement des fleurs et le miel foncé du butinement des arbres. 

On profite de finir tôt un jour pour aller visiter la ville de Napier. La ville a connu un terrible événement en février 1931 puisque presque toute la ville fut détruite par le plus violent tremblement de terre répertorié dans l'histoire de la Nouvelle-Zélande. Le sol s'élève de plusieurs mètres et bouleverse totalement le paysage. Pour la reconstruction, les architectes vont adopter un style Art déco (en vogue à ce moment là) pour redonner à la ville un nouveau visage, les exemples se multiplient et la ville devient (et est encore aujourd'hui) la capitale Art déco du pays.

On voit bien sur la dernière photo le soulèvement qu'à connu la ville après le tremblement de terre !

On en profite pour monter à pied au sommet de ce soulèvement qui donne une vue sur tout le port !

Publié le 7 août 2019

Jour de congés aujourd'hui pour nous, on en profite donc pour être bénévole sur le marathon de Taupo !

C'était l'un des jours les plus froid que l'on a eu ici (ressenti à 2°C) depuis notre arrivée, et c'est l'un des seul jours depuis que l'on est ici où l'on a du rester statique en extérieur ! On a vraiment eu froid, mais la bonne nouvelle c'est que pour nous remercier d'être venu, les organisateurs nous ont offert un dossard pour le prochain événement de Taupo ! Rendez-vous donc fin septembre pour une épreuve sportive pour nous deux 😀

Entre le parcours et la buvette, on était en forme !  

Taupo est une très belle ville avec un grand lac que nous aimerions faire, mais on attend les beaux jours pour y revenir et pouvoir vraiment en profiter !

6
août

Deuxième semaine chez l’apiculteur, on continue notre travail dans les ruches chaque jour. Beagle (l'apiculteur chez qui nous bossons) nous prépare de bonne spécialités locales ! Des exemples en photos !

Sur la première photo des moules vertes ! Elles sont tellement grosses que l'on trouve des crabes à l'intérieur ! 
Toujours dans nos supers combinaisons ! 

On profite d'un après-midi off pour visiter la ville de Hasting. Hasting est à environ 20km au sud de Napier et a subi le même sort que sa voisine lors de l'impressionnant tremblement de terre de 1931. Elle a été en grande partie détruite.

Ce week-end on se fait une petite sortie à vélo pour visiter le port de Napier !

les vélos étaient un peu rouillés et nous avons fait environ 25km ! 

On en profite également pour emmener la voiture au garage ! Au programme pour elle, changement de 3 pneus et vidange !

Plus qu'à la laver et elle sera comme neuve ! 
12
août

Voilà, dernière semaine pour nous chez Beagle l'apiculteur !

On apprend tous les essentiels de l'apiculture, nous sommes même prêt à en avoir une dans le jardin en rentrant !

D'ailleurs, nous sommes presque les derniers employés puisque Beagle a décidé de vendre sa compagnie d'apiculture pour acheter un bateau et faire le tour du monde avec !

Photo de la porte du hangar et une photo sur la route des ruches ! 

On profite de notre jour de congés pour aller randonner sur le Mont Te Mata.

C'est vraiment très beau mais on avait beaucoup de vent !  

On remonte au sommet (cette fois en voiture) pour admirer le couché du soleil !

19
août

Cette semaine s'annonce peu palpitante, premièrement parce que nous devons chercher du travail (que nous avons trouvé dès le lundi d'ailleurs) et deuxièmement car il pleut toute la semaine !

Du coup, on profite de cette semaine pour se poser un petit peu, lire des livres en anglais, regarder des films...

Nous sommes donc resté dans les alentours de Gisborne cette semaine car c'est là que nous avons trouvé du travail.

Nous avons fait un petit séjour à Mahia en fin de semaine, nous y étions déjà passé il y a quelques semaines. Je ne sais pas si vous vous souvenez mais c'est l'endroit où nous sommes resté coincés dans la boue, du coup, nous avons décidé d'y retourner et de cette fois éviter les zones à risques.

Voici quelques images de notre week-end où l'on a revisité la péninsule de Mahia.

On a au moins réussi à éviter la pluie pendant deux jours !  
26
août
26
août

Et voilà, nous sommes de retour dans un nouveau travail ! Notre expérience dans la plantation de kiwi à Te Puke a payé puisque grâce à cela nous avons décroché un poste de planteur d’arbre de kiwi à nouveau ! 🥝🥝

Nous travaillons dans une exploitation de 17 hectares et nous plantons entre 120 et 150 arbres chacun par jour. C'est physiquement pas évident (on a le dos et les genoux en compote), nous faisons de grosses journées et on travaille 6 jours par semaine. Mais on s'accroche car on pense au reste de l'aventure (et il faut bien des sous pour la financer 😉 )

Ci-dessous, quelques images de notre exploitation !

 C’est super grand puisque l’on a du mal à voir le bout des lignes. 😉
2
sept
2
sept

Deuxième semaine de travail pour nous !

Toujours le même job et nous avons signé pour 6 semaines ✍🏼 ! On ne publiera plus beaucoup jusque mi-Octobre où l’on reprendra la route ! 🚐

Cette semaine en revanche c’était pluie pluie et pluie ! Donc on a sorti nos superbes K-Way 🌂 !

D’ailleurs quand il pleut on ne plante pas, du coup on fait tout le reste (planter les tuteurs en bambou, accrocher les tuyaux d’arrosage, fixer les lignes en métal, ...)

Publié le 9 septembre 2019

En avant pour un weekend sportif !

Ce matin nous participons au Kinloch Challenge sur la distance semi-Marathon !

Un parcours donc de 21km avec 500m de dénivelé positive sur les sentiers de Taupo ! Résultat 1h55 pour Allan et 2h30 pour Manon 🏃🏻‍♀️🏃🏼‍♂️

On profite d’un bon cidre à l'arrivée !  

Pour ceux qui nous connaissent bien, nous avons un petit rituel après chaque course ensemble ! On se fait un bon burger 🍔 ! Et nous n’avons pas dérogé à la règle !

On avait une superbe vue sur le lac en plus !  

On enchaîne les journées de travail la semaine et on profite de notre seul jour de congés pour faire les activités autour de Gisborne !

Aujourd'hui, nous testons du vélo sur les rails ! Un train reliait autrefois les différentes villes sur la côte Est mais un effondrement a stoppé sa circulation. Le coût de réparation était bien trop élevé et le gouvernement a laissé les rails ainsi. C'est Jeff, un neo-zélandais que nous avons rencontré qui a eu l'idée d'y installé des vélos pour nous faire profiter de la superbe vue depuis les rails, nous avons donc passé la journée avec lui et trois autres binômes.

La troisième photo a été prise là où les rails se sont effondrées (et donc là où l'on doit faire demi-tour 😉 ).  
23
sept

Six semaines sans relâche pour faire un maximum d'économies pour la suite de l'aventure ! Nous avons donc réussi à économiser assez pour nos prochaines vacances ! Nous n'avons pas économiser autant que prévu car il y a certains jours où il pleuvait tellement que nous ne pouvions travailler mais nous avons une belle base pour les mois à venir. Nous compléterons le reste dans notre prochain emploi en novembre (si tout va bien) !

Voici quelques images de ces quatre semaines à Gisborne, entre course à pied, lavage de van, et plantation, nous n'avons pas chômé ! Nous avons même travaillé trois jours avec les hélicoptères pour installer les paravents de l’exploitation !

La ville de Gisborne n’autorise pas le camping gratuit plus de 6 nuits, nous avons donc passé 4 semaines dans un petit camping à côté de la plage. On a été invité à un barbecue et regardez ce que l’on a mangé ! Des queues de moutons 🐑 ! En septembre les éleveurs coupent la queue des bébés pour éviter les infections (car un mouton ne sait pas lever sa queue pour faire ses besoins), et au lieu de jeter les queues et bien ici on les mange !

C’est une partie où il n’y a que du gras !  

La dernière semaine nous avons été gentillement accueilli chez Darcy, un collègue qui travaille avec nous dans la plantation, nous dormons dans notre van dans son jardin mais nous pouvons profiter de sa maison ! On a vraiment passé des supers soirées et il nous a apprit beaucoup de chose sur la vie des kiwis et des maoris ! Le dernier week-end, nous avons fait un barbecue avec une partie de l’équipe, nous leur avons fait tester le camembert grillé et ils ont adoré ! On a aussi eu le droit à un superbe barbec pour notre dernier jour et nous leur avons fait des crêpes !

Nous avions installé le barbecue dans le coffre de la voiture du boss 😉

Sinon, nous sommes aussi passé à l’heure d’été, nous n’avons donc plus 10h mais 11h de décalage horaire avec la France (et bientôt 12h quand vous changerez d’heure 😉 )

Publié le 14 octobre 2019

Ce week-end on retourne à :

TAUPO !! 

Le samedi nous sommes bénévoles sur l’Ultra-marathon de Taupo et nous sommes Serre-file ! Cela signifie que l’on va courir derrière le dernier et fermer officiellement la course, nous avons donc fait les 33 premiers kilomètres du 100 km. Avec nous en fin de course, Nicolas un volcanologue français installé ici depuis 10 ans, on a beaucoup discuté et il nous a d'ailleurs confirmé que White Island (le volcan sur l'île que nous avions visité pour l'anniversaire d'Allan) est entré en irruption pas plus tard qu'en 2016 ! 😉

On en a profité pour faire des poses photos 📸

L’ambiance à l’arrivée est super top, les premiers arrivent dans l’après-midi et les derniers autour de minuit ! Ça donnerait presque envi de se lancer sur un 100km ! (Affaire à suivre 😏)

Nous avons également fait passer notre bolide au WOF ! C’est l'équivalent du contrôle technique en France, mais ici c’est tout les 6 mois (Pour les véhicules d’avant 2000, sinon c’est tout les ans) ! Nous avons fait faire quelques travaux mais elle est READY pour de nouvelles aventures 🚐

14
oct
14
oct
Publié le 18 octobre 2019

Enfin une petite semaine dans cette ville ! Nous étions déjà venu deux week-end pour des événements mais nous n'avions jamais le temps de visiter ! Et bien c'est chose faite ! Voici le résumé de toutes nos visites touristiques 😀


Premier jour, nous avons profité du beau temps pour visiter les alentours de Taupo avec les Huka Falls !

Huka Falls a un débit impressionnant ! Chaque seconde, c'est 200 000 litres d'eau qui passe entre les deux cavités rocheuses dont la largeur fait 9 mètres, de quoi remplir 5 piscines olympiques chaque minute !! On vous laisse admirer en photo le débit mais aussi la transparence de l'eau quelques centaines de mètres avant la cascade !

Allan nous a trouvé un chouette coin pour pique-niquer !  

Nous avons poursuivi la journée par une belle randonnée au Craters of the moon qui est un parc géothermique avec des fumerolles et des cratères bouillonnants.

On a d'ailleurs croisé une tribu de petits cochons sur notre promenade ! 



D'ailleurs, on profite enfin des beaux jours car ça y est, nous sommes au printemps et donc bientôt en été ! 🌞

On commence aussi à prendre de belles couleurs ! Ne soyez pas tout de suite jaloux 😉



Le lendemain, on profite d’un spot repéré lors de notre randonnée la veille, une source naturelle d’eau chaude ! Oui oui vous ne rêvez pas, ici il y en a assez fréquemment !

L’eau est entre 30 et 40 degrés en fonction des endroits ! Parfait pour se détendre ! 

Troisième jour sur Taupo, nous décidons donc de faire l’ascension du Mont Tauhara (1088m), nous sommes parti juste après la pluie et rentrés juste avant l’orage donc gros coup de chance !

Rendez-vous ensuite à 14h00 pile pour l'ouverture du barrage Aratiatia, la petite rivière calme sous nos pieds se transforme en rapides en à peine 15 minutes ! C'est super impressionnant ! Les deux photos ont été prises au même endroit, la photo de gauche a donc été prise à 13h59 (juste avant l'ouverture des portes) et la photo de droite à 14h05 (5minutes après l'ouverture des portes) !

Ça ne rend même pas les mêmes lumières entre les deux photos ! 

Le quatrième jour nous avions prévu d'aller voir le Maori Rock, une falaise sculptée que l'on ne peut voir que depuis le lac ! Sportifs que nous sommes nous avions donc louer deux kayaks pour la demi-journée mais manque de pot, le vent est beaucoup trop violent aujourd'hui et les sorties kayaks sont interdites. Nous nous sommes donc rabattu sur un petit bateau de croisière pour aller admirer la falaise et nous n'avons pas été déçus ! Sculptés dans les années 1970, les parois rocheuses représentent le Dieu Ngatoroirangi qui veille sur le lac et ses habitants, le lézard sculpté sur le côté représente le Dieu du vent.

A votre avis, combien de vomi pour Manon sur cette sortie de 3h ? 😉


Pour finir cette semaine à Taupo, nous avons fait du bateau rapide avec des tours à 360° pour aller voir Huka Falls de plus près ! Sensations fortes assurées !

Direction Auckland pour un week-end sportif !

Au programme de samedi, récupérer les dossards pour la course de demain. Manon participe au marathon et Allan au semi-Marathon.

Le pont derrière est le Harbour Bridge, qui relie les deux versants d'Auckland et c'est aussi la grosse difficulté du parcours  

Voici les deux parcours pour demain, Manon suivra le jaune et Allan le bleu. On avait calculé en fonction de nos objectifs personnels et on devait se croiser aux alentours du kilomètre 20, finalement on ne s'est pas vu pendant la course, Soit Manon est allé trop vite soit Allan trop lentement (chacun sa version 😉 )

Réveil donc à 03h00 dimanche matin, on se rend au port pour y prendre le ferry pour rejoindre la ligne de départ. Le départ du marathon est à 06h00 et celui du semi-marathon à 07h00.

Nous voici donc après quelques heures de course à l'arrivée !

Pour les résultats nous avons donc 1h25 pour Allan et 4h29 pour Manon. Le parcours était assez difficile et il faisait très lourd mais on est content !

Pas de burger à l'arrivée, on a donc opter pour des tacos ! 
21
oct

Voilà, la fin de l’hiver est enfin là ! Nous pouvons donc descendre dans l’ile du sud sans avoir peur de mourir de froid ! Et oui, dans l’hémisphère Sud, il fait froid au sud et chaud au Nord 😉

Nous avons donc prit la route juste après le marathon et nous avons fait quelques petits arrêts en route.

Nous étions dans la région de Wairarapa (au Sud-est de l'île du Nord) en début de semaine et nous avons continuer sur Wellington (la Capitale) en fin de semaine pour y prendre le ferry.

Premier arrêt à Castlepoint. Baptisé ainsi en 1770 par le Capitaine Cook en raison des formes étonnantes de ses pitons rocheux.

Nous poursuivons notre route au sud avec un autre arrêt au Cape Palliser, baptisé ainsi toujours par le Capitaine Cook en l'honneur de son mentor, l'amiral Sir Hugh Palliser. C'est la pointe la plus au sud de l'île du Nord avec de splendides côtes sauvages et une colonie d'otaries ! Un petit phare domine la mer de 60 mètres en haut d'un escaliers de 250 marches.

On a aussi croisé beaucoup de moutons !  

Nous continuons de visiter cette belle région avec une petite ballade aux Putangirua Pinnacles. D'impressionnantes falaises creusées grâce à la rivière qui sort de son lit dès qu'il pleut un peu trop.

On se sent tout petit au milieu de ces grandes falaises !  

Nous arrivons en milieu de semaine à Wellington, la capitale de la Nouvelle-Zélande, surnommé "Windy Wellington" (traduction : Wellington la ventée) à cause d'un vent présent toute l'année ! Et oui, la ville subit des courants d'air toute la journée, on enregistre des rafales de plus de 63km/h 200 jours par an ! Il y a d'ailleurs un record à 248km/h en 1962 ! Il fait donc grand soleil mais pas chaud du tout !

Wellington est une grande ville très sympa, c'est très agréable de si balader même si le vent est omniprésent en permanence ! Nous avons visiter le centre ville et ses nombreuses boutiques, le parc Victoria, le jardin botanique et le marché nocturne.

Nous avons pu visiter le Weta Studio, spécialiste mondial dans les effets spéciaux pour le cinéma et la télévision. C'est donc dans ces studios qu'on été créé de nombreuses éléments de films ! On y retrouve donc le maquillage de cinéma (avec les masques que doivent enfiler les acteurs pour ressembler à des montres ou même les masques des acteurs pour leurs cascadeurs), différents objets avec notamment les épées, les pistolets, les boucliers et différentes tenues de chevaliers, les décors (miniature, grandeur nature et en géant).

Les studios Weta ont par exemple été sollicité pour les films suivants : le seigneurs des anneaux (création des monstres, des masques, des costumes...) , Le monde Narnia (création des accessoires comme les épées, les boucliers...), Avatar, La légende de Zorro (la scène de l'explosion du train est en réalité une miniature), Indiana Jones, King Kong (les scènes avec King Kong ont été réalisé virtuellement), I robot (réalisation des robots)... Les photos étaient interdites dans la plupart de la galerie car les créations appartiennent aux productions de film (ex : Disney) mais nous vous mettons un petit échantillon de notre visite !

Ils vendent d’ailleurs l’anneau unique du film 

C'est d'ailleurs assez drôle de voir les miniatures de près car beaucoup d'éléments viennent du quotidien et ont juste été peint ! On retrouve donc sur des vaisseaux spatiales des disques, des rasoirs et même des presse-agrumes !

Nous n'avons pas eu le temps de visiter le musée, nous le ferrons à notre retour de l'île du sud.

Publié le 29 octobre 2019

Samedi matin très tôt nous prenons le ferry direction l’île du sud !

Nous avons quitté l'île du nord avec pleins de nuages et arrivés sur l'île du sud il faisait grand beau !  

Nous arrivons donc sur l’île du sud dans la ville de Picton, nous n’avions pas prévu d’y rester mais avec le mal de mer de Manon, impossible de faire plus de route pour aujourd’hui.

Nous avons donc profité de la ville pour manger et se prendre une belle glace et puis nous avons fait une ballade sur la côte pour admirer la vue !

Nous avons d'ailleurs croisé une portée de Weka, des oiseaux typique de Nouvelle-Zélande !  

Dimanche, nous sommes à Blenheim. Est-ce que vous saviez que les vin néo-zélandais sont réputés dans le monde entier ? Et bien maintenant on sait pourquoi ! Nous avons louer un tandem pour faire le tour des différentes maisons ! Au total nous avons dégusté 29 vins différents ! De quoi s’emmêler les pinceaux entre les pinots, les sauvignons, ect... mais nous avons bien profité !

Je crois qu’à la fin, on ne pédalait plus très droit 😉
28
oct

Première semaine dans l'île du sud, au programme la côte Nord-Est de l'île.

Premier arrêt au Cape Campbell, la randonnée pour se rendre au phare ne peut se faire que marée basse donc il fallait bien calculer notre arrivée et le temps que cela prendrait. A l'aller, nous avons croisé beaucoup de pêcheurs en quad, nous sommes donc monté derrière l'un d'eux qui nous a déposé pile au phare !

Le quad nous a d'ailleurs fait gagner pas mal de temps (presque 2h00 de marche)  !

On poursuit au Sud, direction la ville de Kaikoura, nous y restons 2 jours. Au programme, rencontre avec la faune et la flore très présente ici, randonnée autour de la péninsule, et ascension du Mont Fyffe.

Notre premier jour a été consacré à faire le tour de la péninsule de Kaikoura en marchant, nous avons croisé pas mal d’otaries, de dauphins...

Deuxième jour sur Kaikoura, nous faisons donc l'ascension du Mont Fyffe (1600m), on a d’ailleurs profité des dernières neiges car le mont est encore un peu enneigé. C’est super marrant de passer la journée les pieds dans la neige et de la finir les pieds dans l’océan 😉

La péninsule que l'on voit au loin sur les photo c'est notre randonnée d'hier 😉

Le lendemain, nous sommes allés vers le sud en direction de Christchurch, nous faisons un arrêt à Cathedral Gully, nous avions prévu de faire la randonnée mais elle était fermée. Nous nous sommes donc contentés du point de vue.

Nous poursuivons notre route direction Christchurch pour y finir la semaine ! Christchurch est la plus grande ville de l'île du Sud et la troisième plus grande ville de Nouvelle-Zélande ! Au contraire des autres colonies, Christchurch était à l’origine un projet de l’église d’Angleterre qui visait à installer les classes aisées : église imposante et écoles huppées y ont insufflé les valeurs du vieux monde. Le centre historique de la ville a été presque entièrement détruit par les séisme de 2010 et 2011, qui a fait 185 victimes. Aujourd’hui, de nombreux chantiers occupent encore les rues pour faire renaître Christchurch de ses cendres.

Nous avons donc visité la ville à pied en passant par les rues commerçantes, le jardin botanique, le parc de sport, le marché...

2
nov
2
nov
Publié le 6 novembre 2019

Ce week-end nous retrouvons Corentin pour visiter Akaroa ! C'est en 1840 que Jean-François Langlois (commandant de baleinier) fonda Akaroa pour en faire une colonie française; 63 pionniers débarquèrent en août de cette année-là. Langlois, qui avait de grande ambitions, insista vivement pour que la France annexe l'île du Sud, mais les britanniques signèrent quelques jours avant le traité de Witangi ce qui bien évidemment mit un terme à la conquête française de la Nouvelle-Zélande. Malheureusement pour les britanniques, les premières familles françaises avaient déjà réussi à marquer la ville de façon durable. Les rues portent des noms français, les maisons ont tous des volets à battants, les cafés servent des plats français, ...

4
nov

Nous avons fait du Woofing toute la semaine chez Sally et Joe dans les environs de Christchurch. Le Woofing est une sorte d'échange entre des propriétaires et des voyageurs comme nous. Nous les aidons 4 heures par jour dans leur production, nous ne sommes pas payé mais en échange du travail fourni, nous vivons chez eux, nous avons donc accès à la maison avec notre propre chambre et salle de bain ainsi que trois repas par jour.

C'est super enrichissant culturellement de vivre avec eux car on en apprend beaucoup sur les habitudes d'ici. Et puis, on profite du confort d'une belle maison pour faire quelques travaux dans le van !

Ca nous change du van 😉

Nous travaillons donc tous les matins dans leur exploitation de noisettes. Ils ont environ 10 hectares de terrain et ont planté les arbres il y a 15 ans en achetant la maison. Ils ont trois différentes variétés de noisettes, ils les ont ramassés en mars dernier, et notre job consiste à tout retrier. Nous sommes allé en fin de semaine à l'usine pour y déposer la totalité de leur récolte soit 2 318 kg !!

9
nov

Nous avons passé la journée à Hororata, véritable festival irish où chacun s’y retrouve kilt sur les fesses ! Démonstration de danse, compétitions sportives, concours de musique, compétition de tissage en laine de mouton, il y en a pour tout les goûts ! Nous avons testé les jeux typiques, la course avec des poids, la course aux tonneaux, le lancé de bois...

Le soir nous avons également assisté à un feux d'artifice pour Guy Fawkes. Pour les Kiwis, Guy Fawkes est devenu l’occasion de célébrer l'arrivée de l'été en se réunissant en famille ou entre amis de se réunir afin de profiter de l'effervescence des feux d'artifice spectaculaires.

Pour ceux qui veulent en savoir plus sur Guy Fawkes :L'origine de Guy Fawkes remonte à 1605 lorsqu'un groupe de 12 hommes tenta de faire exploser la Chambre du Parlement britannique. Devenue célèbre sous le nom de « Gunpowder Plot » (le complot de la poudre à canon), cette tentative d’attentat fut menée par Guy Fawkes, établissant ainsi sa réputation comme l’un des traîtres les plus notoires de Grande-Bretagne !Sous le règne de James 1er, les catholiques anglais furent persécutés pendant de nombreuses années. Les 12 conspirateurs de ce complot pensaient qu'une action violente de grande ampleur se justifiait pour mettre fin à cette persécution. En faisant exploser le Parlement, ils espéraient tuer le roi, et peut-être même le prince de Galles et les députés qui rendaient la vie difficile aux catholiques.Pour mettre leur plan à exécution, les 12 complices avaient répartis 36 barils de poudre sous la Chambre des Lords. L’un des membres du groupe pris l’initiative d’envoyer une lettre anonyme à l’un de ses amis, Lord Monteagle, l’avertissant de rester à l'écart du Parlement le 5 novembre. La lettre fut remise au roi et ses gardes prirent des mesures pour déjouer l’attentat. Lors de l’assaut donné aux premières heures du 5 novembre, Guy Fawkes qui se trouvait dans la cave avec les 36 barils, fut capturé et emmené devant la justice. Pour montrer au public que la trahison ne serait pas tolérée, le juge condamna Fawkes à la forme d'exécution la plus horrible qui soit : celle d'être pendu, noyé et écartelé.Afin de renforcer ce message auprès du public, la tradition veut qu'un sermon soit prononcé chaque année au Parlement à l'occasion de l'anniversaire de cette date. POURQUOI LES FEUX D'ARTIFICE ET LES FEUX DE JOIE FONT-ILS PARTIE DES CÉLÉBRATIONS ? Le 5 novembre 1605, la nuit même où le complot de la poudre à canon fut déjoué, des feux de joie furent allumés pour célébrer la sécurité du roi. Depuis lors, l’événement est commémoré chaque année avec des feux d'artifice et des effigies de Guy Fawkes sont brulées sur un feu de joie.

11
nov

Nous aurions du prendre la route en direction du sud de l'île mais nous avons passé quelques jour de plus chez Sally et Joe. Ils sont d'une extrême gentillesse et cela fait du bien d'être un peu au calme dans une grande maison.

Nous avons donc travaillé pour eux jusque mercredi. Nous avions emmener toutes les noisettes la semaine dernière donc au programme cette semaine, jardinage, peinture et un peu de nettoyage (rien de très méchant !). Allan a eu le temps de travailler dans le van et de refaire la table (qu'on avait cassé une semaine avant) !

Nous avons donc prit la route en fin de semaine direction le sud toujours ! Premier arrêt pour la nuit au Lac Tekapo. D’ailleurs, nous avons croisé un animal, on vous laisse deviner ce que c’est mais c’est très très rare d’en voir ici !!

Un Wallaby !  

On c’était posé rapidement la veille en arrivant mais on en prend plein la vue le lendemain au réveil !

Réveil avec une superbe vue sur les montagnes !  

Le lac Tekapo est une étendue d’eau turquoise encadrée par les cimes enneigées des alpes néo-zélandaises. Son nom vient du maori « taka » pour tapis et « po » pour nuit. Bâtie au bord du lac en 1935, une petite église interconfessionnelle en pierre et en chêne domine le paysage ! C’est vraiment canon !

Deuxième arrêt au lac Pukaki, qui donne vu sur le mont Cook, sa couleur turquoise est due aux fines particules résultant de l’érosion de la montagne par les glaciers situés en amont du lac.

On poursuit notre route avec un nouvel arrêt dans la ville de Cromwell, capitale nationale de la production de fruits et légumes en Nouvelle-Zélande, nous avons fait un stop dans un énorme shop mais c'était beaucoup trop touristique à notre goût !

Vendredi en fin de journée, nous arrivons enfin à la destination désirée : QUEENSTOWN ! Une belle aventure nous attend demain !

17
nov

Pile un mois après le marathon d'Auckland, nous reprenons la direction d'une course pour cette fois, le semi-marathon de Queenstown !

Au programme du premier jour, récupération des dossards, on profite aussi pour faire un peu les touristes et visiter la ville que nous ne connaissons pas encore. La ville n'est pas fantastique mais les paysages autour sont à couper le souffle !

Jour de course, pas de bol, il a plu toute la nuit et une bonne partie de la matinée, on commence donc notre course sous la pluie ! Le temps s'améliorera sur le parcours pour avoir une belle arrivée au soleil !

Après la course, on décide d'aller se manger un burger dans le restaurant qui sert le meilleur burger du pays ! Le restaurant Ferburger, une longue file d'attente mais qui en vaut la peine !

On confirme, ils étaient très bons ! 
18
nov
18
nov

Nouveau travail pour nous, nous sommes embauchés chez Eurocamper, une agence de location de camping-car et campervan. Lundi nous avions notre jour d'essai qui s'est conclu en une embauche pour 10 semaines !

Nous avons commencé tout les deux dans l'équipe groomer, un programme vous vous en doutez passionnant (ménage intérieur des camping-car, lavage extérieur, navette des clients à l’aéroport...) ! Au bout de quatre jour, Allan a été muté dans l'équipe peinture et Stickers, il repeint donc les vans qui arrive tout droit d'Asie et leur colle les Stickers de l'entreprise une fois leur intérieur construit.

1
déc

Aujourd'hui 1 décembre, ici c'est officiellement l'été et les grandes vacances pour les enfants ! On est dans la haute saison de location des camping-car donc on a beaucoup de travail mais on s’octroie un ou deux jours de week-end par semaine.

Pour fêter l'arrivée de l'été cette semaine nous sommes allés surfer dans l'océan Pacifique avec quelques amis ! Et bien sur après l'effort, la pizza !