Après Tokyo, nous prenons la direction de l'ouest du pays. Kyoto, Hiroshima, Kobé et Osaka sont au programme. Comme pour la première partie du séjour à Tokyo, nous indiquerons notre budget.
Du 18 octobre au 10 novembre 2019
24 jours
Partager ce carnet de voyage
1

Après plus de deux heures de train, nous arrivons à la Gare de Kyoto. Il fait déjà nuit et nous voulions déposer rapidement nos affaires à l'appartement que nous avions loué. Le logement (à une quinzaine de minutes à pied de la gare) est propre mais pas franchement à notre goût. Il a le mérité d'être plutôt grand, la salle de bain est "chauffante" (c'est à dire que vous avez un séchoir intégré dans la pièce et ainsi quand vous étendez le linge, il est sec en 1h), et il contient une machine à laver le linge. Par contre il n'y a aucun ustensile ou de vaisselle dans la cuisine. Le propriétaire a été très étonné lorsque je lui ai demandé une casserole, une poêle, des assiettes, des verres, des baguettes ... A croire que les touristes qui prennent un appartement ne cuisinent pas.

Une fois ce problème réglé, nous avons pris la direction du supermarché (qui se trouve dans la gare). Après dix jours de repas japonais, on rêvait de produits plus "européens". J'en parlerais lors de notre bilan du voyage mais personnellement je n'ai pas été "emballée" par la nourriture japonaise et les crudités me manquaient beaucoup.

En direction du supermarché nous découvrons de nuit le quartier de la gare de Kyoto qui est plutôt agréable.

Quartier de la Gare de Kyoto. 

En arrivant dans le supermarché, nous n'avons pas été surpris par le prix des produits "non locaux". Les fruits sont inabordables, et les produits "classiques" (selon nous les français) sont extrêmement chers. Voici un petit aperçu.

Quelques produits.  

- Camembert 1er prix à 6 euros.

- Sel de Guérande à 7,50 euros.

- Petite bouteille d'huile d'olive à 4,50 euros.

- Pomme à 4,90 euros.

- Jus d'orange à 8,15 euros.

Nous faisons le choix d'acheter de quoi faire une salade de crudité et des pâtes à la carbonara. On s'est régalé et ça nous a fait du bien.

Nous prenons la décision de nous reposer et de ne pas ressortir. Une grosse journée de visite nous attendait le lendemain.


RESUMER DES DEPENSES DE LA ONZIEME JOURNEE (yens convertis en euros attention peut varier selon les période) : 62,20 euros pour 2 SOIT 31,10 euros par personne.

Petit-déjeuner = 1000 yens pour 2 soit 8 euros pour 2.

Goûter = 1300 yens pour 2 soit 10,50 euros pour 2.

Déjeuner = 1200 yens pour 2 soit 9,70 euros pour 2.

Dîner = 4200 yens pour 2 soit 34 euros pour 2.

2

Nous entamons notre journée par une promenade dans Kyoto pour atteindre le quartier du Palais impérial.

Chemin pour atteindre le Palais Impérial. 

En arrivant, nous découvrons une grande place de graviers où il n'y a personne. C'est très impressionnant de se retrouver là, seuls. Surtout après avoir passé du temps à Tokyo, parmi la foule.

Aux alentours du Palais Impérial de Kyoto.  

Nous commençons notre visite par "Kyōto-gosho" (Visite gratuite). Il s'agit d'un magnifique jardin japonais où les monuments côtoient une végétation verdoyante. Cette visite est pour nous un incontournable de la ville !

Il faut bien 1H30 pour se balader et prendre le temps d'admirer le paysage.

Il y a un peu de monde dans le jardin, mais il est assez grand pour ne pas se croiser.

Kyōto-gosho. 

Nous terminons cette magnifique visite en ayant pour objectif de nous rendre au Palais Royal de Kyoto. Nous découvrons qu'il n'est possible de le découvrir que lors d'une visite guidée. Malheureusement nous venions de rater le départ et la prochaine était prévue 1H30 plus tard.

Nous avons fait le choix de ne pas perdre de temps et de poursuivre notre découverte de la ville. En effet, nous n'avions que peu de journées à passer à Kyoto et nous souhaitions nous balader au maximum pour nous imprégner de l'ambiance de la ville.

Nous prenons donc la direction du "Ninjo Castle" à pied (Visite payante).

C'est pour nous un autre incontournable de Kyoto de part son histoire, son architecture et l'atmosphère du lieu. Il était interdit de prendre des photos à l'intérieur du bâtiment, mais croyez nous sur parole, c'est splendide.

Ninjo Castle. 

Après la visite du château, il est indispensable de se promener dans les jardins autour.

Les jardins du Ninjo Castle. 

La faim commençant à se faire sentir, nous décidons de rejoindre le marché de Nishiki.

Marché de Nishiki.  

Nous ne mettons pas longtemps à nous décider pour un restaurant de Gyozas (situé à l'extérieur du marché mais à l'entrée de celui-ci) ... Les Gyozas sont gigantesques ! Et nous nous sommes régalés.

Déjeuner à Kyoto. 

Le chemin en train jusqu'au quartier d'Arashiyama est agréable et dépaysant.

En direction d'Arashiyama. 

Contrairement à ce que nous avions pu lire dans les guide et sur les blogs, nous croisons peu de monde à notre arrivée sur place (cela se révélera moins vrai à la fin de l'après-midi).

Nous nous baladons quelques minutes avant de rejoindre Iwatayama (visite payante). Attention, la montée est sportive.

 Avec la jolie vue sur Kyoto. 

Nous redescendons pour rejoindre la forêt de bambous (visite gratuite) à quelques minutes à pied de là. Au lieu touristique, Il fallait jouer des coudes pour se frayer un chemin. Pas des plus agréable, mais se situant à quelques minutes de là où nous nous trouvions, il aurait été dommage de ne pas aller voir.

 La forêt de bambous de Kyoto. 

Petit arrêt à la "forêt des Kimonos" (visite gratuite) avant de rejoindre le centre de Kyoto par le train.

Forêt de Kimonos. 

Arrivés dans le centre nous ne baladons un certains temps avant de tomber sur un restaurant de barbecue Coréen qui nous fait de l'œil.

Soirée à Kyoto. 

Dernier tour dans le quartier, de nuit, avant de rentrer à l'appartement.

Kyoto de nuit. 

RESUMER DES DEPENSES DE LA DOUZIEME JOURNEE (yens convertis en euros attention peut varier selon les période) : 64,26 euros pour 2 SOIT 32,13 euros par personne.

Ninjo Castle = 2040 yens pour 2 soit 16,20 euros pour 2;

Déjeuner = 2700 yens pour 2 soit 21,45 euros pour 2.

Parc aux signes = 1100 yens pour 2 soit 8,74 euros pour 2.

Goûter = 650 yens pour 2 soit 5,16 euros pour 2.

Apéro = 1600 soit 12,71 euros pour 2.

Dîner = 4200 yens pour 2 soit 34 euros pour 2.

3

Ce matin, nous retrouvons nos amis dans le quartier de Higashiyama (nord-est de Kyoto), et plus précisément au "Ginkaku-ji" - Pavillon d'argent (activité payante). Il y a du monde sur place mais le lien est suffisamment grand pour se retrouver entre nous. Et le jardin qui borde le pavillon vaut à lui seul le détour.

 Ginkaku-ji.

Après cette paisible visite, nous prenons le fameux "Chemin de la philosophie" (sentier que nous emprunterons jusqu'à la fin de journée). Il nous permet de rejoindre tranquillement le prochain temple.

 Chemin de la philosophie. 

Nous atteignons en quelques minutes à peine "Shinshōgokuraku-ji" (activité payante), temple bouddhiste où nous ne croisons personne. Pourtant le lien est grand, magnifique (surtout en cette période automnale) et vaut le détour. Mais il est plutôt mal indiqué sur le chemin.

Shinshōgokuraku-ji. 

Nous nous arrêtons à la sortie du temple pour déjeuner dans un minuscule restaurant.

Déjeuner. 

Après cette courte pause, nous poursuivons notre chemin vers le sud du quartier d'Higashiyama, et nous découvrons le "Nanzen-ji temple" (activité payante). Beaucoup plus touristique, cela reste néanmoins supportable et tout comme pour les autres temples, le lieu est magnifique.

Nanzen-ji. 

La lumière du jour commence à diminuer et nous voulions arriver au "Kiyomizu-dera" dans le quartier de Gion avant la nuit. La distance parcourus depuis le matin était importante et nous avions perdu un peu de temps. Nous avons donc accéléré le pas.

 En arrivant à Gion. 

Nous atteignons "Kiyomizu-dera" une vingtaine de minutes avant le coucher du soleil (activité payante). Nous savions que nous serions entourés de touristes mais le lieu reste magique et incontournable lors d'un passage à Kyoto. Le temple était en travaux mais cela n'a dérangé en rien la visite.

Kiyomizu-dera. 

Après le coucher de soleil, nous redescendons vers Gion pour profiter du quartier mais toutes les boutiques avaient déjà fermé leur porte.

Quartier de Gion.  

Après un dîner rapide dans le centre de Kyoto, nous rentrons nous coucher.


RESUMER DES DEPENSES DE LA TREIZIEME JOURNEE (yens convertis en euros attention peut varier selon les période) : 88,29 euros pour 2 SOIT 44,14 euros par personne.

Bus = 500 yens pour 2 soit 3,94 euros pour 2.

Déjeuner = 2400 yens pour 2 soit 18,92 euros pour 2.

Temples = 5600 yens pour 2 soit 44,15 euros pour 2.

Dîner = 2700 yens pour 2 soit 21,28 euros pour 2.

4

Ce matin, après une petite grasse matinée, nous prenons le chemin de "Kinkaku-ji", le palais d'Or (visite payante), en bus.

Je ne l'ai pas encore évoqué, mais les transports en commun à Kyoto sont plutôt fastidieux et lents. On y perd beaucoup de temps. Il vaut bien le prendre en compte lorsque l'on organise notre passage dans cette ville.

"Kinkaku-ji" est un au lieu du tourisme de Kyoto et la foule est bien présente. Par contre le lieu est magnifique et on a pris le temps d'admirer le palais.

Kinkaku-ji. 

Nous avons fait le tour du jardin (chemin balisé) ce qui nous a permis d'admirer le temple sous toutes ses coutures.

 Kinkaku-ji. 

Après cette balade de quelques minutes, nous attrapons un nouveau bus, puis un train pour rejoindre le sanctuaire de "Fushimi Inari" (visite gratuite).

Train Hello Kitty. 

Le sanctuaire shinto est le plus grand du Japon et est situé au sud de Kyoto. Nous voulions absolument arpenter le chemin de randonnée qui permet de passer sous plus de dix mille torii.

A notre arrivée, nous retrouvons la foule de touristes.

  Entrée du sanctuaire.

une fois passé les premier Torii et après avoir grimpé quelques mètres, il n'y a plus personne. N'hésitez donc pas à faire 100m...

On commence la randonnée. 

Une fois au premier palier de randonnée, la vue sur Kyoto est magnifique.

 Vue sur Kyoto. 

Nous poursuivons le chemin est le peu de personne que nous croisions encore ont définitivement disparu.

Le sanctuaire pour nous. 

Après cette randonnée de deux heures plutôt sportive mais très agréable et dépaysante, nous décidons de rentrer dans le centre de Kyoto à pied.

  Quelques photos de Kyoto au détour de notre balade.

Une petite bière (devant un match de Rugby de la coupe du monde) plus tard et un bon dîner nous prenons le chemin de notre appartement.

 Dernière soirée à Kyoto. 

RESUMER DES DEPENSES DE LA QUATORZIEME JOURNEE (yens convertis en euros attention peut varier selon les période) : 102,13 euros pour 2 SOIT 51 euros par personne.

Temple = 800 yens pour 2 soit 6,31 euros pour 2;

Bus = 500 yens pour 2 soit 3,94 euros pour 2.

Cartes postales = 1000 yens pour 2 soit 7,88 euros pour 2.

Déjeuner = 1800 yens pour 2 soit 14,19 euros pour 2.

Cadeaux = 1600 yens pour 2 soit 12,61 euros pour 2.

Apéro = 4450 soit 35 euros pour 2.

Dîner = 2816 yens pour 2 soit 22,20 euros pour 2.

5

Initialement nous avions prévu de quitter Kyoto tôt le matin mais nous n'avons pas suffisamment anticipé la réservation du train et nous avons du en réserver un à midi.

Du coup, nous avons profité des dernières heures à Kyoto pour visiter le quartier autour de la gare que nous n'avions fait que de nuit et rapidement.

Nous sommes tombés par hasard sur "Higashi Hongan-ji" (visite gratuite), un temple Bouddhiste très impressionnant et calme. Si vous êtes dans le coin, n'hésitez pas à vous arrêter quelques minutes.

 Higashi Hongan-ji.

Nous avons aussi profité du gigantesque centre commercial de la Gare (où des jeux d'arcade sont présents) avant de prendre le train pour Hiroshima.

Direction Hiroshima. 

Une fois à Hiroshima, nous ne trainons pas pour prendre le bus afin de déposer nos affaires à l'hôtel. L'après-midi est déjà bien entamée et notre timing serré pour visiter le musée de la Paix. Nous sommes tout de suite très agréablement surpris par l'ambiance de la ville. Une très belle découverte.

 Première vue sur Hiroshima. 

On arrive au Musée de la Paix qui est impressionnant (visite payante). Nous n'avons pas fait de photo à l'intérieur car nous trouvions cela déplacé. Cependant, nous pouvons dire que c'est une visite touchante, vibrante, à la fois difficile par les histoires et les objets exposés, mais aussi pleine de sensibilité et de pudeur. Ca aurait pu tourner dans le "glauque" mais ce n'est pas le cas et nous sommes ressortis de là touchés. Ce musée est un très bel hommage à toutes les victimes décédées ce 6 août 1945 ou dans les jours qui ont suivis, mais aussi à ceux qui ont du vivre/survivre avec les séquelles de cette décision inhumaine.

Cette visite nous a remué mais nous a amené à relativiser beaucoup de choses. Si vous en avez l'occasion, allez-y en oubliant pas un petit paquet de mouchoirs.

 Musée de la Paix (Hiroshima).

Une fois sortie, nous décidons de poursuivre la découverte de la ville, non sans avoir pris le temps de se poser quelques minutes pour se remettre de nos émotions.

Nous nous rendons au Dôme de Genbaku (visite gratuite), qui est le seul édifice qui a survécu à l’explosion de la bombe atomique sur la ville.

Dôme de Genbaku. 

Nous finissons par prendre le chemin du passage couvert non loin de là. Nous avons besoin de nous changer les idées et nous profitons de quelques salles d'arcades.

Début de soirée à Hiroshima. 

Nous souhaitons gouter la spécialité de Hiroshima : les Okonomiyaki.

On va être franc, j'ai été écœuré par ce repas et cela me poursuivra jusqu'à mon départ du Japon. L'odeur me donnait la nausée dès qu'on passait à côté d'un restaurant qui en servait. Mon compagnon, par contre, a adoré.

 Okonomiyaki. 

Une dernière promenade dans la nuit avant de rentrer à l'hôtel. Une fois de plus l'atmosphère de cette ville nous plait.

Hiroshima de Nuit. 

RESUMER DES DEPENSES DE LA QUINZIEME JOURNEE (yens convertis en euros attention peut varier selon les période) : 85,42 euros pour 2 SOIT 42,71 euros par personne.

Locker (avant de prendre le train pour Hiroshima) = 2400 yens pour 2 soit 18,92 euros pour 2.

Petit-déjeuner = 1600 yens pour 2 soit 12,61 euros pour 2.

Déjeuner = 1100 yens pour 2 soit 8,67 euros pour 2.

Jeux d'arcade = 1200 yens pour 2 soit 9,46 euros pour 2.

Musée = 400 yens pour 2 soit 3,15 euros pour 2.

Bus = 500 yens pour 2 soit 3,94 euros pour 2.

Apéro = 1800 yens pour 2 soit 22,20 euros pour 2.

Dîner = 3550 yens pour 2 soit 28 euros pour 2.

6

Ce matin, nous nous levons tôt pour nous rendre sur l'île de Miyajima.

En direction du terminal de ferry en Tram, nous prenons le temps d'admirer les paysages et nous avons apprécié la tranquillité de ce petit voyage.

Grâce au Japan Rail Pass, nous pouvons emprunter le ferry gratuitement. Petit conseil : suivez bien les indications sur les lieux car une des deux compagnies ne prend pas en compte le JRP, et vous devrez payer la traversée. Cependant, comme l'organisation japonaise est parfaite, vous rencontrerez toujours une personne pour vous aider et vous orienter.

 A bord du Ferry, direction l'île de Miyajima.

Il y a du monde sur le bateau et il fait plutôt très frais. Pourtant nous préférons rester dans la partie découverte pour profiter de la vue magnifique sur la baie d'Hiroshima.

Une fois à quai, nous suivons la foule à travers les daims en liberté et les étales de nourritures, non sans admirer la vue.

 Premières vues sur l'Ile de Miyajima. 

Attention aux Daims en liberté qui ont tendance à voler tout ce qui est à leur disposition. C'est vrai que c'est impressionnant de les voir se balader autour de nous sans aucune crainte mais quand on les voit manger tout ce qu'ils trouvent (plastiques et mouchoirs compris), on se pose la question du bien être animal.

Le grand Torii qui fait la réputation du l'Ile de Miyajima était en travaux et recouverte d'une bâche. Nous n'avons donc pas pu l'admirer. Cependant, cela n'a gâché en rien cette journée et on peut confirmer que l'île a bien d'autres trésors que cela.

Nous prenons la direction du téléphérique du mont Misen pour pouvoir grimper en haut avant le déjeuner. Cependant il aurait fallu réserver à l'avance. Nous arrivons à avoir deux places pour un départ en début d'après-midi.

Nous décidons de faire une courte randonnée le long de la côté et nous retrouvons plusieurs daims en libertés, et beaucoup plus sauvages.

 Ile de Miyajima. 

A la fin de notre randonnée, nous découvrons un petit Torii. Il est certainement moins impressionnant que celui qui a rendu l'île célèbre mais il nous a bien plu.

Torii. 

Nous nous arrêtons dans un petit restaurant non loin du terminal de ferry afin de gouter des produits locaux.

Les daims ne sont jamais bien loin. 

Une fois le déjeuner dégusté, nous rejoignons le téléphérique du Mont Misen (activité payante), et nous admirons le paysage. Malgré le temps un peu couvert, la magie du lieu opère.

Téléphérique Mont Misen. 

Arrivée tout en haut, nous prenons le temps de profiter de la vue sur la baie.

Vue du Mont Misen. 

A partir de là, trois options s'offrent aux visiteurs :

  • Redescendre en téléphérique : il faudra bien prendre le billet aller/retour au moment de l'achat du ticket.
  • Redescendre à pied.
  • Montée encore plus haut dans la montagne.

Nous prenons l'option trois et nous ne le regrettons pas. Cependant, comme il le sera bien spécifié sur les panneaux au début du parcours, la randonnée est courte mais très physique et ne convient pas à tout le monde. Il faut bien être en forme et penser à prendre de l'eau.

 Ascension du Mont Misen. 

Une fois tout en haut, la vue est magnifique et on oublie la douleur et les efforts consentis. Il n'y a que très peu de monde et le lieu est paisible.

Mont Misen. 

Après un repos bien mérité, nous entamons la descente sans reprendre le téléphérique. Nous ne croiserons à peine que cinq personnes sur le chemin pendant 1H30. On a profité des lieux sans être embêté par personne. Un vrai petit paradis qui tranche avec la foule que l'on rencontre en bas de l'île et dans le téléphérique.

 Descente du Mont Misen. 

Il est déjà temps de prendre le ferry pour rejoindre la terre ferme. Nos amis nous attendant à Hiroshima pour passer la soirée ensemble, nous avons du nous résoudre à partir.

 Bye Bye Miyajima. 

Une fois de retour à Hiroshima, nous profitons une dernière fois de cette ville pleines de contrastes et si attachante.

Dernière soirée à Hiroshima. 

RESUMER DES DEPENSES DE LA SEIZIEME JOURNEE (yens convertis en euros attention peut varier selon les période) : 118,7 euros pour 2 SOIT 59,35 euros par personne.

Petit-déjeuner = 1700 yens pour 2 soit 13,42 euros pour 2.

Transports (aller/retour tram) = 1080 yens pour 2 soit 8,51 euros pour 2.

Déjeuner = 2530 yens pour 2 soit 19,94 euros pour 2.

Téléphérique Mont Misen = 3600 yens pour 2 soit 28,38 euros pour 2.

Apéro = 2000 yens pour 2 soit 15,77 euros pour 2.

Dîner = 4145 yens pour 2 soit 32,68 euros pour 2.

7

Ce matin, nous quittons tôt (et à regret) Hiroshima. Nous n'aurions pas regretté d'y passer une journée de plus pour l'explorer un peu plus.

 Shinkansen Hello Kitty pour rejoindre Himeji. 

Nous rejoignons la ville d'Himeji pour 10H et nous déposons nos bagages dans les "Locker" prévus à cet effet dans la Gare, afin de profiter de la ville pendant quelques heures s'en s'encombrer.

Il y a des "Locker" dans l'ensemble des gares où nous sommes passés. Ils sont de tailles différentes et certains peuvent contenir de très grosses valises. Cela permet de faire escale dans une ville pour la journée sans s'encombrer de ses bagages.

Nous décidons d'abord de visiter le Château d'Himeji (visite payante).

Château d'Himeji. 

L'intérieur du Château ne présente pas de grand intérêt. Il n'y a rien à y voir, à part admirer l'architecture en bois du bâtiment.

Intérieur du  Château d'Himeji. 

Cependant, la vue sur la ville est magnifique et c'est le seul vrai intérêt de ce château selon nous (cependant les avis divergent en fonction des visiteurs, donc cet avis ne tient qu'à nous).

Vue sur la ville du Château d'Himeji. 

Après cette visite quelque peu décevante, nous prenons la direction du jardin du château (visite payante). Contrairement au château, les jardins sont réellement magnifiques et nous nous y sentons très bien.

Les jardins du Château d'Himeji. 

Après un détour par le marché local et un déjeuner "sur le pouce" dans une sandwicherie, nous reprenons le Shinkansen direction la ville de Kobé.

Ville d'Himeji. 

Arrivés en début d'après-midi à Kobé, nous déposons nos bagages à l'hôtel et nous prenons la direction du fameux port de la ville.

En chemin nous découvrons une ville animée et pleine de contrastes.

 Kobé, la ville aux contrastes.

Une fois au port, nous profitons de la vue exceptionnelle sur les bâtiments qui ornent les cartes postales locales.

Port de Kobé. 

Nous rentrons à l'hôtel pour nous reposer un peu avant de rejoindre un restaurant que nous avions sélectionner pour déguster la fameuse viande de Kobé. C'était une expérience gustative exceptionnelle et nous ne regrettons en rien ce dîner qui s'est révélé au delà de nos attentes. En clair, le prix en vaut la chandelle !

Viande de Kobé. 

RESUMER DES DEPENSES DE LA DIX SEPTIEME JOURNEE (yens convertis en euros attention peut varier selon les période) : 144,44 euros pour 2 SOIT 93,11 euros par personne.

Locker = 1400 yens pour 2 soit 11 euros pour 2.

Viste château et jardin = 2400 yens pour 2 soit 18,95 euros pour 2.

Déjeuner = 1500 yens pour 2 soit 11,84 euros pour 2.

Dîner = 13000 yens pour 2 soit 102,65 euros pour 2.

8

Ce matin, nous prenons le temps de nous reposer un peu. Nous sommes en voyage depuis plusieurs jours et nous marchons beaucoup. Cette pause nous fait du bien, avant de rejoindre de nouveau le port de Kobé et découvrir les séquelles du tremblement de terre de 1995 (visite gratuite).

Séquelles du tremblement de terre de 1995. 

Nous nous attardons sur le port pour admirer une nouvelle vue sur la ville et sur la baie.

 Port de Kobé.

Le temps est magnifique et nous prenons le temps de faire le tour avant d'aller déjeuner.

Aujourd'hui est le GRAND JOUR pour nous. On nous avait beaucoup conseillé de tester une soirée et une nuit en ROYKAN. Nous avons hésité, notamment au regard du prix. On s'est décidé quelques semaines avant le départ et nous avons trouvé un ROYKAN dans les montagnes non loin d'OSAKA.

Le lien de rendez-vous était à 15H précise à la sortie de la gare d'IKEDA et nous ne devions pas perdre trop de temps.

Nous avons sélectionné sur "BOOKING" le ROYKAN FUSHIOUKAKU.

L'expérience est complète : accès au ONSEN de l'hôtel (hommes et femmes séparés), nuit en chambre, dîner et petit déjeuner.

Concernant la chambre : nous avions sélectionné la chambre traditionnelle haut de gamme avec bain privé sur la terrasse et vue sur la montagne.

 Chambre traditionnelle avec Bain privatif. 

Dès notre arrivée, nous avons revêtu la tenue traditionnelle et nous avons adoré le tissu.

Tenue traditionnelle. 

Nous ne pourrons pas vous montrer le ONSEN de l'hôtel mais le lieu est magique. Il y a une partie intérieure et une partie extérieure. Bien sur les hommes et les femmes sont séparés, car dès votre arrivée, vous devez vous mettre nue. J'étais seule au début ce qui m'a d'abord permis de m'habituer au lieu puis des femmes japonaises d'un certain âge sont arrivées. Elles m'ont montré où trouver les shampoings et les différents produits. J'ai beaucoup apprécié cette expérience, tout comme mon compagnon du côté des hommes.

Nous sommes tous les deux ressortis de là serein et reposé. Un moment merveilleux que nous conseillons à tous les visiteurs de passage au Japon.

A 19H (dernier créneau possible pour diner), nous nous rendons au restaurant de l'hôtel (toujours dans notre tenue traditionnelle). On nous installe dans une petite pièce individuelle fermée. Le menu est imposé et c'est plus de dix plats qui nous sont proposés tout au long du dîner. On a essayé de tout manger mais en toute transparence c'était vraiment compliqué, tant la quantité était importante et que certains produits sont assez spécifiques.

 Notre dîner au Roykan. 

Une fois de retour dans la chambre, nous découvrons que la pièce principale a été réorganisée et que nos "lits" ont été installés.

Installation de la chambre pour la nuit par le personnel de l'hôtel pendant que nous dinions.  

Il est possible de bénéficier d'un massage après le dîner. L'option payante est possible dans le ROYKAN jusque minuit et cela sans avoir besoin de réserver.


RESUMER DES DEPENSES DE LA DIX HUITIEME JOURNEE (yens convertis en euros attention peut varier selon les période) : 70,14 euros pour 2 SOIT 35,07 euros par personne.

Recharge SUICA = 2000 yens pour 2 soit 15,79 euros pour 2.

Déjeuner = 3250 yens pour 2 soit 25,66 euros pour 2.

Starbucks = 1100 yens pour 2 soit 8,69 euros pour 2.

Massage au Roykan = 2500 yens pour 1 soit 20 euros pour 1.

Toutes les autres activités au ROYKAN était comprise dans le prix de la chambre.

9

Nous quittons le Roykan en fin de matinée après un bon petit-déjeuner et sans avoir oublié de profiter une dernière fois de notre bain privé. Le soleil est au rendez-vous et c'est très agréable.

Derniers instants au Roykan. 

Après avoir déposé rapidement nos bagages à notre hôtel à Osaka, nous prenons la direction de NARA. Haut lieu du tourisme au Japon, nous n'avons pas été surpris de nous retrouver au milieu de la foule.

Tout comme sur l'île de Miyajima, les daims sont en liberté et se baladent au milieu des touristes. Cependant il est strictement interdit de leur donner autre chose à manger que les gâteaux vendus par des marchands qui sont prévus exclusivement à cet effet.

Quelques daims peu farouches. 

Nous faisons le tour de Nara mais nous prenons la décision de ne pas visiter les musées/temples. Le monde nous refroidit franchement.

Quelques vues de Nara. 

En rentrant sur Osaka, nous nous rendons dans le centre ville et plus précisément dans le quartier de Dotonbori.

Quartier de  Dotonbori. 

Nous tombons sur un restaurant de Okonomiyaki (spécialité d'Hiroshima). Mon compagnon tient absolument a en manger de nouveau. Malgré l'odeur qui m'écœure, je trouve tout de même mon bonheur avec un mélange de chou et de fruits de mers cuits sur la plaque.

Dîner sur Osaka. 

RESUMER DES DEPENSES DE LA DIX NEUVIEME JOURNEE (yens convertis en euros attention peut varier selon les période) : 68,51 euros pour 2 SOIT 34,25 euros par personne.

Recharge SUICA = 4000 yens pour 2 soit 31,50 euros pour 2.

Déjeuner = 1500 yens pour 2 soit 11,81 euros pour 2.

Dîner = 3200 yens pour 2 soit 25,20 euros pour 2.

10

Nous n'avions pas planifié de visiter un des parcs d'attraction du Japon. Cependant, mon compagnon a manifesté, à plusieurs reprises, son souhait de faire l'Universal Studio d'Osaka qui est connu. Nous avons pris la décision la veille pour le lendemain sans n'avoir rien réservé d'y aller. On lisait partout sur internet que sans réservation, le parc risquait d'être complet.

C'est finalement une bonne surprise qui nous attend car nous arrivons a avoir deux places. Par contre le parc est vraiment chargé en visiteurs et nous prenons la décision de prendre une option coupe file sur certaines attraction. Le prix est certes important mais le confort aussi !

Nous avons bien profité des attractions du parc jusque la fermeture. Nous avons même fermé l'attraction "Jurassic Park" (derniers clients de la file d'attente).

 Journée à Universal Studio d'Osaka. 

RESUMER DES DEPENSES DE LA VINGTIEME JOURNEE (yens convertis en euros attention peut varier selon les période) : 458,78 euros pour 2 SOIT 229,39 euros par personne.

Billet UNIVERSAL + billets coupe file = 36 000 yens pour 2 soit 283,50 euros pour 2.

Déjeuner = 4000 yens pour 2 soit 31,50 euros pour 2.

Cadeaux et souvenirs = 12 000 yens pour 2 soit 95 euros pour 2.

Dîner = 6 195 yens pour 2 soit 48,78 euros pour 2.

11

Nous nous levons un peu tard ce matin, et nous décidons de consacrer notre journée à la visite de la ville en ayant pour objectif de trouver les derniers cadeaux pour nos proches.

Quelques vues sur Osaka au cours de notre grande balade. 

Nous nous attardons beaucoup dans différentes boutiques spécialisées (notamment POKEMON) et nous ne voyons pas le temps passer.

Shopping à Osaka. 

Nous finissons la journée avec nos achats presque terminés dans le quartier de Dotonbori.

Quartier de Dotonbori. 

RESUMER DES DEPENSES DE LA VING ET UNIEME JOURNEE (yens convertis en euros attention peut varier selon les période) : 146,14 euros pour 2 SOIT 73,07 euros par personne.

Cadeaux = 12 670 yens pour 2 soit 100 euros pour 2.

Déjeuner = 2860 yens pour 2 soit 22,52 euros pour 2.

Dîner = 3000 yens pour 2 soit 23,62 euros pour 2.

12

Pour cette dernière journée, nous voulons en profiter à fond une dernière fois et c'est ainsi que nous prenons la direction du Château d'Osaka.

Château d'Osaka. 

Nous nous baladons tout autour de la forteresse et la vue sur la ville est splendide.

 Vue sur Osaka du château.

Pour déjeuner, nous rejoignons à pied le quartier de Dotonbori et nous trouvons un petit marché couvert où nous prenons du temps pour déguster des sushis et écrire nos vingtaines de carte postales.

Marché couvert à  Dotonbori. 

Nous passons l'après-midi en nous baladant dans Osaka et en terminant nos derniers achats. En fin de journée nous prenons à pied la direction de Tsūtenkaku.

En passant nous découvrons quelques temples et jardins magnifiques.

  Quelques vues sur Osaka.

Nous atteignons le quartier de Tsūtenkaku où nous dinerons dans un très petit restaurant mais délicieux.

Quartier de Tsūtenkaku. 


RESUMER DES DEPENSES DE LA VINGT DEUXIEME JOURNEE (yens convertis en euros attention peut varier selon les période) : 121,5 euros pour 2 SOIT 60,75 euros par personne.

Déjeuner = 3432 yens pour 2 soit 27 euros pour 2.

Cadeaux et souvenirs = 10 000 yens pour 2 soit 78,75 euros pour 2.

Dîner = 2000 yens pour 2 soit 15,75 euros pour 2.

13

Nous prenons l'avion de l'aéroport d'Osaka tôt le matin, en sachant que notre vol de correspondance à Séoul partirait avec deux heures de retard.

Vue sur la Corée du Sud. 

Du fait de ce retard, la durée de notre escale passe de deux à quatre heures. Nous essayons de nous occuper comme nous pouvons et nous goutons des produits locaux, parfois douteux, mais souvent délicieux.

Aéroport de Séoul.  

Nous rentrons chez nous le dimanche 10 novembre 2019 à 19H, un pincement au cœur et l'envie de repartir le plus rapidement possible. D'ailleurs la Corée du Sud devait être notre destination en 2020 mais le COVID est passé par là.

 Vue de notre rue à Paris. 
14

Après ces trois semaines au Japon, nous voulions réaliser un bilan complet de notre expérience.


1. Bilan financier

Dans son intégralité, notre voyage nous sera revenu à 6 936 EUROS soit 3 468 EUROS par personne.

Bilan Financier "TRANSPORT" (avion, bus, JRP, métro ...) : 2 542 EUROS pour 2.

Bilan Financier " LOGEMENT" : 1 845 EUROS pour 2.

Bilan Financier " REPAS" (petit-déjeuner, déjeuner, goûter, apéros et dîner) : 1237 EUROS pour 2

Bilan Financier " ACTIVITES ET VISITES" : 680 EUROS pour 2

Bilan Financier " CADEAUX ET SOUVENIRS " : 500 EUROS pour 2

Bilan Financier " EXTRAS" (guides, carte Sim...) : 132 EUROS pour 2


2. Si c'était à refaire, que changerions nous ?

Anticiper les billets de train : Nous n'avons pas toujours assez pris en avance nos places sur le Shinkansen et parfois, nous avons du nous rabattre sur des horaires de train qui ne nous correspondaient pas. Nous avons donc perdu du temps dans notre organisation et nous n'avons pas toujours optimisé notre temps.

Ne pas s'arrêter à Himeji : cet arrêt est pour nous pas un indispensable lors d'un premier séjour. Mieux vaut directement se rendre à Osaka pour y passer un peu plus de temps.

Organiser une journée à Kobé mais ne pas y passer la nuit : le fait de changer d'hôtel régulièrement nous a beaucoup fatigué. Nous aurions peut-être du arriver à Osaka un jour plus tôt et profiter du JRP pour se déplacer.

Visiter à Osaka à la fin du séjour : Lorsque nous sommes arrivés à Osaka, nous étions vraiment fatigué et le passage par Universal Studio n'a pas aidé à ce niveau là. Nous n'avons pas profité de la ville comme nous aurions du.

Anticiper les douleurs dentaires : Ce n'est pas forcement lié à notre organisation du voyage mais j'ai beaucoup souffert à Tokyo et il y a des jours où j'ai eu beaucoup de mal à profiter du moment. Cela faisait des années que je devais me faire opérer des dents de sagesse et au Japon j'ai regretté de ne pas l'avoir fait avant le départ.


3. Si c'était à refaire, que renouvellerions comme expérience ?

Passer 10 jours à Tokyo et sa région : Nous voulions passer du temps à Tokyo et nous n'avons jamais eu le sentiment que ce soit "trop".

Visiter Hiroshima et son musée de la Paix : Nous avions eu pas mal de retours négatifs sur cette ville et son musée. Je souhaitais vraiment y aller mais il est vrai que certaines personnes m'avaient fait hésité. Je suis vraiment heureuse d'avoir suivi mon instinct.

Avoir pris le Japan Rail Pass pour 15 jours : Nous l'avons bien rentabilisé, et nous l'avons utilisé à des endroits inattendus (exemple : ferry à destination de l'île de Miyajima).

Ne pas limiter notre budget : ce n'est pas donné à tout le monde de pouvoir dire cela. Cependant nous avions fait en sorte d'avoir suffisamment de côté pour profiter comme nous le souhaitions (rêvions) notre voyage sans devoir se restreindre.


4. Quels sont nos coups de cœur ?

La nuit en Roykan : Nous ne regrettons pas notre choix de dernière minute. Cette soirée et nuit hors du temps nous a permis de nous dépayser.

La journée au Mont Fuji : nous n'avons absolument pas regretté de nous être éloigné de Tokyo et d'être allés observer le Mont Fuji à Kawaguchiko. Nous avons profité des lieux sans avoir l'impression d'être à "Disneyland" comme parfois Hakone peut donner comme image.