Backpackeuse à 60 ans solo : 1 an en Asie 🤩

Bonjour, un rêve d'enfant qui se réalise. Vous avez regardé la série télévisée "Les Globe-trotteurs" en 1966? J'avais 7 ans. Besoin vital de rencontres, d'émerveillements et de donner sens à ma vie.
Du 7 août 2019 au 6 août 2020
366 jours
Dernière étape postée il y a 4 jours
11
mai
11
mai
Publié le 11 mai 2019

Bonjour à toute et à tous,

Je suis à moins de trois mois de mon départ.

Je vais vous raconter mes démarches mais aussi les motivations qui me conduisent à entreprendre ce tour du monde sans date de fin qui débutera par un voyage en Asie pendant 12 mois avec un retour en France de quelques semaines pour serrer dans mes bras mes filles et mes petits-enfants, ainsi que tous ceux qui occupent aussi une place dans mon cœur. J'en profiterai pour gagner de l'argent afin de repartir pendant un nouvelle période d'un an. Si la santé me le permet, je continuerai ainsi le plus longtemps possible 😉

Une envie qui couvait depuis l'enfance et une décision prise à la suite d'un évènement professionnel. Par ailleurs, mes vacances en Namibie, par l'intermédiaire d'une agence, avec un groupe m'ont confortée dans l'idée que ce n'était pas la solution idéale. Elle l'est lorsqu'on travaille et que de ce fait les contraintes de temps s'appliquent. J'ai donc démissionné pour être libre de voyager de culture en culture, de paysages en paysages, de rencontres en rencontres.

Dorénavant, à l'aube de la vieillesse, je veux me sentir vivante, libre, connectée avec l'humain et la nature pour vivre des instants uniques. Pour cela, je dois me séparer du superflu et libérer de l'espace dans mon cerveau. Fini la société de consommation et le stress négatif. Il me faut être en accord avec mes valeurs et mes convictions. Cela passe par le partage et la nécessité d'apporter ma petite pierre à l'édifice. J'ai déjà bien contribué avec mes 2 filles qui sont ma fierté, et que j'adore 😍

Être maître de sa vie et de ses choix constitue une richesse inestimable. J'espère de tout cœur demeurer un modèle pour mes enfants et petits-enfants. Donner un sens à sa vie doit être un objectif pour connaître le bonheur.

13
mai
13
mai
Publié le 27 juillet 2019

J-86


Je prépare mon voyage depuis fin mars. Le jour où j'ai envoyé ma lettre de démission de la fonction publique d'Etat, le voyage est devenu réalité. Plus question de faire marche arrière.


Les sentiments et les émotions éprouvés suite à cette décision sont variés : excitation, appréhension, sérénité, espoir... La préparation psychologique est dans l'ensemble facile. L'aventure, je connais. Voyager seule, je l'ai expérimenté.


Par contre, le côté matériel est complexe. Bien entendu, je m'inspire des conseils récoltés sur le net. Cette activité est énergivore. Jusqu'à quel point doit-on préparer son voyage ? Étant donné que c'est mon premier tour du monde à durée indéterminée, avec une "escale" en France au bout de 12 mois, j'ai tout à apprendre.


Pour en revenir aux préparatifs, je ne parlerai que des points qui, à mon sens, méritent quelques éclaircissements. En effet, j'écris ce blog pour partager mes galères, et vous les éviter, mais aussi pour démontrer aux lecteurs seniors que les voyages forment une vieillesse épanouie 😄 et aident à rester en bonne santé.


J'utilise un fichier indispensable pour établir son budget prévisionnel et saisir ses dépenses. Vous récupérerez gratuitement l'outil de simulation et de suivi de budget de voyage sur l'excellent site Tourdumondiste.com qui comporte des dossiers très complets et actualisés permettant d'organiser son tour du monde.


Concernant le sac à dos, j'ai essayé mon sac à dos. J'ai pu ainsi constater qu'il doit épouser votre morphologie. J'ai opté pour un sac de 36 L, d'une part parce que, vu ma taille et mon poids, je ne dois pas porter plus de 5,5 kg et, d'autre part, ses dimensions permettent de le conserver avec moi dans l'avion. Je ne souhaite pas régler pour un bagage en soute et j'évite les vols et pertes de bagages.


J-33


Les visas pour la Russie et la Mongolie sont collés sur mon passeport. Bientôt, celui de la Chine.


Au niveau des réservations, tous mes hébergements dans les 3 premiers pays sont prévus. Il en est de même pour les vols. C'est tout à fait en contradiction avec ma nouvelle philosophie de vie mais les services consulaires nous obligent à programmer. Par ailleurs, ces pays étant immenses, l'écriture et la langue inconnues, je suivrai le programme à moins que... 😉


Étant donné que je fréquente quotidiennement des blogs, je deviens de plus en plus consciente des problématiques écologiques. Tout particulièrement en ce qui concerne l'empreinte carbone. J'ai opté pour des billets d'avion afin de présenter une preuve de sortie du territoire lors de mes demandes de visa. J'ai ainsi choisi la facilité. Dorénavant, je vais éviter dans la mesure du possible les transports aériens.


La lecture des blogs me conforte dans mon idée de voyager en prenant mon temps et de faire l'impasse sur tous les sites touristiques. Je peux me le permettre. L'avantage de voyager seule 😁


Un aspect du voyage au long court me préoccupe un peu. Il s'agit de la solitude. Je connais ce sentiment. J'appréhende le fait qu'étant plus âgée que la très grande majorité des backpackers le décalage générationnel ne les incite pas à partager de longs moments avec moi. Quant aux couples de retraités, une femme seule n'est pas toujours la bienvenue. J'ai bien écrit "toujours" 😉


Autre sujet qui sera développé dans mes récits : le fait de vieillir. À 60 ans, mon corps montre de nombreux signes de vieillissement alors que mon état d'esprit est celui d'une jeune femme. Il va être intéressant de décrire le vécu de ce processus inéluctable.


Ce carnet de voyage ne ressemblera pas à ceux que je lis sur MyAtlas. Je m'explique.

J'imagine chaque étape comportant 4 parties :

- Itinéraire

- Etat d'esprit et réflexions

- Astuces et bonnes adresses

- Humour et histoires du genre galères mais aussi meilleurs moments


Je vous invite très fortement à laisser des commentaires. Ils m'aideront 🙏


J-12


Des appréhensions surgissent, d'autres s'estompent.

Aujourd'hui, j'ai oublié de faire quelque chose d'important alors que je suis dans les meilleures conditions possibles. Une pensée négative fait son nid : je vais oublier un objet indispensable un jour. Mon moyen mnémotechnique est SPAM pour Sac à dos - Passeport - Argent - Médicaments. Je crois que je vais devoir en changer et utiliser SPASMOPHILIE 🤣


J'ai un peu réussi à gérer ma peur des animaux de toutes tailles. Pas de phobies. Seulement, une frousse de toucher, par exemple, un animal venimeux par accident et qu'il se défende. Je me répète que, comme je suis une personne chanceuse, le risque est infinitésimal.

8
août

Départ prévu à 22h00 mais retard pour une raison inconnue.

Pré-contrôle de police
Pré-contrôle de police
Départ après avoir séché mes larmes😢
Départ après avoir séché mes larmes😢

Arrivée avec le beau temps 🌞 que les moscovites attendaient avec impatience.

J'ai retrouvé Julia et Semen, qui m'avaient contactée via Couchsurfing, devant une des portes de la Place Rouge. Ils m'ont fait visiter la ville pendant 2 heures. Ils sont plus qu'adorables. Cette nuit, ils prennent un vol intérieur mais ils ont tenu à m'accompagner ce matin.

Ils offrent leur temps et leurs connaissances de la capitale aux personnes s'exprimant en français. Ils font partie d'un groupe Facebook dont les membres sont "guides" bénévoles. Ils refusent même une boisson. Julia change de voie et réfléchit à devenir guide touristique.



Semen qui prépare un doctorat et Julia qui a obtenu un master. Ils ont effectué des stages en France.

Question cuisine russe, j'ai succombé à la réputation de la Cantine n° 57. Ce restaurant se situe dans le centre commercial le plus renommé et le plus sélect de Moscou. La cuisine est traditionnelle et les prix sont très abordables, le tout dans un décor des années soviétiques. Je n'ai pas regretté mon choix malgré la longue file d'attente alors qu'il était plus de 15h30.


La cuisine est une de mes passions et va occuper une place privilégiée au cours de mon voyage.


J'ai donc mangé une soupe froide excellente composée de ciboulette, concombres, radis, pommes de terre, feuilles de fenouil, de l'œuf, du cervelas, tous les ingrédients étant coupés en petits morceaux. La soupe était légèrement acidulée.

Ensuite, les rillettes de harengs frais très bien accommodées.

Pour finir, une sorte de polenta sucrée qui devait comporter de la "sour cream". Normalement, c'est servi avec une sauce mais je n'en ai pas pris. Bien entendu, j'ai également aimé 😀

.

Une bouteille d'eau accompagnait mon repas.

Repas délicieux payé 450 roubles, soit 6,18 €

L'auberge de jeunesse Makarov Hostel Tretiakova n'est pas top mais j'ai reçu un bon accueil et elle est à un quart d'heure de marche de la Place Rouge.


Je me rends compte que cela nécessite du temps et de l'énergie de gérer mes dépenses que je saisis dans un fichier. J'ai prévu un budget quotidien médian prévisionnel de 25€.


La tenue du blog et les contacts par WhatsApp, qui vont beaucoup m'aider, nécessiteront le même soin.


Dès demain, j'insérerai un lien qui renverra à un carnet de voyage par pays.


Je dois avouer que je suis fatiguée car je n'ai pas beaucoup dormi.

9
août
9
août

Voici le lien pour me suivre en Russie. Il convient de vous abonner à ce nouveau carnet de voyage si vous ne recevez aucune notification.


https://www.myatlas.com/MamieMichelle/russie-le-plus-grand-pays-du-monde

11
août
11
août
Publié le 11 août 2019

Lien vers le carnet de voyage "la Russie"

1
sept
1
sept
Publié le 13 septembre 2019

Lien vers le carnet de voyage en Mongolie.

20
sept
20
sept
Publié le 22 septembre 2019

Lien vers le carnet de voyage en Chine.

Les abonnés au carnet principal n'ont pas besoin de s'abonner à chaque carnet.

Bonne lecture à tous et n'oubliez pas de répondre aux quizz et d'apporter vos lumières sur des points qui méritent des explications.

4
oct
4
oct
Publié le 18 octobre 2019

Pour continuer à me suivre, cliquez sur ce lien

18
oct
18
oct

Ce carnet de voyage dont le lien est ici sera particulier. En effet, je me trouve très éloignée de la France dans un pays qui m'attire et m'effraie à la fois.

7
nov
7
nov

En un mot, positif.

Il convient cependant de nuancer en commençant par affirmer que les blessures s'atténuent mais ne disparaissent pas au bout de 3 mois. Qui sait, peut être après une période plus longue 🤔

La solitude est parfois prégnante tout particulièrement lorsque je me trouve dans un endroit touristique et que j'y côtoie des couples ou des familles.

Je me sens mal à l'aise comme en ce moment lorsque des jeunes, sachant que les trentenaires et les quarantenaires font partie des jeunes, se regroupent et m'ignorent.

Répondre à mon Hello me fait plaisir. Si c'est spontané de la part de l'autre voyageur, j'apprécie.

Vieillir fait partie de mes angoisses. Entourée de backpackers de l'âge de mes filles, sans rencontres de personnes de mon âge, ce décalage en âge est accentué.

Je vis mal cette dichotomie entre un corps qui accuse les ans et un esprit jeune qui a besoin de faire la fête, de rire, de faire des folies avec un homme.

Et on arrive à ce manque, l'homme ou les hommes. Celui qui câline, celui qui rassure, celui qui te fait monter au septième ciel 😜, celui avec lequel tu peux partager, celui...

Mais, j'ai une chance folle d'être en bonne condition physique, de disposer d'une petite rente, d'avoir les facultés intellectuelles pour voyager.

Par dessus tout, mes filles ont accepté que je parte sur une très longue durée. Je ne les remercierai jamais assez.

Il leur en coûte sûrement plus à elles qu'à moi. De mon côté, tout plaquer était vital.

C'est une fuite, je le concède. La facilité.

Mais je clame haut et fort que j'ai le droit de faire ce que je veux, où je veux, quand je veux, comme je veux et avec qui je veux. C'est ma liberté et j'y tiens.

14
nov
14
nov
Publié le 16 novembre 2019

Je vous invite à continuer de lire mes aventures en cliquant sur ce lien.

Elles commencent dans une île qui fait rêver.

11
déc
11
déc
Publié le 11 décembre 2019

Je suis arrivée dans un pays qui sera peut-être le mien temporairement fin 2020.

En lisant mon carnet de voyage, dont le lien est ici, vous comprendrez pourquoi 😄