Mǎ Lì Áng vadrouille un mois sur la belle île de Cuba. Ici vous trouverez tout ce qu'il faut savoir pour voyager avec un petit budget.
Juillet 2018
4 semaines
Partager ce carnet de voyage
1

MONNAIES: Il y a deux monnaies à Cuba, le CUC pour les touristes et le CUP pour les cubains. 1 CUC correspond à peu près à 25 CUP. Il faut savoir que la plupart du temps les cubains ne s'embêtent pas à faire la conversion. Par exemple l'accès aux toilettes est souvent payante et vaut un 1CUP. Un touriste mal averti va donc payer 1CUC (25 fois plus cher). Il est difficile au début du voyage de comprendre la différence et les cubains l'ont bien compris! Les solutions : négocier fermement avec les cubains le prix de CHAQUE CHOSE et/ou se procurer des CUP dans un bureau de change pour ceux qui veulent acheter des petits choses dans la rue ou boire et manger dans les lieux non touristiques (cafétéria, bar dans la rue etc...)

PRIX: Il ne faut pas hésiter à négocier les prix que l'on vous propose. Cela vaut pour le prix d'un voyage en taxi collectif, d'une entrée dans un parc, d'un plat, d'un cocktail, d'une excursion, d'une chambre... Avant de consommer ou de monter dans un transport, il vous faut absolument connaitre le prix que vous allez payer.

CASA : Les prix sont vraiment moins chers si vous réservez par AIR BNB même la veille de votre arrivée. Pas la peine de réserver plus longtemps à l'avance, il y a des casas par millier! Le mieux pour les gens des casas c'est quand même de réserver directement sur place. Dans ce cas là, n'hésitez pas à négocier le prix directement avec les hôtes.

TRANSPORT: Ne pas se stresser avec les transports. Pas besoin de réserver tous vos trajets à votre arrivée à Cuba. Ce serait dommage de ne pas laisser un peu de liberté dans vos mouvements sur cette île. On vous proposera toujours dans la rue ou proche des gares, des taxis collectifs ou voiture privée (si vous voyagez en groupe) au prix du bus ou à 1 ou 2 CUC plus cher. Ce qui est pratique c'est que le taxi vient vous chercher directement à votre casa et vous déposera à votre prochaine casa. Par contre, ne pas croire un Cubain quand il vous dit qu'il y aura la clim!

EXCURSION: Souvent les excursions proposées par les casas sont plus onéreuses que si vous cherchez dans la rue par vous même. Dans certaines casas, il est quand même possible de les négocier à un bon prix. Dans tous les cas n'hésiter vraiment pas à faire baisser le prix!

PETITS CADEAUX : Pour les cubains qui vous reçoivent dans les casas et tout simplement pour ceux que vous croisez dans la rue, je vous conseille de prendre le stock d'échantillons en tout genre (parfum, shampoing, crème...) et du savon solide. Partout ou vous irez, on vous en réclamera!

2

J'ai adoré parcourir cette ville. Chaque coin de rue donne envie de prendre mille photos. L'ambiance est très agréable, pour une entrée en matière c'est top : la musique est partout, les vieilles voitures sont sur tout les trottoirs, les couleurs sont magnifiques et en plus, le mojito n'est pas cher! Attention, il faut tout de même rester sur ses gardes = ne pas suivre le gars qui a LE bon plan. N'hésitez vraiment pas à négocier à fond les taxis (par exemple le trajet pour aller du centre ville à viazul, la gare de bus, ne coute pas plus de 5CUC).

Balade au pays du Buena Vista Social Club 

Où dormir :

Havana Nuevo : Le quartier n'est pas très loin de Havana Vieja. Il est beaucoup moins touristique et juste à côté du Malecon, le bord de mer où il fait bon passer la soirée.

--> CASA MEYLI : petit déjeuner sur le toit, chambre avec SDB privée, Balcon, propre, clim... Un peu cher pour la ville (20e pour une chambre avec 3 lits)

--> CASA REINO AZUL : Petit budget, chambre pour 3 avec SDB mais pas de fenêtre, clim bruyante, 9 euros la nuit

Où Manger : Le meilleur endroit où manger est incontestablement El chanchullero sur le Parc Cristo. La cuisine est délicieuse et ce n'est vraiment pas cher. Il y a quand même souvent la queue.

Où boire un verre : Finalement pas de lieux spécifiques à vous conseiller. Le mieux c'est d'acheter votre bouteille de Rhum et de passer la soirée avec les cubains sur le Malecon. Si vous n'aimez pas les attrapes touristes n'allez surtout pas passer la soirée au Buena Vista Social Club!

A faire :

Se balader dans les rues colorées de la ville : Ne pas hésiter à se perdre ailleurs que dans le quartier "Havana vieja". Le quartier "havana nuevo" est plus authentique et tout aussi beau.

Les rues colorées de la Havanne 

Visiter les lieux incontournables de la ville : plaza des Armas, plaza Vieja, plaza de San Francisco, plaza de la revolucion, El Capitolio, la Casa Victor Hugo, La Callejon de Hamel...

Quelques lieux incontournables 

S'extasier devant toutes les voitures de la ville :

Les vieux tacots toujours en circulation 

Se perdre pour photographier le "vrai" visage de la havane :

La beauté des rues de la Havane 

Les rues sont parsemées de tags aussi beaux les uns que les autres :

Street art dans la Havane 
3

Comment s'y rendre : De la Havane, le taxi collectif vous coûtera maximum 20 CUC par personne . C'était le début du voyage, nous n'avons pas négocié le prix. Je pense qu'il est donc possible de le faire pour moins cher (15-17CUC). Sur la route, il y aura un arrêt dans une fabrique de tabac. C'est un peu "l'arrêt touristique" mais rien de méchant.

Petit arrêt sur la route chez un producteur de tabac 

Où se loger : sans hésiter à la CASA LAS FLORES. C'est un peu cher (20euros la chambre pour 3) mais on a jamais eu un accueil aussi festif durant tout notre voyage. Tous les soirs, à 19h, c'est musique à fond et Rhum et cigares offerts par les hôtes. L'ambiance est au rendez-vous! Ils sont venus voir la finale de la coupe du monde avec nous dans un bar. Vraiment une très belle rencontre!

La petite casa las flores où il fait bon séjourner! 

Quoi Faire :

Se ballader dans la ville : Il est facile de se promener dans cette petite ville composée d'une rue principale où vous trouverez de quoi vous restaurer et/ou boire un verre. C'est pas oufissime mais ça mérite une petite visite.

Promenade dans les rues de Vinales 

Faire un tour à cheval dans la vallée : Notre casa nous propose un tour à cheval avec leur propre guide. Le tour est à 20 CUC contre 10 CUC "dans la rue". On négocie à 15 CUC et on n'est pas déçu de notre choix. Lorenzo est d'une gentillesse implacable. Il nous propose de partir avant le lever du soleil dans la vallée, fait un détour par rapport au programme initial pour avoir la meilleure vue possible. On regrette pas le départ très tôt pour plusieurs raisons : il fait nettement moins chaud, il n'y a PERSONNE (vu le monde qu'on croise à la fin du parcours on se dit qu'on a vraiment bien fait) et le levée du soleil est juste à couper le souffle. Le tour a duré finalement environ 6 heures.

Petit tour à cheval dans la vallée 
Visite d'une fabrique de tabac, de rhum et un petit arrêt baignade! 

Dans la fabrique, on vous propose d'acheter des cigares (30 CUC les 10 sans négociation). N'hésitez pas encore une fois à négocier le prix!

Même s'il fait très très chaud, on ne vous conseille pas d'aller vous baigner dans les piscines des hôtels proches de la ville. C'est cher et c'est vraiment pas terrible!

4

S'y rendre : de Vinales et en taxi collectif cela nous a coûté 25CUC par personne de nous rendre au village de PLAYA LLARGA. Nous avons fait 2 haltes pour changer de véhicules.

Où se loger : Nous étions dans la casa Jorges et yves (15e pour une chambre pour 3). Les hôtes sont très sympathiques et prêtent palmes et tuba pour les excursions. Elle se trouve à 2mn à pied de la plage.

Où sortir / boire un verre : sans hésiter à la Terraza. C'est un bar à cocktail sur la plage. Nous y avons passé nos trois soirées. Le serveur est super sympa, les cocktails sont top et l'ambiance très chaleureuse. Si vous voulez danser sur la plage et faire un bain de minuit collectif vous êtes au bon endroit! On vous conseille de prendre une casa de ce côté là de la ville, il y a plus d'endroits pour se restaurer.

Quoi faire :

SE BAIGNER à la plage de la ville : Malheureusement, quand nous sommes venus, l'eau était marron/rouge à cause de fortes pluies les semaines précédentes. Mais il paraît qu'habituellement l'eau est magnifique!

Plage de playa Larga 

LA CUEVA DE LOS PECES : l'eau étant vraiment pas belle en ville nous avons décidé d'aller explorer les environs. Nous sommes donc allées voir ce bassin avec des poissons dedans, l'accès étant gratuit. Pour s'y rendre il faut prendre un taxi. Nous avons fait le trajet aller retour pour 25 CUC pour 3 personnes. L'endroit est vraiment à côté, ce prix nous semble un peu cher, n'hésitez pas à négocier! (c'est possible d'y aller en vélo si vous êtes très motivé!) Le bassin en soit est vraiment pas ouf, en revanche de l'autre côté de la route il y a la mer d'un bleu magnifique! Par contre la plage est pas top (= cailloux très pointu). Si vous vous éloignez sur la gauche, vous serez tout seul pour profiter de ce bel endroit!

La cueva à gauche et la mer 

LA CALENTA BUENA : c'est une plage "privée" où il faut payer l'entrée. Par contre une fois sur place, "all is included" (boissons, cocktails, repas, transat). Ça vaut le coup, si comme nous la mer est moche à paya Llarga. C'est idéal pour une petite journée farniente au bord la mer. Il y a quelques poissons à regarder. Nous avons payé le taxi + l'entrée 30 CUC.

Calenta Buena 
5

Comment s'y rendre : De la havane nous avons pris le bus (50CUC). Le trajet est très long et les bus pas top. Je ne sais pas s'il y des taxis collectifs qui font le trajet mais j'imagine que oui.

J'ai beaucoup moins aimé Santiago par rapport à la Havane. C'est une ville beaucoup moins colorées et l'ambiance qui s'en dégage m'a semblé moins chaleureuse. Nous étions dans la ville pendant la période du Carnaval. Le soir c'est donc reggaeton à fond dans toutes les rues. Pour les amateurs de cette musique, vous allez passer de bonnes soirées!

Où manger : le meilleur endroit est une cafétéria à la devanture jaune et qui se trouve à côté du parc Cespedes (côté rue Heredia). Malheureusement je ne peux pas vous donner plus d'indication, elle n'existe pas sur google. Les prix défient toute concurrence (on peut payer en CUP) et les jus de fruit sont délicieux! Ça vaut le coup de chercher un peu!

Quoi faire : pour les visites un peu plus loin du centre ou hors de la ville, il faut aller au parc Cespedes et négocier avec les Cubains un Taxi. Nous avons eu la chance de tomber sur Tony qui a été notre guide pendant tout notre séjour dans le coin et qui nous a emmené partout à des prix vraiment raisonnable!

CASTILLO DEL MORRO et EGLISE EL COBRE : 30 CUC pour 4 le trajet en taxi pour les deux lieux. Au château ne prenez pas le prix avec appareil photo, personne ne vérifie si vous le sortez!

Castillo del morro 
L'église perchée en haut d'un petit village 

Se balader dans la ville :

visite du musée de la révolution, lieu du discours de Fidel, bord de mer... 

Aller voir la tombe de Fidel : Négocier que le taxi vous y arrête après la visite du château par exemple. La relève de la garde est très drôle !

Cimetière de la ville 

LE CARNAVAL : Nous étions venu exprès à cette période pour voir le carnaval. Le 26 Juillet c'est la fête nationale, nous voulions être à Santiago pour cette soirée. Finalement le carnaval dure 4 soirs, le 26 n'est pas si exceptionnel surtout qu'il pleut chaque année ce soir là (d'après les cubains)! Il faut payer 5 CUC pour s'assoir dans la rue. Je vous conseille de vous mettre au centre (face aux caméras). C'est là que tout se passe (pas avant, pas après!). On a quand même été très déçu (c'est long, long, long et pas toujours intéressant) il ne faut donc pas planifier son voyage en fonction de cet évènement.

Le carnaval de Santiago 

Nous avons également été à la GRAN PIEDRA et à CHIVIRICO avec Tony. Tous les détails plus bas!

6

Nous avons bien apprécié notre journée dans ce petit village paisible. Nous n'avons croisé aucun touriste. En plus, notre chauffeur connaissait bien l'endroit et nous a concocté un petit tour pour la journée. Nous avons négocié le trajet 60 CUC pour trois personne. Sur le trajet on a vu beaucoup de plages qui avait l'air très belles.

Voilà notre périple :

Arrêt sur le chemin pour boire et manger une noix de coco - Notre Jeep pour la journée 
Petit tour dans le village encore marqué par la révolution
Fin de journée à la plage 
7
Entre la gran piedra et la plantation de café 

Nous avons négocié cette escapade 50 CUC pour 4. Ce n'est pas bien dur de monter à la Gran piedra. On vous conseille de continuer jusqu'à la plantation de café "Cafeta français La Isabelica". La visite est intéressante même si l'histoire est assez horrible. Je ne me souviens plus du prix pour monter au sommet ni pour la visite de la plantation. Au retour, notre Tony international nous a fait un STOP à la plage SIBONEY. C'était une halte rafraichissante mais pas la plage n'est pas terrible.

Notre tacot pour la journée ! Et oui quand on négocie les prix on a pas toujours le confort! 
Vue de la Gran Piedra et petit village à côté de la plantation 
8

Baracoa est une toute petite ville de bord de mer. J'ai beaucoup aimé son atmosphère paisible et peu touristique. Je la préfère à Santiago et aurait pu y rester plus longtemps.

Comment s'y rendre : De santiago nous avons payé 15 CUC. Quel périple! Tony nous a trouvé le transport pour ce trajet. On se retrouve dans un ancien camion de bétails, 16 à l'arrière sur deux bancs face à face. Le confort n'est pas terrible surtout pour un si long trajet. Pour couronner le tout c'est le moment qu'on a trouvé de mieux pour avoir ...... une bonne tourista! Bref, je vous épargne les détails! Finalement, on finit par se détendre grâce à une ambiance très musicale avec les autres passagers (petit karaoké improvisé).

Où dormir : A la Casa MAIRA nous avons payé 25 Cuc pour deux chambres de 3 lits. L'accueil a été très chaleureux, le petit déjeuner très bon et le petit coin terrasse avec hamac et fauteuil très apprécié. C'est à 10mn à pied de la place centrale.

Quoi faire :

Se promener dans la ville et aller boire des verres sur la place principale à côté de l'église (négocier le prix des coktails). Il y a la traditionnelle maison de la musique à côté où vous pouvez aller danser.

Les rues de Baracoa

Aller faire un tour à la plage : Nous sommes allés à PLAYA BLANCA pour 25cuc (pour 5 personnes). Nous avons passé la journée dans un spot à gauche un peu à l'écart de la plage principale. Il y a de quoi se restaurer sur place, le petit restaurant tout en bleu au niveau du "parking" mais de l'autre côté de la route est assez sympa. Nous avons négocié le prix des plats et des boissons. Ça a beaucoup amusé le propriétaire des lieux!

Playa Blanca 

Monter le mont JUNQUE : Il ne faut pas avoir peur de la chaleur pour braver ce petit sommet. L'escapade est sympa mais hors de prix. Il est obligatoire de payer l'entrée du parc et de faire la randonnée avec un guide. Nous négocions difficilement (il a fallu vraiment insister) la montée du sommet et un détour à la cascade pour se baigner 13 Cuc par personne contre 21 Cuc au départ. Le taxi pour s'y rendre nous a couté 5 Cuc chacun. Il y a un arrêt pendant la montée ou la descente pour manger des fruits (2cuc pour avoir tous les fruits que vous voulez)

Ascension du mont JUNQUE 
9

S'y rendre : cher mais efficace, nous avons pris une voiture pour 4 afin de faire le trajet le plus rapidement possible. Cela nous a couté 75 CUC par personne pour faire Baracoa - Moron.

Où dormir : Nous avons trouvé le logement directement sur place et nous sommes vraiment bien tombé. La Casa Meisling et Raul propose des chambres en très bons états avec SDB, clim neuve, balcon et terrasse agréables (25 cuc les deux chambres avec négociation). La femme qui nous a accueilli été très intéressante, nous avons passé nos deux soirées à discuter avec elle et pour une fois ça fait du bien d'avoir une conversation avec le gente féminine dans ce pays! Nous y avons mangé le deuxième soir. C'était très bon et pas cher.

Quoi faire : Aller à playa pillar. Négocier un taxi au départ de Moron à 50 CUC aller - retour pour tout le monde. Sur place, vous avez de quoi vous restaurer et un bar à cocktail à des prix raisonnables. Une deuxième journée de farniente sur une si belle plage n'aurait pas été de refus! Il faut compter 2CUC pour un transat à l'ombre.

Playa Pillar 
10

S'y rendre : En taxi privé depuis Moron il faut compter 60 CUC pour 4 personnes.

Se loger : Dans la casa de ALIU y YUNIO il y a deux chambres et une SDB dans le couloir. Il y a deux terrasses très agréables.

Quoi faire : Trinidad est une ville très colorée et les rues sont pavées et étroites. Bref, c'est assez magnifique. En revanche, après le sud, elle nous semble beaucoup trop touristique. C'est simple, il y a plus de touristes que de cubains dans les rues.

Les rues colorées de Trinidad 

Monter sur la tour Manaca : Un des avantage d'avoir une voiture pour nous c'est qu'on peut s'arrêter où on veut! Avant d'arriver à Trinidad, notre chauffeur fait une halte dans un petit village où se dresse une vieille tour. Il y a un petit marché à ses pieds avec du linges et des draps fabriqués à la main dans la région. On peut monter en haut de la tour (il faut payer). Un véritable défi pour une flipette comme moi!

La tour Manaca 

Faire un tour de Cheval dans la vallée : Nos hôtes nous proposent un tour à cheval (15CUC) et charrette (10CUC). Bien que notre hôte transformé en guide pour l'occasion était très sympathique nous avons moyennement apprécié le tour. Il y a beaucoup trop de monde et tous les arrêts sont vraiment trop touristiques à notre sens (= tout est théâtralisé et hyper cher). Une halte est prévue à une cascade, nous négocions l'entrée à 6 CUC. On ne voulait pas s'y arrêter au départ mais avec la chaleur, on finit par craquer. Mauvaise idée, il y a beaucoup trop de monde! Peut-être qu'il faut faire un tour plus loin de Trinidad pour être plus tranquille? La vallée est belle cela vaut le coup de mieux se renseigner.

Petit tour de cheval au milieu des touristes! 

Monter voir la vue à "loma de la Vigia" : y aller pour le coucher ou le lever du soleil pour ne pas avoir trop chaud et apprécier un peu la vue!

Loma de la vigia 

Passer une soirée à la Casa de la Musica : Ambiance très touristique mais chaleureuse. Pour une fois, les prix sont corrects. On peut manger également sur place. Pour finir la soirée, il y a une boite de nuit dans une cave (la cueva). L'entrée est payante (5CUC)

11

S'y rendre : De trinidad, il faut compter 48 Cuc pour un taxi pour 4 personnes.

Où dormir : nous avons négocié une appartement à l'Hostal Buena Vida pour 25 CUC pour tous les 4.

A faire : A part des activités autour du Che, il n'y a pas grand chose à faire à Santa Clara. Nous avions une fan dans la team donc c'était le passage obligé. Une journée suffit pour tout faire. Il faut donc trouver la bonne journée car les monuments ne sont pas toujours ouverts!

Visite du mausolée du CHE et des différents monuments à sa mémoire 
Halte au monument du train blindé en mémoire de l'attaque armée des troupes du CHE. 
Café-Muséo de la revolucion 
12

C'est l'étape parfaite pour une dernière étape baignade avant le retour au pays. L'eau est transparente, le soir la plage est déserte et c'est parfait pour un bain de minuit!

S'y rendre : de Santa Clara le taxi collectif nous a couté 14 CUC, de la Havane vous pouvez compter 10 Cuc pour le bus (les taxis collectifs sont très chers pour ce trajet).

Où dormir : La Casa DUMONT est parfaite. Elle est vraiment à côté de la plage et pas très loin non plus de la station de bus. L'endroit étant très touristique nous avons payé un peu plus cher que d'habitude (40 euros pour 2).

Où manger : La bodeguita del medio est un endroit chaleureux avec des petits concerts pour manger en musique.

Finalement, il n'y a pas foule à Varadero