La deuxième partie de ce tour du monde. Cette fois je vais un peu plus loin et je pars à la découverte de l'Asie du Sud Est.
Du 28 septembre 2018 au 3 janvier 2019
14 semaines
Partager ce carnet de voyage
1

Ça y est, j'ai mis les pieds en Asie. Après un vol long et fatiguant, j'atteris le 28 septembre 2018 à l'aéroport de Bangkok. Je prends un taxi qui me dépose à mon auberge où je passe le reste de la journée à me reposer, tout en essayant de ne pas dormir pour surmonter efficacement le décalage horaire. Bref, pas une première journée palpitante.

Le lendemain les choses înteressantes commencent puisque je décide d'aller visiter 2 des plus grosses attractions de la ville : l'ancien palais et le bouddha couché. Les 2 sont à la hauteur de leur réputation. Le palais est resplendissant dans le sens où ça brille de partout ! On ne sait plus où donner de la tête, mais j'imagine que c'est ça qui donne sa majesté au lieu. Quant au bouddha couché , il est lui aussi impressionnant avec ses 42 mètres de long et ses pieds finement ouvragés. Le reste de la journée c'est ballade dans la ville et dégustation de plats thaïlandais (j'attendais ça avec impatience et je ne suis pas déçue ! ).

Le  palais et Le bouddha couché 
• • •

Le deuxième jour je pars avec une agence de voyage passer la journée à Ayutthaya, l'ancienne capitale de la Thaïlande. Pendant la journée nous faisons plusieurs étapes, afin de voir un autre bouddha couché ainsi que plusieurs vestiges de temples, tous plus impressionnants les uns que les autres. Mon coup de coeur de la journée : la tête de bouddha dans l'arbre. L'histoire raconte qu'un voleur aurait laissé tomber la tête d'un bouddha au pied d'un arbre, et qu'avec le temps les racines de l'arbre auraient poussées autour de la tête, offrant un nouveau corps au bouddha. Sur le chemin du retour on s'arrête aussi au palais secondaire, moins grandiose que celui de la capitale actuelle, mais grandiose tout de même, et qui offre une ballade très agréable.


Ayutthaya 
• • •

Troisième et dernier jour à Bangkok : visite du marché flottant et du marché de la voie ferrée (qui ne sont pas à Bangkok même, là encore je suis passée par une agence pour m'y rendre). Le marché flottant est un peu trop touristique à mon goût, mais la ballade sur les canaux autours est superbe est permet d'avoir un aperçu plus authentique de la vie sur place. Le marché de la voie ferrée est lui complètement local, et une vraie surprise ! Voir tous les marchands déplacer tous leurs produits au centimètre près pour laisser passer le train, c'est assez impressionnant !

Marchés flottant et de voie ferrée 

Voyagez en circuit individuel, personnalisé et abordable

Plus de 50 circuits inspirés des meilleurs blogs MyAtlas
Personnalisation facile en quelques clics de votre voyage
Devis instantané, réservable en ligne, sans intermédiaires
2

Après la trépidante Bangkok, je pars pour l'ancienne capitale du royaume de Siam : Sukhotai. Après un trajet d'environ 9 heures de bus (plutôt confortable, on a même eu le droit à un repas chaud, une bouteille d'eau, des petits gâteaux et une couverture ! ), j'arrive dans la New Sukhotai en milieu de soirée. Je me couche tôt car le lendemain est consacré à la visite du Old Sukhotai, avec évidemment son lot de temples. Je m'y rend en vélo (environ 16 km) via une piste cyclable aménagée (mais les mobylettes sont les bienvenues) qui traverse quelques villages, longe des rizières et passe près de temples qu'il est possible de visiter. Si le chemin est top, la destination l'est encore plus. En effet, dans un immense parc où on peut aussi se promener en vélo, je découvre temple après temple, avec chacun leurs particularités mais avec comme point commun d'être tous impressionnants. Une superbe journée donc, qui me permet de découvrir encore plus ce grand pays.

Sukhotai 
3

La découverte de la Thaïlande continue en remontant encore un peu plus vers le nord, jusqu'à la ville de Chiang Mai. De là je fais deux excursions pour explorer encore plus le pays. La première excursion est un trek dans la jungle et les montagnes, sur une durée de 2 jours une nuit. Le matin du premier jour on retrouve notre guide et après 2 heures de route, c'est parti pour la marche dans la jungle. Les paysages sont superbes et la nature est luxuriante à cette période de sortie de la saison des pluies. Après un arrêt pour déjeuner, on repart pour arriver à une petite cascade qui permet de nous rafraichir et d'oublier un peu la chaleur et l'humidité ambiante. Puis encore une petite marche pour arriver en debut de soirée à la cabane où on passera la nuit. Sur place, une superbe terrasse avec vue, mais pas d'eau courante ou d'électricité, c'est donc à la bougie qu'on dîne, avant d'observer le superbe ciel étoilé. Le lendemain, après une nuit à dormir sur une couchette spartiate, on marche encore un peu le long des rizières, en essayant d'éviter les faux pas. Puis après déjeuner on s'embarque sur des radeaux en bambous pour une ballade sur la rivière, une expérience unique ! Retour en ville en milieu d'après midi, je suis fourbue mais encore émerveillée de ce que j'ai vu et un peu remplie de ce sentiment d'avoir côtoyé le style de vie d'Indiana Jones !

Trek dans la jungle 

La deuxième excursion m'emmène jusq'au point le plus au Nord de la Thailande. Sur une journée, avec les autres personnes participant à l'excursion (dont des français qui ont fait passé les heures dans le mini bus bien plus vites :) ), nous partons sur la route pour arriver jusqu'au triangle d'or, partie du fleuve Mékong où les 3 pays Thaïlande, Laos et Myanmar se côtoient. Sur le chemin on s'arrête à Chiang Rai pour visiter l'impressionnant et surprenant temple blanc, avec ses nombreuses références à la culture pop des dernières années. On fait aussi un arrêt au village Karen Long Neck. La visite à quelque chose de bizarre, comme un zoo humain, j'en garde un sentiment mitigé... Arrivés au fleuve Mekong on effectue une ballade un bateau avant de monter jusqu'à un temple et au point de vue associé. Au final une journée riche en rencontres, en surprises et en découvertes.

Temple blanc de Chiang Rai 
Karen et le triangle d'or 
4

Depuis Chiang Mai, je continue un peu plus au Nord pour aller jusqu'à la charmante ville de Pai. Nichée dans une vallée entre les montagnes, elle offre de beaux paysages et quelques spots sympa aux alentours. Je reste sur place 3 nuits, le temps de faire un saut dans une cascade, de marcher jusqu'au "village chinois" et son point de vue, et de tenter de louer un vélo pour la journée. Malheureusement je me fais surprendre et arrêter par la pluie au bout d'une heure... Pas grave, je me réfugi à la place dans un salon de massage pour tester le fameux massage thaïlandais. Pendant 2 heures je me fais donc plier dans tous les sens comme un bretzel, et j'en ressors étonnamment relaxée ! La météo n'aura pas trop été de mon côté, et j'ai été un peu dérangée par le côté très hippie et très touristique de l'endroit, mais j'en garde tout de même de bons souvenirs.

Pai 
5

Principale ville du nord, il était impensable que je ne passe pas quelques jours à Chiang Mai afin de profiter de toutes ses richesses. Je reste ainsi un peu plus de 3 jours sur place afin de découvrir ce que cette ville a à offrir. Et au final j'ai eu un vrai coup de coeur pour l'endroit. La ville est assez grande pour ne pas avoir l'impression d'en avoir fait le tour en quelques heures, mais assez petite pour s'y sentir tout de suite à l'aise. Je passe ainsi une journée entière à faire le tour des nombreux temples de la ville. J'en visite de tous les styles, notamment un en bordure de la ville dans une forêt et qui possède la particularité d'avoir des tunnels à visiter.

Les temples de Chiang Mai 

Une autre particularité de Chiang Mai est les marchés nocturnes, notamment le samedi et dimanche soir. Une rue de la ville devient alors piétonne et de 17h à 22h on peut se ballader au milieu des artisans de tous genres. Il est aussi possible de déguster des plats thaïlandais dans les cours de certains temples reconverties pour l'occasion. Un délice pour les yeux et les papilles donc !

Marchés nocturnes et quelques perles de sagesse boudhiste

Le reste de mon temps, je l'ai occupé en me baladant, en faisant un peu de shopping dans un de centre commercial en bordure de la ville, en me faisant masser (oui encore une fois ;) ) et en participant à un super cours de cuisine à l'extérieur de la ville. Je suis désormais (presque) experte en Pad Thaï !

Cours de cuisine 
6

Mon séjour en Thaïlande du nord se termine, et je traverse la frontière le 16 Octobre 2018 pour me rendre à ma prochaine destination : le Laos ! Pour cela je prends un bus depuis Chiang Mai qui m'emmène jusqu'au Nord de la Thaïlande, à un poste frontalier avec le Laos. Je passe la nuit sur place côte thaïlandais, et le lendemain matin je traverse le Mékong qui fait la frontière et après les formalités d'usage pour l'obtention du visa, me voici au Laos, dans la ville de Huay Xai. De là je décide de prendre le "slow boat" jusqu'à Luang Prabang, la plus grande ville du nord du Laos. C'est donc parti pour 2 jours de bateau, avec une nuit passée dans un village en bordure du fleuve. Comme son nom l'indique le bateau est lent, mais c'est selon moi ce qui fait le charme du voyage. Des heures et des heures à observer le paysage défiler, et pourtant même après 2 jours je ne m'en lasse pas. Une façon assez exceptionnelle de faire les premiers "pas" dans un pays.

Slow boat jusqu'à Luang Prabang  
7

Arrivée à Luang Prabang je suis tout de suite charmée par l'endroit et décide de rester plusieurs jours. Une fois n'est pas coutume, je passe une journée à visiter les nombreux temples de la ville et à prendre le temps de profiter de l'ambiance décontractée de l'endroit. En effet, Luang Prabang est la ville parfaite pour flâner. Située au bord du Mekong, elle offre de belles promenades et possède aussi un centre ville assez animé et marqué par les nombreuses villa françaises coloniales. Ici on peut lire à chaque coin de rue des noms de restaurants, hôtels, lieux publics en français (même si parfois l'orthographe laisse à désirer !).

Les temples de Luang Prabang 

Côté culture Luang Prabang a aussi beaucoup à offrir. Je visite ainsi l'ancien palais transformé en musée avec tous les éléments du dernier couronnement, ainsi qu'un super petit musée sur les différentes tribus du Laos et leurs spécificités. J'assiste aussi à un spectacle traditionnel de danse et chant laotien dans le théâtre royal, ce qui m'a totalement ravie ! Côté nature il y a aussi de quoi faire, avec une colline au centre de la ville offrant de super points de vue, et à quelques kilomètres de la ville une cascade assez spectaculaire à cette saison de l'année (fin de la saison des pluies). Et entre toutes ces activités je me pose dans les nombreux cafés de la ville pour boire un jus de fruits frais, et le soir je me régale des délicieux pancake à la noix de coco vendus au marché nocturne.

Vues de Luang Prabang 

Pour clôturer ce séjour à Luang Prabang, il y a le superbe festival des lumières. Tous les temples de la ville sont décorés de lanternes, et une fois la nuit tombée, plus de 50 bateaux construits en papiers et bambous et éclairés par des bougies défilent dans les rues avant d'être déposés dans le fleuve. Chaque personne peut aussi acheter ou fabriquer son propre "kathong", fait à partir de fleurs, feuille de bananiers et autres éléments naturels, et le laisser aller dans le fleuve. L'idée est ainsi de laisser partir toutes les mauvaises choses de l'année écoulée et faire un voeu pour la prochaine année. Je trouve donc un petit atelier pour fabriquer mon kathong et fais un tour des temples avant de trouver une bonne place pour observer le défilé. Puis je trouve un moyen de déposer mon kathong à l'eau. Au final c'est vraiment une expérience incroyable, l'ambiance est bon enfant et le spectacle sur le Mékong est juste magnifique. J'en ai encore des étoiles pleins les yeux !

Le festival des lumières 
8

L'expérience en Thaïlande m'ayant bien plu, je décide de remettre ça au Laos. Mais cette fois le niveau monte d'un cran : je pars pour randonner 3 jours / 2 nuits dans les montagnes environnant Luang Prabang. Le premier jour je rencontre mes camarades d'aventure, 3 anglais (2 soeurs Rebecca et Alice, et Joe le fiancé d'Alice) et nos 2 guides. Après un peu plus d'une heure de route, le chauffeur nous dépose dans un village et c'est parti le trek commence. On marche quelques heures au milieu de paysages de rizières superbes, puis on s'arrête pour déjeuner. Au menu riz gluant (le "pain" laotien, qu'on retrouvera partout) et différentes préparations que nous mangeons avec nos mains dans des feuilles de bananiers : le ton est donné ! En milieu d'après midi on arrive au village où on passe la nuit dans des petits bungalows en bambous. On a le temps de visiter l'école du village et de prendre une douche à la source d'eau du village (expérience qui crée des liens !) avant de dîner avec une famille du village et nos guides. La nuit tombe très vite et après une partie de carte on ne tarde pas à aller se coucher pour être d'attaque pour la suite.

1er jour de trek 
• • •

Le deuxième jour il nous faut 2h30 environ pour rejoindre le prochain village où nous passerons la nuit. Après déjeuner on décide d'aller visiter le village voisin, à 1h30 de marche. Ça nous fait une belle ballade, et nous donne l'occasion de discuter plus avec notre guide, qui a beaucoup de choses à raconter sur son pays, et qui nous régale par la même occasion de quelques histoires de fantômes. On a juste le temps de faire un saut à la rivière avant que la nuit tombe pour faire une toilette. Puis après dîner, nous sommes invités dans la maison du chef de village pour tester le whisky au riz gluant (Je vous avais dit qu'on le trouvait partout !), qui se boit à l'aide de pailles en bambous à partir d'une grande jarre. Expérience marquante ! Mais on n'en abuse pas, et on va directement se coucher, une grosse journée nous attend encore.

2eme jour de trek 
• • •

Le dernier jour est le plus éprouvant physiquement. D'abord parce que nous avons 7 heures de marche au programme, avec 3 cols à grimper. Et ensuite parce qu'il a plu toute la nuit, toutes les descentes deviennent donc particulièrement glissantes. Nos guides nous équipent de bâtons taillés dans du bambous pour nous aider et c'est parti pour la traverser de la jungle (j'ai mentionné les sangsues qui grimpent sur les chaussures ;) ?). La bonne nouvelle, c'est que je suis assez lente pour qu'un de nos guides ait le temps de tailler des banquettes en bambous pour tout le monde pour le déjeuner ! Comme on peut s'y attendre les paysages sont toujours magnifiques. C'est donc épuisés mais heureux que nous rejoignons la route vers 16h00 où une voiture nous attend pour nous ramener à la ville.

3eme et dernier jour de trek 
• • •

Au final c'est une expérience incroyable, partagée avec des personnes géniales. Sans aucun doute un moment fort de mon voyage :).

9

Après Luang Prabang, je commence à me diriger vers le sud et fais une étape à Vang Vieng. Cette petite ville posée le long de la rivière Nam Song a tout pour plaire aux amoureux de la nature. En arrivant je rencontre Ivan, un espagnol, avec qui je vais découvrir la région pendant 2 jours et demi. Ainsi le premier après midi nous partons visiter une cave en sortie de la ville (les caves sont les spécialités de la region). L'endroit est très sympa et au frais, ce qui n'est pas négligeable avec les grosses chaleurs qu'on a ici ! Ça nous donne aussi un premier aperçu des alentours, qui sont prometteurs. Sur le chemin du retour, on passe devant un lycée avec des étudiants qui jouent au volley ball. Ivan étant plutôt bon joueur, on décide de s'incruster. Il faut un peu de temps, mais les élèves finissent par nous accueillir à bras ouverts (Ivan sur le terrain, moi sur le banc à aider tout le monde avec leurs devoirs d'anglais ^^). Très beau souvenir :).

Vang Vieng depuis la cave Tham Jang

Mais c'est les 2 jours suivants que nous découvrons vraiment ce qui fait selon moi la beauté de ce lieu. Dès le matin on loue 2 vélos pour visiter les environs, et à peine sortis de la ville on découvre un paysage incroyable de falaises et de rizières verdoyantes. Pour mieux en profiter, on grimpe un peu plus de 2 heures une de ces falaises, et arrivés en haut le point de vue est spectaculaire. L'après midi on va à un des "blue laggoon" de la région. Malheureusement l'endroit est un peu bondé, mais c'est pas grave il y a une cave à proximité à visiter ! Le deuxième jour se poursuit dans la même veine, avec passage à un autre blue laggoon et ballade dans les environs. Cet endroit a vraiment de quoi charmer !

Les environs de Vang Vieng 
10

Mon voyage continue vers le sud, et je m'arrête dans la capitale Vientiane. Petite pour une capitale, elle peut facilement se visiter en une journée. Je commence le matin par les 2 temples principaux de la ville qui se font face, dont un assez ancien en bois et vraiment charmant. Puis je traverse le centre ville et le quartier des anciennes villas françaises pour aller jusqu'à l'arc de triomphe laotien. Moins impressionnant que le français, il reste quand même sympathique, et offre une vue dégagée de la ville. Puis la ballade continue encore jusqu'au stupa doré et aux temples qui l'entourent, parmis les plus importants du pays. Après le déjeuner et une petite marche dans les environs, je teste le massage traditionnel laotien avec passages dans un sauna avec herbes aromatiques puis massage par étirements et points de pression. J'en ressors toute ragaillardie, et prête à visiter le centre COPE, une organisation qui fournit des prothèses et des soins aux personnes handicapées, notamment les victimes d'UXO (unexploded weapons). La petite exposition explique comment le Laos a souffert de la guerre du Vietnam qui a fait des milliers de victimes, et qui en fait encore aujourd'hui. C'est poignant et très intéressant. Je finis la journée de manière plus légère par le marché de nuit, où je me fais plaisir avec de supers coconut pancake. Bref, une journée bien remplie et riche d'émotions !

Vientiane 
11

Mon voyage le long du Mékong se poursuit, et je rejoins la ville de Pakse dans le sud. Mais avant cela je fais une étape dans la ville de Savannakhet, sur le chemin. Je m'embarque donc dans un bus local, et c'est parti pour 10 heures de bus, les 5 premières passées assise sur un tabouret en plastique dans l'allée central car le bus était plein... Bref, une expérience peu confortable mais authentique ! A Savannakhet je passe la journée, le temps de profiter de son calme, de sa vue sur le Mékong, de son musée des dinausores, de son vieux centre ville marqué encore une fois par l'influence colonialiste française et de son petit marché de nuit.

Savannakhet 

Le lendemain je repars d'attaque pour encore 4 heures de bus afin d'arriver à Pakse, grande ville du Sud du Laos. Sur place je passe 2-3 jours, largement le temps de visiter la ville en elle même, grouillante d'activités mais pas spécialement charmante (mention spéciale quand même pour l'immense marché couvert, assurément plein de vie! ). Je prends aussi une journée pour visiter le plateau des Bolaven avec une excursion organisée. Ça me permet de voir quelques cascades, certaines assez impresionnantes, de visiter une plantation de café (spécialité de la région), de jouer à cache cache avec les enfants d'un village local et d'avoir un aperçu de cette belle région. Je finis le dernier soir en grimpant les marches qui mènent à un immense Budha doré et à un superbe point de vue pour un coucher de soleil. Bref, une autre belle journée.

Pakse et ses environs 
12

Mon voyage au Laos se poursuit et se termine dans la province de Champasak dans le sud. Depuis Pakse je prends un bus et un bateau pour aller dans la ville de Champasak. Petite et organisée autour d'une rue centrale qui longe le Mékong, elle est très agréable à visiter en vélo. Après un massage en extérieur devant le fleuve pour attendre que la chaleur passe, je loue donc un vélo pour faire une ballade dans la ville et les alentours. Je suis agréablement surprise par le paysage des rizières et des collines, dont je ne me lasse décidément pas. Le lendemain je renfourche mon vélo pour aller visiter les temples de Champasak à une vingtaine de kilomètres. Ces temples d'origine khmer sont impressionnants, et j'y passe plusieurs heures afin d'en profiter.

Champasak 

Pour finir mon séjour au Laos en beauté, je passe trois jours dans une des îles de la région des 4000 îles. Je me trouve donc un hôtel sympa avec piscine sur une des îles les plus calmes et je passe mes journées à me ballader en vélo sur l'île, à profiter de la vue sur le Mékong, à me baigner et à observer un superbe levé de soleil (réveil à 5h30, mais ça valait le coup !). Une fin idéale pour ce pays charmant et encore très sauvage.

Les 4000 îles  
13

Le voyage continue et la liste des pays visités s'allonge : me voilà maintenant au Cambodge. Le passage de la frontière est un peu musclé (en tout il me faut un bateau, un scooter, un mini bus, un bus, un autre mini bus et encore un autre mini bus) et il faut batailler un peu au poste de frontière pour éviter la corruption et obtenir le visa au prix normal, mais à force de patience on y arrive. Après le passage de la frontière et entre deux changements de mini bus je rencontre 2 francaises (Amélie et Louise) en voyage en Asie du Sud Est, et qui vont comme moi débuter leur séjour au Cambodge dans la ville de Kratie. Elles sont sympa et le courant passe c'est donc ensemble que nous passons la journée du lendemain à visiter cette ville en bord de fleuve. Après une petite négociation pour un tuk tuk à la journée, nous voilà parti pour explorer les environs. On commence avec une ballade en bateau pour voir les fameux dauphins d'eau douce d'Irrawaddy, puis on continue jusqu'à un temple aux milles colonnes et à son petit centre de conservation des tortues à carapaces molles de la région. Après le dejeuner direction un deuxième temple au haut d'une colline, qui aurait pu nous offrir une belle vue si la végétation n'avait pas autant pris le dessus. On rentre tranquillement pour profiter du coucher de soleil, et ma foi je me dis que cette première journée au Cambodge n'est pas si mal !



Kratie
14

Après Kratie je continue mon voyage vers l'est et la province de Mondulkiri. Toujours accompagnée de Louise et Amélie, nous passons une journée et demi dans la ville de Sen Monorom. Le premier après midi nous louons 2 scooters (merci Amélie de m'avoir transportée derrière toi !) pour visiter les environs. On va ainsi jusqu'à une cascade et en arrivant on a la surprise de voir qu'il y a pas mal d'animations (chanteurs, danseurs, petit marché, ...) et c'est en partant qu'on comprend que cela est dû à la visite de la première dame. Malheureusement nous ne croisons pas son chemin, mais nous continuons le nôtre pour aller à 2 points de vue : un petit temple en haut d'une colline avec vue sur la ville et un peu plus loin un deuxième point de vue sur la "mer de forêts". Ma préférence va s'en hésitation au deuxième.


Sen Monorom

Le deuxième jour est encore plus riche d'émotions puisque c'est la journée de encontre avec les éléphants. Une association de sauvegarde et de secours des éléphants propose en effet des excursions à la journée afin de rencontrer les éléphants, de leur donner quelques cannes à sucre, de se laver avec eux dans le fleuve et de les observer d'un air émerveillé. Ce face à face avec des éléphants procure un sentiment assez indescriptible, un mélange entre fascination, appréhension et révérence. Bref, de grandes émotions pour de grands animaux !


Les éléphants de l'association LEAF
15

Après la nature : la ville ! Toujours en compagnie de Louise et Amélie, nous partons pour la capitale Phnom Penh pour 1 jour et demi. La première après midi nous nous balladons dans le centre ville et visitons le palais royal, beau mais décevant pour le prix et en comparaison de son voisin thaïlandais. Mention spéciale néanmoins pour le bouddha en émeraude et les fresques murales, même si ces dernières ne sont plus en très bon état. Le soir on profite de la ballade en front de fleuve ainsi que du marché de nuit petit mais sympathique, avec un food court qui vaut le détour. Premier constat sur cette ville : elle est pleine de vie, de bruits et d'odeurs.

Palais royal de Phnom Penh 

La deuxième journée est plus riche en émotions fortes, puisque nous la consacrons à la découverte de l'histoire sanglante du Cambodge pendant la période des Khmers Rouges au pouvoir (1975-1979, un quart de la population décédé). Pour cela nous visitons en premier l'ancienne prison S21, lieu de détention et de tortures principal pendant l'occupation des Khmers Rouges. Cette visite qui se fait avec un audio guide nous fait traverser les bâtiments de cet ancien lycée devenu prison puis lieu de mémoire. Un moment fort, parfois éprouvant et surtout très instructif. Un incontournable en tout cas pour mieux comprendre ce pays. Après une pause au marché russe pour déjeuner et se changer un peu l'esprit, nous allons aux Killing Fields un peu à l'extérieur de la ville, lieu d'exécution de milliers de personnes par les Khmers Rouges. On en apprend encore un peu plus sur les horreurs commises à cet époque et sur le travail de mémoire que les cambodgiens mette en place.

Mémorial des Killing Fields et de S21 
• • •

La journée se termine sur une note plus gaie avec l'arrivée d'Alice, une amie de Louise et Amélie qui les rejoint pour 2 semaines de visite dans le pays. D'ailleurs c'est décidé, je passerai moi aussi ces 2 prochaines semaines avec elles :). Après un verre et une petite ballade, on s'embarque vers de nouvelles aventures dans ce qui est mon premier bus de nuit pour un peu plus de 8 heures de route, mais pas tout à fait autant de sommeil réparateur !

16

Nous voilà arrivées à la fameuse Siem Reap et à ses non moins connus temples. Nous décidons de prendre un passe de 3 jours afin de pouvoir en voir un maximum, en commençant par les plus petits temples et les plus éloignés et en finissant le dernier jour par les plus impressionnants, et notamment Angkor Wat (celui sur le drapeau Cambodgien ;) ). En arrivant nous trouvons donc un chauffeur de tuk tuk pour nous ballader pendant 3 jours (malheureusement après la matinée le tuk tuk tombera en panne et sera remplacé par une voiture avec nouveau chauffeur, puis nouveau tuk tuk le surlendemain). Nous visitons cette première journée une palanquée de temples, tous différents et tous beaux à leur manière. Je suis impressionnée par les gravures et les détails auxquels je ne m'attendais pas du tout. La soirée nous permet aussi d'avoir un premier aperçu de la ville de Siem Reap, avec sa pub street bien animée.

Temples d'Angkor, jour 1 

Le deuxième jour commence avec une visite d'un village flottant sur le Tonlé Sap, et c'est surprenant et impressionnant de voir ces maisons sur pilotis ou carrément réellement flottantes formées un vrai village au milieu de l'eau. Le reste de la journée nous visitons comme il se doit de nouveaux temples. Une fois encore le spectacle est superbe, et le nombre de marches grimpées augmente !

Temples d'Angkor, jour 2 

Le troisième jour c'est réveil avant l'aube pour pouvoir admirer le lever du soleil sur Angkor Wat. Résultat c'est encore plus beau que la carte postale, c'est magique. Je comprends mieux pourquoi les personnes qui commence par ça sont un peu blasées par les autres temples ! Une fois le soleil levé on visite le temple, il est grand et magnifique, on ne nous avait pas menti. Le reste de la journée nous visitons encore quelqu'uns des grands temples, notamment ceux situés dans l'ancienne capitale khmer, aujourd'hui rendue à l'état presque sauvage. On s'interroge sur les sourires énigmatiques des dizaines de boudhas du temple Bayon et on se prend pour des aventurière dans le temple de Tomb Raider. Une journée bien remplie et riche en émotions.

Temples d'Angkor, jour 3 

Avant de continuer notre route, on passe une journée de plus à Siem Reap, pour profite un peu du Festival de l'eau qui commence ce jour là. L'ambiance est bon enfant et c'est agréable de se ballader. On en profite aussi pour faire quelques marchés et acheter quelques bricoles. Et se remettre un peu de toutes ces aventures ! Pour sûr c'est pas demain la veille que j'oublierai la grandeur et la splendeur des temples d'Angkor.

La magie d'un lever de soleil sur Angkor Wat  
17

Après la grandeur de temples, nous nous dirigeons plus à l'ouest du pays, vers Battambang. Pour y aller on prend un bateau qui en quelques heures nous amène à bon port, et nous permet de profiter de superbes paysages. Le soir même on fait l'expérience du cirque de Battambang, et la surprise est excellente. Les jeunes artistes ont tous un très bon niveau, l'endroit est sympa et l'ambiance convivial. J'en ressors impressionnée et des étoiles plein les yeux.

Croisière et cirque de Battambang  

Le lendemain c'est journée excursion dans les environs de Battambang. On voit donc quelques petits villages, on fait une dégustation de vin, on grimpe un paquet de marches pour visiter un temple, on visite une killing cave, on grimpe encore des marches et on profite d'un beau panorama. La journée se termine avec à la tombée de la nuit le spectacle de l'envol de milliers de chauves souris : c'est envoûtant et surprenant. Tout cela nous permet d'aborder presque sereinement notre deuxième trajet en bus de nuit ;).

Une journée à Battambang 
18

Dans la catégorie décor de carte postale, je vous présente l'île de Koh Rong. De ces quelques jours là bas il n'y a pas grand chose à raconter sinon que le sable était blanc, l'eau turquoise, les couchers de soleil superbes et les cocktails réussis. Le combo parfait pour se poser, reprendre des forces et se contenter de journée à observer la mer. Seul petit bémol : le revers de la médaille quand on marche un peu sur l'île et qu'on se rend compte que la plage (non touristique) du village voisin est quant à elle un véritable dépotoir. Ça remet les choses en perspective, mais ça ne suffit pas à gâcher notre plaisir d'être ici.

Koh Rong Coconut Beach
19

Après ces quelques jours de repos sur une île, retour sur la terre ferme et direction Kampot, ville et région réputée pour la qualité de son poivre, parait-il le meilleur du monde. Et après dégustation je dois admettre qu'il est en effet excellent ! Pour profiter au mieux de cette région nous y restons 3 jours. La première journée nous louons un vélo pour faire le tour de la ville et des environs immédiat. Cela nous permet d'aller faire un tour au marché et de déguster quelques fruits, puis de se rendre à un revendeur de poivre afin de faire une petite dégustation de poivres blanc, rouge et noir. Puis visite d'un monastère avec vue sur le fleuve et offrant quelques phrases à méditer. Et enfin pour finir ballade au milieu des marais salants, qui offrent de bien beaux paysages. Bilan de cette première journée : nous sommes toutes les 4 charmées par cette ville moins bruyante et plus agréable que celles visitées jusqu'à maintenant au Cambodge.

Kampot 

Le deuxième jour on enfourche un autre genre de bolide, des scooters qui nous permettent d'aller plus loin et d'explorer un peu plus. Nous voilà donc parti sur les routes, direction la première étape une grotte avec un petit temple. Puis on continue jusqu'à un lac, qui offre à tous ces paysages de campagne une touche plus bucolique. La faim commençant à se faire sentir, on roule ensuite jusqu'à Kep, petite ville en bord de mer réputée pour son crabe au poivre vert. Pour ma part je tente le calamar au poivre vert, et je ne suis pas déçue, c'est un régal ! L'après midi nous allons visiter une deuxième plantation de poivre (décidément !) avant de rentrer au coucher du soleil sur Kampot.

De Kampot à Kep 

Le troisième jour nous repartons avec les scooters pour passer plus de temps dans les environs de Kep. On commence avec une belle marche de 3 heures environ dans un parc protégé. Plus sportive que prévue, elle nous a tout de même permis de profiter de quelques beaux de points de vue. Après tout cet effort, le réconfort avec un déjeuner à Kep puis un passage à sa petite plage avant de rentrer à temps à Kampot pour un petit massage de 30 minutes. De quoi finir en beauté ces derniers jours qui en étaient déjà bien remplis.

Kep et ses alentours 
20

Après toutes ces aventures nous voilà de retour dans la capitale Phnom Penh. On profite du temps qu'il nous reste ensemble et on fait quelques visites culturelles (musée national, temples divers, spectacle traditionnel, ...). Mais avant d'avoir eu le temps de dire ouf il faut déjà qu'on se dise au revoir. Amélie part la première pour poursuivre son voyage en Inde. Puis ensuite Alice et Louise qui rentrent en France. Soyons honnête j'ai pleuré dans mon tuk tuk toute seule en rentrant de l'aéroport et en repensant aux supers moments passés ensemble ! Mais pour moi aussi l'aventure continue et mes larmes sèchent vite. En attendant mon visa pour le Vietnam (prochaine destination !) je me relaxe dans les cafés de la ville et Je me mets à jour dans les dernières sorties ciné.

Et voilà, encore un pays de plus. Du Cambodge je retiendrai la splendeur des temples, la dextérité d'artistes de cirque, le goût du poivre et la chance d'une belle rencontre !

Phnom Penh  
Quelques sourires en bonus :) 
21

Mon voyage en Asie du Sud Est continue avec le Vietnam et une journée de bus me permet d'arriver dans la ville d'Ho Chi Minh le 07 décembre 2018. Honnêtement j'avais perdu l'habitude des grandes villes (genre grande grande ville) et Ho Chi Minh et toute son agitation se font le plaisir de me rappeler ce que c'est. Je reste un peu plus de 2 jours dans cette ville, ce qui me laisse le temps de visiter les grands points touristiques, notamment le musée de la guerre du Vietnam qui possède une galerie de photos marquantes et touchantes. Je visite aussi le palais de l'indépendance et je suis contente d'en apprendre plus sur la riche histoire de ce pays. Je prends aussi le temps de me ballader, de visiter quelques pagodes, de passer à la poste conçue par notre Gustave Eiffel national et je fais l'immanquable passage au marché central, autant animé qu'on l'imagine. En bonus je trouve le moyen de me faire faire un portrait gratuitement dans la rue des livres. J'ai aussi la bonne surprise de dîner avec Adam, l'Australien rencontré quelques mois plus tôt au Monténégro ! Le monde n'est vraiment pas si grand pour ceux qui voyagent ;).

Ho Chi  Minh 

Je me garde aussi une journée pour faire une excursion dans le delta du Mékong. J'ai la chance de tomber sur un petit groupe (8 personnes) et sur une guide super motivée, qui réussit même à me faire chanter au micro du minibus pour animer le groupe pendant le trajet ! Arrivés au delta du Mékong nous faisons les arrêts touristiques standard : temple, atelier de fabrication de bonbons à la noix de coco, dégustation de thé au miel, ballade en barque dans les canaux, déjeuner avec poisson au menu et ballade en vélo. En prime notre guide nous fait faire des shooting photo à l'avant du bateau qui nous ballade dans le delta. À défaut d'être réussies, ces séances nous ont tous bien fait rire ! Le soir en rentrant je m'embarque pour mon premier bus de nuit vietnamien, et commence ainsi ma route vers le nord du pays.

Delta du Mékong  
22

Après une nuit dans le bus, me voilà arrivée à 5h30 dans la ville de Nha Trang. J'y reste une nuit, ce qui me laisse le temps de visiter les principaux points d'intérêts culturels de la ville et de profiter de son bord de mer. Je fais donc une grande ballade le long de la plage qui m'emmène jusqu'à des tours cham, qui me rappellent les temples d'Angkor. Je continue jusqu'au marché central, puis jusqu'à une pagode avec un bouddha géant et enfin direction la cathédrale de la ville, apparemment lieu prisé pour les photos de mariage (2 couples quand j'y étais ! ). Je prends aussi le temps le lendemain de me ballader en centre ville et de visiter une superbe galerie de photos vietnamiennes, avant de craquer pour un massage des pieds. Le soir je prends à nouveau un bus de nuit et je continue ma route vers le nord.

Nha Trang 
23

Arrivée de bon matin à Hoi An après un énième bus de nuit, c'est dans le noir que je traverse la ville pour arriver à mon auberge et patienter jusqu'à ce que le soleil se lève. Quelques heures plus tard et après un bon petit déjeuner me voilà dans les rues du vieux quartier, mon poncho sur le dos car la météo n'est pas de mon côté. Mais la pluie n'empêche pas cette ville d'être superbe, on pourrait même dire que ça apporte une ambiance et un certain charme, avec toutes les façades jaunes des vieux bâtiments et les lanternes qui n'attendent que la tombée de la nuit pour s'allumer. Je passe donc la journée à visiter quelqu'uns des grands points d'intérêt de la ville (un vieux pont, une ancienne maison de marchands, des temples, ...) et je suis sous le charme. Le soir je pars dîner avec d'autres personnes de mon auberge, et on découvre la magie des lanternes dans les rues de la ville. Y'a pas à dire, ça fait son effet. Et c'est donc ainsi que je fête mon 25ème anniversaire, et ma foi, je n'ai pas à me plaindre !

Hoi An 

Je reste encore 2 jours dans cette ville, dont une passée à profiter des délicieuses spécialités culinaires de la région et des cafés d'où il fait bon regarder tomber la pluie. Le dernier jour les nuages se dispersent assez pour que j'enfourche un vélo et visite la région, en faisant une belle boucle qui me fait passer par des beaux jardins potagers et m'emmène jusqu'à la plage et la mer bien agitée. Le lendemain c'est presque à regret que je dis au revoir à cette ville et prends un bus pour continuer ma route, toujours plus loin vers le nord.

Hoi An et ses environs 
24

Le voyage se poursuit sous la pluie, et j'arrive dans la ville de Hué, réputée pour son ancienne cité impériale. Après avoir acheté un parapluie, je passe ma première après-midi à visiter cette fameuse ancienne cité, où l'on trouve temples, jardins, théâtres, urnes funéraires et autres merveilles. Il n'est alors pas difficile de s'imaginer les générations d'empereurs qui se sont succédées ici.

Cité impériale de Hué  

Le lendemain je décide de partir en excursion pour aller visiter la Paradise Cave dans le parc national Phong Na. La route est longue, mais la splendeur de la grotte en arrivant fais vite oublier les heures passées dans le minibus. Moi qui ne suis pas tout à fait fan de grottes, je dois avouer que celle là m'a beaucoup impressionnée.

Paradise Cave 

Le dernier jour avant de repartir avec un bus de nuit (un de plus!), je visite les tombes royales de la région et assiste à une démonstration d'arts martiaux originaires de Hué. Les premières sont grandioses et magnifiques, et le second est plein de surprises !

Tombes des empereurs à Hué 
25

Je continue mon voyage vers le Nord et j'arrive dans la ville de Ninh binh et sa région réputée pour ses incroyables montagnes karstiques. Je reste 3 jours dans cette superbe région et je loue un vélo pour en profiter pleinement. Le premier jour après m'être installée en fin de matinée dans ma superbe auberge de jeunesse, je reste autour de la ville de Tam Coc et je me ballade entre les rizières, les rivières et les montagnes karstiques. Je passe aussi devant un temple et j'apprécie la beauté du paysage à l'heure où le soleil commence à se coucher.

Autour de Tam Coc 

La deuxième journée est bien remplie et je commence en pédalant quelques kilomètres pour aller jusqu'à une montagne et ses 500 marches qui mènent à un superbe point de vue sur Ninh Binh. Puis je pédale jusqu'au centre ville pour tester la spécialité culinaire locale. Une fois le ventre bien rempli je repars vers un temple accessible en passant sous une montagne et avec à côté un petit coin de paradis. En fin de journée je continue jusqu'à un parc naturel de conservation des oiseaux, et j'y observe le soleil se coucher sur les montagnes, avant de rentrer dans une lumière un peu irréelle.

Les paysages de Ninh Binh 

Le dernier jour je vais jusqu'à Trang An pour faire la fameuse ballade en barque de 2h30 dans un décor surnaturel (assez surnaturel pour servir de décor au dernier film King Kong : Skull Island !). On passe dans des grottes sous la montagne, on s'arrête à des temples construits au milieu de l'eau et on profite de ses paysages incroyables. J'en ai encore des étoiles plein les yeux :).

Trang An 
26

Après un passage éclair à la capitale Hanoi, je prends un bus de nuit pour aller jusqu'à Sapa, dans les montagnes du Nord du Vietnam. Premier constat en descendant du bus à 5h du matin : il fait froid ! Je cumule donc les couches de vêtements et j'attends l'ouverture des cafés pour me réchauffer avec un bon chocolat chaud. Je prends ensuite la journée pour me ballader dans cette petite ville de montagne et je me couche tôt pour être en forme pour les 3 jours à de trek à venir. Le lendemain matin je rencontre les personnes avec qui je vais partager ces 3 jours : une famille française très sympathique de 5 avec les 3 enfants d'à peu près mon âge et un couple australien adorable. Une fois les présentations faites nous partons avec nos 2 guides pour notre première journée de marche. On traverse des villages avec différentes ethnies locales et on commence à profiter des superbes paysages de rizières en étage. Le soir, après environ 6 heures de marche, on dort dans une superbe GuestHouse avec un vrai festin pour ce réveillon de Noël, et l'ambiance est familiale.

Sapa jour 1

La deuxième journée, aussi ensoleillée que la première, nous amène aussi son lot de superbes paysages, avec en plus le passage dans une forêt de bambous et la traversée de rizières. Nos guides en profitent pour nous expliquer les différentes coutumes des ethnies rencontrées et sont toujours près à répondre à toutes nos questions. Le soir on arrive après 6 heures de marche dans la maison d'un de nos guides, et pour fêter encore Noël, il nous fait boire pendant le dîner son alcool de riz ! Une fois de plus l'ambiance est à la rigolade, et je peux dire sans mentir que c'est un Noël particulier mais réussi :).

Sapa jour 2 

Le dernier jour on laisse les sacs chez notre guide et on part faire une ballade de 3 heures pour admirer encore une fois ces paysages dont on ne se lasse pas avant de revenir déjeuner chez notre hôte et rentrer dans l'après midi jusqu'à Sapa en bus. Le soir même, après un massage des pieds et un bon dîner, je reprends un bus de nuit vers Hanoi en compagnie du couple australien. Et ces derniers jours nous ont assez fatigués pour qu'on s'endorme rapidement !

Sapa jour 3
27

Mon voyage au Vietnam se poursuit et je me pose quelques jours à Hanoi. A cette période de l'année il fait froid (environ 10°C) et malheureusement la météo n'est pas trop de mon côté. Cela ne m'empêche pas de profiter de cette ville pleine d'animations, notamment dans le vieux quartier où se croise scooters, vélo, vendeuses de rues et piétons. Je m'offre aussi quelques visites culturelles, comme le surprenant mausolée de Ho Chi Minh, l'ancienne maison d'arrêt, le musée des femmes ou encore le superbe temple de la littérature (un vrai coup de cœur pour moi !).

Visites à Hanoi 

Quand la pluie se calme j'en profite pour me ballader dans les rues de Hanoi et profiter des différentes types d'architectures qu'offre cette ville. Je m'amuse aussi à essayer de deviner le type de commerce spécifique à chaque rue, et je reste toujours surprise par les panneaux de propagande. Je m'offre le dernier jours un cours de cuisine vietnamienne, avec un tour au marché pour acheter quelques produits avant de se mettre au fourneaux. J'apprends beaucoup de chose, mais je ne suis pas sûre d'être capable de réitérer une fois à la maison !

Hanoi 
28

Après plus de 3 semaines, mon voyage au Vietnam touche à sa fin, et je décide de finir en beauté avec une croisière de 3 jours sur la baie d'Halong, pendant le nouvel an. Après un trajet en bus pour arriver à l'embarcadère, j'embarque sur un bateau avec mes compagnons de voyage (une quinzaine de passagers en tout sur le bateau). Et c'est parti pour un peu moins de 3 jours de croisiere dans les baies d'Halong et de Bai Tu Long. Malgré un ciel couvert, les paysages sont superbes avec l'ensemble des montagnes karstiques visibles jusqu'à l'horizon. À bord la nourriture est excellente, avec au menu poissons, crabes et autres fruits de mer. Décidemment je ne me lasse pas de la cuisine vietnamienne !

Baie d'Halong

Le premier soir nous fêtons le nouvel an sur un autre bateau plus grand, avec au programme danses, jeux divers et gâteaux. Je gagne même une bouteille de vin au tirage au sort, que je m'empresse de partager avec mes compagnons pour la soirée ! Pendant la journée c'est kayak, visite de village de pêcheurs, passage dans une grotte et arrêt sur une petite plage au milieu de nulle part. Et sinon je me contente d'observer le paysage depuis la fenêtre de ma cabine, ou quand il ne fait pas trop froid depuis la petite terrasse du bateau. Bref, que des belles choses :)

Curiosités de la baie d'Halong 
29

Ça y est, après un peu plus de 3 mois mon voyage en Asie du Sud Est se termine. J'y ai vu des paysages incroyables et j'y ai fait des rencontres exceptionnelles (la réciproque est vraie aussi !). J'ai appris beaucoup sur l'histoire d'un continent qui me paraissait il n'y pas si longtemps encore bien loin et bien inaccessible. J'ai encore dans les yeux toutes les nuances de verts des rizières, et je ne suis pas prête d'oublier la majesté des temples.

Mais avant de continuer ma route vers un nouveau continent je décide de passe une dizaine de jours en Nouvelle-Zélande. Je suis accueillie sur place par Serge, Sandrine et leur fille Camille, des vieux amis de la famille. Pendant une dizaine de jours je prends le temps de me reposer et de planifier la suite de mon voyage vers des contrées nouvelles. Serge, Sandrine et Camille sont adorables et avec eux je visite Tauranga, ses plages et son centre ville historique. Je me remets au dessin et à la peinture avec Camille et j'apprends même à ramasser des espèces de moules à la plage. Bref, je passe un super moment et je recharge les batteries à fond pour la suite ! Merci encore à vous trois :).

Tauranga et ses environs