Carnet de voyage

Tour du Monde - Deuxième partie

11 étapes
1 commentaire
7 abonnés
Dernière étape postée il y a 2 heures
La deuxième partie de ce tour du monde. Cette fois je vais un peu plus loin et je pars à la découverte de l'Asie du Sud Est.
28 septembre 2018 au 17 janvier 2019
16 semaines
Partager ce carnet de voyage
11
11
Publié le 19 novembre 2018

Mon voyage le long du Mékong se poursuit, et je rejoins la ville de Pakse dans le sud. Mais avant cela je fais une étape dans la ville de Savannakhet, sur le chemin. Je m'embarque donc dans un bus local, et c'est parti pour 10 heures de bus, les 5 premières passées assise sur un tabouret en plastique dans l'allée central car le bus était plein... Bref, une expérience peu confortable mais authentique ! A Savannakhet je passe la journée, le temps de profiter de son calme, de sa vue sur le Mékong, de son musée des dinausores, de son vieux centre ville marqué encore une fois par l'influence colonialiste française et de son petit marché de nuit.

Savannakhet 

Le lendemain je repars d'attaque pour encore 4 heures de bus afin d'arriver à Pakse, grande ville du Sud du Laos. Sur place je passe 2-3 jours, largement le temps de visiter la ville en elle même, grouillante d'activités mais pas spécialement charmante (mention spéciale quand même pour l'immense marché couvert, assurément plein de vie! ). Je prends aussi une journée pour visiter le plateau des Bolaven avec une excursion organisée. Ça me permet de voir quelques cascades, certaines assez impresionnantes, de visiter une plantation de café (spécialité de la région), de jouer à cache cache avec les enfants d'un village local et d'avoir un aperçu de cette belle région. Je finis le dernier soir en grimpant les marches qui mènent à un immense Budha doré et à un superbe point de vue pour un coucher de soleil. Bref, une autre belle journée.

Pakse et ses environs 

Voyagez en circuit individuel, personnalisé et abordable

Plus de 50 circuits inspirés des meilleurs blogs MyAtlas
Personnalisation facile en quelques clics de votre voyage
Devis instantané, réservable en ligne, sans intermédiaires
10

Mon voyage continue vers le sud, et je m'arrête dans la capitale Vientiane. Petite pour une capitale, elle peut facilement se visiter en une journée. Je commence le matin par les 2 temples principaux de la ville qui se font face, dont un assez ancien en bois et vraiment charmant. Puis je traverse le centre ville et le quartier des anciennes villas françaises pour aller jusqu'à l'arc de triomphe laotien. Moins impressionnant que le français, il reste quand même sympathique, et offre une vue dégagée de la ville. Puis la ballade continue encore jusqu'au stupa doré et aux temples qui l'entourent, parmis les plus importants du pays. Après le déjeuner et une petite marche dans les environs, je teste le massage traditionnel laotien avec passages dans un sauna avec herbes aromatiques puis massage par étirements et points de pression. J'en ressors toute ragaillardie, et prête à visiter le centre COPE, une organisation qui fournit des prothèses et des soins aux personnes handicapées, notamment les victimes d'UXO (unexploded weapons). La petite exposition explique comment le Laos a souffert de la guerre du Vietnam qui a fait des milliers de victimes, et qui en fait encore aujourd'hui. C'est poignant et très intéressant. Je finis la journée de manière plus légère par le marché de nuit, où je me fais plaisir avec de supers coconut pancake. Bref, une journée bien remplie et riche d'émotions !

Vientiane 
9
9
Publié le 9 novembre 2018

Après Luang Prabang, je commence à me diriger vers le sud et fais une étape à Vang Vieng. Cette petite ville posée le long de la rivière Nam Song a tout pour plaire aux amoureux de la nature. En arrivant je rencontre Ivan, un espagnol, avec qui je vais découvrir la région pendant 2 jours et demi. Ainsi le premier après midi nous partons visiter une cave en sortie de la ville (les caves sont les spécialités de la region). L'endroit est très sympa et au frais, ce qui n'est pas négligeable avec les grosses chaleurs qu'on a ici ! Ça nous donne aussi un premier aperçu des alentours, qui sont prometteurs. Sur le chemin du retour, on passe devant un lycée avec des étudiants qui jouent au volley ball. Ivan étant plutôt bon joueur, on décide de s'incruster. Il faut un peu de temps, mais les élèves finissent par nous accueillir à bras ouverts (Ivan sur le terrain, moi sur le banc à aider tout le monde avec leurs devoirs d'anglais ^^). Très beau souvenir :).

Vang Vieng depuis la cave Tham Jang

Mais c'est les 2 jours suivants que nous découvrons vraiment ce qui fait selon moi la beauté de ce lieu. Dès le matin on loue 2 vélos pour visiter les environs, et à peine sortis de la ville on découvre un paysage incroyable de falaises et de rizières verdoyantes. Pour mieux en profiter, on grimpe un peu plus de 2 heures une de ces falaises, et arrivés en haut le point de vue est spectaculaire. L'après midi on va à un des "blue laggoon" de la région. Malheureusement l'endroit est un peu bondé, mais c'est pas grave il y a une cave à proximité à visiter ! Le deuxième jour se poursuit dans la même veine, avec passage à un autre blue laggoon et ballade dans les environs. Cet endroit a vraiment de quoi charmer !

Les environs de Vang Vieng 
8

L'expérience en Thaïlande m'ayant bien plu, je décide de remettre ça au Laos. Mais cette fois le niveau monte d'un cran : je pars pour randonner 3 jours / 2 nuits dans les montagnes environnant Luang Prabang. Le premier jour je rencontre mes camarades d'aventure, 3 anglais (2 soeurs Rebecca et Alice, et Joe le fiancé d'Alice) et nos 2 guides. Après un peu plus d'une heure de route, le chauffeur nous dépose dans un village et c'est parti le trek commence. On marche quelques heures au milieu de paysages de rizières superbes, puis on s'arrête pour déjeuner. Au menu riz gluant (le "pain" laotien, qu'on retrouvera partout) et différentes préparations que nous mangeons avec nos mains dans des feuilles de bananiers : le ton est donné ! En milieu d'après midi on arrive au village où on passe la nuit dans des petits bungalows en bambous. On a le temps de visiter l'école du village et de prendre une douche à la source d'eau du village (expérience qui crée des liens !) avant de dîner avec une famille du village et nos guides. La nuit tombe très vite et après une partie de carte on ne tarde pas à aller se coucher pour être d'attaque pour la suite.

1er jour de trek 
• • •

Le deuxième jour il nous faut 2h30 environ pour rejoindre le prochain village où nous passerons la nuit. Après déjeuner on décide d'aller visiter le village voisin, à 1h30 de marche. Ça nous fait une belle ballade, et nous donne l'occasion de discuter plus avec notre guide, qui a beaucoup de choses à raconter sur son pays, et qui nous régale par la même occasion de quelques histoires de fantômes. On a juste le temps de faire un saut à la rivière avant que la nuit tombe pour faire une toilette. Puis après dîner, nous sommes invités dans la maison du chef de village pour tester le whisky au riz gluant (Je vous avais dit qu'on le trouvait partout !), qui se boit à l'aide de pailles en bambous à partir d'une grande jarre. Expérience marquante ! Mais on n'en abuse pas, et on va directement se coucher, une grosse journée nous attend encore.

2eme jour de trek 
• • •

Le dernier jour est le plus éprouvant physiquement. D'abord parce que nous avons 7 heures de marche au programme, avec 3 cols à grimper. Et ensuite parce qu'il a plu toute la nuit, toutes les descentes deviennent donc particulièrement glissantes. Nos guides nous équipent de bâtons taillés dans du bambous pour nous aider et c'est parti pour la traverser de la jungle (j'ai mentionné les sangsues qui grimpent sur les chaussures ;) ?). La bonne nouvelle, c'est que je suis assez lente pour qu'un de nos guides ait le temps de tailler des banquettes en bambous pour tout le monde pour le déjeuner ! Comme on peut s'y attendre les paysages sont toujours magnifiques. C'est donc épuisés mais heureux que nous rejoignons la route vers 16h00 où une voiture nous attend pour nous ramener à la ville.

3eme et dernier jour de trek 
• • •

Au final c'est une expérience incroyable, partagée avec des personnes géniales. Sans aucun doute un moment fort de mon voyage :).

7

Arrivée à Luang Prabang je suis tout de suite charmée par l'endroit et décide de rester plusieurs jours. Une fois n'est pas coutume, je passe une journée à visiter les nombreux temples de la ville et à prendre le temps de profiter de l'ambiance décontractée de l'endroit. En effet, Luang Prabang est la ville parfaite pour flâner. Située au bord du Mekong, elle offre de belles promenades et possède aussi un centre ville assez animé et marqué par les nombreuses villa françaises coloniales. Ici on peut lire à chaque coin de rue des noms de restaurants, hôtels, lieux publics en français (même si parfois l'orthographe laisse à désirer !).

Les temples de Luang Prabang 

Côté culture Luang Prabang a aussi beaucoup à offrir. Je visite ainsi l'ancien palais transformé en musée avec tous les éléments du dernier couronnement, ainsi qu'un super petit musée sur les différentes tribus du Laos et leurs spécificités. J'assiste aussi à un spectacle traditionnel de danse et chant laotien dans le théâtre royal, ce qui m'a totalement ravie ! Côté nature il y a aussi de quoi faire, avec une colline au centre de la ville offrant de super points de vue, et à quelques kilomètres de la ville une cascade assez spectaculaire à cette saison de l'année (fin de la saison des pluies). Et entre toutes ces activités je me pose dans les nombreux cafés de la ville pour boire un jus de fruits frais, et le soir je me régale des délicieux pancake à la noix de coco vendus au marché nocturne.

Vues de Luang Prabang 

Pour clôturer ce séjour à Luang Prabang, il y a le superbe festival des lumières. Tous les temples de la ville sont décorés de lanternes, et une fois la nuit tombée, plus de 50 bateaux construits en papiers et bambous et éclairés par des bougies défilent dans les rues avant d'être déposés dans le fleuve. Chaque personne peut aussi acheter ou fabriquer son propre "kathong", fait à partir de fleurs, feuille de bananiers et autres éléments naturels, et le laisser aller dans le fleuve. L'idée est ainsi de laisser partir toutes les mauvaises choses de l'année écoulée et faire un voeu pour la prochaine année. Je trouve donc un petit atelier pour fabriquer mon kathong et fais un tour des temples avant de trouver une bonne place pour observer le défilé. Puis je trouve un moyen de déposer mon kathong à l'eau. Au final c'est vraiment une expérience incroyable, l'ambiance est bon enfant et le spectacle sur le Mékong est juste magnifique. J'en ai encore des étoiles pleins les yeux !

Le festival des lumières 
6

Mon séjour en Thaïlande du nord se termine, et je traverse la frontière le 16 Octobre 2018 pour me rendre à ma prochaine destination : le Laos ! Pour cela je prends un bus depuis Chiang Mai qui m'emmène jusqu'au Nord de la Thaïlande, à un poste frontalier avec le Laos. Je passe la nuit sur place côte thaïlandais, et le lendemain matin je traverse le Mékong qui fait la frontière et après les formalités d'usage pour l'obtention du visa, me voici au Laos, dans la ville de Huay Xai. De là je décide de prendre le "slow boat" jusqu'à Luang Prabang, la plus grande ville du nord du Laos. C'est donc parti pour 2 jours de bateau, avec une nuit passée dans un village en bordure du fleuve. Comme son nom l'indique le bateau est lent, mais c'est selon moi ce qui fait le charme du voyage. Des heures et des heures à observer le paysage défiler, et pourtant même après 2 jours je ne m'en lasse pas. Une façon assez exceptionnelle de faire les premiers "pas" dans un pays.

Slow boat jusqu'à Luang Prabang  
5
5
Publié le 21 octobre 2018

Principale ville du nord, il était impensable que je ne passe pas quelques jours à Chiang Mai afin de profiter de toutes ses richesses. Je reste ainsi un peu plus de 3 jours sur place afin de découvrir ce que cette ville a à offrir. Et au final j'ai eu un vrai coup de coeur pour l'endroit. La ville est assez grande pour ne pas avoir l'impression d'en avoir fait le tour en quelques heures, mais assez petite pour s'y sentir tout de suite à l'aise. Je passe ainsi une journée entière à faire le tour des nombreux temples de la ville. J'en visite de tous les styles, notamment un en bordure de la ville dans une forêt et qui possède la particularité d'avoir des tunnels à visiter.

Les temples de Chiang Mai 

Une autre particularité de Chiang Mai est les marchés nocturnes, notamment le samedi et dimanche soir. Une rue de la ville devient alors piétonne et de 17h à 22h on peut se ballader au milieu des artisans de tous genres. Il est aussi possible de déguster des plats thaïlandais dans les cours de certains temples reconverties pour l'occasion. Un délice pour les yeux et les papilles donc !

Marchés nocturnes et quelques perles de sagesse boudhiste

Le reste de mon temps, je l'ai occupé en me baladant, en faisant un peu de shopping dans un de centre commercial en bordure de la ville, en me faisant masser (oui encore une fois ;) ) et en participant à un super cours de cuisine à l'extérieur de la ville. Je suis désormais (presque) experte en Pad Thaï !

Cours de cuisine 
4
4
Publié le 17 octobre 2018

Depuis Chiang Mai, je continue un peu plus au Nord pour aller jusqu'à la charmante ville de Pai. Nichée dans une vallée entre les montagnes, elle offre de beaux paysages et quelques spots sympa aux alentours. Je reste sur place 3 nuits, le temps de faire un saut dans une cascade, de marcher jusqu'au "village chinois" et son point de vue, et de tenter de louer un vélo pour la journée. Malheureusement je me fais surprendre et arrêter par la pluie au bout d'une heure... Pas grave, je me réfugi à la place dans un salon de massage pour tester le fameux massage thaïlandais. Pendant 2 heures je me fais donc plier dans tous les sens comme un bretzel, et j'en ressors étonnamment relaxée ! La météo n'aura pas trop été de mon côté, et j'ai été un peu dérangée par le côté très hippie et très touristique de l'endroit, mais j'en garde tout de même de bons souvenirs.

Pai 
3
3
Publié le 10 octobre 2018

La découverte de la Thaïlande continue en remontant encore un peu plus vers le nord, jusqu'à la ville de Chiang Mai. De là je fais deux excursions pour explorer encore plus le pays. La première excursion est un trek dans la jungle et les montagnes, sur une durée de 2 jours une nuit. Le matin du premier jour on retrouve notre guide et après 2 heures de route, c'est parti pour la marche dans la jungle. Les paysages sont superbes et la nature est luxuriante à cette période de sortie de la saison des pluies. Après un arrêt pour déjeuner, on repart pour arriver à une petite cascade qui permet de nous rafraichir et d'oublier un peu la chaleur et l'humidité ambiante. Puis encore une petite marche pour arriver en debut de soirée à la cabane où on passera la nuit. Sur place, une superbe terrasse avec vue, mais pas d'eau courante ou d'électricité, c'est donc à la bougie qu'on dîne, avant d'observer le superbe ciel étoilé. Le lendemain, après une nuit à dormir sur une couchette spartiate, on marche encore un peu le long des rizières, en essayant d'éviter les faux pas. Puis après déjeuner on s'embarque sur des radeaux en bambous pour une ballade sur la rivière, une expérience unique ! Retour en ville en milieu d'après midi, je suis fourbue mais encore émerveillée de ce que j'ai vu et un peu remplie de ce sentiment d'avoir côtoyé le style de vie d'Indiana Jones !

Trek dans la jungle 

La deuxième excursion m'emmène jusq'au point le plus au Nord de la Thailande. Sur une journée, avec les autres personnes participant à l'excursion (dont des français qui ont fait passé les heures dans le mini bus bien plus vites :) ), nous partons sur la route pour arriver jusqu'au triangle d'or, partie du fleuve Mékong où les 3 pays Thaïlande, Laos et Myanmar se côtoient. Sur le chemin on s'arrête à Chiang Rai pour visiter l'impressionnant et surprenant temple blanc, avec ses nombreuses références à la culture pop des dernières années. On fait aussi un arrêt au village Karen Long Neck. La visite à quelque chose de bizarre, comme un zoo humain, j'en garde un sentiment mitigé... Arrivés au fleuve Mekong on effectue une ballade un bateau avant de monter jusqu'à un temple et au point de vue associé. Au final une journée riche en rencontres, en surprises et en découvertes.

Temple blanc de Chiang Rai 
Karen et le triangle d'or 
2
2
Publié le 6 octobre 2018

Après la trépidante Bangkok, je pars pour l'ancienne capitale du royaume de Siam : Sukhotai. Après un trajet d'environ 9 heures de bus (plutôt confortable, on a même eu le droit à un repas chaud, une bouteille d'eau, des petits gâteaux et une couverture ! ), j'arrive dans la New Sukhotai en milieu de soirée. Je me couche tôt car le lendemain est consacré à la visite du Old Sukhotai, avec évidemment son lot de temples. Je m'y rend en vélo (environ 16 km) via une piste cyclable aménagée (mais les mobylettes sont les bienvenues) qui traverse quelques villages, longe des rizières et passe près de temples qu'il est possible de visiter. Si le chemin est top, la destination l'est encore plus. En effet, dans un immense parc où on peut aussi se promener en vélo, je découvre temple après temple, avec chacun leurs particularités mais avec comme point commun d'être tous impressionnants. Une superbe journée donc, qui me permet de découvrir encore plus ce grand pays.

Sukhotai 
1

Ça y est, j'ai mis les pieds en Asie. Après un vol long et fatiguant, j'atteris le 28 septembre 2018 à l'aéroport de Bangkok. Je prends un taxi qui me dépose à mon auberge où je passe le reste de la journée à me reposer, tout en essayant de ne pas dormir pour surmonter efficacement le décalage horaire. Bref, pas une première journée palpitante.

Le lendemain les choses înteressantes commencent puisque je décide d'aller visiter 2 des plus grosses attractions de la ville : l'ancien palais et le bouddha couché. Les 2 sont à la hauteur de leur réputation. Le palais est resplendissant dans le sens où ça brille de partout ! On ne sait plus où donner de la tête, mais j'imagine que c'est ça qui donne sa majesté au lieu. Quant au bouddha couché , il est lui aussi impressionnant avec ses 42 mètres de long et ses pieds finement ouvragés. Le reste de la journée c'est ballade dans la ville et dégustation de plats thaïlandais (j'attendais ça avec impatience et je ne suis pas déçue ! ).

Le  palais et Le bouddha couché 
• • •

Le deuxième jour je pars avec une agence de voyage passer la journée à Ayutthaya, l'ancienne capitale de la Thaïlande. Pendant la journée nous faisons plusieurs étapes, afin de voir un autre bouddha couché ainsi que plusieurs vestiges de temples, tous plus impressionnants les uns que les autres. Mon coup de coeur de la journée : la tête de bouddha dans l'arbre. L'histoire raconte qu'un voleur aurait laissé tomber la tête d'un bouddha au pied d'un arbre, et qu'avec le temps les racines de l'arbre auraient poussées autour de la tête, offrant un nouveau corps au bouddha. Sur le chemin du retour on s'arrête aussi au palais secondaire, moins grandiose que celui de la capitale actuelle, mais grandiose tout de même, et qui offre une ballade très agréable.


Ayutthaya 
• • •

Troisième et dernier jour à Bangkok : visite du marché flottant et du marché de la voie ferrée (qui ne sont pas à Bangkok même, là encore je suis passée par une agence pour m'y rendre). Le marché flottant est un peu trop touristique à mon goût, mais la ballade sur les canaux autours est superbe est permet d'avoir un aperçu plus authentique de la vie sur place. Le marché de la voie ferrée est lui complètement local, et une vraie surprise ! Voir tous les marchands déplacer tous leurs produits au centimètre près pour laisser passer le train, c'est assez impressionnant !

Marchés flottant et de voie ferrée