Carnet de voyage

11 mois sans toit, Cambodge !

6 étapes
1 commentaire
Dernière étape postée il y a 720 jours
1 mois à travers le Cambodge
Septembre 2017
30 jours
Partager ce carnet de voyage
17
sept
17
sept

Et voilà, nous quittons le Vietnam en bateau en remontant le Mekong pour arriver à Phnom Penh, capitale du Cambodge ! Comme toujours, les deux premiers jours dans un pays sont toujours un peu "flou", il faut se réhabituer à une nouvelle langue (et un nouvel alphabet ici) : "cam on" flute ça c'est du vietnamien, on dit comment "merci" ici ?? , une nouvelle monnaie (enfin, 2 ici ! Le dollars américain et le riel cambodgien!), on devient des pros en calculs mental ! Un nouveau mode de vie, de transports, et bien-sûr apprendre une nouvelle histoire du pays...

Et question histoire pas cool, le Cambodge est servi lui aussi ! Pour parler seulement du dernier siècle: entre la colonisation française, la guerre d'Indochine, la guerre du Vietnam et enfin le génocide Khmer rouge (de 1975 à 1979), on peut dire que ce peuple a vu son quota d'atrocités. Ce qui nous a étonné c'est qu'on s'est rendu compte que nous ne connaissions que très peu cette histoire peu enseignée à l'école ... Bref, c'est avec tout ça en tête (et le fait de savoir que toute personne de plus de 50ans que nous rencontrerons a vécu l'horreur), que nous nous apprêtons à découvrir ce pays .

Désolée pour le chapitre pas très joyeux mais ça fait aussi partie du voyage ...

• • •

À peine arrivés à Phnom Penh, nous nous dirigeons directement vers le sud du pays, avec comme objectif : LA PLAGE !! Oui, on est en "vacances" mais on est crevés après le marathon vietnamien ! Nous avons jeté notre dévolu sur la petite ile de Koh Rong Samloem où concrètement ... il n'y a rien à faire à part se baigner !

Nous passons donc 3 jours ici avec une après midi en bateau pour aller voir des coraux (moins beaux qu'en Calédonie mais c'est sympa quand même !) et un magnifique coucher de soleil en mer. Bon, pour la bronzette on repassera, à part la journée en bateau il pleut tout les jours (he oui, c'est encore la saison des pluies ici !), mais ça ne nous empêche pas de se baigner (mouillés pour mouillés...), et de siroter des jus pressés !

L'ile en elle même n'est pour être honnête pas super propre avec des déchets partout ramené par les vagues (l'homme est vraiment un porc!), mais ces quelques jours ici nous font vraiment du bien avant de repartir vers de nouvelles découvertes !

22
sept
22
sept
Publié le 4 octobre 2017

Après ces quelques jours bien reposant, on reprend la route pour aller à Kampot, une petite ville côtière. C'est une ville sympathique où les traces de la colonisation sont bien présentes sur les bâtiments, on se ballade dans les rues, on croise le marché aux poissons où une véritable effervescence règne ! On se ballade le long de la rivière.

Nous louons un scooter pour sillonner la campagne des environs, il y a de belles grottes à voir puis la plantation de poivre de Kampot, mondialement réputée et plutôt intéressante ! (Bon, la dégustation, ça pique un peu !!) Nous apprenons que le poivre est récolté, trié, puis lavé à la main, un travail de titan qui justifie sont prix exorbitant !

Au détour des chemins nous traversons de mignons petits villages entourés de rizières, les " hello hello hello" des enfants se font entendre, il faut dire qu'on a toujours autant la classe avec nos casques !!

Nous finissons par le marché aux crabes de Kep, une petite ville pas loin, pas mal réputé lui aussi, entre les stand de friture, les crabes tout juste sortis de l'eau, les sourires des gens, vraiment un bon moment.

• • •

Le lendemain, on repart en scooter pour voir un beau point de vue, en haut de la " montagne éléphant" (on a toujours pas compris d'où vient ce nom ...), qui était du temps de la colonisation, une station balnéaire avec casino etc. Une route toute en lacets nous permet d'y accéder, Sylvain, devenu un pro en conduite, s'amuse comme un fou !

Sur la route nous croisons une statue géante de bouddha que nous ne prenons pas la peine de prendre en photo tellement elle n'est pas belle, puis le point de vue où nous rencontrons un groupe de moines ... en train de faire des selfies !

Et enfin une cascade sympathique (et visiblement un nouveau candidat aux Darwin awards ...).

25
sept
25
sept
Publié le 25 octobre 2017

Impossible de passer au Cambodge sans passer voir les célébrissimes temples d'Angkor ! Ne pas aller les voir, ce serait comme ne pas voir la tour Eiffel à Paris ou le magasin M&Ms à New York ! Du coup, nous voici à Siem Reap, la "porte d'entrée" des temples d'Angkor.

Bon, on avoue qu'on ne savait pas grand chose des temples d'Angkor hors mis leur réputation de " plus beaux temples d'Asie du Sud Est" avant d'y aller, donc un petit point histoire s'impose :

En fait, le site d'Angkor n'est pas composé que de temples, c'est l'ensemble des vestiges des différentes capitales de l'empire Khmer qui rayonna entre le IXème et le XVème siècle. En gros, au fil des ans, chaque empereur a lancé la construction de bâtiments, de temples etc au cours de son règne (bah oui, chaque monsieur veut laisser sa traces ...), du coup, l'ensemble s'étant sur plus de 400 km². Il y a principalement des temples bouddhistes mais aussi brahmanique selon l'époque de leur construction, ils sont maintenant à l'état de ruines plus ou moins ensevelis sous la végétation.

Bon, maintenant qu'on sait ça, on fait comment pour les visiter ?? On se prend un pass 3 jours (62$ ça pique un peu mais bon, ça les vaut !), puis on se trouve un moyen de rallier Siem reap (la ville la plus proche des temples ) aux temples , soit 7km environ ! Ici, c'est les règne des tuktuk, mais à 15 $ par jour, ça commence à faire cher la journée ... Notre hôtel loue des bicyclettes à 1$ par jour, parfait , on se fera les mollets en prime !

Le premier matin nous nous levons à 4h avec comme objectif, le lever de soleil sur Angkor wat, le temple le plus célèbre du site ... bon, ça c'était sans compter la crevaison de la bicyclette de Ludivine après seulement 2km ... ça commence bien !

On rate le lever de soleil mais il nous en faut plus pour nous laisser abattre ! Un détour un l'hôtel, et c'est reparti !

Sur le site, ce n'est pas que des ruines collées les unes aux autres, il y a souvent plusieurs kilomètres entre 2 sites, la route passe au milieu de la jungle, par dessus les rivières, quand on s'éloigne un peu du "circuit classique" on découvre même des zones complètement désertes avec des buffles et quelques enfants qui jouent.

Notre premier panneau " attention éléphants" ! Bon, le panneau est marrant, la réalité bien moins ! Ils sont enchaînés et ne servent qu'à ballader les touristes toute la journée en plein cagnard ! C'est triste à voir ...

Sur 3 jours on a du faire plus de 500 photos dont on vous fera grâce ! On vous met juste un pêle-mêle de nos coup de coeur !

Deuxième jour, on a réussi !! On assiste au lever de soleil sur Angkor Wat ! Moment vraiment sympa ... Bien que contrairement à ce que la première photo laisse présager ... on est loin d'être seuls! Et encore, on est en basse saison ...

On enchaîne ensuite vers un de nos coup de coeur, Le Bayon, le "temple aux visages", des dizaines de sculptures de visages regardant dans tous les sens. Magnifique !


Sur chaque mur on découvre aussi des sculptures, un travail titanesque!


On reprend les vélos, on fait quelques haltes pour découvrir des petits temples perdus, on s'achète une papaye et un ananas à grignoter ...

Puis le dernier jour on se réserve le meilleur pour la fin, Ta Phrom, le temple enseveli sous la végétation !

Vous vous êtes peut être demandé (en tout cas, nous, on se l'ai demandé !) comment ces arbres sont arrivés là, au dessus de ces ruines ? C'est pas logique ! Ils devraient venir du sol alors que là, ils semblent avoir poussés directement par dessus ! He bien c'est exactement ça ! Les graines de fromager (c'est le nom de cette espèce d'arbre) sont avalées par les oiseaux, qui comme les pigeons de chez nous, se soulagent partout (tous les mêmes ces foutus piafs...) ! La graine n'a plus qu'à pousser ! Bon, on les excuse, contrairement aux pigeons, ça donne des choses grandioses !

Ce temple restera notre plus gros coup de coeur!


Une petite crevaison pour bien finir la journée, sinon ce ne serai pas drôle ! On se voyait déjà devoir dépenser une fortune en tuktuk pour se faire remorquer, mais c'était sans compter notre super mécano trouvé 1km plus loin qui nous mettra une rustine en 5 min pour moins de 1$ !


Et voilà, notre étape Siem Reap prend fin ! On se fait plaisir avec une soirée pizza et massage , on l'a bien mérité avec plus de 30km à velo par jour (et c'est pas du vtt 6 vitesses ...) ! On a vraiment beaucoup aimé ce site même si ils abusent vraiment question prix ... En espérant que la majorité serve à la rénovation !

30
sept
30
sept
Publié le 28 octobre 2017

Aujourd'hui on décide de tenter de faire du stop pour rejoindre Battambang. C'est qu'à 160 km et Siem reap étant LE pôle touristique du pays, les prix de bus sont assez élevés !

On se poste en sortie de la ville et on commence à faire des signes, beaucoup de regards curieux qui ne comprennent vraisemblablement pas ce que 2 blancs attendent en bord de route ! Au bout de 10 minutes un homme nous prend ! Il est commercial et va à Battambang pour un rdv pro !

Arrivés à 13h, on loue direct un scooter, direction la colline de Phnom sampeau, une colline réputée pour son temple au sommet montrant un très beau point de vue, et la tristement célèbre killing cave dont le nom laisse deviner son utilité durant les khmer rouge ...

Du coup c'est parti pour plus d'une heure de route à travers la campagne ... et une crevaison arrivés en bas de la colline ! Ça commence à être lassant ! Un détour par le garagiste avant de monter voir le temple et le point de vue !

Un petit de 8ans nous accompagne et nous sert de guide avec un anglais meilleur que le notre !

Il est 18h, pas le temps de voir la killing cave car c'est l'heure de la sortie de chauve-souris ! He oui, chaque jour, à la même heure, des milliers de chauve-souris sortent de la même grotte! Elles forment un flot continu pendant plus de 30min ! Impressionnant !

Bon on a quand même le temps pour une petite bière ... 

Le chemin du retour se fera sous une pluie battante, nous arrivons trempés jusqu'aux os dans la ville qui est inondee ! On a de l'eau jusqu'aux chevilles ! On comprend mieux pourquoi les maisons khmers sont sur pilotis ...

• • •

Le lendemain on repart déjà, et encore en stop jusqu'à Siem reap où nous faisons une nuit étape avant Kampong Thom.

Nous passerons 2 jours ici à découvrir la campagne, quelques temples pré-angkoriens et une fabrique de soie.

Nous visitons aussi un temple que nous ne prenons même pas la peine de prendre en photo, il n'est pas beau et le sol est jonché de déchets ...


Le lendemain, on repart vers de nouvelles aventures ...

4
oct
4
oct

Après un détour rapide par Phnom Penh, nous arrivons dans le village de Chiro à quelques kilomètres de Kampong Cham. Nous y arrivons complètement par hasard ayant réservé quelques heures plus tôt sur booking.com et ne sachant pas à quoi nous attendre... En fait, nous arrivons dans l'ONG OBT située au plein coeur d'un petit village traditionnel khmer, qui promeut l'éducation des enfants dans le village (l'école standard est gratuite au Cambodge mais les enfants n'y apprennent rien, et les écoles privées sont hors de prix.,. ). De ce fait l'ONG offre des cours d'anglais, maths, informatique, danse traditionnelle, etc à plus de 450 enfants; le matin ils vont à l'école classique, l'après midi, à OBT. OBT forme aussi les villageois aux métiers de la construction, à l'écologie (enfin, essaie ... c'est pas gagné!), il y a également des maisons d'hôtes et excursions histoire d'apporter un peu de sous en plus des donations. Bref, un projet extraordinaire !

Nous arrivons donc dans cet endroit remplis de bonne humeur, un bénévole nous fait faire le tour, nous explique les buts, l'organisation, la vie des locaux etc, c'est passionnant ! Nous sommes entourés d'enfants aux sourires gigantesques, "hello hello hello", ils nous prennent par la main, nous traine pour nous montrer leur maison, on aura même le droit à de gros câlins, juste comme ça, pour le plaisir !

Nous dormons et dinons dans la maison de la famille de Chanta, une maman (et cuisinière) adorable ! La barrière de la langue est là, mais avec des sourires, des gestes et un peu d'aide des enfants (qui apprennent l'anglais) on parvient un peu à communiquer.

(Pas beaucoup de photos, car il y a des moments tellement magiques qu'ils seraient gâchés par un appareil photo!)

Le jour de notre arrivée nous rencontrons Maëlis et Nicolas, un couple de belges en vacances (encore des belges !!) avec qui nous passerons 2 jours.

Nous partons ensemble pour une petite ballade à pieds dans les alentours du villages. On slalom entre les rizières, les vaches, les chiens, on fait des coucous à tout le monde (pire que la reine d'Angleterre!), des check aux enfants, c'est un peuple tellement souriants !

Nous visitons aussi un temple où un moine se met à nous expliquer, fresques à l'appui, l'histoire de Bouddha. Bon, on avoue, on a pas tout retenu mais c'était super sympa!

Lendemain matin nous décidons tous les quatre de faire une "excursion pêche". Nous partons avec François le bénévole et un pêcheur Cham (ethnie musulmane au Cambodge) sur un petit bateau. Le pêcheur et François nous expliquent la vie de ces pêcheurs, leur technique de pêche etc. Il nous fait également une démonstration de lancer de filet. Super impressionnant la façon dont il le jette dans les airs alors que le filet fait plusieurs kilo ! Et tout ça pour ramasser 2-3 petits poissons par lancer, maximum...

Après lui, on s'y essai ... d'un coup, les lancers sont beaucoup moins classe !

Il n'y a que Nicolas qui parviendra à attraper un poisson (mais c'est de la triche, il est boulanger, le poids du filet à côté des sacs de farine, c'est de la gnognotte!!)!

• • •

En début d'aprem, nous partons à 4, louer des scooters pour un petit tour dans les environs, au programme temples ...

Et visite d'un autre "village Ong" du coin : AMICA , qui ont également pour but de promouvoir la santé, l'éducation, mais aussi l'accès à l'eau potable dans le village.

Là encore, nous sommes rapidement entourés d'enfants et de sourires, les villageois sont ravis de nous montrer leurs savoirs faire.

Les villageoises fabriquent des bijoux avec ce qu'elles ont sous la main : des graines, des languettes de canettes.

En rentrant, une dernière surprise nous attend, nous assistons au cours de musique et danse traditionnelle. C'est magnifique à voir, toutes les petites en train de chanter et danser en rythme...


Et voilà, nous partons déjà après 2 jours inoubliables dans cet endroit si passionnant et chaleureux ! Nous avons reçu un bon shoot d'amour, et pfiou, ça fait du bien !!

Si vous avez l'occasion de venir au Cambodge, venez ici 2 jours !! Parole de Doudou et Poussinou, vous ne le regretterez pas !!

7
oct
7
oct

Après nos adieux à la famille de Chanta qui nous a hébergée pendant 2 jours, nous partons vers notre dernière étape, le Ratanakiri, la providence Nord Est du pays.

Aujourd'hui nous testons pour la première fois de faire du couchsurfing en Asie (dormir gratuitement chez l'habitant en prenant contact via un site),nous arrivons donc chez Sona, un père de famille d'une trentaine d'année qui vit dans une petite maison avec sa femme enceinte et son fils (enfin, maison... c'est un tout petit habitat fait en tôle avec 2 pièces). Sona est un homme courageux qui fait ce qu'il peut pour s'en sortir, faisant le tuktuk, le guide de treck, ayant aussi installé quelques tables devant chez lui pour faire un bar. Il est vraiment gentil et nous parle de la région mais nous sommes rapidement mal à l'aise de dormir chez lui gratuitement alors qu'il semble tant dans le besoin ... En fait, il nous dit que si il est sur le site de couchsurfing c'est dans le but de vendre des trecks ensuite, ou d'emmener du client dans son "bar".

Nous passons une soirée sympa avec lui et rencontrons grâce à lui, Arthur et Claire, un couple de français installés ici et qui ouvrent une guesthouse dans quelques semaines. En discutant, Arthur nous propose de nous héberger gratuitement contre de l'aide pour emménager leur guesthouse (bouger des meubles, peinture, etc) => ça nous dit bien ! C'est parti !

Nous passons donc 1 semaine ici à faire des travaux, l'ambiance est bonne, Arthur cuisine trop bien (ça fait du bien de ne plus manger de nouilles !).

Nous en profitons aussi pour découvrir la région en empruntant sa moto à Arthur. On sillonne 2 jours la campagne, on découvre une cascade, on passe sur des pistes de terre (bien boueuse, c'est encore la saison des pluies !), à travers les villages perdus. Nous sommes témoins de la vie quotidienne des ces gens, on croise des vendeurs ambulants sur leur tuktuk surchargé, à se demander comment ils font pour rouler alors que nous on galère à seulement 2 sur notre bolide !

Encore une bonne petite semaine ici ! Puis nous prenons la route, direction le Laos !!

• • •

Le temps pour un petit bilan de nos impressions sur le Cambodge !

Nous quittons ce pays en étant un peu mitigé sur le Cambodge... Ce n'est clairement pas le pays le plus "beau" que nous ayons visité cette année, mais il recèle quelques pépites !

Déjà, c'est un pays très plat pour ce que nous en avons vu, donc beaucoup de plaines, certe charmantes mais qui n'ont pas le charme que peuvent avoir de beaux reliefs ... Ensuite, c'est un pays indéniablement sale ! Les différentes guerres et la pauvreté du peuple font comprendre que la gestion des déchets n'est pas une priorité (et nous ne parlons pas de recyclage, juste de ramassage des déchets!), de ce fait, il y en a partout dans les rues, les campagnes, même autour des temples. Parfois un tas est brûlé par un villageois ou simplement jeté dans le fleuve ...

En revanche, nous avons eu un énorme coup de coeur pour ce peuple si chaleureux, souriant, accueillant (si vous avez d'autres synonymes c'est le moment !). C'est incroyable ! Même les chauffeurs de tuktuk ne sont pas insistant et ont le sourire lorsqu'on refuse leur service ! Ce peuple est une vrai bouffée d'oxygène!

Bien-sûr un coup de coeur pour les temples d'Angkor (qui n'en a pas ?!) ! Et la campagne cambodgienne tout de même magnifique!

En résumé, nous avons passé un mois vraiment sympa ici, et si nous devions revenir un jour ce serait peut être pour y faire du bénévolat, ce peuple en a bien besoin et est si attachant !