Résumé de ma participation à l'édition 2017 du 4L Trophy, 20ème anniversaire de cet événement. Rencontres, solidarité, rires, route, piste, poussières, et souvenirs !
Du 14 au 28 février 2017
15 jours
Partager ce carnet de voyage
1

Commençons par le début. Après quelques années de réflexion à regarder les images des éditions précédentes, suivre les aventures d'équipages.... je me suis dit "et pourquoi pas moi ?" c'est ma dernière année d'études et ce raid est réservé aux étudiants... autrement dit ma dernière occasion de le faire! Mon calendrier est spécialement adapté, je dois réaliser un stage mais je peux le commencer à partir de mars voir avril et je finis mon semestre de cours en décembre ! Parfait, j'ai même le mois de janvier de libre pour finir de préparer tranquillement! Je me lance, je demande à mes camarades de classe si une d'entre elles est motivée pour se lancer dans l'aventure avec moi. Ça tombe bien Fanny en rêve aussi depuis quelques années !

Logo association L'outre des sables
Logo association L'outre des sables
Logo de notre association  

C'est décidé, on s'inscrit ! Choix du nom de l'association (L'outre des sables, en référence à notre master qui à pour mascotte une loutre...) Les documents et le chèque sont envoyé l'aventure commence !

• • •

LE FINANCEMENT...Il faut maintenant ne pas perdre de temps la recherche de sponsors commence ! Grâce aux entreprises qui nous ont soutenues nous avons pu boucler notre budget ! Un grand merci à vous tous d'avoir cru en nous ! Nous remercions BLB Tourisme (56), La Tonnelle (49), Celtaventures (56), Le coquelicot Bleu (56), Les fantaisies d'Appoline (49), Montanier (49), Le Chanelle (49), Le fournil St Pierre (49), La carte à Pizza (56), La Mairie de Plescop (56), L'hotel St Pierre (49), Josso (56), Le Laz'air wars (49), Séon (42), L'Ultra Marin et ses partenaires (La Trinitaine, Renault Vannes, Endurance Shop, Loc Even et Le Télégramme (56)), Théodore taille de pierre (49), Les troglonautes (49), Astropolis (49) et le St Nicolas (49).

Une partie de nos sponsors. 

Afin de financer ce projet on a aussi organisé des stands sur des marchés, des événements dans des magasins... et organisé des soirées étudiantes. On remercie tout particulièrement les magasins Natures et découvertes de Vannes, Leclerc de Saumur et l'Intermarché de St Héand pour nous avoir permis d'installer nos stands. Au Leclerc de Saumur nous avons organisé une tombola, chez nature et découverte nous avons emballé les cadeaux pour la fête des mères ainsi que pour Noël et à l'Intermarché Fanny a fait une vente de crêpes (on les remercie aussi pour les dons de denrées alimentaires que nous avons offerts à la croix rouge sur le Village départ à Biarritz). Concernant les événements, on a pu organiser un stand de présentation du projet lors des puces de la mer à La Tranche sur Mer. C'est d'ailleurs grâce au CNT que nous avons pu bénéficier de ce stand mais aussi de trouver la voiture, notre fameuse Marie Joëlle. Nous avons aussi bénéficié d'un stand sur le marché de Plescop. Concernant les soirées étudiantes, nous en avons organisé 2. L'une à l'occasion du beaujolais nouveaux et l'autre pour l'arrivée de l'hiver. Nous remercions l'Habana à Saumur pour son aide et son accueil ! Nous avons aussi organisé une soirée jeux de sociétés autour d'un baggel, d'un café ou d'un chocolat chaud à French Coffee Shop de Saumur en partenariat avec le magasin Phoenix Jeux.

Quelques aperçus de nos stands et soirées 

Le financement c'est aussi fait par le don de personnes qui nous entours, nous avions mis en place une cagnotte en ligne sur Leetchi et je tiens à remercier toutes les personnes qui nous ont fait ces dons.

• • •

LA VOITURE...

Après avoir été en voir plusieurs, nous investissons dans cette 4L Savane TL de 1988 trouvé dans le coin de la Tranche Sur mer. Côté mécanique et châssis elle est vraiment pas mal, c'est l’essentiel ! La carrosserie est par contre à retravailler. En effet, l'aile arrière gauche est bien abîmée et l'ensemble de la voiture a été abîmée par la grêle ! Il y a du travail à prévoir ! Elle part donc chez La rose se refaire une beauté ! Après un grand nombre d'heures de travail réalisées par La rose et son équipe nous retrouvons notre voiture comme neuve, peinte en bleu ! Elle est méconnaissable ! Elle part ensuite chez Didier Olart pour faire le nécessaire concernant la partie mécanique. Installation d'un deuxième ventilateur, purge du circuit de refroidissement, vidange,... tout a été fait dans un temps-record en effet cela a été fait au dernier moment ! A notre tour de travailler maintenant ! Nous avons collé les stikers, non sans difficultés ! Puis nous avons installer de la moquette (bleu en accord avec la peinture...) afin d'embellir l’intérieur et améliorer notre confort (on peut se mettre en chaussette, c'est top!)

Les étapes des péparations 
• • •

La récolte de dons...

Et oui n'oublions pas le 4L trophy est avant tout un raid humanitaire. Nous devons donc apporter du matériel scolaire et sportif aux enfants (2 cartables pleins de fournitures scolaire & 2 sacs de matériel sportif). Nous avons donc fait appel à la générosité de magasins Vannetais, Artéis et Star Jouet qui nous ont fourni des crayons, des ciseaux, de la peinture... Ainsi qu'aux enfants de l'école St Anne de Plescop. La classe de CE2 a organisé une collecte ce qui nous a permis d'offrir aux enfants marocains l'accès à l'éducation dans de bonnes conditions. Nous avons eu aussi la chance de pouvoir apporter du matériel médical grâce au magasin Bastide de Séné qui nous a fait don de 2 fauteuils roulants, de compresses, de gants et de seringues !

Les CE2 de l'école St Anne accompagnés de leur institutrice Christine. 
• • •

Après tout ça je crois que nous sommes presque prêtes ?! Il nous reste plus qu'à préparer nos affaires personnelles et à ranger la voiture ! Il nous aura fallu plusieurs essais avant d'arriver à la charger correctement, c'est-à-dire tout mettre et que rien ne bouge tout en ayant accès facilement à nos vêtement et à la nourriture ! C'est réussi nous pouvons aller nous coucher pour une dernière nuit avant le départ !

le chargement 


Après presque un an de préparation il est enfin l'heure de partir !

2

14 février 2017...

C'est le grand jour, nous ressentons à la fois le stresse d'avoir oublié quelque chose, que la voiture tombe en panne avant d'arriver à Biarritz... L'aventure commence ! Nous avons rendez-vous avec 8 autres équipages direction Biarritz (Cathy & Claire, Morgane & Quentin, Lindsay & Théo, Loic & Maxime, Nicolas & Luc, Marie & Manon, Emerick & Mathis, Camille & Berenger) C'est aussi avec eux que nous allons passer ces 10 jours de routes, de pistes et principalement les nuits en bivouac. Une pause déjeuné à La roche / Yon et c'est reparti. Après quelques arrêts pour faire le plein des 4L mais aussi un pour les chauffeurs nous arrivons vers 21h à Biarritz pour une bonne nuit en Couchsurfing. Sur la route aucun souci avec la voiture, on croise les doigts pour que ça continue comme ça !

Notre couchsurfeur 
3

15 Février : Les verrifs ! Nous voilà enfin presque officiellement dans l'aventure. Eh oui ! Il il faut que l'on passe tous les contrôles aujourd'hui !Le stress est toujours présent mais aujourd'hui c'est plus la peur d'avoir oublié quelque chose d'obligatoire ou que la voiture ne soit pas conforme aux exigences de l'organisation ! Nous passons finalement les verrifs' de la 4L, ainsi que les nôtres (administratif et médical) sans aucun problème ! On a enfin notre bracelet rouge... c'est officiel on peut partir !

Nous avons donc tout l'après-midi pour commencer à apprécier l'ambiance du 4L Trophy ! Sur le village départ des animations ont lieu toute la journée, le briefing de Jean Jacques mais aussi de belles 4L ! C'est l’occasion de rencontrer de nouvelles personnes tous ça autour d'un bon pique nique et de quelques bières. En fin d'après midi les dernières préparations des 4L sont faites pour être prêts demain pour le grand départ. A 18h le parc se réouvre on peut sortir... Pour notre part on va faire quelques provisions pour le début de l'aventure et on repart dormir à notre couchsurfing. Nous avons aussi profité de la présence de la croix rouge sur le Village départ pour faire don des 10kg de denrées alimentaires offert par l'Intermarché de St Héand.

16 février... le grand jour, le départ officiel !Nous voilà tous réunis ! 1500 4L, 3000 participants ainsi que toutes l'organisation est présente sur le village départ ! Sans compter que famille, amis, sponsors sont aussi présents, il faut le vivre pour comprendre ce que ça représente ! La présence d'autant de 4L réunis est tout simplement magnifique ! 1er briefing officiel de Jean Jacques, directeur et créateur de la course. Ce briefing est plein d'émotion, c'est la 20 ème édition et cet événement est de plus en plus grandiose... Tout en conservant l'esprit de solidarité qui fait de lui un raid unique !

Jean Jacques 

Il est 13h, c'est enfin l'heure de partir ! Moment plein d'émotion, on attend ce moment depuis maintenant un an. Nous allons rouler quelques km, nous nous sommes fixé rendez-vous un peu après Biarritz pour se retrouver entre Bretons afin de faire la route ensemble. Après un pique-nique nous nous mettons d'accord sur l'itinéraire et fixons un point de rendez-vous pour le soir dans le cas où nous n'arrivons pas à tous se suivre sur la route.

Nous voilà en route vers Salamanque en Espagne. On a perdu rapidement l'ensemble du convoi on fait donc route seules. En route on fait quelques rencontres lors d'arrêts sur les stations essences ou en communiquant grâce aux ardoises... On profite aussi pour s'arrêter et apprécier les magnifiques paysages d'Espagne.

Nous arrivons vers 22h à Salamanque où nous retrouvons les autres équipages avec qui nous étions partis. C'est l'heure de la première nuit en tente que nous allons vite regretter! En effet nous avons très peu dormi, il faisait très froid.


Repas rapide arriver à Salamanque... en dessert des bonbons haribo 😀
4

Après une nuit plutôt difficile à Salamanque nous voilà de retour sur la route. Aujourd'hui l'objectif est d'arriver à Algéciras.Pour commencer il va falloir se réchauffer un petit peu. Nous nous arrêtons à une station essence pour faire le plein de la voiture mais aussi pour prendre un petit dej' avec un café bien chaud! Il est le bienvenue, on est gelée!

Malgré le froid et la fatigue, nous passons de bons moments de rigolades dans la voiture ! 

Nous reprenons ensuite la route et nous retrouvons vite toutes seules... Les paysages sont magnifiques, en arrivant à Caceres nous décidons donc de nous arrêter faire quelques photos.... c'est là qu'on se retrouve au milieu d'un champ de nid à cigognes.

Champ de cigogne vers Caceres 

Sur la route une voiture de l'organisation nous double.... c'est un véhicule média. Après quelques photos ils continuent leur chemin... A notre grande surprise quelques semaines après notre retour en regardant le reportage sur C8 nous avons la surprise de voir qu'en réalité, ils nous filmaient !

Nous passons sur la vidéo à environ 4min 

Après une bonne journée de route nous arrivons enfin à Algéciras. C'est là que nous allons faire notre premier bivouac avec environ 3000 autres personnes. C'est juste grandiose, de petits groupes de 4L se forment. Nous faisons d'autres rencontres autour d'un verre, puis de 2, puis de 3... une bonne soirée. Nous profitons demain on prend la route seulement dans l'après-midi, on aura le temps de se reposer ! Eh oui ! le 4L trophy s'est connu pour sa solidarité mais aussi pour ses apéros, faut pas le cacher!

Bivouac d'Algéciras 
5

Un matin un peu difficile, la nuit a été courte ! Nous sommes malgré tout toujours en forme et prêtes pour le départ vers le Maroc. Nous commençons la journée par allée faire les provisions. Et oui au Maroc, sur les routes que nous allons emprunter il n'y aura pas beaucoup de magasins... On part donc faire le stock de nourriture pour les midis ainsi que pour les soirées sur les bivouacs ! Nous en profitons pour aller chez décathlon racheter une table et des tabourets, celle que l'on avait prévue c'est cassée dès le 1er soir. (A notre grande surprise avec d'autres trophistes, on aura le droit à une haie d’honneur de la part de toute l'équipe du Décathlon avec les applaudissements !)

Il est maintenant l'heure du briefing de Jean Jacques. Et oui nous en avons un tous les jours pour nous donner les consignes de chaques étapes. Sans oublier chaque jour nous avons le JT résumant l'étape précédente. C'est généralement un moment de rigolade !

Il est maintenant l'heure de prendre le départ vers le port afin de prendre le Ferry direction le port de Tanger au Maroc. Cette étape va nous paraître interminable ! Nous nous retrouvons toujours en dernières dans les files d'attente... et à chaque fois on nous dit "il n'y a plus de place sur le bateau" "allez y il reste quelques places finalement" on va nous faire le coup environ 5 fois... jusqu'au moment où nous allons finalement réussir à embarquer. Nous serons la dernière 4L à monter, devant nous un 4x4 de l'organisation. (10 autres 4L embarquerons sur un autre bateau...) Dans le bateau nous aurons tout juste le temps de faire les papiers d'autorisation d'entrée sur le territoire. Nos passeports sont tamponnés c'est parfait on peut continuer l'aventure. Seul petit souci nous n'avons pas eu le temps de changer l'argent. Nous devons rejoindre les voitures pour débarquer au Maroc. Chance pour nous en embarquant les dernières nous débarquons les premières. Nous n'avons donc aucune attente au poste de douane.

Port d'Algéciras - Embarquement 

Une fois passé tous les postes sécurités du port nous nous arrêtons changer la monnaie. Puis nous reprenons la route de nuit direction l'université de Rabat. Où nous serons accueillis par les étudiants pour un bivouac au sein de leur université. Nous retrouvons un équipage avec qui nous avons sympathisé, Pierre & Camille. Le sommeil se fait sentir, ce soir nous ne traînerons pas à aller nous coucher.

 route de nuit vers Rabat, nos 1er km au Maroc
6

Nous prenons la route aujourd'hui en direction de Boulajoul. Cette étape va encore se passer sans aucun souci. Nous découvrons le Maroc avec joie, les paysages sont variés et tous aussi beaux les uns que les autres. En arrivant dans la région de Boulajoul, surprise, il neige ! Nous profitons du village pour faire une pause, nous retrouvons là des belges rencontrés la veille. On va donc profiter pour se réchauffer et goûter la gastronomie marocaine. Un délicieux tajine nous est servi accompagné d'un thé à la menthe. Nous sommes bien au Maroc !

Nous repartons direction le bivouac de Boulajoul. Une fois sur place la neige ne nous fait plus tant plaisir. Elle s'est en réalité transformée en pluie et le froid persiste. La soirée est difficile et nous paraît très longue ! Une soupe et un tajine nous sont servis sous les tentes ça nous réchauffe un peu mais ce n'est pas suffisant pour améliorer la soirée. Le terrain s'est transformé en un champ de boue. On va se coucher tôt, il n'y a que ça à faire avec un temps comme ça !

A Boulajoul fou ta cagoule !

Bivouac de Boulajoul 
7

Enfin nous quittons le froid pour le soleil du désert. Plusieurs km de route, des pauses photos au bord de magnifiques canyons, nous arrivons enfin vers 15h à l'entrée des pistes. Premiers ensablements, premières débrouilles... On sort les moquettes de désassemblage, d'autres équipages viennent nous aider pour pousser la voiture roule enfin, on peut repartir.

Sur la route... 

Arrivée au bivouac de Merzouga notre objectif n°1 se concrétise ! C'est le moment de donner les dons. Mais avant ça il faut vider la voiture, on a ranger le matériel sous le reste de nos affaires... C'est un plaisir de discuter avec les bénévoles de l'association enfants du désert ! Nous partons ensuite installer notre tente au milieu de celle de nos amis bretons. Nous profitons pour ranger notre voiture et faire sécher les affaires mouillées la veille à Boulajoul. Nous profitons ensuite de la soirée en bonne compagnie autour de quelques bières et d'un feu de camp.

Bivouac de Merzouga 
8

Aujourd'hui nous partons en compagnie de Nicolas & Luc, des amis Vannetais pour notre première boucle sur les pistes. Pour nous tous se passe bien, nous avons juste eu à régler notre ralenti. Pour les gars c'est un peu plus compliqué leur bouchon de radiateur saute... Une journée au top où nous avons pu bien profiter des paysages désertiques et des bacs à sable.


Les pistes 

C'est aussi le moment pour la pose toilettes dans le désert ! On vous avouera que c'était un des défis qu'on c'était lancées!

La vue de nos "toilettes" 

Une fois de retour au bivouac s'est parti pour une soirée... Ce soir c'est soirée déguisée. C'est aussi le soir de la surprise promise par l'organisation pour les 20ans. Nous avons le droit à une surprise organisée par l'un des sponsors de l’événement, Virgin Radio. La surprise est une soirée retransmise en direct sur les réseaux sociaux avec un DJ, DJ Addal. Nous passons une super soirée, quelques verres plus tard c'est le moment d'aller se coucher.

9

Nous repartons toujours en compagnie de Luc & Nicolas pour une deuxième journée sur les pistes marocaines. Quelques photos avec un dromadaire, quelques km plus loin nous faisons une pause repas, ce midi au menu c'est pâtes bolognaise, mais tous ça dans un cadre plutôt sympa, au milieu du désert. Des normands vêtus de leurs vêtements de lumière se joignent à nous pour partager ce festin. Une fois repris la piste nous allons rencontrer un petit problème, notre câble de frein va se détacher... En bref un tout petit problème, 5 min plus tard il est rattaché et nous repartons.Ce soir sur le bivouac ça va être plus calme ! Nous avons du sommeil en retard, nous nous contenterons d'un thé pour nous réchauffer un peu avant d'aller nous coucher.

10

23 Février... Aujourd'hui on part pour la plus longue étape du séjour. Nous partons pour 2 jours en "autonomie". Pour faire simple on fait une journée de piste et une journée de route pour rejoindre Marrakech.

On ne peut pas partir le ventre vide, on profite de notre dernier petit déjeuner en bivouac. Pain marocain, confiture, miel, café, thé... de quoi bien se remplir le ventre !

Avant de partir nous voyons que Denis Brogniart, parrain de l'édition est arrivé sur le bivouac, on décide donc d'aller le faire poupifier !

Allez on est parti ! Nous prenons la route en convoi de 4 4L. Après quelques km de pistes nous voilà à l'arrêt. Une des 4L est en panne, on va attendre plus d'une heure que la méca arrive. En attendant on s'improvise gendarme et on pique-nique en utilisant comme table un capot. Au menu ce midi, Sandwich au patté !

Une fois de retour sur les pistes nous sommes un peu en retard !

Les 4 4L de notre convoi: Nous, Thibault & Elisa , Cathy & Claire, Luc & Nicolas. 

Nous évitons de faire trop de pauses. Mais vient l'heure où le soleil commence à se coucher, et ce soir on veut faire notre feu de camp dans le désert. On croise un vendeur de bois à moto, on s'arrête donc avec lui et les négociations commencent avant l'achat.

On repart, il ne faut plus perdre de temps. Une fois qu'il fait nuit nous n'avons plus le droit de rouler. Il nous faut donc trouver un lieu sympa, pas trop près des villages pour ne pas être dérangé pendant la nuit.

Un peu avant que nous nous arrêtions nous nous faisons stopper par les journalistes. En effet, l'équipe d'auto moto tourne dans le désert. L'émission est présentée par Denis Brogniart. On aligne les voitures et quelques essais plus tard il a enfin la bonne prise. On discute, quelques autographes et quelques photos avec lui et c'est reparti. (Nous ne passerons finalement pas dans l'émission...)

Il ne faut plus perdre de temps, il fait presque nuit.

Nous finirons par nous installer avec d'autres 4L pour passer la nuit.

• • •

24 Février... Nous repartons tôt le matin. Mais on va vite désenchanter. On n'a qu'une hâte c'est arriver à Marrakech, la fatigue se fait sentir... Mais notre 4L en a décidée autrement. Elle décide de tomber en panne, impossible de redémarrer elle cale dès que l'on accélère. La méca finit par arriver, rien de grave il suffit de régler l'accélérateur, en 5min c'est fait et on repart. En attendant on peut profiter du lever de soleil sur le désert... c'est au final assez plaisant.

Une fois repartis nous allons jusqu'à Ouarzazate. C'est là que les pistes se terminent, on retourne sur les routes.

On profite pour changer notre filtre à air pour en mettre un tout neuf et tout propre. Et on repart. Quelques km plus loin, la faim se fait sentir. On s'arrête donc manger un tajine dans un petit restaurant. c'était délicieux!

Une fois reparti faisons quelques poses sur la route pour faire des photos. Nous passons du chaud au froid en arrivant au col de Tichka où il y a de la neige... C'est magnifique mais très frais ! Nous n'avions pas vraiment prévu ça, on est encore en short et en Tshirt.

Nous arrivons enfin à Marrakech. On s'attendait à mieux comme accueil mais tant pis... on est contente, on est arrivée à la fin du périple et sans gros problème. On passe un coup faire quelques verrif sur la voiture au stand méca.

Après un réglage du démarreur et de l'embrayage (la pédale), on va à notre hotel. Là-bas nous allons au restaurant puis une bonne douche et nous retrouvons Claire & Cathy et Armand & Vincent pour aller faire une petite visite nocturne de Marrakech.

Il est maintenant l'heure de dormir. Une bonne nuit dans un vrai lit va nous faire le plus grand bien.

11

Aujourd'hui nous nous décidons de nous lever assez tôt, la grass' mat' attendra notre retour en France, on veut profiter du temps que l'on a pour visiter Marrakech.

Nous commençons par aller voir un magasin proposant des huiles. Après avoir fait le stock d'huile d'argan nous partons en direction du Souk... quelques achats, un bon repas sur les toits, de retour des achats...

Nous retournons ensuite à l’hôtel pour nous préparer pour la soirée de clôture et prendre un petit apéro avant d'y aller.

Une fois prête nous prenons un taxi avec Cathy & Claire pour se rendre Chez Ali.

Dernier Briefing, dernier JT, remises des récompenses... Repas (couscous!!!) et après un spectacle, c'est l'heure de fêter la fin du trophy. Vu les photos vous comprendrez vite que l'ambiance était bonne! Nous rentrerons finalement à l'hôtel vers 5h30... Il nous reste plus beaucoup de temps pour dormir...

12

Nous avons aujourd'hui une journée pour remonter de Marrakech à Tanger et faire la traversée. La nuit a été courte mais on arrive quand même à se lever ! Les affaires préparées, on repart en route à bord de notre 4L.

On a fixé un rendez-vous avec mon oncle et ma tante sur la route pour manger avec eux, ils rentrent eux aussi de vacances au Maroc. Rendez-vous fixé, on les retrouve à Kenitra.

Nous reprenons la route sans trop tarder pour le port de Tanger. Une fois sur le port nous apprenons que l'on doit attendre 0h pour prendre le ferry. On va donc s'occuper comme on peut... on mange, on dort... et nos amis Cathy & Claire arrivent enfin. Mais pas vraiment en 4L, en dépanneuse... On embarque enfin sur le ferry, premier banc que je trouve, je me couche dessus, c'est parti pour finir ma nuit.

Une fois arrivées à Algéciras, il faut trouver un hôtel. En effet on est bien fatiguée et on ne veut pas laisser les filles toutes seules avec leur 4L en panne! La solidarité du Trophy !!! On sangle donc leur 4L à la nôtre pour la tirer jusque l'hôtel. On rappelle qu'elles ont une F6 et nous une berline, le pois n'est pas tout à fait le même mais ça roule quand même !

Une fois à l'hôtel, on ne traîne pas, le temps de se changer, aussitôt couché on dort !

13

Nous remontons en 2 jours, un premier pour l'Espagne et le deuxième la France. Nous sommes accompagné de Vincent & Armand ainsi que de Claire & Cathy qui ont fini par nous rattraper avec une voiture de location. Sur la route il faut bien s'occuper... on improvise un Petit bac oral. C'est un nouveau concept de jeu assez sympa!

L'aventure se termine là ! Une bonne fatigue, des souvenirs plein la tête, de nouveaux amis, une voiture à ranger et nettoyer, pleins de gens à remercier... Bref le 4L Trophy !

On le dit souvent, mais je pense qu'il faut l'avoir vécu pour vraiment en prendre conscience... autrement dit je pense que mon récit ne sert à rien car... (appart peut être vous donner envie de réaliser ce projet ?! )

Le 4L trophy ne se raconte pas, il se vit!

Choukrane beaucoup !