Ou : une semaine à Ténérife.
Du 30 mars au 6 avril 2017
8 jours
Partager ce carnet de voyage
1

La compagnie low cost Ryanair offre beaucoup de vols à bas prix depuis l'Europe. Depuis Cardiff, il y a un vol par semaine pour Tenerife, la plus grand île des Îles Canaries. De part son climat méditerranéen, Tenerife est aussi connue comme : l'île du printemps perpétuel ! 😀 Les Canaries sont un archipel de l'océan Atlantique situé au large du Maroc. Il s'agit d'une des 17 communautés autonomes d'Espagne.

Drapeau et carte des Canaries 

Il y a quasiment un an de cela, me voici donc en route (ou plutôt, en vol) pour Tenerife. L'île possède deux aéroports : un au nord, à Santa Cruz (la capitale), et un au sud. J'ai atterri au sud, puis ai pris un bus en direction de Costa Adeje, où notre appartement Airbnb nous attendait. Nous avons trouvé un appart dans une résidence en bord de mer, avec une terrasse avec vue sur la piscine ! Pour seulement 30€ par nuit.

Résidence et petit dej' en terrasse ! 😀

Selon un article de Spain-Tenerife.com, Costa Adeje et une "station chic sur la côte ouest de Tenerife qui attire le voyageur exigeant appréciant les plages, la relaxation, l'amusement, l'aventure, et le soleil !" 😉

Aperçu de Costa Adeje 

Costa Adeje est (malheureusement 😦) très touristique (comme il fallait s'y attendre !) et regorge donc de British (venus se bourrer la gueule et devenir couleur rouge écrevisse au soleil). Mais bon.

2

Pour notre deuxième jour à Tenerife, nous avons pris un bus en direction de Los Gigantes (toujours sur la côte ouest mais plus au nord - voir carte au début de mon article 😀). Note : il est facile de se déplacer sur l'île, si l'on est un minimum organisé. Los Gigantes (les Géants) sont une destination incontournable sur l'île. D'énormes falaises y plongent dans l'océan Atlantique, d'une hauteur allant de 300 à 600 mètres.

Arrivée à Los Gigantes 

Nous n'avons pas vraiment emprunté le "chemin" touristique dans cette ville, à savoir rejoindre l'unique plage bondée de touristes (et de gamins insupportables) ; nous avons en fait escaladé un mur assez haut (avec écrit en gros INTERDIT et Propriété privée 😉) et avons donc trouvé une sorte de plagette privée beaucoup plus sympathique ! 😀 Personne n'est venu nous mettre dehors, donc on en a profité ! 😉

Plage privée 

Après une petite baignade dans la "piscine improvisée", nous avons quand même rejoint le village et la "foule"... pour déguster un smoothie en terrasse ! 😉 Et faire un petit tour dans les boutiques de souvenirs.

Los Gigantes 
3

Pour notre troisième jour, nous avions décidé de louer une voiture afin de pouvoir nous déplacer plus facilement sur l'île. Il est très facile de louer une petite voiture pour une journée pour une trentaine d'euros ; nous l'avions réservée la veille et récupérée le matin dès l'ouverture de l'agence. Nous voilà donc partis, en suivant les panneaux, vers le parc national du Teide ! 😀 Le Teide est un volcan de 3700 mètres d'altitude, situé au centre de l'île de Tenerife (voir la carte en haut de mon article). Le parc est inscrit à l'UNESCO. N'étant pas pressés et n'ayant pas de destination précise, nous avons fait quelques stops tout au long de la route, pour profiter des paysages et aussi pour prendre quelques photos - bien sûr ! 😉

On the road 

Un de nos premiers arrêts a été pour mieux observer un paysage orange/rougeâtre comme le Colorado.

On the way 

Et nous voilà repartis dans notre ascension. Il était agréable pour moi de conduire à cette heure matinale (malgré la route de montagne et donc les lacets) car il n'y avait pas encore beaucoup de circulation !

On the road again 

Arrivés en bas du téléphérique pour monter en haut du volcan, nous sommes dépités en voyant le prix (et la température au sommet !) et décidons de continuer notre promenade sans monter. Je ne me rappelle pas exactement de ce qui s'est passé, mais à un moment nous avons franchi la "frontière" entre le sud et le nord de l'île, et le climat a totalement changé !!! C'est fou ! :O Nous avons alors été ravis d'avoir choisi une location dans le sud de Tenerife et non pas du côté de la capitale (située au nord)... 😉

C'est le nord 

Nous avons donc très vite rejoint le "bon" côté (de la force) ! 😉 Avec d'autres arrêts fort sympathiques.

Sur la route 

Et nous reprenons la route, cette fois-ci en direction de Masca, qui sera notre dernière étape de la journée. Située au pied des montagnes, Masca est l'un des endroits les plus pittoresques de l'île. Le village est assez difficile à atteindre, mais le voyage en vaut la peine ! 😀Ravins profonds, flore verte, routes sinueuses... Bref, un paysage à couper le souffle. Nous profitons de la vue avec une bonne glace ! 😉

Masca <3 

Waouh ! 😀

4

En nous renseignant sur les îles Canaries, nous avons remarqué que La Gomera était l'île la plus accessible depuis Tenerife. Pour ce qui était probablement la première fois de ma vie, nous avons réservé un "voyage organisé" ! Nous nous sommes retrouvés avec beaucoup de vieux, mais bon... 😉 Nous embarquons donc sur le ferry, en direction du soleil levant (ou pas, mais ça sonnait plutôt bien... 😀).

Sur le ferry 

Arrivés à La Gomera, notre bus pour la journée nous attend, ainsi que notre guide... qui parle couramment Espagnol, Anglais, Français, Allemand, et Italien, je crois. Pas trop mal, dans le genre ! Nous apprécions les paysages depuis la vitre du bus, jusqu'à notre premier arrêt dans une sorte de jardin botanique. Note : les bananes poussent à l'envers sur cette île ! 😀 Normalement, c'est de haut en bas.

Végétation 

Nous longeons ensuite la côte au nord de l'île (ici aussi, il y a des nuages dans le nord !). C'est d'ailleurs dans ce coin là que nous nous sommes arrêtés pour déjeuner - dans un "resto" absolument dégueulasse.

Au nord

Malgré la petite superficie de l'île (372 km^2), les paysages (et le climat) sont très différents.

Paysages 

Un de nos prochains arrêts sera Los Roques... des gros menhirs quoi ! 😀

Los Roques 

La journée se termine par une courte escale dans la ville de San Sebastián de la Gomera, où nous allons reprendre le ferry pour Tenerife. Nous en profitons pour nous détendre à l'ombre (avec une glace 😉).

San Sebastián 
5

Pour notre dernier jour ensemble à Tenerife, nous avons profité de la plage de Costa Adeje et sommes allés passer la soirée à la plage de Las Américas, située à seulement quelques kilomètres. Il s'agit de LA capitale festive de Tenerife : boutiques, restaurants, salles de concert, cabarets, discothèques... Pas vraiment notre délire, mais nous voulions y jeter un coup d'oeil ! 😉 Nous avons apprécié le coucher de soleil.

Coucher de soleil à Las Américas 

Aux hasards de notre virée, nous apparemment rentrés dans une sorte de complexe privé... 😉

Puis, nous avons rejoint l'artère principale (money money !), où nous avons assisté à un spectacle d'eaux et lumières, ainsi qu'à un petit concert de Flamenco (un peu par hasard).

Las Américas 
6

Pour mon dernier jour aux Canaries, j'ai voulu 1) me rapprocher de l'aéroport et 2) découvrir un nouveau coin ; me voici donc partie vers l'est (mais toujours au sud), direction la Costa del Silencio. J'ai préféré cet endroit mille fois plus que las Américas ! Il s'agit en effet de la côte sauvage, bordée par un sentier littoral.

Costa del Silencio 

J'avais entendu parler de la plage du Médano, et ai donc décidé de me diriger là-bas. Manque de pot, il n'y avait qu'un seul bus par heure, et j'avais loupé le précédent... J'ai donc fait du stop (ça faisait longtemps) ! Un "hippie" (lol) d'Amérique du Sud m'a pris dans sa camionnette, et nous voilà en route ! 😉

El Médano 

Pour finir mon séjour, j'ai passé la nuit dans une sorte d'auberge de jeunesse située à 5 minutes de l'aéroport. Des gens super accueillants, habitant dans une ferme avec une vue magnifique. Je recommande carrément cet endroit ! 😀 Le nom : EcoHostal Finca Serena, à Atogo.

EcoHostal Finca Serena