Carnet de voyage

Cabo Verde

10 étapes
1 commentaire
2
C'est parti pour une semaine au Cap Vert avec Terdav ! :-) Note : les photos de couvertures viennent de maximumwall.com (j'ajouterai les miennes a posteriori)
Du 12 au 19 janvier 2020
8 jours
Partager ce carnet de voyage

Bonne année 2020 chers lecteurs !

😀

Comme vous le savez peut-être, j'ai (officiellement) démissionné de mon poste et ai donc quitté la Chine, ouais ! 😀 Je suis actuellement en recherche d'emploi (oupa), et suis donc prête et dispo pour une semaine de vacances / voyage / rando au Cap Vert ! Pourquoi le Cap Vert ? La réponse... en images ! 😉

Ou-et-quand.net 

Contrairement à d'habitude (ou à "souvent"), je ne pars pas en solo mais accompagnée. Très accompagnée même puisque je pars avec une agence de voyages : Terres d'Aventure, ou Terdav pour les intimes.

• • •

Contrairement à d'habitude (une impression de déjà-vu peut-être ?), je pars sans mon cher et tendre appareil photo (*crise cardiaque*) et sans mon MacBook bien aimé, et vais tenter une approche moins puriste avec mon smartphone (chinois) et... ma nouvelle acquisition ! 😀 Roulement de tambour.........



ZE GoPro Hero 7 black *-*




Donc, peut-être pas de posts (anglicisme : message sur un forum ou un blog) tous les jours, peut-être pas de photos tous les jours (car J'AIME les voir sur mon bô et grand écran Apple et les recadrer / retoucher / photoshopper), mais quand même quelques niouses (nouvelles) par-ci, par-là. Donc, on s'abonne ! 😀

• • •
Aperçu de mon périple (qui sera détaillé dans les posts ci-dessous) 
J1

Vol pour São Vicente. Transfert et nuit à l'hôtel à Mindelo.

  • Hébergement : en hôtel
  • Transfert : véhicule, entre 0h30 et 1h
• • •

Le Cap Vert, Cabo Verde en portugais, est un État insulaire composé d'un archipel de dix îles volcaniques. Situé dans l'océan Atlantique, au large des côtes du Sénégal, l'archipel se divise en deux séries d'îles : au sud les îles de Sotavento, et au nord les îles de Barlavento (où se situent, entre autres, les îles São Vincente et Santo Antão, que nous allons explorer).

Rendez-vous à Roissy à 4h30 du matin... Ouille, ça pique ! 😉 Les 6 heures de vol de sont plutôt bien passées car, n'ayant pas de voisin, j'ai pu m'allonger et donc dormir environ 2 heures ! :) J'ai ensuite bouquiné un peu sur ma liseuse (oui oui, entre la GoPro, le smartphone, le e-book... je suis carrément "à la page" ! Mouhaha).

Atterrissage à Mindelo sous le soleil, et découverte des habitants accueillants et chaleureux. La devise ? "No stress" ! Un petit air de Bali ! ;-) Ah, j'aime les îles... Rencontre avec Tatiana, qui sera notre guide capverdienne, dépôt rapide des sacs à dos à l'hôtel, et midi arrive (14h en France). Nous sommes 8 à aller manger un délicieux mérou grillé sur la plage (punch local + poisson + frites + légumes frais + café pour 10 euros), puis c'est l'heure de la baignade !

Aoutch, elle est plutôt froide en fait... Je suis une des seuls courageux (fous ?) à aller dans l'eau. Je décide de rester un peu sur la praia alors que les autres partent en promenade, afin de découvrir la ville par moi-même.

Mindelo, c'est mort +++ le dimanche. C'est mignon, avec ces petites maisons colorées, c'est l'Afrique quand même, pauvre, mais différente. Je ne me suis pas faite trop harceler ni suivre etc.

Note : certains de mes amis m'appellent souvent "lucky girl" (spéciale dédicace Émilie). Je dois avouer avoir encore fait fort ces jours-ci, avec, entre autres, une rentrée d'argent inattendue suite à la fin de mon contrat, une opportunité d'entretien pour un poste qui m'intéresse, l'arrivée de mon matériel de GoPro juste 2 heures avant mon départ pour Paris, un TGV qui roule, un super hôtel à Roissy (le CitizenM), une rangée entière dans l'avion... Et là, une chambre d'hôtel seule pour cette nuit alors que les autres sont tous par deux (car j'ai réservé la dernière et que nous sommes 15). :-)

Note 2 : post écrit depuis mon smartphone donc, avec aucune retouche sur les photos, aucun point de vue sur le texte, bref, à l'arrache !

Il est 18h, je ne vais pas tarder à rejoindre le groupe pour un dîner traditionnel avec de la musique et des danses traditionnelles. Baila baila toda la noche et demain c'est randonnée ! ;)

J2

Bateau (1h de traversée) pour Porto Novo, sur l'île de Santo Antão. Court transfert pour Ribeira das Patas. Randonnée à la découverte des paysages semi-arides de Ribeira das Patas, entre oasis de cultures, lames basaltiques et villages d'agriculteurs. Descente à pied jusqu'à votre hébergement à Chã de Morte. Nuit chez l'habitant.

  • Heures de marche : entre 4h et 4h30
  • Dénivelé + : 380 m
  • Dénivelé - : 490 m
  • Hébergement : en pension
  • Transfert : véhicule, entre 0h30 et 1h
• • •

Le réveil a sonné à 5h45 (sniff), nous avons dégusté un super petit déjeuner avant de rejoindre le port et de monter dans le ferry pour changer d'île.

Arrivés à Porto Novo, nous avons pris un minibus pour Cha de Morte et sa Ribera de Patatas. Belle randonnée dans les montagnes, paysages très secs et arides. Pour le déjeuner, pique-nique amélioré : pain, thon, maquereau, tomates cerises locales, coriandre, fromage de chèvre local, confiture de papaye locale, pommes et bananes.

Dîner et nuit chez l'habitant à Chã de Morte, où nous avons très bien mangé, et goûté au rhum local.

J3

Transfert (1h) à travers les paysages lunaires des contreforts sud jusqu’au toit de l’île. Randonnée du cratère de Cova, bordé de mimosas et de pins, sur les crêtes d’altitude. Transfert (30mn) à Vila de Ribeira Grande, petite capitale de l'île, construite autour de sa rue principale pavée aux maisons colorées, où trône l'église dans le style colonial portugais.Nuit en hébergement simple chez l'habitant au cœur de la ville ou parfois dans la vallée de Ribeira Grande à Coculi.

  • Heures de marche : entre 4h30 et 5h
  • Dénivelé + : 400 m
  • Dénivelé - : 450 m
  • Hébergement : en pension
  • Transfert : véhicule, entre 1h30 et 2h
• • •

Réveil à 7h30, mieux ! ;-) Nouvelle rando très différente de la première, dans la forêt, et autour du volcan Cova. Moins de dénivelé que la veille. Nous avons marché environ 8km.

Nous avons passé deux nuits dans une pension familiale à Ribeira Grande. Le village est plutôt mort, mais nous avons trouvé un petit bar quand même ! ;)

Tous les soirs, nous dégustons un super repas avec du poisson grillé et de la musique. Au poil !

J4

Transfert (15mn) à Coculi et randonnée dans les vallons de la large vallée de Ribeira Grande entourée de pitons et crêtes majestueux. Les chaumières, les terrasses cultivées (bananiers, canne à sucre, manioc et patates douces) et les canaux d'irrigation ponctuent notre marche. Retour (15mn de route) à Vila de Ribeira Grande. Nuit en hébergement simple chez l'habitant ou dans la vallée de Ribeira Grande à Coculi.

  • Heures de marche : entre 5h et 5h30
  • Dénivelé + : 650 m
  • Dénivelé - : 750 m
  • Hébergement : en pension
  • Transfert : Véhicule, entre 0h30 et 1h
• • •

Nous avons passé le dîner au Divin'Art, un bar resto, où il y avait un magnifique chanteur et guitariste... J'ai eu le malheur de faire part de mes goûts à la table, qui a insisté lourdement toute la soirée pour que j'aille danser et draguer ! J'ai, pour la peine fait ma timide... Dommage ! ;-) J'ajouterai des vidéos a posteriori.

Note : j'étais un peu sceptique (comme la fosse) lors des 24-48 premières heures concernant les membres du groupe, mais, finalement, il s'agit vraiment d'une très bonne bande. Certains vont même me manquer je pense !

J5

Transfert à travers les paysages montagneux des vallées de Ribeira Grande et Garça jusqu'au village côtier de Cruzinha (45mn). Randonnée le long d'un impressionnant chemin pavé surplombant l'océan. Pique-nique dans le paisible et verdoyant vallon de Corvo. L'après-midi, le chemin passe par le village perché de Fontainhas, célèbre pour ses maisons colorées, avant de rejoindre Ponta do Sol, l'ancien port florissant de l'île où il fait bon flâner. Installation chez l'habitant pour deux nuits.

  • Heures de marche : entre 5h30 et 6h
  • Dénivelé + : 640 m
  • Dénivelé - : 680 m
  • Hébergement : en pension
• • •

Grosse journée, 15 km de marche. Mais je n'avais plus mal aux mollets ni aux cuisses, et j'avais récupéré des bâtons ! Repas chez l'habitant le midi, avec une belle vue sur l'océan.



J'ai fait une petite hypoglycémie dans la dernière montée (en fin d'après-midi, pas mangé au déjeuner, en plein soleil), et cela m'a beaucoup fatiguée pour la suite (lire l'étape du lendemain)... Je n'ai pas pris de rhum arrangé le soir, et suis allée me coucher tôt.

Nous avons passé deux nuits à Ponta de Sol, avec un petit problème d'eau (pas de douche ni de chasse d'eau) au début ! ;)

Comme c'était l'anniversaire d'une de vos membres, nous avons eu le droit de chanter Joyeux Anniversaire en portugais, et nous avons mangé un délicieux gâteau au chocolat en dessert.

J6

Petit transfert matinal (15mn) pour rejoindre Ribeira da Torre, profonde vallée volcanique entourée de falaises et semée de pitons, où nous passons la journée à la découverte de la vie rurale et des cultures. Le sentier et les canaux d'irrigation nous mènent jusqu'au village de Rabo Curto dont les habitants nous accueillent pour le repas. Redescente à travers champs de canne à sucre et d'ignames. Transfert (15mn) pour Ponta do Sol.

  • Heures de marche : entre 4h30 et 5h
  • Dénivelé + : 520 m
  • Dénivelé - : 520 m
  • Hébergement : en pension
  • Transfert : Véhicule, entre 0h30 et 1h
• • •

Journée de toute pour moi, des gros dénivelés en montée et des descentes sur des cailloux qui roulent. La fatigue de la veille m'a mise KO, j'ai fait une petite hypoglycémie le matin en montée, puis j'étais nauséeuse en descente, avant le repas. Quand nous nous sommes arrêtés chez l'habitant pour déjeuner, j'ai été prise d'une sorte de fièvre et ne parvenais à me réchauffer malgré le soleil et les 25 degrés ambiants. Toute cette faiblesse a entraîné un faux mouvement et une (petite) entorse de cheville, encore... Petite grâce aux chaussures montantes et aux bâtons. J'ai eu bien du mal à finir la rando... C'était la journée de trop pour moi !

Le soir, il y avait une petite fête au village, avec un marché artisanal et de la musique.

J7

Transfert (30mn) le long de la côte, avant de remonter la luxuriante vallée de Paul jusqu'à la fin de la route. Les petits sentiers qui vont de hameau en hameau nous font traverser en balcon le cirque très cultivé de Cabo da Ribeira, où, selon les saisons, on récolte café, oranges, goyaves, légumes et tubercules de toutes sortes, et où l'on distille le rhum. Dans le petit vallon de Figueiral une famille cuisine pour nous les produits locaux. Fin de la marche dans le bas de la vallée. Transfert (30mn) par la nouvelle route côtière jusqu'à Porto Novo, bateau pour Mindelo. Dîner libre en ville.

  • Heures de marche : entre 5h30 et 6h
  • Dénivelé + : 400 m
  • Dénivelé - : 750 m
  • Hébergement : en hôtel
  • Transfert : Véhicule, entre 1h et 1h30
• • •

Bon, pas de rando pour moi du coup ! Journée passée dans un petit café, à attendre les autres, puis transfert en minibus jusqu'à Porto Novo pour reprendre le bateau jusqu'à Mindelo.

Le soir, nous sommes retournés à l'hôtel et au resto du tout premier soir. C'est comme si rien n'avait changé, mais en même temps tout ! ^^

J8

Petit déjeuner à l'hôtel et dernier temps libre à Mindelo avant votre vol retour.

• • •

Après avoir attendu 4 heures à l'aéroport, nous avons appris vers 13h30 que notre vol était annulé à cause de mauvaises conditions météorologiques. Nous sommes donc de retour à Mindelo !

Décollage demain midi, peut-être ?

• • •

C'est bon, je suis rentrée ! 😉 Notons que ce carnet de voyage est à reprendre intégralement pour y ajouter des détails, des anecdotes, etc, sur ce magnifique pays et ce beau voyage. Ciao !

Un très beau pays, une belle découverte. Des paysages magnifiques et divers. Une super guide, des superbes rencontres. Bref, je recommande +++ le Cap Vert, mais aussi l'agence Terres d'Aventure. 😀