Carnet de voyage

La Rochelle

Direction la Charente-Maritime avec la visite de La Rochelle sous la neige (phénomène rare au dire des habitants) et de l'île de Ré sous un beau soleil (beaucoup moins rare mais c'est plus agréable)
Mars 2018
2 jours
Partager ce carnet de voyage
1

C'est sous la neige que nous découvrons La Rochelle et au dire des habitants cela est très rare alors même si nous ne sommes pas vraiment équipés c'est le sourire aux lèvres et les mains gelées que nous allons visiter cette station balnéaire.

L'un des charmes de cette ville, ce sont ses rues à arcades qui abritent de nombreux commerces. Levez les yeux et vous verrez peut-être des clefs de voûte aux motifs atypiques.

Histoire de se réchauffer un peu, nous entrons dans la cathédrale St-Louis magnifiquement décorée surtout la chapelle axiale avec sa coupole.

Peut-être apercevrez-vous juste derrière la cathédrale un clocher ? Celui-ci n'appartient pas à la cathédrale mais à l'ancienne église St-Barthélemy détruite en 1568.

Non loin, admirez la façade de la Maison Nicolas Venette ornée de gargouilles et de bustes de célèbres médecins de l'Antiquité.

Mon coup de cœur de cette ville : La maison Henri II qui n'a nullement été la demeure d'Henri II mais celle Hugues PONTARD qui a su manier l'architecture pour donner l'illusion d'un hôtel somptueux.

Nous arrivons maintenant devant la Grosse Horloge qui sépare le port de la cité. Elle me fait penser à la Grosse cloche de Bordeaux. Nous profitons du port pour rejoindre les 3 Tours avec la surprenante découverte sur le chemin d'un phare qui semble comme avoir pousser entre ces ou cette maison, on ne sais pas trop.

Au loin, un peu caché par la neige, voici l'entrée du port reconnaissable avec la Tour St-Nicolas et la Tour de la Chaîne sans oublier la Tour de la Lanterne située un peu plus en bas des remparts.

La visite de La Rochelle finie direction l'hôtel pour être en forme pour parcourir l'île de Ré qui commence avec la traversée du pont. En prenant la direction de St-Martin-De-Ré pour découvrir les fortifications, nous avons la surprise de découvrir sur le route les vestiges de l'abbaye des Châteliers.

Achevée en 1156 par des moines cisterciens, vous pouvez la visiter librement et vous serez surpris par sa conservation qui permet encore d'imaginer le monument tel qu'il était au temps des moines.

Nous reprenons notre direction principale, St-Martin-De-Ré pour découvrir les fortifications Vauban qu'on peut apercevoir dés notre entrée dans la commune et sur lequel vous pouvez vous promener.

Prenons de la hauteur au sommet du clocher pour avoir un vue imprenable sur les fortifications. Vous remarquerez aussi cette église qui fut détruite au total 3 fois et aujourd'hui peu d’éléments d'origine sont encore visibles.

Au bout de l'île, découvrez le phare des baleines sur la commune St-Clément-Des-Baleines, c'est le plus haut de France avec 57 mètres, vous pouvez accéder au sommet mais nous n'avons pas voulu faire un remake de la scène du phare dans "Le petit baigneur" mais nous avons pu profiter d'une magnifique vue sur la mer.

La découverte de cette île fut une réelle surprise car à entendre les gens, il y avait une prison et un phare à voir, pas top comme programme. Je vous laisse donc imaginer mon bonheur à la découverte de ces fortifications Vauban et de cette abbaye, que j'espère vous aurez également la chance de voir.