Taïwan est la destination que Loïc attendait le plus. Cette île a su me surprendre car elle est tout simplement inclassable. De la jungle au sixième plus haut building du monde, il n'y a qu'un pas.
Du 29 novembre au 20 décembre 2018
22 jours
Ce carnet de voyage est privé, ne le partagez pas sans l'autorisation de l'auteur.
1

Le 29 novembre au matin, nous arrivons à l'aéroport de Fukuoka mitigés entre l'excitation et la nostalgie. Nos gros sacs sur le dos nous arrivons tout de même souriants devant le comptoir pour récupérer nos cartes d'embarquement et là, douche froide. L'agent au sol nous dit que nous devons présenter un justificatif pour pouvoir embarquer (billet d'avion qui indique que nous quittons Taïwan à telle date). Heu, oui avec plaisir mais non, nous n'avons absolument pas de ticket à présenter puisque nous ne savons pas si nous allons aimer le pays et vouloir y rester ou vite en partir. Après quelques échanges nous arrivons tout de même à expliquer notre situation et l'environnement dans lequel nous voyageons, nous obtenons donc nos sésames pour monter dans l'avion mais avons dû signer une décharge stipulant que nous ne nous retournerons pas contre la compagnie aérienne si nous sommes gentiment refoulés à l'arrivée à Taipei. Le décor est planté et le stress m'envahi. Loïc, tel un Bouddha reste d'une zénitude qui me dépasse, il arrive à me rassurer et en effet : Que risque t'on à part devoir revenir au Japon ou choisir une autre destination ? Pas grand chose, après tout on voulait de l'aventure et ne pas savoir de quoi demain sera fait, nous voilà servis !

Le vol se passe sans aucun problème, je m'écroule et dors quasiment tout le trajet ! Une fois arrivés nous rencontrons un douanier super gentil et on ne peut plus fier de voir des petits Français arriver sur son île. Il discutera même un peu de nos précédents voyages en voyant les tampons sur le passeport de Loïc. Le comble c'est qu'il n'a absolument pas évoqué un éventuel départ de Taïwan. Je n'ai même pas eu le temps de stresser que j'avais déjà le tampon sur mon passeport ! Plus de peur que de mal, ces Japonais et le contrôle c'est quelque chose !


Nous prenons le train en direction de notre logement et la magie opère tout de suite. On croirait presque que King-Kong va surgir de nul part tant le paysage est vert et luxuriant. J'ai du mal à ne pas sourire bêtement en regardant par la fenêtre, c'est la première fois que je vois un paysage comme celui là.

Nous arrivons à la gare de Ximending mais il est encore trop tôt pour le check-in et le poids des sacs commence à se faire sentir. Nous cherchons donc des casiers pour pouvoir les ranger le temps que nous puissions disposer de l'appartement. Nous avons dû accélérer le pas et doubler un autre couple de touriste car seulement 1 casier était disponible, la course fût rude, comme si nos vies en dépendaient. 1-0 pour nous, oui, on le concède c'est pas beau et même plutôt très vilain de faire ça mais c'était pour préserver nos petits dos et notre santé mentale. Depuis, nous arrivons tout de même à nous regarder dans le miroir chaque matin et apparemment le karma ne nous a pas encore retrouvé !

Nous avons très faim et jetons notre dévolu sur un restaurant où nous mangerons du risotto : A la tomate et au bœuf pour Loïc, au pesto pour moi. Un pesto plutôt étrange puisqu'à la place du basilic ils utilisent du persil... Surprenant mais appétissant.

Sonne 16 heures, nous entrons dans notre petit appartement très mignon et surtout très bien situé nous n'en ressortirons qu'aux environs de 17H30. Nous tomberons par hasard sur une belle pépite : Le Ximending Mazu Temple autrement appelé le Taipei Tianhou Temple. C'est un temple dédié à Mazu, la déesse de la mer. Il est bien caché dans une rue et vaut le détour car il n'est pas très connu et donc assez calme. Il est assez plutôt bling-bling ça nous change des temples Japonnais qui sont très sobres.

Taipei Tianhou Temple 

Pour le repas nous avons opté pour le night market de Ximen à seulement deux minutes à pied de notre logement. Des raviolis, des brochettes et des naans avec des petits morceaux de légumes. Le tout était très bon et vraiment pas cher. Nous avons fait la rencontre ce soir là du stinky tofu, oui oui le tofu puant, ça laisse rêveur. Quand on a la "chance" de le croiser on comprend bien son appellation puisque pour notre part on l'aura d'abord senti avant (bien avant) de le voir. L'odeur est proche de celle d'un champs qui vient de recevoir sa tonne de belle bouse de vache bien fraîche. J'ai pu lire sur internet que certains assimilent l'odeur à celle du munster, je pense que ces gens là n'ont jamais senti de munster car, certes, c'est un fromage qui sent fort mais il a au moins le mérite de ne pas sentir les toilettes sales contrairement au tofu puant. Un autre élément chamboulera d'une autre façon mon petit cœur pendant cette première soirée dans la capitale. Nous avons croisé énormément de mendiants très fortement mutilés : Grands brûlés, avec un, plusieurs ou tous les membres amputés. Leurs corps sont vraiment très meurtris et après des recherches intensives sur internet je ne trouverais rien, aucune espèce d'explication pour essayer de comprendre ce qui a pu leur arriver.

Le lendemain matin nous devons faire notre lessive. Nous rencontrerons à cette occasion une petite mamie adorable. Elle ne parlait pas Anglais mais a fait des pieds et des mains pour que nous soyons remboursés de nos 100NTD (environ 3 euros) introduits dans une machine de change, sans qu'elle nous donne le change. Grâce à elle nous avons pu récupérer notre petit billet. Le ton était donné et la suite de notre voyage nous le confirmera, les Taïwanais sont accueillants, bienveillants et très souriants avec les étrangers.

Au premier plan, la machine de change puis notre petite mamie Taïwanaise juste à côté. 
Nos premiers clichés de Taipei. 

Nous prendrons ensuite la route pour aller rencontrer la Taipei 101, 7ième plus haut building du monde elle mesure 509m et nous donne le tournis. C'est elle la star du quartier, après en avoir fait le tour et attrapé un torticolis nous nous promenons dans les rues commerçantes alentours : La City Hall Road, le Shinkong Mitsukoshi Mall et le Xinyi Shopping District entre autres. Nous y découvrirons tour à tout un immense sapin, un marché et plein d'animations sur le thème de Noël. De quoi faire plaisir à mon âme d'enfant qui ne se lasse pas de cette période de l'année. Les Asiatiques jouent le jeu à 1 000% avec des tonnes de décorations immenses partout dans la ville.

Comme à la maison !  (Avec la touche de mignonnerie supplémentaire quand même ici)

Nous avons ensuite été voir le mémorial du Dr Sun Yat Sen à la nuit tombée. Nous avons été surpris par 2 points à ce moment là. Premièrement, à l'entrée du bâtiment il est demandé à chaque visiteur d'être silencieux et de se courber devant la statue, au même titre qu'un croyant se courberait devant une statue de bouddha en entrant et en quittant un temple, c'est assez étonnant. Deuxièmementt : Le lieu semble très solennel et pourtant c'est là que de très nombreux jeunes viennent danser en soirée. C'est très amusant de voir ce contraste. Juste avant de retrouver notre appartement nous avons fait le tour du petit plan d'eau très agréable à quelques mètres seulement du mémorial.

La belle Taipei 101. 
Un building à l'architecture plutôt étonnante en face de la Taipei 101 à gauche, le mémorial à droite avec tous les danseurs. 

Le matin du troisième jour nous nous sommes reposés. Nous avons vraiment ralenti le rythme pour recharger nos batteries qui commençaient à être bien à plat. C'est une autre façon de voyager, de visiter des endroits sans s'être renseigné avant et aller de surprises en surprises. Taïwan s'y prête bien, n'étant pas un pays très touristique on trouve très peu d'information sur les choses à faire, alors à nous de faire notre sélection. Nous nous sommes dirigés vers le Longshan Temple et sa belle cascade en pleine ville. Les temples Taïwanais sont très colorés, un véritable plaisir pour les yeux.

A gauche  les belles cascades du temple et à droite une vue à l'intérieur du temple.

Le midi nous nous arrêterons dans un restaurant typique où la file d'attente à l'entrée nous a fait dire que c'était un bon restaurant malgré l'apparence un peu moyenne de l'hygiène. Nous y avons mangé des nouilles au porc pour moi, rapidement transformées en nouilles tout court. J'ai donné à Loïc ma viande, un peu trop grasse à mon goût et Loïc a pris une soupe avec des morceaux de porc (photo de nos deux plats et des légumes à droite). A quelques pas du restaurant nous avons été voir le Chiang kai shek Memorial hall, assez similaire à l'autre mémorial que nous avons vu la veille. Deux gardes armés surveillent la statue et malgré un panneau incitant au calme une horde de touristes Chinois donnera l'impression que nous sommes 500 dans le bâtiment. Nous avons aussi pu voir les bâtiments des National Theater et National Concert sur le Liberty Square.

Le mémorial, de l'extérieur et de l'intérieur. 

En fin d'après-midi nous nous sommes rendus au trek Eléphant Montain qui donne une vue magnifique sur Taipei et la Taipei101. Instant mignon de la journée, en descendant de la randonnée nous croiserons le chemin d'une maman chat et de son bébé, je ne pourrais pas m’empêcher de les regarder en fesant un beau "Ohhhhhhwwww regarde Loïïïïïc !!!".

La belle vue depuis le haut de l'Elephant mountain. 
Quelques photos prises lors de la descente. 

Le soir nous sommes allés manger au marché de nuit : Le Raohe Street Night Market nous avons pu y manger 2 gros banh bao pour 1€ et goûter le "Boba", une spécialité de Taïwan. C'est un mélange de thé froid ou chaud et de lait, additionné de boules noires de tapioca, qui lui confèrent le nom de "bubble tea" ou "thé aux perles". On comprend rapidement pourquoi il faut faire quelques minutes de queue pour en obtenir un : C'est tout simplement délicieux.

Le Boba à gauche et deux photos du marchés victime de sa réputation. 

Nous avons encore une fois pris notre temps pour sortir de l'appartement le jour suivant. Nous nous dirigeons en fin de matinée vers le meilleur hamburger de Taïwan : Le "owesome burger". J'ai pris un grand classique, le cheeseburger, Loïc quand à lui a opter pour un hamburger bœuf/bacon et beurre de cacahuète (photo à droite), le résultat est à tomber. Nous nous retrouverons à nouveau au pied de la Taipei 101 après ce repas copieux et y verrons plein d'animations de rues et un jeune homme en particulier qui se donnait corps et âme sur du métal. Le rythme et la voix étaient absents mais sa dévotion valait le détour. En flânant dans les rues nous avons trouvé un quartier génial qui nous a beaucoup fait penser à Harajuku à Tokyo. Les petites boutiques de créateurs côtoient les cafés à la décoration travaillée. Nous avons pu goûter au Bingsu (glace Taïwanaise) dans l'un d'eux. C'était encore une fois délicieux. Nous avons profité de ce quartier toute la fin d'après midi avant de reprendre le chemin de l'appartement pour notre dernière nuit dans la capitale.

Le Harajuku Taïwanais. 

Nous sommes super enjoués de continuer la visite de ce pays qui nous réserve encore bien des surprises et des émerveillements.


Next step -> Taroko National Park.


To be continued...


Titia

2

Depuis Taipei le trajet a été assez court pour rejoindre Xincheng tout près du parc national de Taroko. Nous avons rencontré à cette occasion un groupe de jeunes Mormons très gentils originaires de l'Utah, en mission sur l'île.

A quelques mètres de la gare de Xincheng. 

A peine arrivés nous sentons déjà un changement de climat il fait beaucoup plus humide que dans la capitale et du coup la végétation est vraiment magnifique. On sent aussi une très grosse différence au niveau de la santé financière des locaux. Les habitations sont sommaires, les restaurants aussi. Après quelques minutes de marche depuis la gare de Xincheng nous arrivons dans notre petit coin de paradis. Loïc a mis les petits plats dans les grands. Le logement est magnifique avec une façade en baie vitrée (pour le levé du soleil depuis le lit c'était le pied), la salle de bain est incroyable et nous avons même un petit bain extérieur privé sur notre terrasse. Il voulait me faire la surprise du logement et ça a marché. Excitée comme une puce j'ai tout de suite appelé mes parents pour leur montrer cette folie ! Nous avons eu l'océan Pacifique et un champs de bananiers comme seuls voisins pendant cette jolie parenthèse enchantée de 3 jours à Taroko.

Dans notre chambre. 
De gauche à droite : La salle du petit déjeuner, notre logement et la vue depuis notre piscine. 

Le lendemain nous partons en direction du parc national de Taroko. Nous y passerons la journée. Le parc est entièrement ouvert aux voitures, bus et scooters ce qui est assez perturbant. Les trails sont très éloignés les uns des autres nous n'aurons pas d'autre choix que de prendre un bus navette plusieurs fois dans la journée.

Nous commençons par le Swallow grotto. Ce sont d'ailleurs plutôt des tunnels que des grottes et c'est plutôt une ballade qu'un trail mais ça valait le coup.

Sur le trail Swallow grotto.
Sur le trail Swallow grotto  

Lors du trajet en bus nous voyons aussi le Changchung Shrine, le temple du printemps éternel et ses cascades. Il a été construit en mémoires des hommes qui ont donné leurs vies en construisant la route dans le parc. Nous avons enchaîné ensuite avec le paradisiaque Shakadang trail, qui longe la rivière du même nom. Nous y avons vu pleins d'insectes étranges et deux belles grosses mues de serpent. La ballade est vraiment magnifique. D'ailleurs nous nous arrêterons le temps de prendre un petit en-cas et faire quelques photos sur le bord d'eau.

Vue sur la rivière cristalline.  
Toujours sur le Shakadang trail. 

Nous retournons ensuite à l'entrée du parc en suivant le Xiaozhuilu trail et son pont suspendu qui a fait plaisir à Loïc. Sur le chemin nous croiserons deux macaques adorables en train de manger dans les arbres et une énorme araignée, beaucoup moins mignonne puisqu'elle faisait environ la taille de ma main...

Deux petites bêtes, chacune sur sa toile 😀

Notre dernier jour à Xincheng à été pluvieux. Après un bon petit-déjeuner typique Taiwanais nous avons passé une bonne partie de la journée dans notre logement à nous reposer et à admirer la vue pendant des heures, on ne s'en lasse pas. Nous prendrons quand même les vélos en tout début d'après midi pour aller pique-niquer sur la plage et prendre nos billets de train pour le lendemain.

Pendant notre pique-nique. 

Le soir nous échangeons avec la propriétaire qui nous conseillera un autre itinéraire pour rejoindre la prochaine étape, elle nous accompagnera à la gare pour échanger nos billets achetés dans l'après midi. Sur le chemin du retour elle nous propose de goûter au fried chiken de Xincheng. Amusée, elle nous présentera même d'autres types de spécialités telles que les brochettes de cœurs ou de foies de poulet sans oublier les brochettes de « chickens ass ». C'est surprenant, mais oui, à Taiwan on peut manger des culs de poulet en brochette. Nous passerons notre tour pour cette fois !

Bye-Bye Taroko ! 

Nous avons beaucoup aimé Xincheng. Nous avons été surpris par le parc national et son aspect bétonné et absolument pas équipé pour les piétons. Souvent pour relier 2 trails il n'y a même pas de trottoir sur le bord de la route. L'option du bus est donc inévitable, le reste étant trop dangereux au vu de l'afflux de véhicules.


Next step -> Kenting.


To be continued...


Titia

3

Vient le moment tant redouté de devoir quitter notre coin de paradis pour continuer de découvrir Taïwan. Apres avoir bouclé nos valises et pris un bon petit déjeuner nous voilà reparti pour 6 heures de trajet en direction de Kenting, tout au sud de l’île. Nous serons accompagnés par une vue magnifique tout le long de la route, nous verrons tour à tour des champs, des rizières, l'océan, des montagnes et même parfois tout ça en même temps.

Arrivés à Fangliao nous devons faire un changement et prendre le bus pour aller jusqu'à Kenting. Nous rencontrerons sur le chemin 2 couples de touristes que nous croiserons a plusieurs reprises pendant notre halte dans le sud. Nous sommes à Kenting pour une semaine complète. Nous allons pouvoir sortir un peu nos affaires des sacs à dos et profiter l'un de l'autre sans avoir à courir partout et sans réveil qui sonne le matin, c'est pas ça les vacances ?


Notre endroit pour la détente.

Notre coup de cœur pour le cocooning !

Dès notre premier jour sur place nous décidons de nous rendre à la "Xiaowan Beach" sur la Little bay. A peine arrivés nous nous ferons la réflexion que cet endroit est parfait pour une lune de miel, ce qui tombe plutôt bien ! Nous choisissons instantanément d'y installer notre QG pour la semaine. La plage est paradisiaque, l'eau est à la température parfaite, nous sommes très peu nombreux sur la plage et encore moins dans l'eau. Il fait très beau et il y a même un bar de plage avec de la petite musique sympa. Nous ne résisterons d'ailleurs pas souvent à l'appel d'une petite bière Taïwanaise bien fraîche. Nous avons passé de très bons moments sur cette plage et avant même de l'avoir quitté, je sais qu'elle va me manquer quand nous serons de retour à la maison. L'avant dernier jour à Kenting nous avons fait de la bouée tractée (avec 3 bouées différentes). C'était la première fois pour moi et nous avons bien rigolé. Le tour secoue sévère et les bras sont mis à rude épreuve mais aucun de nous n'est tombé à l'eau. C'était un super moment.

A gauche au bar de la plage, au milieu juste avant la bouée tractée et à droite le coucher du soleil sur la plage.

Notre endroit pour le coucher du soleil.

La rue qui donne accès à la plage dont les bâtiments ont un air de Miami Beach.

La Ding Beach est une plage de surf où la baignade est interdite. C'est un très bon spot pour voir le coucher de soleil en amoureux. Les couleurs sont sublimes et le décor est paradisiaque avec le relief en fond et le bruit des grosses vagues en rouleaux qui vont taper sur le sable ou les rochers. Le temps semble s'y arrêter. A la nuit tombée nous y ferons la rencontre de (gros) Bernard l’Hermite, ils envahissent le lieu quand les touristes vont se coucher.

Plus beau coucher de soleil de notre séjour à Kenting. Le ciel était jaune puis orangé avant de virer au rose profond, un spectacl...

Notre endroit pour mener la Dolce Vita.

Au sommet de  Māo bítóu.

Au matin du 3ième jour nous avons décidé de louer un scooter. Super, moi qui ai toujours eu la passion des deux roues... Nous arrivons avec peine à échanger avec l'agence de location puisque le personnel ne parle pas Anglais. Une chance que Loïc sache comment fonctionne un engin du diable pareil. Je me retrouve à l'arrière du scooter, cramponnée à Loïc comme un petit singe à un arbre et je ne bouge pas d'un centimètre. Pas de chance pour moi il y avait énormément de vent ce jour là alors oui, je l'avoue j'ai parfois un peu crié (pas très fort, ça va !) dans le dos de Loïc quand on se prenait une jolie rafale de côté. Une main sur la taille de Loïc, l'autre qui retient mon casque qui est beaucoup trop grand et qui se fait la malle derrière ma tête. Mon mari est un pilote, j'ai de la chance ! Nous chercherons le parc "Māo bítóu" qui veut dire "nez de chat" avec difficulté. Les locaux nous indiquent tous de tourner à droite au 7eleven, oui, mais lequel ? Ici il y en a partout, c'était en réalité seulement au 3ième qu'il fallait tourner.

Arrivés au parc le vent est assez violent (preuve à gauche ...) et nous pousse littéralement. La vue est superbe et la vue est bien dégagée. Nous prendrons ensuite la direction de la plage Little Barry Island Rock, c'est une plage connue pour le snorkeling sauf qu'avec le vent et la taille des vagues il n'y a personne à l'eau. A la place du sable le sol est jonché de morceaux de coraux, nous n'en avions jamais vu autant au même endroit. Nous escaladerons quelques rochers puis ferons la rencontre d'un chaton blanc et roux qui avait envie de jouer. Loïc tentera sa chance avec une branche de palmier mais la petite boule de poil n'osera pas venir jusqu'à nous. Cette partie de la côte est très agréable à faire en scooter.

A Māo bítóu à gauche, sur la  Little Barry Island Rock à droite.

Notre endroit pour bien manger.

La rue principal à Kenting avec ses nombreux stands de steet-food. 

Nous avons très bien mangé pendant notre séjour à Kenting. Nous avons pu nous essayer à pas mal de nouveautés avec plus où moins de réussite. En terme de restaurant nous n'en avons fait qu'un : Le Tai Po , c'est un restaurant de teppanyaki. En quelques mots, on s'assoie devant une immense plaque de cuisson puis on commande de la viande ou du poisson qu'un cuistot prépare devant vous avec un savoir faire assez hallucinant. L'ambiance est très sympa puisque nous sommes tous assis devant la même plaque et la nourriture est à tomber. Nous avons essayé le boeuf, le saumon, les champignon et le crabe (mon numéro 1), les plats sont automatiquement servis avec du choux et des haricots mungo, cuits eux aussi. Nous avons tout aimé dans ce restaurant, d'ailleurs nous y sommes retournés deux fois pendant notre passage à Kenting.

Au Tai Po.  

Nous avons beaucoup fait nos courses sur le night market, en numéro 1 incontesté pour Loïc ce sont des petites boules de viandes et de mozzarella frit, ça sera son péché mignon Taïwanais. Nous avons aussi goutés des Gyozas très bonnes, un pancake-omelette aux légumes bien sympa. Attirés par les éloges qu'il avait sur internet nous avons été rendre visite à un pizzaïolo sur son stand et nous n'avons pas été déçus, c'était un vrai délice. Je vais avoir du mal à faire une liste exhaustive mais en tout cas le meilleur de ce qu'on a mangé est écrit. Pour le pire je dirais que ce n'est pas difficile puisqu'il n'y a que ça que nous avons eu un peu de mal à digérer et à apprécier : C'était un plat composé de viande, de légume, d'un peu de fromage le tout posé sur des toast façon pancakes trempés dans du miel (il est en photo à droite). Moi qui suis très sucré-salé je n'ai pas du tout été convaincue et avec Loïc nous avons eu le plat sur l'estomac toute la nuit.


Notre endroit pour être dépaysé.

En pleine jungle dans le parc. 

Probablement la sortie que j'ai préféré à Kenting, la Forest Area. Marcher le long de la route n'est pas trop notre truc, nous avons donc pris un taxi pour l'aller et le retour jusqu'au centre ville. Taïwan n'est pas très touristique et le réseau de bus dans les plus petites villes est encore très limité et vu l'altitude et la montée à faire pour accéder au parc nous ne pouvions pas nous y rendre en scooter. Bref, une fois dans le parc nous ferons très vite rencontre avec une famille de macaques. Ils traversent la route et montent dans les arbres juste devant nous et certaines mamans ont même leur petit accroché sur le dos. C'était un de ces moments où on réalise que nous sommes à plusieurs milliers de kilomètre de chez nous. Pas d'enclos, de cages ou de chaînes pour les retenir, ils sont chez eux et partagent leur terrain de jeu avec nous. Nous avons fait le tour du parc en entier, la végétation est luxuriante et très dense. Nous croiserons de nombreux papillons lors de notre balade ce qui rajoute un côté enchanteur au moment. Il y avait très peu de touristes sur le sentier.

A gauche dans la Fairy cave, au milieu un arbre aux racines très étranges et à droite un petit panneau sympa ! 

Nous avons fait une halte pour manger le midi dans une tour située environ à la moitié du sentier, nous avions une superbe vue sur la forêt et l'océan en arrière plan. Je dois avouer que je manque de mots tellement l'endroit était sublime, les images parleront mieux que moi.

A l'entrée du parc, nous avons eu une vue magnifique de Kenting vu d'en haut. 


Dépaysante, reposante, romantique, les mots sont nombreux pour qualifier notre semaine passée à Kenting. Elle est tombée à pic après nos deux derniers mois d'épopée fantastique nous avions bien besoin de nous retrouver au calme tous les deux pour prendre du recul sur ce que nous avons déjà fait et ce que nous avons encore à faire. Nous avons rechargé les batteries comme il faut et nous sommes prêts pour la suite des aventures.

Next step -> Kaohsiung.


To be continued...


Titia

4

Sur les startings blocks nous posons les sacs à l'hôtel et sans tarder nous partons faire le tour du Lotus Pond, un lac artificiel dont le nom vient des nombreuses fleurs de lotus qu'il possède. Milles trésors se trouvent tout autours de ce lac. Temples et monuments plus beaux les uns que les autres se succèdent.

A notre arrivée sur le lac. 

Les deux pagodes à l'effigie du tigre et du dragon attirent les touristes comme des petits moustiques près d'une lumière allumée en pleine nuit. Les bâtiments sont magnifiques mais un peu gâchés par la présence de tant de gens. Nous montons en haut de la pagode du dragon pour admirer la vue puis redescendons pour continuer notre tour.

A gauche et au milieu chaque pagode avec sa mascotte, à droite les deux pagodes depuis le temple en face.

Très rapidement nous nous retrouverons seuls courageux a faire le tour complet du lac, c'est dommage pour les autres visiteurs mais tant mieux pour nous. Nous visitons le complexe des temples taoïstes Spring and Autumn Pavilions, dans un des bâtiment nous avons pu nous promener dans le ventre d'un dragon, rien que ça. Nous nous approchons aussi de l'immense statue dans le Zuoying Yuandi temple, elle trône majestueusement sur le lac, très jolie. Nous nous laissons tenter par les avancées sur le lac tellement photogénique, nous les ferons toutes !

A gauche une belle avancée sur le lac, au milieu la statue du Zuoying Yuandi temple et à droite un arbre à vœux au même endroit. 

Arrivés à la moitié du lac nous serons surpris par plus d'une dizaine de chiens qui se baladent tranquillement dans un parc, sans maîtres à l'horizon, ils semblent content et en petite meute. Il ne sont pas agressifs mais ne cherchent pas le contact, en tout cas ils me font craquer ! Nous nous arrêtons pour boire un verre dans un café sur le lac entièrement en baie vitrée, le coucher de soleil nous a tenu compagnie.

Pas mal comme vue pour boire un verre. 

En rentrant nous mangerons sur le Liuhe Night Market juste à côté de l'hôtel. C'est un des marchés les plus populaires de Taïwan et le moins que l'on puisse dire c'est que vous pouvez y trouver de tout ! Oui, même des tatoueurs qui bossent sur des chaises de jardin directement dans la rue. Nous goûterons un petit pain fourré a la viande et du riz frit similaire a une sorte de riz cantonais (oeuf, viande, petit pois...) délicieux et vraiment pas cher.

Le lendemain matin nous ferons le choix de nous promener à pied dans les rues de la ville. Elle ne manque pas de points d'intérêts alors pourquoi faire (encore) des heures de transports pour aller voir ailleurs ce qui s'y passe. Nous commencerons par longer la Love River (c'est pas trop romantique ça ?) en passant par un parc rempli d'écureuils, autant vous dire que nous y avons passé plusieurs minutes à écouter et regarder ces petits clowns acrobates. Le midi nous dégusterons un succulent burger simple mais efficace, en photo juste à droite.

Le long de la Love River. 

Nous visiterons ensuite le quartier artistique de la ville, nous avons adoré toutes les œuvres de street art de cet endroit. Elles sont partout, y compris dans les détails c'est un vrai jeu de les trouver et un vrai plaisir pour les yeux. Nous y passerons du temps, tantôt les yeux en l'air tantôt par terre c'était génial.

Chaque recoin du quartier est déguisé : Des immeubles aux lignes sur la route en passant par les arrivées électriques.

Puis nous reprenons la route vers l'immense National Kaohsiung University of Science and Technology. Nous y allions pour la plage située juste à coté à l'origine mais finalement elle n'est pas très attirante donc nous changerons nos plans pour nous diriger vers central park et le quartier commerçant de Shinkuchan.

A gauche un petit parc à côté de l'université, à droite l'immense sortie de métro de central park.

Le soir nous nous contenterons d'un plat de combini, naïve que je suis je pensais avoir pris un plat avec de ma sauce tomate et du tofu, je me suis retrouvée avec du piment et du tofu... Un vrai plaisir, qui a eu le mérite de faire rire Loïc tant j’étais rouge. On aurait facilement pu croire que de la fumée allait me sortir par les oreilles !


La ville nous a beaucoup plu, l'atmosphère y est très différente des autres villes. Le quartier artistique est vraiment incontournable tant les œuvres se marient bien avec les bâtiments et le mobilier urbain. On a presque l'impression que les bâtiments ont été construit pour accueillir les peintures et que tout à été prévu par avance. Une très belle découverte en somme, si nous revenons un jour à Taïwan nous y passerons sans aucun doute quelques jours supplémentaires.

Déjà l'heure de la dernière soirée à Kaohsiung. 

Next step -> Taichung.


To be continued...


Titia

5

Après une petite partie de la matinée dans les transports nous arrivons sur notre lieu d'escale : La ville de Taichung. Nous y sommes pour une après-midi et une nuit seulement. Nous nous arrêtons volontairement dans cette ville pour y voir le célèbre Rainbow Village. Je ne regrette absolument pas cette étape, le village et son histoire m'ont vraiment touché en plein cœur.

C'est si difficile de devoir faire une sélection des photos ! 

C'est l'histoire d'un petit Papy qui, pour sauver sa petite maison et plus globalement son ancien quartier militaire dans lequel il vit depuis 60 ans, a décidé de le transformer en véritable oeuvre d'art où tout est peint, du sol au plafond. En effet, le quartier était menacé de destruction par le gouvernement à cause de son mauvais état et du peu de gens qui vivaient encore à l'intérieur. C'est alors qu'à 84 ans après une vie déjà difficile et fatigante le Papy arc-en-ciel s'est remis au travail, avec beaucoup de talent. Il a réussi ce pari fou de faire changer le gouvernement d'avis. Une pétition a circulé simultanément à travers le pays en soutien à ce petit Papy si courageux. Nous avons eu la chance de le voir puisqu'il travaille encore aujourd'hui chaque jour sur le site afin de toujours l'améliorer et le restaurer. Il est très simple et souriant, il regarde les touristes visiter son village avec joie et donne une sacré leçon de vie tant au niveau de son courage que de sa détermination. Un petit bout de Monsieur qui donne à réfléchir et qui suscite en moi un beau mélange de fascination et d'admiration.


En fin d'après-midi, vers 17h30 nos ventres nous forceront a nous arrêter manger, du très simple : Un bouillon avec des nouilles. J'ai pris des nouilles de riz au bœuf c était très bon et Loïc a pris un combo avec un plat similaire au mien et 3 accompagnements dont du tofu, des galettes roulées aux légumes et... Un bel œuf de 100 ans (en haut à droite sur la photo). C'est le premier que je vois de mes propres yeux, c'est vraiment vilain pas beau du tout. Le blanc est plutôt marron foncé / noir et semble gélatineux à souhait, le jaune est plutôt marron / vert donc pas ragoutant non plus. Mon petit cœur fragile n'aura pas le courage de croquer dedans. Loïc après avoir goûté me dit : " L'odeur est décuplée, ce n'est pas si horrible que ça, mais c'est clair que je ne le mange pas avec plaisir".

Sur cette découverte culinaire nous nous promènerons le long d'un court d'eau illuminé dans la ville avant de rentrer à l'hôtel.

Vers 5h50 du matin je suis réveillée par notre lit qui tremble. Loïc se réveillera une seconde plus tard encore à moitié endormi il me dira : "Tu sens le earthquake là ?", je réponds par la positive avec un petit sourire en coin, on commence à vraiment devenir des experts en Franglais. On le parle sans même s'en rendre compte ! Nous venons de ressentir tous les deux notre premier tremblement de terre, après vérification sur internet il y a eu un séisme de magnitude 5,6 à 5h50 cette nuit, l'épicentre était proche de Hualien et du Taroko national parc où nous étions quelques semaines plus tôt. Je suis bien contente d'avoir ressenti le tremblement de plus loin, je n'aurais pas fais la maligne !


Next step -> Sun Moon Lake.


To be continued...


Titia

6

Nous avons pris le bus assez tôt pour quitter Taoshiung et rejoindre notre prochaine étape. Un bus direct nous a emmené à destination pour 3 jours. A peine arrivés nous prenons la route de notre hôtel, un gentil monsieur nous indiquera où il se trouve puisque Google Map a voulu nous faire une petite blague en pointant l'hôtel totalement à un autre endroit, sympa !

Le magnifique Sun Moon Lake.

Une fois dans l'hôtel je n'avais, encore une fois, pas regardé les photos de la chambre avant d'y entrer : Quelle belle surprise. Je crois que je me répète un peu mais Loïc s'applique vraiment pour le choix de nos hôtels. Il est tout fier et souriant au moment où il voit ma tête quand la propriétaire tire le rideau de la fenêtre de la chambre, pour dévoiler une immense baie vitrée sur toute la longueur de la pièce. Nous avons une vue imprenable sur le lac et les montagnes. Quelle belle dernière surprise il m'a fait encore ! Nous faisons le tour de la chambre puis partons légèrement avant le coucher du soleil pour pouvoir profiter des belles couleurs du ciel et de ce beau spectacle qu'on apprécie tous les deux. Nous irons faire un tour au SUISHAN PIER, au Plum Garden et nous ferons une randonnée très agréable de quelques kilomètres sur le long de la côte jusqu'à ce que la nuit tombe.

Le long de notre randonnée.

Le soir nous mangerons au combini et prendrons des sortes de cigarettes russes à la Taiwanaise au sésame, je ne trouverais pas le nom et pas non plus d'informations complémentaires sur internet.

Le lendemain nous partons pour une journée bien remplie. Après avoir pris un excellent petit déjeuner nous commencerons par une randonnée au milieu des terrasse de thé noir. Juste avant d'y arriver nous rencontrerons un petit chien très amical et je ne résisterais pas à l'envie de lui faire une gratouille. L'endroit était désert et vraiment dépaysant.

Une des nombreuses terrasses de thé. 

Le midi nous avons mangé dans un restaurant panoramique très sympa (photo du plat de roi à gauche) avant de prendre un pass qui va nous permettre de rejoindre les deux endroits les plus connus sur l'autre rive : Le temple Xuanguang et le petit village de Ita Thao où nous avons pu un "jardin aux papillons" sans papillons puisque ce n'était pas la saison mais très agréable. Puis nous sommes rentré, bien fatigués par cette journée.


Nous avons aussi pu voir une drôle de chenille à couettes. Elle je n'ai pas eu du tout envie de la caresser !

Dans le bateau à gauche, au temple Xuanguang au milieu et à droite. 

Le lendemain nous avons loué un tandem et avons fait une partie du lac à vélo mais avons rebroussé chemin après plusieurs heures car après un certain temps nous roulions sur la route, pas vraiment adaptée à la cohabitation vélos-voitures et nous n'avions plus de vue agréable.

Sur la première partie de la route. 

Sur le chemin du retour nous nous sommes arrêtés un moment pour regarder un petit groupe de singes jouant dans les arbres. C'était beaucoup trop mignon ! Juste après nous avons visité "l'office du tourisme" du lac, au design surprenant !

Le plus calme, assis sur sa branche il nous regardait sans bouger à gauche, au milieu et à droite le centre d'info touristique.

Puis nous avons rendu notre super tandem et avons une dernière fois arpenté les petites rues de Nantou.

Le lendemain matin il a fallu quitter le Sun Moon Lake pour rejoindre Taipei une dernière nuit avant de nous envoler pour le Vietnam.

Bye-Bye Taïwan, ce petit pays si peu connu chez nous qui mérite pourtant le détour. Il a été une véritable découverte pour moi, c'est un pays que j'apprécie énormément. Par ses gens si gentils, ses contrastes, sa nourriture, ses paysages magnifiques et sa superbe météo. Merci Taïwan !

See You ! 

Next step -> Vietnam.

To be continued...

Titia