Notre voyage au Vietnam a été plein de surprises, des bonnes comme des mauvaises. Ce qui nous a amené à quitter le pays plus tôt que prévu pour un changement de plan radical !
Du 20 décembre 2018 au 1er janvier 2019
13 jours
Partager ce carnet de voyage
1
1
Publié le 16 janvier 2019

Nous avons atterri assez tard à Hanoi le 20 décembre, aux alentours de 21h. Le passage de la douane a été assez surprenant pour Loïc puisque l'agent semblait ne pas le reconnaître sur son passeport. Il a scruté le document puis Loïc au moins 10 fois et lui a posé beaucoup de questions sur ses date et lieu de naissance, l'orthographe de son nom, son prénom... Bref il a eu droit à l'inspection sous tous les angles, pour finalement obtenir le tampon et entrer dans le pays. Nous avions lu que la barbe n'étais pas spécialement bien vue ici et la seule différence entre le Loïc de maintenant et celui sur le passeport, hormis les quelques années de plus c'est la barbe. Nous soupçonnons aussi le douanier de vouloir faire du zèle et nous faire un peu baliser puisque pour faire la demande de visa (faite au préalable et acceptée très rapidement) j'avais du envoyer une copie du passeport et aussi une photo d'identité. Cette dernière a été prise seulement quelques semaines avant notre départ. Soit, en tout cas une fois ce passage effectué nous avons retrouvé notre chauffeur privé qui nous attendais avec notre nom sur une belle pancarte. C'est monnaie courante dans les aéroports mais c'est la première fois pour nous, que nous pouvions simplement suivre quelqu'un pour aller à l'hôtel et pas Nous débrouiller par nous-même. Nous avons pu rapidement prendre la route de l'hôtel, le dépaysement est quasiment immédiat puisque nous croiserons très peu de temps après le départ une personne avec son scooter chargé de trois énormes ballots de paille, comme dans les reportages que l'on peut voir à la télé. Puis notre chauffeur nous dépose à quelques mètres de l'hôtel, la rue étant piétonne. Là, le sport commence et malgré la fatigue et l'excitation il faut faire attention au Flot incessant de véhicules, du tuktuk au camion en passant par les voitures, bus et les scooters. Ici la règle est la suivante : On avance doucement mais sûrement et les conducteurs nous éviteront. Petite nuance quand même pour les voitures, bus et camions : C'est à vous de les éviter, ils sont prioritaires ! Nous arrivons à l'hôtel et sommes accueillis par un verre de bienvenue à l'hôtel, on nous annonce aussi notre surclassement en suite honeymoon avec balcon au dernier étage pour les 3 prochaines nuits. Super nouvelle !

Le désordre organisé.  

Sans trop tarder nous irons prendre une bonne douche et nous coucher juste après nous être assis sur la terrasse. Nous avons pu sentir l'odeur si particulière de cette ville, mélange entre l'odeur de cuisson émanant des stands de street food et de plantes. Rapidement bercés par le doux chant des klaxons qui ne cesse jamais nous avons pris le chemin du dodo pour être prêts à affronter les deux jours suivants dans cette ville en pleine ébullition.

Lendemain matin petit déjeuner copieux et très bon entourés de nombreux touristes : Il nous faudra un peu de temps pour nous y faire, depuis Taïwan nous n'avions plus trop l'habitude. Puis départ pour la première journée dans cette ville que nous avions tant envie de rencontrer.

Au bord du grand lac d'Hanoï 

Nous nous rendrons vite compte que le concerto des klaxons n'est pas agressif comme chez nous mais préventif il est à interpréter comme un : "Fait attention je suis là". D'ailleurs nous verrons régulièrement des voitures ou scooter traverser un carrefour sans ralentir ni se poser de questions, feu au rouge avec la main sur le klaxon sur tout le passage. Je suis tellement tête en l'air quand je suis en vacances (si seulement ce n'était que pendant les vacances !) que plusieurs fois Loïc a du me tirer vers lui ou me rappeler qu'au Vietnam quand on traverse la route il est IMPERATIF de regarder des deux côtés puis encore des feux côtés avant de traverser en regardant ENCORE des deux côtés. Ça va sur notre séjour dans la ville je ne me serais fait toucher qu'une fois par un paquetage de scooter, rien de méchant du tout, mais juste de quoi être surprise.

Quelque part à Hanoï 

Hanoï est une ville assez petite et qui se fait très bien en 2 ou 3 jours selon le rythme. Nous avons visité les trois "zones" d'Hanoï : Le Ba Dinh district, le quartier Français et le vieux Hanoi. Ils sont très différents mais avec tout de même des traits similaires. Pour être honnête, nous partions le matin sans réel but de visite, rien que le fait de marcher dans cette ville est une expérience en soit je n'ai donc pas noté dans quel quartier nous avions vu tel ou tel monument.

La belle pagode le long du lac. 
Dans le quartier Français. 

Le premier jour nous avons voulu goûter un gâteau aux pépites de chocolat. Il semblait tellement bon ! Nous décidons d'en acheter un en ce disant que c'était tout de même un peu cher, 5e pour un gâteau au Vietnam. Quelle surprise quand nous avons récupéré notre commande : Un grand sac contenant un immense gâteau (il nous aura tenu compagnie pendant 3 goûters !) un litre de lait pour boire avec et même un verre aux couleurs de noël.

Toujours au bord du lac, ma partie préférée. 
2
2
Publié le 16 janvier 2019

Il est 6heures 30 du matin et notre réveil sonne. Nous devons être prêts dans 1 heure car un bus vient nous chercher pour nous conduire au prochain lieu d'escale. Nous partons en croisière autour de l'île de Cat Ba (l'île des femmes). C'est là que ce trouve le plus grand archipel du Vietnam. La légende raconte qu'il regroupe 1969 îles, en vérité il y en a moins mais c'est une façon de rendre un hommage supplémentaire à Ho Chi Minh (décédé en 1969). J'ai appelé cette étape la baie d'Halong mais en vérité nous, nous ferons la baie de Lan Ha. Elles sont jumelles et se ressemblent énormément à la différence que ce ne sont pas plus de 8 millions touristes par an qui passent à Lan Ha du coup le lieu est censé être plus naturel et beaucoup moins pollué que la baie d'Halong que j'imagine comme une autoroute maritime de touristes !

Une de mes plus belles rencontres de 2018... 

Nous prenons connaissance de notre programme, il est assez léger mais suffisamment rempli pour que nous puissions profiter pleinement de ces 2 jours sur l'eau. Il est 13h nous posons le pied sur notre hôtel flottant. Il est grand, luxueux et surtout nous sommes un petit groupe d'une petite 30aine de personnes donc nous n'aurons pas l'impression de nous marcher les uns sur les autres. Hieu notre guide fait la remise des clés.

Au milieu le bar et à droite notre chambre. 

Nous avons rdv à 13h30 pour le repas : ALELOUYA ! On a frôlé l'hypoglycémie. Le buffet est très copieux et plein de choix, nous nous installons sur le ponton et mangeons tout en profitant de la vue a couper le souffle.Nous regagnons ensuite la chambre et décidons de profiter de la vue par notre grande baie vitrée pour ne pas perdre une miette du spectacle. Bilan : 2 heures de sieste imprévue mais tellement reposante. Il est ensuite l'heure de partir pour l'activité Kayak le soleil n'allant pas tarder à se coucher.

Le beau coucher de soleil à gauche, à droite la plage où nous nous sommes arrêtés en Kayak. 

J'ai de la chance, Loïc est bien reposé et en forme je pourrais tranquillement faire semblant de pagayer, il n'y a vu que du feu ! La promenade est incroyable et nous allons de surprises en surprises. Nous découvrirons ainsi le village flottant de pêcheurs, nous accosterons pour faire une petite pause sur une plage incroyable et nous serons 3 couples de courageux à reprendre le kayak pour 30 minutes supplémentaires pour le clou du spectacle : Un lagon caché accessible en passant sous une arche. Nous serons seuls dedans, l'eau est calme et n'appelle qu'à une chose : sauter dedans ! C'est ce qu'on fera ! Je déteste nager là où je n'ai pas pied en temps normal mais là je ne me suis pas posé la question. C'était un moment incroyable qui figure dans le top de mes meilleurs souvenirs depuis le début du séjour. Je serais contente de n'apprendre que plus tard que dans la mer où je me suis baignée, il y a 900 sortes de poissons, 7 espèces de serpents de mer et 4 espèces de tortues de mer. Puis la nuit tombant il est déjà l'heure de dire au revoir à cet endroit magique pour retourner sur le bateau. Nous prendrons une bonne douche en faisant le debrief de ce qui vient de se passer, sans vraiment réaliser encore, qu'on nous annonce l'happy hour... Ni une ni deux nous montons au bar pour boire un verre puis nous aurons un cours de cuisine hyper intéressant puisque nous avons enfin appris comment rouler un nem sans qu'il ne se casse ou se vide à la cuisson. L'ambiance était très sympa et détendu (le combo mojito et ventre vide aidant sûrement à me faire rire pour un rien, à moins que je ne sois déjà tout le temps comme ça...). Ensuite nous dînerons et tenterons en vain de pêcher le calamars. Puis nous irons nous coucher pour le réveil à 6 heures du lendemain matin. Le guide a proposé à ceux qui le souhaitent une sortie à vélo : Nous en serons !

Bonjour Tai lai. 

Le réveil est difficile mais nous sommes parmi les rares sur le pont pour le petit déjeuner à 6 heures 30. A 7 heure nous partons pour une rando de 12km sur Cat Ba avec pour objectif le petit village de Tai lai. Nous y verrons énormément de chiens et de chiots adorables en liberté. Nous rendrons visite à deux mamies agricultrices et une qui fait différentes sortes de vin nous goûterons plutôt ceux à la banane et fleur plutot qu'à celui goût serpent. En bouche, j'ai l'impression d'avoir de l'allume barbecue ! Interdit de craquer une allumette à moins d'un mètre de moi sinon je prends feu. Une espèce rare de singes vit sur l'île, le langur à tête dorée malheureusement ils sont très craintifs et nous n'en verrons pas.

Par contre le paysage est incroyable et surtout le fait d'y aller tôt nous a permis d'être seuls sur l'île sans avoir trop chaud. La végétation est luxuriante, cette promenade est vraiment un bol d'air frais, après ça la journée ne peut qu'être bonne. Nous ferons quand même nos petits boulets puisque tour à tour Loïc crèvera un pneu et je déraillerais tellement fort que la chaîne restera complètement bloquée et imbougeable. Nous avons bien rigolé en tout cas puis il a été l'heure de rentrer sur le bateau prendre une douche bien méritée et un brunch aux petits oignons. Après mangé nous profitons des 2 heures de fin de promenade sur la baie puis reprenons le bus en direction d'Hanoï. Une chose est sûre, nous ne pourrons jamais oublier notre réveillon de noël 2018.

Durant la ballade à vélo. 
3
3
Publié le 15 février 2019

Nous avons passé notre nuit du réveillon de Noël à Hanoï. Fatigués par les deux derniers jours et les transports nous profitons du lit un peu et nous reposons avant de sortir voir ce que ça donne un Noël au Vietnam. Vers 19h nous sortons et avons la surprise de trouver un raz-de-marée humain, du jamais vu (sauf peut-être Halloween à Tokyo, quoi que...). Il y a du bruit de partout des klaxons, de la musique, la route est un immense bazar désorganisé : Des vendeurs de street-food, des scooters des piétons des bus et j'en passe. Tous se partagent la route et chacun slalom pour éviter les autres. Je suis extrêmement surprise de voir autant de gens dans la rue pour un pays qui n'est pas spécialement chrétien. Comme quoi finalement Noël, c'est une tradition et un moment pour retrouver ses proches peu importe sa religion. Nous aurons la chance de manger dans un petit restaurant très sympa et de voir les enfants de la famille recevoir leurs cadeaux, un super moment. Notre repas, bien loin du saumon / foie gras était quand même délicieux et on ne peut plus local : Hot pot pour Loïc et Bo Bun pour moi. Nous décidons ensuite de nous arrêter manger un petit dessert dans un café au bord du lac : Chocolat chaud et tartelette à la noix de coco. Bon, ce n'était pas le dessert de l'année mais le cadre était magnifique et valait à lui seul le coup, nous avions une superbe vue sur le lac illuminé, nous aurions pu y rester des heures.


Le lendemain matin nous nous promenons dans les rues d'Hanoï et nous nous rendrons à l'hôtel pour 13h, heure à laquelle notre navette vient nous chercher puisque nous partons pour la baie d'Halong terrestre. Deux heures de voiture nous séparent de notre prochaine étape : Ninh Binh. Notre chauffeur est passé nous chercher directement devant l'hôtel, pas de prise de tête le jour de Noël !


Une fois arrivés à l'hôtel nous somme accueillis par le fils de la famille. Il est vraiment adorable et nous fera bien rire quand nous aurons fini le tour de notre chambre et qu'il touchera la barbe de Loïc à pleine main en disant : "so strong" avec un grand sourire. Juste après il me touchera les cheveux et me dira qu'ils sont doux, très tactiles, ces Vietnamiens ! Nous pensions sortir dans l'après-midi après une bonne douche mais la sieste a été fatale, réveillés à 16h30 il est trop tard pour sortir la nuit va pointer le bout de son nez dans quelques instants et la ville la plus proche est tout de même beaucoup trop loin pour s'y rendre à pied. Nous profiterons de ce temps pour parler "suite de l'aventure". Le Vietnam est un pays magnifique mais fatigant. L'Australie n'est pas si loin de nous pour une fois... Nous prenons la soirée et la nuit pour digérer cette info et peser le pour et le contre. Nous passerons un superbe moment avec le fils de la famille et un couple Franco-Italien en vacances. Au menu : Rire, détente et partage nous pousserons même la chansonnette tous les 5.

Notre hôte nous fera même découvrir des chansons Françaises que nous ne connaissions pas ! Le lendemain matin nous n'avons pas changé d'avis et excitée comme une puce je fais nos demandes de visas pour l'Australie pendant que Lolo nous négocie un van pour les deux prochains mois. Janvier et Février étant des mois assez touristiques (ce sont les grandes vacances d'été pour les enfants) ça n'aura pas été une mince affaire.

Au début de la ballade, il n'était pas difficile de dire que ce moment allait être inoubliable ! 

Le sourire jusqu'aux oreilles nous nous rendons à Trang An Boat pour une balade en bateau mémorable. Sur les conseils de notre hôte nous prendrons la visite la plus complète et moins touristique : 9 grottes et 4 points touristiques (temples et petite île), 3 heures de bateau dans un cadre féerique. Nous serons accompagnés par deux amies française d'une 60aine d'année, très rigolotes. Nous ferons la rencontre d'une famille sud Coréenne avec 2 enfants très mignons sur la balade. Ils viennent d'une petite ville près de Busan et après que Loïc ai dit bonjour aux enfants en Coréen il a directement conquis leurs cœurs ! Nous les croiserons de nouveau dans un restaurant un peu plus tard et le père nous dira que les petits ont renommé Loïc "uncle aniongasseo". Nous prendrons une photo avec eux juste avant de leur dire définitivement au revoir. Quelle jolie rencontre et quelle jolie famille !

Une petite partie de nos découvertes (sur la photo à droite on peut voir les petits Coréens). 
Quand tu commences à te prendre pour Indiana Jones... 

Le lendemain matin le temps est menaçant, sûrement à cause de nos prouesses vocales. Après un très bon petit déjeuner, d'ailleurs il faut vraiment que je trouve la recette des pancakes Vietnamien, ils sont croustillants c'est un pur délice et un café avec une sorte de lait concentré d'origine inconnu mais vraiment délicieux aussi. Habitués à la pluie nous prenons quand même les vélos pour aller visiter la pagode de Bái Đính.

La pagode à gauche et différents temples au milieu et à droite. 

C'est un immense ensemble de temples et monuments, le complexe s'étend sur 700 hectares ce qui en fait le plus grand site touristique de ce type du pays.

Un dédale de temples perdus dans la nature.

L'atmosphère est vraiment étrange dans cet endroit. Outre la pagode très impressionnante et les différentes statues toutes très jolies le complexe semble vide et comme abandonné. Il est encore en construction pour une partie et il y a des engins de chantier dans le parc sans personne. On pourrait croire que les gens ont dû quitter précipitamment le lieu et que nous revenons après ça pour le visiter. La visite terminée nous reprendrons les vélos puis rentrons à l'hôtel. Sur le chemin nous nous rendrons compte que la spécialité du coin est la chèvre, pour cause nous croiserons des dizaines de stands qui arborent un cadavre de chèvre cuit à la façon d'un méchoui. 30 km de vélo dans les jambes et la pluie montrant le bout de son nez : Arrivés à l'hôtel nous n'en sortirons plus de la journée. Quand la pluie s'installe elle a du mal à partir puisque nous ne verrons plus le soleil jusqu'à notre départ de Ninh Binh. Il ne fallait pas chanter !

Quel belle escale...