× Chère communauté,
Suite à l’incendie au sein des bâtiments de notre hébergeur OVH, à Strasbourg mercredi 10 mars 2021, nous ne pouvions plus accéder au site ! L’accès a été rétabli par notre équipe mais nous n’avons pas accès aux photos pour le moment. Dans l’attente de réponses de la part d’OVH quant au devenir des photos mises en ligne avant le 10 mars 2021, vous pouvez de nouveau réutiliser le site sans risque et ajouter de nouvelles photos !
La Team MyAtlas
"Voilà la liste de bâtiments à étudier, on choisit lequel ?" Westminster Abbey. C'est parti !
Du 18 au 20 avril 2015
3 jours
Partager ce carnet de voyage
1

L'avantage quand on est étudiant en architecture, c'est qu'on est amené à beaucoup voyager. Bon, par contre c'est à nos frais, et ça c'est moins cool. Mais toutes les occasions sont bonnes pour voyager ! Et c'est ainsi que je me suis retrouvée pour la deuxième fois à Londres. Arrivés tard le soir, l'occasion était trop belle pour se faire une petite virée nocturne à 2h du mat. Notre auberge étant à côté de la cathédrale Saint Paul, de nombreuses attractions touristiques étaient à proximité, toutes désertes. Qui n'a jamais rêvé de prendre de belles photos sans aucun touriste pour venir la gâcher ? On se retrouve dans une autre dimension, hors du temps, découvrant un nouveau visage de Londres. "Oh regardez, on voit Tower Bridge, ça a pas l'air très loin !" Mouais. Une heure plus tard, on crapahutait toujours, plus ou moins au hasard, en tombant plus ou moins sur des culs-de-sac. Mais Londres de nuit est magique.

2
3

Notre objectif de voyage - Westminster Abbey - étant fermé au public le samedi, il fallait trouver de quoi occuper notre journée, et ce ne sont pas les activités qui manquent à Londres. Première étape : le British Museum, un incontournable, et gratuit en plus, que demande le peuple ? Un voyage unique à travers les siècles et les continents. Nos pas nous mènent ensuite sur Oxford Street, où s'en suit inévitablement une session shopping endiablée. Et au bout de la rue, Hyde Park, un havre de paix au milieu de la ville et peuplé d'écureuils. Je déclare la chasse aux écureuils ouverte !

4

Deuxième et déjà dernier jour de notre court périple. Faut pas déconner, si on est venus jusque là c'est pour voir Westminster Abbey quand même ! Et faut le mériter, parce qu'entre la cathédrale Saint-Paul et Westminster Abbey il faut faire une sacré trotte. Mais déambuler le long de la Tamise est plutôt agréable et nous fait oublier notre mal de pieds. Passage obligé devant Big Ben évidemment. Et puis le monstre architectural de Westminster Abbey se dresse devant nous. 17 pounds en tarif étudiant l'entrée quand même ! J'écris ces mots deux ans plus tard, mon porte monnaie s'en souvient encore. Mais faut avouer que ça a de la gueule quand même, et on est venus pour ça. Les photos ne sont malheureusement pas autorisées dans l'abbaye, snif. L'audio-guide est indispensable tandis qu'on circule d'espace en espace, surtout que les histoires de succession des rois anglais ont comme un air de Game of Thrones. Finalement on a quand même le droit de photographier les alentours de l'abbaye et ses chapelles, et le cloître n'est d'ailleurs pas sans rappeler les couloirs de Poudlard. Au final, l'entrée a beau être un peu chère, Westminster Abbey vaut sans aucun doute le détour, rien que pour se plonger le temps d'une matinée au coeur de l'histoire de l'Angleterre et d'un de ses joyaux d'architecture.