Carnet de voyage

Cotentin - Manche - Bretagne

Par
9 étapes
4 commentaires
2
Par LiseGG
On the road again...cette année, nous restons en France et nous partons à la découverte du Cotentin et de la Bretagne.
21 mai au 2 juin 2018
13 jours
Partager ce carnet de voyage
1

Arrivée tardive la veille après un super week-end en famille dans le Morvan.

Nous nous sommes posés sur un chouette spot, sur un accès plage face au port du havre.


1er étape de notre périple: Deauville sous un beau ciel bleu.

Sur les fameuses planches de Deauville nous n'avons pas vu de stars...mis à part "super- moustache".

Impression de lenteur et de calme dans ce lieu pourtant sûrement sur-frequenté l'été.



Après avoir continué le long des stations balnéaires avec un casino dans chaque ville, nous nous sommes rendus sur les plages du débarquement.

Arromanches et son port artificiel construit durant la 2nde guerre mondiale pour débarquer des milliers d'hommes et des véhicules militaires de tous types. Intéressant mais un peu vieillissant, le musée d'Arromanches nous a appris encore des nouvelles histoires et on se dit une fois de plus "plus jamais ça! "


Nous voici ce soir au bord d'Omaha Beach.

2

Nous avons commencé notre journée en abordant encore l'histoire du D-day à la pointe du Hoc. Falaise aux mains des allemands repris par la mer par 250 Rangers, dont plus de 50% y ont laissé la vie.

Le paysage est splendide avec ses falaises et en même temps assez poignant avec ses batteries, casemates et trous d'obus en tout genre.

Utah beach, une des plages du débarquement, la plus à l'ouest.

Encore des mémoriaux, musée et témoignages de ce moment historique qu'est le débarquement en Normandie des troupes alliées.


St Vaast la Hougue, joli village portuaire.

Ses fortifications "Vauban" classées patrimoine de l'Unesco:

La tour de la Hougue (qui est une presqu'île) dont nous avons pu faire le tour, et l'île de Tatihou où on y accède en bateau amphibien (bateau qui possède des roues puisque à marée basse on peut y accéder par le sable).

Barfleur et Gatteville.

Le village de Barfleur est un joli village à parcourir (classé "plus beau village de France") et à arpenter son port.

Juste à quelques kilomètres au nord le phare de Gatteville, 75m de haut et le 2ème phare le plus haut de France.

La journée se termine le van face à la Manche seul au monde!!

3

Après avoir passé une super nuit bercés par les ronrons de la Manche au cap Lévi nous avons fait escale à Cherbourg.

C'était jour de marché et nous en avons profité pour déambuler dans les ruelles de la ville.


Nous avons continué le long de la côte pour faire escale à Port Racine, le plus petit port de France.

En effet seulement 25 ancrages de bateaux possible accrochés avec des cordes de part en part.


Cap de la Hague et port de Goury, à la pointe du Cotentin.

Point le plus au nord du Cotentin, le phare de la Hague pointait son nez, tandis que le port de Goury était bien calme. Pourtant ici se trouve une station de sauvetage en mer où les bateaux peuvent sortir hyper rapidement en glissant sur un ponton.

Tout au long de la route nous passons de jolis villages en petits ports, anses magiques et côte déchiquetée sous un ciel bien couvert qui nous ferait croire dans des paysages irlandais.

Pour terminer le clou du spectacle de cette journée: le Nez de Jobourg où le soleil daigne enfin faire une douce apparition.

Paysages à couper le souffle avec une végétation luxuriante.

4

On commence la journée par un arrêt furtif (le programme est chargé aujourd'hui) aux dunes d'Hatainville. Entre les caps de Carteret et celui du Rozel, le puissant massif dunaire d'Hatainville s'élève à plus de 80 mètres en recouvrant d'anciennes falaises vieilles de plus de 70000 ans...

Cap Carteret surplombant les dunes. Autour du phare, les murets de pierres sèches, récemment restaurés, participent à la préservation du site.


Direction Granville...mais avant quelques arrêts photos pour immortaliser ces paysages fabuleux...on profite de notre dernier jour dans le Cotentin

Granville également appelée la "Monaco du Nord":Un détour par la vieille ville s'impose ! A l'abri des remparts, on a découvert de très belles ruelles et une vue d'ensemble sur la ville...ça vaut le détour.

Ce soir, nous sommes à Carolles à quelques km du Mt St Michel. Un p'tit shooting photo s'impose avec ces magnifiques couleurs de fin de journée!

5

Le temps d'un week-end, on retrouve la petite famille de Beaussais. Au programme: samedi le Mt St-Michel avec la visite de l'abbaye et nos fameux selfies incontournables sur ce site très touristique. Pour vous donner une idée, le dépliant de la visite est proposé en 12 langues. On aurait aimé passer plus de temps pour voir le Mont en marée haute mais la pasta party n'attendait pas.

Le dimanche, après des mois de préparation (enfin presque...) pour Jérôme voilà enfin le Jour J...le marathon du Mt St Michel. Un p'tit défi pour la passage de la quarantaine. Le parcours part de Cancale et arrive au Mt St Michel en longeant toute le côte ouest de la baie. Luc (frère de Jérôme), expert en marathon avec un record en dessous des 3h, a accompagné et assisté Jérôme tout le long des 42km! Un grand merci à lui! Résultat des courses : 3h38 - 430ème/2668 - pour un premier marathon c'est pas mal 😉

Ce soir,nous voilà posés au camping municipal de Cancale à la pointe du Grouin face à la mer. Pas les jambes pour faire le tour du propriétaire, on verra ça demain 😉

6

On attaque la journée par des sculptures sur pierre d'art brut. En Bretagne, ils ont aussi leur facteur Cheval...Le site se trouve sur la commune de Rothéneuf qui fait partie de la banlieue de St Malo. Les rochers sculptés ont été réalisés par un abbé à la fin du 19ème siècle.

Direction St Malo...et plus particulièrement la vieille ville. Pour notre premier jour en Bretagne, avant d'attaquer la visite, nous faisons une petite halte culinaire à la crêperie "Le Tournesol" (très bonne adresse creperie-saint-malo.com ). Nous voilà maintenant prêt à arpenter les ruelles et les remparts de cette belle citée. En long, en large et en travers, nous avons foulé une grande partie de la vieille ville et nous nous sommes également rendu sur la petite île du Grande Bé (à marée basse, on la rejoint à pieds) où se trouve la tombe de Chateaubriand

Face à St Malo se trouve la commune de Dinard "le petit Nice de Bretagne". Comme sa voisine, la ville est équipée d'une piscine d'eau de mer. Nos n'avons pas visité l'intérieur mais nous nous sommes baladés sur le sentier côtier qui donne du côté de St Malo pour avoir une vue d'ensemble

Petit retour sur notre fin de journée d'hier ou nous avons eu droit à un bel arc-en-ciel sur la baie du Mt St Michel

Ce soir nous sommes posés sur la pointe de St Jacut de la Mer...question du soir comment appele t'on les habitants de cette commune ?

7

Pour commencer retour sur la veille avec ce superbe coucher de soleil depuis St Jacul de la Mer...no coment

Aujourd'hui direction fort La Latte et Cap Fréhel...de beaux panoramas en perspective...

Et voici le fort le plus visité de Bretagne...Fort La Latte et ses forteresse en pierre avec tours datant du XIVeme siècle. Il est classé monument historique depuis 1925 et à servi de décor à plusieurs films. L'histoire du dernier ne dit pas si Sir Jérôme a réussi à s'enfuir du fort...

Cap Fréhel est la pointe qui sépare la baie de St Malo de la baie de St Brieuc. C'est surtout une superbe zone ornithologique...nous avons eu la chance de pouvoir observer les tous jeunes cormorans ainsi que les petits goélands. C'est un site très pratique pour observer ces espèces du coup il y avait un grand nombre d'ornithologues sur place. Les oiseaux sont recensés une fois par semaine .

8


Plouha, les plus hautes falaises de Bretagne...

Les falaises de Plouha constituent sans aucun doute l'un des plus beaux sites sauvages des côtes bretonnes. A 104 mètres au-dessus du niveau de la mer, elles offrent une vue panoramique de Bréhat au Cap Fréhel. De plus à cette période de l'année, on a pu profiter des fleurs de printemps.

Après cette prise de hauteur, on redescend au niveau de la mer, pour visiter Paimpol et...sa fête foraine. Du coup nous n'avons pas pu avoir une vue d'ensemble sur le port,dommage. On a cherché les fameux "COCO" de Paimpol mais on les a pas trouvés. Depuis le début de notre road trip, c'est la première fois que nous sortons nos imperméables...

On termine la journée par l'incroyable Sillon de Talbert. Ce n'est ni un mirage, ni une digue fortifiée due à un délirant Vauban écolo. C'est une curiosité géologique, une spectaculaire exception de la nature qui nous donne rendez-vous pour marcher au ras de l'eau et d'une flore préservée. Point d'exclamation hissé sur la presqu'île trégoroise, le Sillon de Talbert s'avance de 3 km dans une mer parsemée de rochers. L'étroite langue de 35 m, faite de sable et de galets, est façonnée par les courants opposés du Trieux et du Jaudy. Cette flèche minérale offre un abri à de nombreux oiseaux

On revient un peu sur nos pas pour se rendre sur notre dernier "spot" pour passer la nuit en bord de mer...certainement l'un des plus beaux de notre road trip. Nous somme posés sur la commune de Lézardieux au lieu-dit "l'île à bois"

9

Allez tout le monde en marinière pour notre dernière journée en Bretagne!

On commence la journée par la visite de la charmante ville de Tréguier avec ses maisons à colombages, ses belles demeures d’armateur, ses ruelles étroites, ses jardins intérieurs dévoilés par les portes cochères entrebâillées.

On poursuit par le bord de mer pour rejoindre "la maison entre deux rochers" et le gouffre. Encore des paysages de toute beauté mais il faut se rendre à l'évidence c'est la fin pour nous 😦 On reviendra pour faire la côte de granit rose, Brest et le Morbihan!