Carnet de voyage

Côte d'Opale 2024

Dernière étape postée il y a 7 jours
Les caisses sont vides après un voyage au Cameroun mais on ne résiste pas à quelques jours au Cap Blanc-Nez ! Initialement prévu pour 4 jours, nous y passerons finalement 6 jours.
Juin 2024
6 jours
Partager ce carnet de voyage
1
1
Publié le 11 juin 2024

Z'êtes pas obligés de me croire mais il a fait magnifique toute la journée et à 20:23, je vous écris ce 1er épisode alors que le soleil brille toujours !

Commençons donc par le commencement pour vous dire que j'avais réservé, il y a déjà bien longtemps, un séjour de 4 jours seulement à Escalles, du 7 au 10 juin, car il était prévu que les caisses soient logiquement vides après notre voyage au Cameroun (autre carnet à venir).

Bref, le temps est passé très vite et nous voilà déjà la semaine du départ. La Comtesse m'a demandé de venir le jeudi début d'après-midi et donc, mercredi et jeudi matin, je prépare mes bagages et range un peu.

Le jeudi midi, je dis au revoir à Pacha (le chat) en lui expliquant que je ne reviens pas avant mardi (bien sûr qu'il comprend tout ce que je lui raconte) et que mes chers voisins et amis veilleront sur lui.

Venant de Beauvechain et pensant partir le vendredi matin depuis Ottignies, je m'étais figuré voyager via Genappe où faire le plein car c'est bien moins cher puis Waterloo et la E429 vers Lille pour éviter le tristement célèbre carrefour Léonard !

J'arrive chez la Comtesse et ... elle est prête à partir pour venir chez moi !!!!

J'avais encore tout compris mais pas grave, nous voilà repartis vers Beauvechain où Pacha a dû se dire: "Qu'est-ce qu'il me fait encore le vieux, là ? Il m'a raconté des conneries..." mais tant qu'il peut se faire cajoler, il s'en fout !

La Comtesse avait prévu le souper du jeudi mais comme je m'étais planté dans le programme, il n'y avait pas grand chose à manger pour le petit déjeuner du vendredi matin, jour du départ... On s'est débrouillé mais la Comtesse a été contrainte de manger, ô horreur, du Gouda jeune (j'avais terminé le camembert et le jambon la veille) !

Nous voilà partis vers 10:30 vers la Côte d'Opale mais en passant par la E40 et le ring de Bruxelles qui, si on a aussi évité le carrefour Léonard, a son lot de travaux et ralentissements, on a dû y perdre environ une demi-heure avant d'atteindre l'autoroute de la mer (à nouveau E40)...

Comme je n'ai pas pu faire le plein à Genappe, j'ai essayé de trouver une pompe à Boutersem près de chez moi en partant mais il s'agit d'une Total Energie, chère et vilaine ...Et donc, dès le passage de la frontière, recherche d'une station d'essence de grande surface française en approche de Dunkerque; on a trouvé une station Intermarché ... au même prix qu'en Belgique. Je n'ai donc fait qu'un demi-plein et on verra.

On s'est arrêté au centre de Dunkerque pour aller manger; on s'est retrouvé au resto Le Milord où on a dégusté un excellent menu fraîcheur à 14,80€ composé d'une salade italienne (jambon cru, mozzarella, pâtes au pesto), 1 bière (St-Omer) et 1 dessert (panna cotta caramel et gateau basque). Carte et formules variées, concerts, karaokés et autres évènements, adresse à retenir !

Et on repart vers le camping où on arrive vers 15h au grand étonnement de Sabine, la patronne, qui n'avait pas noté ma réservation et donc ni caravane ni séjour n'était réservé !!!!

Coup de bol énorme, la caravane et l'emplacement préféré de la Comtesse sont libres et ils vont donc installer la caravane directement ! Ouf, sauvés !

On en profite pour aller faire des courses et je suppose que les fidèles vont deviner où ! Ben évidemment, à l'Auchan de Calais qui est à Coquelles ! On s'est aussi arrêté "allo tomate" à légumes sur le trajet...

Retour vers 18h pour s'installer et se rendre compte qu'on a oublié les draps, les chargeurs et je ne sais plus quoi encore mais on s'en fout (l'honneur est sauf, on a oublié quelque chose) et on va se prendre notre premier apéro vespéral au soleil (rosé Petit Pont et bière Belle-Dalle)...En cours d'apéro, la Comtesse se demande si on ne resterait pas un ou deux jours de plus puisque la météo s'annonce clémente (sauf peut-être lundi)...Petit aller-retour à l'accueil et l'affaire est conclue, on reste jusqu'au mercredi 12 au lieu du lundi 10 juin !!!! Yessss ! Merci Comtesse !

Tout binauches (contents en wallon), on termine notre apéro, agrémenté de saucisson au camembert, puis on prend notre premier souper (pain, fromage de brebis et rillettes de poulet rôti).Et voilà notre Comtesse, toute heureuse, qui m'annonce (comme souvent en début de séjour de vacances) qu'elle va aller dormir du sommeil du juste ! Il est autour de 20h, je n'ai évidemment pas sommeil et je vous écris donc le récit des préparatifs et de ce premier jour super agréable malgré la petite frayeur de la réservation non-réservée !

La suite au prochain numéro si vous êtes sages et si on a le temps d'y penser !

La Comtesse et Li P'ti Fouineu vous saluent bien !

2

Temps très couvert ce matin, on a eu peur mais le soleil est bien venu quand même, il fait frais avec 15° et un peu de vent... La météo d'Escalles comme si vous y étiez.

On a tous les deux super bien dormi, bibi réveillé vers 9:30, La Comtesse, levée à 7h30, douchée sans savon (voir ci-dessous) et habillée, a préparé le café ! Je vois bien que votre œil s'est allumé à la lecture de la fin de la phrase précédente, mais au risque de vous décevoir, mis à part qu'elle a failli oublier le filtre à café, tout s'est bien passé !

Petit déjeuner avec couques commandées la veille et café très bon, bien que La Comtesse m'ait avoué ne pas avoir compté les doses de café et rajouté de l'eau parce qu'il était très foncé... :-) Le café du matin ici, c'est toujours une aventure !

Hier, je vous disais que l'honneur était sauf car on avait évidemment oublié "quelque chose" mais la liste s'est dramatiquement allongée; liste sans doute non exhaustive des oublis de l'année :

  • séjour pas réservé par la patronne du camping
  • programme du départ pas du tout enregistré (Eric)
  • un drap du dessous, remplacé par une couette
  • les chargeurs et câbles (La Comtesse)
  • du PQ (heureusement il y en a aux toilettes)
  • un pantalon de pyjama (Eric)
  • du savon (La Comtesses)
  • du shampoing (La Comtesse)
  • les lunettes pour le PC (La Comtesse)
  • etc...

Les courses faites hier chez Auchan et celles d'aujourd'hui chez Action et Auchan vont pallier ces petits détails insignifiants !

On est partis faire à nouveau des courses en voyant le temps maussade; le circuit du jour:

  1. Action
  2. Zeeman
  3. Cap Texti (habits de seconde main)
  4. Cash Express
  5. Resto Le Calais pour le dîner (chacun un English breakfast, c'est à toute heure au Calais, et un café); on aurait dû avoir un jus d'orange mais on ne l'a pas vu et on ne s'en est rendu compte que bien plus tard...
  6. Auchan

Bien entendu, le soleil brillait déjà dès notre arrivée chez Action ! On y a acheté une table de camping car il n'y en a plus dans la caravane...

Après-midi lecture pour La Comtesse avec de très nombreux allers-retours entre dehors et l'intérieur de la caravane au gré de l'ensoleillement et de la température changeante. Lecture de magazines informatiques et petite sieste pour moi.

En toute fin d'après-midi, malgré le temps très couvert et parce que l'appli météo France a dit qu'il n'allait pas pleuvoir, on enfile nos chaussures de marche et on s'en va vers la plage... Ben si puisque je vous le dis ! Bien entendu, on avait pas fait 1 kilomètre qu'il se met à pleuvoir ! Demi-tour et retour à la caravane (et bien sûr il ne pleuvait plus quand on arrive au camping) où on embraye sur le souper ...

Après cela, retour du soleil et de la lecture en extérieur pour La Comtesse pendant que j'ouvre une Houle du Blanc-Nez et commence à écrire cet épisode !

Je m'interromps, car il se passe des choses ici dignes d'un récit en quasi temps réel et entre de nombreux fous-rire : Il n'y a pas 5 minutes, La Comtesse décide de se faire un thé avec une bouilloire électrique trouvée dans l'armoire mais :

  • elle n'a pas d'interrupteur et démarre dès qu'on met la prise; c'est quoi c'te merde ?
  • La Comtesse met très vite de l'eau dedans mais... ça pue le vinaigre !
  • La Comtesse vide très violemment l'eau bouillante dans une tasse (pour la nettoyer, par mesure d'économie) et s'ébouillante la main au passage (si, si !)

Exit la bouilloire !

La Comtesse décide de faire bouillir de l'eau sur le gaz dans une casserole, c'est moins risqué (vraiment ?)

  • On ouvre la bonbonne de gaz, on retire le couvercle de la cuisinière et... la protection anti-chaleur est complètement démontée ! (les précédents locataires de notre caravane sont des ploucs).
  • On parvient à tout remettre en place en quelques minutes car pas question d'utiliser la cuisinière sans ça, ouf !
  • La Comtesse trouve une boîte d'allumettes mais ... plus aucune allumette utilisable dans la boîte !!!!
  • On se met à fouiller les tiroirs et on trouve une autre boîte mais avec des allumettes de 20 cm et seulement 5 utilisables !
  • La Comtesse en a employé 3 pour allumer le bon bec de gaz (on ne sait pas auquel des 3 becs correspond chaque bouton, le petit plan a disparu); tellement contente d'avoir réussi elle a levé les bras au ciel avec l'allumette et cramé (très légèrement) l'aération au plafond de la caravane !
  • Trop heureuse d'avoir réussi l'allumage, elle a tourné le bouton du bec de gaz dans... le mauvais sens et l'a éteint. Encore raté !
  • La 3ème tentative fut la bonne.
Plus d'allumettes !
Pas mieux !

Je dois aussi vous dire que, voyant que le nombre d'allumettes diminuait dangereusement, La Comtesse a allumé une bougie pour avoir une solution de secours au cas où mais la bougie s'est éteinte toute seule (elle a dû avoir peur)...

Une fois l'eau chaude (enfin), La Comtesse s'exclame "tout ça pour attendre que ça refroidisse, je ne sais pas boire chaud" !

Je vous rassure, on a pas dû appeler les pompiers et, après qu'on se soit bien marré, La Comtesse a pu déguster son thé bien mérité ! Bon ben il faudra bien qu'on retourne chez Auchan pour acheter des ... allumettes ! Heureusement c'est ouvert le dimanche matin parce que sinon t'imagines si La Comtesse veut de nouveau boire un thé

Retour au récit du jour après cet intermède quasi en temps réel, pour dire que chez Zeeman, La Comtesse a acheté une petite trousse de couture contenant un découseur, un coupe-fil et un dé à coudre, le tout pour ... 1,29€ ! Je vous renvoie à un ancien article de juin 2011 où le découseur seul coûtait 1€20 et dont les composantes venaient de loin !

On ne sait pas d'où vient cette mini trousse de couture mais c'est pas cher 13 ans plus tard !

Fabuleux coucher de soleil il y a quelques minutes pour terminer cet article un peu mouvementé.

3
3
Publié le 11 juin 2024

À nouveau super bien dormi tous les deux ! Grand ciel bleu ce matin et ça devrait durer ! La Comtesse levée pas trop tôt cette fois, vers 9h.

Lecture au soleil pour la Comtesse après s'être habillée et avoir été chercher le pain.

Le pacha (mais non pas le chat) se lève vers 10h !

Café ? Rien à signaler !

Petit déjeuner dehors.

Douches ? Rien à signaler !

Lecture pour tout le monde ! Zut j'ai fini mes magazines...

Lessive et séchoir ? Rien à signaler sauf qu'une personne s'est dépêchée de démarrer une machine juste après nous sans avoir demandé à l'accueil (ben oui, c'est payant); Sabine va régler ça (elle va couper le courant si j'ai bien compris). Pour le séchoir, il faut quand même que je dise qu'il m'annonce 3h58 de temps de séchage (quelle précision)... J'espère qu'il me ment, on ne va pas y passer la journée ! Déjà qu'il a fallu 1h30 à la machine pour la lessive...

Vaisselle ? Rien à signaler !

Dîner melon au jambon avec un melon délicieux comme on en trouve pas chez nous !

Sieste ? Rien à signaler !

Je démarre l'épisode du jour du seigneur; il fait un calme qui fait du bien ! Quoi les allumettes ? Non, on a pas été chez Auchan ce matin...

Projet: essayer d'aller voir la mer (qu'on a pas vue hier)...

Comment ça cet épisode est un peu trop sérieux ? Ben la journée n'est pas finie, patience ...

17h, je n'aurais pas dû parler de notre projet, le temps se couvre ... La Comtesse se réveille de sa sieste; j'ai dû rajouter 30 minutes de séchage avant que ce soit sec... On constate qu'un vieux gilet (à Eric) et un nouveau sweatshirt de chez Auchan (à la Comtesse) ont bien rétréci !!! Merci le séchoir qui met des plombes à sécher son linge.

Cela met La Comtesse de mauvais poil et on décide de partir vers la plage pour se changer les idées. Ben oui, à pieds, pourquoi cette question ?

En arrivant au village, on regarde les menus des 3 restaurants du coin et bof pour tous les 3...Le moins "bof" est L'Escale où on a été superbement mal reçus la dernière fois qu'on y a mis les pieds: personnel désagréable, on nous a collé dans le fond de la salle où on nous a oublié, on a dû appeler pour être servi et toujours désagréable. Je veux bien que la salle était pleine à craquer mais quand même...

Bon, on va à la plage et on verra... Discussion en route pour peut-être quand même cuisiner à la caravane mais ... y a plus d'allumettes, vous vous souvenez ? On a oublié de les demander à Sabine... :-)

Moment très agréable à la plage à caresser des galets (c'est tout doux et apaisant) et à en récolter 2 ou 3 (ça c'est paaaas bien).

Retour vers le village et on va retester L'Escale (Ron't tudjuuu d'allumettes) !

Burger au pulled pork pour La Comtesse et demi-crabe mayonnaise pour moi; les deux plats absolument délicieux et service agréable et très bien (ils ont juste oublié la mayo avec les frites du burger) !

Retour vers le camping où La Comtesse commence un nouveau livre et moi de continuer cet épisode jusqu'à ce qu'il fasse trop frais et dodo pour La Comtesse un peu avant 22h et un peu après pour moi...

4
4
Publié le 11 juin 2024

17h, j'ai des frissons, clac fait le verre en tombant sur le lino ! Chacun fait ce qui lui plaît et nous aussi, et toc !

Si c'est votre première lecture ne tenez pas compte de cette phrase et continuez au paragraphe suivant ("Démarrage de l'écriture...") mais si vous en êtes au 2e tour ou plus, essayez de cliquer sur ce lien qui vous emmènera à la suite de cet épisode...

Démarrage de l'écriture de l'épisode du jour et lecture en profitant du soleil qui pointe le bout de son nez ...

On a tous les deux ouvert un œil à... on ne sait quelle heure ce matin pour se rendormir vite fait en entendant la pluie faire de claquettes sur le toit de la caravane... La Comtesse a eu la présence d'esprit de fermer "les écoutilles" en cours de nuit (cf un des séjours précédents). Résultat des courses, on a le tiercé dans l'ordre, on a fait le tour de l'horloge en se levant vers 10h !

Il pleut de façon intermittente avec l'intermittent réglé court, il faut les anoraks pour aller à la toilette et chercher le pain à l'accueil.

Alors, je ne sais pas ce qu'il se passe mais cela fait plusieurs jours sans incident ni avec le café ni avec la douche; il y a un truc dans l'air ! Ah ben oui, aujourd'hui la pluie... Mais les autres jours ?

Déjeuner, papoter, déprimer en lisant les résultats des élections, s'habiller, reprendre un café et tout ça, il est quasi midi quand on part ... acheter des allumettes !

Il drache sur le trajet... On commence par chez Auchan où on prend chacun sa charrette et arrivera ce qu'il doit arriver ! On trouve ... des allumettes ! Yesss, La Comtesse va pouvoir cuisiner (59 cent pour 3 boîtes de 100 allumettes, +/- 7 cm de long, appelées "FlamPratic", pourvu que ce soit vrai) ! On y a passé 3 heures à se balader, choisir un habit ou l'autre pas cher, des magazines, à manger pour demain et flâner puisqu'il fait moche dehors ! Puisqu'on vous dit que, tous les ans depuis 2019, on aime aller chez Auchan, ce n'est pas une blague !

Interruption : Il est 17h40, La Comtesse rentre car il tombe des gouttes et elle commence à écosser les petits pois pour préparer le souper (on a des allumettes, rappelez-vous). Remarque de La Comtesse : qui aurait dit qu'un jour j'écosserais des petits pois en camping, au Cap Blanc Nez ???

Reprise du cours normal. Je vous ai bien eu, pas vrai, vous avez cru qu'il allait se passer quelque chose ? Perdu !

On passe ensuite une heure chez Magik Dépot, magasin à "foufs" près de l'Auchan. On y trouve aussi un tas d'autres bazars plus ou moins utiles et sympas, notamment une housse de couette assez cool 100% coton à 7,95 euro.

Retour au camping pour trier et ranger tout ça... Ce fut l'occasion de retrouver, en ouvrant le coffre sous la banquette côté Comtesse, un petit ruban coloré décousu d'un pantalon de La Comtesse il y a presque un an déjà !

Le soleil se montre et la boucle est bouclée car il est 17h, vous pouvez reprendre la lecture de cet article au début !

Une suite peut-être tout-à-l'heure (tantôt pour nos amis français) ...

Hé bien oui, voici la suite: il est 19:40, petite averse et retour à l'intérieur, reprise de l'écriture de l'épisode.

La Comtesse se lance dans une pré-cuisson du repas comme ça quand on aura faim, il n'y aura plus qu'à terminer la cuisson pour souper...Pour ce faire on va utiliser les allumettes (ne me dites pas "quelles allumettes" s'il vous plaît bien) mais la première tentative d'allumage est un échec parce qu'on a pas ré-ouvert la bonbonne de gaz ! Cela marche beaucoup mieux quand on ouvre la bonbonne... La Comtesse étrenne une nouvelle poêle achetée à -50% chez Auchan (mais je ne sais plus lors de quelle visite)...

N'oublions pas qu'on a démarré l'apéro vers 18:30 avec un super saucisson à la provençale acheté à l'accueil, du vin blanc Edelzwicker et une bière Jenlain ambrée en plein soleil super agréable.

Papote, échange de messages avec quelques-uns qu'on aime, photos de nuages, planifications des prochains jours (fêtes, baby-sitting et tout ça) et autres plaisanteries parce que le jour où nous ne rirons plus, c'est qu'on sera morts !

Vous suivez toujours ? Si oui, vous avez du mérite !

Alors, juste histoire de faire un saut temporel supplémentaire pour continuer de vous perturber, j'ai oublié de vous dire que La Comtesse a fait les poubelles hier soir en revenant du resto car son œil de Lynx a repéré une boîte métallique de bouteille de rhum qu'elle a ramené en plus de ses caiiiiilloux !

20h20, La Comtesse a fini la pré-cuisson du souper et va relire ma prose pour que ça ressemble à quelque chose. Qui a dit "ben heureusement !" ?

21h20, relecture, corrections et ajouts terminés et La Comtesse a faim, donc lancement de la fin de la cuisson du souper (poulet, pâtes, petits pois frais, échalotes et fromage frais)...Té, au fait, aujourd'hui est le jour où on devait rentrer initialement mais, cadeau de La Comtesse, on restera 2 jours de plus ! Encore merci mon amour !

Bon app et à la revoyure !

5

Grand Bleu encore ce matin. On décide de ne rien faire aujourd'hui sauf, dans le désordre, manger, se lever, boire, dormir, faire la vaisselle, prendre sa douche, apéro, papoter, etc ...

Triple exception à ce programme pour La Comtesse qui nous a cusiné un super dîner, stoemp aux courgettes (cuisson sans eau dont elle a le secret, et il ne s'agit pas d'une blague) et deux sortes de chipolatas, excursion aux champs (mais non pas chez Auchan, pour une fois) pour récolter des cailloux (là on peut) et faire son courrier.

Si, si, on encore bien ri mais on en garde un peu rien que pour nous !

Demain, dernier jour et retour au bercail, on doit être partis pour 11h.

6

Pour être certain de se lever à temps, je mets le réveil sur 7h30 (appli sur mon Smartphone).

Il n'a évidemment pas sonné ! Pourtant l'alarme est active pour 7h30 et indique "Demain"; c'est très exactement qui était indiqué hier (avant minuit, je précise) ! Il doit s'agir de l'appli de réveil à Goldman "Je Commence Demain" !

C'est une nouvelle appli d'horloge que je voulais tester car elle a aussi un minuteur mais bon, il faudra que je m'en trouve une autre même si la procrastination me plaît bien (je vais p'tet la garder juste pour ça d'ailleur...).

Heureusement, le petit quelque chose qui te réveille quand même quand il faut quand c'est important nous a tous les deux réveillé entre 7h30 et 7h40 ! A-t-on vraiment besoin d'un réveil, au fond ?

Dernier petit déjeuner à l'extérieur (hé oui, il fait beau) au Saint-Félicien et aux Rillettes de poulet roti.

Ensuite, branle-bas de combat, douche et habillage, puis on démarre les bagages, le chargement de la voiture et le nettoyage de la caravane car elle est à nouveau louée cette après-midi.

Départ vers 10h30, on passe à l'accueil payer nos dettes et rendre la clé (pour ne pas rentrer avec comme la fois passée). Pas de bol, plus que un saucisson... avec du poivre => c'est pour La Comtesse !

On ré-embarque dans la voiture et La Comtesse me dit "Attends, j'ai oublié de dire quelque chose à Sabine" et repart vers l'accueil, puis en revient rapidement et me dit "Je lui ai dit qu'on avait pas remis le lave-vaisselle en place et qu'il était dans la garde-robe de la caravane" ...

Le lave-vaisselle ??? Éclats de rires ! On n'y est pas retourné et on ne saura jamais ce que La Comtesse a vraiment dit à Sabine car ... il n'y a évidemment pas de lave-vaisselle dans la caravane, La Comtesse voulait parler du ... micro-onde !

On part vers Wissant où c'est jour de marché. C'est un très grand marché aujourd'hui; on cherche en vain le vendeur de rouleaux de printemps qui sont si bons... Pas grave, on va aller se prendre une glace sur la digue... Pas encore ouvert. Zut, zut et re-zut !

Petit panorama de la plage de Wissant

Passage à l'Office du Tourisme et visite d'un magasin en liquidation (changement de propriétaire) où on trouve quelques babioles comme souvenir (qui s'ajoutent aux autres achetées les jours précédents).

Nous voilà repartis vers l'hypermarché Auchan pour la dernière fois (snif) pour acheter nos marchandises traditionnelles lors de nos retours de vacances à Escalles (bière, vin, fromages, saucissons mais pas que).

Pendant que La Comtesse passe revoir une dernière fois Ding Fring, magasin d'habillement de seconde main, je pars faire le plein à la station-service de Auchan mais ... trop cher; bizarre car Carbu.com signalait un diésel à 1.619€ mais il est à 1.689€ !

Pas trop envie de manger au Calais pour une fois et donc, retour à la boulangerie-patisserie Sophie, valeur sûre où les sandwiches sont excellents !

Repus, nous pouvons repartir vers la Belgique mais, toujours avec l'aide de Carbu.com pour la zône de Coquelles, Je décide de passer par une station-service où le diésel est à ... 1.410€ ! Je dis à La Comtesse que, vu le prix, il est fort possible que cette station n'existe plus depuis 2 ans mais allons voir ça quand même.

On arrive dans la très moche zone industrielle de Calais à l'adresse de la fameuse station-service qui ... n'existe plus ! Elle est pourtant toujours également référencée sur Google Maps ! Si vous activez StreetView, vous verrez très exactement ce que nous avons vu !

Bon, cette fois, je demande à mon appli GPS, Magic Earth, quelle est la station-service la plus proche et il me dit qu'il y a une BP à 800 mètre dans une rue parallèle. Aaaah ben voilà !

En me dirigeant vers cette station BP, j'aperçois une autre station Total AS24 et je m'y engoufre mais ... ce doit être réservé aux professionnels car impossible de payer avec une carte bancaire ou de crédit normale. Je dois être maudit chez les revendeurs de gazole ou quoi ?

Bon ben reprise du trajet de 800m pour aller chez BP... Hé bien, nenny, hein m'fi ! A pus la station-service mais ... il reste une enseigne BP ! Pas mieux l'appli GPS !

On se marre bien et La Comtesse se fout bien de moi et elle a raison car, sur Carbu.com, la station qui affichait 1.410€ le litre de gazole (diésel en France) affichait aussi sa date de dernière mise à jour que je n'avais pas vue: 29/01/2020 !

On s'est encore plus bien marré quand j'ai dit qu'on devrait peut-être arriver à Genappe avec ce qu'il me reste dans le réservoir et nous voilà repartis sur les autoroutes de France en passant par Lille cette fois.

Trajet sans histoire avec une pause pipi à 90 cents chacun dans une station Total; à ce prix-là, on pourrait employer une madame ou un monsieur pipi car les trois quart des toilettes "homme" sont hors d'usage, il ne reste que 2 pissotières; pour les cas graves, il faut aller chez les "Dames".

Hé bien oui, on est arrivé à Genappe sans encombre et je m'empresse de me rendre à la station DATS où le diésel est affiché à 1.593€ ! Il y a du monde et je suis derrière une fourgonette blanche dont le conducteur se met à farfouiller dans son coffre puis s'en va en laissant là son véhicule ! Le sort s'acharnerait-il sur moi ? Je fais marche arrière et vais à la pompe à côté même si l'ouverture du réservoir n'est pas du bon côté et je commence à faire le plein.

Sur cet entrefait, le conducteur de la fourgonnette revient avec un bidon de 2L qu'il rempli puis s'en va...

De mon côté, intrigué par le manège de l'autre conducteur, je n'ai pas remarqué que le débit à ma pompe ralentissait. La pompe s'est arrêtée après m'avoir généreusement fourni très exactement 12 litres de diésel ! La malédiction continue ! Je n'ai rien compris (il y a des tunes sur ma carte) et je décide d'en rester là avec le diésel pour aujourd'hui, cap sur la maison de La Comtesse et déchargement des paquets.

Nos vacances sont finies, vive nos vacances !

La Comtesse et Li P'ti Fouineu vous saluent bien !