Carnet de voyage

Côte d'Opale 2022

13 étapes
2 commentaires
1 abonné
Dernière étape postée il y a 4 jours
On ne s'en lasse décidément pas et on y revient donc encore ! Sérieux, vous attendez quoi pour tester ça ?
Septembre 2022
2 semaines
Partager ce carnet de voyage
1
1
Publié le 14 septembre 2022

Encore plus impatients que d'habitude de passer des vacances reposantes après une année à nouveau bien remplie, je crois qu'on n'a jamais réservé si tôt et quel plaisir d'entendre Sabine répondre au téléphone, toute la famille des propriétaires du camping est bien passée à travers cette 3e année COVID !

Même formule, chouette caravane et chouette emplacement ! Pourvu qu'aucun de nous deux ne tombe malade juste avant le départ ! Moi, ça devrait aller, je me suis tapé le COVID début août, je croise les doigts pour la Comtesse...

Aujourd'hui, préparation des PC (mise à jour, test de fonctionnement, etc) pour écrire ce carnet et début de rédaction, MyAtlas est fidèle au poste et ça fait plaisir de voir ça après les difficultés traversées par la société !

Mon PC de l'année passée a rendu l'âme mais n'est pas encore mort (hé oui, les PC savent faire ça, eux) ! En fait, il ne rechargeait plus sa batterie et ce n'était pas à cause de la batterie qui est la raison habituelle de ce genre de panne et j'ai donc acheté une batterie pour rien => je ne lui pas trouvé de pacemaker et je l'ai donc mis sur une donnerie en signalant qu'il ne pouvait plus servir que comme PC fixe branché sur le courant en permanence. Il est parti le jour même vivre une 3e vie (c'était déjà un PC d'occase). J'ai refilé la nouvelle batterie à Mavie qui a le même PC. J’en ai racheté un autre (ben oui un PC, faut suivre, quoi), toujours d'occasion, sur lequel j'ai installé Linux Ubuntu 22.04 et on verra ! PC Li P'ti Fouineu: check !

La Comtesse a son matériel aussi (tablette cette année) mais j'amène en plus un très vieux coucou Fujitsu qui a un grand écran qui permet de regarder un film confortablement; celui-ci tourne Linux Ubuntu 18.04 et son disque, toujours mécanique, a une ancienne interface IDE (même pas SATA). Il date de 2009 et était prévu pour Windows Vista (après XP et avant Windows 7) mais il s'est réveillé sans problème après 1 an d'inactivité et j'ai pu faire les mises à jour ! PC film pour la Comtesse: check ! C'est aussi avec celui-là qu'elle contribue au carnet de voyage...

Côté matériel "geek", nous aurons nos Smartphones et nos appareils photos dits compacts, Canon/Nikon pour la Comtesse et Lumix pour moi... Matos photo: check ! Il y a aussi une kyrielle de trucs rechargeables de la Comtesse...

Dernière semaine, dernière ligne pas droite ! La Comtesse s'occupe d'Émilien (7 mois) le lundi (on a monté un lit-parc le weekend) et accompagne les jeunes à un rendez-vous le mardi car comme je ne suis pas malade cette semaine, je travaille (hé oui, ça arrive) ! Je ne vous ai pas dit que je suis maintenant 4x heureux grand-père avec l'arrivée d'Émilien en février et de Gabriel en juillet ! Samuel et Élise se portent très bien aussi !

Je fais un aller-retour sur Paris (mercredi et jeudi), le TGV pour l'aller part à mon nez et à ma barbe quand j'arrive sur le quai et je suis recasé dans le suivant (j'ai loupé le train car mauvaise voie indiquée, annonce du changement de quai 2 minutes avant le départ); le TGV de retour, quant à lui, a fait environ 6 arrêts imprévus mais je suis finalement arrivé à Bruxelles avec seulement 40 minutes de retard. J'ai pu récupérer ma voiture en m'acquittant de la modique somme de 78€ pour un parking de 36 heures ! Y en a qui ne s'emmerdent pas ! Mais faut comprendre mon bon monsieur, les barrières fonctionnent à l'électricité ! Dommage que n'aie pas réussi à imprimer 78 reçus à la borne (pour que ça leur coûte un max) sinon je l'aurais fait, parole !!!! Milliard de Zeus ! Il me semble qu'il y a de plus en plus de voleurs légaux dans notre société équitable et épanouissante !

Enfin, on fait un dernier petit déménagement imprévu à Bruxelles le vendredi en soirée (divan et frigo avec la remorque de Christian) après quoi j'ai tenu à terminer un rapport pour le boulot pour finir mes tâches avant de partir en vacances ! Dodo à 1h du mat !

Tout ça pour dire que les valises ont été faites en dernière minute et on verra bien ce que j'aurai oublié. Je vous rassure et vous me connaissez, même quand je ne suis pas à la bourre, j'oublie toujours quelque chose, faites vos pronostics et rendez-vous plus loin dans ce carnet..

Photo by Belinda Fewings on Unsplash 

Comtesse Ciboulette (dite CC) : Même impatience pour moi à l'idée de retourner dans "notre" camping et surtout, surtout n'y rien faire de programmé après ces 9 mois bien chargés : entre autre, la retape de l'appartement de Bastien et Mavie, leur déménagement, le réaménagement de l'espace laissé par leur départ (projets en pagaille : installation d'un bureau-atelier au rez de chaussée, d'un petit salon dans la pièce d'entrée, etc, etc.) le tout balayé par le déménagement de Maud qui quitte Ixelles pour revenir chez maman.. Ajoutez à cela des permanences assez fréquentes à la vestiboutique et quelques petits problèmes de santé. Bref, même si je suis en "vacances perpétuelles", j'ai besoin de déconnecter aussi.

Je fais donc mes bagages à moitié bien : t-shirts et pantalons repassés, matériel d'écriture, de photo (2 appareils + mon smartphone), gadgets à recharger anti-guêpes, anti-moustiques, ventilo... et à moitié n'importe comment, comme d'hab, au feeling.

2
2
Publié le 15 septembre 2022

Personne n'est malade ! On peut partir !!!! Yesssss !!!!!!!!!

Samedi matin à Beauvechain: croyez-vous que je charge ma voiture avec les valises ? Que nenni hein valet, d'abords avec un 2e chargement de brols que je veux vendre et donner à la brocante d'Ottignies le 18 septembre (venez nombreux!). Coup de chance j'ai pu aussi embarquer ma valise et les PC... Une fois chez La Comtesse, déchargement des brols pour la brocante + chargement des bagages pour les vacances + une petite douche car il parait que je pue (alors que j'ai déjà pris une douche au levé) et nous voilà enfin prêts pour le départ.

Le réservoir étant vide, je fais un plein partiel puisque le diesel est moins cher en France (je vous rappelle que j'ai 78 balles de parking qui me restent en travers de la gorge à récupérer) !

Yes, on est enfin parti, il est environs 14 heures.

Comme on n'a évidemment pas dîné, on n'a même pas encore quitté la Belgique qu'on attrape faim et on s'arrête sur l'aire de Froyennes (Comment ça en voilà une drôle d'idée). La cafétéria a l'air fermée, les portes sont ouvertes mais il fait sombre à l'intérieur et on s'avance donc prudemment en parlant tout bas comme dans une église et ... ça fume, il y a quelqu'un, c'est ouvert ! On se prend un burger/frites pour la Comtesse et un burger tout court pour moi...

CC : il faisait d'autant plus sombre pour moi qui avait laissé mes lunettes de soleil, vous savez celle comme dans l'ancien temps qui se clipsent sur vos bonnes lunettes de vue, gadget encore que j'ai acheté à... la vestiboutique !

À la caisse, le burger/frites passe à 11€ (ben oui, quand même mais ça va encore) et le mien tout seul à ... 14,20€ !!! Qu'est-ce que c'est que ce binz !!!! En fait, il n'est pas prévu que quelqu'un prenne un burger tout seul (c'est comme que j'vous l'dis mon prince, vive l'informatique !) et il est facturé au prix du Burger Festival avec lequel on a droit à une boisson soft ET un dessert !!!! Je prends donc une eau plate et la Comtesse profite de mon dessert et prend aussi une eau pétillante...Suite à toutes les discussions, le pauvre garçon à la caisse a oublié de nous compter l'eau pétillante mais on ne l'a vu que plus tard !

Aire de Froyennes 

Nous voilà repartis un peu avant 16h vers de nouvelles aventures !

On arrive vers 17h au camping après ce très long périple de 260km, sans GPS, sans nos sacs à dos dans des contrées sauvages et inconnues.

Image par Kanenori de Pixabay 

La caravane nous attend fièrement installée sur l'emplacement n°1 ! Il n'y a pas de chien qui aboie, non. Pourquoi me demandez-vous ça ? Ce sera notre camp de base, avancé et de repli.

On débarque ce qu'il faut et, ensuite, lessivés par cette longue année (oui, celle-ci a été plus longue, j'en suis sûr), début de décompression avec du saucisson local, une bière des 2 Caps (aussi locale) et du vin blanc (pas local) !

Décompression (mais non, pas des cons pression) ! 
3
3
Publié le 16 septembre 2022

On tombe tous les deux du lit à 9:45, bien plus tard que d'habitude, nos corps auraient-ils compris que ce sont les vacances ?

La fameuse photo météo ! 

[E] La Comtesse s'attaque au perco (namurois) de compétition et nous fait du café du 1er coup, avec de l'eau, un seul filtre, du café moulu et même le pot ! Si si, je vous assure ! Que ceux qui ne comprennent pas ce que je veux dire relisent les carnets de voyage précédents...

Petit déj avec les couques commandées la veille; zut, ce ne sont plus des couques géantes comme précédemment, heureusement que La Comtesse a amené un pain maison !

Faudrait faire des courses, l'Auchan n'est ouvert que le matin ! On laisse tomber les douches (qui a dit beurk ?) et on va balader "aux champs" pour glaner nos premiers trucs à manger !

CC : je n'ai jamais été aussi rapide pour m'habiller, ce rendez-vous, que dis-je, ces retrouvailles après un an d’absence furent une vrai fête !

[E] Celle ou celui qui n'a jamais été chez Auchan en vacances ne peut pas comprendre ! Comment ? Mais non, on ne campe pas chez Auchan ! Ils n'ont pas voulu !

Au retour, on visite ... une mini brocante (garage sale) à 50 mètres du camping. On ne sait pas qui les a prévenu que nous venions dans le coin. On achète nos premiers brols avec les petits sous accumulés dans le cochon tirelire depuis avant le COVID, il est plein à craquer !

Plat mijoté concocté par La Comtesse dans la fabuleuse et merveilleuse mijoteuse-cuiseuse pour souper, un régal (viande de porc, pommes de terre courgettes et butternut) !

Fabuleuse et merveilleuse mijoteuse-cuiseuse 

Mince ! J'ai oublié de prendre chaises et table pliantes !, il y a des chaises mais pas de table avec la caravane et on mange donc à l'intérieur... On demandera si il y a une table disponible...

Je fais un peu de PC le soir mais je n'ai pas le courage de commencer le carnet de voyage malgré une bonne bière Houle du Blanc-Nez ... Coucouche panier vers 23h...

4

[E] Toujours près de 10h pour le lever ! Juste excellent ! 2e jour de café sans problème (même si je rajoute de l'eau dans ma tasse car un peu fort pour ma petite nature chétive), papote de tout et de rien, douches (siiiii, puisqu'on vous le dit), farniente (ça on fait très bien) !

Les aventures "douche" continuent sur la lancée des années précédentes : La Comtesse se choisit une douche libre, met son jeton dans le bazar, ouvre la porte et ... il y a un monsieur dedans !!!!! Un resquilleur, évidemment ! J'aime pas dire du mal (c'est pas vrai, j'aime ça) mais c'était un Hollandais bien sûr ! La Comtesse patiente (qui a dit pourquoi ?) et le type termine sa douche en 4e vitesse et s'en va la queue entre les jambes (non, on ne sait pas la mettre ailleurs, non !). Comment ça, je n'ai pas dit ce que La Comtesse avait oublié ? Ceux qui ne comprennent pas l'importance de cette question, relisez les carnets précédents. La Comtesse a oublié son gant de toilette. Ouf, retour à la normalité, l'histoire du café sans histoire avait jeté un doute sur l'histoire avec histoires...

Après ce coup-là, je me précipite à la douche, choisis une douche libre, mets aussi mon jeton dans le bazar, ouvre la porte et ... rien, pas de madame dans la douche ?!? Il y a un dieu pour les Comtesses... En fait, je vous raconte des salades, je n'ai pas été à la douche.

CC : Ô que je l'avais mauvaise avec la douche ! Ce n'était pas faute de m'être annoncée et d'avoir vérifié, malgré que le monnayeur soit vert et annonçait "libre", en allumant et éteignant l'interrupteur extérieur, si vraiment il n'y avait personne. No reaction. Ma tête quand je me suis retrouvée face à ce mec qui m'a baragouiné je ne sais quoi en "étranger" ! Le con avait en plus mis la raclette (pardon le racleau voir plus loin, épisode 13) de façon à bloquer la porte, sauf que la porte s'ouvre vers l'extérieur et que cela ne servait à rien ! Tout cela pour économiser 1,2 euro... Je n'ai pas regretté d'avoir attendu qu'il parte la queue entre les jambe, qu'il se la mette où il veux et qu'il se tape la honte... je voulais ne pas perdre mon jeton.

[E] Plus tard, le monsieur du camping (non, pas celui de la douche !) qu'on adore, Monsieur Bernard, le papa de Sabine la proprio, nous amène une grande table de camping pliante, une ancienne Lafuma super lourde, magnifique. Il a aussi eu une année plus difficile : prothèse du genou suivi d'un sale virus qui a un peu bousillé sa revalidation, mais il porte très bien ses 70 ans et on est ravis de le revoir !

La table Lafuma et écriture du carnet de voyage 

Vers 13h, on décide d'aller manger au Calais (à l'entrée de l'Auchan): Welsh avec un steak haché et escalope savoyarde : que du "light". Avant notre plat, Le Calais nous offre une excellente soupe maison, comme ça on a au moins un peu de légumes, qui est préparée sans sel (à vous de mettre le sel que vous souhaitez, c'est génial). Je prends la bière du moment qui est une excellente Ch'ti ambrée.

CC : Je vous parle des "légumes du jour" que proposent toutes les cartes de tous les resto du genre ? C'est invariablement des haricots verts, en conserve, agrémentés de quelques chichis pour faire jolis et/ou frais : persil, émincés d'oignon et dans ce cas-ci de l'ail en poudre, le tout sauté au beurre. Dégueu mais à volonté... Que ma volonté soit faite : s'il vous plaît, arrêtez cela ! C'est immonde, les haricots n'ont de vert que le nom, ils sont d'une couleur indéfinissable, entre le vert kaki et le caca d'oie.

[E] 2e balade "aux champs" pour des petites courses cette fois, puis direction Easy Cash où je trouve une souris sans fil (j'ai oublié une souris avec mon PC, hééé oui...) et 2 BDs; La Comtesse se trouve quelques DVD pour les nuits d'insomnie ou longues soirées d'été ! Ensuite, passage obligé à l'Action du coin avant de se replier sur le camp de base, complètement crevés !

Je ne savais pas qu'il existait des caravanes tout-terrain, en voici une, c'est impressionnant:

Caravane tout-terrain 

Avec le repas léger du midi, on se contente d'une tartine sans apéro et on va roupiller vers ... 20h après avoir profité d'un beau coucher de soleil !

Bel orage en soirée avec des éclairs barrant tout l'horizon et la pluie (ou grêle) qui nous offre un festival de tambourinage sur le toit de la caravane. Nuit un peu difficile mais on a sans doute été couché trop tôt.

CC : Bel orage, bel orage, c'est vite dit ! Je fus à moitié terrorisée par le bruit de la pluie/grêle sur le toit de la caravane... Je suis un peu, beaucoup, passionnément hélas traumatisée par les pluies violentes. Pendant ce temps, Eric dormait comme un loir...

Image par Abel Escobar de Pixabay 
5
5
Publié le 19 septembre 2022

[E] Mais "aux champs" quand même, on vous rassure !

On se lève plus tôt mais la nuit n'a pas été bonne: moi je ronflais comme un bienheureux pendant l'orage alors que La Comtesse était assez inquiète et a même failli me réveiller ! Comme si ça m'aurait déplu ! Quoi les "si" n'aiment pas les "rait" ? C'est pourtant bien ce que je veux dire !

Toujours pas souci avec le café, je crois que c'est foutu pour ce séjour (ceux qui ne comprennent pas ce que je veux dire, relisez ...) ! Petit déjeuner tartines puis balade jusqu'à la plage pour notre sportive Comtesse et début d'écriture du carnet de voyage pour moi !

Par contre, côté douches, La Comtesse a cette fois oublié la carpette pour ne pas glisser...

Retour de la Comtesse toute essoufflée (main non pas de la douche) avec sa cargaison de cailloux pour la rocaille ! On apprend qu'en fait il est interdit de ramasser des galets sur la plage (oui, comme à Étretat) mais dans les champs on peut (mais non il n'y a pas de cailloux chez Auchan) !

CC : Je me suis offerte une crise de parano après avoir lu le règlement du littoral protégé qui est affiché à côté de la carte des promenades pédestres : en effet, interdiction de ramasser des galets, c'est écrit en lettres minuscules et uniquement en français et aucun pictogramme n'illustre cette interdiction. Cela ne m'a pas empêché d'en ramasser quand-même, la peur au ventre. Ma récolte illicite terminée, j'ai cru défaillir quand j'ai aperçu 2 gendarmes sur le bunker-promontoire qui domine la plage : sûr qu'ils allaient me demander d'ouvrir mon sac à dos ! Et un hélicoptère tournoyait dans le ciel...

Les pandores étaient visiblement là uniquement pour admirer le large, en touristes, smartphone en mode photo !

[E] La Cuisine "Never Again"

La Comtesse décide de cuisiner ce midi en utilisant la petite cuisinière 3 becs au gaz de la caravane mais elle doit très vite passer à un plan B et utiliser la fabuleuse et merveilleuse mijoteuse-cuiseuse pour y cuire les légumes car impossible de caser 3 casseroles sur la petite cuisinière ! En championne de la cuisine et malgré la mauvaise volonté de la merveilleuse et fabuleuse mijoteuse-cuiseuse pour s'allumer, nous avons dégusté un succulent repas fait de saucisses au roquefort, pommes de terre rissolées et mix de courgette et butternut comme légumes ! Un régal mais ... "Never Again" a conclu La Comtesse !

Une petite photo de la gazinière de la caravane et de la fabuleuse et merveilleuse mijoteuse-cuiseuse pour se rendre compte des exploits de La Comtesse:

CC : Cette saloperie de cuisinière, je l'avais oublié, n'est vraiment pas top ! Mais un challenge est un challenge, même s'il faut 1h30 pour réaliser un plat simplissime.

[E] Petite sieste après ce bon repas, puis départ pour Leroy Merlin, suivi par Norauto et Mydas (je cherche des nouveaux essuies-glaces pour la voiture mais je n'en ai pas trouvé), une petite couque et retour, vannés, au camping ! On est aussi passé à la pharmacie (je tousse trop) et à la poste (on est pas assez timbrés).

Poignée de porte de la SDB de la caravane réparée grâce à Leroy Merlin (oui, on sait que le roi c'était Arthur). On fait aussi des trucs utiles ! Dingue !

Après le dur labeur, apéro saucisson Fuet et un autre au Comté avec un verre de vin Pinot Gris d'Alsace et une bière Belle-Dalle millésimée 2019 !

Image par Couleur de Pixabay 

Soirée DVD pour la Comtesse et écriture du carnet de voyage en plus des blagues Facebook pour moi !

Quoi le "Aux Champs" ou Auchan ? Bon sang mais vous avez raison, on n'y a pas été aujourd'hui ! Caramba ! Ah zut c'est fermé maintenant !

CC : Au "Easy Cash" j'ai trouvé des DVD (5 pour 2 euro) : "Le déclin de l'Empire Américain (1986)" et "Les Invasions Barbares (2003)" de Denys Arcan. J'avais jamais vu, j'ai préféré le 2ème, le 1er est un peu daté et fort, fort bavard. il n'en reste pas moins que c'est savoureux et gouleyant cette langue québécoise. Je vous ferais bien l'analyse socio-politique des sujets soulevées dans le film mais, tabarnak, la vaisselle et les fourneaux m'appellent (grosse grosse joke).

6
6
Publié le 20 septembre 2022

On traînaille le matin comme on adore faire (rien à signaler pour le café) avant les douches (rien à signaler non plus) et de partir à la Cité Europe, le nouveau centre commercial de Coquelles (l'Auchan est dans l'ancien) voir quelques magasins (sauf le Carrefour) chacun de son côté avant de se donner rendez-vous au Comptoir du Malt pour dîner: flammekueche au Maroilles et Potjevleesh à la bière. Le Potjevleesh est nouveau à la carte mais extra !

Visite obligatoire du Electro-Dépôt, qui perd un peu de son charme depuis qu'il y en a un près de chez nous mais où je trouve quand même deux ou trois babioles, et d'une nouvelle boutique LDLC (informatique) sans aucun intérêt; le site web LDLC, oui, la boutique, non !

Trois collègues américains sont de passage au siège de mon employeur cette semaine et j'ai dit que je viendrai les saluer demain malgré que je soit en vacances (dieu sait quand j'aurai l'occasion de les rencontrer à nouveau) ! Dans ma petite tête et malgré que la Comtesse m'ait prévenu, en ayant roulé 2h30 pour arriver à la Côte d'Opale, on devait forcément ne plus être très loin de Paris ! Hé bien si, il y a 3h30 de trajet en voiture (320km) pour aller à Massy chez Atempo ! Oufti valet ! Bon mais maintenant j'ai promis, je dois assumer ! En fait, c'est plus facile d'aller à Londres qui n'est qu'à 2h d'ici !

Pour aller à Massy chez mon employeur demain, je dois me repasser une chemise ! Heureusement La Comtesse a amené ce qu'il faut ! Il est touti rikiki mais il fait le taf, faut juste pas être pressé !

CC : Eric dit que je suis devenue pire que lui, avec mes gadgets ! N'empêche : qui se serait tapé la honte avec une chemise toute chiffonnée face aux amerloques ? Qu'est-ce qu'on dit à la Comtesse ???

Le soir, il commence à pleuvoir et nous avons droit à quelques beaux arc-en-ciel !

7

Levé 7h, il drache => pas de douche, départ d'Escalles vers 8:30 et arrivée à Massy un peu avant midi; j'ai dû faire un plein partiel car diesel à 2€ le litre sur l'autoroute, il y a aussi les péages... Ce que j'adore, c'est emprunter cette autoroute de 10Km de long sous Paris qui a apparemment été faite pour les bas de plafonds (2 mètres de haut maximum).

Petite vidéo pour vous faire profiter de la drache:

La Drache à Escalles 

Je préviens Olivier de mon arrivée et il vient avec Thierry manger avec moi au "QG", Le Grand Ouest, où les serveurs me reconnaissent alors que je n'y viens pas très souvent (mais non, je n'y ai pas foutu le brun, tout de suite penser à mal...). On y mange et boit de très bonnes choses comme une très bonne bière basque, la Oldarki ; pas de bol, il n'y en avait plus, elle n'est pourtant pas faite en Ukraine ! Pas grave, ils ont aussi de la Grimbergen blonde.

Réunion de travail à 14h avec Jean-Marie et Thomas mais je dois les planter là pour discuter avec Maria qui travaille pour un partenaire d'Atempo et qui doit reprendre son train sous peu vers l'Allemagne. Retour pour la fin de la réunion; J'ai ensuite une heure pour voir Sarah, Mike et John (c'est pour les voir que je suis venu) qui vont devoir se plier à une séance photo, trop drôle parce qu'ils n'étaient pas prévenus... Je revois aussi mes autres collègues que j'adore, maintenant persuadés que je suis complètement cinglé pour venir ainsi pendant mes vacances ! Nouvelle réunion à 16h, clientèle cette fois, où j'assiste en spectateur (je suis en vacances quand même) et constate le très bon travail d'équipe d'Atempo fait depuis avant mes vacances, rien à redire, top classe !

Départ vers 17h, il a plu sur presque tout le trajet, merci les heures de pointe, je sors de Paris autour de 19h, arrivée au camping 21h30 pour déguster un excellent souper amoureusement (et patiemment, mijoté, 3h) concocté par La Comtesse ! Bien meilleur que tous les restaurants du monde ! Et en plus accompagné d'une bière Houle du Blanc-Nez ! Moi, je n'ai plus besoin de gagner au Lotto, c'est fait !

CC : Journée en solo donc, le programme est vite fait : il pleut, il ne pleut plus, il pleut... Je vais rester bien à l’abri et surtout ne pas trop m'aventurer seule dans les campagnes. Entre deux averses et sitôt Eric parti je prend ma douche et je vais chercher ma baguette tradition commandée la veille à la gayolle du camping. Lecture, rangement, et préparation d'une soupe-maison campagnarde pour "mon midi". Pour se faire, j'ai une idée de génie : je vais, pour l'épaissir, y ajouter des bouts de "ficelle au chorizo", un truc qu'on a acheté la veille et que je n'avais pas mangé.

Petit intermède économico-culinaire : ici, toutes les chaînes de boulangeries ont un nom de fille (Sophie, Louise...) et proposent toutes "3+1 gratis". Donc on achète 3 brols et... on jette le 4ème le lendemain. C'est futé, c'est malin !

En l’occurrence, j'aurais dû tous les jeter le jour-même, ces ficelles au fromage, aux olives, au chorizo. elles n'étaient vraiment pas terribles... MAIS dans une soupe paysanne, ça peut le faire ! Et bien non.

De plus, j'avais utilisé un bouillon cube de poule 1er prix qui a un goût immonde !!! Épilogue : après y avoir ajouté moult épices et une tomate fraîche, j'ai tout mangé, non sans avoir consciencieusement écarté les bouts de ficelles. Notez que sur la photo, ça en jette non ?

J'ai une curieuse tendance, quand je cuisine pour moi seule, à tenter des expériences qui s'avèrent désastreuses voire immangeables ! Les bonnes inspirations ne me viennent que lorsque je cuisine pour mon amoureux et pour les "autres". La découverte chez Auchan (qu'il soit béni à tout jamais) de morceaux d'épaule de porc m'a permis de faire des plats mijotés pas trop mal réussis.

[E] "Pas trop mal réussis", "Pas trop mal réussis" ? Tu rigoles ou quoi ? Tous les plats ont été des réussites totales ! 5 étoiles dans tous les guides !

CC : Comme nous avions, au début de la rue, repérés un champs de patates récoltées où il restait plein de grenailles, je suis allée, toujours entre 2 averses, glaner quelques pommes de terre (et quelques gros cailloux par la même occasion) pour préparer le plat mijoté pour mon amoureux qui allait rentrer fourbu du travail (non, pas des champs) afin qu'il n'ait plus qu'à mettre les pieds sous la table.

Pendant que cela mijotait, j'ai rédigé un texte pour les 80 ans de Nicole de Stavelot car nous allions malheureusement manquer la fête en son honneur "ô Mal Aimé" le samedi 10 septembre.

Et puis mon amoureux est rentré...

[E] Note: je vous rassure que tout ne s'est pas arrêté quand je suis rentré et que je n'ai pas dû manger des gros cailloux ! Pour ce qui est des pieds, pas facile de les mettre ailleurs que sous la table sans créer des problèmes...

8
8
Publié le 22 septembre 2022

[E] Il a draché pratiquement toute la nuit mais temps sec au réveil.

Levé vers 8:30, on se prends notre petit déjeuner et ... on retourne au lit jusque midi !!!!!

Une fois levés, on chipote, douches (La Comtesse a oublié son savon)

Dîner vers 13h, restes d'hier pour La Comtesse et léger pour moi...

La Comtesse part à la sieste après le repas !!!! Moi je m’attelle au carnet de voyage !

CC : C'est trop facile de se moquer toujours de moi ! Oui j'ai oublié mon savon... Dépitée, du coup j'ai plus eu le courage de retourner à la douche, je suis allée chercher un seau d'eau froide au robinet extérieur (ce qui m'a pris plus de temps que de retourner aux sanitaires équipée de tout mon matériel) et je me suis lavée DANS la caravane, le seau posé dans l'évier de cuisine.

[E] Je tiens à préciser que notre Grand Rien n'a rien à voir avec celui-ci: https://fallout-wiki.com/Grand_RIEN mais est plus proche de celui-ci à moins que ce soit de celui-ci !!! Peut-être en connaissez-vous un autre...

Bref, on n'a pas foutu grand-chose !

Image par Gerd Altmann de Pixabay 
9
9
Publié le 23 septembre 2022

[E] Une semaine qu'on se prélasse à la côte d'Opale !

Avec tout ce qu'on a roupillé hier en journée, on s'est réveillés à 4h du matin et fait un peu de PC avant de retourner au lit !

On se lève vers 10h et on ne fout rien de la matinée, régime comme j'aime ! Croissants et petits pains aux raisins avec un café sans histoire (si si) ! Côté petits trucs sympas pour le pain du petit déj, on a déjà testé la crème de Maroilles (goûtu mais qui pue moins que l'original dans le frigo), Bleu de brebis, Roquefort, Rosette, Coppa pas sèche, rillettes de poulet, biesse Gouda en tranche (ramené de Belgique), le tout avé du beurre pour La Comtesse et du beurre demi-écrémé pour moi (je fais attention à ma ligne quand même!) ...

Il est passé midi quand on part par la côte aux paysages magnifiques pour le Kiabi de Calais car je n'ai plus de t-shirt et je souhaitais de toutes façons renouveler un peu ma garde-robe à prix raisonnable, je suis ressorti avec 16 t-shirts et chemises ! Mission accomplie !

Dans le même coin que le Kiabi, il y un GIFI, on ne peut évidemment pas louper ça, on visite pendant une bonne heure avant de ressortir avec plein de brols plus ou moins utiles pour ici mais surtout pour la maison.

Demi-baguette garnie dégustée sur un parking d'une boulangerie.

Deuxième sortie de Oui-oui-non-non-oui (déniché à la brocante du 1er dimanche) qui m'a déjà accompagné à Massy:

Oui-oui-non-non-oui 

Après ce pittoresque repas gastronomique, on part pour le centre de Calais où il y a deux cash quasi l'un en face de l'autre, le rêve ! Comment ça vous n'en saviez rien ? Z'avez pas lu les carnets précédents, vous ! On se parque dans une rue donnant sur la place Crèvecoeur où se déroule un marché les jeudis; plusieurs rues sont décorées de ballons multicolores:

Rien trouvé au premier cash (Cash & You) mais on est plus chanceux au 2e (Cash Maker): une montre connectée, un baby-phone et un casque JBL pour le PC.

Au retour, une belle Cadillac Eldorado convertible et un trompe-l’œil peint sur le trottoir:


On repart vers un Aldi vu en arrivant ... Oui mais où est-il donc ? Je crois qu'il faut retourner à l'autre sortie d'autoroute; je remet le GPS ? Peut-être, non, oui ... Finalement oui pour confirmer mais le gredin nous dit que l'Aldi est à 3km alors qu'il est juste de l'autre côté de la route ! C'est comme dans La Grande Vadrouille, il ne faut pas toujours suivre aveuglément la ligne tracée sur la route car parfois, Bardaf, c'est l'embardée ! GPS même combat !

Il y a un monsieur qui fait la manche à l'entrée, je lui demande ce qu'on peut lui rapporter et il me répond un sandwich ! On fait nos courses non sans hésiter sur le sandwich que les français appellent petit pain au lait quand il n'est pas garni et sandwich quand il est garni, on prend un sandwich jambon beurre et une eau. On fait la file à la caisse et quand on ressort ... le monsieur n'est plus là !!!! On aura essayé ...

À la réflexion, un sandwich au jambon n'est peut-être pas la meilleure idée qu'on ait eue !

Retour par la côte (vous ai-je déjà dit que les paysages sont magnifiques?) et joyeux déballage de nos nouvelles acquisitions. Je vais me chercher une bonne bière et on prend l'apéro, on reprend l'apéro, la nuit tombe, on rentre dans la caravane, on prend l'apéro, on oublie de souper tellement qu'on s'amuse même si La Comtesse a déjà cuit les œufs durs, on s'arrêtera là et dodo !

CC : Heureusement que je surveille mon amoureux car il avait tout mis dans le désordre ! C'est pas que cela m'inquiète, après tout, ce n'est pas comme si on vivait des aventures trépidantes nécessitant une chronologie rigoureuse, mais quand-même, parfois...

Moi je suis en plus entrée dans un magasin pour articles d'enfants et autres bibelots en liquidation. J'y ai acheté un jouet-vache et des essuies de cuisine joliment brodés. Je suis sûre que vous êtes tout esbaudis de le savoir.

10
10
Publié le 25 septembre 2022

[E] Le 8e jour, c'est le jour où l'autre s'est reposé, non ? Ben nous, pareil !

Comment ? Ah mince, je me suis gouré, c'est le 7e jour qu'il s'est reposé... Pas grave, c'est notre histoire après tout et en plus le 8e jour c'est un beau film ! On a pas de photo ni de film de ce foutu 7e jour alors lâchez-moi les baskets !

Écriture du carnet et gestion des photos pour moi, lecture pour La Comtesse qui s'est prise un coup de soleil dans le dos !

La Comtesse nous a mijoté un bon petit plat (épaule de porc, chicons et patates glanées sur le champ d'en face) le midi (enfin quand je dis midi, c'est très approximatif ...) et une salade composée le soir (chicons, tomate, concombre non masqué, patates froides glanées dans le champs d'en face, Comté, vinaigrette (vinaigre "balsamique", huile d'olive, miel et mayonnaise) ! Elle a fait quelque chose, elle !

Mais non, les patates glanées dans le champ d'en face n'étaient pas déjà cuites !

Tiens au fait, vous vous souvenez de Jumbo ? On ne sait pas si c'est le même ou un descendant mais il est fidèle au poste tous les jours au soir et au matin sur son fil électrique !

Les Jacqueline sont là en nombre et sont efficaces mais restent bien dehors (heureusement pour nous) !

CC : J'ai lu 3 livres jusqu'à présent, et je suis en proie à un curieux sentiment : le premier livre se termine à Nice "Dix-Sept ans"d'Eric Fottorino, le 2ème commence à Nice et se déroule en grande partie à Moscou "L’Épouse inconnue" de Leif Davidsen, le 3ème commence à Moscou "La consolante" d'Anna Gavalda... Ces livres choisis au hasard cherchent-ils à me communiquer un message ?

637 pages pour "La consolante", perso, la moitié aurait suffi, surtout sur la fin !

11
11
Publié le 26 septembre 2022

[E] Comme presque tous les jours au matin, La Comtesse me dit "Bon, qu'est-ce qu'on fait aujourd'hui" ? Et moi je réponds toujours "Bli" ! C'est devenu un rituel !

Côté café, 2e tentative de La Comtesse de le faire sans électricité (2 pour La Comtesse, 1 pour moi, zut je perds) ! Si on réussi ce coup-là, on va faire fortune cet hiver !

Côté douche, aujourd'hui La Comtesse a oublié son shampoing ! Moi, j'ai tout oublié y compris de prendre ma douche !

Il y a un truc que je pige pas, c'est comment fait donc La Comtesse pour chaque fois oublier un truc différent quand elle va à la douche ! Moi j'ai tout le bazar dans le même sac...

Petit déjeuner avec un pain "normal" (pain rond comme chez nous) qui s'appelle "pain de campagne" (napoléonienne ou autre) !

On va essayer d'aller à Wimereux aujourd'hui, même si c'est loin (25km quand même), c'est plus loin que le Cap Gris-Nez, dis-donc ! On va passer par Audreselles où c'est marché aujourd'hui; on vous racontera si vous êtes sages !

On dira que vous avez été sages. On a fait mieux qu'essayer, on y a été ! On ne s'est pas arrêté au marché d'Audreselles car les camelots repliaient déjà.

Une fois à Wimereux, La Comtesse nous lâche: "alors, c'est ça Wimereux ? @!#;§& c'est moche @#§&!!! La digue, c'est moche, les cabines blanches sur la digue, c'est rigolo mais c'est moche, il y a quelques belles maison mais le reste, c'est moche" ! Heureusement, il y a une petite boutique vendant la production de 25 artistes (6 rue Carnot) et c'est nettement plus joli que ce qu'on trouve dans les autres boutiques souvenirs ! Il y a aussi le Café de la Mairie où on mange très bien ! À part ça, c'est moche ! Ah oui, il vaut aussi mieux ne pas y aller le lundi comme nous, la plupart des commerces sont fermés ! Quand on vous dit que c'est moche ! Par contre le fromage L'Écume de Wimereux, c'est bon, quoique !

Quelques photos de Wimereux:

Allez, on retourne à Wissant, là au moins c'est beau, c'est paisible, il n'y a pas tous ces gens "prout ma chère", la digue est belle, le village est beau, on trouve un beau chapeau (fabriqué en ... Belgique) et on mange une très bonne glace Aux Sables d'Opale. On trouve aussi de jolies choses à l'Office de Tourisme, les gens sont plus agréables... Bref, Wissant, c'est beau !

On pensait faire des courses chez Auchan car plus de légume mais on n'a plus le courage et on rentre au camping où on se fait assaillir par des milliers de mouchettes minuscules ! Repli dans la caravane avec toutes les fenêtres ouvertes (avec moustiquaires) et placement en catastrophe d'un moustiquaire sur la porte ! Lecture et carnet de voyage !

CC : Ce matin je me suis réveillée de mauvaise humeur, allez savoir pourquoi ? Il fait beau, très beau même. Oui c'est moi qui ai décidé d'aller à Wimereux car sur les photos c'est joli. Je dois aussi me sentir inconsciemment "coupable" d'en faire si peu. Et zou, on est parti ! Et zou, on aurait pas dû, ou s'arrêter à Wissant car oui, j'ai trouvé tout très moche à Wimereux. Heureusement qu'on a bien mangé quoique... j'ai laissé un morceau de poulet panné pas cuit (je l'ai dit à la serveuse) et Eric un morceau de viande un peu froid (mais lui ne l'a pas dit). De mauvaise humeur je vous dit, une mauvaise humeur de petite fille gâtée car revenue au camping, je termine mon livre de Gavalda (bla bla bla qui s'étirent et n'en finissent pas) et puis je décrète que... je m'ennuie. Je le dit à Eric qui me propose une promenade, d'aller chercher des cailloux (remède d'habitude souverain) et, en désespoir de cause, avec beaucoup de délicatesse d'aller me faire f... Et il a raison ! Je m'essaie au coloriage d'un marque-page mandala sensé vous apaiser, je n'ai que des feutres aux couleurs... moches et cela ne me calme pas du tout.

Mandapala 

Finalement, c'est la perspective de participer enfin à la rédaction de notre carnet de voyage 2022, aidée du vin rosé "Le-Petit-Pont-de-la-gayolle-du-camping" qui me déride et m'inspire !

Et voilà le travail : en une soirée, j'ai rattrapé 8 jours et je ne suis plus de mauvaise humeur !

12

[E] Je tombe du lit avec difficulté vers 10h, La Comtesse est déjà levée et a très mal dormi !

Petit déjeuner dehors malgré le temps couvert car il fait très doux et on traîne là jusque midi à papoter et, pour La Comtesse, à me rappeler ce qu'on avait décidé de faire aujourd'hui: visite de l'exposition "Créatures, bestiaires fantastiques de la Bande Dessinée" au musée des Beaux-Arts de Calais (La Comtesse a réussi à m'embarquer dans un évènement culturel et n'en revient pas), échanger les appareils achetés au Cash Maker que je ne parviens pas à faire fonctionner (la montre connectée et le babyphone) et faire des courses !

Je la sens un peu énervée, serait-elle toujours de mauvaise humeur ? Non ! Elle a mal dormi car moi, qui dormait comme un bébé, je ronflais bien aussi ! La Comtesse a même essayé d'aller dormir dans la voiture mais ce n'est pas très confortable... L'injustice du moment est que La Comtesse ronfle au moins autant que moi mais ça ne m'empêche pas de dormir (ce que je n'ai jamais compris, je dois bien l'avouer).

À part ça, pas de souci ni café ni douches et il est 13h quand on démarre vers Calais par la côte, il bruine un peu. On décide d'aller manger avant d'aller voir l'expo, on irait bien Au Calice où on a déjà été les autres années, c'est au centre-ville. J'ai la vague impression que les indication "Centre-Ville" te baladent un peu en faisant des tours et des racatours (oui, je sais que ce mot n'existe pas, et alors ?) avant d'y arriver et pouvoir se parquer. Le parking est payant (1€/heure) mais pas entre 12 et 14h ! Sympa, je trouve, ce n'est pas à Wavre ni à Ottignies que ce genre de chose risque d'arriver ! Il tombe 2 ou 3 gouttes, j'emporte le parapluie dans ma poche si jamais ça devait empirer. Le Calice est toujours là et on prend tous les deux le plat du jour à 9,90€ (sauté de veau aux olives et tagliatelles); on a cru manger léger mais ce plat du jour délicieux est des plus copieux ! Un must si vous passez à Calais !

Je ne sais pas si c'est le plat fort copieux ou autre chose mais La Comtesse me dit ne plus vouloir aller voir l'expo... Je vais chercher les appareils à échanger dans la voiture et je vais au Cash Maker pendant que La Comtesse va visiter le Texti (sorte de magasin Trafic en plus vieillot).

- Bonjour monsieur, je vous ai acheté ces deux appareils hier mais je ne parviens pas à les faire fonctionner. Je ne parviens pas à connecter la montre connectée (qui du coup ne l'est pas) !

Le monsieur cherche directement sur Internet, me dis qu'il faut appuyer 5 secondes sur le bouton pour aller dans les paramètres et il me fait un reset de la montre après quoi tout marche évidemment très bien !!!!! Le coup des 5 secondes n'est pas décrit dans la petite notice (qui n'est qu'un Quick Start Guide) et moi, le geek gâteux, je n'ai même pas pensé à aller chercher sur Internet !

- Et pour le babyphone ? Me demande le vendeur... Je sens bien que je vais encore passer pour une clinche mais je lui explique quand même que j'ai bien installé l'appli sur mon Smartphone et celle-ci me demande de créer un compte, prend mes infos puis échoue lamentablement à se connecter au site Internet censé accepter mon inscription; l'erreur me dit que le site n'existe pas. Le gaillard retourne sur Internet où il trouve le site du fabricant et démarre l'inscription depuis le site web plutôt que depuis l'appli et tout semble se passer normalement... Ben tiens ! Bon je referai ça comme ça à la maison (car il faut faire cela sur son WIFI) et on verra bien.

Je retrouve La Comtesse qui sort tout juste du Texti et on va se prendre un café dans un bistrot à la modernitude ancienne qui s'avère sympa et où j'ai bu un café pas trop fort et servi avec du vrai lait. C'est la première fois que j'apprécie un café en France ! Je le trouve toujours beaucoup trop fort, trop petit et en plus servi avec 1 petite dose rikiki de crème en mini pot en plastique !

Dis, Li P'ti Fouineu, pourquoi tu commande un café alors ? Mais parce que je cherche un endroit où il est bon, j'en ai trouvé un.

Ah super ça, Li P'ti Fouineu ! Tu nous dis où c'est et comment il s'appelle ce bistrot ?

Ben heu, c'est à Calais, dans la rue du Cash Maker, sur le même trottoir mais avant le Cash Maker quand tu viens du Calice (et après si tu viens du Texti qui est aussi sur le même trottoir). Désolé mais je ne me souviens pas du nom du bistrot ni de la rue mais je me souviens qu'il y a un tableau des desserts listant une mousse au camembert !!! Tu ne trouveras pas ça ailleurs, ni là non plus en fait car, après relecture, il s'agit d'une mousse au "carambar" qu'on ne trouve nulle part ailleurs non plus.

Alors, les 3 magasins sont sur le Boulevard Lafayette et le bistrot n'existait pas en août 2020 (Google StreetView). Voilà un challenge pour les prochains visiteurs ! Comment s'appelle donc ce bistrot ?

Direction l'Auchan pour faire les courses pour tenir jusqu'à samedi et, une fois arrivés, on décide d'acheter aussi tout ce qu'on veut ramener en Belgique et on prend donc chacun un caddie !

Le mien est vite rempli avec une vingtaine de bouteilles de bière (Houle du Blanc-Nez, Belle-Dalle, Jenlain Triple, Ch'ti ambrée, etc...) et ... 6 packs d'Évian (6x 1L) vendus à 2,89€ (le pack est à 4,85€ chez nous et même à 5,22€ chez Intermarché). J'achète aussi 2 fromages (Écume de Wimereux et Sablé de Wissant) entre autres pour les petits déjeuners. Après ça, je flâne en attendant l'appel (au fond des bois) de La Comtesse et ... je repense au Vaporetto que j'ai vu à 169€ lors de notre premier passage (ben non, j'ai rien raconté, je ne raconte pas tout sais-tu bien), figurez-vous qu'il faut plus de 200€ pour acheter ça sur Internet : c'est un modèle où on peut rajouter de l'eau quand on veut sans devoir attendre que ça refroidisse. J'ajoute donc ça sur ma charrette qui déborde maintenant... Je la complète encore avec une tondeuse à barbe, la mienne ayant rendu l'âme pendant le séjour (et oui, du coup, ma barbe c'est n'importe nawak) avant l'appel de mon amoureuse. Je ne me souviens pas (mais ça ne veut rien dire) avoir déjà payé une telle addition dans un supermarché !

Après coup, je constate sur le ticket avoir reçu une remise de 40€ pour le vaporetto qui ne m'aura donc finalement coûté que 129€, dingue !

Petit passage par Easy Cash où on trouve 5 DVD pour 2€ et un CrockPot tout neuf pour à peine plus. Qué ? Tu ne sais pas ce que c'est un CrockPot ? Rassure-toi, je n'ai que quelques heures d'avance sur toi !

Retour au camp de base où on se prend un fou-rire car on a oublié du déo, ce pourquoi nous étions parti faire les courses, et je ne sais plus quoi encore...

Vaisselle, souper avec le sandwich pour le mendiant qui avait disparu et une excellente soupe au chicon et plein d'un petit peu de tout préparée par La Comtesse, Film (DVD) et Carnet de Voyage. La Comtesse va dormir et j'attends qu'elle ronfle avant d'aller dormir afin qu'elle ne m'entende pas ronfler ! Capice ?

CC : Oui, j'ai passé une très très mauvaise nuit ! Ce n'est pas tant qu'Eric ronfle, c'est qu'il émet des bruits bizarres et variés : cela va de la mopette 2 temps en fin de vie au cachalot en rut. Je me suis jurée qu'un jour je l'enregistrerai. J'ai donc envisagé 1) de m'installer par terre au milieu de la caravane 2) de dormir dans la voiture 3) d'étouffer mon amoureux. J'ai opté pour la solution 2). Pas facile, pas facile : j'ai dû d'abord déblayer tous les brols des banquettes arrière, y poser une petite couverture molletonnée, installer mon oreiller et me coucher en chien de fusil, couverte de mon plaid en tentant d'oublier l'attache de la ceinture de sécurité du milieu qui me rentait dans le flanc. Je pense que j'ai dû m'assoupir... 1/4 d'heure ? 1/2 heure ? Je décide quand-même rentrer dormir auprès de ma chère Machine à bruits.

Je ne suis pas de mauvaise humeur ce matin, mais je n'ai pas beaucoup d'allant : les nuits à épisodes, les réveils fréquents (parfois 4 fois pipi sur la nuit, parce que je ne dort pas d'un sommeil profond, je vais donc arroser le... gazon sous la lune), les rêves bizarres voire cauchemardesques, bref, tout cela fait que ce matin, malgré la perspective triomphale de traîner Eric à une expo (oui mais il y a "Bande dessinée" dans l'intitulé) je n'ai pas d'allant. Et voilà que oui, c'est moi qui ai renoncé à l'expo ! Tentative culturelle avortée... Tant pis.

13
13
Publié le 28 septembre 2022

Les énergies coûtent de plus en plus cher et il devient interressant d'explorer les alternatives comme par exemple le méthane qui est un gaz inflammable naturellement produit par presque tout ce qui vit sur terre, pas seulement par les vaches, et qui serait donc une source d'énergie inépuisable, renouvelable et naturelle !

Il existe déjà des véhicules qui roulent au méthanol mais on voit apparaître des solutions artisanales ne nécessitant même pas la combustion du méthane. Le principe est très simple et très bien expliqué par l'illustration ci-dessous qui représente un véhicule hybride artisanal:

Le flux de méthane est dirigé vers l'avant et gonfle la voile qui pousse donc le véhicule. Cette solution offre d'autres avantage comme la tonte gratuite de votre jardin et la production tout aussi gratuite de lait. Avouez que ça pourrait être pis et qu'on se demande pourquoi on y a pas pensé avant !

L'être humain produit aussi du méthane mais en proportion variée suivant les individus; on peut influencer cette production par ce qu'on mange (choux de Bruxelles, oeufs durs, etc..) ou boit (bière, etc) ou même via certains médicaments (Omeprazole par exemple) mais remplacer la vache par un ou deux êtres humains est assimilé à de l'esclavage et mauvais traitements puisque tout ça doit rester gratuit.

Vous savez maintenant pourquoi les micro-brasseries prolifèrent et les champs de culture des choux de Bruxelles ont été multipliés par 3 !

Vous ne le savez peut-être pas mais cette énergie gratuite est déja utilisée depuis longtemps dans les TGV et les avions ! Le flux de méthane des passagers est récupéré au niveau des sièges et ré-injecté dans le système de propulsion du véhicule.

Notez que si le méthane est inodore par lui-même, ce n'est pas le cas du flux produit par les êtres vivant et la production de ce flux est souvent accompagnée de bruits biscornus plus ou moins forts ! Le problème de l'odeur n'existe pas dans le TGV et avions puisque le flux est aspiré par les sièges mais les bruits demeures et c'est la raison pour laquelle de si nombreuse personnes parlent fort au téléphone dans les TGV et que d'autre gardent obstinément un casque d'écoute sur la tête dans les avions !

Avec les prix de l'énergie qui augmentent, on a commencé à voir des TGV ou des vols annulés car n'ayant pas assez de passagers pour permettre un voyage à prix raisonnable (je vous rappelle que ce méthane naturel est absolument gratuit). Point besoin de chercher d'explication alambiquée !

Nos dirigeants et les grands pontes de l'énergie voient d'un très mauvais oeil l'utilisation de ce méthane et cherchent un moyen de pouvoir taxer cela. Heureusement, tous les capteurs/compteurs proposés jusqu'à présent pour ce faire ont été refusés pour atteinte évidente au respect de la vie privée pour les humains mais pour les vaches et autres animaux il faut se dépêcher de trouver un moyen de les protéger (appel aux organisations de défense des animaux) ou ils risquent fort de se trouver avec un truc dans l'arrière-train à transmission 5G ou Starlink ! Si vous pensez que je plaisante, il existe déjà des détecteurs de méthane pouvant servir de base à un compteur de production en vue de taxer l'affaire.

Certaines personnes, au prix d'un solide entrainement, maîtrisent parfaitement ce flux de méthane comme les kite-surfeurs par exemple qui sont capables de concentrer et diriger leur flux de méthane vers leur kite ce qui, combiné avec le vent, leur permet d'atteindre ves vitesses impressionnantes:

Pour ce qui est du réchauffement climatique, l'utilisation de ce biométhane en lui-même est évidemment neutre tant qu'on ne le brûle pas puisque de toute façon présent dans l'atmosphère quoi qu'on fasse mais son usage a un effet positif en réduisant l'utilisation des autres combustibles fossiles ! Il est aussi à noter que cet usage est non-polluant. Bref le biométhane ou biogaz a énormément d'avantages !

J'espère que vous aurez compris qu'il s'agit d'un délire ! Ce rêve de méthane m'a été comme soufflé d'une sarbacane la nuit après avoir reçu ma 4e dose de vaccin anti-COVID (booster). Je ne sais pas s'il y a une relation de cause à effet ni si cela a déjà été signalé dans les effets secondaires.

Je ne m'explique pas non plus comment cette étape a pu s'immiscer ici puisque n'ayant rien à voir avec nos vacances...