J+27 à J+39 : Aperçu Slovaque, Immersion Hongroise

Le long du Danube slovaque et hongrois...
1

Après l'Autriche, nous avons poursuivi notre route vers la Slovaquie et nous avons eu le plaisir de découvrir sa très jolie, récente et petite capitale d'environ 400 000 habitants, soit deux fois Strasbourg. En effet, Bratislava, capitale slovaque depuis l'indépendance en 1993 (avant c'était la tchécoslovaquie), est directement à la frontière autrichienne, à seulement 80km de Vienne. Avec Budapest, en Hongrie, ces trois villes sont les capitales les plus proches géographiquement. Au cours d'une aprés-midi, nous avons sillonné la ville, qui nous a paru très calme voir trop calme. Nous avons fini par comprendre que nous étions tombés sur un jour férié... ce qui ne nous a pas empêché, au contraire, de voir tranquillement son petit centre historique aux bâtiments colorés pour oublier le passé communiste, ses statues de bronze, son château et l'église bleue.

Aperçu slovaque 

Nous avons ensuite rejoint Daria, Ivan et leur fille Diana, une famille russe expatriée en Slovaquie depuis 2 ans pour accéder plus facilement à l'Europe sans passer systématiquement par la case visa pour chaque pays. Nous avons passé avec eux une soirée calme et sympa. Ce sont des passionnés de stop mais ils nous déconseillent d'en faire à l'Est de la Russie où des évadés du Goulag peuvent si refugier...

Merci à Daria, Ivan et Diana de nous avoir accueilli 

Notre passage en Slovaquie fut assez bref. Nous n'avons malheureusement pas trop le temps, ni l'occasion d'y rester... mais nous comptons bien y revenir pour en découvrir davantage et notamment le massif montagneux "Tatras", trop difficile à vélo, dont nous a parlé Daria.

2

Après avoir pédalé plus de 1700km, nous avons mérité une pause et nous avons choisi pour cela, la bien nommée Perle du Danube "Budapest" ! Et ce sera une découverte en famille puisque Doris, la maman de Jérôme et Giuliana, sa copine aussi maman d'amis d'enfance de Jérôme (Ludo et Tristan, alias Gitan et Sbeurby 😄), nous ont rejoint pour l'occasion.

Nous avec les SENIORita ! 

Nous les avons fait crapahuter en long, en large et en travers dans toute la ville de Pest, en rive gauche, à Buda, en rive droite, en passant par l'île marguerite. Sur 3,5 jours, nous avons parcouru 41km à pied à la découverte, côté Pest, du plus beau marché d'Europe, de la place des héros, des champs Élysées locaux (la rue Andrassy), de la cathédrale Ste Etienne et son belvedère à 360° sur la ville, des thermes de Széchenzi vu d'extérieur et du fameux parlement en bord de Danube, véritable joyaux architectural ... côté Buda, de la citadelle et sa statue de la liberté, du château et surtout de la sompteuse église St Mathyas avec ses tuiles colorées et la terrasse qui l'entoure, le bastion des pêcheurs, mais aussi des thermes de Kyrali version local "dans son jus" testés et approuvés ! La plupart des grands monuments ont été érigés vers 1896, durant l'empire austro-hongrois, lors du règne de Franz Josef 1er (le mec à Sissi !) en l'honneur du millénaire de la nation Magyar (la Hongrie) officiellement créée en 896. Nous avons également emprunté la plus ancienne ligne de métro de la ville.

Budapest la perle du Danube

Avec tous ces km, ils nous fallait prendre des forces ... nous en avons donc profité pour déguster des spécialités locales comme la goulasch soup, le pörkölt sous toutes ses formes de veau, porc, cerf ! ainsi que les patisseries Kremes.

Spécialités et autres gourmandises... 

Parenthèse très sympa, petit regret ... malgré quelques échanges de mails nous n'avons pas réussi à rencontrer notre correspondant MICI hongrois... dommage.

Après tous ces excès, il est temps de reprendre la route vers la campagne hongroise !

3

Après une pause vélo de 3 jours, nous voilà repartis sur les pistes cyclables hongroises. Débuts difficiles, le balisage n'est pas évident, l'état des routes moyen et un orage se prépare ... mais après quelques km, nous longeons une partie du Danube plutôt agréable avec plusieurs petites maisons de vacances où chacune est dotée de son ponton pour les pêcheurs. C'est joli mais pas évident de faire du bivouac quand tous les abords sont privatisés... finalement nous trouvons un camping municipal sympa, simple et fraichement financé par l'Union Européenne.

Camping avec vue 

Sur la route, nous croisons parfois quelques stigmates de l'ère soviétique et notamment la fameuse Brabant ou le bâtiment ci dessous où est inscrit "travailler chez nous est une question d'honneur et de gloire".

La stasi n'est pas loin... nous sommes surveillés 😅

Pour la nuit suivante, nous décidons de tester le réseau d'hébergements gracieux entre cyclistes "Warmshower". Ça ne coure pas les rues dans le coin mais nous tombons sur le profil de Milàn à Bölcske, travaillant dans la vigne et le jardin. Nous l'appelons au culot une heure avant, il accepte de nous accueillir... Nous ne pouvions pas mieux tomber que dans cette adorable famille composée de Milàn donc, sa maman cuisinière hors pair, Jùlia, et son frère vigneron, Leò. Ils ont également des poules, un chien Pici (prononcé Pitsi) et plusieurs chats dont le plus vieux ... vous ne devinerez jamais comment il s'appelle....

MICI !!!! (Prononcé Mitsi) C'est forcément un signe !

Il nous offre une Palinka, schnaps traditionnel du pays, avant de nous faire visiter, à quelques km à vélo, les caves de la famille. Il y en partout dans le village, ce sont des petites maisonnettes familiales avec pressoir, tables et chaises et bien sur sous-sol de stockage. Ils produisent du blanc, du Aszú, un vin sucré et du rouge, un mélange de plusieurs cépages inconnus chez nous comme le kàk frakos (bleu franc) mais aussi du cabernet franc.

Le courant passe bien et nous décidons de rester le lendemain avec lui pour l'aider dans son jardin. Sur son profil warmshower il était spécifié que les hôtes pouvaient faire du bénévolat ce qui nous a plutôt encouragé à le contacter. Après un bon repas à base de galettes de pommes de terre et courgettes du jardin et une bonne nuit, nous nous réveillons avec un petit déjeuner RO-YAL !

Oui ils ont aussi leur kougelopf ! 

C'est parti pour une matinée de travail, notre mission : ratisser et rassembler de la végétation séchée qu'il brulera pour tenter de se débarrasser d'une plante invasive venue d'Afrique. Ces anciennes parcelles de maïs deviendront des vergers.. Après l'accomplissement de cette mission avec succès, direction le jardin pour une cueillette d'abricots afin de faire de la marmelade l'après-midi.

Nous sommes largement récompensés de nos efforts par des repas gargantuesques typiques Magyar comme les Ràntotthùs, sorte d'escalopes panées ou encore un plat très très spécial, le tùròscsusca : des pâtes avec du fromage frais type ricotta, du lard mais aussi du sucre glace par dessus ou du paprika selon vos envies. Nous avons goûté avec le sucre... euh ... c'est spécial !

Nous avons pu en apprendre beaucoup sur la culture hongroise, mais aussi sa politique corrompue avec leur président d'extrême droite surnommée "Vicktator". Nous avons survolée l'alphabet composé de 44 sonorités dont 4 o et 4 u !

D'inoubliables moments qui a valu quelques larmes au moment du départ... un énorme MERCI à cette fantastique famille et à Milàn de nous avoir accepté.

Kösönöm (merci) ! Bisous 

Nous avons croisé la famille Baudry, des auvergnats, qui font un tour d'Europe avec leurs deux filles dont une atteinte d'une forme d'épilepsie rare. Malheureusement, ils se sont fait recaler à la frontière serbe et retourne sur Budapest pour faire des cartes d'identité à leurs filles.

Baudry family et Mici family 

Nous longeons justement la frontière serbo-hongroise où sont postés des militaires tous les 100m. Il me semble que c'est ici que "Vicktator" avait prévu d'ériger un mur...

Bilan : 6 pays traversés : France, Allemagne, Suisse, Autriche, Slovaquie et Hongrie.

125 toilettes recensées, plus de 2000km parcourus ! 2011 km pour être exact plus que 1456km...

2000km parcourus protégés par la méga madonne à  Hercegszàntò !

To be continued in Serbia ! 😉

D
Diffort jennifer

Superbe les loulous!quel plaisir de lire vos aventures à chaque fois!c’est génial que doris et giuliana vous ont rejoint!😀bonne continuation!

A
agnes hamm

voilà un bon moment que ns n'avons pas fait de commentaire..douche oblige! Ts ces pays traversés ns rappellent de bons souvenirs., surtout Budapest et les bains. le commentaire de Jérôme sur sa maladie: Bravo! Bravo aussi à Doris pour son courage. Enfin ns sommes contents que tout se passe bien. Continuez sur votre lancée.(la Nouvelle Zélande est prévue pour quand??) bisous. Mamie

Quel plaisir de vous suivre et de prendre connaissance de toutes vos découvertes et rencontres et en plus cette fois un peu partagées en famille, c'est LA CLASSE ! Votre aventure évolue sans cesse la magie du voyage, du partage et votre superbe détermination, c'est vraiment LA MEGA CLASSE big bisous Mathilde

Et vos photos top top et cela donne trop envie de goûter les petites spécialités... MIAM MIAM

Coucou des gens du fin gras du Meyzenc!

On suit votre parcours avec envie , on aura une petite idée de se qui nous attend l'année prochaine 😉

Bonne route 😗

Marie et Jean Luc

L
Les Baudry à vélo

😉 alors c est comment la Serbie ??

Pour nous, apres re Budapest, nous voilà autour du lac Balaton,...faut se relancer en attendant les passeports ! Faites nous saliver lol !

Profitez bien, belle continuation !

La bise hongroise des Baudry à vélo !

P
Pierrot et Perrine

Merci de nous faire voyager!! Bisous de nous et profitez profitez profitez...

A
Annabelle

Super et riche périple qui donne envie de voyager... pour l'instant je profite de ces belles descriptions et photos. Bonne route !

O
Ortlieb Nicole

C’est top votre voyage Belles photos et commentaires je vous souhaite encore bon courage pour la suite gros bisous 😘 de mamie et papi

Gros bisous à vous deux. Ça donne trop envie de partir.... Nous nous sommes sur un autre voyage.... mais on espère en sortir. Je pense très fort à vous et partage votre voyage grâce à votre site c'est cool. Je vous embrasse très fort à bientôt. Fabien

Poster un commentaire

Si vous êtes déjà inscrit sur MyAtlas, connectez-vous ! Pas encore inscrit ? Découvrez MyAtlas, le site qui permet de raconter et organiser ses voyages.