J+20 à J+25 : Le Danube imperial...

Notre passage en Autriche le long du Danube...
J20àJ22

Changement de décor, changement d'ambiance lors du passage de la frontière autrichienne. Le Danube, depuis la confluence avec son affluent, l'Inn, à Passau, est plutôt vert laiteux. Il coule dans une vallée plus étroite où prairies et cultures laissent la place aux flancs forestiers entremêlés d'éboulis. Ce relief cantonne la voie cyclable au bord du fleuve où il règne un calme magistral... juste quelques maisons par ci par là. L'ombre des arbres et l'humidité du cours d'eau nous apporte la fraicheur salvatrice par ce temps caniculaire. Un vrai bonheur de parcourir cette portion où l'on apprecie les méandres et les petits bras sauvages où reside le castor. De nombreux bateaux de plaisance sont amarrés, certains font les navettes pour vélos afin de passer sur l'autre rive. Nous l'avons testé pour éviter 20km de détour suite à une petite erreur de parcours. Cette étape est vraiment belle mais une petite ombre noircie le tableau...nos portes bagages ont cédé sous le poids des sacs... pas de panique Macgyver Lehmann en action nous dégote des sangles qui font l'affaire. Nous continuons en mode système D.

Méandres du danube, bateau navette, abbaye de Melk, porte bagage HS... 
J23

Après la petite ville sympatique de Melk, nous poursuivons notre route dans la vallée de la Wachau, la vallée des abricots !

Sous 35°C à l'ombre, nous parcourons 73km dans les côteaux entre vignes et vergers et traversons de charmants villages tout en pierres. Magnifique... la plus belle étape depuis la haute vallée du Donautal. Nous goûtons les Marillen knodel, la spécialité du coin, dans le village de Spitz. C'est une boule de pâte à la pistache enrobant un abricot cuit...pas mal et surtout consistant !

Après un petit plouf dans un étang pour se rafraichir, nous continuons quelques km pour trouver la place idéale pour faire du bivouac mais ni une ni deux, un orage nous éclate littéralement sur la tronche et nous sommes obligés de planter la tente au bord de la piste cyclable...nous sommes trempés mais la tente a tenu le coup.

Vallée de la wachau 
J24àJ25

A la découverte de la capitale autrichienne...

Vienne est majestueuse, grandiose avec ses bâtiments monumentaux, sa mairie fascinante sa cathédrale gothique sans oublier le château de Sissi impératrice ! C'est une ville culturelle riche qui comptent plus de 100 musées d'arts et d'histoire. C'est aussi une ville où resonne la musique classique. A l'occasion des 150 ans de son opéra, des projections plein air ont lieu tout l'été. Nous avons ainsi pu voir le ballet "Nusscracker", casse-noisette de Tschaikowskaij. Nous avons aussi profité de cette escapade viennoise pour goûter la Sacher torte et les wiener schnitzel (escalope de veau panées) fait maison lors de nos retrouvailles avec nos compagnons de route : Jean-Nicolas, sa copine, Milena, qui l'a rejoint pour une semaine, et Jo et Ju, les parisiens.

Vienne et les copains

Nous avons également fait un bout de route avec Marie et Jean-Luc, de Haute-Loire, dans les confins du Mézenc et son fin gras ! Un couple de courageux à l'aube de la retraite. Bonne et longue route à eux !

Jean-Luc et Marie 

Bilan à J+26 : 93 toilettes recensés

1417km parcourus plus que 2050km 😜 ...

To be continued in Slovakia !

P
patrick cathoz

bravo à vous deux .bonne continuation .patrick

😀Trop trop envie de suivre vos sillons... 😊😀 et d'aller découvrir ces magnifiques paysages...

Belle continuation et bon courage gros gros bisous à vous

C’ Chouette de vous suivre

Bonne rte et continuer votre blog

C’ Top bises et bon vent 😉

Coucou vous !

Des lectures exaltantes ! Je ne rate pas une miette 😉 Félicitations pour la tenue du blog, c'est très classe. Ravi que tout se passe bien, malgré les quelques déconvenues mécaniques...

Preneur de l'astuce de Jérôme 😀

Continuez bien et belle arrivée à vous en Slovaquie !

Raph

salut à vous deux,on regrette de ne pas avoir pu faire Budapest avec vous, mais l'opportunité d'un bus dispo avec vélos nous a précipité sur le chemin du retour, plutot pénible d'ailleurs: 22 h de bus non stop!!

On garde un trés bon souvenir du bout de route fait ensemble, et on vous souhaite bonne continuation pour la suite de votre périple et au retour ,vous pourrez toujours passer à la maison, un bout de fin gras vous fera le plus grand bien!

jean luc et marie

Coucou ,

Apres Jean-Luc c'est Marie qui se connecte ! Oui bien dommage de vous avoir raté à Budapest , mais on va vous suivre par le blog .

Bonne route à vous .

On a loupé votre départ mais depuis on vous suit à la trace......

Fantastique votre périple et toujours avec le sourire , bravo , bravissimo !

Denise et Bébert

Poster un commentaire

Si vous êtes déjà inscrit sur MyAtlas, connectez-vous ! Pas encore inscrit ? Découvrez MyAtlas, le site qui permet de raconter et organiser ses voyages.