L'adieu aux cigognes

Dernière étape postée il y a 34 jours
14 étapes
40 commentaires
124 abonnés
Du 5 au 18 août 2022
2 semaines
Partager ce carnet de voyage
KM
3751

5 août 2022


Ce matin, le petit déjeuner n'est servi qu'à partir de 10h ici, alors nous nous offrons le luxe d'une petite grasse matinée avec un réveil à 9h ! Le temps ensuite de tout ranger, payer et de dire au revoir à ce petit coin de paradis, nous décollons à 11h30... Il va falloir ne pas trainer car nous avons tout de même plus de 90 kilomètres qui nous attendent aujourd'hui !

Allez, c'est parti pour une journée de pédalage ! Nous roulons depuis 10 minutes quand...

Do widzenia Rzeczpospolita Polska ...

Au revoir la Pologne

... et Sveiki Lietuvos Respublika !

" Euh... on a un petit problème là... Il est 13h sur mon téléphone ! 😱" Donc soit nous avons fait la séance photo la plus longue de notre vie, soit nous avons changé de fuseau horaire en passant en Lituanie ! Déjà que nous n'étions pas très en avance, il va vraiment ne pas falloir trainer !

Bonjour la Lituanie

Allez, nous repartons sur un rythme soutenu, dans les petits chemins lorsque nous arrivons devant ça...

https://youtu.be/UH1AgQ-Lyg4

Nous n'avons pas besoin d'avoir à franchir ce genre d'obstacles aujourd'hui et encore moins pendant 10 kilomètres ! Et encore si il n'y avait que les flaques, la boue, le sable et les troncs d'arbre en plein milieu du chemin, cela aurait pu aller. Mais pour compléter le tableau, nous nous faisons littéralement dévorer par les moustiques et les taons qui nous assaillent malgré l'anti-moustique dont nous nous sommes enduits !

Courage, normalement après les 10 kilomètres nous devrions retrouver une route !

La galère commence...

Ou pas... A la place d'une route, c'est une piste sableuse, caillouteuse et bosselée que nous devons parcourir sur plus de 12 kilomètres pour enfin retrouver le bitume.

https://youtu.be/bX535R8JPo8

Résultat des comptes... 2 heures pour parcourir 22 kilomètres ! 😱😱😱

Enfin un peu de bitume

Nous prenons 3 minutes pour implorer un terrain plus clément et prendre un peu de sucre car nous n'allons pas avoir le temps de manger aujourd'hui !

La route est d'emblée très très vallonnée... Nous enchaînons les montées et les descentes sans avoir le moindre tronçon plat !

https://youtu.be/njb8CGNmggg

Les jolies églises lituaniennes se succèdent

Les paysages ont beau être splendides, la fatigue commence à entamer sérieusement le moral !

Nous progressons maintenant avec un vent de face qui s'intensifie.

Nous nous faisons régulièrement attaquer par des chiens laissés en liberté.

Bref, la journée de l'enfer continue ! Nous quittons à nouveau le bitume pour une nouvelle portion de chemin, plein de taons qui ont une préférence pour Thierry et de moustiques qui penchent plus pour Virginie ! Chacun sa croix ! 😅

Le petit chemin de transforme en piste sableuse au bout d'une quinzaine de kilomètres... C'est donc sur ce dernier tronçon non goudronné de 10 kilomètres que le moral de Virginie restera !

Mais heureusement, il n'est pas tout à fait 20h lorsque nous arrivons, épuisés, à Daugai... Le petit supermarché du village est encore ouvert! Nous allons pouvoir acheter 2 bonnes bières bien fraîches pour nous consoler de cette difficile première journée en Lituanie ! 😅

Aujourd'hui fera partie de nos plus dures journées depuis le début du voyage.


L'étape du jour en quelques chiffres... Quand on vous dit que le plat n'existe pas ici ! 🥵

KM
3847
KM
3847

6 août 2022


Après une bonne nuit de sommeil réparatrice, nous voilà prêts pour reprendre la route, bien plus tôt cette fois-ci, car plus de 95 kilomètres nous attendent et nous voudrions éviter le stress de la veille. D'autant plus, qu'après analyse de l'itinéraire de la veille, nous comprenons la spécificité du réseau routier lituanien. En fait, les routes secondaires ne sont pas goudronnées et les nationales s'apparentent à nos routes secondaires... Donc, une fois n'est pas coutume, nous privilégierons aujourd'hui les nationales pour nous reposer un peu ! 😅


C'est sous le soleil et dans la bonne humeur que nous traversons les petits villages typiques aux maisons pleines de charme.

Les maisons traditionnelles en bois coloré

Nous croisons beaucoup de cyclotouristes depuis ce matin et nous avons enfin l'explication devant nous ! Nous sommes à nouveau sur un chemin de Saint Jacques de Compostelle ! 😅

Les paysages se transforment progressivement, les champs sont de moins en moins présent contrairement aux lacs !

La route est paisible et nous ne regrettons absolument pas d'avoir opté pour la nationale qui est peu fréquentée. Par contre, le beau soleil du matin a disparu et laisse place à des nuages quelque peu inquiétants... 😯

Cette petite place de village est parfaite pour se restaurer même si le ciel est particulièrement menaçant. D'ailleurs, le tonnerre signera la fin de notre pause... 😅

Pour l'instant, seul le tonnerre gronde et le vent souffle... https://youtu.be/rbjokY0wuxU

Mais échapperons-nous à la pluie ?! 🤞

Réponse en images... 😅 https://youtu.be/CSFBRdKMwTw

C'est donc vêtus comme des plongeurs, que nous atteignons Trakai, ancienne cité médiévale entourée de grands lacs. Capitale et résidence des grands-ducs au XIVème siècle, le château fortifié de Trakai en brique rouge fût édifié sous Gediminas, sur une presqu'île, au bord du lac Galvé.

Le château sous la pluie

C'est le seul château dans toute l'Europe de l'Est à avoir été construit sur une île... que nous découvrons à l'abri d'une terrasse couverte, en buvant un bon cappuccino pour Thierry et un thé bien chaud pour Virginie ! 😅

En arrivant au café, nous avons fait notre petit effet avec nos tenues de pluie dégoulinantes et nos vélos !😉 D'ailleurs, un couple et son petit garçon sont venus discuter avec nous (en anglais !) et nous proposer une autre boisson chaude. Les lituaniens sont, semble-t-il, de vrais adeptes de nature, et notre traversée de l'Europe en vélo en mode Gravel les fait rêver !

Mais une accalmie ! C'est maintenant ou jamais qu'il nous faut repartir ! Dommage, nous serions bien restés papoter plus longtemps ! 😅

Et nous voilà repartis, sous un ciel toujours aussi sombre, mais sans pluie cette fois, pour enfin atteindre Vilnius et ses nombreux périphériques ! 😰 L'entrée dans la ville est fastidieuse, même si elle est plutôt bien équipée en pistes cyclables... enfin, mis à part un tronçon hyper pentu et dans le sable sur 1,5 kilomètres ! 😅

Encore une dure journée de près de 100 kilomètres, et quelques heures sous la pluie, mais une fois arrivés...

https://youtu.be/dd9vsYQKAic

... et installés dans notre superbe hôtel tout ou presque est oublié ! 🤩

La petite balade de fin de journée, sous le soleil qui a fait son retour, dans cette capitale pleine de charme, suivie d'un repas en compagnie de Riccardo, le jeune italien rencontré à Milan, nous redonne le sourire !

L'église Saint Casimir au crépuscule
La place de l'ancien hôtel de ville

L'étape du jour en quelques chiffres... Toujours pas de plat dans ce pays ! 🥵

Publié le 12 août 2022

7 août 2022


Après une bonne nuit de sommeil, nous sommes heureux de profiter du soleil et d'une journée sans pédalage, même si c'est censément un bon moyen de découvrir Vilnius, l'une des plus anciennes villes Baltes ! 😅

C'est donc à pied que nous vous proposons de nous suivre ! 😉 Nous entamons cette journée par la place de la Cathédrale située au confluent de la Neris et de la Vilnius.

Au pied du beffroi de la Cathédrale séparé de celle-ci, se trouve au sol cette plaque : le Stebuklas qui signifie "miracle". C'est ici qu'en 1989, la Voie balte, une chaîne humaine de presque 600 kilomètres relia Vilnius à Riga et Tallinn symbolisant ainsi la lutte pour l'indépendance vis-à-vis de l'URSS.

Nous empruntons ensuite l'axe principal de la nouvelle ville, Gedimino prospektas ou avenue Gedimino. Cette artère aussi surnommée les "Champs-Elysées de Vilnius" est la plus commerçante et la plus animée de toute la capitale lituanienne.

Nous y découvrons le musée des victimes du génocide aussi appelé musée du KGB. Dans ce bâtiment qui ressemble à tout sauf à une prison, le KGB a interrogé et emprisonné de nombreux prisonniers politiques Lituaniens.

Le shopping étant une activité peu stimulante, quand on sait que tout ce que l'on pourrait avoir envie de se procurer terminera irrémédiablement dans les sacoches qu'il faudra porter...

... donc nous revenons dans le quartier de la vieille ville, plus enclins à nous offrir une activité stimulante et non alourdissante ! 😂

D'ailleurs en parlant de s'alléger, nous allons perdre quelques gouttes pour atteindre la Gedimino pilies bokstas ou Tour de Gediminas, symbole de Vilnius.

Depuis le sommet du mont Gediminas, nous apercevons la Trys kryziu kalnas ou Colline des trois croix. D'après la légende, des moines franciscains y furent crucifiés au XVIIème siècle. Des croix de bois commémoraient cet épisode mais elles furent rasées par les Soviétiques après la Seconde Guerre mondiale. Plus tard, les Lituaniens ont érigé ces trois grandes croix en béton, tout en laissant les vestiges des anciennes en souvenir de la période d'oppression soviétique.

Mais depuis le sommet du mont Gediminas, nous avons également une vue splendide sur la vieille ville de Vilnius.

La vieille ville sous un ciel capricieux

Cette tour est en fait la tour occidentale du château supérieur bâti du temps de Gediminas.

Maintenant que nous vous avons offert une belle vue d'ensemble, intéressons nous à quelques points marquants comme l'église Sainte-Anne, de style gothique qui date de la fin du XVème siècle. C'est le monument le plus significatif du gothique flamboyant de Lituanie. Une légende raconte que Napoléon, séduit par l'église, aurait voulu la prendre et la transporter dans le creux de sa main pour la rapporter en France comme une pierre précieuse ! 😅

Mais l'étape la plus marquante du jour est sans conteste le secteur d'Uzupis, quartier de Vilnius auto-proclamé République libre en 1997 ! Jumelé avec Montmartre, on y retrouve cet esprit bohème et une ambiance hors du commun.

D'ailleurs, le ton est donné dès l'entrée nord avec le Tibeto skveras ou Square du Tibet. En effet, le Dalaï lama fut l'un des premiers chefs d'Etat à reconnaître l'indépendance de la Lituanie en 1990 et il se rendra sur le Square du Tibet en 2013 !

Sur la place centrale d'Uzupis, trône depuis 2002, cette sculpture en bronze pour honorer la mémoire de Zenonas Steinis, un artiste et membre actif de la communauté du quartier. C'est tout de même pas moins de 7 000 habitants qui vivent à Uzupis dont environ 1 000 artistes !

Au pied du quartier d'Uzupis, un ange protecteur

Mais qui dit République libre, dit constitution propre ! Sur ce Mur de la Constitution, les 41 règles à respecter sont inscrites dans une cinquantaine de langues.

Vous ne trouvez pas que la 41 pourrait être notre devise du moment ?! 😅

La constitution poétique d'Uzupis
Uzupis
Sur les murs de la rue de la littérature
Le manteau de Vivulski, Saint Martin moderne

Et c'est ainsi que s'achève une bien belle journée de découverte ! 😉

La porte de L'Aurore

Enfin... Une dernière petite chose tout de même ! La fameuse séance linguistique ! 😅

Dobre pour dire bonjour à l'air de marcher partout !

Ate pour dire "au revoir"

Prašau veut dire "s'il-vous-plaît"

Ačiū veut dire "merci"

En enfin "taip" pour "oui" et "ne" pour "non"!

KM
3921

8 août 2022


C'est suivant les rives de la Vilnia que nous quittons paisiblement Vilnius.

La confluence des 2 rivières de Vilnius, la Vilnia et la Neris

Nous empruntons une piste cyclable très agréable...

https://youtu.be/MXDCA0KVVGE

https://youtu.be/K5sOnSrEghk

... jusqu'à atteindre l'Europos Parkas ou parc de l'Europe.

Alors installez-vous confortablement dans votre fauteuil et suivez-nous ! 😉

https://youtu.be/YWzsUUZbdcM

Nous vous emmenons dans une contrée où les pierres prennent de drôles de forme...

... où les chevaux ne se nourrissent pas de verts pâturages mais plutôt de ... béquilles de vélo ?! 🤔 Thierry n'aurait jamais dû s'en approcher ! 😰

A peine a-t-il tourné le dos au cheval que son vélo s'effondre, la béquille cassée net ! Première vraie casse du voyage qui n'est pas des plus handicapantes et espérons la dernière ! 🤞

Après cette désagréable interruption, poursuivons ! Nous disions donc ce parc, où plus de 100 sculptures d'artistes de 28 pays sont exposées, sur environ 55 hectares de forêt.

Une des plus connues est celle célébrant le centre de l'Europe, créée en 1993 par Gintaras Karosas et qui indique les directions de toutes les capitales européennes et leurs distances par rapport au centre de l'Europe. Figurez-vous que la définition du centre de l'Europe est compliquée et sujette à controverses. Mais nous vous en parlerons un peu plus tard...

Quizz: Cherchez la capitale la plus proche de la maison...

Le parc est immense et nous sommes ravis de pouvoir le parcourir sur nos vélos ! 😉

Sculpture de Sol LeWitt

Même si notre illustrateur préféré aurait pu passer des heures à photographier l'ensemble du parc, nous reprenons la route...

"Structure buvante, exposée avec une piscine en forme de rein" de Denis Oppenheim 🤭

... enfin nous tentons de la trouver d'abord ! 😂

https://youtu.be/_h4hHoT5Bn8

Nous disions donc... nous reprenons la route...

https://youtu.be/3DfG_Tpsfwc ... qui va bien finir par apparaître... 😂

... parce qu'aujourd'hui nous nous sommes fait un beau cadeau dont nous avons très envie de profiter ! 😅

Mais d'abord, nous atteignons l'Europos Geografinis Centras. Mais qu'est-ce donc ?! En 1989, un ingénieur français de l'IGN a situé le centre géographique de l'Europe à Purnuskes, à 26 kilomètres au nord de Vilnius, soit à 17 kilomètres du parc qui lui est dédié. Et oui, non seulement notre itinéraire nous entraîne du point le plus au sud, vers le plus au nord du continent européen, mais en plus nous avons l'agréable surprise de passer par son centre ! 😅

Monument du sculpteur Gediminas Jokübonis

Et c'est ainsi que nous arrivons enfin à notre cadeau du jour : un petit chalet...

... avec notre propre sauna à l'intérieur !! 😍😍😍

Sans compter le petit coin de paradis qui l'entoure ! 🤩🤩🤩

On n'est pas bien là pour notre inconditionnel apéro...

... suivi d'une petite saucisse cuite au barbecue ? La nuit ne pourra être qu'excellente ! 😀

L'étape du jour en quelques chiffres... Du plat ?! Toujours pas ! 🥵

KM
4008
KM
4008

9 août 2022


Après une excellente nuit, nous devons quitter notre petit coin de paradis et dire au revoir à la biche qui s'est avancée très prudemment dans le parc juste devant nous ! 🤩

Même si le ciel est légèrement menaçant, la tendance est à l'éclaircie. Les routes ne sont toujours pas plates, ...

https://youtu.be/rgqHK34xVZI

... les panneaux pas toujours interprétables, ...

Attention trou noir!!

... les croix toujours aussi présentes, ...

... et de nouvelles constructions de bois font leur apparition ! 😅

Hommage à Usain Bolt

Les petits villages lituaniens sont vraiment charmants et toujours très bien aménagés, ...

... quant aux petites maisons en bois typiques des Pays Baltes, elles font chavirer l'âme de votre photographe préféré ! 😉

Les paysages ne gachant rien, nous sommes au top aujourd'hui !

L'itinéraire nous fait emprunter des routes peu fréquentées, des pistes traversant des zones peu habitées, ...

... et des pistes cyclables hyper agréables !

https://youtu.be/WIcezH2nEQQ

Nous nous retrouvons même par hasard dans le petit village de Niūronys qui abrite un musée du cheval, ...

N'ont pas tout compris au cheval de Troie. 🤭

... et de nombreuses constructions en bois adorables.

Peu avant d'arriver à notre destination du jour, nous trouvons enfin notre premier moulin ! Il a certes perdu ses ailes mais bon... 😅 En effet, d'après le guide touristique, le nord de la Lituanie est truffé de moulins à vent car c'est le premier producteur au monde de lin ! Espérons que le prochain que nous vous montrerons sera entier ! 😉

Après Don Quichotte

En poursuivant notre chemin, nous découvrons un cimetière dans lequel Brassens n'aurait pas eu besoin de demander à ces braves gens "poussez-vous donc un peu, place aux jeunes en quelque sorte" 🎶😅 ...

... avant d'atteindre, à seulement 8 kilomètres de l'arrivée, nos 4 000 kilomètres !!!

L'étape du jour en quelques chiffres...

KM
4071

10 août 2022


Après notre belle journée d'hier, notre excellente nuit dans un magnifique appartement et la perspective de notre petite étape d'à peine 60 kilomètres du jour, nous sommes en super forme ! 😀

Nous nous sentons bien sur les routes lituaniennes.

https://youtu.be/mgvpqGenF70

Mais ce n'est pas une raison pour délaisser les petits chemins caillouteux, boueux et pleins d'insectes voraces ! 😅 Il n'empêche que malgré le bruit que nous faisons sur ces chemins avec tout notre chargement secoué, nous surprenons un rapace qui décolle juste devant nous ! C'est tout simplement magnifique ! 🤩

Tout va pour le mieux ! Même les travaux sur le pont qu'il nous faudrait traverser n'entament pas notre bonne humeur !

D'autant plus que Virginie va enfin pouvoir s'adonner à son activité préférée... Le grand nettoyage ! 😂

Vous avez dit monomaniaque?? 😉

Bonnie et Clyde avaient bien besoin de cette bonne douche et les vélos aussi ! Nous redécouvrons leur couleur d'origine que nous avions fini par oublier ! Nous parlons des vélos bien sûr ! Quoique... 😂

Pauvre Clyde, il n'en demandait pas tant...

Une fois sur nos vélos propres et huilés, nous reprenons notre route jusqu'à...

https://youtu.be/OThIWchQGEo

Wonderland?

... une superbe propriété où nous profitons de la terrasse et d'une bonne connexion Internet (qui se fait denrée rare) pour régler quelques soucis sur le transfert des photos et ainsi reprendre la rédaction du blog !

L'étape du jour en quelques chiffres... Toujours pas de plat mais par contre nous descendons ! 😅

KM
4159
KM
4159

11 août 2022


Aujourd'hui une belle étape nous attend : pas loin de 90 kilomètres jusqu'à Riga ! Espérons que cette fois-ci, nous aurons une météo plus clémente que pour l'arrivée dans les 2 dernières capitales ! 🤞😅

Une petite balade dans le parc de notre ,"petit" cottage lituanien pour l'échauffement et nous voilà prêts à découvrir un nouveau pays ! 😀

Ça y est, nous l'avons enfin trouvé notre moulin ! Mais soyons honnêtes, vous avez là tous les moulins que nous avons croisés, à savoir un moulin sans ailes et celui-ci qui se trouve au milieu de ce domaine... Le guide nous aurait-il menti !? 🤔

Il faut croire car nous voilà à présent en Latvija !

https://youtu.be/C3oKroX9jK8

Sudie Lietuva et Sveika Latvija ! 🌍

Arrivée en Lettonie

Nous retrouvons à la frontière le Camino Latvia ! Il est amusant de noter que nous avons, à peu de chose près, parcouru le même nombre de kilomètres que ceux qui séparent ce panneau de Santiago de Compostelle ! 🦵🚲

Le chemin letton récemment t officialisé

L'itinéraire en Lituanie, que nous avons connu ces derniers jours, comportait une majorité de nationales peu passantes et agréables, ressemblant plus à des routes de campagne. En Lettonie, le choc est brutal. La nationale est une vraie nationale, comme chez nous, avec des voitures et des camions qui roulent vite et qui nous frôlent ! 😰

https://youtu.be/gSMQx1SlNj4

Nous profitons d'un musée, sur le bord de la route, recréant un petit village un peu kitsch, pour nous reposer les nerfs avant de retourner affronter la route de la mort...

D'ailleurs, est-ce un pur hasard ou un signe du destin mais ce midi, nous mangeons aux côtés...

... des morts ! Il s'avère que ce sont d'excellents voisins ! 😉

Sous le charme de ce petit cimetière de campagne

Le calme et le charme qui se dégagent de ce lieu nous ressourcent et nous aident à reprendre la route vers Riga, paradoxalement plus sereins.

Nous tentons de concentrer notre attention sur les paysages, mais malheureusement ces spectacles magnifiques sont rares, car nous longeons surtout une immense forêt de pins. Qu'à celà ne tienne, nous allumons l'enceinte et nous écoutons de la musique apaisante pour mieux supporter le stress que génèrent les dépassements rasants des véhicules en tout genre !

Nous ne nous épancherons pas plus longtemps sur ces 60 difficiles kilomètres, car nous voyons enfin Riga et avec elle les pistes cyclables ! 🙌

https://youtu.be/GYIaWxSgtb0

C'est donc plus sereinement que nous arrivons à notre petit hôtel équipé d'une piscine, d'un jacuzzi, d'un hammam et d'un sauna ! Nous devrions être bien ici ! 😅

Arrivée à Riga, annoncée par sa haute tour de la télévision datant de l'époque soviétique

Pour notre premier repas en Lettonie, nous optons pour l'un des plus anciens restaurants de la ville, à la décoration étonnante et à l'excellente cuisine ! C'est exactement le remède dont nous avions besoin pour nous remettre de nos émotions ! 😅

L'étape du jour en quelques chiffres... Nous avons battu notre record de vitesse moyenne et en plus sur une étape de 88 kilomètres ! Comme quoi la peur de se faire rouler dessus a un effet stimulant on dirait ! 😂 Ou bien est-ce le profil discrètement descendant ?! 😉

Publié le 19 août 2022

12 août 2022


Pour nos premiers pas à Riga, nous optons pour une de nos activités favorites : aller faire le marché ! Direction donc le marché central de Maskavas (La petite Moscou) situé dans 5 anciens hangars à dirigeable Zeppelin construits avant la Première guerre mondiale.

C'est un incontournable de Riga ! Le Centrāltirgus est très fréquenté par la population de la ville pour la qualité de la marchandise proposée.

Chaque hangar a une spécialité (viande, poisson, vêtements...)

Nous y découvrons les mets locaux et notamment des étals entiers de poissons fumés !

Le marché continue à l'exterieur

Mais surtout un magnifique marché aux fleurs qui a une place prépondérante chez les Baltes. En effet, ils adorent les fleurs et s'en offrent en toute occasion !

Et c'est encore sous le charme de ce marché que nous nous dirigeons vers la ville nouvelle, qui entoure la veille ville, avec un nouveau mode de locomotion... La trotinette électrique ! 😁

Canal Pilsetas

Grâce à ce merveilleux petit engin, nous déambulons dans les rues de la ville nouvelle. Considérée comme la métropole de l'Art nouveau, Riga affiche, avec fierté et elle a bien raison, pas loin de 700 habitations issues de ce courant architectural et artistique. Outre l'Art nouveau conventionnel, on retrouve de très belles représentations de la variante appelée "Romantisme national" et de l'Art nouveau nordique.

Autant vous dire que c'est une véritable torture pour votre illustrateur préféré ! 😰 Il ne sait plus où donner de l'objectif, et appréhende déjà le moment fatal où il va devoir sélectionner les photographies pour le blog parmi les dizaines de clichés magnifiques ! 😅

Tout n'est pas rénové

Mais la ville nouvelle n'est pas uniquement pourvue de splendides bâtiments Art nouveau. C'est un savant mélange de bâtiments modernes en verre, Art nouveau et anciens en bois !

Nous concluons cette belle balade reposante sur la place du Brivibas Piemineklis, ou Monument de la liberté, témoin de l'amour que porte le peuple à la patrie et symbole de son désir d'indépendance. Sculpté entre 1931 et 1935 par Kãrlis Zãle, financé grâce aux dons de la population, il représente plusieurs symboles lettons dont un éventreur d'ours ! Interdit de célébration durant l'époque soviétique, il serait aujourd'hui le monument le plus aimé de la ville.

Ce monument marque l'entrée dans Vecrīga, la vieille ville, centre originel historique et géographique de la ville. Elle compte de très nombreux monuments historiques et architecturaux dispersés dans un labyrinthe de ruelles moyenâgeuses pavées. Nous laissons donc à regret nos nouveaux jouets mobiles pour revenir aux fondamentaux... La marche ! 😅

Prêts à nous suivre malgré tout ?! Alors commençons par l'ensemble de bâtiments appelé Les Trois frères, qui sont les plus vieilles habitations en pierre de la ville. La plus ancienne date du XVème siècle, les 2 autres des XVIIème et XVIIIème siècles. Elles abritaient des familles d'artisans et à l'époque, les taxes étaient liées à la taille des fenêtres et non aux mètres carrés. Devinez qui était le plus avare des 3 frères ?! 😉

Poursuivons avec la Rigas Doms ou Cathédrale de Riga.

Le Dôme, plus grand édifice religieux des Pays Baltes, est particulièrement célèbre pour son orgue démesuré de 6 768 tuyaux en bois et métal ! Fabriqué en Allemagne, il trône depuis 1884 dans la cathédrale.

Consacrée à la Sainte Vierge cette église fait partie intégrante d'un cloître, formant la cour intérieure.

Après une petite pause dans le magnifique cloître du Dôme, nous repartons à la découverte de Riga et de ses...

... Chats ! 😅 A Riga, le chat est roi ! Chat de gouttière ou chat racé, les félins sont dans le cœur des lettons.

Ce n'est donc pas pour rien que les chats noirs sculptés sur cette bâtisse Art nouveau sont un des symboles de Riga aujourd'hui. Il y a environ un siècle, le propriétaire de cette maison a été renvoyé de la puissante Grande Guilde par un allemand très chauvin. Pour se venger, le marchand a alors ordonné que les chats surplombant sa demeure soient tournés vers la Grande Guilde de manière à présenté leur arrière-train ! 😂 Après une longue bataille, le marchand a finalement réintégré la Grande Guilde et en guise de pardon, les chats noirs ont retrouvé leur position initiale !

Le chat regarde à nouveau le bâtiment de la Grande Guilde à gauche

La Grande Guilde et la Petite Guilde étaient, lors de la domination allemande, les places fortes de l'économie et le lieu de transactions de tous les marchands. La Grande Guilde regroupait les riches marchands et les commerçants, tandis que la Petite Guilde était le refuge des artisans et des artistes de la ville.

La Petite Guilde

D'ailleurs les membres célibataires de l'association des marchands savaient choisir leur demeure ! Ils ont élu domicile dans la Maison des têtes noires, construite en 1334. Considérée comme le plus beau bâtiment de Riga, elle a été détruite lors du bombardement de 1941, mais reconstruite à l'identique en 1999, conformément à la devise de la bâtisse "Si je suis détruite, que je sois reconstruite".

L'épée dressée vers le ciel de la statue de Roland, à droite, est le centre géographique officiel de Riga

Sur le chemin du retour, nous remarquons cette curieuse statue à l'arrière d'une église... Saurez-vous deviner à quel conte des frères Grimm elle fait référence et ainsi quelle ville est à l'origine de ce présent à la ville de Riga ?! 🤓

Nous sommes vraiment sous le charme de cette magnifique ville, et vous ?!

Allez... c'est tout pour aujourd'hui ! 😉

Le N'Herisson Geek
KM
4226
KM
4226

13 août 2022


Aujourd'hui, une petite étape de seulement 67 kilomètres nous attend, alors nous profitons de la matinée pour compléter notre visite de Riga.

Un petit coup de trotinette plus tard...

https://youtu.be/5jnwZbCV5Ik

... et nous voici de l'autre côté de la Daugava, pour visiter la Bibliothèque nationale de Lettonie !

Ultra design, avec ses superbes espaces aux baies vitrées donnant sur la Daugava et ses multiples salles, c'est l'endroit idéal pour parcourir ses quelques 4 millions d'ouvrages !

Gare aux apparences!!!
😉

Un nouveau coup de trotinette plus tard...

https://youtu.be/UYKdHPm3mHQ

... et nous voilà devant le "gâteau d'anniversaire écrasé de Staline" qui accueille aujourd'hui l'Académie des sciences de Lettonie. Il semblerait que Staline ait eu souvent des problèmes dans l'acheminement de ses gâteaux ! 😉

Ce qui nous intéresse surtout dans cet immense building stalinien de vingt-trois étages, c'est...

Son entrée chaleureuse d'époque ? 🤔

... la vue qu'il offre sur la ville et sur la Daugava ! 🤩

Après un pique-nique dans l'un des nombreux parcs de Riga, nous nous décidons enfin à prendre la route.

https://youtu.be/5qS4UqVj0jU

Nous commençons par emprunter une piste cyclable...

https://youtu.be/w8Idf2Mwe8U

... mais qui malheureusement disparaît rapidement, enfin... pas avant de nous avoir fait traverser des rails... pour nous renvoyer à nouveau sur une nationale très passante, où nous devons rester concentrés sur notre trajectoire.

Mais si, mais si, il faut traverser!

Vue la distance à laquelle nous nous trouvons des voitures et des camions, chacun de leurs dépassements génère des mouvements d'air qui nous déstabilisent... C'est le moment de nous enfermer dans notre bulle musicale et de chercher du regard une issue régénératrice comme ...

Non, pas le Baron...

... la mer !!! 🤩 Plus exactement, le Golfe de Riga !

Nous longerons les eaux, mais sans réussir à les apercevoir à nouveau, car la plage est préservée de la circulation par une épaisse forêt de pins. Tant mieux pour les plagistes et tant pis pour nous ! ☹️

C'est donc sur un rythme soutenu que nous arrivons dans notre petit cottage (avec une connexion internet toute relative) entouré de verdure et enfin à l'abri de la circulation ! Espérons que demain soit enfin une journée plus agréable cyclotouristiquement parlant ! 😅


L'étape du jour en quelques chiffres...

Au fait, notre petite séance linguistique s'impose car nous approchons déjà de la frontière ! 😅

Sveiki veut dire "bonjour" comme en lituanien

Čau veut dire "au revoir"

Lūdzu veut dire "s'il-vous-plaît"

Paldies veut dire "merci"

Jā et Nē pour "oui" et "non"

KM
4332
KM
4332

14 août 2022


Hier soir, nous avons pris la décision de modifier notre itinéraire pour Tahkuranna pour éviter au maximum la nationale, trop dangereuse et fatigante nerveusement. Nous allons suivre uniquement le tracé de l'Eurovélo, bien plus sinueux et donc beaucoup plus long (25 kilomètres de plus), mais espérons plus serein...

Et bien... plus serein... Ce n'est pas vraiment le bon qualificatif ! 😅 A la place de la nationale, nous tombons sur de la piste en tôle ondulée, particulièrement désagréable, ou du sable sur des kilomètres ! C'est à se demander si les tracés des Eurovélos ont été pensés pour des cyclistes ! 🧐

Des pins, comme dans les Landes, mais aussi du sable

Pas le choix, sur autant de kilomètres, nous ne pouvons pas nous permettre d'être autant ralentis par le revêtement, d'autant plus que nous ne sommes pas partis très tôt et que nous réalisons, lors de notre pause repas à 14h, qu'il nous faut être avant 18h à notre destination... Alors qu'il nous reste encore un peu plus de 60 kilomètres à parcourir! 😯 Nous décidons donc de revenir à la nationale, jusqu'à atteindre la frontière ! 🙌

Lettonie - Estonie

Ardievu Latvija et Tere Eesti ! 🌍

Et avec elle une route plus fréquentée par les cyclistes que par les voitures ! Nous avons même de belles pistes cyclables ! 🥳🥳🥳

https://youtu.be/RKruWyLr9yg

Il est vrai que nous nous posons quelques questions sur les tracés des Eurovélos, même si celà reste un super projet tout de même ! EuroVelo est un réseau de 17 itinéraires cyclables longue distance, totalisant plus de 90 000 kilomètres, reliant et unissant l'ensemble des pays du continent européen.

Mais, nous empruntons également, depuis notre départ, les chemins de pèlerinage de Saint-Jacques de Compostelle comme des centaines de milliers de voyageurs chaque année !

Selon la légende, la dépouille de Saint Jacques aurait été transportée en bateau de Jérusalem jusqu’au nord de l’Espagne, et serait enterrée là où se situe aujourd’hui la ville de Saint-Jacques de Compostelle. A la suite de la découverte du tombeau supposé du Saint au IXème siècle, le chemin de Saint Jacques devint un des chemins de pèlerinage les plus importants du Moyen-Age, sa réalisation permettant de recevoir l’indulgence plénière. Grâce aux pèlerinages, un patrimoine riche s’est constitué. Un patrimoine matériel comme les lieux de culte, les hôpitaux, les lieux d’hébergement, les ponts, ainsi qu’un patrimoine immatériel comme les mythes, les légendes et les chansons. Aujourd'hui, le pèlerinage de Saint-Jacques est également devenu une randonnée célèbre même auprès des non-croyants.

Surprise! Nous retrouvons le chemin de Saint Jacques en Estonie.

Et c'est ainsi que 105,6 kilomètres plus tard, nous arrivons à notre camping du jour (où nous avons pris un petit chalet en bois... toujours pas besoin de la tente!) en battant à nouveau notre record de vitesse moyenne ! Nous sommes plutôt fiers de nous et ravis d'avoir enfin quitté les nationales lettones ! 😅

Et puis, la soirée devrait être sympa car nous voyons arriver un autre couple de cyclotouristes. A votre avis, de quoi allons-nous pouvoir parler ensemble !? 😅

KM
4431

15 août 2022


Après une excellente soirée et une bonne nuit, nous nous sentons prêts à nous lancer dans cette nouvelle belle étape. Effectivement, hier soir, suite aux conseils du gérant du camping et du couple allemand de cyclotouristes, nous avons à nouveau modifié notre étape et rajouté 20 kilomètres pour visiter Pärnu, la première station balnéaire estonienne.

Il est très agréable de circuler en Estonie ! Les pistes cyclables sont nombreuses et au revêtement impeccable ! Nous apprécions à sa juste valeur les efforts faits pour les cyclistes et profitons naturellement bien plus des paysages, qui ne sont pas sans nous rappeler nos belles Landes françaises ! 🤩

Bienvenue à Pärnu, "ville des tilleuls" !

Sa longue et large plage de sable blanc, son eau à 20 degrés...

... bien trop froide pour que Virginie envisage seulement d'y tremper un orteil, ...

... son patrimoine architectural éclectique, ...

Ancien siège des forces d'occupation soviétiques

... et ses magnifiques parcs, en font effectivement une destination très agréable.

https://youtu.be/dPM_YLObtU4

Nous devons malheureusement résister à l'appel de cette petite ville paisible et reprendre notre chemin vers Kehtna.

https://youtu.be/mHaeR-GIPzQ

L'itinéraire est parfait ! De beaux paysages, toujours autant de belles pistes cyclables et même une petite animation pour éviter l'ennui ! 😂

Le pont est à gauche 😁

Après près de 100 kilomètres, nos jambes commencent tout de même à fatiguer...

https://youtu.be/TeEI4OWUa5A

... et nous avons hâte d'arriver à notre hébergement du jour...

https://youtu.be/De19Jv_Z-y0

... un petit chalet d'été construit il y a 100 ans, en pleine nature, équipé de son sauna, de sa douche extérieure à l'eau de pluie et de ses toilettes sèches dans le jardin ! 😅 L'aspect rustique n'étant pas précisé dans l'annonce, nous avons eu un petit choc à notre arrivée mais une fois installés sur la terrasse à siroter une bonne bière bien fraiche, nous tombons finalement sous le charme de notre demeure du jour ! 🤩

Allez, il est vrai que ça commence à s'emmêler dans vos esprits mais, courage ! Encore une langue étrangère à apprendre ! 😅

Tere veut dire "bonjour"

Hüvasti veut dire "au revoir"

Palun veut dire "s'il-vous-plaît"

Tänan veut dire "merci"

Jah et Ei pour "oui" et "non"

KM
4522
KM
4522

16 août 2022


Après une bonne nuit, nous disons au revoir à notre châlet, ...

... à la cabane au fond du jardin et à notre hôte et son compagnon à 4 pattes, ...

Les toilettes. 😉

... et c'est reparti pour 90 kilomètres jusqu'à Tallinn ! 😅 La route est tellement paisible que nous avançons, perdus dans nos pensées, jusqu'à ce que Thierry émerge tout à coup ! "Mais nous avons le vent dans le dos !" 🥳🥳🥳 C'est si rare. Pourvu que ça dure ! 🤞

https://youtu.be/O-6XHYLyH1Y

C'est pas la saison !! Difficile de croire qu'en hiver on fait du patin sur la mer Baltique toute proche !

90 kilomètres en 4h13... Pas mal non ?! Nous explosons notre précédent record de vitesse qui était de 19,9 km/h et sans la moindre souffrance !

Nous étions tellement dans nos bulles respectives que sans nous en rendre compte nous arrivons à notre hôtel, sans grand charme, jusqu'à ce que nous découvrions son magnifique SPA !!! 😍😍😍

Après nos différents records des derniers jours et les kilomètres engloutis, nos jambes nous hurlent de profiter des bienfaits de l'eau et de la chaleur ! Impossible de le leur refuser ! 😅

Mais quand tu ressembles à ça dans un endroit pareil, ...

... il est indispensable de se présenter la tête haute et de faire comme si tu ressemblais plutôt à ça ! 😂

Autant vous dire que beaucoup de regards interrogatifs se posent sur nous ! 😅

Publié le 22 août 2022

17 août 2022


Ce matin, nous espérons que vous êtes en forme car, malgré une météo peu engageante, nous sentons les effets bénéfiques du SPA d'hier sur nos jambes ! 😅 Alors, prêts à vous lancer à la découverte de l'une des plus grandes vieilles villes fortifiées d'Europe avec nous ?! 😉

Si oui, prenez tous vos baudriers car nous partons à l'assaut de la tour gothique de l'hôtel de ville ! 😅

Non ce n'est pas une église!

Belle petite mise en jambe de bon matin non ?!

Les marches sont un poil hautes et étroites ☹️

Mais avouez que ça en valait la peine ! 🤩 D'ici, nous avons une vue magnifique sur la ville basse, emplie de boutiques, de cafés, de restaurants et de vie !

Pendant des siècles, un marché se tenait sur la Raekoja plats, ou place de l'hôtel de ville, et ce depuis la préhistoire d'après des fouilles archéologiques menées lors de la rénovation du parvis.

C'est également ici que, lors de la domination allemande sur la Baltique, étaient prises toutes les décisions et rendus tous les jugements. Aujourd'hui, la place a conservé son influence culturelle et centrale de la ville.

Après ce bel aperçu, nous partons nous perdre dans les rues pavées de Tallinn. Cette église prégothique que vous apercevez au loin, date du XIIIème siècle et fut érigée en l'honneur de Saint-Nicolas, Saint patron des marins, des commerçants, des étudiants et des enseignants. Détruite pendant la guerre elle a été reconstruite pendant l'époque soviétique.

Plus nous progressons dans les Pays Baltes et plus les drapeaux Ukrainiens sont présents sur tous les monuments, musées, maisons, ...

Les drapeaux ukrainien et estonien

A présent, vous pouvez remettre vos baudriers, car notre balade nous conduit à la ville haute située sur la colline de Toompea, où serait enterré Kalev, le fondateur de la ville. A sa mort, sa veuve Linda a, pour calmer son chagrin, déposé des pierres les unes après les autres pour couvrir sa tombe jusqu'à former cette colline.


Située sur un des versants de la colline de Toompea, cette imposante tour de défense médiévale, construite à la fin du XVème siècle, a été baptisée curieusement Kiek in de Kök littéralement "un coup d'oeil dans la cuisine". La raison ?! Il semblerait que de tout là-haut, les soldats pouvaient voir ce qu'il se passait dans les cuisines des maisons en contrebas ! 😅

La capitale estonienne, classée au patrimoine mondial de l'UNESCO, a su préserver des écrins de verdure dans toute la ville. C'est depuis un magnifique parc que nous apercevons au loin la Cathédrale Alexandre Nevski.

La cathédrale orthodoxe, avec au loin, le Dôme en rénovation

Cette vaste église orthodoxe, richement décorée, fut érigée à Tallinn en 1900 alors que la ville faisait encore partie de l'Empire Russe. A l'époque, la cathédrale fût principalement construite comme un symbole de domination, autant religieuse que politique. Sa construction fût financée par de riches commerçants des guildes marchandes.

Aujourd'hui, c'est la principale cathédrale de la communauté russe orthodoxe qui compose près de 40% de la population de la ville.

Face à elle, le Toompea Loss (château de Toompea) de la ville haute, qui évoque plutôt un palais baroque avec sa façade, abrite de nos jours le Parlement Estonien. Symbole du pouvoir, ce château a de nombreuses fois évolué depuis sa création vers le XIIIème siècle.

A présent, nous arrivons devant un bâtiment entièrement recouvert d'échafaudage. Il s'agit d'un des plus vieux édifices de Tallinn, le Dôme, quelquefois appelé la Cathédrale Sainte Marie. Même si nous ne pouvons apprécier à sa juste valeur, la façade de ce bel édifice, nous tentons notre chance à l'intérieur... 🤞

Suite au grand incendie qui ravagea une partie de la vieille ville en 1684, le Roi de Suède, Charles XI, créa un impôt exceptionnel afin de financer la reconstruction de Tallinn et notamment du Dôme dont l'intérieur en bois avait entièrement brûlé.

L'intérieur est surprenant, avec ses stalles en bois peint, et surtout les blasons en bois sculpté et peint qui recouvrent les murs.

https://youtu.be/ozCfKs5VB0w

La cathédrale possède un monument en forme de sarcophage dédié à Ivan Krusenstern, premier navigateur russe à avoir fait le tour du monde en 1803. Chose surprenante, la Nouvelle-Zélande n'est située sur aucun des 2 globes ornant la tombe !

Après un bel aperçu depuis la ville haute, nous retournons dans la ville basse pour atterrir...

... dans la rue Pikk. Cette rue était au Moyen Âge celle des artisans et des commerçants et leurs anciennes demeures abritent aujourd'hui restaurant, boutiques, cafés, ...

... musées, ...

... et ambassades. D'ailleurs, celle de la Russie se remarque rapidement...

La Finlande et les Pays Baltes, aux premières loges, ont récemment demandé à l'Europe de ne plus accorder aucun visa aux touristes russes. Depuis la traversée de la Pologne, la sensibilité à la guerre en Ukraine est palpable.

Tallinn possède de nombreuses églises comme celle du Saint-Esprit, la plus petite de la ville. Sa façade est ornée d'une horloge qui date de 1684 et son clocher possède le bourdon le plus ancien de Tallinn fondu en 1433.

Ancienne et à l'heure, tout l'inverse de nous! 😉

Quant à l'église Saint Olaf, construite pendant l'occupation suédoise, son clocher avait pour but d'attirer dans cette ville commerçante les navires marchands qui pouvaient apercevoir sa flèche immense de loin.

La vieille ville regorge de petites rues comme le Katarina käik ou passage Sainte-Catherine où l'on trouve une véritable atmosphère médiévale.

Et c'est après 4 heures de balade dans ces rues pavées que nous atteignons les Portes de la mer. Ces deux tours jointes ont été construites pour protéger la ville et pour impressionner les visiteurs arrivant par la mer.

A leur pied, nous passons devant ces deux immenses arcs brisés, monument qui rappelle le dramatique naufrage du ferry Estonia qui eut lieu en 1994 et fit 852 victimes.

Nous espérons que la visite de la vieille ville en compagnie de l'agence Les Thibos vous a plu ?! 😉 Nous, nous allons reprendre des forces dans notre petit SPA puis dans un restaurant ukrainien. A demain pour la nouvelle ville ! 😀

Encore un crocodile pour Isabelle (private joke 😉)

18 août 2022


Après avoir arpenté de long en large, et même en travers, la vieille ville hier, ce matin nous prenons nos vélos pour découvrir Kadriorg et Pirita qui constituent les quartiers "verts" de Tallinn.

Mais avant, nous devons nous arrêter dans un magasin de bricolage pour tenter de réparer le système de fixation d'une de nos sacoches qui s'est brisé après un petit accident... ☹️

Chose faite, nous pouvons enfin prendre la direction de Pirita, le quartier qui borde la mer Baltique à l'est de la ville. Sur le chemin, nous passons par le Mémorial de Maarjamäe.

Durant les années 1960 et 1970, un mémorial militaire de la Seconde Guerre mondiale fût construit dans presque chaque cité de l'Union soviétique. La colonne quadrilatérale que vous apercevez au fond fût érigée en 1960 en mémoire des soldats russes morts en 1918.

Le reste du complexe avec ses figures d'aciers et de béton fût bâti, durant la période communiste, en hommage aux soldats soviétiques qui perdirent la vie en 1941.

Comme une réponse en miroir, juste de l'autre côté de ces murs, se trouve le récent mémorial dédié au peuple estonien qui a souffert sous la terreur soviétique.

L'Estonie a perdu le cinquième de sa population avec plus de 75 000 personnes assassinées, emprisonnées ou déportées.

Le mémorial se compose de deux parties : le symbolique Koduaed avec des textes informatifs et des pierres de localisation, ...

... et le Teekond qui signifie Voyage qui compte plus de 22 000 plaques avec les noms des victimes.

Un monument aux officiers militaires estoniens, systématiquement assassinés par les russes durant la période 1940-1945, tout comme en Pologne, fait également partie du mémorial.

Ce complexe de monuments commémore les victimes du communisme et rappelle la fragilité de la liberté et de la vie humaine.

Après cet émouvant intermède, nous reprenons nos vélos pour les plus belles plages de la ville. Même si la météo n'invite pas à faire trempette, nous savourons le calme qui se dégage de cette belle plage de sable fin, bordée de forêts de pins et qui s'étend sur plus de 3 kilomètres.

Pirita beach et Tallinn en arrière plan

Sur le chemin du retour, ...

https://youtu.be/mYyiI0GeIHs

... nous traversons Kadriorg, le quartier historique des classes huppées, inauguré lors de la création du palais éponyme par le Tsar Pierre le Grand.

La construction du Palais de Kadriorg commença en 1718 et il fût baptisé Ekaterinenthal ou Catherinenthal en l'honneur de Catherine Iere de Russie.

Durant les années 1930, le Palais de Kadriorg devint la résidence du chef de l'état et l'est toujours à ce jour.

Mais l'heure tourne et nous avons un rendez-vous de la plus haute importance aujourd'hui...

Nous avons rendez-vous avec... des camions dans un grand hangar ?! 🧐

Mais non ! 😂 Nous embarquons sur le ferry pour Helsinki !

https://youtu.be/edg1CayDo2A

Et oui Hüvasti Eesti et Hei Suomi ! 🌍

https://youtu.be/ncrZrYUTkzo

Impressionnant traffic sur ce rail de la mer Baltique

Et c'est ainsi que nous achevons ce quatrième chapitre de notre périple... Nous vous retrouvons demain pour entamer le dernier volet de cette magnifique épopée ! 😉