Carnet de voyage

Road Trip Australia 2020/2021

71 étapes
1 commentaire
4 abonnés
Dernière étape postée il y a 1215 jours
2 ans de PVT
Janvier 2020
52 semaines
Partager ce carnet de voyage
1

30 Janvier 2020.

Nous sommes arrivés le 30 Janvier 2020 à l'aéroport de Perth, dans l'Ouest Australien (Western Australia ou WA). Nous avons pris 2 nuits en airbnb à Mullaloo Beach, afin de récupérer du voyage avant d'aller explorer Perth !

Nous avons pris un taxi pour le transfert d'une 40aine de minutes. Si nous avions su qu'uber était présent, la facture aurait été moins salée...

Après 40h de voyage (avec escale de 20h à Dubai), notre douche a été magique ! 😍🚿

Afin d'aller vite nous mettre au lit, nous sommes allés au restaurant (1er australien !) avec vue sur l'océan et pour ne pas perdre nos habitudes de fins gourmets 😉

2
2
Publié le 14 juillet 2020

31 Janvier 2020.

Après avoir dormi pendant de nombreuses heures, avec des réveils inopinés au milieu de la nuit (merci le jetlag!), voici notre 1er sunset Australien et notre 1ère rencontre avec l'océan indien qui était chaud, surprenant ! 🔥 La plage était immense, du sable fin à perte de vue. Et surtout il n'y avait pas un chat 😻

Nous sommes dans une belle petite ville, il y a des énormes villas partout.

Première impression : très américain. Toutes les maisons sont alignées avec les voitures (et gros 4x4 quasi tous blancs) garées devant, le gazon bien vert alors qu'il fait 40° dehors et que la plupart des terrains sont en sables. Mais ici les maisons sont toutes différentes (pas comme aux USA où elles se ressemblent toutes) et très peu sur plusieurs étages, car vu l'espace qu'ils ont pas besoin de s'embêter !

3
3
Publié le 14 juillet 2020

01.02.2020.

Après 2 jours reposant à l'océan, nous arrivons enfin à Perth où nous allons restons 1 mois pour suivre nos cours d'anglais à l'école Kaplan International.

On loge dans une auberge de jeunesse entre Northbridge (le quartier des étudiants et des expatriés) et le CBD (le quartier des affaires avec magasins à gogo), autant dire qu'on ne peut pas mieux faire, pile au cœur de la ville 👌.

L'auberge est correcte. On a notre propre chambre avec grand lit. Les sanitaires et la cuisine sont en communs. Il y a également deux terrasses extérieurs.


A peine les valises posées, on part en vadrouille direction Elizabeth Quay, very famous à Perth.

On traverse le CBD, où l'on remarque autant des grands buildings que des vieux bâtiments en briques rouges, le tout mélangés. C'est sympa.

Elizabeth Quay c'est : bars branchés, presqu'île, vue sur l'immense Swan River (infestée de méduses), le tout nouveau Ritz-Carlton, des grandes tours du quartier des affaires, the bell tower...

La promenade agréable et on en prend plein les yeux.

La vue de nuit est superbe, tout est illuminé, un vrai light show !

Yagan Square
Ritz Carlton
Elizabeth Quay
Swan River
4
4
Publié le 14 juillet 2020

02.02.2020.

Pour notre 2ème jour à Perth, nous partons découvrir la plage la plus proche (35min de bus). L' océan nous manque déjà et avec cette chaleur c'est attirant !

Sur le trajet nous découvrons la banlieue de Perth avec des maisons toutes plus grosses les unes que les autres, et toujours de plein pied !

On ne sait pas trop se positionner entre des ressemblances aux quartiers américains, ou bien avec Manchester car il y a beaucoup de briques rouges.

Mais plus on se rapproche de l'océan, plus les maisons font rêver 😱 !


Enfin on aperçoit l'océan, wahou.😍

Un vent de fou, beaucoup de vagues, de courant (je perds mes lunettes de soleil dans une vague...), une eau toujours si chaude et personne sur la plage, ni dans l'eau !

Enfaite les australiens sont sur les pelouses : pique-nique et bbq géants, bronzette, kit surf, promenade... Le rêve d'un dimanche en famille et/ou entre amis.

Le soir nous contemplons nos premiers coups de soleil 🤜☀️. On est fière d'être moins blancs.

5

03.02.2020.

Aujourd'hui c'est notre premier jour de cours et il s'est très bien passé, visite et présentation de l'école. Nous appréhendions un peu sachant que Ludo a fini l'école il y a 8 ans et moi 3 ans... Ça date déjà !

On s'y rend en bus en 20 min et le must c'est que les 4 lignes de bus de l'hyper centre sont gratuites ! 👍

On aura cours du lundi au vendredi de 11h45 à 15h45 et on ne sera pas dans la même classe. Eh oui mon niveau d'anglais est un peu au dessus que celui de Ludo ahahaha. 😉


Après les cours nous continuons notre exploration autour de notre auberge.

On commence par notre quartier, Northbridge, avec le quartier chinois, les bars et les boîtes de nuit les plus fréquentées de la ville, des restaurants de tous les genres (dont un qui sert des raclettes !!!), le musée des beaux arts, le centre culturel, la bibliothèque nationale du WA... Et magasin d'alcool, liquore shop, car en Australie ce n'est pas vendu dans les grandes surfaces, comme en Suisse.

Tout ce qu'il faut pour les étudiants ☺️ Ce quartier est incontournable quand on visite Perth, il est vivant et représente bien la ville, ses habitants et leur rythme de vie.

Ensuite nous poursuivons sur Yagan Square. Une super place qui sépare Northbridge et le CBD, et abrite la station de transit des bus + "métro", donc une des places les plus passante de la ville.

Belle sculpture aborigène, écran géant, bars, restaurants, street food market, jeux pour enfants... Ambiance au top ! On trouve aussi une épicerie qui vend des fromages mais les prix sont fous.

Notre premier resto dans Northbridge sera un asiatique avec au menu des gozyas évidemment, un de mes plats préférés et peu coûteux.

6
6
Publié le 14 juillet 2020

05.02.2020.

Après notre 3ème journée de cours, nous allons nous promener à Kings Park, le poumon vert de la ville, comme ils disent ici.

C'est un immense parc (plus grand que Central Park !) avec des pelouses et des jardins botaniques, qui, perché sur le Mont Eliza surplombe la ville et offre une vue imprenable sur la Swan River et la skyline des grattes ciels. Les habitants de Perth y viennent pique-niquer, lire, faire du sport, se balader...

Les Australiens ont le temps pour les loisirs car les 3/4 de la population de Perth finissent le travail à 17h, et oui tous les magasins même les grandes surfaces ferment à cette heure-là.

Ce qui est plutôt drôle c'est que la journée ils sont en tongs, en short, habillés comme à la plage, même souvent pieds nus et dès la fin de journée ils sont tous sur leur 31, robes, talons, costumes... Et c'est ainsi du mercredi au dimanche et la ville est bondée de monde, c'est impressionnant mais très vivant.

Bref, nous sommes donc restés admirer le coucher de soleil sur la ville et nous nous sommes fait piqués par les moustiques car c'est très humide là haut !

Puis nous sommes redescendu à pied, par le quartier des résidences de luxe, ça pique les yeux la taille des résidences et le standing !

7

08.02.2020.

Notre premier week-end après une semaine d'école.

Direction la plage, mais une nouvelle cette fois-ci, qui serait plus belle que City Beach.

Après 40 min de bus et de métro, (ce qui ressemble plus à un tram où on se gèle car la clim est à fond), on arrive à Scarborough Beach.

En effet c'est plus jolie car la plage est plus sauvage. La pelouse bien verte est toujours au rendez-vous sur les hauteurs de la plage.

On y trouve quand même un air de Côte d'Azur, avec des bars et des restaurants le long de la route pour une belle vue sur l'océan.

On se baigne rapidement car le sunset est en route et le vent est frais !

8
8

09.02.2020

Départ pour l'île de Rottnest Island, qui nous fait tant rêver par ces petits animaux qui ont l'air si mignons, les Quokkas.

On se lève donc à l'aube (déjà une chaleur insoutenable) afin aller prendre notre ferry à Élizabeth Quay pour une traversée d'environ 2h avec un arrêt pour prendre d'autres passagers au port de Fremantle.

Le voyage était parfait, on découvre un océan magnifique et calme. Nous avons pu voir des dauphins dans la Swan River et observer les grosses méduses jaunes, pas très belles...

Arrivée sur Rottnest, nous récupérons nos vélos et notre matériel de snokerling (compris dans le billet), sans oublier le plan de l'île.

Le but de la journée étant de faire le tour de l'île à vélo (19km carré).

Direction le phare, on en prend plein les yeux, une vue à couper le souffle sur une plage paradisiaque avec une eau turquoise et translucide.

Petite pause casse croûte sur une plage déserte, contre un rocher à l'abri du vent qui ne fait pas semblant.

Nous n'avons toujours pas croisés le chemin des Quokkas, ces petits marsupiaux au physique de rongeur/suricate qui sont une espèce propre à l'île. Il n'y en a nul part ailleurs qu'en Australie et la plus nombreuse population est ici.

Nous nous dirigeons vers un pink lake (lac salé) et après plusieurs kilomètres, on voit enfin nos premiers Quokkas, sous une table de pique nique. Ce qui est très famous c'est de faire des selfies avec eux, car ils sont très friendly et souriants.

Donc on s'attelle à les appâter avec de l'eau car sur Rottnest Island l'eau est une denrée rare autant pour eux que pour nous.

C'est gagné, les voilà sur nous, heureux de boire à mettre la tête dans la gourde, on a donc pu mitrailler les photos et nous avons eu droit à des beaux sourires 🙃 !!

Après avoir bu 1 litre de notre eau (sur 2!) on va en manquer et souffrir à pédaler sous ce soleil de plomb. Mais ça en valait le coup !

Nous croisons aussi nos premières araignées, de la taille de ma main, tranquillement sur leur toile, au bord de la route. Puis on rencontre un immense lézard noir, beaucoup moins mignon que les Quokkas...

Nous aurons fait le tour de l'île en 22km de vélo, mais malheureusement nous n'aurons pas eu le temps de nous baigner dans les eaux turquoises et de découvrir la vie sous-marine très réputée ici.

Une prochaine fois !

A noter que l'île est habitée seulement par 300 personnes, avec quelques locations de vacances et quasi pas de voiture. Le bonheur du silence et de la nature sauvage !

Le retour en ferry sera horrible... L'équipage nous prévient de ne pas nous mettre sur la gauche du pont au risque d'être submergé par l'eau. En effet, l'océan était bien agité, les vagues n'ont pas hésité à passer par dessus bord, j'ai cru mourir pendant que Ludo s'est presque endormi... Résultat : nous étions blancs plein de sel et rouges de coups de soleil.

9

13.02.2020.

Qui a dit street food market? 😍

Ça pouvait pas nous rendre plus heureux.

Nous organisons donc notre première excursion nocturne avec nos copains de l'auberge de jeunesse pour se rendre à Scarborough Beach.

Le street food market est énorme, on peut manger des plats de tellement de pays différents, c'est incroyable. Tout est si multiculturel en Australie.

Ça grouille de monde, de convivialité et ça sent super bon.

On se régale façon Judo. C'est tellement plaisant de manger des bons plats cuisinés plein de saveurs 😋😋😋 !!

Puis direction le bar où on y fera la fermeture autour de "quelques" bières, face à l'océan, sous une chaleur dingue, en jouant au ping-pong et en faisant de la balançoire.

Première soirée australienne réussie 👌, on est une bonne équipe. "Malheureusement" beaucoup de français, de suisses, mais aussi des suisses italiens, on sort donc notre anglais 👍

10
10
Publié le 16 juillet 2020

Petit perçu de notre petite soirée Saint-Valentin à la française, dans un restaurant tenu par des français !!!

La Petite By La Maison Saint Honoré.

Au menu, bœuf bourguignon, cuisse de canard confite sur sa purée de patate douce, avec buffet de pâtisseries à la française et à l'australienne 😍.

On s'est bien régalé !

11
11
Publié le 16 juillet 2020

15.02.2020.

Visite de Fremantle, une ville chargée d'histoire. C'est peut-être l'un des rares endroits en Aussie à avoir un passé si chargé et lointain ! Normal vu que l'Australie s'est développée très tard.

Quand on aime l'histoire c'est assez perturbant de se rendre compte qu'ici tout est "nouveau", qu'il n'y a pas vraiment de passé.

Fremantle se trouve en bord d'océan à l'embouchure de la Swan Rivière. Elle a été colonisée le 2 juin 1829 par les anglais afin d'y enmener les détenus de la Grande Bretagne. Ils appelaient ça le transport pénal. Ils y construisirent donc très vite une prison, c'est même les prisonniers eux-mêmes qui finirent les travaux !

Un énorme port y fût également construit et la navigation commerciale sur la Swan River commença en 1897. C'était le début de la ruée vers l'or. L'ouest Australien détient les plus grosses citées miniaires d'or.

Aujourd'hui Fremantle est rattaché à la métropole de Perth et est devenu le port naval et commercial le plus important de la côte ouest en matière d'import/export.

Sur ce, journée bien rythmée pour avoir le temps de tout visiter. Nous partons tôt avec le train. Le voyage est d'une petite heure.

Dans un premier temps on esquive le centre pour se diriger vers le centre d'art culturel. Au passage on peut contempler quelques belles églises, on aperçoit aussi des australiens jouer au cricket et aux boules australiennes. Tout à l'air si ennuyeux 😂.

Sur des grands terrains en herbes, une personne tire des boules assez grosses vers un "cochonet". Mais ce jeu se joue seul. Ils sont tous alignés à jouer, mais seul... Pour le cricket, comment peut-on appeler ça un sport ? Les gars courent à peine et franchement qui a déjà compris les règles ?

Midi, on arrive au centre culturel, on visite l'expo sur l'art aborigène et par chance il y a un petit resto sympathique pour déjeuner.

On repart en direction du mémorial de la 1ère GM sous quelques gouttes de pluie, à travers les quartiers résidentiels de Fréo.

Puis balade le long de la Swan River pour aller découvrir les Rainbow Containers. Wahou, un arc en ciel immense formé par des containers. Ça en jette !

Direction la prison pour une visite guidée ! Elle est merveilleusement bien conservée, et est fermée depuis 1991.

On a pu voir les minuscules cellules faisant à peine 1 mètre de large sur même pas 2 mètres et les cellules d'isolement dans le noir total.

Presque tous les murs des cellules ont été gravés ou dessinés par les prisonniers. Ça fait froid dans le dos mais c'était vraiment intéressant et très ressemblant aux prisons des films américains !

Après toutes ces visites, moment détente pour la fin de journée au célèbre Fremantle Market. Il est réputé pour ses fruits et légumes à prix bas, son street food et ses babioles faites mains façon aborigène.

On a adoré s'y promener et grignoter des sticks de halloumi ! Ici ils en mangent à tous les goûts, et on en trouve plein dans les supermarchés 😋.

Puis pour finir direction la fabrique de bière pour une dégustation, LE fish and chips, la balade digestive sur la plage avec la statut de Bob Scott (chanteur d'AC/DC originaire d'ici), tout en passant par le centre ville d'époque et l'esplanade.

Journée sportive, chargée d'histoire mais une petite ville charmante et calme, à ne pas louper.

12

16.02.2020.

ENFIN, notre premier BBQ en Australie 🇦🇺 !

Et oui ici on est au pays du BBQ. Il y en a partout et gratuitement (enfin ce sont des plancha à gaz, les feux sont limités avec les problèmes d'incendie).

Puis on sait que les australiens sont des gros mangeurs de viandes, vu les tonnes d'élevages dans le pays.

On prévoit donc ça avec les copains de l'auberge, chacun achète ses saucisses.

Direction la plage de City Beach ! Paf on met les saucisses à grillées, face à l'océan sous un superbe soleil ! ☀️

Puis c'est la déception totale... Les saucisses sont infectes. C'est une espèce de farce hachée dans un boyau.

Par la suite on verra que c'est comme ça ici, ce sont les saucisses australiennes, parfois "bonnes". On est dégouté, notre rêve du BBQ australien s'est envolé 😭 !

Pour se consoler on va se tremper dans l'océan et prendre un peu le soleil.

Malgré des saucisses horribles, ce fût un bon dimanche à l'australienne, océan, pique-nique BBQ, copains ! 😎

13
13
Publié le 16 juillet 2020

19.02.2020.

Après les cours et avant la nuit, on fonce à Herisson Island avec notre copine Sarah qui est à l'école avec nous et dans notre auberge. Elle est suisse italienne et parle très peu anglais, c'est drôle parfois on la comprend mieux en italien.

On se rend donc à l'est de la ville pour rencontrer nos premiers kangourous !!! 🦘🦘🦘

C'est une petite île sur la Swan River, traversée par un pont qui permet de rejoindre le sud de la ville. Il y a environ une dizaine de kangourous qui vivent là.

Habitués des humains nous avons pu bien les approcher. Au début ils étaient hésitant puis Ludo leur a tendu de l'eau et doucement ils sont arrivés. Il leur a aussi donné une pomme, ils ont adoré !

Nous sommes restés une bonne heure à les câliner et les prendre en photos sous toutes les coutures 😅. Trop trop mignons 😍. On est fan.

Quand ils sautent on sent la puissance dans leur queue et leurs pattes arrières, c'est impressionnant. Très drôles leurs petites mains qui pendouillent 👐

On a pu voir aussi un bébé au loin, la Maman s'est vite sauvée et le petit a suivi de suite. C'était un beau spectacle, en plus au sunset et avec une superbe vue sur Perth.

Le soir on retrouve les copains au Mustang Bar, où tu payes 5$ pour un demi et un hamburger, soit 3,5€ !! Malheureusement quand on est arrivé le stock de hamburger était HS.

Mais on a quand même passé une soirée bien sympa avec de la musique en live !

14
14
Publié le 16 juillet 2020

20.02.2020

Quand on est allé à Herisson Island hier en bus, nous avons traversés un peu l'est de Perth où nous avons repérés plusieurs monuments et un parc sympa.

Du coup après les cours nous partons pour une petite balade dans l'est de Perth.

1er arrêt à Saint Mary's Cathédral, dédiée à la Vierge Marie, qui est vraiment impressionnante de par ses immenses dimensions, sa petite cascade et ses beaux jardins.

2eme arrêt devant une école, le Mercedes College avec son blason en façade et son beau bâtiment d'époque. C'est la plus ancienne école catholique pour filles d'Australie, fondée en 1846 par les sœurs de la Miséricorde. Actuellement c'est encore que pour les filles et l'éducation, catholique, se fait toujours sur les valeurs de la miséricorde...

Sur le chemin pour Queens Gardens nous verrons plusieurs petites églises mignones et Perth Mint, la fabrique d'or et d'argent la plus grande d'Australie. Nous n'avons pas pu faire de photos, car c'était fermé, et derrière les grilles ça ne rendait rien. Mais c'est un beau bâtiment d'époque, encore une fois au milieu de constructions hyper récentes, comme le reste de la ville. C'est assez bizarre, mais ça a son charme.

Nous verrons également notre premier panneau "attention possible traversée d'animaux", ici pour des canards ahaha 🦆⚠️.

3eme et dernier arrêt, Queens Gardens. Un petit paradis de verdure très calme au milieu du traffic. À l'époque ce parc servait pour les courses de chevaux, puis comme mine d'argile et de briques. Il a été ouvert au public comme jardin en 1899 par la Reine Victoria.

On a pu voir des canards, des perroquets ET nos premiers Black Swan, l'emblème de Perth et le nom qui a été donné au fleuve de Perth (Swan River). Ils sont magnifiques.

Ne croyez pas que les paradis de verdure sont rares ici, il y en a à tous les coins de rues. Mais celui-ci est vraiment beau avec son petit lac et ses petits ponts. Très charmant !

On y retrouve aussi une réplique de la statue de Peter Pan qui se trouve à Kensington à Londres.

15
15
Publié le 16 juillet 2020

21.02.2020.

Petite balade à la découverte de Kings Park. La dernière fois nous avions juste admirés la vue sur Perth et le sunset.

On flâne entre le jardin botanique et les petits lacs et on passe le pont panoramique en verre au milieu d'arbre géant avec une super vue sur la Swan River et des beaux perroquets qui chantent.

Une fois revenu à l'auberge, petit tour au street food market de l'autre côté de la rue, pour un petit dîner gourmand 😋😋. On mange de l'agneau, fondant en bouche 😍.

Par contre les bancs pour s'asseoir grouillaient de cafards énormes c'était horrible (chaleur+bouffe), j'ai mangé debout finalement 😱.

Le soir on retrouve les copains pour un apéro à l'auberge et on sort en boîte. 1st time. Soirée bien arrosée ! 🎊🍻

16

22.02.2020.

Nous partons pour Caversham Wildlife Park avec 2 copains, Marion et Julien, de l'auberge.

Nous nous y rendons en Didi car en bus c'est plus d'une heure. Ce sont des taxis encore plus discount que Uber !

Caversham est un parc animalier et non pas un zoo (il y en a un immense à Perth mais on aime pas trop ça les zoo...). La différence ici c'est que les animaux ne sont pas enfermés dans des cages. Pour la plus part, ils sont en libertés dans d'immenses terrains et on peut interagir avec eux, comme les nourrir.

On débute dans le côté ferme, avec la tonte des moutons qui était assez hard à voir 😱. Ludo trait une vache aussi 🐄😅

Ensuite on va voir les reptiles... J'étais pas chaude mais bon pas déçue même si ça fait froid dans le dos 🐍🦎. Il y aura aussi les araignées les plus dangereuses, la red back et la funnel 🕸️🕷️ (qui n'ont pas causés de décès depuis des années et des années contrairement à ce qu'on peut croire). On aperçoit un insecte très drôle car il ressemble à une brindille, un phasme.

On passera du temps avec les kangourous. On découvre qu'il en existe des blancs, c'est très bizarre on dirait qu'ils sont malades ! On a eu la chance d'en voir un avec un petit bébé dans sa poche, avec les pattes qui dépassent. 🦘🦘🦘

Pour voir les koalas et faire une photo avec eux, on fera un peu de queue mais ça vaut le coup tellement ils sont choux 😍 !!!

On découvre aussi toutes sortes d'oiseaux, des perroquets et des chauves souris.

Ludo carresse un serpent et un gros lézard noir, comme on avait vu à Rottnest.

On peut voir différents marsupiaux. Un chat marsupial à queue tachetée, cousin du diable de tasmanie. Un Golden Brushtail possum, appelé en français opossum jaune. Cependant ce n'est pas un opossum, ils se sont trompés en lui donnant son nom, c'est un marsupial donc ils ont enlevé le "o" de opossum ! Pourquoi faire compliqué quand on peut faire simple ? 😅

On pause avec un Wombat, (marsupial) qui ressemble à un ourson trapu. Drôle comme bestiole 😂

On aperçoit aussi un Dingo, un chien sauvage australien, très dangereux pour l'homme. On le film et à ce moment là, il se met à vomir, sympa la vidéo...

La journée fût riche en émotions avec toutes ces petites bêtes, mignonnes ou pas !

17
17

23.02.2020.

Dimanche rime avec BBQ à la plage entre copains !

Cette fois on achètera pas de saucisses ahaha. On va chez le boucher acheter une bonne viande, un steak de Wagyu.

En arrivant à Cottesloe, on ne trouve pas les BBQ... On demande plusieurs fois mais personne ne nous indique la même direction, les nerfs se tendent car on a faim et qu'il fait très chaud.

On finit enfin par les trouver dans un parc, à l'écart de la plage. Le temps qu'on a mis à marcher en plein soleil, à chercher, on a cramé violemment...

Heureusement la viande était super bonne et l'apéro aussi ! Puis petite baignade et un super beau sunset sur la plage.

On craquera tous pour dîner dans une pizzeria conseillée par Claire, une copine de la bande. Le repas était au top, avec un bon vin rouge, on a passé une super soirée.


Encore un bon dimanche entre copains 🤗😍

18
18
Publié le 16 juillet 2020

24.02.2020.

Grand jour aujourd'hui !

Nous allons achetés le 4x4 qu'on a vu la semaine dernière dans un gargare tenu par des français.

Un petit Nissan X-trail de 2003, 219.000km pour 7.500$ (4.500€). Alors à savoir qu'ici, 250/300.000 km c'est pas beaucoup car ils roulent sur des longues distances vu que le pays est immense (le Western Australia fait 5 fois la France), donc les voitures vivent bien longtemps que chez nous, car cela les abîme moins.

Le 4WD est déjà équipé d'une rooftop tent (neuve) 2m40x140cm et on tient large à genoux en hauteur, d'un store immense (2x2,5m) pour le soleil, d'un pare-buffle (pour les kangourous), de 2 mega phares (encore pour les kangourous), d'un "évier", avec un pommeau de douche en guise de robinet (car on peut tirer le tuyau pour se faire une douche) qui marche avec une pompe dans une jerrican d'eau, un cooker à gaz, et une seconde batterie indépendante (rechargeable sur la principale) pour avoir de l'électricité en tout temps au moins 5 jours d'autonomie sans le contact.

Le tout monté sur des rails pour pouvoir accéder à la roue de secours. Le mec s'est chauffé 😱👌.

Nous avons donc plus qu'à acheter l'équipement de cuisine, un mini frigo, des babioles et à aménager le tout !

On est comme des fous 🤩.

C'est tellement bizarre de rouler à gauche. Heureusement qu'elle est automatique car avec le pommeau de vitesse à gauche... Ah et le clignotant et les essuies glaces sont inversés... Autant dire qu'on est repéré en tant qu'étranger, car quand on veut mettre le cligno, c'est les essuies glaces qu'on active 😂 !! Très drôle mais stressant au début.

Bienvenue à notre maison roulante 🎊🎊🎊

19

26 & 27.02.2020.

Notre dernier jour d'école était jeudi 27, car vendredi on prend la journée pour faire les travaux d'aménagement dans le 4WD vu qu'on part samedi en road trip !

Ce fut un périple les travaux, louer une perceuse pour la journée, acheter des outils, des visses, un mètre, trouver les bonnes planches de bois, les faire couper, installer des rails pour le frigo et monter le tout dans la voiture, sous un soleil de plomb (ça nous a value des sunburn) sur le parking de Bunnings (magasin de bricolage).

Et en plus faire les courses pour tout ce dont on a besoin, frigo, vaisselle, jericanes d'eau et d'essence, tool box, matériel de camping, nourriture...

Mercredi soir on se fait donc un dernier resto Le Bivouac, juste à côté de l'auberge, conseillé dans le guide Michelin. En effet c'était hyper bon, on a même eu droit à du Brillant Savarin de Bourgogne !!!! OMG c'était fabuleux 😍 ! Et une bonne bouteille de vin rouge.

Jeudi soir, une dernière soirée avec les copains à l'auberge. Pour finir en beauté, petit jeu de cartes. On a bien galèré à expliquer le 6 qui prend en anglais ahaha, heureusement que Claire connaît le jeu et qu'elle parle mieux anglais que nous.

En tout cas ça fait un bien fou de jouer aux cartes avec une bière, un verre de vin et entre copains ! Nos habitudes françaises nous manquent déjà.

20

01.03.2020.

Nous avons quittés Perth le samedi 29 au matin pour nous rendre dans une petite ville voisine, afin de finaliser nos achats et le 4x4. Nous avons donc dormi en airbnb.

C'est le dimanche 1 Mars au matin que notre aventure commence ! Nous avons pris la route tôt pour arriver à Cervantes et entrer au parc national de Nambung où se trouvent le fameux désert des Pinnacles.

190km, 2h de route.

A peine arrivée, qu'on a déjà faim. Sur la parking du parc on se fait notre premier repas sauvage, en mode camping.

Deux options s'offrent à nous, visiter le désert à pieds ou en 4x4.

Vu la chaleur, les mouches (nos premières) et notre folle envie de tester le mode 4x4, on prend la direction du chemin 4X4 (4WD).

Nous nous engageons sur une route en sable mais totalement praticable pour les voitures (2WD). Le sable est d'une couleur jaune impressionnante. On ne tarde pas trop à apercevoir les premières Pinnacles. Ce sont des roches calcaires qui s'élèvent comme des gros piliers, allant jusqu'à 3,5m de hauteur !

C'est un parcours à sens unique assez large par endroit, ce qui nous permet de faire plein d'arrêts pour aller les contempler de plus près et prendre des photos. C'est vraiment impressionnant, surtout ces couleurs vives. Elles sont magnifiques.

On refait le tour pour admirer le couché de soleil car on a trouvé un spot où on aperçoit l'océan et des immenses dunes de sable blanc. On prend donc nos chaises sur l'épaule et on va s'installer dans le désert pour profiter du moment.

On voulait rester admirer la voie lactée car on peut la voir d'ici vu qu'il n'y a pas de pollution lumineuse à des kilomètres et que le ciel s'y prête, mais malheureusement le stress de ne pas savoir où l'on va dormir pour notre 1ere nuit l'emportera sur la voie lactée. Il est interdit de camper à Pinnacles...

On reprend la route direction la ville la plus proche, 20 min, Cervantes avec l'espoir de trouver un camping pour la nuit.

Coup de chance, dès notre arrivée on remarque plein de caravanes et de 4x4 avec des rooftop tent dans un champ. On ne voit rien il fait nuit mais on décide d'y aller et d'établir le campement non loin des autres.

Sympa de déplier la rooftop tent (et de se faire à manger) pour la première fois dans le noir ! Heureusement qu'on a notre super lampe solaire et un bon néon dans le coffre.

Ludo part en exploration pour trouver des WC, chose faite 👍

Il y a un peu de vent et pendant qu'on mange, la rooftent se replie toute seule, on flippe que ça arrive pendant la nuit. On tourne donc la voiture pour que quand on deplie la roof on soit à l'inverse du vent.

On part se coucher pour la première nuit dans notre rooftop tent, on est trop contents malgré le vent...

21
21
Publié le 16 juillet 2020

02.03.2020.

Notre première nuit dans la rooftent fut horrible. La tempête de vent nous a empêché de dormir. Entre le bruit de la toile de tente, celui du vent et le stress de ne pas savoir si la tente allait tenir le choc... Sympathique.

Dès notre sortie de la tente au réveil, un mec passe dans son gros 4x4 pour nous demander de payer la nuit, une vingtaine de dollars. Pas de quoi se ruiner. (Je rappelle qu'on était arrivé tard, il faisait déjà nuit on avait vu personne)

On se rend compte qu'on est sur les bords d'un immense terrain de foot et que tout le monde a déjà décampé (il est 10h) ! Mais du coup on a les sanitaires du "club" à disposition pour une bonne douche, et sans personne !

Premier petit dej (œufs/bacon) en camping comme on peu à l'abri du vent, contre le 4WD.

Puis c'est parti pour 220km, soit 2h20, à destination de Geralton en passant par Jurien Bay et ses belles plages.

Arrivée à Geralton en fin de journée, on visite rapidement car finalement il n'y a pas grand chose, nous sommes un peu déçus.

On trouve notre premier free camp vers le phare, sur un parking, au bord de l'océan, superbe ! En plus il y a douche et WC, où je croise mon premier animal sauvage, un énorme crabe, plus gros que mon pied (et il marche de côté, j'avais jamais vu !!) et qui fait un bruit d'enfer avec ses grosses pattes sur le sol. Il a eu autant peur que moi ahaha, on s'est regardé et on a chacun longé notre bord de route. C'était drôle !

Pour bien finir la journée, on admire le sunset au calme sur la plage avant de passer notre 2eme nuit en tente...

Cette fois je sors les boules quiès pour un bon dodo car le vent ne nous lâche pas. Ludo dort dans tous les cas, tsssss, cette chance.

22

03.03.2020.

Après une 2ème nuit ventée, en route pour le parc national de Kalbarri, 129km, soit 1h20 de route.

Une fois nos droits d'entrée payés (pour la conservation) en mettant nos 12$ dans une enveloppe et dans une urne (oui ici c'est comme ça, vive l'Australie et ses gens honnêtes !), nous arrivons au premier point de visite, Island Rock.

Quand nous sortons du 4WD c'est l'invasion de mouches sur nous en 30 secondes...

Pour la petite histoire, quand les bovins ont été importés en Australie, les mouches l'ont été aussi. Le problème c'est que le climat leur est favorable et qu'elles ont donc proliférées très vite et c'est devenu un vrai fléau. Dès que tu t'éloignes des grandes villes et comme la chaleur est dingue, il y en a des centaines sur toi en 30 secondes. Ce sont des mini mouches qui te collent et qui n'ont un qu'un but, entrer dans tes orifices, sûrement par attirement de l'humidité... C'est donc invivable.

Du coup nous avons dû faire demi tour, sortir du parc, jusqu'à la ville la plus proche (quelques kilomètres quand même...) et nous avons acheté les fameux flynet (filet à mouche) qui se mettent sur la tête... So sexy !

Bien équipés, nous pouvons enfin commencer notre excursion du parc national.

C'est nos premières "randos", il fait tellement chaud qu'on ne s'aventure pas trop loin dans la nature.

Mais on se balade un peu en profitant de tous les beaux points de vues 😍

Sur l'océan : à Island Rock, un énorme rocher dans l'eau, au bord d'immenses falaises. Impressionnant 👀On aperçoit un banc de dauphin au large, magnifique !

Puis à Eagle Bay, des falaises à perte de vue avec des belles plages de sable et une eau bleue magnifique.

Dans les terres : à Z Bend, ce sont des gorges où l'on peut voir des roches aux couleurs oranges/rouges avec un fleuve qui forme un Z (vue de plus haut). On se croirait dans l'ouest Américain !

Puis à Nature's Window, qui tient son nom d'un rocher formant une ouverture par laquelle on peut admirer la vue sur les gorges et l'immense nature. On verra passer un kangourou sur le chemin 🦘 !

Ce parc national était vraiment incroyable. Le pêle-mêle de couleurs entre l'océan, la verdure, les différentes roches et les points de vues avec les immenses falaises. On se sent tellement libre au milieu de cette immense nature sauvage (sans touristes !)

Avant de partir, on admire le sunset sur la vallée, c'est juste magnifique avec le reflet sur les roches rouges.

On va camper dans la ville de Kalbarri, en bordure d'océan où on finit d'admirer le sunset sur la plage, d'une couleur rose époustouflante !

A notre arrivée la réception du camping est fermée (tout ferme tellement tôt !) mais une affiche indique les emplacements disponibles et nous dit de venir payer demain matin (décidément on arrête pas l'honnêteté ici !)

On découvre que les mouches nous laissent tranquilles dès la tombée de la nuit, le bonheur de pouvoir enlever le filet et manger tranquillement. Ludo n'a plus besoin de fumer à travers 😂😅. Une bonne bière et une bonne viande sont bien méritées ! Et qui vient nous souhaiter une bonne nuit ? Une adorable petit kangourou !

23
23
Publié le 16 juillet 2020

04.03.2020.

Aujourd'hui on part en direction de Monkey Mia, avec plusieurs stop sur la route. C'est parti jusqu'au premier arrêt pour 2h50, soit 280km.

La route passe au milieu de paysages désertiques, c'est assez impressionnant. Il n'y a rien à des kilomètres, même pas de végétaux, et on croise une voiture environ toutes les 20/30min !

On remarque plein de choses blanches sur les côtés de la route, ça dénotent du paysages de terre rouge. Après avoir ralenti on se rend compte que ce sont des ossements de kangourous... On nous avait prévenu qu'on croiserait plein de kangourous morts sur le bord des routes mais des squelettes entiers c'est dégueu.

Et oui les kangourous sont un vrai fléau ici. Ils sortent surtout à la tombée de la nuit, à la fraîche, et sont attirés pas les phares. Tout le monde a déjà percuté un Kangourou, c'est aussi pour cela que la plupart des automobilistes sont équipés de pare-buffles et qu'on nous déconseille de rouler la nuit. Ce sont beaucoup les routiers qui circulent la nuit, des camions pouvant aller jusqu'à 42 mètres de long voir plus (le fret en train n'existe pas ici car il n'y a pas de rails, il existe qu'une ou 2 lignes de trains "touristiques" avec des trajets très longs et des billets hors de prix. Les australiens prennent l'avion ou leur véhicule pour se déplacer à travers le pays). Il paraît que les camions percutent beaucoup de kangourous, d'ailleurs leurs pare-buffle sont immenses !

En approche de Hamelin Pool Stromatolites, notre 1er stop, on croise des chèvres blanches sauvages sur le bord de la route qui essayent d'attraper le peu de végétation qu'il y a sur des petits arbustes, les pauvres. Puis un mec qui marche avec un sac à dos énorme. Du coup on s'arrête pour le prendre. Il fait sûrement plus de 40° (vu qu'on dégouline même avec la clim !) et on est en plein milieu de rien, les gens sont fous. Un trentenaire roumain, super sympa, qui voyage avec son immense sac à dos, sa tente et son nécessaire de camping pendant 5 mois en Australie, seul et SANS voiture ! Courageux.

On arrive donc tous les 3 à Hamelin Pool pour aller voir les Stromatolites dans le bras d'océan. On est en sueurs et là juste avant le chemin de marche, une piscine avec un petit hôtel. On pense rêver, un mirage ahaha!!

Après avoir fait une petite marche sous ce soleil de plomb et avec nos amies les mouches, on découvre des petits rochers dans l'eau, les Stromatolites. Ce sont des fossils vivants, premier enregistrement de vie sur terre, il y a 3,5 milliards d'années. Plus exactement ce sont des cyaonobacteries rassemblées pour former les Stromatolites. Elles forment des couches, collantes entre elles, ce qui forment des "rochers vivants". Ils grandiraient de maximum 1mm par an. Incroyable mais vrai, nous existons grâce aux Stromatolites !!!

Après observations intenses, on file à la boutique de l'hôtel où l'on achète un soda pour pouvoir utiliser les toilettes. Je rêve d'une mini douche au lavabo d'eau fraîche. Pas de bol, l'eau est bouillante. Un gros problème en Australie d'ailleurs. La température est tellement élevée que les tuyaux chauffent et l'eau n'est jamais fraîche... Même à Perth c'était le cas !

On repart avec notre voyageur en direction de Shell Beach, à 40 min. C'est une plage sans sable. À la place ce sont des mini coquillages par milliers. Ils sont tous blancs, de loin on croirait à une plage de sable fin blanc. C'est magnifique et ça ne fait pas mal aux pieds. Il y en a jusqu'à dans l'eau. J'ai voulu me baigner afin de me rafraîchir vu la température extérieure, mais impossible l'eau est bouillante, juste le fait de tremper les pieds me donne encore plus chaud... Plus on monte au nord, plus les températures deviennent dingues.

Next stop dans 30 min, Denham, la ville principale de la presqu'île. C'est la bas qu'on déposera notre passager. On se fait rapidement stopper par des émus (une sorte d'autruche, plus petit), qui se baladent tranquillement de partout. Ils traversent la route dans tous les sens, et ils lâchent des grosses bouses, ahaha, sympathique. Mais c'est nos premiers et on les trouve vraiment drôles. On se fera un pique nique, quelques courses et direction le camping pour la nuit à Monkey Mia et sa réserve naturelle de dauphins.

Finalement on ne résiste pas à faire un dernier stop à little lagoon, une embouchure de l'océan juste à l'entrée du Parc National François Péron, que l'on visitera demain.

On a bien fait de s'arrêter, c'est superbe. On retrouve un peu de végétation, qu'on a perdu depuis des centaines de kilomètres, avec un mélange de terre rouge et le bleu de l'océan. Puis un beau sunset !

Arrivée au camping, on est informé que le staff donne à manger aux dauphins le matin à 6h45. Ça va piquer demain. Le camping est grand luxe, les douches sont grandes et il y a une cuisine digne de master chef.

On reçoit encore un bonne nuit de 2 kangourous trop mignons.

24

05.03.2020.

Grand jour, on se lance dans l'aventure, à la découverte du parc national François Péron.

C'est l'un des plus beau parc national d'Australie qui ne peut être traversé qu'en 4x4 car la route est en sable. Le challenge étant de ne pas s'enliser, surtout qu'on est bien chargé ! Mais on aime trop l'aventure pour être des froussards.

On plie bagage c'est parti pour rouler plus de 50km dans le sable afin d'arriver à la pointe de la péninsule, le Cap Péron, l'un des plus bel endroit au monde.

Dès l'entrée on trouve une station d'air pour les pneus. Et oui pour rouler dans le sable, tirant sur le orangé/rouge, il ne suffit pas d'avoir un 4WD, il faut aussi dégonfler les pneus pour une meilleure adhérence au sable et éviter l'enlisement. On passe donc de 40 psi à 14 psi sur chaque pneu, le 4WD est à plat ahaha.

Ludo au volant à une vitesse moyenne de 40km, freinage interdit (pour ne pas s'enliser), les mains ferment sur le volant et c'est parti sur la route de sable une voie à double sens !! Évidemment on a croisé des autres 4WD en sens inverse mais c'est toujours eux qui se sont arrêtés pour nous laisser passer, la chance !

Après bien 30 min de conduite dans le sable où tout s'est bien passé, on fait un premier stop à Big lagoon. Un petit lac à l'eau bouillante où l'océan entre par une embouchure avec des bancs de sables et une eau turquoise translucide. Un petit coin de paradis bien réel. On se balade donc dans ce lagoon jusqu'aux genoux. Impossible de s'y baigner entièrement vu la chaleur de l'eau.

On trouve également table de pique nique sous des grands toits pour avoir de l'ombre, BBQ, toilettes. On est au milieu d'un désert et tout ça est à disposition. Ce pays est fou, ils sont si bien équipés sans rien dépayser !!!

On reprend la route direction le Cape. On ne peut malheureusement pas faire tous les stops car le temps file vite.

Ludo fatigue donc je prend le volant et là c'est l'extase. J'ai l'impression de conduire une auto tamponneuse à Luna Park. C'est génial, je me marre pendant que Ludo a tourné de l'œil. Ça glisse, j'ai l'impression d'être en suspend, que le sol n'est pas palpable. J'adore ! J'ai le volant complètement à l'envers mais la voiture file droit, j'y pige rien. Je dérape, j'accélère un peu, c'est franchement le pied de conduire dans le sable ! Puis aucun risque car sur les côtés de la route, il n'y a que des minuscules buissons. N'oublions pas qu'on est dans un petit désert donc la végétation est pas au top.

Puis ensuite je passe des "routes" salées. C'est enfaite des grands marais salants qui ont séché et ont formé une espèce de route en dur.

On arrive enfin au Cape après encore une 40aine de minute. C'est l'émerveillement, je crois que mes yeux n'ont jamais rien vu de si beau. Un sable de terre rouge éclatant, aux couleurs des immenses falaises, en contraste avec un sable de plage d'une couleur parfaite et une eau follement bleue et transparente. Le mélange est tout simplement incroyable. C'est un paysage qui ressemble à un dessin. On y découvre une plage sauvage de 300 mètres de long sur 300 mètres de large, dominée par des falaises de 20 mètres de hauteur ! Juste wahou.

On se balade d'un bout à l'autre de la plage, en jouant avec des crabes jaunes aux grands yeux noirs. Il y en a partout, ils sortent de leurs trous dans le sable pour faire un petit bain. Très mignons. A la fin de la plage on a une chance de fou. Juste avant de faire demi tour un dauphin sauvage vient nous dire bonjour sur le bord... Alors là on a vraiment gagné notre journée. Merci l'Australie de nous faire rêver les yeux grands ouverts.

On reprend le chemin inverse, on fait un stop à un lookout. Encore coup de bol, on voit des centaines d'oiseaux pêcheurs sur le sable, c'est impressionnant vu du dessus. Comme dans un documentaire animalier !!! Ahaha

Puis un dernier stop pour admirer le sunset qui fut incroyablement beau sur ce contraste de couleur.

On aurait pu camper ici si on avait su qu'on pouvait, mais on a déjà réservé une 2ème nuit dans le camping grand luxe...

Sur le chemin du retour, je suis au volant quand le 4WD décide de patiner dans le sable. Petit coup de panique, mais Ludo prend la relève et s'en sort comme un chef. On passe le 4WD en manuel pour mieux repartir. On finira la route du parc dans le noir ainsi que le regonflage des pneus, mais sans difficulté.

A quelques mètres de l'entrée du camping on est arrêté brutalement par des kangourous qui se pavanent au milieu de la route, les cons. Ils ont eu chauds et nous aussi !!

Cette journée fut une expérience et une découverte extraordinaire.

25
25
Publié le 18 juillet 2020

06.03.2020.

Doux réveil à 6h00 après un sommeil de plomb. En descendant de la tente on est encerclé par les émus !! Il y a une Maman avec une ribambelle de petits. Dès qu'on ouvre une portière ou même le coffre, ils aventurent leur tête dedans. On suppose qu'ils cherchent à manger. Ils doivent avoir l'habitude avec les campeurs. Comme Ludo est addict aux animaux et inversement, il ne résiste pas à leur donner une pomme. Alors là les émus sont comme des fous, Ludo se déplace, ils le suivent à pas de course 😂.

Ne loupons pas l'heure et direction la plage pour rencontrer les dauphins et assister à leur petit déjeuner à 6h45. Ce sont des soignants travaillant pour le camping de Monkey Mia (ou volontaires) qui nous offrent ce "spectacle". Ce fut vraiment très impressionnant et magnifique d'avoir les dauphins à nos pieds et de les voir obéir autant pour des petits poissons 😅 !

En retournant au campement on s'autorise un petit plouf dans la piscine du camping, notre première depuis notre arrivée en Australie, et surtout l'eau était fraîche contrairement à l'océan indien 🤪😮 vraiment agréable.

En sortant de la piscine on croise encore des émus qui se baladent tranquillement. Une fois la tente pliée et le campement rangé on va se prendre un super breakfast en mode buffet à volonté au restaurant du camping. Nous sommes plein pour une belle journée de route.

GPS réglé sur Carnavron, 3h33 de route, soit 351km...

Au bout de 40 min nous nous autorisons déjà une pause sur une baie magnifique à l'eau cristalline, appelée aire de repos. Nous n'avons pas la même définition de aire de repos 😂 C'est tellement calme, on trempe les pattes, on se balade dans l'eau, on a pieds pendant des km. L'eau est toujours si bouillante par contre 😱 Nous croisons un poisson très plat qui se balade autour de nous, peut-être un turbo. Des australiens passent nous voir et nous disent qu'ils ont vu un petit requin de récif plus loin sur la droite... on décide donc qu'il est temps de reprendre la route 😅 même s'ils ne sont pas dangereux nous préférons rester prudents.

Enfin nous arrivons à Carnavron et très déçu, cette ville n'est pas charmante. Ça manque de verdure. En même temps c'est une petite ville de 5.000 habitants qui est construite au bord du littoral certes, mais la région est désertique. La terre est très rouge de partout. Les constructions sont vieillottes et mal entretenues.

Carnavron est connue pour ses kilomètres de bananeraies mais les bananes australiennes (non organic) sont un fruit très déconseillé pour le nombre incalculable de traitement OGM qu'elles subissent. Par chance en s'arrêtant à une station service on remarque un panneau avec noté organic fresh produce à 250 mètres. Nous décidons donc d'y aller et on arrive au milieu d'une énorme bananeraie ! C'est hyper impressionnant, la taille des bananiers, tous bien alignés et le noir qu'il fait à l'intérieur du champ 😱 Mmmh les grosses araignées doivent grouiller c'est bien connu pour ça ! Après avoir passer le champ on arrive dans une ferme avec des poules, des canards.. Tous en liberté, on fait attention qu'ils ne passent pas sous les roues. 😅

On s'avance vers la maison et on découvre notre première "Honesty Box". Généralement se sont des étalages de fruits et légumes, créés par les producteurs, qui se trouvent en bordure de routes. Elles sont en self service, vous pouvez trouver une balance ou non, et une urne pour mettre l'argent des produits que vous prenez. Ici le concept est donc le même mais directement sur la ferme. Nous pesons donc nos bananes avec le prix indiqué et on prendra aussi quelques belles mangues. Plus qu'à mettre notre argent dans la box 💰😉 Fascinant comme concept et tellement impensable en Europe...

Nous reprenons la route pour un beau détour de 50 min, 73 km, jusqu'à l'attraction de Carnavron les Blow Holes à Point Quobba. Blow Holes veut dire trou de soufflage. Plus communément appelé en français "geyser". Des kilomètres de roches rougeâtres et parfois grises, un paysage de type un peu lunaire 😅, ça fait mal aux pieds ! Sans oublier les petites falaises où l'océan vient s'écraser violemment. Les vagues montent jusqu'à nos pieds. On peut donc trouver du sel blanc comme neige recouvrant le sol.

Sur les roches juste au dessus du niveau de l'océan, l'eau va être absorbée entre la roche et rejetée en geyser. Nous voyons aussi des gros crabes noirs, ils sont pas beaux du tout, on dirait des araignées 🕸️🤢 Nous restons un bon moment pour assister à plusieurs spectacles magnifiques mais sans trop nous attarder car nous devons encore faire 2h40 de route soit 263km et le sunset commence doucement.

Nous arriverons à Coral Bay (mini ville côtière où se trouve la petite barrière de corail) en début de soirée. Après avoir essayé 2 campings fermés car trop tard, on trouvera enfin un camping sympa bondé de jeunes. À notre grande surprise, les douches sont... salées 😂 C'est quand même de l'eau filtrée car ça ne colle pas, ne dessèche pas ou ne gratte pas la peau comme l'eau de l'océan.

7h sur la route aujourd'hui, presque 800 kilomètres, on tombe comme des mouches.

26
26
Publié le 18 juillet 2020

07.03.2020.

Dur réveil mais nous devons nous rendre tôt aux différents organismes d'excursion afin de pouvoir aller explorer la petite barrière de corail et sa faune et flore sous marine unique.

Nous trouvons un tour à la journée avec BBQ sur le bateau 😋 C'est parti pour une journée de snokerling (plongée avec masque/tuba/palme). Par chance on est un petit groupe de 10 personnes ce qui est parfait car Ludo et moi n'avons jamais fait de snokerling 😱 ! L'appréhension est au max.

1ere plongée, nous enfilons la combinaison de plongée et le matériel. C'est parti, à l'eau !!! Je prends quand même une frite avec moi, au cas où je gère pas le truc 😅 L'instructeur et Ludo restent au près de moi, et on avance doucement la tête dans l'eau. WAHOU. C'est juste magnifique, incroyable. Je suis choquée tellement ça m'émerveille. Pourquoi j'en ai jamais fait avant ?! 😅

Des milliers de poissons de toutes les couleurs qui nagent autour de nous, des coraux de toutes formes... Et là au bout d'une quinzaine de minutes on tombe sur un banc de requins de récifs. Il y en a une dizaine au moins ! C'est dingue, on a un petit coup de stress avec Ludo. Mais ils ne sont pas dangereux pour l'homme. On les observe un grand moment, c'est incroyable. Certains tournent sur un gros corail au fond, et là une petite tortue en plein milieu.

2eme plongée, on va à la rencontre des tortues, avec notre go pro cette fois. Elles sont tellement belles et si paisibles et si grosses.

3eme plongée, on se déplace en bateau à un endroit spécifique pour rencontrer les raies mantas. Chose faite, on en voit plein, elles sont grandioses. Leur envergure est énorme. Une raie remonte un peu vite vers moi, je flippe ahaha mais j'avais pas besoin, je ne l'intéressais pas !

Pause dej, hamburger au BBQ spécialité australienne 🍔☺️ Le capitaine du bateau annonce qu'il y a un requin tigre tout près. On le voit au loin il a l'air énorme. L'instructeur part en exploration et nous appelle pour plongée voir le requin tigre. Je laisse mon tour mais Ludo est tout excité.

Après coup on apprendra que c'est l'un des requins les plus dangereux pour l'homme après le requin blanc et le requin bouledogue. Cependant il faut garder à l'esprit que les requins qui ne sont pas près des côtes ne sont pas dans l'esprit d'attaquer l'homme.

Surtout le requin tigre qui est aussi surnommé la poubelles des mers, car il avale tout sans discernement, même les déchets humains ! Donc il n'est pas propice à l'attaque surtout en pleine mer. D'autant plus qu'il chasse la nuit en général. Ludo sera donc tout fière d'avoir nagé au près de lui ! Il a trouvé ça impressionnant car il était énorme.

Dernière plongée et quelle chance nous assistons au repas d'oiseaux pêcheurs au plus près (sûrement car nous sommes entourés d'énorme bancs de poissons). On les voit arriver et quand on met la tête dans l'eau, on les voit nager pour pêcher les poissons dans les bancs. C'était un spectacle très beau, fou !

Encore une journée magique avec des étoiles pleins les yeux, des beaux coups de soleil (et oui dans l'eau on a cramé 😱, surtout Ludo dans la nuque, aïe!).

Il nous reste encore à faire la route jusqu'à notre prochain point, le dernier, le plus haut de notre itinéraire, Exmouth. C'est parti pour 1h40 de route, soit 153km. Mais avant petite balade sur la plage de Coral Bay avec une eau translucide et où on a pied très très loin !

En fin de journée on se détendra à la piscine du camping d'Exmouth jusqu'au sunset, on croisera de près des beaux perroquets blancs qui chantent et survolent la piscine. Le soir ce sera un bon restaurant, bien mérité avec cette journée épuisante et forte en émotion.

PS : les photos ont été prises avec notre go pro et avec le mega appareil aquatique des instructeurs.

27

08.03.2020.

Réveil tôt pour notre dernière journée d'exploration avant de reprendre la route du retour pour Perth. Il est entre 8h et 9h et on enregistre déjà 40°. C'est fou. Plus on monte au nord, plus la chaleur est forte et l'humidité se ressent.

Nous partons visiter le Cape Range National Park.

Nous commencerons par la fin, Yardi Creek. C'est vraiment sublime, on a vu des aigles, il y a l'océan qui entre dans les terres pour former des gorges aux roches rougeâtres. L'eau est d'un bleu intense. Petite balade pleine de mouches 😒, vu la chaleur c'est de pire en pire. On voit des termitières partout, Ludo va faire un petit trou dans une pour qu'on puisse les observer. Un vrai garçon quoi 🙄 en plus c'était dégueu, ça grouille de bestioles c'est impressionnant.

Dommage qu'on est pas assez de temps pour faire la rando qui suit les gorges. Nous reprenons la route du parc en sens inverse et on va s'arrêter à plusieurs points phares 😜👍.

Osprey Bay, Sandy Bay et Oyster Stacks Area (avec des belles dunes) qui sont des criques sauvages au sable blanc et aux eaux cristallines, recommandées pour faire du snokerling. Malheureusement nous n'avons pas le temps 🙁

Nous finirons par la plus belle, Turquoise Bay. C'est une plage à l'eau turquoise incroyable, translucide. Le sable toujours d'un blanc intense et on a pied très loin. Un long banc de sable sépare l'océan, d'un côté l'eau est bien plus turquoise. C'est magnifique. On se balade dans l'eau, sans se baigner car elle est toujours atrocement bouillante.

Dernier arrêt au phare sur une grande colline qui nous offre une vue imprenable sur le parc.

Cape Range est tout aussi magnifique que François Peron mais nous n'avons pas pu en tirer tous les profits par manque de temps... Et oui nous devons retourner à Perth pour le 09 mars pour récupérer Marion, une copine de l'auberge et partir dans le sud pour trouver du travail en ferme.

Nous reprenons la route en milieu d'après midi pour une durée indéterminée !

Finalement au bout de 600km, soit 6h de route dont une bonne partie de nuit... On s'arrêtera dans l'une des plus vieille station service qui offre douche et terrain de camping gratuitement en plein milieu de nul part 🤷🏼‍♀️.

28
28
Publié le 18 juillet 2020

Nous quittons tôt notre aire de repos/station service, le Road House Billabong, pour arriver à Perth en début de soirée tout en s'arrêtant au Pink Lake de Port Gregory.

Après 2h15 de route, soit 227 km, nous arrivons au Pink Lake. Par chance il est vraiment rose !!! C'est sublime et à peine croyable. La couleur rose est du à des algues marines spéciales mais suivant la météo, il n'est pas toujours vu de ce rose intense. On se balade rapidement au bord avant de reprendre la route pour 5h30 de conduite, soit 511km jusqu'à Perth.

Nous avons prit une nuit d'hôtel pour bien dormir après ce road trip de 9 jours et cette dernière journée d'environ 8h de route et 740km 😱🙄 Même si on aime trop dormir notre rooftent, le matelas est quand même pas ouf.

On retrouve les copains de l'auberge au restaurant à la presqu'île d'Élisabeth Quay, pour une petite soirée sympathique et Marion rentre avec nous à l'hôtel car demain on file direction le sud ouest.

Voilà nous avons terminé notre premier road trip sur la côte nord ouest, de Perth à Exmouth. Nous avons parcourus environ 3.300 km en 9 jours 😅

C'était une expérience unique et incroyable avec des souvenirs plein la tête. Des paysages aussi beaux les uns que les autres, des animaux mignons et quasiment seul au monde de partout 😍

Nous avons qu'une hâte c'est continuer à découvrir l'Australie et ces merveilles. Nous avons également eu de la chance de n'avoir aucun soucis 🤞🍀

29

11&12.03.2020.

11.03.2020 : Coogee Beach, à une demi heure de Perth.

On descend doucement de Perth car on doit remplir les stocks de nourriture, acheter des vêtements pour travailler, quelques bricoles pour être bien à 3 dans le 4WD.

Petite balade à Coogee Beach dans une végétation pleine de belles araignées et rencontre avec un super pélican sur les rochers.

12.03.2020 : Cape Péron à Rockingham (à 20 min de Coogee)

On croise des superbes Black Swan dans la petite ville de Rockingham. La balade jusqu'à Point Péron était vraiment sympa et facile, à travers les rochers. On a eu des beaux points vues sur l'océan.

Sur la route direction Mandurah (à 40min), on passe dans un quartier résidentiel rempli de kangourous sauvages 😍🦘. On s'arrête pour les approcher mais ils se sauvent vite de maison en maison. C'est très drôle car ils vivent là comme vivraient des chats en France 😅.

Nous passons vite Mandurah car il n'y a rien de spécial, c'est la deuxième plus grande ville de la côte ouest. Mais les quartiers résidentiels de la ville sont parcourus par plein de canaux. On voit des quartiers avec les habitations juste au bord de l'eau. C'est splendide, ça fait très quartier riche. Qui n'aimerait pas vivre ici !

30

13.03.2020 matin + milieu d'après-midi.

C'est parti pour le Parc National de Yalgorup.

Nous commençons par découvrir le lac de Cliffton avec des Thrombolites, ce qui est très similaire aux Stromatolites qu'on a déjà vu dans le nord ouest, à Shark Bay. Les Thrombolites ne sont pas formées pas couches mais par coagulation des micro bactéries. Il est tout aussi beau et on dirait que les Thrombolites sont plus blanches et plus grosses ici.

Après plusieurs arrêt sur des plages et à un petit lac salée et bien sec, on arrive enfin à la fameuse et dernière, Preston Beach. Elle est magnifique, immense et la couleur de l'eau est superbe.