Carnet de voyage

Les douds en Asie !!!

19 étapes
68 commentaires
37 abonnés
Dernière étape postée il y a 3 jours
C'est parti pour une aventure de 3 mois. Au programme, le Cambodge, le Laos, la Birmanie (Myanmar) et le Japon. ENJOY !!!!
Du 3 février au 5 mai 2020
92 jours
Partager ce carnet de voyage
1
1
Publié le 2 février 2020

C'est parti pour 3 mois de folie. Tout le monde est prêt 😉

2
2
Publié le 6 février 2020

3 Avions et 2 escales pour arriver à Phnom Penh au Cambodge.

C'est à Istanbul pendant notre escale que Sophie c'est rendu compte qu'on allé avoir un petit soucis ^^

Très ordonnée, elle avait rangée les dollars (60$) et photos d'identitées (6photos) que l'on avait préparer pour les demande de visa.

Tout était dans une enveloppe avec la mention "Laos" bien rangé dans son gros sac prêt pour notre arrivée.

Oui, mais avant, on va au cambodge ^^ lol

Nos sacs en soute, impossible de les récupérer avant de passer le service immigration. On se retrouve donc sans photos et seulement 30$ sur les 60 nécessaire pour le visa :/ DAMN..

On décolle pour Bangkok puis nous voila à la recherche d'un photomaton ^^ lol on réussit à en trouver un et bim 15$ les photos ^^ ca pique... on trouve un gichet et on retire les dollars nécessaire pour le visa...c'est bon 😀 tout est rentré dans l'ordre ^^


Arrivés à l'immigration à Phnom penh, bien soulagé, nous préparons bien fièrement nos photos que l'on ne nous demandera pas....

Ils ont investis dans une webcam...😆


Des news de Phnom penh dans le prochain épisode 😘




3
3
Publié le 9 février 2020

Hello 😀 voici un petit résumé de notre séjour dans la capitale du Cambodge ^^

C'est très grand (quasiment 6 fois Paris), il y a beaucoup de monde (2 129 000 habitants), c'est assez pollué (on était bien avec nos masques ^^) mais a part ça, c'était top !

Nous avons visité des pagodes (temples), fait une balade en bateau sur le mekong, bu un coktail sur un rooftop au 22 ème étage pour le coucher de soleil, mangé au night market et fait du tuktuk.

Nous sommes allés voir le lac tonle bati avec ses maisons sur pillotis et ses ruines à la indiana jones.

Vous connaissez les khmers rouges ? Nous non...avant la visite des kiling fields et du camp de torture S-21 où les khmers rouges ont tués (et torturés) 2millions de Cambogiens innocents...

Pour finir sur une note plus légère mais qui a retourné l'estomac de Sophie, sommes tombés nez a nez avec une cérémonie chinoises.

De nombreuses personnes etaient costumés et certains très alcoolisés se tailladaient la langue (avec sabres ou lances...aux choix) pendant que leur coéquipier poussaient des chants de guerre, jouaient de la musique traditionnelle et mettaient de l'encens un peu partout. Ça sentait bon ^^

C'était hallucinant 😱


Voilà pour Phnom Pen 😀


Des bisous 😘

(Les photos du tel sont pas tiptop par contre avec le sony on se régale (surtout Antony) et ont a des photos dingues ^^)

4
4
Publié le 12 février 2020

Nous voici dans le sud du Cambodge à Kampot.

Nous avons loué un scooter (10$) les 2 jours ^^ et nous sommes parti visiter les alentours 👌 :

- "La plantation" de poivre (un projet réalisé par 2 expats à la retraite qui permet de produire un des meilleurs poivre au monde de qualité Bio, finance une école pour le village (avec des cours d'anglais), paie les professeurs pour les parents qui ne peuvent pas financer les cours de l'après-midi et emploi plus de 150 cambodgiens.

- Le marché aux crabes et manger une de leurs spécialité (le crabes au poivre vert)

- les marées salants où l'on s'est bien amusés avec les enfants des mamans travaillant dans les champs.

- La réserve de Bokor 80km de route en pleine montagne et forêt. On s'est bien gelé sur le scoot (depart : 6h30) 😊

- le chemin de fer de kampot ou on a fait un petit shooting couché de soleil puis on est allés manger au night market.


Voila pour Kampot 😘

5
5
Publié le 14 février 2020

Hello,

Même si on y est seulement passé pour prendre un bateau pour l'île Koh rong et un bus pour Battabang dont on se souviendra (on en parlera plus tard), nous vous présentons SIHANOUKVILLE alias Chinois ville...

Vu de la mer, on pourrait croire à une station balnéaire ultra moderne mais....

Depuis 4-5 ans les chinois ont fait construire des centaines et des centaines de buildings en bord de plages...ainsi que plus de 70 casinos .. par et pour les chinois...(interdit aux étrangers et même aux cambodgiens)

Toute la ville est en chantier, tranchée et tuyaux sont au garde à vous. Le tout recouvert de poussières.

Les promoteurs cambodgiens ont abandonnés les chantiers (et leurs logements)... la moitié des immeubles ne sont pas finis... la plupart ne servant qu'au blanchissement d'argent par la mafia chinoise..

C'était hallucinant...

La prochaine étape sera plus sympa 😀 sur la petite île paradisiaque KOH RONG.

Des bisous 😘


6
6
Publié le 15 février 2020

Bienvenue sur notre petit paradis 😀


Nous avons fait un tour en bateau avec au programme :

- Snorkeling

- Visite de 2 plages autour de l'île

- Pêche, barbecue et couché de soleil sur le bateau

- Rencontre de 2 français, Zoé et Romain bien sympathiques


Suivi d'un autre programme bien chargé :

- Chill, petit dej et dinner les pieds dans le sable et yoga sur la plage au lever du soleil.


Ah ! Et l'eau était à 28°

Des bisous 😘


Ps: nous avons été dans le même bus que Anais, une Toulousaine avec qui on a discuté, qui est amie avec lydie et remi 😀 incroyable mais vrai.





7
7
Publié le 21 février 2020

Pour cette nouvelle étape, ce fût 17h de bus (12h annoncé).

Trajet interminable en bus couchettes de 1m de large pour 2 et un changement de bus non prevu 1h30 avant l'arrivée (logique cambodgienne).


Le lendemain, matinée velo de 4h avec la visite de la campagne nord de battabang. Au programme :

- Ferme de crocodiles hébergeant 500 locataires de tout âge. Ils les revendent aux chinois pour leurs chairs et leurs peaux :(

Pas de barrières aux dessus des enclos des crocos...bienvenue au Cambodge :)

- On a gouté du riz cuit dans du bambou avec du lait de coco, de l'eau et des haricots rouges.

- Visite de la maison / ferme de notre guide oú l'on trouve de nombreux arbres fruitiers (banane, mangue, papaye, ananas, coton), des herbes de cuisines (gingembre, citronnelle et autres), un élevage de coq de combats et 7 vaches.

- Temples avec grand bouddha couché abritant ses abeilles venimeuses.

- Dégustation du jus de fleur de cocotiers (leurs bières à 3°) recueilli à l'aide d'une "échelle" en bambou à environ 10m du sol.

- Village de pêcheurs. Travail à la chaîne avec la coupe des poissons (les têtes sont données aux crocos) salage et séchage des poissons. Rien ne se perd, tous les déchets sont donnés aux cochons. L'odeur qui règne dans ce lieu nous a presque fait devenir vegan...^^

- Fabrication artisanale de feuilles de riz (1000 par jours) et dégustation de nems.

- Confection de bananes sechées aux sucres, piments et nature. On a préféré les 2 premières.

- Visite d'un atelier d'alcool de riz avec dégustation de 3 saveurs ( alcool avec fruits marinés, alcool de riz et le meilleur pour la fin : avec Cobra mariné ).


Le soir, nous sommes allés à l'école d'art voir un spectacle de cirque réalisé par les élèves. Premier show, les jeunes filles en tenues traditionnelles nous ont offert une danse pleine de grace et de douceur. Puis une histoire nous est racontée, rythmée par les mimiques et acrobaties d'une dizaine de jeunes. Cette école d'art permet aux jeunes défavorisés et/ou handicapés de trouver leurs voies et de réaliser leur passion.


Pour notre dernière journée, nous avons loué un scoot pour voir :

- Des temples (oui, encore et toujours) dont un avec 369 marches ^^

- Un bouddha géant

- La campagne alentours (sec, plat et arride)

- Le mont Phnom sampov avec ses singes attendrissants.

Attention tout de même car un moine c'est fait mordre devant nous, ce qui aura donné l'occasion à sophie de le toucher en voulant le soigner. (Ps: les femmes ont interdiction de toucher les moines ^^)

- L'envol de million de chauve souris partant chasser à la tombée de la nuit. INCROYABLE !!!


Des bisous 😘

8
8
Publié le 24 février 2020

Ca y est, on a la nationalité Cambodgienne (cf photo)


Petit recap des 6 jours passés à Siem reap et de ses célèbres temples d'Angkor.


Malgré la sois-disante interdiction aux touristes de louer un scooter (merci la mafia des tuktuk) nous ne nous sommes pas dégonflés et avons trouvé un loueur pour 4 jours.

Celui-ci nous a remis une carte en y indiquant le planning de la police afin de les éviter LOL 😅 et un casque "quasiment neuf" SAFETY FIRST (cf photo casque rouge).


Nous voici partis à la découverte :

- de Siem reap, ses marchés, ses bouibouis (big up Anais) et ses jolies pagodes répartis le long du fleuve. (Appréciez ce beau cheval.. les cambodgiens ont le soucis du détail 😅)

- des artisants d'angkor (sculpture sur bois, pierre, acier, peinture, céramique etc..)

- de la ferme de la soie, de lotus et la visite des senteurs d'angkor (épices, café, thé, savon, huiles essentielles etc...)

- de l'école hôtelière sala bay, projet créé par des français exclusivement pour les jeunes (17 à 23ans) des bidonvilles très motivés car tout est financé par l'école. On y a mangé un repas (entrée, plat, dessert) digne d'un grand restaurant français.

Un repas acheté = 1 jour de formation pour un élève.

- 3 jours de visite des temples d'angkor. Un grand MERCI au Coronarovirus qui nous a évité les hordes de bus chinois (40% de visiteurs en moins).

Le site d'angkor est magnifique. Les temples majestueux dont certains ont fusionnés avec la forêt. On vous laisse découvrir les photos. Pour les cinéphiles, tom raider a été tourné ici ^^


Encore une belle rencontre de frenchies ^^ Laure et Florent, on se retrouve au Laos pour de nouvelles aventures.


PS: Sophie reste égale à elle même, pas de changement significatif depuis Koh rong (cf photo)


Des bisous 😘


Ps : Voilà, c'est la fin de notre séjour au Cambodge. On se retrouve au Laos 😎


9
9
Publié le 27 février 2020

Départ de Siem Reap en tuktuk à 7h15 pour être transféré dans un mini bus non touristique, sans clim et cheveux au vent.

Vu l'état du mini bus, on se dit que l'on va sûrement changer pour un gros bus touristique mais après 2h de route.. la réponse est NON. Avec nous un coronaro.. pardon un chinois, et deux cambodgiens qui viennent aussi au laos. Après 6 heures dans ce bus surchauffé nous arrivons ainsi à la fameuse frontière réputée comme la plus corrompue de l'asie du sud est, mais nous sommes prévenus et bien remontés ! Nous ne lâcherons rien ! S'en suit trois monumentaux ECHECS de sophie.. je la laisse vous les raconter :

- échec 1 : coté cambodgien : l'officier me dit 2 dollars le timbre.. je refuse, il a l'air de pas franchement vouloir insister et je sens que je vais l'avoir mais une cambodgienne arrive à ma "rescousse", elle ne comprend pas que c'est illégal et pense que l'officier veut des riels et pas des dollars.. je n'ai pas le temps de réagir qu'elle m'a déjà payé le timbre... mais cela n'aura pas été en vain puisque les étrangers après moi non pas eu à payer (oui j'avais briffé tous les étrangers 🙂).

- échec 2 : coté laos. Les prix sont affichés devant les officiers, 30 dollars pour le visa. On donne donc nos passeports et les 30 dollars. Au moment de les récupérer le 2nd officier dit au chinois "2 dollars for the stamps" (et c'est reparti !..). Le voyant sortir son portefeuille j'accours vers lui et lui redit que c'est encore de la corruption et qu'il n'a pas à payer.. Là l'un des officiers me regarde avec un regard noir à la khmer rouge, me montre du doigt en le secouant, genre "toi ma petite je vais te faire galérer." Oupsss.. on retourne s'asseoir sur le banc et on attend. On sait qu'en général ils craquent au bout de 30min 1h.. mais au bout de 10 minutes le chauffeur de bus commence à s'impatienter... et nous demande de payer sinon il part sans nous. On savait que ca pouvait arriver et on s'etait dit qu'au pire on trouverait un autre bus sauf que c'etait désert.. personnne à la frontière.. on a payé 😒.

Échec 3 : en quittant la frontière j'étais hyper remontée, je ne pensais qu'à ça et vraiment déçue qu'on est pas pu tenir bon.. au bout de dix minutes de trajet.. au m*** mon sac... je l'ai oublié à la frontière.. je fais arréter le bus et nous faisons demi tour en croisant les doigts pour qu'il y soit toujours.. je me les étaient quand même un peu mis à dos..ouffff il y est et rien n'a été touché !

Et pour finir (parce que sinon ça aurait étè trop simple..) le bus nous dépose et un tutuk vient nous chercher pour nous emmener au bateau. Nous sommes avec le chinois. Il nous demande 5000 kips par personne. On se retourne vers le chauffeur de bus et on lui explique que notre billet inclu les transferts et le bateau il nous répond " oui oui no problem no problem" puis nous demande nos billets.. là on se demande quel justificatif on va avoir pour le bateau on lui demande de nous rendre une partie. Il le fait. Quand on part gros éclat de rire des chauffeurs.. bon on verra faut pas être suspicieux c'était peut être pas pour nous. On arrive au bateau et là le guichetier veut qu'on rachete les billets, pour lui ce qu'on lui montre ne fait pas office de ticket.. ok ils nous ont bien eu.. la station de bus n'est qu'à 5 minutes à pied.. les hommes y vont en courant pendant que je garde les sacs. Les chauffeurs de bus sont toujours là et leur donne les sous pour les tickets de bateau.. en faite ils voulaient juste se les garder pour eux !


Ouff ca y est nous sommes dans la barque et nous traversons les petits ilots au soleil couchant, c'est paisible et on en prend plein les yeux..Nous sommes (enfin) arrivés aux 4000 iles.

10
10
Publié le 2 mars 2020

Petite île ou il fait bon vivre ^^ avec pancake tous les matins sur le Mekong (le bateau fait office de restaurant) une vue magnifique.

Balade en vélo sur les 2 îles (Don det et Don Khon) à la découverte de cascades.

Rencontre avec des vaches très amicales,

Couché de soleil sublime tous les soirs.

Une journée Kayak avec laure et florent rencontrés au Cambodge. Laure nous a épaté par sa force de persévérance devant la difficulté de certains passages. 😉.

Un rythme plus détente avant la boucle des boloven de 320km qui nous attend ^^

Des bisous 😘

11
11
Publié le 6 mars 2020

Plateau de bolavens :

Et c'est parti pour plus de 300 kilomètres avec notre bolide (scooter semi automatique 100cc) !

3 jours à la découverte de cascades, de ses lagons où il fait bon faire trempette et de sa jungle.

Le 2eme jour, on repart d'une cascade pour rejoindre notre homestay à 110km. Apres 10km.. bim on crève.. pas de garage à moins de 7km, on etait prévenu..

Finalement 200 mètres plus loins 3 "maisons", un petit gars nous fait signe et ni une ni deux se met à démonter la roue.. ils finissent par s'y mettre à 3... ils tirent dessus.. on commence à avoir des doutes sur leur talent de mécano. Finalement, il part en scoot (sans rien nous expliquer car aucun ne parlaient Anglais) et revient 5min plus tard avec de nouveaux outils. Ouf, il réussit à tout démonter, enlève le clou du pneu avec sa manchette et change la chambre à air. On est sauvé....enfin presque car il n'a rien pour gonfler...il cherche sans succès puis fini par envoyer un pote à lui qui reviendra 10min plus tard avec une pompe à vélo.

On aura attendu 1h15. Sacrée expérience 😅.

Le 3 ème jour on retrouve florent et laure (et oui on se suit) pour de nouvelles aventures bien plus tranquilles. Baignade à la cascade TadLo puis retour sur Paksé dans l'après-midi.

Une nuit au calme dans un dortoir pour 10 ^^ on est seulement 3 (un peu de chance, c'est cool)😉.

Prochaine étape la boucle de Thakhek.

Des bisous 😘


12
12
Publié le 10 mars 2020


C'est parti pour une nouvelle boucle en scooter (500km) pendant 4 jours à la découverte des paysages karstiques, grottes et forêts.

Tout d'abord petit bus de 5h entre les 2 villes. Allez on se fait plaisir on prend un express bus avec clim et tout ! Au bout d'une 1h.. bus hs.. au bout de 30 min, le bus local passe et on y est transvasé.. tous commes les poulets on est assis à meme le sol 👌 b oui le bus etait plein 😆. OK il reste que 5 heures sans clim 😉.

Le 1er jour, nous avons visité une grotte en mode "exploration en solo" c'était une sacré expérience.

On traverse une petite forêt pendant 2min pour arriver à l'entrée de la grotte. Armés de notre lampe frontale, on entre dans la cavité.

Apres 5 -10 minutes d'escalade, on arrive sur une cavité immense. On y voit beaucoup mieux car il y a 2 entrée qui donnent sur une petite rivière et la forêt. On est seul a profiter de ce spectacle. C'était génial 😀.

Apres cette 1ere aventure, on arrive sur une seconde grotte (plus touristique car il faut payer l'entrée ) mais on est seulement 4 ^^. La seconde entrée de la grotte se reflette sur l'eau avec une symetrie quasi parfaite.

Le reste de cette journée aura été sur le scoot à profiter des paysages cheveux au vent. (Surtout antony)

On passera la nuit à sabaidee gesthouse où l'on c'est régalé.

Un buffet barbecue de folie avec petanque et musique en fond.

Les 3 autres jours auront été chaotiques. De la pluie, de la pluie et.. de la pluie...

On a du s'arrêter en chemin dans un petit hôtel après 100km sous une pluie battante..toutes nos affaires (et nous) ont été trempés...

La batterie du scoot qui nous lache (démarrage au kick qui marche 1fois sur 5) et une petite crevaison parce que sinon c'est trop facile. 👌

On finira quand même la boucle par la visite de konglor cave sur une petite barque à moteur, 7km de traversée avec des hauteurs allant de 20m à 100m. Hallucinant 😍.

Des bisous 😘

13
13
Publié le 15 mars 2020

Comme à notre habitude, 1ere chose location d'un scooter ! Bon cette fois, notre interlocutrice à 8 ans, notre scooter n'a pas de plaque d'immatriculation (il est neuf) et aucun papier justificatif si on se fait arréter.. on lui laisse notre passeport un peu la boule au ventre ^^. Je passe le suspens.. cette fois pas de crevaisons 👌.

Au programme, sunset - sunrise, bananashake - pancake, grimpette et trempette dans des blues lagoon magnifiques entourées des monts karstiques.

Encore une fois, on en a pris pleins les yeux 😍

Des bisous 😘

14
14
Publié le 19 mars 2020

Ville classée au patrimoine mondial de l'unesco et qui le mérite bien ! On y serait bien resté 2 semaines pour flanner si on avait pu 🙂. Ici pas de gratte ciel, jolies batisses, quelques une de l'époque coloniale, d'autres plus traditionnelles en bois mais toujours fleuries et trés bien entretenues. Il y a tellement de wat (temples) qu'on a pas réussi à tous les faires mais nous avons assisté à la récolte des offrandes par les moines et avons pour cela marché à leur coté de 5h15 à 6h15.

De nouveau, couché de soleil sur le mékong, banana shake, cascades et grottes sont de la partie 😁. On ne se lasse plus de ce rythme de vie.

On a aussi pu donner à manger aux élèphants 😉. Et pour couronner le tout petit cours de yoga à 7h30 du matin sur l'une des plus belles terasse de luang prabang avec vu sur le Mékong 😍.


Des bisous 😘

15
15
Nong Khiaw

Nong Kiaw

Publié le 21 mars 2020

Nous voilà arrivés bien au Nord dans un charmant petit village où parcours un bras du Mekong entouré des monts karstiques.. que malheureusement l'on devine à peine dans cette brume permanente.

Les villageois ont quelques explications sur ce nuage blanc un peu fumeuses (sans mauvais jeux de mot). C'est l'époque de l'année où les agriculteurs brulent des pans de foret pour en faire une terre propice à la culture du riz. Certe mais à ce point là.. de notre coté nos théories étaient plutôt la présence de nuages parfois et le probable pic pollution allant avec des temperatures entre 36° et 40°.

Bon voilà vous l'aurez compris un peu déçus de voir (ou plutot ne pas voir) ce petit coin de paradis tant attendu. Mais qu'à cela ne tienne, on se fait quand meme une petite journée comprenant : treck, kayak, balade en bateau, visite de village, grottes et cascades.

Puis faut pas se laisser abattre hein ? Alors pour finir un petit banana-chocolat shake ! Miammm

L'histoire du pays avec quelques photos des bombes lâché par les américains alors que le pays n'était même pas en guerre contre eux. Dommage collatéral... pays le plus bombardé au monde...

Le Laos a reçu les bombes d'un B52 tous les 8 minutes, 24h sur 24 pendant 9 ans...

Pour terminer sur une note un peu plus gaie : Ici les enfants font les mêmes bétises ^^, on en a surpris trois, agés entre 8 et 12 ans, qui avaient volé une bière à la fete du village et se cachaient pour la boire. (#rememberagen cousines zoé léa et fréro 😉)


Des bisous 😘

16

Allez on quitte nong kiaw pour se rendre au nord mais à l'opposé 😊.

Dans le minibus on est 7, deux néerlandaises, une française, un israélien et un australien fort sympatiques ! Comme il n'y a pas beaucoup de touristes et que plus nombreux on est à faire le trek plus ils font tomber le prix par personne, on décide de réserver à la même agence. Les 3 francais que nous sommes avec Rozen (nom breton) nous prenons le trek de 3 jours tandis que les 4 autres prennent le 2 jours. On passera donc la première journée et nuit dans la jungle ensemble !

Justement cette 1ere nuit .. nous arrivons au point de campement avec un bras de la rivière où on peut se rafraichir et se décrasser un peu. En attendant, les guides sont parti couper des feuilles de bananiers pour nous construire un abris et des bambous en guise de récipients où ils nous concoctent une bonne soupe aux champignons et aubergines et une très bonne sauce tomate.

Apres une "bonne" nuit de sommeil à même le sol, et un bon petit dej (riz et omelette), c'est reparti pour une journée de trek avec Toa notre guide. On arrive en fin d'apres midi dans un petit village où il n'y a pas d'électricité .. mais des panneaux solaires et un peu d'énergie hydraulique (dedicasse Seub) ! Le guide nous explique qu'ici c'est soit la télè soit la lumiere il faut choisir 😉. Là aussi la riviere nous attend apres une bonne journée de marche !

La famille est très sympa, on ne peut pas trop communiquer mais on échange quelques sourires autour d'un repas toujours délicieux.


Le lendemain matin, les habitants nous on concoctaient 2 petites activités. La première menée par les chasseurs : avec nors arcs et nos flèches nous devons visés de mini cibles sur un bout de carton. Ils ne ratent aucune de leur cible ! On peut moins en dire de nous .. mais après quelques ratés, Antony aurait finalement fait un bon chasseur-cueillieur 😁. La 2eme activité nous est présenté par 3 femmes habillées en tenues traditionnelles : elles pilent d'abord le riz pour enlever la coque puis le secouent en l'air pour séparer la coque du riz. A notre tour.. cette fois un véritable échec pour tous les deux mais les poules se sont régalées !!

Allez derniere journée de marche, assez courte nous avons que 3 h de marche, le guide fait donc des pauses de 20 minutes toutes les 30 minutes de marche.. il ne nous tarde pas d'arriver et de retrouver internet et les informations qui vont avec.

Effectivement, les mauvaises nouvelles arrivent les unes apres les autres.. la birmanie n'est plus une option possible.. que faire ? rentrer ? s'isoler dans un autre pays qui n'a pas encore fermé ses portes ?

On rejoind ainsi Rozen pour une dernière bière en échangeant sur nos doutes et nos peurs.

La suite au prochain épisode ! (Pour ce qui ne sont pas déjà au courant 😅)

Des bisous 😘

17
17
Publié le 26 mars 2020

ATTENTION, UNE LONGUE LECTURE VOUS ATTEND POUR CETTE ÉTAPE.

Un de nos vols pour la birmanie avait étè annulé, le pays commençait à fermer ses frontières, le système de santé étant casi-inexistant, nous décidons de ne pas nous y rendre. Nous sommes le 18 mars, nous avions encore 4 jours à faire au Laos avant notre départ pour la birmanie. Les nouvelles vont vites, les loies changent sans arrêt, il faut prendre des décisions rapidement.

1ere chose nous sommes au nord du laos donc rejoindre la capitale afin de pouvoir trouvé un vol international si besoin. Humm plus de 20h de bus.. heureusement luang namtha est doté d'un petit aéroport, un vol l'apres midi pour la capitale. Ok on réserve pour le lendemain.

Nous partons donc le 19mars à 16h30 (vol initialement prévu à 15h30) pour Vientiane la capitale. Pendant le trajet nous examinons les 2 options : rentrer en France ou aller au Japon 26 jours en avance.. budget ? faisabilité ?

On se renseigne.. en tant que francais nous pouvons rentrer au japon avec un visa gratuit de 90 jours délivré lors de notre arrivée. A partir du 20 mars à minuit, plus aucun visa ne sera délivré. Ah. Nous sommes le 19 mars 18h quand nous arrivons à Vientiane. Nous nous renseignons au guichet directement apres avoir récupéré nos sacs. Un énorme vol à destination de bangkok va commencer son check-in, de là plein de correspondances dont osaka où nous arriverions le 20 mars à 7h30. Pas beaucoup de temps pour réflèchir, des prix bien au dessus de la norme mais bon.. aller on se lance et on tente le tout pour le tout !

On avait jamais vu une file aussi grande ! Tous les gens essayant de rentrer dans leur pays respectifs, certains en larmes...

Bon ca continue de se compliquer le vol pour bangkok part avecc 3h de retard, l'escale était de 2h20.. on nous dit de ne pas s'inquiéter pour les vols ça va le faire.. bon ok on verra.. on a plus trop le choix.

On arrrive à l'aéroport de Bangkok.. c'est LA FOLIE, l'hystérie générale. QUASIMENT TOUS LES VOLS INTERNATIONAUX SONT ANNULÉS, le personnel nous attend avec des pancartes et nous indique de quel coté de l'aéroport il faut courir.. Les gens courent, se bousculent, certains continuent de pleurer..

On nous envoi d'un coté puis de l'autre... on fini par avoir une information fiable "on l'a raté". Bon b cette fois on y croit plus.. on va devoir repayer un ènième vol apres avoir laché un bras pour celui là.. on commence à s'en vouloir d'avoir étè aussi impulsif. On fait donc la queue avec tous les gens qui ont loupé eux aussi leurs liaisons. L'hotesse nous propose de nous mettre dans un vol qui part demain. On est le 19 mars, il est minuit. On a 24h pour y arriver avant qu'ils ferment les frontieres. On lui explique le soucis. Elle nous dis que le vol arrive à 17h30 à tokyo puis vol interne pour osaka arrivant à 22h30. Bon de toute façon on a plus grand chose à perdre, on accepte. Elle nous réserve un hotel dans l'aeroport avec petit déjeuner et ça c'était vraiment cool parce qu'on s'imaginait déjà dormir sur les sieges durs de l'aéroport. Après 3h bonnes heures de sommeil, c'est l'heure d'aller au check-in pour notre nouveau vol. Encore une fois ce n'est pas simple, pour les billets pas de soucis mais le gars ne sait pas trop où sont nos sacs.. il nous demande d'attendre. Au bout de 45 minutes c'est bon !

En attendant on se met à lire des commentaires sur tour du mondistes, une page facebook pour les gens qui voyages, des français se sont fait refoulés. Ils ont le droit de ne pas nous accepter meme si la loi n'est pas encore passée.. Et aller c'est reparti pour le gros doute ! On arrive (enfin) à l'aéroport de Tokyo, c'est le moment fatidique il est 18h. Et b rien, aucune prise de température, aucune question !

Et c'est ainsi, que nous arrivons au Japon, fatigués et adrénalinés mais HEUREUX.

Des bisous 😘

18
18
Publié le 28 mars 2020

Allez ça y est on y est ! Osaka !

Nous sommes bien installés dans notre petit appartement où l'on a réservé les 5 premières nuits. Assez cozy, 24m2, petite kitchenette, on va être pas trop mal ! On reçoit pas mal de messages (famille, amis) pour savoir si niveau budget ca va le faire ?

Oui on a quand même 26 jours en plus des 21 initialement prévus.. et bien on est tombé sur un bon plan, à 15 euros la nuit, de quoi se faire à manger, ca ne va pas nous couter beaucoup plus cher que si on était rentrés en France 😁.

Ne sachant pas lire le japonais, et n'ayant pas encore trouvé l'application de traduction des kandji hors ligne, notre alimentation se compose principalement de riz et parfois de pâtes. 😆

La vie ici est plutot paisible, il n'y a pas foule dans les rues, ni dans les supermarchés. On essaie quand même de ne pas se rendre dans les lieux trop touristiques ou les espaces fermés. On a pas encore trouvé de masques mais nos foulards feront le job en attendant.

Bon mais quand même.. comment résister au début de floraison des sakura (cerisiers) bordant le chateau d'Osaka et les parcs alentours ? Impossible ! Mais bonne surprise ce lieu pourtant trèèès touristique à cette période est assez vide. Quelques familles japonaises pique nique sur l'herbe et les touristes apercus peuvent se compter sur nos 10 doigts 😉.

La suite au prochain épisode.

Des bisous 😘

19
19
Publié le 6 avril 2020

Nous voici dans notre nouvel appartement (20min à pied du centre). 27m2 avec tout ce dont on a besoin et il y a meme un ecran tv dans la douche 😅

Visite du centre ville et des quartiers :

- Umeda et son sky bulding avec sa vue a 360° à plus de 170m de haut.

- Namba, le plus touristique avec ses milliers de boutiques, restaurants, karaokés, bars, clubs, salles de jeux videos et d'argents, ses buildings, ses écrans géants et néons de toutes les couleurs. On rencontre aussi des jeunes aux looks improbables... ici, on en prend plein les yeux ! (Encore 😁).

- Den den town, le quartier des geeks et gamers !!! On y trouve de nombreux magasins de jeux, d’animés, de manga, de  cosplay...en somme toute la culture geek !

- Shinsekai, qui signifie littéralement « dans le nouveau Monde » en japonais. Un quartier plus paisible que Namba, mais tout aussi coloré avec sa tour qui change de couleur la nuit.

Ce qui est chouette ici, c'est qu'il y a aussi des coins natures avec des parcs et notamment le quartier où se trouve le château d'Osaka.

Nous avons la chance d'être en pleine saison des Sakura (cerisiers) en fleurs. Un spectacle magnifique dont on ne se lasse pas et pour dire, nous nous y rendons tous les 2 jours (12km aller/retour a pied) afin de suivre l'évolution de la floraison et de les admirer.

Côté culinaire, nous avons goûté le célèbre cheescake d'Osaka, une turie 😍. Un peu plus risqué mais au moins on aura gouté : le daifuku, patisserie traditionnelle japonaise faite de riz gluant et fourrée aux haricots rouges.. le vert est au matcha.. sans commentaire 😅.

Nous nous sommes également décidé à tester quelques spécialités, histoire de ne pas être trop déçu si l'évolution actuelle des choses menaient à la fermeture de tous les restaurants.. En fin de journée après nos petits 12km habituels, on a pris sur le pouce quelques takoyaki (boulettes fries aux poulpes). Un fastfood très commun à osaka qu'on a bien aprécié 😊.

En numéro 3, cette semaine, aller on tente le kaiten sushi (shushi qui tourne sur une plateforme devant sois au bar). Humm oishiiii (c'est bon 😉)! On vous rassure, le bar n'etait pas bondé, on était 4 et tout le monde à le masque (oui bien-sûr on le retire le temps des quelques bouchées ^^).

Et la dernière trouvaille et pas des moindres : le Gyukatsu ! Boeuf pané ! Suguku oishii ! (Super bon !). Avec deux petites plaques en pierres devant sois pour ajuster la cuisson de la viande et l'avoir chaude tout au long du repas. On s'est régalé, pour le moment meilleur repas du japon 😊👌.


Des bisous 😘