La Floride, the sunshine state

5ème voyage aux états-unis 4ème roadtrip Vacances en amoureux
Ce carnet de voyage est privé, ne le partagez pas sans l'autorisation de l'auteur.
Du 11 au 29 novembre 2022
19 jours
1

Avec mon accident du genou le 13 juillet qui aurait pu compromettre ces vacances et l'ouragan Ian qui a dévasté la côte Ouest de la Floride ce séjour aurait pu être annulé.

Heureusement un go du chirurgien (seules restrictions, ne pas faire de jet-ski, de saut à l'élastique ou de ski nautique) nous permet de finaliser notre roadtrip.

L'ouragan Ian qui a traversé la Floride en Septembre 2022, nous oblige à faire des changements dans le tracé de notre voyage. L'île de Sanibel sur laquelle nous devions rester 2 jours est complètement coupée de la côte et les hôtels totalement détruits.


Départ prévu le 11 novembre au petit matin, vol Genève-Madrid-Miami.

2

On y est presque, départ prévu demain pour un circuit de presque 1200 miles.

Les unités de mesure américaines

1 miles (5280 pieds) = 1.60934 Kilomètre

1 pied (12 pouces) = 30.48 centimètres

1 pouce = 2.54 centimètres

1 yard (3 pieds) = 0.9144 mètre

1 Gallon américain = 3.78541 Litres

Pour le change, il n'est pas très favorable aux voyages actuellement

1 dollar ($) = 1 euro (€)

Prix de l'essence

entre 3.33$ et 5.03$ / Gallon (entre 0.88$ et 1.33$ le litre)

Comme d'habitude les valises ne sont pas encore bouclées, on fera cela ce soir. Départ demain matin aux aurores pour cette nouvelle aventure.

A moins de 24 heures du départ, on commence à réaliser que nous partons bientôt, l'enregistrement en ligne est fait

3

Ce matin réveil aux aurores, il est 4h30 lorsque nous quittons la maison direction l'aéroport de Genève. Le taxi qui nous emmène est tout excité de savoir que nous allons en Floride et particulièrement à Miami. Il a déjà été une dizaine de fois dans cette ville et il adore. Il nous montre même des photos de ses voyages. Il a du mal à nous laisser partir.

Enregistrement et passage des contrôles sans problèmes, il est tout juste 5h20 quand nous sommes dans le hall d'embarquement. On attend 6h pour nous rendre au salon pour un petit encas avant le vol.

Notre vol décolle à 7h avec une escale à Madrid avant de prendre le vol transatlantique direction Miami qui devrait décoller à 11h40.

Arrivée Madrid c'est super, le transfert d'un terminal à l'autre se fait sans nouveaux contrôles. Nous nous installons au salon pour un petit déjeuner, j'en profite pour faire un petit tour dans la boutique Duty Free. Voilà le moment tant attendu pendant des semaines, l'embarquement sur le vol de Miami, un dernier contrôle de sécurité pour les documents vaccinations et les passeports et nous pouvons monter dans l'avion. Je suis la première à bord. Une fois installé on nous propose un verre de champagne ou de jus d'orange pendant que les autres passagers s'installent.

Les portes de l'avion se ferment, mais le décollage est retardé de plus d'une heure car on doit attendre l'autorisation des contrôleurs aériens du Portugal pour pouvoir partir. Il est 13h passé quand enfin nous quittons notre place de parking.

On décolle vers l'infini et au-delà, mais je m'égare là. C'est plutôt à nous la Floride.

Quelques photos de notre passage au dessus du Portugal avant d'atteindre l'océan atlantique.

Le vol est calme, un repas est servi avec des verres de vin bien remplis. Le repas est correct. Je dois dire que les gambas avec poivrons et purée sont même très bon. Avant notre arrivée nous aurons le droit à une petite collation (pâtes à l'ail ou tortillas).

On fait une petite sieste pour essayer de déjouer le jet lag. Deux heures avant l'arrivée, ayant épuisé les films que je souhaitais voir et n'ayant plus sommeil, je regarde les nuages et la mer, quelques photos vue du hublot.

Neufs heures de vol se sont écoulées quand on voit enfin la côte américaine et que l'on survol Miami. La fin du vol approche. On s'inquiète un peu de savoir si le temps de passage aux douanes est vraiment long (lors de nos précédents voyages nous avions eu : New York 1 heure, San Francisco 2 heures, Las Vegas 20 minutes, Houston 1h15). Au vue des blogs dévorés pour la préparation du voyage on pense en avoir entre 2 et 3 heures.

On atterrit avec une petite demi-heure de retard sur l'horaire prévu. Nous sommes dans les premiers à sortir de l'avion (privilège de voyager en business). Il nous faudra néanmoins 2 bonnes heures pour passer les douanes américaines.

Une fois ces dernières passées tout le reste se déroule sans anicroches. On récupère notre véhicule (petite anecdote : on nous dit vous pouvez choisir votre véhicule dans la rangée 5, mais lorsque l'on arrive à cette rangée il ne reste qu'un seul véhicule. Le choix n'est donc pas difficile…). Nous aurons un Nissan Armada V8 pour le séjour.

On range les valises dans le coffre. Mon adorable chauffeur se met au volant, réglage de la destination sur le GPS pour moi, direction Miami Lakes hôtel pour une nuit avant la première étape de demain.

Après avoir récupéré les clés, on dépose nos valises dans la chambre et nous allons faire quelques courses au Publix situé dans le quartier. Nous faisons la réserve d'eau et de go go squeez (comprenez Pom'pote), et deux salades pour ce soir.

Une douche sous une eau tempérée, il est passé 21 heures à Miami (2 heures du matin en Suisse) quand nous éteignons les lumières. Demain matin départ direction Saint Augustine au Nord de la Floride, la plus grand étape de route du séjour.

4

Nous passons une bonne nuit de sommeil, nous rangeons nos affaires, après un rapide check-out on prend la route direction Saint Augustine, une étape de plus de 300 miles nous attends aujourd'hui, le soleil se lève et la température est très clémente.


L'hôtel est très calme et pour une fois les cartes d'accès aux chambres étaient vraiment sympa, elles sont en bois.



Nous retrouvons ces immenses routes où tout le monde roule sans changer de file. J'ai des camions qui double notre voiture par la droite et par la gauche. C'est un peu le stress de mon côté de voir cela, j'avais perdu l'habitude de la conduite autour des villes aux USA. Heureusement que mon super chauffeur, lui, reprend vite le coup de main, il est tout heureux de retrouver un véhicule avec un vrai moteur et une taille digne des états unis, cela le change de notre voiture en Suisse. Les vacances c'est aussi se faire plaisir.

Depuis le temps que je prépare ce voyage, il y a un hôtel que je trouve fascinant, c'est le Seminole Hard Rock Hotel, en forme de guitare. Nous incluons ce petit détour dans notre route pour le voir cette fois en vrai. Je vous avoue que j'avais regardé pour dormir là mais le prix nous à quelque peu refroidi, surtout pour un hôtel étape d'une seule nuit à l'arrivée sur le territoire américain.

Le Seminole Hard Rock Hotel est aussi connu sous le nom de Guitar Hotel. La première phase de construction date des années 2000 avec plus de 450 chambres dans un style classique. C'est ensuite un projet d'extension de plus de 1 milliard de dollars qui ajoute entre autre cet édifice en forme de guitare d'une hauteur de 450 pieds (140 mètres) avec plus de 168 chambres.

Un étape incontournable pour le Petit-dejeuner au Ihop. On se laisse tenter par le traditionnel (2 oeufs accompagné de saucisses, jambon, hash brown, bacon grillé et 2 pancakes pour finir). C'est bon je pense qu'un petit sandwich à midi sera suffisant avant le repas de ce soir au restaurant Sainte George. Une petite heure de pause c'est bien mais il ne faut pas oublier que nous avons encore près de 250 miles pour arriver à destination.

On prend la route le long de la côte en espérant voir l'océan, mais en fait il y a toujours une ligne de magnifiques maisons entre la route et la vue sur l'eau. Quelques rares espaces nous permettent d'apprécier le paysage.

Une petite pause dans un parc pour se dégourdir les jambes, le boulet que je suis mets les pieds dans une fourmilière et se retrouve dévorée sur les 2 chevilles. Par la suite j'ai l'impression d'être recouverte de petites bêtes sur tout le corps mais ce n'est que mon cerveau qui me joue des tours.

On remarque quelques vestiges de la tempête Nicole qui est passée il y a 2 jours dans le secteur, les champs sont inondés, des travailleurs sont encore en train de réparer le réseau électrique, les propriétaires des maisons ramassent les branches des palmiers tombées lors de la tempête. La plupart des accès aux plages sont fermés, on trouve enfin un endroit pour notre pique nique. Que c'est joli ces petites promenades en bois qui s'ouvrent sur une grande plage.

On reprend notre route pour Sainte Augustine, autoroute, toujours de l'autoroute pour le moment.

Ce soir c'est repas en terrasse au Restaurant Sainte George. Un bon petit repas en très bonne compagnie (un repas en amoureux).

Pendant les deux jours à venir on part à la découverte de la partie historique de cette ville. Il va falloir patienter pour la suite.

5

Nous avons choisi de dormir dans la partie historique de la ville. Notre hôtel, le Saint George Inn, est situé juste aux portes de la vieille ville. Un parking public se trouve à une centaine de mètres. Le personnel qui nous acceuil est très sympathique. On nous conduit à notre chambre qui se trouve dans un autre bâtiment du quartier. En fait les chambres de cet hôtel semble être situées au dessus des boutiques.

La chambre est très grande, propre. Une salle de bain avec une grande douche complète l'équipement. Ce sera notre havre de paix pour les trois nuits à venir. Même si notre balcon donne sur la route il n'y a pas de bruit la nuit, pas de problème pour dormir.

C'est un sentiment étrange dans ce quartier historique, j'ai l'impression d'être dans un quartier d'un parc d'attraction, il ne me semble pas vraiment réel. Entre les maisons anciennes et les boutiques on n'a pas l'impression d'être dans une vraie ville.



Après un bon petit-déjeuner nous découvrons la ville avec le "Old town Trolley Tour". C'est un tour d'environ 90 minutes avec 22 arrêts qui vous permet de vous arrêter et remonter quand vous le voulez. C'est appréciable pour se faire une idée des points de visite.



Découverte du musée d'histoire de Saint Augustine

Visite de la vielle prison de Saint Augustine

Cette prison a été fermée en 1953. Dès 1954 elle devient une attraction touristique.

L'espérance de vie des prisionniers était de 1 an voire 2 dans le meilleur des cas.

Il y a eu très peu d'exécution dans cette prison, toutes par pendaison.

The Christmas Shoppe et décorations

Je ne sais pas si vous regardez les films de noël, mais cette boutique semble tout droit sortie de l'un deux. Même si vous n'êtes pas fan de cette fête, toutes ces décorations et cette ambiance c'est magnifique.

Nous sommes seulement mi-novembre mais la ville commence déjà à se préparer pour les fêtes de Noël.

Flagler College

Le Flagler College est une université américaine d'arts libéraux fondée en 1968. Dans un premier temps, université réservée aux femmes elle devient mixte en 1971. En 2015, l'établissement comptait environ 2500 étudiants (1/3 hommes et 2/3 femmes). Il faut compter 25000$ pour une année scolaire.

Fontaine de Jouvence

Avant d'arrivée nous traversons la Magnolia Street, superbe rue ombragée.

Ce lieu correspond au premier territoire colonisé sur le continent nord américain. C'est en 1513 que Juan Ponce de León accosta sur les rives de la Floride (la plupart des historiens s'accordent pour dire que c'est à Saint Augustine qu'il a posé la première fois le pied sur le sol américain). Lors de la visite de ce parc nous pouvons voir une démonstration de tir aux canons, découvrir la vie des habitants avant la colonisation.

Nous apprenons aussi ce qu'est la Coquina : une roche sédimentaire calcaire formée essentiellement de coquilles incomplètement consolidées que l’on trouve sur des côtes de la Floride. Cette roche est utilisée pour les constructions.

C'est dans ce parc que l'on trouve une grande colonie de paons ("peacock" en anglais) et aussi des écureuils ("squirrel" en anglais).

• • •

Le Vieux Senateur

L'un des plus vieux résidents de St. Augustine est le "Old Senator", un chêne de plus de 600 ans. Il se trouve dans la cour de l'hôtel "Villa 1565". On dit que la circonférence du "vieux sénateur" mesure plus de 21 pieds et que sa hauteur est supérieure à 56 pieds.

Des églises de la ville

Jour et Nuit dans la vieille ville

Quelques photos des alentours

Les Restaurants

Le columbia, un restaurant espagnol ouvert depuis 1905

Le Reef un restaurant en bord de plage

6

Ce matin nous quittons St. Augustine direction Crystal River, nous allons traverser la Floride d'est en ouest et découvrir nos premières springs.

Une spring est une source d'eau très claire qui jaillit au fond d'une rivière dont l'eau est généralement verte mais transparente. Ces springs se trouvent principalement au nord de la Floride, certaines abritent même les lamantins en hiver.

Juniper Spring

Juniper Springs est l'une des zones de loisirs les plus anciennes et les plus connues de la côte Est. Situé entre Ocala et Ormond Beach le long de la SR 40, ce complexe construit dans les années 1930 permet la baignade, les piques-nique, le camping et aussi de petites randonnées qui serpentent au milieu de minuscules sources sous une dense canopée de palmiers et de chênes. On découvre de magnifiques couleurs malgré un temps couvert qui n'est certainement pas le mieux pour rendre hommage à ce fantastique paysage.

Silver Springs

Le parc d'État de Silver Springs est une réserve naturelle située dans l'État de Floride, au sud-est des États-Unis, dans le comté de Marion. Nous faisons un petit tour en bateau à fond de verre sur une rivière dont l'eau est vraiment transparente. Encore une fois, la météo n'est pas de notre côté, le ciel est couvert et il se met même à tomber quelques gouttes.

Nous continuerons notre visite par une petite promenade.

Promenade à l'ouest

Nous décidons de continuer notre route pour aller le plus à l'ouest sur cette côte de Floride, après quelques miles nous arrivons à un cul de sac, impossible d'aller plus loin que cette plage.

Des centaines d'oiseaux sont sur le bord de l'océan, on essaye même de les faire s'envoler.


Nous n'attendrons pas le coucher de soleil, les nuages arrivent de nouveau.





Nous terminons notre route pour arrivée à notre étape pour deux nuits, Crystal River.

7

Après une bonne nuit de sommeil dans un hôtel bien au calme, nous voilà en pleine forme pour affronter cette nouvelle journée.

Nous sommes dans la ville réputée pour être le sanctuaire des manatee (en français lamentin, mais je trouve plus joli le mot anglais) lorsqu'ils quittent les eaux devenues trop froides du golf du mexique pour s'installer dans des springs où la température de l'eau reste constante autour des 23 degrés Celcius. En général la migration débute mi-novembre et ils repartent fin février. Cet année a été tellement chaude que la migration n'a pas encore débutée lors de notre visite. Nous ne pourrons voir que les fonds clairs et limpides des Three Sister Springs où à la meilleure période il peut y avoir quelques centaines de manatee.

Three Sister Springs

Une jolie promenade à pieds depuis notre hôtel nous emmène à l'entrée de ce site. Sur une ardoise de l'entrée il est indiqué qu'aucun manatee n'est recensé dans le lieu. Nous sommes en même temps qu'un couple autrichien qui possède une carte donnant droit à une réduction. La personne de l'accueil indique que cette carte donne la réduction pour 4 personnes et propose au couple de nous en faire aussi profiter, ce qu'ils acceptent avec plaisir. Nous faisons le tour et découvrons de jolis points de vue, mais sans soleil et sans manatee il n'y a pas trop de magie.

Homosassa Springs

Nous retournons à l'hôtel pour reprendre notre fidèle destrier. Direction le parc refuge animalier de Homosassa Springs situé à quelques miles de là.


Nous choisissons de nous arrêter au visitor center du parc et de prendre un petit bateau pour nous rendre à l'entrée du parc, une petite promenade de 15 minutes bien agréable.


Ce parc est un sanctuaire pour de nombreux animaux qui ont été blessés et soignés. Une belle visite avec des petits fous-rire.


Nous rencontrons d'abord Lu l'hippopotame.

Nous rigolons de voir un petit renard roux essayer d'attraper un écureuil.

Un véritable fou rire avec un pélican qui bat des ailes et tourne sur lui-même.

Des oiseaux.

Un aigle, symbole de l'amérique, qui a eu un accident et que l'on a du amputer d'une aile.

Deux alligators, toujours en train de dormir.

Et enfin, parmi les résidents du parc se trouvent 5 manatee. Certains sont dans une "piscine", un autre se promène en liberté. Ce sera mon seul et unique vrai manatee de notre séjour à Crystal River.

Boutique Harley Davidson Crystal River

Un petit arrêt dans une immense concession Harley, ici il y a même un Manatee biker.

8

Ce matin, seulement 10 degrés au réveil, on se demande vraiment pourquoi nous avons choisi la Floride comme destination. On pensait avoir chaud et du soleil mais pour l'instant c'est plutôt raté. Heureusement voyons les choses du bon côté on n'a pas de pluie.

Le programme de la journée : on quitte Crystal River direction Clearwater pour une croisière à la rencontre des dauphins, ensuite direction Lakeland un peu dans les terres.

Peu de choses intéressantes sur le trajet, on voit quand même une maison "sur la route", des pick-up démesurés, un joli camion de pompier.

A notre arrivée à Clearwater, le soleil est présent et il fait bon. La croisière s'annonce très bien avec cette météo. Un petit tour dans la marina en attendant le départ.

J'aurai déjà vu quelques dauphins (oui c'est une blague)

Nous embarquons à bord du "Little Toot II". Nous avons une superbe vue sur des villas somptueuses, des ponts qui enjambent les étendues d'eau et une très belle skyline.

Après quelques minutes de navigation nous arrivons dans le Golf du Mexique, tout le monde est excité par la vue d'un tout petit aileron, après cela on fait demi-tour direction la baie de Clearwater. On commence à croire que les photos vues dans le prospectus sont uniquement là pour attirer le client. Et puis le miracle, 2 ou 3 dauphins sont présents.

Les bateaux sur place se mettent en ligne et accélèrent pour faire des vagues, les dauphins joueurs font de multiples sauts. C'est tout juste magnifique. Nous rentrons ensuite tranquillement au port.

Nous reprenons la route direction Lakeland, on longe la côte jusqu'à St. Pete Beach qui comme à son habitude se résume à des maisons sur le littoral (soit dit en passant elles sont magnifiques) mais pas de vue sur la mer, puis St Petersburg, Tampa et enfin Lakeland. Ce trajet sera difficile, un accident ayant eu lieu sur l'autoroute aux alentours de Tampa nous aurons plus d'une heure de bouchon.

Ford Garage Restaurant

Ce soir nous avons envie d'un bon Burger, direction le Ford Garage à une dizaine de minutes de notre hôtel. Excellent repas, par contre très bruyant, on a du mal à s'entendre.

Encore une très belle journée de notre voyage, des souvenirs plein la tête, on s'endort sans problèmes.

A demain pour la suite des aventures des pigeons.

9

Ce matin réveil avec le soleil, repos pour la matinée puis départ direction Orlando. Nous n'allons pas faire un parc d'attraction comme les parcs Disney ou Universal, on va faire le musée de l'automobile d'Orlando. Ce dernier se trouve dans un complexe d'activités (Karting, Flipper, etc....), c'est Dezerland.


Sur la route on peut trouver toutes sortes de voitures, celle-là détient la palme du mauvais goût. C'est un véritable crime de modifier une Camaro de la sorte.



Nous visitons le musée de l'automobile où se trouve la plus grande limousine du monde avec quelques 100 pieds de long.

Il y a des voitures depuis les années 20 jusqu'à nos jours, des voitures de films, des motos. Il y en a tellement que l'on ne sait pas vraiment où donner de la tête. On se régale en voyant tous ces modèles présentés. On se remémore même certains films ou séries. J'adore aussi les couleurs de certaines voitures des années 50 qui sont dans un dégradé de couleurs pastels.

• • •
• • •

On termine la visite par une section complète réservée à James Bond. C'est bizarre de se trouver à côté de tous ces véhicules tout droit sortis des aventures de notre très cher 007.

Juste à côté, il y a un Bass Pro Shop, le plus grand magasin de vêtements et équipements pour les activités d'extérieur (enfin, surtout chasse et pêche). Le magasin est immense.

Avant de rentrer sur notre hôtel à Lakeland, nous faisons un petit détour par Kissimmee Old Town. C'est un parc d'attractions avec des manèges de style rétro, des boutiques, des restaurants, des expos hebdomadaires de voitures. Ces dernières sont accompagnées chacune leur tour par un vieux monsieur au volant de sa voiturette de golf à la vitesse phénoménale de 5mph (on ne rigole pas avec la sécurité).

• • •
• • •

Après cette journée dédiée aux voitures nous reprenons la route pour notre hôtel à Lakeland, il est presque 20h et malgré cela les autoroutes sont complètement bouchées. Didier trouve que la conduite en Floride est la moins sympa de toutes les conduites qu'il a pu faire en plus de 15000 km aux Etats-Unis.

Encore une belle journée qui se termine. Demain c'est journée plages.

10

Une étape avant la traversée des Everglades, réveil avec un grand soleil, la journée s'annonce au top pour les plages.


Direction Siesta Beach connue comme étant la plus belle plage des USA.



Un sable blanc, doux comme de la farine, un plaisir de se promener sur cette plage.

• • •


On continue notre route pour découvrir Caspersen Beach, la plage aux dents de requins.



Des dizaines de personnes armées d'épuisettes et de tamis sont dans l'eau à la recherche de ces dents de requins. Nous croisons deux dames qui nous montrent leur trésor, cela ressemble à une étoile à 3 branches de couleur noire. Je n'aurais jamais ramassé cela comme étant une dent de requins.

Cette plage est un vrai contraste avec la plage précédente, le sable est noir, elle n'est pas très large et bordée de palmiers et autres arbres.

• • •


Nous reprenons la route direction Labelle, une petite ville au centre de la Floride, une nuit étape avant de traverser les Everglades et descendre sur les Keys.



Nous aurons le plaisir d'assister à un superbe coucher de soleil.

11

Après une bonne nuit, ce matin c'est réveil avec la pluie. La météo annonce deux jours de mauvais temps. Décidément ce n'est pas le temps que nous attendions pour la Floride. Heureusement il fait presque 24 degrés c'est au moins une température agréable.

Didier souhaitait des grandes lignes droites, ce matin il est gâté, tout droit et pas grand monde. Par contre la police est bien présente.

Comme c'est drôle aux Etats-Unis ils ont des panneaux pour tous les animaux qui peuvent traverser la route. Ici nous avons un panneau pour la panthère de Floride.

Sur la route on découvre le plus petit bureau de poste des Etats-Unis à Ochopee. Il est même encore en activité, on peut voir les horaires d'ouvertures sur le côté de la porte.

Un premier arrêt dans la Big Cypress National Preserve (ce parc touche les Everglades). Lors de cette petite halte nous avons la chance d'admirer de nombreux oiseaux dans leurs habitats naturels.



Nous empruntons la fameuse Loop Scenic Road (une route de 24 miles) qui devrait nous permettre de voir des alligators. Nous ne sommes pas dans les Everglades mais vraiment tout à côté. C'est une route en terre qui traverse des étendues de marécages.



J'ai tellement envie de voir un alligator que je crois voir 2 yeux dans le sous-bois qui sortent juste de l'eau. Eh bien c'est vraiment mon tout premier.

Le long de cette route nous allons pouvoir admirer plusieurs spécimens, de la maman avec ses bébés, de tous petits sur des branches et un majestueux. On passe presque 2 heures pour faire la traversée et chercher les petites bêtes.

De grosses averses viennent perturbées notre planning de la journée, nous filerons directement sur Key Largo pour une nuit avant la descente sur Key West.



Malgré la pluie incessante on se motive pour quitter la chambre et aller diner au Tiki Bar juste à côté de l'hôtel.



Malheureusement ils ont décidé de fermer et nous rentrons donc le ventre creux nous coucher. On se contentera d'une compote et d'un verre d'eau (ce n'est pas ce soir que l'on va exploser le budget repas 😉)

12

De pire en pire, ce matin le parking est complètement inondé.

Le moral n'est pas terrible, il pleut des seaux, on a de l'eau au dessus des chaussures pour aller au petit-déjeuner. Didier range les valises, je regarde une dernière fois par la fenêtre de notre chambre et je suis sans voix, tout un banc de dauphins vient s'amuser dans la petite crique juste en face de notre chambre.

Pas de changement de temps, il pleut toujours. Impossible de faire les arrêts point photos prévus le long de la route des keys. On ne voit rien à plus de 20 mètres. On verra sur la route du retour.

On a prévu un arrêt au Turtle Hospital de Marathon, une visite de 90 minutes qui nous explique le fonctionnement de cet hôpital (compliqué de comprendre toutes les explications si vous ne parlez pas très bien anglais). Nous avons fait la visite pour soutenir le travail de cet hôpital qui prend soin de la santé des tortues qui parfois arrivent très abimées (différentes tumeurs dues à la pollution, carapaces découpées par les hélices des bateaux,... ). Certaines ne pourront jamais retrouver leur habitat naturel car elles ne survivraient pas. En 2021, ils ont recueilli une centaine de tortues et en ont relaché plus de 70. Une des tortues nommée Briana est un peu spéciale pour le centre. Ils ont essayé de la relacher plusieurs fois mais elle revient toujours.

On reprend notre route direction Key West, nous abandonnons l'idée de nous arrêter sur la route, il pleut vraiment trop. Arrivés à notre hôtel, miracle, le soleil montre enfin son visage. Nous aurons de la chance pour le reste de la journée.

Notre hôtel situé à deux pas de la fameuse Duval Street est magnifique. Il y a même un Happy Hour tous les jours de 17 à 19 heures, boissons locales et petits fours offerts.

13


Après les derniers jours où nous avons fait pas mal de kilomètres nous posons nos valises trois nuits dans la ville de Key West. Notre hôtel bien que situé à l'angle de Truman Avenue et Duval Street est très calme. Au réveil après une bonne nuit de repos direction le petit déjeuner autour de la piscine, il fait déjà 25 degrés et je pense presque 70 à 80% d'humidité.

Orchid Key Inn - Petit-Déjeuner au bord de la piscine 

The Southernmost point

Comme nous l'avions lu sur internet ce lieu hyper touristique nécessite de faire la queue pour pouvoir se prendre en photo. On patiente tranquillement 15-20 minutes.

The Butterfly Museum

Key West Light House

On continue notre découverte de Key West par le phare. Ce bâtiment ne se trouve pas au bord de l'eau, il est même dans la ville. 88 marches sur un étroit escalier métallique en colimaçon permet d'atteindre le sommet et d'avoir une vue à 360° sur la ville.

Pause Repas et Après-midi Piscine

Il est passé midi et notre estomac se rappelle à notre bon souvenir, un petit sandwich sera le bienvenu. Et pour se désaltérer quoi de mieux qu'une petite "frozen margarita".

Cet après-midi c'est repos dans la piscine, on se fait même de nouveaux copains.

Hemingway House

On continue notre découverte de la ville avec la visite de la maison d'Hemingway. Cet écrivain américain a vécu près de 12 années dans cette demeure. C'est ici qu'il a reçu en cadeau un chat à six doigts nommé Snow White, des descendants de ce dernier vivent encore dans la maison aujourd'hui reconvertie en musée.

C'est une belle maison avec piscine et grand jardin. Une petite annectdote concernant la piscine, la femme d'Hemingway la fit construire pour une somme astronomique, en apprenant cela l'écrivain tendit à sa femme une pièce en lui disant prend mon dernier penny. Elle prit cette pièce et l'inscrustat dans un pilier du jardin. En représaille Hemingway lui offrit un urinoir, ce dernier fut transformé en abreuvoir pour les chats.

Truman House


Le président Truman séjourna plus de 175 jours tout au long de sa vie dans cette maison. Il trouvait Key West très reposant, les gens ne l'agressaient pas dans la rue pour obtenir des autographes. Cette partie de l'histoire des Etats-Unis doit être intéressante pour les américains mais pour nous j'ai trouvé que c'était attrape touristes. La limousine du président n'était pas présente dans les jardins. On ne peut prendre aucune photos à l'intérieur de la maison. En résumé une activité décevante pour le prix.

Décorations Thanksgiving et Noël

• • •

Promenade dans les rues de la ville

Plage et Coucher de soleil à Fort Zachary

• • •

Coucher de soleil à Mallory Square

US 1 - Mile 0 marker

Aux Etats-Unis, les routes principales ou Highway sont dans la majeur partie numérotées selon le principe suivant : les routes impaires vont du Nord au Sud, les routes paires vont de l'Est à l'Ouest.

Par exemple c'est pour cela que le début de la route 66 se trouve à Chicago et la fin à Los Angeles (et pas l'inverse).

La numéro 1 est donc la première route Nord-Sud, elle est située le plus à l'Est des Etats-Unis, on trouve le panneau de fin de cette route dans Key West.

14

La route des Keys

Trois jours se sont écoulés depuis notre arrivée à Key West, il est temps de reprendre la route direction Miami. C'est sous un soleil radieux que nous pouvons enfin découvrir cette superbe route. C'est Thanksgiving, les américains sont en congés, il nous est impossible de rentrer dans le parc de Bahia Honda tellement il y a du monde. Quelques arrêts photos sur la route et nous voilà à la fin de notre roadtrip.

• • •

Restitution de notre fidèle destrier

Après plus de 1500 miles sans aucun péage, il est temps de restituer notre voiture. Nous ne garderons pas de véhicule pour les quatres derniers jours sur Miami Beach, entre le prix de la location supplémentaire et le prix des parkings économisés on pourra largement se déplacer en taxis, uber ou lyft. Bien que Didier fut déçu à notre arrivée de ne pas avoir une voiture de marque américaine, il a tout de même apprécié le V8, le confort et l'espace de ce gros SUV.


Nissan Armada V8  - modèle 2020 

Ce SUV Full Size est un beau bébé de 2688kg. et d'une longueur de 5.31m

Pour pouvoir le bouger de façon convenable il fallait bien un V8 de 5.6l. de cylindrée développant 390cv. pour une petite consommation d'environ 15l./100km

C'est le cœur lourd que nous rendons notre véhicule, on sait que la fin des vacances approche. On va profiter de nos derniers jours pour découvrir Miami, en route pour Ocean Drive célèbre rue où se trouve notre hôtel.

Leslie Hotel - Ocean Drive 
15

Art deco & Miami

Le quartier de South Beach et la fameuse rue Ocean Drive sont connus pour leurs immeubles art déco.

Ce quartier est également nommé "Art Deco Historic District".

L'Art Déco est un mouvement artistique qui a émergé dans les années 1920 et qui a atteint son apogée pendant la Grande Dépression, lorsque les Américains se sont intéressés à cette architecture afin de reconstruire la pointe de Miami Beach détruite par un ouragan en 1926.

Les bâtiments de style Art Déco se caractérisent principalement par une géométrie élémentaire (cubes, sphères et lignes droites) avec une grande abondance ornementale.

Les sols en terrazzo, les moulures de plafond, les couleurs tropicales et pastel, les rayures parallèles, et surtout, les enseignes aux néons lumineux, sont quelques-uns des éléments les plus importants du style Art Déco


L'art déco a rayonné jusqu'à la crise de 1974 qui assurait au quartier une démolition certaine. C'était sans compter sur le ténacité de Barbara Capitman, militante communautaire et auteure qui a dirigé les efforts pour préserver le quartier historique art déco de Miami Beach et a aidé à créer la Miami Design Preservation League. Les bâtiments sont maintenant en partie grâce à elle classés "monuments historiques".



Le Gianni's at Versace Mansion

Casa Casuarina a été construite en 1930 par Alden Freeman. La propriété avait un total de 24 appartements. Freeman vivait dans l'appartement du dernier étage. Les 23 appartements restants du bâtiment étaient disponibles à la location et pour loger de nombreux amis de Freeman en visite à Miami Beach. Suite au décès d'Alden Freeman le 29 décembre 1937 la maison a été vendue à Jacque Amsterdam pour 100 000 $, qui a continué à gérer la maison en tant que complexe d'appartements qu'il a nommé le "Palais d'Amsterdam". Les chambres étaient louées 600 $/mois en hiver et 30 $/mois en été. Pendant une courte période dans les années 1980, la maison s'appelait Christopher Columbus Apartments.

En 1992, alors qu'il était en vacances avec sa famille à Miami Beach, Versace s'est promené sur Ocean Drive et est tombé amoureux de l'architecture espagnole unique de la propriété. Versace a acheté la maison originale construite par Freeman pour 2,95 millions de dollars et le terrain voisin, un vieil hôtel art déco appelé l'hôtel Revere. Bien que ce quartier ait été inscrit au registre national des lieux historiques en 1979 et malgré une forte opposition de la Miami Design Preservation League, Versace a acheté l'hôtel Revere voisin pour 3,7 millions de dollars afin de le démolir et d'y installer le jardin, la piscine et l'aile Sud (pour la modique somme de 32 millions de dollars). Les rénovations ont duré près de 3 ans et le 15 juillet 1997, Versace a été tué sur le perron de la maison lors de sa promenade matinale habituelle depuis le News Cafe.

La maison est restée vide pendant environ 3 ans et en septembre 2000, sa soeur Donatella a finalement vendu la propriété à Peter Loftin, un magnat des télécommunications de Raleigh, en Caroline du Nord, pour 19 millions de dollars. En septembre 2013, une entreprise de Floride liée à Jordache Enterprises a acheté le manoir aux enchères avec une enchère gagnante de 41,5 millions de dollars.

C'est dans cette villa que se trouve le Gianni's. Avec une atmosphère étonnante cet endroit rivalise avec les meilleurs endroits du monde pour dîner. Dans la salle à manger chargée d'histoire, Gianni's offre une expérience luxueuse unique et merveilleuse.

• • •

La plage & Les cabanes de sauveteurs

Ce sont des icônes de Miami Beach : les cabanes de sauveteurs (« ocean rescue lifeguard towers » en anglais). Sur un total de 10 km, une trentaine s’étale le long de la plage.

Hautes en couleur, toutes plus design les unes que les autres, elles contribuent à l'esthétique Art Déco qui caractérise si bien Miami Beach. Elles sont relativement récentes : les anciennes ayant été détruites par l’ouragan Andrew, en 1992. De nouvelles les ont remplacées en 1995, après le lancement d’un appel d’offres fait aux artistes et architectes.

Promenade aux alentours

Le "Salon de l'auto" de Ocean Drive

A toute heure du jour et de la nuit on peut voir défiler de nombreuses voitures.


16

Le Street Art ou Art de la rue est un courant artistique qui s'affirme à la fin du 20ème siècle. C'est un art engagé et souvent porteur de messages.

Wynwood, plus de 60 blocs (presque 2km2) 


Wynwood est un quartier immanquable lors d'un séjour à Miami. New York , Los Angeles et même Las Vegas possèdent leurs quartiers dédiés au Street Art et Miami n'échappe pas à la règle.

Ce quartier situé au nord de Miami est devenu LE quartier tendance, mais surtout un véritable musée à ciel ouvert. Les meilleurs graffeurs du monde viennent laisser leurs empreintes sur ses murs.

Il y a encore 15 ans Wynwood était un véritable no man’s land où aucun touriste ne mettait les pieds. Cet ancien quartier abritait surtout des hangars délabrés, entrepôts désaffectés, repères de drogués et dealers.

C'est au début des années 2000 grâce au promoteur immobilier et mécène des arts Tony Goldman que Wynwood change d'image.

Wynwood Walls est le cœur du quartier, transformé en un musée payant.

Toutes les fresques ne sont pas concentrées qu'à Wynwood Walls. En effet, on trouve plein d'autres œuvres disséminées dans les rues tout autour. Les murs sont repeints régulièrement en blanc avant d'accueillir des nouveaux projets validés par la Wynwood Arts District Association (WADA).

Atomik est un artiste de rue américain basé à Miami. Il est surtout connu pour son personnage orange emblématique qui est apparu en réponse à la démolition du Miami Orange Bowl (c'était un stade de football américain de plus de 70000 places inauguré en 1937 et détruit en 2008).

Atomik Oranges 


Une des œuvres "La Boom Box" est la fresque la plus vue de ce quartier. En effet, située juste au bord de l'autoroute I-95 elle est admirée par de nombreux conducteurs bloqués dans les bouchons qui se plaisent à voir les changements réguliers.

Ce quartier est aujourd'hui en plein essor, de nombreux restaurants et autres magasins s'installent. Les habitations envahissent également ce lieu.

17

En fin de journée, direction la marina en face de l'hôtel Alexander où nous retrouvons notre capitaine pour une croisière de trois heures au coucher du soleil.

Star Island, Palm Island, Hibiscus Island, îles artificielles de la baie de Biscayne sont connues pour accueillir les magnifiques maisons des milliardaires et célébrités du sport et du show-business.

Le port de croisière de Miami est considéré comme le plus grand port de croisière de la planète. Son quai de près de 3 kilomètres de long peut accueillir jusqu'à 7 paquebots en même temps.

Nous quittons la baie de Biscayne pour découvrir le quartier d'affaire de Miami depuis la Miami River.

C'est à la nuit tombée que nous rentrerons après avoir eu une vue imprenable sur la skyline de Miami.

18

Little Havanna

C'est le quartier cubain de Miami.

Les Cubains représentent aujourd'hui plus d'un million de personnes sur Miami. Ils sont intégrés et gèrent même de très grosses fortunes. Ils ont une influence importante sur la politique de cet état.

L'immigration cubaine vers Miami

L’exil doré (1959-1961) est composé, dans une très forte proportion, de la bourgeoisie blanche et de 40 % des élites dirigeantes de l’île en désaccord avec les projets de la Révolution ou le monopole du pouvoir par les leaders du mouvement du 26 de Julio. Plus de 36 % des exilés possédaient un baccalauréat alors que seulement 4 % de la population de l’île atteignaient ce niveau d’étude. Les États-Unis ont accueilli à bras ouvert ces nouveaux arrivants cubains à Miami, car ils possédaient des fonds et un capital social.

En avril 1961, l’échec de l’invasion de la baie des Cochons (playa Girón ou Pigs Bay) fut lourd de conséquences pour les Cubains présents à Miami. À la fin de l’année 1962, les États-Unis dénombraient 210 000 réfugiés arrivés depuis 1959 et les nouveaux exilés transformèrent l’exil doré en un exil tout court. Les Cubains, qui entrèrent aux États-Unis durant l’année 1962, étaient essentiellement issus de la classe moyenne. Le changement réel de la composition sociale des Cubains arrivant en Floride et de la politique des États-Unis à leur égard débuta le 21 avril 1980, avec l’ouverture du port de Mariel. Jusqu’à la fermeture du port le 26 septembre, plus d’un pour cent de la population cubaine a quitté l’île pour les États-Unis. Entre 10 % et 40 % de ces "Marielitos" étaient des personnes contraintes au départ par Fidel Castro (des grands délinquants, des malades psychiatriques, des prisonniers pour peine grave).

Les réfugiés étaient pris en charge au Tower Theater où ils trouvaient de quoi dormir et se nourrir en attendant de trouver travail et logement. A côté de cet édifice aujourd'hui reconverti en cinéma avant-gardiste se trouve le Park Domino où les cubains se retrouvent pour des parties endiablées de dominos.


Le Domino Cubain : contient des briques allant du double 0 au double 9




Les coqs de Little Havana

Ces grands et beaux coqs multicolores que vous ne pourrez pas rater sur Calle Ocho sont en fait des sculptures de l'artiste cubain exilé Tony Lopez. Ces coqs sont devenus emblématiques de Little Havana et ils évoquent les exilés Cubains de Miami en général. Pourquoi des coqs ? Ces animaux sont très présents dans la culture caribéenne : combats de coqs, vaudou, nourriture… et un clin d'œil à la personnalité fière et résignée des Cubains. C'est également un hommage du sculpteur à son coq domestique auquel il était très attaché.

Les étoiles de la Calle Ocho

Cette rue est aussi réputée pour les étoiles commémorant les artistes.

Clubs cubain

Si vous souhaitez sortir le soir dans une ambiance cubaine, vous pouvez vous rendre au Ball & Chain. De nombreux artistes de jazz ou autres se sont produit dans cet établissement. On venait pour boire mais aussi pour danser, on le faisait souvent en couple avec les enfants en début d'après-midi, d'où le nom du club "la Chaine et le boulet".

Balade dans les rues de Little Havana

Dans les rues du quartier il y a encore des fabriques de cigares, des vendeurs de chemises et chapeaux cubains. De nombreuses fresques et voitures de l'âge d'or de Cuba sont aussi présentes.

Petit conseil, faire la visite de Little Havana dans l'après-midi quand les bars et commerces sont ouverts.

Brickell - Le centre financier de la ville de Miami

Brickell est créé au milieu des années 1800 par les premiers pionniers. Il prend peu à peu de l'importance. Mary Brickell — la veuve de William Brickell, l'un des fondateurs de Miami — y construit de somptueuses demeures le long de ce qui va prendre le nom de Brickell Avenue. Le quartier devient ainsi, dans les années 1900, le Millionnaire Row (l'alignement de millionnaires). Dans les années 1970, des tours de bureaux, des hôtels et des appartements commencent à remplacer les demeures historiques. Aujourd'hui, Brickell s'étend au nord jusqu'à Downtown, le quartier historique de Miami, et s'impose comme l'un des plus grands districts financiers des États-Unis.

 Livraison autonome dans les rues de Miami

Downtown Miami - Le quartier des affaires

C'est le quartier d'affaires de la ville de Miami, le plus important de l'État de Floride et le troisième en importance aux États-Unis derrière ceux de New York et Chicago.

19

Dernier jour de nos vacances, notre vol part ce soir, nous en profitons pour visiter Little Haïti, Buena Vista et Miami Design District.

Little Haïti

Dans les années 1960 sous la dictature des présidents Duvalier (père et fils), de nombreux Haïtiens fuirent et émigrèrent vers le Canada (notamment au Québec) et aux États-Unis (principalement à New York et à Miami). Dans les années 1970, le quartier de Lemon City devint avec le temps le lieu de résidence de la communauté haïtienne. Le quartier se francisa et prit le nom de Little Haiti. C'est un des quartiers les plus pauvres de Miami. La criminalité y est importante en raison de la présence de gangs et de réseaux mafieux.

Buena Vista

C'est principalement un quartier résidentiel avec des maisons familiales historiques datant des années 20.

Design District

Design District est connu pour son architecture moderne et élégante, ses magasins de décoration d'intérieur haut de gamme et ses galeries d'art. Les boutiques de mode et de joaillerie de luxe, les cafés et les restaurants de chefs de renom attirent une foule aisée.

20

Il est 22 heures notre avion quitte le sol américain. Après 18 jours passés en Floride on rentre à la maison.

Ce fut un magnifique voyage avec de jolies découvertes. Nous n'aurions pas autant apprécié Miami sans les visites guidées des différents quartiers, Johan et Frank ont été formidables. Key West avec son ambiance proche des Caraïbes était tout simplement géniale. Les Springs avec leur magnifique couleur sont un des meilleurs souvenirs des vacances. Les plages de la côte Ouest étaient vraiment sublimes.

Mais, malgré tout, certains aspects ne nous ont pas emballé.

  • le climat du nord de la Floride qui n'était pas très chaud (10° le matin)
  • les routes qui sont souvent bondées et la conduite "énervée" des Floridiens
  • l'absence de grands espaces (comme dans le Wyoming par exemple)

Ce road trip nous aura permis de découvrir un nouvel état, mais il ne restera pas dans nos mémoires comme notre préféré. Tout cela pour dire que la Floride c'est joli mais je ne pense pas que nous y retournerons.