Du 9 au 26 juillet 2018
18 jours
Partager ce carnet de voyage
9
juil

Départ de Triquerville à 9h.

Nous faisons étape à midi à Reims. Visite de la cathédrale et petit pique-nique sur le parvis.

Cathédrale où Clovis fût baptisé Roi des Francs 
• • •

Arrivée en Allemagne en début d'après-midi.

• • •

Petite halte à Saarbrücken dans le même Biergarten qu'il y a 15 ans.

• • •

Distance entre Saarbrücken et Kaiserslautern effectuée rapidement ....

Turkische Pizza à Kaiserslautern 

Grosse journée de conduite pour Matthieu aujourd'hui alors dodo pas trop tard.

Bonne nuit 😀

10
juil

Nüremberg était " la ville des congrès du Parti Nazi " durant le IIIième Reich. L'aile nord inachevée de l'ancien site des congrès du Parti Nazi, créée par les nationaux-socialistes pour accueillir 50 000 personnes, est aujourd'hui occupée par le centre de documentation sur le site des congrès du Parti Nazi.

L'exposition permanente " Fascination et Terreur " explique les causes, le contexte et les conséquences de la tyrannie nationale-socialiste dans une zone d'exposition de 1300 m².



15h : en route pour la République Tchèque.

• • •

Nous faisons une halte à Plzen.

Il y a 15 ans nous avions dormi à Pension City (Suzanne n'était encore qu'un petit haricot ...)

Gwladys a pu cette fois goûter la Pilsner Urquell. Les filles ont dégusté un délicieux Cheesecake.  
• • •

19h, nous voilà enfin à PRAGUE. Nous découvrons l'appartement et filons en bus en centre-ville pour aller regarder la 1/2 finale de la coupe du monde de foot (France / Belgique ) dans un pub.

Philomène adore être dans l'accordéon du bus
On va en finale , on va en finale !!!! 
• • •

Pour terminer la journée, petite promenade en ville jusqu'au Pont Charles.

Les filles sont émerveillées.

A demain pour une visite plus complète de la ville.

11
juil
11
juil
Publié le 11 décembre 2018

Nous étions assez fatigués de notre journée d'hier alors ce matin c'est tranquille....

Départ de l'appartement vers 11h. En route pour le château de Prague.

Nous prenons le tramway puis le métro.

Station Ruska


Les escalators de la station Namesti Miru (place de la Paix) sont impressionnants  


• • •

Nous arrivons au Château et assistons par hasard à la relève de la garde.


• • •

Nous assistons également au couronnement de Philomène.

• • •

Pas de chance, il commence à sacrément pleuvoir. Nous rentrons à l'appartement en tramway pour manger et nous reposer.

Cet après-midi nous allons au Centrum Chodov : immense centre commercial de plus de 260 boutiques. Imaginez l'état de fébrilité de Suzanne ....

• • •

Ensuite petit tour en ville pour manger ces délicieux "TRDLOS" : pâtisseries praguoises composées d'un cornet en pâte feuilletée, cuit à la broche et garni de glace/ chocolat / fruits / chantilly .... Un DELICE.

• • •

Pour terminer la journée nous allons sur le pont Charles pour le découvrir de jour.

Philomène touche la statue de St Népomucène. Il paraîtrait que la chance commence à sourire lorsque l'on touche le petit personnage situé sur le relief de bronze du socle.

• • •

Ce soir nous prenons le repas à l'appartement et Philomène découvre les sucettes/sifflets que nous avions enfants.

12
juil
12
juil
Publié le 11 décembre 2018

Nous commençons la journée par le musée LEGO. On peut y acheter le Faucon Millénium pour la modique somme de 6000 Euros.

On dirait que la malédiction de la Taupe sévit aussi ici 
• • •

Pique-nique sur la place de la Vieille Ville


• • •

Dégustation d'une bière brune brassée à Prague. Hummmmm ! Un petit air de GUINNESS


• • •

Nous terminons la journée par la visite du musée du Communisme

Jusqu'en 1989, apprentissage du Russe obligatoire et dans les magasins le choix n'était pas délirant !


• • •

Notre appartement se trouve au 3ième étage.



13
juil
13
juil

Nous quittons notre superbe appartement de Prague pour nous diriger vers la Pologne.

Après 3h de route nous pique-niquons à Olomouc. Jolie petite ville à l'architecture art déco.

Au centre de la ville s'élève une colonne classée au patrimoine mondial de l'Unesco.

• • •

Dans un coin de la place une horloge astronomique détruite pendant la guerre 39/45. Celle - ci fut reconstruite avec les symboles du communisme (travailleurs / famille / industrie /sport) en lieu et place des saints !!!

• • •

Puis nous partons à la recherche d'un camping indiqué sur la carte Michelin. Direction Lucina.

Il devait y avoir un lac et une piscine ... Bon bah ! Il y avait une sorte de lac à cailloux, pas de piscine et des (euh ... 2) douches à jetons ...

• • •

Super panneau à l'entrée du camping

Eau 22°C Douches 27°C Bière 7°C
• • •

1ière nuit de camping, les filles sont quand même contentes dorment bien.

14
juil
14
juil

Nous n'avions pas tellement envie de rester dans notre super camping de Lucina ...

En route pour la Pologne. Nous décidons de nous arrêter à Oswiecim.

En 1940 l'Allemagne annexa une partie de la Pologne et germanisait les noms des villes. Oswiecim devint Auschwitz.

1,3 million de personnes trouvèrent la mort dans le camp d'Auschwitz /Birkenau, dont 1,1 million de juifs. Il fut le seul camp de concentration et d'extermination.

Tristement célèbre entrée de Birkenau
• • •

Nous retenons surtout de cette visite l'incroyable recherche d'efficacité et d'industrialisation des mises à mort.

Entre 5000 et 8000 personnes étaient tuées et brûlées chaque jour.


La visite dure environ 3h30.

• • •

Après cette journée "éprouvante" nous avions envie de trouver un camping sympa.

Chose faite à Cracovie. Il y a même le WIFI. Nous prévoyons d'y rester 2 nuits.

Demain visite de Cracovie et finale du Mondial de Foot.


Philomène aux sardines 
• • •

Le seul problème dans ce camping : les moustiques !

15
juil
15
juil
Publié le 11 décembre 2018

Avant de flâner dans Cracovie, Philomène a compris l'utilité d'une machine à laver !

• • •

En route pour Cracovie dans un bus avec chauffeur d'époque.


• • •

Visite de la ville à bord d'une petite voiture électrique avec chauffeur et commentaires en français.

Visite de Kazimiej, ghetto juif et de l'usine d'Oskar Schindler.

Chaque chaise sur la place représente 1000 juifs tués pendant la Shoah (il y a 65 chaises)


• • •
Repas dans un resto branchouille dans bâtiment d'époque. Inscriptions en hébreu sur les murs. 


• • •

A 17h nous sommes devant un grand écran dans un bar. Nous n'allions quand même pas rater le match.

1 but = 1 bière


• • •

4-2 : CHAMPIONS DU MONDE !


16
juil

Nous avions prévu de partir de Pologne et de rester un peu en Slovaquie mais la météo n'est pas géniale donc nous rejoignons directement Budapest en 1 journée.

Campagne Slovaque 


• • •

Et hop ! 2 frontières en 1 jour.


• • •

Nous arrivons dans un camping en banlieue de Budapest. L'accueil du camping se trouve dans une ancienne station de tramway.

La propriétaire parle très bien français. Elle nous offre un verre de bienvenue.

Nous dînons sur place. Soupe hongroise, goulash et crêpes. ... Excellent ! 


17
juil
17
juil
Publié le 11 décembre 2018

Découverte de Budapest.

Le Parlement : vaste bâtiment, inauguré au début du xxe siècle, situé sur la rive orientale du Danube.

Depuis 1902, il est le siège de l'Assemblée nationale de Hongrie et héberge à ce titre les services parlementaires. Cet édifice, dont les volumes s'organisent autour du dôme central, possède une façade néo-gothique. En 2010, il s'agit encore du plus grand bâtiment de Hongrie et d'un des plus grands parlements d'Europe avec 18 000 m².

Le Parlement 
• • •

Eglise St Mathias : un des principaux sanctuaires catholiques de Budapest.

Elle servit de cadre aux cérémonies du couronnement de plusieurs souverains hongrois et doit son appellation populaire à l'un d'entre eux, Mátyás Hunyadi, dit Mathias Corvin (1458-1490).

Transformée en mosquée durant l'occupation ottomane, elle souffre des combats pour la libération de Buda et est reconstruite à plusieurs reprises depuis lors.

• • •

Le Pont des chaînes est un pont suspendu qui enjambe le Danube.

Sa construction a commencé en 1839 pour se terminer en 1849.

Il possède un tablier long de 360 mètres supporté par deux tours, un exploit technique pour l'époque. Il fut le premier pont permanent qui relia Buda à Pest.

Il est l'emblème de Budapest.


• • •

Les thermes Széchenyi : ce sont les thermes principaux de Budapest. Comptant parmi les plus grands établissements thermaux d'Europe, l’eau y est composée de calcium, de magnésium, d’hydrocarbonate, de sodium et de sulfate. Il y a de nombreux bassins, dont la température s’échelonne entre seize et quarante degrés.


18
juil
18
juil
Publié le 11 décembre 2018

Cimetière national de Budapest (sorte de Père Lachaise hongrois).

• • •

Comme depuis le début du voyage nous ne nous déplaçons dans les villes qu'en transports en commun.

• • •

Emplettes pour le pique-nique au grand marché couvert de Vásárcsarnok.

• • •

Dessert dans un salon de thé à la déco art nouveau.

Pâtisseries à tomber par terre.

On se croirait dans le film Gatsby le Magnifique 
• • •

Visite de l'île Marguerite située au centre-nord de Budapest. Elle est composée d'espaces verts et est considérée comme le « poumon » de Budapest par ses habitants.

Toutes les heures pendant 15 min une fontaine musicale s'anime. (Les thèmes varient : Disney / rock & roll, ...)


• • •

L'île qui fait 2.5km de long peut être parcourue en vélo, Rosalie, voiture électrique ...

Gwladys a choisi voiture électrique. Fallait pas ...

Grand moment quand une bourrasque de vent a fait tomber une grosse branche devant notre voiture et que la conductrice a failli rouler dessus tellement elle riait !!!!

• • •

Bâtiment typique du centre ville

19
juil
19
juil
Publié le 11 décembre 2018

En route pour la Slovénie. Halte obligatoire au supermarché.

• • •

Pique-nique à l'ombre

• • •

Arrivée à Maribor. Philomène fait de la luge d'été. Montée en télésiège et descente à fond la caisse.


20
juil
20
juil

Nous partons de Maribor dans l'idée d'aller se baigner au lac de Bled (sorte de Deauville de Slovène, les photos sont dans tous les guides touristiques). Nous décidons de ne pas prendre l'autoroute afin de ne pas passer par l'Autriche (et payer une nouvelle vignette).

20 km après notre départ, plus de signal GPS ... Gwladys fait co-pilote à la carte mais la carte n'est pas assez détaillée et nous nous retrouvons à passer un col par une vraie piste !

50 km de pistes 
Philomène n'était pas forcément très rassurée 
• • •

Au milieu du col nous rencontrons un Slovène et lui demandons notre route.

Il nous met sur le chemin et nous emmène à un point de vue magnifique. Nous y faisons pique-nique.

• • •

Nous sommes au cœur des Alpes slovènes

• • •

Arrivés à Bled ... Bouchon et camping à 85 euros la nuit. De plus il pleut des cordes. Réfléchissons ! Aller directement à Ljubljana ? Oui mais le camping est également très cher et il pleut toujours.

Vite Booking.com. Nous trouvons un chalet en haut des pistes de ski pour 60 euros.

Il faut passer une barrière qui n'est ouverte que par le centre de contrôle de la station. Nous prenons une piste et arrivons à notre chalet.

• • •

Nous sommes accueillis par la famille. C'est la 1ière fois que le gîte est loué. Les travaux sont à peine terminés. En signe de bienvenue : gâteaux maison et schnaps maison ! C'est fort.

21
juil
21
juil
Publié le 11 décembre 2018

Nous descendons de notre montagne pour aller visiter Ljubljana.

Sur qui tombons-nous dans la 1ière rue ? Les illuminés Hare Krishna ! On les avait déjà vus à Vilnius, eh bien ! Les revoilà.

• • •

Nous continuons notre visite et avons la chance d'écouter un super groupe de musiciens : chansons techno aux cuivres et batterie. Spectacle génial.

• • •

Nous avons ensuite déambulé dans les rues du centre historique.

Ici le Pont des Dragons : le symbole de la ville, le dragon, provient de la légende grecque de Jason et les Argonautes qui auraient combattu un monstre dans un marais à proximité de Ljubljana en tentant de rentrer chez eux après avoir volé la célèbre toison d'or.

Dans la région, certaines personnes ont donné au pont le surnom de « Belle-mère » en référence aux dragons effrayants.

• • •

Un autre pont, avec des cadenas celui-ci.

• • •

Nous sommes ensuite montés en funiculaire jusqu'au château.

• • •

A notre retour, la propriétaire de l'appartement (Neza) nous avait laissé sur le pas de la porte des fruits, de la confiture et du pain maison : 😀

22
juil
22
juil

Nous quittons notre petit nid d'aigle pour chercher le soleil de l'Italie.


• • •

Nous avions raison, il fait 30°C en Italie


• • •

Pique-nique dans la verdure.

Euh ... Non : sur une aire d'autoroute bien cracra. Nous sommes loin de la Dolce Vita pour l'instant !! 
• • •

1ières impressions effacées, nous arrivons comme des fleurs dans la lagune en face de Venise.

Super camping et avec piscine pour les filles.

Changement radical d'ambiance avec nos 2 nuits précédentes.

• • •

Dans la soirée, nous voulions aller place St Marc mais comme depuis le début de nos vacances, dès que nous arrivons quelque part, l'orage gronde et il se met à pleuvoir, nous hésitons.

Nous sortons du camping et bingo : ciel noir et éclairs au-dessus de Venise.

Pas grave, on change nos plans et décidons de déguster pâtes et pizzas italiennes.

Nous ne sommes pas déçus.

23
juil
23
juil
Publié le 11 décembre 2018

Ça y est nous n'avons jamais été aussi près de Venise ... Nous prenons le ferry à Punta Sabbioni (lagune en face de Venise)

Il y a du monde quand même ... Nous avons un peu peur de la densité de touristes dans la ville.

• • •

Après 40 min de traversée nous y voilà.

• • •

Le Pont des Soupirs : il relie les anciennes prisons aux cellules d'interrogatoires du palais des Doges.

Le nom pont des Soupirs suggère le soupir exprimé par les prisonniers conduits devant les juges, lors de leur dernier regard porté sur Venise. C'était donc la dernière image de la liberté pour ceux qui allaient finir leurs jours en prison.

• • •

La Basilique Saint Marc : attente interminable pour la visiter, tant pis on n'y va pas.

• • •

L’horloge de la tour de l'horloge : un mécanisme complexe (qui se visite) permet d’indiquer l’heure, le signe du zodiaque du moment, la position du soleil, les saisons et les phases de la Lune.

Pourquoi tant d’informations ? les vénitiens étaient un peuple de marins.

En conséquence, ces indications permettaient à chacun, navigateurs de commerce ou pêcheurs, de prévoir le moment le plus favorable à ses activités.

• • •

Pont du Rialto

Petit rafraîchissement en terrasse. Il fait plus de 30°C ! Nous pensions nous faire assassiner sur les prix mais sommes agréablement surpris. 12 euros pour 3 cocas et 1 jus d'ananas ...

• • •

Voici une ambulance et un bateau-poubelle


• • •

Grâce au réseau de Vaporettos, nous pouvons admirer les palais qui bordent le grand canal.

• • •

Les filles ne résistent pas à l'achat d'un sweat à capuche.

Demain nous allons nous baigner dans la mer Adriatique puis allons visiter l'île de Burano.

24
juil
24
juil
Publié le 11 décembre 2018

Ce matin, petite baignade dans le Golfe de Venise. Eau transparente à 25 °C et avec peu de monde. Que rêver de mieux ?

• • •

Puis petite pause rafraîchissante à la piscine du camping

• • •

L'après-midi nous prenons un ferry jusqu'à l'île de Burano (ancienne île de pêcheurs aux maisons colorées).

• • •

Comme beaucoup de monuments de Venise, son campanile penche sérieusement ...

• • •

Achats de pâtisseries typique de Venise : des essi.

• • •

Puis dernier passage à Venise. Nous voulions revoir la cité avec un "autre" soleil. Les couleurs sont encore plus belles.

• • •

Nombre de piqûres de moustiques : à votre avis qui gagne ?

• • •

😣😣 dernière pizza ... Demain nous partons et entamons le retour.

25
juil
25
juil
Publié le 11 décembre 2018

Dernier petit dej' en Italie 😢😢😢

• • •

Dernier souvenir d'Italie #Trid !!!!

• • •

Tunnel du Mont Blanc (45 € les 11 km)

• • •

Retour en France.


Ce soir nous dormons chez Laurent et Sandra à Aviernoz.

Les paysages sont magnifiques.

Par contre 1 heure après notre arrivée .... Il pleut.

Non, non, c'est pas notre faute.

26
juil
26
juil
Publié le 11 décembre 2018

Merci Sandra et Laurent et à bientôt en Normandie peut-être ?

• • •
4723 km en 18 jours