À propos

Voyageurs réguliers, au minimum 1 fois par an, toujours en circuit organisé par nos soins

Albanie et Corfou, circuit dans l'inconnu

14 jours de circuit dans l'Albanie que l'on dit encore sauvage et préservée du tourisme de masse et pour finir, 2 jours sur l'île grecque de Corfou.
Du 19 juillet au 3 août 2019
16 jours
Partager ce carnet de voyage
1
1
Publié le 14 juillet 2019

Décembre 2018 : nous recherchons une destination pour nos prochaines vacances. Sylvain se charge de cette tâche. Dans nos critères : une destination ensoleillée, pas trop chère et proposant un minimum de dépaysement.

Voilà donc qu'après quelques recherches il me propose l'Albanie : Destination ensoleillée : OK ; Destination pas trop chère : OK ; Destination proposant un minimum de dépaysement : OK. Et pour cause, nos premières recherches sur Google nous font tomber sur des articles de presse spécialisée. Il s'agit d'une destination encore préservée du tourisme de masse (sauf peut-être sur la Riviera), en plein essor et dont de coût de la vie est très faible.

Se pose une nouvelle question qui a toute son importance : l'Albanie est-elle Gay Friendly ? Il semblerait que d'un point de vue institutionnel, elle le soit. Quand aux locaux nous trouvons quelques infos nous indiquant que tout se passera bien si nous restons "discrets". Ça trombe bien, nous le sommes.

Va pour l'Albanie !

C'est là qu’Aurélien entre en piste. De nous deux c'est lui (moi) qui organise les voyages. Nous ne supportons pas de partir en voyage organisé où les vacances peuvent vite rimer avec contrainte. Nous ne souhaitons pas non plus rester immobiles en un lieu unique.

Pendant quelques mois j'ai donc organisé le circuit, tracé les itinéraires et choisi les points d'étape. Seules les dates sont définies : nous atterrirons et repartirons de Corfou, l'île Grecque située en face des côtes Albanaises. Le vol est beaucoup moins cher qu'avec une arrivée à Tirana (290€ pour 2 A/R), le ferry pour rejoindre Saranda ne nous coutera que 95€ l'aller retour (et la traversée ne dure que 30 minutes).

La difficulté de trouver des informations : Ne cherchez pas de guide, il n'en existe qu'un en Français : le petit futé assez mal fait et très sommaire. Il faut donc effectuer l'ensemble des recherches sur le net ou quelques voyageurs ont fait des récits de voyages.

A quelques jours du départ, l’itinéraire est bouclé  :

Itinéraire en 9 étapes

Le circuit se fera donc en 16 jours, environ 1000km (le pays est petit) et 9 points d'étape.

Question Budget : les hôtels ne sont pas chers en Albanie. Il est possible de trouver une chambre dans correcte pour moins de 40€ (sauf sur la côte, la Riviera, qui est déjà très prisée des touristes Italiens, où les prix montent à 60-80€). Nous partons donc 16 jours pour 1400€ pour deux (avion, ferry, hôtels et locations de voitures - 1 en Albanie et 1 à Corfou ).

A quelques jours du départ l’appréhension monte : qu'allons nous découvrir dans ce pays qui semble si "sauvage" ? Comment allons-nous nous occuper ? La diversité de l'offre de visites culturelle semble réduite et la richesse du patrimoine assez faible....

Chaque personne à qui nous disons que nous partons en Albanie prend cet air étonné qui veut tout dire : "mais qu'allez vous faire là bas?"

Pourtant c'est surtout l'excitation qui l'emporte : tout ce que nous avons lu ou vu depuis 6 mois indique que nous allons passer d’excellentes vacances, dépaysantes, auprès d'un peuple accueillant.

2
2
Publié le 23 juillet 2019

Début du voyage de Paris a Corfou en avion puis de Corfou à Saranda ( le Flying Dolphin qui permet une traversée en 30 minutes) nous avons récupéré la voiture directement au terminal ferry.


Nous prenons immédiatement la route pour Gjirokaster. La route est plutôt bonne mais ici on ne semble pas se soucier des limitations....


Après 45 minutes nous arrivons sur le site du Blue eye. L'accès se fait soit à pieds (2km environ) soit en voiture via une piste en plutôt mauvais état. Va pour la piste , même si nous avions une petite voiture. Le droit d'accès est de 200 Lek.


Arrivé sur le site, il a quelques places de stationnement et des terrasses de café. Pas mal de monde se promène certains en maillots de bain...


Il faut prendre un petit pont (cassé) pour arriver à la source, c'est magnifique. Un plongeoir est installé et les touristes plongent dans "l'oeil"....

La source est magnifique, son eau glacée crée des nuances de bleu et de vert. Des libellules volent un peu partout.



Blue eye
3
3
Publié le 26 juillet 2019

Gjirokaster est une petite cité inscrite au patrimoine mondial de l'Unesco. Elle est divisée en 2 parties :la vieille ville (En hauteur) et la nouvelle ville.


La vieille ville où se situe le fameux Bazar datant du XVIIe siècle mais reconstruit à deux reprise était entièrement en travaux lors de notre visite.... l'Albanie changé et se prépare à l'arrivée massive de touristes... c'est néanmoins un lieu charmant ou les échoppes de souvenirs et produit traditionnels sont exposées à l'extérieur, ce qui fait tout le charme du lieu.

La citadelle datant du XVIII siecle surmonte la vielle ville, une marche un peu sportive nous y amène. Elle abrite le musée militaire dans lequel sont exposées les armes anciennes ayant servies à la résistance communiste a l'invasion Nazie de la seconde guerre mondiale.

Le musée militaire
La citadelle

Étonnement ce n'est pas la vieille ville qui est animée... Lors de cette première soirée en Albanie nous découvrons que les Albanais vivent dehors le soir. Ils se promènent, sortent les enfants... Après avoir dîné dans la vieille ville,nous redescendons à l'hôtel situé dans le quartier "moderne" et découvrons donc que les rues inanimées en journée se sont transformées en fourmilière. L'ambiance est très appréciable pour une ballade.