Carnet de voyage

Si belle Croatie

16 étapes
3 commentaires
1
Des cascades, des randos, des plages sublimes, des sorties bateaux, des villes... La Croatie est tellement variée
Du 24 juillet au 9 août 2022
17 jours
Partager ce carnet de voyage
1

Lorsque nous étions en Crête, ma cousine m'a fait rêver avec la Croatie. Depuis ce projet se préparait, mais me semblait compliqué. Bref, cette année j'ai sauté le pas. 5 logements (mais un de plus aurait été mieux) et nous voilà prêt à découvrir ce superbe pays aux 1185 îles (pas toutes habitées).

C'est un pays tout en longueur, sa superficie est de 56 500km² pour environ 4 millions d'habitants (la France 544 000 pour 67 millions d'habitants). Un tout petit pays donc, mais nous avons fait plus de 1000km en 17 jours en comptant le Monténégro.

Quand vous établissez votre parcours en Croatie, prévoyez bien la zone que vous voulez couvrir (Istrie, Dalmatie, etc) et si vous ne faites pas une boucle, pensez à choisir des aéroports d'arrivée et de départ différents (pour nous, arrivée Split et départ de Dubrovnik).

Les péages ne sont pas chers, contrairement à la vie en générale en Croatie.

J'avais souvent lu que les Croates n'étaient pas agréables, cela ne nous a pas marqué, nous les avons mêmes trouvé très sympathiques, contrairement aux Monténégrins, pour le peu que l'on ait vu.

La Croatie est tout ce que l'on recherche, c'est un pays très varié avec la région des lacs, des cascades, de superbes côtes et îles, de très belles villes.

La monnaie est le Kuna en Croatie, pensez à avoir une carte sans frais bancaire comme Boursorama, sinon les commissions font très mal. Idem pour les retraits d'argent. Si vous venez avec des Euros à échanger, ne le faites pas à l'aéroport, mais dans un bureau de poste Croate, le taux de change sera plus avantageux.

Pas de décalage horaire en Croatie. Durée de vol depuis Lyon 1h40.

A partir de Split surtout, vous entendrez beaucoup parler de Game Of Throne, ils en parlent de partout (un peu trop même). Il est vrai que plusieurs villes/sites de la Croatie ont servi de décor à la série.

Les bateaux pour les îles sont très ponctuels.

2

Voici notre itinéraire de 17 jours, comme d'habitude je vous dirai par quoi remplacer certaines choses et les choses que nous n'avons pas faites car il a fallu faire des choix.

J1 : Lyon-Split-Grabovac (pour être proche des lacs de Plitvice)

J2 : Lacs de Plitivice - Sibenik

J3 : Sortie bateau dans les parcs de Telascica et Kornatis

J4 : Parc de Krka - Sibenik et soirée à Zadar

J5 - Trogir - arrivée à Brstanovo (proche de Split)

J6 - Forteresse de Klis

J7 : Split

J8 : repos

J9 : Départ pour Hvar et découverte de la ville de Hvar

J10 : sortie bateau sur l'île de Vis, la blue cave de Bisevo et îles Pakleni

J11 : Départ pour Gromaca à côté de Dubrovnik

J12 : Dubrovnik

J13 : Île de Mljet

J14 : Île de Lokrum

J15 : repos (on devait faire Ston, mais la chaleur et la difficulté nous en ont dissuadé)

J16 : Bouches de Kotor au Monténégro

J17 : retour à Lyon

Pour les points de chute :

1 nuit à Grabovac / 3 nuits à Sibenik (bon on avait déjà pas mal de logements, mais une nuit à Pakostane pour la journée bateau et ensuite 2 nuits à Sibenik aurait été mieux, mais Nico a préféré faire les 40min de Sibenik à Pakostane) / 4 nuits à Brstanovo / 2 nuits à Hvar / 6 nuits à Grabovac

Si vous y allez en dehors de la période estivale, vous pourrez faire plus de choses en une journée. On m'avait dit qu'il faisait très chaud en Croatie, mais nous avons rarement eu aussi chaud. 1ere fois que l'on met le réveil très tôt pour éviter la foule (ça ça a marché) et pour éviter la chaleur (+ de 36 dès 9h).

Split et Dubrovnik ont été fait au pas de courses du coup. On a capitulé devant la muraille de Ston.

Alors les choses de prévues mais que nous n'avons pas faites : la muraille de Ston, la plus grande d'Europe, il parait que la montée est difficile, mais entre nous, je pense qu'après Kotor c'est rien du tout, mais en fin de journée et par plus de 39° à l'ombre, nous avons décidé de ne pas y aller. Le Mont Srd à Dubrovnik, pour 8min de téléphérique aller-retour, 30 euros pas personne. C'est dommage, mais arrivée à la fin du voyage, j'en avais un peu marre de voir notre argent partir par les fenêtres croates. Car oui, la vie y est très chère, j'y reviendrai en fin d'article.

La 2ème sortie bateau, celle de Hvar vers les îles de Vis et Bisevo, je ne la referai pas, resterai un jour de plus à Hvar qui est une île super agréable et je prendrai les taxis boat pour aller d'île en île et je louerai une voiture pour découvrir le reste de l'île de Hvar.

Je zapperai Zadar à qui nous n'avons trouvé aucun charme.

Enfin, vu que nous ne pouvions pas tout faire, je vous conseille si vous le pouvez, allez faire un tour sur l'île de Korcula, et pourquoi pas l'île de Brac.

A la base je voulais aller voir la Cetina, mais sans drone, cela ne sert à rien.

3

Qu'il a été difficile pour moi de comprendre comment fonctionnait ce parc. Heureusement, j'avais trouvé un blog qui expliquait bien tout et grace à une carte j'ai compris.

Sachez déjà qu'il existe 3 entrées (1, 2 et 3, mais la 3 est celle pour les hôtels qui sont à l'intérieur du parc). La plupart des circuits peuvent se faire de l'entrée 1 ou 2, sachant que de l'entrée 2 ils se feront en descente, sauf à la fin où il y aura une montée.

Vous avez différents parcours : Les circuits courts qui nécessitent moins de 3 heures : les parcours A (3,5 km), B (4 km) et F (4,6 km). Les circuits A et B débutent de l'entrée 1 alors le circuit F (qui a le même itinéraire que le B) part de l'entrée 2 du parc. Les circuits complets qui durent de 4 à 6h, circuits C et H. Les programmes C et H sont la meilleure option pour visiter les lacs de Plitvice dans leur totalité. Vous verrez les lacs inférieurs puis les lacs supérieurs (l’ordre dépendra de l’entrée que vous choisirez). Pour relier les deux zones et raccourcir le temps de trajet, vous emprunterez la navette train-bus (on ne voit pas grand chose des lacs pendant le trajet) et surtout le bateau électrique qui constitue une belle balade sur le lac Kozjak, le plus grand du parc.

Le circuit C de 8 km part de l’entrée n°1 alors que le circuit H de 8,9 km est au départ de l’entrée n°2. Bon après ça c'est la théorie car je connais des personnes qui ont fait le circuit H en partant de l'entrée 1.

Et vous avez le circuit K qui est le plus long, de 18km, qui ne vous en fait pas forcément voir plus.

Après m'être bien renseignée, nous avons donc choisi le parcours H de l'entrée n°2.

Attention, vous devez réservez vos billets sur le site et choisir votre entrée. Vous devez choisir une heure d'entrée, attention, ils sont pointilleux dessus.

Alors vous trouverez facilement une carte du parc sur internet ou un guide.

Je vous explique le circuit H : Vous vous garez sur le parking de l'entrée 2 (payant of course !) et là il y a environ 1km jusqu'à l'entrée du parc. Là vous avez les différents circuits et le monde dès 8h du matin (heure d'ouverture du parc 7h), d'où l'importance d'avoir un hôtel près du parc. Si vous suivez le parcours H, vous allez au ST2 où vous attend le bus petit train qui vous conduit au ST3 en 10/15min. Là vous suivez les panneaux et faites votre rando pendant environ 1h20 pour rejoindre le P2 (le port), vous prenez le bateau qui vous conduit au P3 en 15min. Là, au P3, grosse aire de pique-nique avec divers snacks et toilettes. Ensuite vous continuez le parcours H pendant 1h15 environ et après une grosse montée, vous arrivez au ST1 (bus petit train) qui vous ramène au ST2 et de là vous regagnez le parking de l'entrée n°2 où il y a aussi plusieurs snacks.

La balade se fait sur des pontons en bois.

Bon, après toutes ces explications, notre ressenti... On a ADORE ! C'est beau, c'est grandiose. Alors oui à 8h il y a du monde, au départ du petit train, mais après on s'éparpille vite et c'est magique. Le monde arrive vers 10h. On ne sent pas les kms, ça se fait très bien et on prend des tas de photos tellement tout est beau, la couleur de l'eau, les cascades, les paysages.... Bref, c'est un incontournable !

4

Beaucoup de personnes font l'impasse sur ce parc après avoir fait Plitvice, ils n'ont pourtant rien à voir, c'est complètement différent. C'est un immense parc (on s'est contenté par manque de temps à la boucle pour voir Skradinski Buk), mais vous pouvez y passer la journée en faisant une croisière et en vous arrêtant au Monastère etc.

Là aussi, 2 entrées possibles : Lozovac ou Skradin. De Skradin, vous arrivez en bateau, très beau mais 2 inconvénients. En été vous faites la queue pour attendre votre bateau et quand il est plein, vous attendez le suivant. 2ème inconvénient, vous arrivez de suite à la cascade !

Nous sommes donc partis de Lozovac (parking gratuit !!). Billets réservés en ligne, vous devez dire d'où vous partez Lozovac ou Skradin. On m'avait proposé un petit bus pour descendre au début de la rando, payant, mais ce n'est pas le prix qui m'a fait dire non car c'était dérisoire, mais pour 800m, nous le ferions à pieds et pas entassé dans un bus ! Début du parcours à 8h30, très peu de monde, contrairmement à 10h...

Nous passons donc devant le bus et descendons le chemin pleins de pierres et un bon dénivelé... Là on commence à se dire qu'on va en baver au retour.... Bref 10/15min de descente et nous voilà au début du parc de la Krka. Très beau, très sauvage. Comme à Plitvice, la balade se fait sur des pontons. Vous avez plusieurs points de vue, n'hésitez pas à aller les voir, puis revenir sur vos pas, et en 30min vous arrivez au clou du spectacle, la fameuse cascade Skradinski, vous continuez la balade jusqu'au point de départ. Et c'est là que les choses se corsent, la remontée ! Evidemment impossible d'acheter des tickets pour le bus (que nous aurions de toutes façons dû attendre), bref la remontée a été sportive (et coupée de nombreuses pauses !). On a croisé ou on s'est fait doubler par des jeunes, moins jeunes, on en bavait tous. Donc un conseil, PRENEZ le bus ! en plus, il n'y a rien à voir sur ce sentier escarpé.

Alors nous avons bien aimé ce site, spectaculaire avec sa chute d'eau, une bien belle balade d'une heure et presque sans la foule. Nous avons mis 1h (sans compter la descente et la remontée). Après il parait que le reste du site est sublime.

5

Superbe excursion au départ de Pakostane avec Juré de Dalmatia Adventures, sur un speed boat en petit groupe de 11 personnes de 8h30 à 18h30 !

La journée débute par 1h de trajet en bateau direction le parc naturel de Telascica, les paysages sont lunaires, sublimes. Cette côte croate est vraiment belle, des dômes par ci par là.

Le 1er stop est donc à Sali, sur l'île de Dugi Otok, pour une durée de 2h15. Après quelques explications de Juré, notre guide, direction les falaises qui culminent à plus de 160m, puis le lac salé Mir, rempli d'eau de mer. L'eau y est très chaude et... très salée ! Endroit désert à notre arrivée ! N'aimant pas rester à barbotter trop longtemps, nous décidons d'aller vers les falaises où apparemment nous pourrons sauter... Il faut aller à la moitié du lac, là où se trouvent des statues de tas de pierres. Et là effectivement, saut des falaises à 6, 8 et 15m pour Nico et les loulous ! Impressionnant ! Nous retournons au port en passant par le lac qui est bondé ! Effectivement au port, 2 gros bateaux transportant 150 et 200 personnes sont amarrés.

Ensuite, 1er arrêt dans les Kornatis à Murter avec la petite histoire des Kornatis. Ensuite, nous avons déposé une partie des personnes sur l'île Kornat pour manger au restaurant, et nous et 2 autres personnes avons été déposé pour 1h45 sur l'île privée Mana, une île qui a servi de décor à un film allemand il y a plusieurs années. Un peu de monde mais rien de méchant et notre guide nous avait dit que 30min après notre arrivée, les touristes repartiraient... Effectivement nous furent 6 sur l'ile ! Nous y avons pique niquer, puis nous sommes allés faire du snorkeling de l'autre côté de l'île (oursins et poissons à profusion).

Un dernier stop sur une île, pour une petite heure seulement. Nous pouvions grimper pour avoir une vue magnifique sur les Kornatis, mais autant en bateau on ne sentait pas trop la chaleur, là, c'était impossible de ne pas aller passer cette heure sur cette rare plage de sable (alors dans l'eau le sable, pas sur la plage !).

C'était une excellente journée que nous recommandons avec un guide qui aime son pays et son métier.

6

A 1h de bateau de Split, nous voilà sur l'île de Hvar. L'île de Brac nous tendait les bras aussi, mais il a fallu choisir.

Hvar est décrite comme la St Tropez Croate, nous n'en avons pas du tout eu l'impression. Mais il semble que le prix d'une pizza peut être de 70 euros, donc conseil de notre hôte de Sibenik : REGARDEZ BIEN LA CARTE avant de vous assoir.

Le plus simple aurait d'y aller en CarFerry (avec la voiture), mais l'été il faut être au port 3h avant et se mettre dans la file, avec de la chance vous embarquez, sinon, vous attendez le prochain ferry... Sur le catamaran, on doit se présenter 15/30min avant. Bref, 2 nuits sur Hvar, avec une arrivée en catamaran à 12h, une après midi pour visiter la ville de Hvar et une journée bateau, j'ai choisi de laisser la voiture sur un parking (qui devait nous coûter 50 euros et qui nous a coûté 5 euros ! on a pas compris ce que le type du guichet nous a fait, mais bon, ça a fait notre journée !).

Déjeuner sur la place principale et direction notre appartement, situé sur les hauteurs... Mamma mia à 14h, ces escaliers, ces côtes en plein soleil, pas facile ces 25min de marche ! Bon, notre hôte nous a conseillé un autre chemin quand nous l'avons rencontré et nous étions à 10min du centre ! Un appart super bien placé !

Dans l'après midi, direction le centre de Hvar, ses ruelles, et sa forteresse. L'accès au chemin jusqu'à la forteresse est gratuit (très étonnant) et les vues sont à couper de souffles sur les îles Pakleni. Nous ne sommes pas rentrés dans la forteresse.

Le 2ème jour, départ pour l'île de Vis, la grotte bleue, les îles Pakleni, à bord d'un beau speedboat avec une 12aine de personnes. Bon, là, rien à voir avec la journée bateau des Kornatis, en commençant à 10h, de toutes façons, c'était soit on tombait avec tous les bateaux du coin, soit on passait derrière eux... Evidemment, arrivée sur les sites nous étions vite rejoint par des 10aine de bateaux, ça fait de suite moins rêver. 1er stop, la green cave, si on veut aller la voir avec un petit bateau, c'est payant... Seuls Nico et Emma iront, j'avais lu en plus qu'elle n'avait rien d'exceptionnel... Si vous ne vous voulez pas la voir, juste vous baigner, c'est payant...

Ensuite on nous dépose au même endroit que des 15aines de bateaux, pour aller rejoindre la baie à la nage, ok, bon, rien d'exceptionnel.

Puis direction la Blue Cave sur l'île de Bisevo qu'il faut voir le matin, on y arrive à 12h30... Oups 500 personnes attendent leur tour ! Donc une personne de l'équipage est allée acheter nos places. Donc on nous propose de nous emmener à 20min de bateau à Komiza sur l'île de Vis, resto pour ceux qui veulent, on y restera 2h30, ayant des tickets pour la blue cave à 16h et qques. Finalement le pique nique restera dans les sac à dos et bien que ce soit (encore) des burgers, c'était de loin les meilleurs. Petit tour dans la ville et vu la chaleur, plage avant de rejoindre notre bateau.

Ensuite on repart pour Bisevo (que de temps perdu, surtout que faisant cette excursion tous les jours, ils savent très bien qu'on ne la verra pas à 12h, donc autant nous dire de suite qu'on s'arrête juste prendre les tickets... Bref). Et là, encore du monde, bcp bcp bcp, et on se croirait à disney avec les fastpass on attend que notre numéro soit appelé, les petits bateaux arrivent, se vident et se remplissent de 15 personnes en 5 min, une vraie usine à touristes.... Evidemment les tickets pour la blue cave ne sont pas inclus, et donc à ajouter à la journée... Bon, ça valait quand même le coup et notre capitaine de la blue cave était super sympa, mais pour 15minde bateau+blue cave, ça fait cher et surtout une organisation qui laisse à désirer...

Et le meilleur pour la fin, on nous dépose sur l'île de Palmizana en fin de journée, assez calme, les touristes sont pour la plupart repartis. Une agréable pause de 45min.

Bref, vous l'aurez compris, je ne conseille pas cette sortie, même si au final on avait un super bateau, la grotte bleue est sympa à voir et on a fait une belle plage. A refaire, je prendrai une nuit de plus sur Hvar, le 1er jour, je ne changerai rien, le second je prendrais les taxiboat pour me rendre dans les différentes îles Pakleni, et le 3ème, je louerai une voiture pour découvrir l'île de Hvar et ses beau villages comme Stari Grad. (Stari Grad étant d'ailleurs le port où arrivent les CarFerry)

7

Mljet ce n'est pas que son parc national, même si en un jour, nous n'avons eu le temps de ne faire que celui ci.

Billets réservés avec TP Line quelques mois avant (il vaut mieux réserver car les bateaux sont souvent complet. Du port de Gruz (à Dubrovnik) jusqu'à Polace, un seul bateau par jour. 1h30 de traversée, le bateau fait un arrêt avant à Sobra sur l'île de Mljet.

A Polace, vous avez la possibilité de louer des vélos électriques ou non (mais les électriques sont fortement conseillés... Mais... 150 euros à 4, je commençais à en avoir marre de payer des sommes astronomiques pour tout, donc c'est à pieds que nous l'avons fait.) Avant le covid, il existait un bus qui nous emmenait à l'entrée du parc, maintenant c'est 30min de montée avant d'arrivée au parc national.

Etant à pieds, on ne peut pas tout faire... Veliko et Malo Jzero (le grand et le petit lac) sont deux lacs salés reliés entre eux et à la mer par un petit détroit et sont au centre du parc. Nous avons fait une partie du grand lac, puis pris un bateau à destination de l'îlot Ste Marie (le billets est inclus dans celui du parc). 10min de traversée plus tard nous voilà sur l'îlot (et c'est là qu'on se dit qu'en vélo on ne sait pas comment on aurait fait, car le bateau ne revient pas au point de départ mais fait une boucle en passant par un autre côté de l'île). Nous avons bien aimé la balade autour du monastère, ses criques, ses petites chapelles. Une petite baignade et hop on reprend le bateau qui nous emmène au bout du grand lac et donc à l'entrée du petit lac. On teste le courant entre le grand et le petit lac qui communiquent par un étroit canal de 2 mètres environ creusé par les moines il y a longtemps.

On se baigne, parcourons une partie du petit lac et rejoignons Polace difficilement. Il fait très très chaud. 2 arrêts boissons et direction la sublime plage de Polace en attendant le bateau retour.

Une bien belle journée, une île avec des airs de Porquerolles, les touristes en moins ! J'aurais adoré monter au Mont Montokuc, mais avec la chaleur, c'était trop nous demander... Pourtant la vue sur les 2 lacs et les forêts de pins y est sublime.

8

L'île de Lokrum, que l'on aperçoit de Dubrovnik, à 10min en bateau du vieux port. Nous avons pris les tickets sur le vieux port, 1er bateau à 9h (le suivant 10h, puis toutes les 30min). Nous avons donc pris le 1er bateau de la journée, qui est parti encore une fois, pile à l'heure ! Dans le tarif du bateau, est inclus l'entrée à la réserve naturelle. Une carte à l'entrée vous permet de vous situer et de vous montrer tout ce qu'il y a à faire. C'est très simples, chaque lieu a un numéro et vous allez de numéros en numéros, il y a des panneaux en bois, c'est très bien fait. Lokrum, c'est aussi Game of Throne, dans le Monastère vous avez même la réplique du Trône de fer mais... en plastique ! Bref, sur l'île de Lokrum, il y a donc un monastère, un lac salé appelé mer morte, des paons, des lapins, un jardin botanique, le chemin du paradis (de la torture !!! car le paradis ça se mérite !!!) : une montée bien raide qui mène au fort impérial, un fort francais, un peu plus loin au niveau de la petite réserve d'eau, une sublime vue sur Dubrovnik, et des criques pour se baigner. Encore une fois, une très chaude matinée...mais qui vaut le coup !

9

2ème point de chute, la jolie ville de Sibenik pour 3 nuits. La Riva, ses jolies ruelles, ses quartiers pleins de vie, ses glaciers, sa forteresse, ses églises... Sibenik est une ville où il fait bon déambuler. Nous l'avons découverte en plusieurs fois, et quand une après midi nous avons voulu la découvrir pleinement nous avons été étonné de la voir si grande et si belle.

10

Alors Zadar, pas de coup de coeur, du tout ! Pourtant elle avait du potentiel ! Bon, du monde, normal, on y est allé en soirée, une très jolie Riva (même si une partie était en travaux), de beaux monuments (mais gâché par des immeubles des années 60), les orgues maritimes (c'est originale) et la salutation au soleil (blindé). Bref, on a fait 2h de route aller retour pour pas grand chose... Tant pis, on ne pouvait pas savoir...

11

Alors là, on pensait y aller le lendemain matin pour éviter la foule, mais devant quitter l'appartement de Sibenik à 10h et n'ayant pas la maison vers Split avant 15h30, nous avons décidé d'y aller en fin de matinée. Eh bien peu de monde, bon évidemment, une chaleur écrasante, mais quelle belle ville ! Un coup de coeur ! La couleur de sa pierre, ses monuments, sa Riva, son marché, tout nous a plu. !

12

Ville médiévale nichée dans le palais de l'empereur Dioclétien, Split a tout pour plaire, surtout quand on la visite aux aurores pour éviter la foule. A 8h, il est déjà difficile de se garer, 15min dans un bouchon, on décide de prendre une autre route et de se garer plus loin, bingo ! une place, 15min de marche nous voilà dans la ville ! Split c'est le départ de nombreux ferrys pour diverses îles, on a trouvé son port énorme comparé à celui de Dubrvnik, donc imaginez toutes les voitures qui débarquent, celles qui embarquent, bref, nous étions bien contents d'avoir eu une place ! Sans le vouloir, sans le savoir, on est immédiatement entré dans la ville par les souterrains qui nous ont conduit au palais de Dioclétien et wouhaou !! Bon, nous avons voulu visiter la cathédrale, donc ... à la caisse et là le choix entre différents billets, erreur ! on a pris les billets juste pour la Cathédrale et le temple de Jupiter. Nous ne sommes malheureusement pas monté au sommet du clocher de la cathédrale St Domnius, je n'ai découvert que 2 semaines après que c'était possible. Dommage...

Les ruelles sont charmantes, une grande place, sa Riva animée et sa place de la République, très différente de la vieille ville, aux allures de Venise.

Chose que nous n'avons pas pris le temps de faire non plus à cause de la chaleur, c'est de nous rendre sur la colline de Marjan qui offre une super vue sur la ville.

13

Si vous n'êtes pas loin, une jolie ballade d'une heure à la Forteresse de Klis, lieu du tournage de GOT également (forteresse de Meereen quand Daenerys crucifie une ribambelle d'esclavagistes dans la saison 4)

14

La Perle de l'Adriatique... J'avoue que nous n'avons pas visité la ville dans les meilleures conditions. C'était la fin du voyage et notre CB était lésée de plusieurs milliers de kunas... Nous sommes tout de même venus faire les remparts à 8h du matin pour éviter la foule (pari gagné !) mais pas la chaleur ! Au prix de 30 euros par personne pour la visite de 2h des remparts (on a une pensée pour ceux de St Malo... gratuits !), la visite vaut tout de même le coup, ça reste exceptionnel et très beau. Ensuite, direction les ruelles pavées de marbre, ses monuments, ces lieux qu'on reconnait pour les avoir vu dans GOT, le vieux port. Non, rien à dire, tout est très beau. Vous pouvez prendre la Dubrovnik card qui rentabilise le prix des remparts et vous donne accès à certains musées de la ville, mais pas tous malheureusement et encore moins au Mont SRD que nous devions faire, mais à 30 euros (par personne !) les 8min AR de montée et descente, on a passé notre tour.

Pour se garer à Dubrovnik, c'est quasi impossible. Nous avons suivi les conseils et nous sommes garés au port Gruz, à 40min à pieds de la vieille ville. Mais UBER étant notre ami, pour 5 euros et 7min de voiture, nous étions au pieds des remparts !

15

Alors la Croatie est un superbe pays avec beaucoup de potentiel. Ses paysages sont très variés, sa côte est unique avec toutes ces îles, ses eaux les plus pures de méditerranée, ses villes... On en a pris pleins les yeux, plein les jambes et avons bu des litres d'eau.

Les parcs naturels sont sublimes, franchement on ne regrette pas, mais le budget fait mal. Les restaurants sont chers, les supermarchés sont chers (le prix d'un paquet de pâtes dans un supermarché de locaux dans les montagnes est à 2.3 euros alors que je le paye 0.9 en France...). Si on fait abstraction du coût de la vie, c'est un très beau pays, frontalier avec la Bosnie (que nous n'avons pas traversé car le Pont de Peljesac venait d'ouvrir quelques jours plus tôt) et le Monténégro où nous sommes allés passer une journée.

Côté nourriture, ce n'est pas que ce n'est pas bon, mais on y mange des burgers, des pizzas, des pâtes, du poisson bien sûr, mais quand on paye 4 burgers (ou pizzas) avec 4 boissons 120 euros, je vous laisse imaginer le poisson.

Bref, un très beau voyage, on a des souvenirs plein la tête, des cascades, des remparts, des forteresse, des plages sublimes, une eau chaude, du soleil, des lacs, on en a pris plein les mirettes !

Si vous vous demandez si malgré le coût de la vie et le budget du voyage, j'aurais eu envie d'y aller, la réponse est OUI et je ne le regrette pas ! Car sincèrement c'est un superbe pays, les Croates que nous avons croisé étaient très agréables, mais par exemple, à Sibenik nous n'avons mangé qu'une fois à l'appartement sur 4 repas (enfin 3 car un était un pique nique), donc 3 restos, Zadar, on aurait pu s'acheter à emporter. On a tout de même fait pas mal de pique nique, mais au départ, on aurait pu limiter les restaurants (même si ça aurait été compliqué car ne restant que quelques jours et des journées chargées, on a pas forcément envie d'aller faire des courses et de rester enfermé le soir alors qu'on pourrait manger en terrasse). Après les prix des parkings, de certaines activités, on y peut rien, et on a pas fait tout ce que j'avais prévu, mais bon, on garde tout de même une très belle image de ce beau pays.

16

Vols Easyjet Lyon-Split 232€ soit 58€/pers

Vols Easyjet Dubrovnik-Lyon 405.44€ soit 101.36€/pers

Location de voiture via BSP auto et Enterprise un SUV, 17 jours 769€

Locations :

16 lakes Hotel via Booking 136.84€, 1 nuit

Enchanting Apartment via Booking car notre Airbnb nous a lâché une semaine avant : 345€, 3 nuits

Maison de Brstanovo via AirBnb 1254,78€, 6 nuits

Appartement Hvar (le 2ème car le 1er a été annulé par le proprio en janvier ou février) 327,44€, 2 nuits

Apartment Moretic 1500€, 6 nuits

Sortie Bateau Dalmatia Adventures dans les Kornatis : 100€/pers

Plitvice 111€

Krka 85€

Sortie bateau Hvar 240€

Green cave 10€/pers

Blue cave 15€/pers

Ferry Jadrolinja Hvar 116€

Ferry TP Line Mljet 82.76€

Lokrum 26.64€/pers

Remparts Dubrovnik 30€/pers

Forteresse Klis 10€/pers

Split cathédrale 2€/pers, 12€ pour les 5 visites

Evidemment je ne vous parle pas des parkings entre 6 et 10€ de l'heure, des repas à 120€ avec 2 cocas de 25cl/2 spritz ou bières/ 4 pizzas ou Burgers et une grande bouteille d'eau plate

Je trouve sincèrement que les tarifs sont abusés, mais bon