Reporté en 2020 pour cause de covid... Peu d'espoir pour 2021 et pourtant !!!
Mai 2021
5 jours
Partager ce carnet de voyage
1

Santorin est une île grecque de l'archipel des Cyclades. 4ème voyage en Grèce pour nous (région d'Athènes, Crète, cyclades : Mykonos, Paros, Amorgos, Naxos) et 2ème voyage dans les Cyclades, c'est donc notre 5ème île.

L'île de Santorin est un volcan géant à moitié englouti sous les eaux. Elle a la forme d'une demi lune autour du cratère émergé. Seule île des Cyclades d'origine volcanique. Sa géologie témoigne d'une des plus violente éruptions de ces 10 000 dernières années, et certains pensent qu'elle serait à l'origine du mythe de l'Atlantide.

On entend toujours parler de la caldeira de Santorin, mais qu'est ce ? C'est une falaise qui correspond aux bords du cratère de l’ancien volcan, phénomène naturel très rare.

J'avais tout entendu sur Santorin... que j'allais adorer, détester, bondée de monde, etc..Eh bien c'est peut être ce que nous aurions pensé si notre voyage en mai 2020 n'avait pas été annulé à cause du covid... ou pas... Ca aurait été la 1ere île des cyclades que nous aurions connu, donc je pense que nous aurions été sous le charme. Le voyage n'a pu se faire qu'un an après, après avoir découvert 4 autres îles l'été dernier, mais la magie a tout de même opéré. Tout comme l'Italie, nous adorons la Grèce. Et bien qu'avoir découvert 4 autres îles de cet archipel, Santorin est vraiment différent. Aujourd'hui je serai incapable de dire quelle île nous avons préféré car elles ont toutes leurs particularités, leurs charmes...

Nous n'avions pas prévu de coupler Santorin avec les Cyclades de juillet dernier car c'était une île que nous voulions faire en amoureux et surtout pas en juillet/août.

Malgré le fait d'avoir vu des photos de Santorin, le fait d'y être et de le voir vraiment, est un superbe spectacle.

Nous avons donc passé 5 jours entiers à Santorin (arrivée un jeudi à 10h20 et départ le lundi à 21h). Est ce peu ? Trop ? Tout dépend de ce que vous souhaitez faire. Nous, sachant que nous avions 5 jours, nous avons pris notre temps, mais je pense qu'il est possible de faire l'île en 3 jours.

Nous devions séjourner à Imérovigli, loin de la foule d'Oia, et surtout pour son emplacement central... Au final, le Kasimatis by La Perla, nous a relogé chez sa grande soeur, La Perla Villas & Suites à Oia en nous disant que nous étions surclassés. Moi ce que je voyais, c'est que nous allions être au nord, donc plus du tout central, et dans une ville où se ruent les touristes... Au final, et selon les dires des locaux (taxi, serveurs), on a vraiment gagné au change. Nous devions en 2020 avoir une chambre avec terrasse, lorsque j'ai dû réserver pour 2021, cette chambre n'était disponible que 3 nuits sur les 4 et j'avais donc pris pour la dernière nuit, la suite Honeymoon vue caldeira et jacuzzi privé. On devait être surclassé au La Perla Villas en villas supérieure avec jacuzzi et vue caldeira.... ce qui était déjà mieux que ce que nous devions avoir. Et au final nous avons été surclassé en suite junior duplex avec vue sur la caldeira et jacuzzi. Bref, les rois du pétrole ! Bon, même si nous avons été au top du top, je continue de penser que de loger du côté d'Imerovigli est plus central, mais... Oia est super romantique, fait moins dortoir...

Avant le Covid, voyager entrainer du "stress" pour vérifier qu'on a pas oublié ses papiers, d'arriver à l'heure, de passer les contrôles, etc, mais là, la donne a changé... entre les annulations de vol, le changement d'hôtel quelques jours avant, le test PCR, etc... Mais bon, l'important est d'avoir pu partir.

2

Restant 5 jours, j'avais dessiner les grandes lignes de ce séjour. On a quasi rien respecté !!! On a fait tout ce que nous voulions voir, mais d'Oia pour aller au sud, il faut compter bien 30/40 minutes. Pareille, nous devions louer un scooter car on m'avait dit que pour se garer c'était beaucoup plus simple, etc, mais vu le peu de touristes et la fraicheur des soirées, et le prix d'un scooter équivalent à une cabriolet, le choix a été vite vue. Vous pouvez louer des scooters de différents gabarits, des quads, des buggys, ou bien évidemment, des voitures.

J1 : Journée sur Oia, baie d'Ammoudi, sunset aux ruines du château à Oia

J2 : Rando Fira - Oia. Fin de journée découverte de Pyrgos. Soirée sur Fira

J3 : Perissa. Chapelle sur le chemin de randonnée de l'ancienne Thira. Emborio ou Emporio. Oia. Soirée à Imerovigli

J4 : Rocher Skaros à Imerovigli. Déjeuner à Fira. Descente au port. Soirée sur Fira

J5 : Red Beach. Phare d'Akrotiri. Megalochori. Kamari. Profitis Ilias. Fira

Vous pouvez ajouter une journée dans les vignes à la découverte des vins de l'île ou bien la fameuse sortie en bateau. Nous ne l'avons pas fait car nous avions déjà grimpé sur plusieurs volcans, les sources chaudes euh ok, mais ça pue le souffre et pour les atteindre en mai il faut se jeter dans une mer à 15 degrés pour y aller, et en début de saison touristique avec le covid, pas très envie d'être entassé sur un bateau. d'ailleurs, au départ il n'y avait pas de sorties en mer, on en a vu partir en fin de séjour.

3

Oia est LA ville carte postale de Santorin. Ses hôtels de luxe, ses demeures troglodytiques, ses moulins, ses églises aux dômes bleus... La ville est perchée au dessus de la Caldeira.

Oia se prononce I-a. C'est la ville la plus touristique, et la plus instagrammable aussi. Une vue à couper le souffle sur la mer Egée, sur Imerovigli, Fira ou encore Akrotiri.

La meilleure manière de la découvrir est de déambuler dans ses ruelles, et surtout ne pas hésiter à s'aventurer sur la gauche dans la rue principale pour tomber sur les fameux domes bleus que nous voyons de partout sur les guides touritstiques.

Ce qu'il ne faut pas louper à Oia :

Ses églises aux domes bleus

Les maison oranges

le sunset

les moulins

Les ruines du Château byzantin

Le port de la baie d'Amoudi

Justement ce port, parlons-en... Pour y descendre vous devrez descendre des marches déjà pas tops, pentues, bref pas faciles. Bon j'avais beaucoup entendu parler des tavernes, mais malheureusement, elles étaient fermées, mais la vue de la baie avec ses roches rouges et le village d'Oia au dessus est splendide. Nous avons poursuivi la balade sur la gauche, il y a un sentier. La remontée a été... compliquée !!! 220 marches, un soleil de plomb, pas d'eau, pas de bar pour se désaltérer, ça a été rude et le moment le plus difficile de ces 5 jours.

Le sunset de Santorin et d'Oia en particulier est réputé pour être l'un des plus beaux du monde. Nous l'avons vu des ruines du château, j'avais lu qu'l fallait y arriver 1h30 avant, on est arrivé 30 min avant vu qu'Oia était désert et effectivement c'était largement suffisant, mais c'est une période particulière. Alors oui il est beau, mais de là à dire que c'est un des plus beaux du monde, c'est un peu exagéré, nous, nous l'avons préféré à Imerovigli. On l'a vu à Oia, Fira et Imerovigli.

4

Fira est la capitale de Santorin, elle aussi perchée sur la caldeira. Les voyageurs arrivant par bateau arrivent au port de Fira et ont le choix de monter les 600 marches, ou de prendre le téléphérique (6 euros par personne), évidemment je déconseille les ânes... Il parait que l'arrivée en bateau est splendide... Nous avons descendu les 600 marches (bien plus simples que celles d'amoudi), en ne croisant personne, même pas les ânes qui étaient en bas. Arrivée au port, tout était fermé, nous sommes remontés par le téléphérique.

C'est de Fira que débute la fameuse randonnée de 12 kms qui mène à Oia.

On a vite fait le tour de Fira, énormément de commerces et de restaurants étaient fermés, les églises étaient également fermées. Nous avons déambulé dans les ruelles, qui ont selon moi, moins de charme que celles d'Oia. La Cathédrale Orthodoxe est splendide, mais la cathédrale Catholique n'a rien à lui envier.

5

La ville d'Imerovigli est dans la continuité de Fira-Firostefani. Quand nous y sommes allés, c'était désertique. Seuls des artisans en train de repeindre, des personnes en train de préparer la saison. Il y a beaucoup de beaux hôtels, c'est là qu'était notre hôtel à la base, le Kasimatis by La Pera, mais il n'ouvrait qu'à partir du 20. Nous avons eu l'impression qu'il y avait encore plus d'escaliers qu'à Oia pour aller aux chambres des hôtels.

C'est ici que nous avons vu notre plus beau coucher de soleil, le cadre est sublime.

Le seul gros intérêt à Imerovigli est ce gros rocher, le Skaros Rock. 15 minutes de descente et 30 de remontée. On a la possibilité de monter tout en haut du rocher, mais c'est de la vraie escalade. Nico l'a fait et me l'a déconseillé ! Du Skaros rock, un chemin part et vous fait descendre vers la mer à la Panagia Theoskepasti. C'est vraiment très beau.

6

Perché sur une colline, c'est le village le plus élevé de Santorin.

Il faut se perdre dans les ruelles et monter jusqu'au Kastro. Construit sur des collines, Pyrgos est une forteresse typique des Cyclades. D’ailleurs Pyrgos signifie “forteresse”.

7

Perissa est la plus grande station balnéaire de l'île, la plage de sable noire s'étire sur 7 km.

Contrairement à Oia, les bars et restaurants étaient tous ouverts. L'ambiance est familiale.

C'est le point de départ pour aller à l'ancienne Thira. Le sentier débute à l'hôtel Mariana. Il faut compter 1h30 de marche. Nous ne sommes pas allés au bout car à 10h30 il faisait déjà très chaud et n'avons eu peur que le site soit fermé. Nous nous sommes donc arrêté à la chapelle Panagia Katefiani cnstruite au creux du rocher. Il faut compter environ 20/30 minutes pour y accéder.

8

Gros coup de coeur pour ce village !

L'entrée du village est gardé à gauche par la forteresse vénitienne et à droite par 8 moulins alignés sur la crête. Le quartier du Kastelli (Kastro) est sublime. Tout est arrondi ou biseauté. Une vraie casbah où l'on se perd dans le dédalle des ruelles étroites et les passages voutés. Sur les hauteurs de la ville, on trouve l’ancienne ville avec des petites ruelles pittoresques. Il s’agit d’une enceinte fermée (restes d’une forteresse vénitienne) abritant des maisonnettes, les unes imbriquées dans les autres. On a l'impression d'avoir été téléporté, plus de bleu, ni de blanc, mais des couleurs ocres, moutardes....

9

Au bout de la route se trouve un petit parking qui d'habitude doit vite être plein, vous en avez un autre à 5min à pieds un peu avant au cas où. Du parking, vous avez 5/10 minutes de marche pour rejoindre la fameuse Red Beach. C'est une très jolie plage de sable volcanique noir, bordée de falaises rouges.

10

Le phare d'Akrotiri est le seul de l'île. Sur la corniche, en allant au phare, nous avons une jolie vue sur la caldeira. Un peu déçu, il n'y a rien à voir si ce n'est... le phare et la vue sur la caldeira.

11

Nous sommes tombés sous le charme de ce village, même si lui aussi, était désertique. Mais à chaque coin de rue, on a envie de s'arrêter et de prendre des photos.

12

C'est le Perissa en un peu plus chic. Il y a plus d'hôtels, plus de restaurants (même si en bord de mer, il n'y avait qu'un restaurant et un bar d'ouverts). J'ai trouvé la plage plus belle qu'à Perissa.

13

Pour moi c'est un incontournable. Oui il y a 12 kilomètres, le début de la randonnée est plus sympa, mais nous avons adoré cette matinée. Il faut compter environ 3 heures avec les pauses photos et les pauses tout court. Casquettes et bouteilles d'eau obligatoire. La randonnée est à faire de préférence le matin pour éviter les grosses chaleurs de l'après-midi, mais également pour ne pas avoir le soleil dans les yeux. Il y a 3 montées au total. Les paysages sont époustouflants.

14

C'est le point le plus haut de l'île. Vous avez une superbe vue sur la Caldeira, vous avez un sentier qui vous emmène de l'autre côté ou vous pourrez apercevoir l'ancienne Thira. Il y a également un monastère. Bon le lieu m'a laissé un avis mitigé avec son gros radar et ses antennes radios, ses panneaux de "dangers de mort, cancer, etc"

15

Alors, questions budget, pour rappel, vols et hôtel réservés en septembre 2019 pour mai 2020, vols annulés, j'avais pris un avoir que j'avais réutilisé pour les vols en juillet. l'hôtel réservé via booking était non annulable et non remboursable, l'hôtel avait eu la gentillesse de nous faire un avoir de 987€. J'ai utilisé l'avoir de l'hôtel en juillet pour mai 2021, malheureusement notre chambre n'était pas dispo, j'ai du ajouter 140 euros pour avoir une chambre supérieure avec jacuzzi.

Vols Easyjet, vol direct, 3h de Genève (pas de vols direct de Lyon en 2019) : 200€ à 2, soit 100€ par personne aller retour

Hôtel Kasimatis by La Perla à Imerovigli, mais surclassé au La Perla Villas & Suites à Oia : 1127€ au lieu de 2800 euros pour 4 nuits

Parking Genève : 82€ + 8€ de frais de réservation

Fast past Genève : 19€, mais on en a pas eu besoin

Hôtel Genève car on avait notre vo à 6h du matin et qu'on habite à 1h15 de Genève : Nash Hôtel : 83€

Voiture de location à Santorin : 3 jours 95€ (du vendredi soir au lundi soir) Fiat 500 Cabriolet

Essence : 25€

Test PCR : 90 euros par personne, soit 180€. Il faut que je retrouve la facture, la sécurité sociale rembourse 50 euros par personne. Normalement les tests sont plafonnées à 60 euros, mais pas à Fira apparemment. Test buccal.

Concernant les repas, c'est très aléatoire, mais nous n'avons pas eu le choix des restaurants puisque très peu étaient ouverts, mais on pouvait manger pour 38€ comme prendre é cocktails pour 34 euros.... En gros on en avait soit pour 40€, soit pour 100 euros... Ca dépendait vraiment .

Le parking de l'hôtel à Genève était à 25€, celui de l'hôtel d'Oia gratuit.

Généralités, pour entrer en Grèce on vous demande un test PCR de moins de 72h (on l'a réalisé le mardi matin à 7h pour un départ à 6h le jeudi), et un document QR code à remplir en ligne, normalement on le reçoit la veille à 23h, là je l'ai eu dans la foulée, je l'ai fait le dimanche pour le jeudi. Pour le retour en Suisse ou France, il faut un test PCR de moins de 72h (on l'a fait le dimanche à 14h pour un départ le lundi à 21h). Et pour la Suisse il fallait un document d'entrée sur le territoire, pour la France je crois que c'est une déclaration sur l'honneur.

Nous étions les premiers à arriver à Santorin, les documents nous ont été demandé à Genève, mais arrivé à Santorin, personne, il y avait les box pour les tests aléatoires, mais personne. A Mykonos l'été dernier, c'était contrôlé.

16

Il y avait beaucoup de restos que j'avais noté, mais ils étaient fermés, sauf le Wine Bar à Imerovigli.

Nous avons donc testé :

Le service sur notre terrasse du snack de l'hôtel, très bon, mais portions petites

La Scala à Fira, tout avait bien commencé, seul resto sur la caldeira d'ouvert (c'est là qu'on a retrouvé la journalise du TF1 grec qui nous avait interviewer le matin). On a bien mangé, tout se passait bien jusqu'à ce qu'on ait à peine reposer nos couverts qu'on voit le patron désigner notre table, on nous apporte l'addition sans qu'on l'ait demandé, on est assez surpris, mais on avait compris qu'il avait besoin de la table, 2 secondes après la serveuse nous emmène le TPE pour le règlement, on lui fait la remarque qu'on a bien compris qu'ils avaient besoin de la table, mais nous foutre à la porte ainsi était très limite, on aurait pu vouloir un autre verre ou un dessert. Je suis d'ailleurs aller en dire 2 mots au patron qui m'a répondu qu'ils étaient effectivement ouvert mais qu'ils n'étaient pas prêts. Ok mais refusez des clients au lieu de mettre ceux présents à la porte !!!!

Zafora à Fira. Bon restaurant, peu cher, grosses portions, serveur très sympathique

Pelican Kipos à Fira, alors ok vous n'avez pas la vue sur la mer Egée, mais on s'y sent comme dans un cocon, très belle déco, trsè bons plats, bon servis un peu vite, on venait de nous servir les mojitos, donc nous avons mangé avec la bonne bouteille de vin blanc et terminé par les mojitos

A Fira pour boire un verre et assister aux Sunsets, le V Lounge Café & Cocktail Bar et le Irinia Café, cocktails pas donné mais très bons

A Imerovigi, le Wine Bar, vins, olives et pizzas délicieuses, serveur adorable et le plus beau coucher de soleil.

A Oia : Niko's place, ne paye pas de mine, bon, portions généreuses, pas cher.

Skiza Café à Oia, pizzas, salades, etc. Restauration rapides.

Kamari : Perigiali, très bon restaurant, on s'est régalé et pas cher.

17

Nous avons adoré Santorin, le faut qu'il n'y avait "personne" a sans doute changé la donne. Le cadre est exceptionnel, le fait d'être sur un volcan, la vue sur le volcan, l'ile de Thissaria, le bleu de la mer Egée... Après, je ne saurai dire quelle île nous avons préféré dans les Cyclades tellement elles sont différentes.... Naxos pour son ambiance, Santorin pour sa beauté, Paros pour ses superbes villages, Amorgos pour son authenticité, Mykonos pour ses ruelles...