Carnet de voyage

Côte Amalfitaine

13 étapes
1 commentaire
1
La Dolce Vita dans une très belle région
Octobre 2021
7 jours
Partager ce carnet de voyage
1

Cette région nous faisait de l'œil depuis plusieurs années déjà. En janvier, j'ai trouvé des billets abordables pour Naples à la Toussaint et y'avait plus qu'à !

L'Italie est un pays que nous commençons à bien connaître (8ème séjour) et que nous apprécions énormément.

Naples et la Côte Amalfitaine se trouvent dans la partie Sud de l'Italie. Nous avons donc atterri à Naples et loué une voiture. La côte est très bien desservie par les trains et les bus, mais cela prend beaucoup plus de temps. La voiture nous permet d'être plus libre, même si l'un des problèmes majeurs sur la Côte Amalfitaine est le stationnement. Il est très compliqué de se garer sauf en y mettant le prix.

En terme de temps, sachez qu'en gros si vous avez 20km à faire il vous faudra au minimum 40 minutes. Maps est assez précis sur les temps de trajet.

La météo n'aura pas été des meilleures, ils annonçaient très beau, puis de la pluie. Nous n'avons pas à nous plaindre, nous n'avons pas eu de pluie, mais du vrai ciel bleu seulement le 5ème jour à Capri en début d'après-midi.

Je vous donne notre planning, ainsi que ce que nous n'avons pas eu le temps de faire.

J1 : arrivée sur Naples à 10h, récupération de la voiture (très très long) et trajet jusqu'à Sorrento où nous logions. Arrivée à 13h45. Le temps de manger, de sortir les affaires. Nous avons découvert Sorrento

J2 : Positano / Amalfi / Ravello

J3 : Pompéi

J4 et 5 : Capri

J6 : Sentier des Dieux

J7 : Vésuve et Herculanum

J8 : départ très matinal

Si vous en avez le temps, je vous conseille d'autres villages comme Praiano, le Capo di Sorrento, Naples (le quartier historique, le quartier espagnol et les hauteurs à l'ouest de Naples), les îles de Procida et d'Ischia.

Les avis sont très partagés sur Naples, mais je pense que si vous avez le temps, c'est sympa d'y aller. J'avais prévu d'y aller le vendredi après midi après le Vésuve, mais les enfants ont préférer faire Herculanum.

Dans cette région, votre regard sera toujours attiré par le Vésuve, sauf si vous en faites l'ascension.

La conduite italienne... beaucoup la connaisse... Notre slogan depuis la Sicile est "si ça passe, ils passent"... Eh bien là, on va dire qu'avec le nombre de scooters, les petites routes, la vigilance est au taquet et que le conducteur n'est pas forcément zen.

2

Nous avons loué un Airbnb sur les hauteurs de Sorrento. Ce point de chute nous permettait d'être central. Proche des villes de la Côte Amalfitaine, à 20min de bateau de Capri, si on l'avait souhaité à 1h de bateau de Naples, à 1h15 de Pompéi et du Vésuve.

Nous n'avons passé que quelques heures à visiter cette ville, mais nous l'avons vraiment apprécié. Ses petites ruelles avec beaucoup de primeurs, de marchands de Limoncello, glaciers, pâtissiers, vendeurs de céramiques, etc...Ca a été notre rue préférée. Vous en avez des plus grandes avec restaurants et bars et une autre avec des boutiques de cosmétiques, vêtements, etc.

Nous avons déambuler dans les rues à la recherche des principaux sites d'intérêts (le Corso Italia, la piazza Tasso, le Duomo, le cloître de la chiesa San Francesco, l'Agruminato : jardin d'agrumes).

Pour se garer à Sorrento, ne pas hésiter à aller dans des parkings privés, trouver une place n'est pas chose facile, ni conseillée et le prix sera le même (3€ de l'heure à Sorrento).

Ensuite, quand on loue un AirBnb, c'est pour passer quelques soirées à la maison et prendre ses petits déjeuners à la maison... Ca c'est faisable si on trouve un supermarché... Eh bien sachez que vous ne trouverez que des supérettes à Sorrento ou sur la Côte Amalfitaine et le problème majeur, sans parking. Vous vous souvenez de ce que je vous disais sur le fait d'avoir du mal à trouver une place pour se garer ? Voilà... Donc les 1ers jours, Nico se garait en double file et j'allais dans une mini supérette acheter de l'eau et de quoi manger au petit déjeuner.

3

Positano est à 16km de Sorrento, soit 37 minutes en voiture. En basse saison, ne pas hésiter à descendre le plus possible en voiture, vous aurez de la place, car tout le monde (nous y compris) se gare dans les 1ers parkings privés. Le prix est le même de partout, 6€ de l'heure.... Il serait dommage de trop descendre car la vue est sympathique, et encore nous ne l'avons pas vu sous un beau ciel bleu.

J'avais lu que des personnes étaient déçues par Positano, ville très prisée sur les réseaux sociaux. Nous ça n'a pas été le cas, nous avons adoré ses petites ruelles, ses commerces, ses pâtisseries (Emma et Nico ont goûté les Sfogliatelle au citron), ses vues à couper le souffle. Vous l'aurez compris, nous on a aimé cette ville avec ses maisons et ses terrasses suspendues qui dévalent une pente abrupte jusqu'à la mer.

4

Amalfi est le 2ème village de la Côte Amalfitaine où nous nous sommes arrêtés. La route est sublime, elle fait parfois trembler, mais elle est d'une beauté. En moto ou scooter, elle doit être très sympa.

Amalfi est situé à 16km (40min de voiture) de Positano. En route, vous passerez par Praino, c'est un village qu'on nous avait conseillé, mais je vous le donne en 1000, impossible de se garer ! Donc nous avons filé jusqu'à Amalfi.

Vous avez plusieurs parking payant à Amalfi (3€ de l'heure). Le 1er parking était complet, nous sommes donc allés à celui qui est à la sortie de la ville, ce qui nous a permis d'avoir une belle vue sur Atrani.

Ce que vous ne pouvez pas louper à Amalfi c'est sa cathédrale, et aller jeter un oeil à son cloître nommé Cloître du Paradis. A Amalfi, il faut se perdre dans les ruelles, aller au bord de mer et surtout goûter aux pâtisseries de la Pasticceria Pansa qui se trouve à droite du Duomo. Nico et Emma ont goûté, région du citron oblige, la delizia al Limone et il Pasticciotto al Limone.

5

Ravello est situé à 7km (16min de route si on ne se trompe pas et que Maps nous fasse faire n'importe quoi... Evidemment car on ne peut pas faire demi tour). Ravello est perché dans les collines au dessus d'Amalfi. C'est une ville réputée pour ses sublimes jardins et ses vues époustouflantes. Là pareille, 2 parkings un du côté de la Villa Rufolo, et un autre près de la villa Cimbrone.

Nous sommes arrivés en fin d'après-midi, vers 16h. Et il faut savoir qu'en cette période de l'année la nuit tombe vers 18h00, mais nous avons tout de même pris le temps de faire les 2 villas et sincèrement, je ne peux pas dire celle que nous avons préféré, les 2 sont très différentes et sont à faire.

La Villa Rufolo est renommée pour ses jardins en terrasse. Crées en 1853, normalement ils jouissent de mai à octobre d'un superbe panorama foisonnant de couleurs exotiques, de tours en ruines et de superbes fleurs. Bon, nous c'était fin octobre, donc pas au meilleur moment, mais j'ai bien aimé tout de même le charme que cela donnait. Il faut également éviter d'y aller de juillet à septembre car il y a un festival et les jardins sont remplis de chaises et d'estrades et podium.

La villa Cimbrone a des jardins peuplés de statues antiques à plus de 300 mètres au-dessus de la mer. Là une belle promenade dans les jardins, pas de visite de la villa qui abrite un hôtel de luxe. Romantique à souhait, même en automne, cette villa a été construite au XIXème siècle est célèbre pour son cloître et sa crypte, une belle salle voutée d'ogives donnant sur un beau paysage. On passe par différents lieux, tout d'abord l'avenue de l'immensité qui nous emmène à la Terrasse de l'infini (que de beaux noms !!), nous passons au temple de Bacchus, la grotte d'Eve et on traverse un sous bois avant de revenir au début de la visite

6

Nous avons longuement hésité à faire cette randonnée, pas pour la randonnée elle-même, mais plus pour le trajet retour...

Avant de parler de la randonnée, je vais vous expliquer pourquoi j'étais sceptique. Comme beaucoup le recommande, nous avons décidé de débuter la randonnée à Bomerano, une commune d'Agerola (à 1h15 de Sorrento). Sur les sites, guides, on indique une durée de randonnée entre 2h30 et 6/7h aller.... La randonnée débute à Bomerano et se termine à Nocelle puis Positano en descendant 1790 marches. De Positano il vous faut revenir sur Bomerano et là ça se complique, vous en avez pour environ 2h si tout se goupille bien. Un bus ou un bateau de Positano à Amalfi, puis reprendre un bus jusqu'à Bomerano. Ou alors prendre un bus de Positano à Bomerano (1h, 90 euros) ou d'Amalfi à Bomerano. Ayant loupé de peu le ferry pour Amalfi, étant parti à 9h30 sans les enfants, nous avons choisi le taxi au départ de Positano. Puis retour en voiture à Sorrento.

Alors, la randonnée. Vous pouvez la faire de Bomerano à Nocelle ou dans l'autre sens. Comme je le disais, il est recommandé de la commencer à Bomerano. Vous pouvez faire une partie plus courte Bomerano-Praiano ou faire l'aller retour puis rejoindre le chemin pour Nocelle.

Nous ne l'avons pas fait. A Nocelle, vous avez a possibilité de prendre un bus pour Positano ou de descendre les 1790 marches. Nous avons choisi les marches pour avoir une belle vue sur Positano. A refaire je ne sais pas si nous le ferions. Je l'avais lu et nous avons entendu beaucoup de personnes s'en plaindre, mais elles détruisent les genoux ! C'est très long et pas agréable. Ensuite pour avoir la belle vue sur Positano vous devez marcher sur la route en lacets pendant un bon moment.

Alors est ce que cette randonnée est à faire, OUI ! OUI ! OUI ! Elle n'est pas particulièrement compliquée, mais je rejoins le Routard, il s'agit bien là d'une randonnée et non d'une promenade digestive. Bannissez les tongs et portez des baskets ou des chaussures de rando ! Nous avons mis 2h30 au total sans compter la pause apéro à Nocelle et la pause sandwich.

7

Mais quel coup de coeur et pourtant sous un ciel chargé. Je n'ose imaginer sous un beau ciel bleu, enfin si, j'imagine très bien. Le soleil est arrivé le 2ème jour à 12h, dommage, les randos étaient passées.

Alors quand on parle de Capri, on pense de suite à la fameuse chanson... C'est cliché. Après Capri, c'est soit disant la Jet-Set, le Saint Trop Italien comme Portofino, mais en octobre, on ne l'a pas du tout ressenti, sauf au niveau des prix dans les restos et bars... 10€ la bière, 10 euros l'ice Tea, 7€ le coca, 15 euros le sandwich...

En vous éloignant de la place principale, vous sortez de cette ambiance.

J'avais réservé les traversées en avance, enfin pas trop par rapport à d'habitude et j'ai bien fait d'attendre (j'ai encore en travers de la gorge les avoirs non remboursables et non inutilisables des Cyclades). J'ai bien fait d'attendre à cause du Covid déjà, et ensuite car des lignes existantes chez certains 3 semaines avant, eh bien 15 jours avant ces lignes s'arrêtaient. Nous sommes donc partis avec Alilauro Gruson. Départ le mardi matin à 8h45 (20min de traversée) et retour le mercredi avec le ferry de 15h20. La traversée est très rapide.

Quand vous arrivez à Capri, vous arrivez au port Marina Grande, pour rejoindre Capri Ville, 3 solutions : le funiculaire (2euros par personne, solution que nous avons prise), le bus(2€) ou à pieds... A pieds, peu le recommande, ça grimpe dur.... Vous arrivez donc à Capri Ville à la Piazza Umberto I.

Nous avons débuté la visite de Capri par le Mont Tiberio, la villa Jovis (qui était malheureusement fermée) et le parco Astarita. Alors attention, ça grimpe, grimpe, grimpe, BEAUCOUP et jusqu'au bout, mais c'est surtout au début que ça monte, mais un bon moment. A 50 mètres de l'arrivée, un vieux papi nous informe qu'à cette période à cause du covid, la Villa Jovis est fermée, mais nous conseille de suivre un sentier à gauche à travers bois et que 200m plus loin nous trouverons sur la droite un chemin qui monte à la villa, on passe sous les barrières (attention si on se fait prendre, il ne faut pas dire qui nous l'a dit....) et on a accès à la vue... J'ai laissé les 3 le faire, je suis restée derrière la barrière... Je suis trop droite et honnête. Bon ils ont juste fait qques films et pris quelques photos. En partant, nous décidons de suivre encore un peu le sentier et nous avons bien fait sur la gauche une superbe vue sur les falaises, le Vésuve et Capri Ville...

Nous repassons devant le vieux papi qui nous propose de visiter les jardins (il s'avère qu'il s'agit du parco Astarita), il est gratuit, on a de la chance car sur le guide il est écrit qu'il est rarement ouvert, il y a 4 belvédères juste grandioses avec des vues sublimes sur les falaises et la villa Malaparte où Godard a tourné le Mépris avec Bardot. N'hésitez pas à faire une petite donation, sincèrement ce parc est très bien entretenu et est magnifique. Ca nous aura pris la matinée.

Après déjeuner, direction les Giardini d'Augusto (1 euro par personne) qui offrent une vue imprenable sur les Faraglioni (les 3 rochers emblématiques de Capri) depuis plusieurs belvédères.

On a également une très belle vue sur la via Krupp, qui est fermée depuis plusieurs années et qui mène à marina piccola.

En début d'après-midi, nous avons pris le bus pour aller rejoindre notre logement à Anacapri, sincèrement, ne pas hésiter à prendre le bus, pour changer, ça grimpe ! 15 minutes de bus. Attention, plusieurs arrêts à Anacapri !!! Nous c'était le 3ème...

Superbe logement très bien situé (14min à pieds de la Villa San Michele, 7min du télésiège).

Nous sommes donc allés au Monte Solaro à l'aide du télésiège (à siège unique !) en 13min de montée. Si vous comptez y monter à pieds il faudra compter 1h30 de marche. En télésiège, 12€ le trajet aller/retour, 9€ l'aller. Vue magnifique sur le golfe de Naples et Sorrento et Capri.

Ensuite direction la Villa San Michele (10€ par personne. pas donné, mais on est sur l'île de Capri). C'est une superbe villa construite à flan de falaise par le médecin, naturaliste, etc suédois Axel Munthe et qui appartient aujourd'hui à la fondation suédoise. Du jardin, superbe panorama sur le golfe de Naples.

Nous avons ensuite déambuler sur la piazza Vittoria et sur la via Orlandi qui est la rue piétonne et commerçante d'Anacapri. On y retrouve une ambiance plus authentique qu'à Capri Ville.

Le lendemain, retour en bus sur Capri ville et direction l'Arco Naturale, la grotte Matermania, via Pizzolungo et Tragara. Le guide annonçait 3h, on a miss moitié moins, sans doute car nous ne sommes pas descendus à la plage. Alors là, pareille, bien le faire dans ce sens, c'est quasi tout en descente... attention, j'ai bien dit quasi, car il y a tout de même des escaliers à descendre, remonter, etc, mais beaucoup moins que dans l'autre sens.

On atteint l'Arco Naturale en 30 minutes environ depuis le centre du village. C'est un rocher creusé d'une arche gigantesque suspendue au dessus de la mer. Avec du soleil, ça doit être encore plus beau.


Ensuite on remonte les escaliers et on revient un peu sur nos pas pour descendre des marches (nombreuses) en direction de la grotta di Matermania, c'est une caverne naturelle transformé par les romains en un nymphée luxueux.

Ensuite, on dépasse la grotte, le sentier continue vers la via Pizzolungo et la Villa Malaparte qui n'est accessible que par la mer.

Le sentier continue jusqu'au belvédère de Tragara par lequel on rejoint ensuite le centre entre jardins, hôtels et villas.

Direction la Certosa di San Giacomo (7€ par adulte, gratuit pour les enfants). Alors à c'est ce que je regrette le plus. Ce n'était pas terrible, plutôt à l'abandon, du coup cher pour ce que c'était. La chartreuse abrite désormais un centre culturel. Vous avez accès à l'expo, au cloître et aux jardins.

Voilà, c'est tout pour Capri. Après à Capri, vous pouvez également faire le tour de l'île et aller à la grotta Azzurra, vous avez d'autres randonnées sur Anacapri.

Nous avons adoré Capri, c'est une très belle surprise.

8

Alors j'avais réservé nos billets directement sur le site de Pompéi, avec audio guides. Je n'avais pas pris de guides me disant que nous aurions les audios guides et une carte... Grosse erreur ! Sur la carte à pointer il n'y avait pas tout, c'était difficilement compréhensible. Du coup, un peu déçu car nous avons dû louper des choses. On y a passé 3 heures. Le site est immense et tout de même très bien conservé. En revanche ceux qui se permettent d'écrire leurs noms ou de taguer un lieu comme celui là je ne comprends pas.... Plusieurs salles en ont fait les frais par endroit.

Parking en face de l'entrée, 20€ quel que soit le temps que vous y restez.

Pompéi est une ville qui a été ensevelie en 79 après J.C. par une énorme éruption du Vésuve. La ville fût recouverte de cendre et de lapillis (petites pierres poreuses rejetées lors des éruptions volcaniques)

9

A la base, j'avais choisi l'île de Procida, mais vu le prix des billets à 4 et le trajet, j'avais dit Naples ou Herculanum, Emma a choisi le site d'Herculanum. Il est effectivement mieux conservé que celui de Pompéi. Contrairement à Pompéi, Herculanum fut enfoui sous une couche de lave et de boue.

La cité tient son nom d'Hercule qui l'aurait fondé en rentrant de voyage. Herculanum était autrefois situé au bord de la mer avant la terrible éruption.

Grand parking souterrain également juste avant l'entrée au site.

10

Encore un Volcan de plus à notre actif et encore un italien.

Il faut réserver ses billets et sa place de parking en avance (attention aucun réseau vers les parkings).

Nous vous conseillons d'emprunter le service de navette qui est à 2€ par personne pour accéder au site. Aucun intérêt de le faire à pied. Ensuite vous avez 30 minutes de montée bien rude pour arriver au cratère.

Ce volcan est plus jeune que le Stromboli ou l'Etna, mais il est évidemment devenu célèbre à causes de ses nombreuses explosions. On dit qu'il est éteint mais il n'est en réalité qu'endormi laissant à ses pieds (9km) plus de 4 millions d'habitants.

11

Alors contrairement à d'autres fois, je n'ai pas tant de bonnes adresses que cela...

Notre hôte nous avait conseillé Da Franco à Sorrento, nous avons trouvé les pizzas grasses et le cadre un peu cheap. Mais ça allait. Je ne vous donnerai que les adresses où on a vraiment bien mangé.

A Sorrento, le jour de notre arrivée, Il Birgo : fruits de mer, poulpe, gnocchis

A Positano, la pâtisserie Collina pour des sfogliatelle

A Amalfi la célèbre pâtisserie Pansa

A Capri : la pâtisserie Buonocore, le glacier près des jardins d'Auguste Tizzano's Kiosk (on y est allé 2 fois, glaces et granitas excellentes), Isidoro au centre de Capri et à à Anacapri : la pizzeria Aumm Aumm Ristorante (pizzas excellentes, accueil très chaleureux)

En repartant du Vésuve : Ristorante Vesuve.

Bon, en fait je me rends compte que c'est à Capri que nous avons le mieux mangé !

Concernant les courses, dès que vous vous éloignez de la côte amalfitaine, de Vico Equenze, vous trouvez des vrais supermarchés avec parkings. Nous avons trouvé notre bonheur dans un Carrefour Market à côté de Pompéi, mais vous avez aussi un grand Auchan.

12

Pour cet énième voyage en Italie, nous avons été comblé. C'est une destination très variée comme on les aime.

Bon en cette période particulière, c'est tout de même notre 5ème voyage en période de covid et la première fois que le pass sanitaire est demandé quasi tout le temps (restos, bars, églises, site comme Pompéi ou herculanum, villas à Ravello ou Capri, etc)

Je déconseille d'y venir l'été, ça doit être bondé. Côté météo, je ne peux rien dire, on aurait pu avoir bien pire et c'est très aléatoire, la semaine d'avant grand soleil tout le temps... Et au printemps vous pouvez bien tomber comme tomber sur une semaine de pluie.

Le choix d'avoir un point de chute à Sorrento était très bien. Ca doit être très "romantique" de dormir à Positano, mais sincèrement ça ne nous a pas manqué.

Une semaine est un peu court si on veut vraiment voir tout ou presque. J'aurais bien aimé un peu plus de temps pour me faire mon propre avis sur Naples et aller à Procida et sans doute Ischia.

13

Je ne compte pas les divers restos ou apéros, ni les quelques parkings, je vous ai mentionné les prix plus haut.

3 locations :

Sorrento du samedi au vendredi : 810€ . AirBnb https://www.airbnb.fr/rooms/43482805?source_impression_id=p3_1636034558_PyZ1UQVniJCyl%2FpI

Capri 1 nuit :123 € AirBnb : https://www.airbnb.fr/rooms/48805521?source_impression_id=p3_1636034588_g73%2B24Zsv8fTP58z&guests=1&adults=1

Naples 1 nuit : Holiday Inn Napoli - 117€

Vols directs Easyjet : 470€ pour 4

Location chez Sixt via Bsp-Auto : 305€ (on devait avoir une Fiat 500X et on a été surclassé avec une BMW série 1 sport)

Ferry Sorrento-Capri : 146.80€

Parking aéroport de Lyon : 48.55€

Diverses visites :

Pompéi : 98€ + 20€ de parking

Vésuve : 42.46€ + 6€ de parking et 8€ de navette

Herculanum : 42€

Les 2 villas de Ravello 66€

Certosa : 14€

Villa San Michele : 20€

Monte Solaro 39€

Dans l'ensemble je trouve la destination chère, les visites sont chères, les restaurants aussi et on ne parle pas des parkings....