Carnet de voyage

Les 4venturiers

32 étapes
54 commentaires
78 abonnés
Dernière étape postée il y a 18 jours
Allez la famille, allez les amis, allez les collègues, on vous emmène à travers l'Inde, le Népal, la Thaïlande, la Nouvelle-Calédonie, la Nouvelle Zélande, le Chili, le Pérou, Cuba et les Etats-Unis !
10 novembre 2017 au 2 septembre 2018
296 jours
Partager ce carnet de voyage
14
janv
Nouméa - 14 et 15 janvier 2018 

Bienvenue au Paradis ! Les 4venturiers débarquent en Nouvelle-Calédonie, pendant 2 semaines riches en rebondissements. Laissez-nous d'abord vous faire un petit topo de départ. Ici, c'est l'été, la sécheresse et les incendies dans la mesure où il n'a pas plu depuis le mois d'août (retenez bien cette information, c'est important pour la suite de l'histoire). Nous sommes accueillis par Ronan et Nadia, nous nous sentons bien, comme à la maison, et nous rencontrons le groupe qui va nous rendre tristes de quitter cette île, Marc, Jordan et Jérôme. Après une soirée mouvementée pour fêter notre arrivée, nous passons la journée (difficilement) sur l'île aux canards à profiter du soleil et de la mer (oui Nadia, pour le coup elle est vraiment turquoise), car le lendemain départ pour 1 semaine de camping à visiter le reste de l'île.

Côte Ouest de la Nouvelle-Calédonie - 16 au 18 janvier 2018 

Et là tout dérape... Nous vous disions plus haut que c'était la sécheresse. Et bien c'est devenu tout le contraire. Il pleut 2 semaines dans l'année en Nouvelle-Calédonie. Nous étions là 2 semaines. Devinez quoi !? C'était ces fameuses 2 semaines. Mais attention, pas une simple pluie, une pluie cyclonique qui a provoqué de nombreuses inondations. Quand les 4venturiers passent, le beau temps trépasse !!! C'est pourquoi, nous n'avons réussi à faire que 2 nuits en tente puisque nous avions une fourchette de soleil entre 7h et 11h tous les jours. Mais rassurez-vous, les 4venturiers savent braver les tempêtes. Nous avons pu faire une belle randonnée dans le domaine de Deva à travers les marécages puis face à la mer (bon ok Ronan, c'était pas comme sur vos photos). Et pour finir en beauté ce tour de l'île qui n'aura duré que 3 jours, un vol en ULM au dessus du lagon et du Coeur de Voh, moment magique propice à la petite larme de joie (on dirait le sud...). Vol fini, pluies torrentielles qui arrivent, éclairs qui suivent, retour à Nouméa.

Nouméa - 19 au 22 janvier 2018 

Revenez à Nouméa, on nous avait dit ! Certes il y fait beau, mais bizarrement, dès que nous nous apprêtons à sortir de la maison, il se met à pleuvoir... Mais nous le prenons avec le sourire, ou plutôt avec de nombreux fous-rires nerveux... Et dès que le soleil revient, nous arrivons à en profiter. Nous avons visité le parc forestier rempli de paons faisant la roue (bon un moment t'en as vu une, c'est suffisant, mais 10 d'affilée c'est surfait). Nous avons également passé une journée sur l'îlot maître, à nager avec les tortues. Nous les 4venturiers, on ne se laisse jamais abattre !

L'île des pins - 23 janvier 2018 

Départ pour l'île des pins, lieu magique et magnifique, à seulement 20 min d'avion. Nous nous installons au camping, dans notre splendide hutte. Et nous prenons la décision d'explorer l'île, en commençant par le Pic Nga. Nous vous laissons visionner les vidéos pour comprendre que c'était l'idée du siècle.

L'île des pins - 24 janvier 2018 

Aujourd'hui, c'est excursion en bateau. La magie du moment est inexplicable. Difficile de décrire un rêve éveillé. Les photos parleront sans doute mieux d'elles-mêmes.

L'île des pins - 25 janvier 2018 

Une balade en pirogue c'est génial. Quand il fait beau. Sous la pluie, abrités sous une bâche, ça l'est moins. Mais toujours avec le sourire, c'est le principal ! Direction la piscine naturelle pour nager avec Nemo et ses copains. Une journée qui clôture à merveille ces 3 jours passés sur l'île des pins. Maintenant, retour sur Nouméa pour la dernière fois, avant de quitter le paradis, et de retourner sur terre avec les mortels...

• • •

2 semaines se sont écoulées maintenant... 2 semaines hors du temps... dans un lieu magique... avec des belles personnes qu'il est difficile de quitter...

Nouméa - 26 janvier 2018 
A bientôt Nouvelle-Calédonie. 

Envie de prolonger votre lecture ?

Découvrez ces carnets de voyage de la sélection MyAtlas ou cherchez une destination.

11
janv
11
janv
Publié le 26 janvier 2018
Phuket - 10 et 11 janvier 2018 

Notre 3ème étape s'achève et c'est le moment des impressions :

• • •

Pour Caroline,

Deux semaines après notre périple thaïlandais, je m’attèle à la lourde tâche de vous transmettre mon ressenti. Pour moi, il n’existe pas qu’une seule Thaïlande. Tout d’abord, l’hyperactive, la grande, l’incommensurable Bangkok. Arrivant tout droit du Népal, son immensité m’a étonnée. Ce que j’ai aimé c’est comme le moderne se mêle à la perfection avec l’ancien. Étonnamment, les temples et le Palais Royal ne dénotent pas tant que ça dans ce paysage urbain. Le nord de la Thaïlande ou Bouddha dans tous ses états ! Je me souviendrai de notre Noël à vélo dans Ayuthaya, de notre visite de Sukhothaï sous la pluie, des longues heures de trajet dans les bus et de notre journée safari avec nos amis les éléphants. Les îles du sud ou le début de nos vacances à la plage ! Je me souviendrai de notre nouvel an à Koh Phi Phi avec nos buckets, de la beauté des paysages, de notre première sortie masque/tuba du voyage, de l’averse tropicale qui nous a accueillie sur les îles, de la blessure de guerre de Fanfan, des enfants au village flottant de Koh Panyi..... Tout ça pour dire que la Thaïlande, c’est super chouette !

• • •

Pour Mathieu,

T emples et tous les Bouddhas.

H eures de voyage à n’en plus finir.

A ventures en tout type de transport (bus, tuk tuk, vélo, bateau, avion).

I les paradisiaques.

L anta (Koh).

A ïe aïe les pâtes thaï.

N oël chez JP à Bangkok (hum le foie gras).

D es bahts en veux-tu en voilà.

E léphants tu recueilleras.

• • •

Pour Mélody,

Bon, autant dire que les aventuriers en Thaïlande sont devenus de vrais touristes.

Au programme de nos 10 premiers jours, des Bouddhas, des Bouddhas, et encore des Bouddhas. Nous avons visité beaucoup de temples, tous plus somptueux les uns que les autres et gorgés d'histoire. Je me suis rendue compte à quel point leur religion est importante et rythme leur vie. Les thaïlandais sont toujours souriants, des gens simples mais soucieux de bien faire, ils ont été aux petits soins pour nous. Nous avons passé beaucoup de temps dans les transports (bus, bateau, voiture, van) et pourtant je ne suis pas encore écoeurée, pour preuve nous en avons testé un nouveau : le vélo et ce fut mémorable !

Et puis, il y eu les 10 derniers jours, au programme détente, plage et cocktails sur des îles paradisiaques. L'eau turquoise, le sable chaud, je pense avoir touché du doigt le paradis. Notre nouvel an restera inoubliable, les pieds dans le sable sous 30 degrés, quoi de mieux !! Koh Phi Phi, capitale de la fête, où nuit et jour se mélangent toutes nationalités venues pour une seule et même raison : faire la fête... j'ai adoré cette île !

Malgré un pays très touristique, j'ai vraiment apprécié cette étape tant par ses paysages, ses îles paradisiaques, sa culture, ses temples, et ses thaïlandais si gentils.

• • •

Pour François,

Bangkok : une capitale comme on en connait, en plein essor et faite de buildings, mais qui garde son charme culturel avec ses nombreux temples et palais, et bien sûr, ses Bouddhas (bouddha-pris du poids, bouddha-norexique, bouddha-llongé). Anecdote : perdus avec Mélody, en tuk tuk, pendant 30 min.

Ayutthaya : une ville historique, une course d'orientation géante, en vélo, une balade en bateau. Anecdote : tomber en vélo en voulant faire le blogueur.

Sukhothaï : une ville qui allie ancien et nouveau. Anecdote : de la pluie, de la pluie et toujours de la pluie.

Chiang Maï : une ville où les backpackers sont accueillis les bras ouverts. Anecdote : Mathieu qui se fait pisser dessus par un chat coincé dans un portail.

Koh Phi Phi : une île paradisiaque où la fête bat son plein, le lieu parfait et rêvé pour passer à la nouvelle année, un moment inoubliable comme dirait Mélo, même si on a pu en oublier une infime partie... Anecdote : moi qui m'ouvre le genou et qui me fait courser par des singes.

Koh Lanta : une autre île paradisiaque, exactement comme dans l'émission, mais un peu plus détendue. Anecdote : Mathieu qui me donne le bain.

Railay Beach : une des plus belles plages du monde, où la bronzette et les cocktails sont de rigueur (après tout il faut un peu se détendre de temps en temps). Anecdote : se faire donner la facture d'une autre table et en avoir pour 50 euros par personne.

Phang Nga : une excursion en bateau, à travers la mangrove, une nuit dans le village de pêcheur, moment magique à jouer avec les enfants, se rendre compte encore une fois que pour être heureux, il ne suffit pas de vouloir tout mais de se rendre compte que le tout c'est ce qu'on a déjà. Anecdote : pour y arriver, nous avons du prendre un bateau, puis une navette, puis un 4x4, puis un bus et enfin un tuk tuk, en 10 heures.

Phuket : une ville festive, avec ses immenses plages, ses bars à gogo et son quartier chaud. Anecdote : aller à la plage sans serviette et sécher debout (voir photo ci-dessus).

Avec ces nombreuses étapes, la Thaïlande restera gravée dans ma mémoire comme la destination rêvée pour faire la fête, pour se détendre et faire bronzette, mais aussi comme la destination culturelle par excellence avec ses monuments mais surtout sa population dont la gentillesse et la prévenance ne sont plus à prouver. Elle restera également gravée sur mon corps avec 2 belles cicatrices barrant mon genou.

3
janv
Koh Lanta - 4 janvier 2018 

L'aventure Koh Lanta commence maintenant ! Après l'épreuve des poteaux, le parcours du combattant, l'obtention du totem d'immunité, les 4venturiers se reposent au soleil, en mode farniente (sauf quand Mathieu doit baigner François puisqu'il ne peut pas mettre le genou dans l'eau), car leur sentence est irrévocable.

Railay Beach - 6 janvier 2018 

Bon maintenant ça suffit, il est temps de faire une autre plage. Et c'est comme ça que nous débarquons à Railay Beach, l'une des plus belles plages du monde, pour... bah se détendre. Le trajet en ferry c'est hyper fatiguant ! Bronzette et cabane pour dormir, un vrai retour aux sources !!!

Phang Nga - 8 janvier 2018 

Bon dernier moment magique avant de regagner Phuket ! Et c'est avec une excursion en bateau que nous découvrons des grottes cachant des lagons, la plage de James Bond et son pistolet d'or, et le village de pêcheur où nous avons fait les animateurs avec les écoliers et dormi dans un bungalow sur pilotis. Un moment inoubliable, de partage et de découverte. Pour finir la visite des îles, il y a pire...

31
déc

Les 4venturiers posent leurs pieds sur l'archipel de Koh Phi Phi pour un "repos" bien mérité. Nous sommes le 31 décembre, l'eau est claire comme de l'eau de roche, il fait 30 degrés (malgré une petite tempête tropicale)... Les photos parleront d'elles-mêmes... Et ce soir c'est full-moon party pour fêter la nouvelle année...

Koh Phi Phi - 31 décembre 2017 
• • •

Ce soir, c'est la full-moon party pour fêter le passage en 2018. Sur Koh Phi Phi, c'est à base de limbo, de danseurs de flamme, de buckets à gogo, de pool party, de musique à fond le long de la plage dans la multitude de bars qui longent l'océan. On pourra dire que les 4venturiers ont fêté le nouvel an comme il se doit...

Koh Phi Phi - La nuit du Nouvel An 
• • •

Aujourd'hui, en ce 1er janvier de l'année 2018, les 4venturiers se reposent sur la plage pour, comment dire, récupérer de la soirée de folie de la veille...

Koh Phi Phi - 1er janvier 2018 
• • •

Nous continuons aujourd'hui l'exploration des îles qui composent l'archipel de Koh Phi Phi. Fiers sur notre bateau, nous nous en allons voguer sur une mer quelque peu agitée. Les îles sont magnifiques, les plages paradisiaques, et les mésaventures sont au rendez-vous. Sur Bamboo Island, François s'est ouvert le genou sur un rocher mais les 3 autres aventuriers étaient là pour le soigner. Sur Monkey Island, nous nous sommes faits pourchasser par des singes, et François, ne pouvant pas courir, avant de se réfugier dans l'eau, est tombé en voulant leur échapper et s'est écorché le 2ème genou ainsi que les pieds. Ensuite, sur le chemin qui menait à Maya Bay (plage somptueuse face aux falaises), les 4venturiers ont été pris dans une tempête en plein milieu de l'océan. Tout trempés, mais sains et saufs. Nous finissons cette virée par du snorkeling où Caroline et Mathieu ont vu de magnifiques poissons multicolores (Mélody avait trop froid et François ne pouvait pas se baigner à cause de son genou). Arrivés sur la terre ferme après une 2ème tempête, direction le centre médical pour poser des strips sur la blessure de François (que personne ne s'inquiète, il va très bien, il claudique juste). Moment très drôle dans la mesure où on ne comprend pas leur anglais, surtout avec des termes médicaux. Journée riche en émotions mais qui restera un souvenir mémorable.

Les îles de Koh Phi Phi - 2 janvier 2018 
29
déc

Nous voici maintenant à Chiang Maï, 3ème plus grande ville de Thaïlande. C'est un lieu où les temples disséminés dans le vieux quartier ou au fin fond de la montagne rencontrent la multitude de guest houses et les nombreux bars et restaurants. Et c'est sans grande surprise que nous avons bu un cocktail (ou peut-être 4), sur le roof top de l'Oasis Garden Bar, tenu par un français, avec lequel bien évidemment nous avons discuté pendant des heures.

La journée de visite : après avoir parcouru le chemin qu'empruntaient et qu'empruntent encore les pèlerins dans la montagne pour apporter leurs offrandes au temple Wat Sakithaka, nous avons fini par nous détendre le long du lac Huay Tung Tao, avant de reprendre la route, de nuit, pour Bangkok, dans un bus haute gamme.

Chiang Maï - 29 décembre 2017 
28
déc
Elephant Nature Park - 28 décembre 2017 

Pour aujourd'hui, nous sommes la famille de la jungle ! Nous visitons ce sanctuaire naturel, refuge pour éléphants, buffles, chiens et chats, où des volontaires travaillent sans relâche pour faire de ce lieu magique un petit paradis pour animaux maltraités ou SDF. Nous avons eu la chance inouïe une fois dans notre vie de pouvoir nourrir les éléphants, de les caresser. Un moment inoubliable. Le sourire sur nos lèvres était au rendez-vous toute la journée. L'endroit est magique, au milieu de la montagne, où ces animaux qui ont connu de terribles souffrances peuvent se réinventer une 2nde vie et finir leurs jours en toute sérénité.

27
déc
27
déc

Go, go, go, les 4venturiers font des ravages en Thaïlande. Nous sommes ensuite arrivés à Sukhotaï, abritant également un Historical Park. Nous n'allons pas vous faire part des monuments vus dans la mesure où il s'agit sensiblement de la même chose. Nous vous laissons découvrir par vous-mêmes. Mais parlons de cette pluie ! Il faisait un temps pourri et après des semaines de soleil (et ce, même à 3700 mètres dans l'Himalaya), nous avons sorti les k-ways. Expérience déroutante mais marrante, surtout quand on sait que chez vous il neige.

Sukhotaï - 27 décembre 2017 
25
déc
Ayutthaya - 25 décembre 2017 

Nous sommes maintenant dans l'Historical Park d'Ayutthaya. Une course d'orientation à vélo commence alors pour découvrir les nombreux monuments que le temps n'a pas épargnés. Encore et toujours des bouddhas et des Wat, mais que nous continuons à observer avec admiration. Pour finir, c'est une balade en bateau que nous effectuons, les 4venturiers ne s'arrêtent jamais...

22
déc
22
déc
Publié le 29 décembre 2017

Les 4venturiers débarquent à Bangkok pour la 3ème étape de ce périple ! Et là pour le coup c'est une capitale au modèle occidental. Mais comme d'habitude, c'est une destination qui regorge de trésors.

Notre journée a débuté par la visite du Floating Market, un petit bazar comme on les aime, mais sur l'eau. A base de mangue, de pirogues et de serpents, ce fut une jolie matinée.

Ensuite, c'est découverte des temples (appelés Wat) et surtout des bouddhas, qu'ils soient debout, couchés, en pleine méditation ou bien en chair. Un petit tour de ferry pour continuer la balade. Nous finissons la visite par la découverte du crématorium des rois transformé en musée en hommage à l'ancien roi, Rama IX, qui était et qui restera pour eux un dieu vivant.

Bangkok - 23 décembre 2017 

Aujourd'hui, c'est le réveillon. Et nous en profitons pour vous souhaiter un Joyeux Noël à tous. Pour nous c'est balade (en métro aérien) dans Bangkok. Petite, enfin non, longue promenade dans l'immense marché de Chatuchak pour faire nos propres cadeaux. Petite balade dans le parc. Et pour finir cette journée, repas dans un restaurant français, où JP, le patron nous a reçus comme des princes. Du foie gras, du homard, du bon vin, des cadeaux et des discussions à n'en plus finir. Un réveillon de Noël magique, en plein coeur de Bangkok, sous 30 degrés...

Bangkok - 24 décembre 2017 
20
déc
20
déc
Publié le 21 décembre 2017

C'est du Garden of dreams, lieu paisible et ressourçant, en plein coeur de Kathmandu, que nous allons vous faire part de notre ressenti...

Kathmandu - 20 décembre 2018 

En évoquant le Népal, je repenserai au trek, à cette formidable aventure où nous avons vécu des moments difficiles (toutes ces marches à monter puis à redescendre, le froid dans les refuges et l'impression que toutes ces montées ne s'arrêteront jamais) mais tellement de moments inoubliables (les sources d'eau chaude, les paysages majestueux, les interminables parties de cartes, les blagues de Tendi, les danses avec les népalais et ce sentiment d'avoir réussi et d'être allée au bout). Cette sensation de se sentir libre et seule au monde, perdue dans les montagnes de l'Himalaya, et découvrant chaque jour des paysages magiques, rencontrant des personnes formidables dans les refuges, et se dépassant un peu plus chaque jour. Monter à 3700 mètres restera un souvenir incroyable.

En évoquant le Népal, je repenserai à Tendi et Himal, nos guides terriblement gentils, toujours à l'écoute et tellement généreux. Tendi nous a accueillis chez lui et nous avons passé des moments extraordinaires avec lui et sa famille.

En évoquant le Népal, je repenserai à toutes nos rencontres, à tous ces népalais souriants et accueillants, dans un pays si magique. Malgré leur condition de vie difficile, ils nous ont toujours accueillis de manière simple et chaleureuse.

En évoquant le Népal, je repenserai à ces 3 semaines fabuleuses et enrichissantes, passées à une vitesse folle, où nous avons découvert un pays riche de ses paysages, de sa culture et de sa population.

- Mélody.

• • •

Ah le Népal…j’étais très stressée avant de commencer le trek et à juste titre car j’en ai vraiment bavé ! Mais ça valait tellement le coup. Non seulement, je l’ai fait (on l’a fait) mais en plus je le referai ! Les paysages sont à couper le souffle : les montagnes (of course), les forêts de rhododendrons, les étoiles par milliers à 3000 mètres d’altitude… Et aussi et surtout, la gentillesse des gens. Les népalais sont souriants, accueillants, prévenants. Nous avons croisé beaucoup de personnes lors du trek et aucune ne nous a laissés un mauvais souvenir. Certains d’entre eux vivent avec très peu et pourtant ils ont tout. Cela m’a fait prendre conscience qu’en général, je ne me contente pas de ce que j’ai. D’ailleurs, ce voyage en est, en quelque sorte, la preuve. J’ai ressenti le besoin de voir ailleurs. J’ai eu besoin de partir pour me rendre compte réellement de ce que j’avais toujours eu. Les népalais ont conscience des choses et apprécient chaque moment sans pour autant regarder dans une autre direction.

Je finirai ce petit récap' par la chanson que j'ai eu dans la tête tous les jours : "Et moi je vis ma vie marche par marche, tous mes sentiments, marche par marche, indifféremment, marche par marche, et de temps en temps, un coup je monte un coup j'descends".

- Caroline.

• • •

Le Népal, c'est la gentillesse, la prévenance et la générosité de ses habitants. Le Népal, c'est la magie de ses montagnes et de ses paysages à couper le souffle. Le Népal, c'est la quantité de marches qu'il faut grimper et redescendre pour découvrir de ses propres yeux un décor de carte postale. Le Népal, c'est repousser ses limites pour l'ascension de son Himalaya. Le Népal, c'est faire confiance aux personnes qui nous guident et nous accueillent, (Tendi et Himal), que nous rencontrons et qui nous font partager leurs expériences (Romain, Sami, Sarah, Laure...). Le Népal, c'est découvrir des trésors ensevelis à cause des caprices de mère nature. Le Népal, c'est arpenter les rues pour côtoyer sa population qui apprend à survivre et à se reconstruire. Le Népal, c'est vivre des moments simples mais si précieux. Le Népal, c'est essayer de comprendre ses religions et sa manière de vivre. Le Népal, c'est se déplacer à travers ses rues bruyantes et polluées, évitant ses véhicules, ou se prélasser au bord de ses lacs, ne se souciant de rien.

Le Népal, c'est prendre conscience que nous avons tout sans nous en apercevoir. Le Népal, c'est relativiser, petits occidentaux gâtés que nous sommes. Le Népal, c'est garder un magnifique souvenir, gravé à jamais dans sa mémoire.

- François.

• • •

Les images valent plus que les mots pour moi.

Les paysages magiques rencontrés pendant le trek.
Les vues magnifiques.
Une ascension riche en émotions.
Refuges !? Qui a dit refuges ? De vrais hôtels 😀  (avec de l'eau chaude des fois !!!).
Le Dal Bath ! Le repas du Trek (et plus) ! Dal Bath power 24 hours !!!
Des moments inoubliables.

- Mathieu.

19
déc
19
déc
Publié le 21 décembre 2017

Encore une ville marquée par les caprices de la nature. Mais Patan a su conserver son charme et nous a fait découvrir ses imposants et majestueux monuments. La demeure royale a été transformée en musée, dédié aux nombreuses divinités de l'hindouisme. Le temple d'or nous a offert un spectacle magique de part la finesse de ses statues et ornements. Et la visite des rues nous a ramenés à la triste réalité de cette population qui survit et apprend à se reconstruire.

Patan - 19 décembre 2017 
18
déc
18
déc
Publié le 21 décembre 2017

Victime du séisme ayant frappé le Népal en 2015, la population vit dans les décombres. Les rénovations et reconstructions sont longues et laborieuses, mais les monuments ont gardé leur beauté. Nous avons pu visiter le Palais royal aux 55 fenêtres, découvrir la fabrication des poteries, apprendre l'art de la peinture népalaise, et parcourir les rues de cette ville aux nombreuses séquelles.

Bhaktapur - 18 décembre 2017 
15
déc
Kathmandu - 15 décembre 2017

C'est notre première visite de Kathmandu avec notre guide Romain. Nous découvrons une capitale bruyante et polluée mais qui regorge de trésors. De nombreux petits temples sont répartis à travers la ville, la plupart d'entre eux servant, à part prier, de garage à scooters. La ville est agitée, les ruelles débordent d'échoppes, les véhicules se faufilent à travers les piétons manquant de les écraser. Nous nous installons tranquillement dans notre auberge, où de nombreux backpackers séjournent, et c'est avec un apéro, sur le rooftop face à la ville, que nous célébrons notre arrivée, et nous préparons pour le lendemain.

Kathmandu - 16 décembre 2017 

Aujourd'hui, Romain a continué à nous faire visiter. Nous avons découvert le Durbar Square, rempli de temples. Nous avons pu visiter l'ancien palais royal et voir de nos propres yeux la Kumari, déesse vivante (histoire que nous vous invitons à regarder sur internet tellement elle est déroutante et inimaginable). Nous avons ensuite gravi de nombreuses marches pour découvrir le Monkey Temple, qui comme son nom l'indique, est la demeure des singes. Pour finir, nous avons visité la vraie ville de Kathmandu, en dehors de son quartier touristique, dans sa pauvreté et ses décombres.

Kathmandu - 17 décembre 2017 

3ème jour dans la capitale. Aujourd'hui, c'est un long parcours que nous avons effectué. Nous avons commencé par le quartier de Pashupatinath, lieu déroutant, lieu des crémations (auxquelles nous avons assistés), où les touristes se baladent, où les travaux de reconstruction continuent, où la population vient se détendre, où le cri des corbeaux rend l'atmosphère pesant. Nous continuons la visite par la découverte du plus grand Stupa du Népal, monument dans lequel la population vient faire tourner les moulins à prière. Ne nous arrêtant plus, nous décidons de parcourir la ville, pour arriver en haut de la montagne, et y découvrir un magnifique monastère.

13
déc
13
déc
Publié le 18 décembre 2017

Après notre trek, nous voici maintenant à Pokhara, 3ème plus grande ville du Népal. Ici, c'est détente et sport nautique. Nous faisons les magasins comme tout touriste qui se respecte, et après petit jus de fruit frais et jeu de cartes face au lac magnifique au pied des montagnes. Pour finir cette journée de réconfort après l'effort, un petit billard s'impose avec nos amis français, Sami et Sarah (les cycleux on the road) et Mathieu, backpackers comme nous ! Des moments comme ceux la, c'est ça qui fait la beauté de notre voyage. Et demain, départ pour Kathmandu.

Pokhara - 13 décembre 2017