La Roumanie, Timişoara

Timisoara est la deuxième plus grande ville de Roumanie, et pourtant, elle reste très peu connue.
Novembre 2016
4 jours
1
1

Timisoara est la principale ville de la Roumanie Occidentale… Une ville industrielle, tristement connue pour avoir joué un rôle important dans le soulèvement de la révolution roumaine. Cependant, aujourd'hui elle est une ville en devenir, possédant un patrimoine et une architecture assez exceptionnels.

C’est l’une des villes les plus anciennes et les plus pittoresques du pays, fondée au début du XIII siècle. La ville a été nommée en l’honneur de la rivière Timiş, sur les rives de laquelle les premières colonies sont apparues. Certaines personnes appellent la ville "une petite Vienne" à cause d’un grand nombre de bâtiments anciens dans le style baroque. Une architecture magnifique, une riche histoire et une infrastructure excellente ont rendu Timişoara très attrayante pour les voyageurs, cependant, elle reste encore très peu connue.

En termes d'architecture, la ville hérite d'un vaste patrimoine de monuments historiques (environ 14 500 bâtiments), le nombre le plus élevé dans le pays. En effet, l'ensemble du complexe de bâtiments dans le centre et du quartier Iosefin sont considérés comme monuments historiques. Ceci est le résultat d'une longue tradition de planification urbaine moderne, qui a commencé au XVIIIe siècle, avec l'arrivée des Autrichiens. Le centre, ayant remplacé l'ancienne forteresse, celui-ci a été rénové avec des places et des rues droites. L'influence baroque était viennoise, ce qui justifie le surnom de Timișoara "la petite Vienne". La dernière influence architecturale sur la vieille ville est introduite avec le rattachement de Timisoara au Royaume de Roumanie en 1918.

• • •
2

Une des places les plus connues de la ville


La Piata Victoriei, est une petite place se trouvant au centre Ouest de la ville, à a peine 10 minutes à pied du centre. Elle est connue pour son Église orthodoxe et son Opéra au style roumain.

C'est une des plus grandes places de la ville. Elle se compose de nombreux bâtiments au style victorien, ainsi que l'Église Orthodoxe, un parc et l'Opéra de Timisoara.

L'hiver et pendant les fêtes de Noel, un marché de Noel est également mis à disposition. Cette place reflète pour de nombreux éléments le style de la ville.

• • •

De nuit, cette place garde également tout son charme


De même qu'elle dispose de nombreux restaurants, chics comme des fast food (mais même les restaurants chics coûtent le prix d'un mac do en France) ainsi que de nombreuses attractions, de la musique, des attractions....

3

La "Place de la liberté" était à l'origine une place réserve au marché de Timisoara. En 1848, avec le déclenchement de la révolution hongroise, le nom a changé à Liberty Market Square. Puis, quand l'armée autrichienne reprend la ville, le marché sera renommé "Marché prince Eugène". Le marché est appelé familièrement comme «Old Town Hall Square". Le bâtiment qui a été construit dans le style baroque entre 1731-1734.


Au fond, la Statuia sfântului Ioan Nepomuk 

Situé dans le centre, cette statue est l'œuvre de deux sculpteurs viennois Blim et Wasswerburger. Sur trois côtés du monument sont représentés des scènes de la dernière période de la vie. En son centre se trouve dans la partie supérieure St. Nepomuk et St. Mary sont couronnée d'étoiles autour de la tête et ayant la main de lys, symbole de pureté.

• • •
• • •

La Piata Libertatii, vue du ciel

4

Union Square est la plus ancienne place de Timisoara, de style baroque

Plus souvent appelée "Union Square", elle est la plus ancienne place de Timisoara, de style baroque. Ainsi, tout au long de son histoire, elle a été nommée "Place principale. Le nom de Union Square a été donné en 1919, car ici ils ont arrêté les troupes roumaines entrées à Timisoara.

Ici, la Cathédrale Saint Georges, une des plus connues de Timisoara 
La Cathédrale catholique.  

Ce qui frappe dans la troisième ville de Roumanie, peuplée de 330'000 âmes, c’est le nombre de lieux de culte; concentrés sur les trois grandes places d’un centre-ville finalement assez restreint.

Ici, la Cathédrale Orthodoxe, juste à côté des deux autres.   
La 4ème et dernière Église, toutes concentrées sur une même place  
• • •

Cette place est selon moi, la plus belle de la ville. Absolument tout y est magnifique, les bâtiments viennent tous d'être restaurés, les jardins sont très bien entretenus et l'ambiance y est très bonne.

La "place de la liberté" 
5

Ce qui m'a le plus frappé en visitant Timisoara, c'est la modernité et son côté "pratique". En effet, toutes les rues sont parallèles, droites, et tout est très bien indiqué. C'est en fait une ville d'abord construit à but industriel, dont tout a été fait dans les moindres détails. De même, que Timisoara a été élue Ville Européenne 2021, et pour satisfaire à ces exigences, des travaux ont été mis en place pour rénover toute la ville.

6

Localisé dans les quartiers "pauvres" de Timisoara, les paysages ainsi que les bâtiments sont pourtant tout aussi magnifiques que dans la vieille ville.

On pourrait croire que du fait de son statut politique et de sa pauvreté, Timisoara est une ville dangereuse, qu'il faut éviter, surtout quand on est seul(e). Mais ce n'est pas du tout le cas, les roumains sont très accueillants et sympathiques, même dans les quartiers sud.

7

En effet, du fait de son statut de Ville Européenne 2021, des travaux importants de rénovation ont été mis en place. Ainsi, petit à petit, tous les bâtiments sont rénovés. On voit donc un grand contraste entre ceux ayant été fraichement refait et ceux, encore marqué par l'histoire de Timisoara, le régime communiste encore récent, et les nombreuses manifestations violentes que cette ville a pu connaitre.

Ici l'exemple est assez frappant.  
Des vieux bâtiments juste à côté de certains autres, dotés d'une nouvelle jeunesse. 
 On voit ici un bâtiment en pleine rénovation, comme tant d'autres, dans le but d'être prêt pour être la Ville Européenne de 2021.
• • •

Timisoara est dotée d'une nouvelle architecture, unique, qui a pourtant su garder son histoire victorienne.


• • •

Avec de nombreux lieux insolites

Timisoara est une ville encore marquée par le régime dictatorial passé, et ça se ressent encore aujourd'hui.

Ici les Églises Serbe de Timisoara. Belgrade n'étant qu'à quelques kilomètres.
La place libertatii 

Pour finir, c'est une ville unique et très étonnante que je recommande grandement, pour de nombreux aspects, que ce soit gastronomiques, culturels, pour sa population plus qu'accueillante et toutes ses places aussi belles les unes que les autres.