Carnet de voyage

Kiki en Thaïlande

12 étapes
8 commentaires
7 abonnés
Dernière étape postée il y a 8 heures
Par LauraV
Janvier 2020
8 semaines
Partager ce carnet de voyage
1
1
Publié le 25 janvier 2020

Ma première destination en Thaïlande est la ville de Chiang Mai, au sein de la province du même nom. Elle est le centre culturel et économique du nord du pays.

C'est une ville située dans les montagnes du nord. Fondée en 1296, elle fut la capitale du royaume indépendant de Lanna jusqu'en 1558.

Chiang Mai abrite de nombreux temples, des centaines de temples bouddhistes !


Vendredi 24 janvier : journée temples

Ainsi je consacre une journée entière à visiter quelques temples, pas tous... J'ai pas envie de faire une overdose tout de suite 😏


Wat Jetlin

Wat Jetlin

Wat Muentoom

Wat Muentoom

Wat Chedi Luang

Wat Chedi Luang

Wat Lok Moli

Wat Lok Moli

Wat Rajamontean

Wat Rajamontean

Wat Khuan Khama

Wat Khuan Khama

Wat Phra Singh​

Wat Phra Singh​

Bon, je pourrais continuer à vous en montrer mais pour moi ça me suffit pour aujourd'hui.

Outre les temples, je choisi de vous montrer quelques œuvres de street art que j'ai trouvées sur mon chemin au fur et à mesure de mes visites.

Street art à Chiang Mai

Le soir venu, avec notre hôte, nous partons dans différents endroits pour découvrir la vie nocturne de Chiang Mai.

Entre musique thaïlandaise des années 80, 90, electro, latino et pop rock... Un festival de notes. Soirée très sympa !

Musique thaïlandaise au white house
Groupe de chez Tiger House Hostel
Soirée Chiang Mai
2
2
Publié le 26 janvier 2020

En ce moment les festivités gagne du terrain dans la ville. Les célébrations du nouvel an chinois se font entendre et habillent les ruelles de la ville.

Je me faufile dans les méandres du marché chinois pour entrer au cœur du sujet.

Il n'y a rien à dire, c'est la fête !

Le dragon qui déambule dans le marché
Au cœur du marché chinois

Pour l'occasion j'achète des feux d'artifices ainsi qu'une tenue pour être dans le ton..

Bon, les feux d'artifices n'auront pas été lancés car je n'ai pas trouvé d'endroit sécurisé pour pouvoir les lancer.

Avec​ ​d'autres clients de l'hôtel nous profitons d'une soirée dans le quartier chinois.

Soirée dans le quartier chinois
3
3
Publié le 27 janvier 2020

Dimanche 16 janvier

Aujourd'hui je suis Adam, un polonais qui m'embarque à l'arrière de son scooter loué pour aller découvrir les environs de Chiang Mai.

Nous nous dirigeons vers le parc national de Doi Suthep Pui, à l'ouest de la ville.

Nous voulions visiter un lieu de culte, mais impossible d'y entrer vu que nous sommes en débardeurs, et même un chèche sur les épaules n'est pas toléré... Tant pis, nous continuons notre route.

Nous découvrons alors, quelques kilomètres plus loin, le village de Ban​ Khun Chang Khian. A environ 1500m d'altitude, il offre une vue sur les montagnes et recèle de nombreuses fleurs qui rendent le lieu très coloré.

Les habitants produisent du café que nous goûtons. Moi qui n'aime pas le café de base, je le trouve vraiment pas mauvais !

Une maison dans les arbres ! Je veux la même 😌
Un bon café, pure
Méthode naturel de sachage des grains de café
Village​ Ban​ Khun Chang​ Khian

Après cette pause caféine, nous reprenons la route qui disparaît petit à petit pour laisser place à des chemins de terre et de cailloux. Tout de suite ça devient un peu plus périlleux. Les paysages n'en restent pas moins magnifiques.

Sur la route

Ainsi, nous arrivons près d'un lac, enfin un lac artificiel, où nous pouvons admirer la vue et déguster une bière bien fraîche après l'effort. Oui bon j'ai pas conduit mais j'ai dû quand même me tenir fort au scooter 😊

Réservoir Huay Tueng Thao
4
4
Publié le 29 janvier 2020

J'arrive le lundi 27 janvier à Pai, après une longue route sinueuse dans les montagnes du nord.​ Il n'y a rien à redire sur la qualité de la route, elle est en très bon état.

Les virages se succèdent de façon effrénée. Environ 760 virages dangereux entre Chiang Mai et Pai.

Je loge hors du centre ville de Pai. Dans un camping, en pleine nature. Aucun voisin si ce n'est tous les arbres qui nous entourent.

Le seul moment de ligne droite je crois 😅
Accès à Wonderland
Feu de camp au camping Wonderland
Arrivée à Pai

Mardi 28 janvier

Je retourne un peu sur la route pour découvrir les environs. Je suis dans la province de Mae Hong Son, au nord ouest de la Thaïlande.


Je m'arrête à un temple aux abords de Pai.

Il présente un escalier tout blanc montant vers un énorme Bouddha Blanc.

Bouddha Blanc

Je cherche à faire une petit boucle dans le coin pour visiter la vallée.

Je croise un geyser en bord de route. Il y a même la possibilité d'y faire bouillir ses œufs directement dedans.. Allez zou, faire cuire ses œufs dans une source chaude, fait ! Ahah🥚🔥💦

Je me fais cuire un œuf ! Enfin plusieurs 🍳
Hot springs de Ban​ Muang Rae

Je continue de sillonner les routes du coin.

Bus de bienvenue à l'entrée de la ville
Boucle dans le sud de Pai

Retour au camping pour me détendre.

Je vais voir le couché de soleil dans un petit canyon. La vue est plutôt sympa.

Couché de​​ soleil à Pai
5
5
Publié le 30 janvier 2020

Mercredi 29 janvier : de Pai à Mae Hong Son - 112km


Me voilà partie de Pai pour continuer ma visite de la province de Mae Hong Son. Je me dirige dans la ville portant le même nom, la capitale de la province 🏙️

Encore des virages mais je commence à m'habituer..

Il y a quelques beaux points de vue sur la route.

Mon dessin à la craie au camping Wonderland avant de partir
1 virage parmis des centaines...​
Vers Mae Hong Son

J'arrive en fin d'après midi à Mae Hong Son. Je trouve la ville très charmante et à peine arrivée que je repars pour me poser près du lac de Chong Chai.

Lac Chong Chai
Arrivée à Mae Hong Son

Je me rend au marché nocturne pour me balader, en plus y a un petit lac encore, j'en fais le tour et parcoure les étales tranquillement.

Non loin du marché de nuit Mae Hong Son

Jeudi 30 janvier

Aujourd'hui je pars dans les environs de la ville.

Je passe voir un pont en bamboo du nom de Su Tong Pae. Il y a un temple bouddhiste de l'autre côté.

Su Tong Pae bridge

Je pars ensuite encore plus proche de la frontière birmane. Je passe par le village Ban​ Nai Soi puis j'entre dans un village traditionnel de Karen. Ce peuple représente aujourd'hui la plus grande minorité tribale de Birmanie et du nord de la Thaïlande.

Ils sont dispersés dans différents villages. Celui que je vais voir compte 60 habitants.

Maison à l'entrée du village
Rue du village
École
Salle de classe
Femme Karen avec qui j'ai échangé, vraiment très gentille
Tribue Karen

Retour en ville, à Mae Hong Son, après cette petite escapade villageoise.

Le temple Phrathat Doi Kongmu offre une belle vue sur la ville.

Vue est du temple
Dans les hauteurs de Mae Hong Son

J'y retourne d'ailleurs le soir pour le couché du soleil. Mais avant ça, petit tour près du réservoir de Mae Hong Son.

Retour au temple de Phrathat Doi Kongmu
Vue ouest du temple
Mae Hong Son
6
6
Publié le 2 février 2020

Vendredi 3 janvier : de Mae Hong Son à Mae Chaem - 160km

C'est reparti pour la folie montagnarde des virages ! Cette portion de route est en moins bon état que sur les précédentes journées.


En route vers Mae Chaem

Après 4h de routes, j'arrive donc à destination.

Mae Chaem

Après avoir mangé une soupe de nouille je pars me détendre dans un endroit calme dont l'hôte de ce soir m'indique la direction.

Effectivement... C'est très joli et très calme, en plus il n'y a personne !

J'en profite pour me baigner 😁

Petite baignade tranquille

Pour aujourd'hui je ne fais pas grand chose de plus. Retour au village pour y passer la nuit.

Nuit à Mae Chaem

Samedi 1er février : visite des alentours de Mae Chaem.

Je pars le matin sur la montagne du nom de Doi Inthanon, le plus haut sommet du pays dont le point culminant s'élève à 2565m au dessus du niveau de la mer.

J'y fait également un petit treck d'une heure qui me dégourdie les jambes. Parce que le scooter ça fait mal au c** 🛵😁

Sur le Mont Doi Inthanon

Après cette grimpette au sommet de la Thaïlande, je redescend et après la montagne je rend visite aux cascades du coin. Moment fraîcheur !

Sur le chemin des cascades
Cascade Huai Sai Lueang
Cascade Mae Pan
Cascades proche du Doi Inthanon

Je reprend alors la route et vais visiter les environs. Je me régale des vues sur les montagnes et les différentes vallées.

Champ de papayes
Entre montagnes et vallées

En retournant au village, je passe voir un temple. En bois et de couleur noir, je le trouve très beau.

Wat Prao Num

La journée n'étant pas terminée je repars dans les petites montagnes environnantes pour apprécier le couché de soleil...

Couché de soleil à Mae Chaem

Dimanche 2 février : de Mae Chaem à Chiang Mai - 130km

Voilà le dernier jour de la boucle d'une semaine.

Au réveil, je bois un thé à la fleur. A la fois coloré et goûtu, ceci est parfait pour débuter la journée.


Thé à la fleur 🌸

Avant de quitter Mae Chaem, je visite des ateliers de tissage. En effet, la communauté du village a su se transmettre le savoir faire d'un tissage particulier qui est celui du coton Tin Jok.

Ainsi je parcours les ateliers et les boutiques. Biensûr je ne peux m'empêcher d'acheter quelques pièces ! 😊

Le Tin Jok

Après ça, je pars direction Chiang Mai.

En tout, sur cette boucle, plus de 4000 virages qui donnent presque le tourni! Et biensûr de magnifiques paysages.

Sur la route vers Chiang Mai
7
7
Publié le 5 février 2020

Mardi 4 février : de Chiang Mai à Chiang Rai - 190km

Après une journée et une nuit à chiang Mai, je décide de partir pour Chiang Rai, encore plus au nord.

Je remercie encore mon hôte, Mr Tiger, pour son amabilité, sa générosité et son aide.

Mr Tiger qui prépare à manger généreusement 😁
Mr Tiger

Donc je disais... Je prends la route avec mon bolide à 2 roues et après 3h30 sur le bitume, j'arrive enfin à Chiang Rai.


Après avoir mangé un bon repas, je décide d'aller visiter deux temples connus de la ville.

Je commence par le temple bleu. Il a été érigé dans les années 2000. Récent, il est tout de même magnifique et surtout très bleu !

Temple bleu

Après le temple bleu, je visite le temple blanc... Assez étrange, il présente de nombreuses figures de mort à l'extérieur.

Les miroirs placés sur les ornements donnent un côté brillant au lieu.

Beaucoup de détails ! Magnifique !

Temple Blanc

Après ça, je rentre, me restaure au marché de nuit et me promène un peu dans les ruelles.

Tour de l'horloge à Chiang Rai

Mercredi 5 février : matinée à Chiang Rai

Je visite encore quelques temples avant de sortir de Chiang Rai.

Il y en a un à côté de l'hostel, Wat Jet Yod.

Wat Jet Yod

Je le dirige ensuite vers le Wat Phrao Kaeo.

Pour la petite histoire : la foudre frappa le stupa, en 1434, mettant à jour au Bouddha d'émeraude. Ce dernier réside aujourd'hui dans le Palais Royal de Bangkok.

Le temple porte depuis son actuel nom, signifiant "le temple du saint Bouddha de verre".

Chapelle
Intérieur de la chapelle
Intérieur du musée
Tambour de la pluie ou des grenouilles, culture Dong Son. Bronze
Chambre du Bouddha d'émeraude
Réplique du Bouddha d'émeraude
Wat Phrao Kaeo

Je pars en direction du triangle d'or et sur la route je fais une halte à la maison noire au nord de Chiang Rai.

Ce n'est pas qu'une maison mais un ensemble de bâtisses tout aussi sombres les unes que les autres. Sans en être, leur allure rappelle celle des temples.

Des peaux, des os... Du macabre et de l'étrange.

La maison noire

Après tout ça on peut dire que Chiang Rai présente des lieux hauts en couleurs !

8
8
Publié le 6 février 2020

Mercredi 5 février : de Chiang Rai à Chiang Saen - 65km

Je continue mon périple en 2 roues vers Chiang Saen.

Arrivée là bas je me rend au triangle d'or.

Il représente une frontière triangulaire entre le Laos, la Myanmar, La Thaïlande. Ces trois pays se situent au confluent du Mekong.

Cette zone est connue pour sa production d'opium depuis 1920.

Le triangle d'or

Et d'ailleurs, j'ai passé l'immigration pour aller sur un pont qui trempe les pieds au Myanmar. Enfin je crois, j'étais à plus de la moitié de la rivière 😅

Checkpoint pour le Myanmar

Après ça, je retourne sur Chiang Saen en passant par un temple blanc, un autre. Moins touristique, j'arrive à un moment de célébration locale. Très sympathique comme entrée 🎉

Festivités au village
Wat Son Ruak

C'était la dernière visite de la journée.

Maintenant repos.

Maison en dérive? 🏡
Le Laos en face, et la Lune
Au coin de la rue.. Beaucoup de ruines ici
Chiang Saen

Petite sortie au marché local de street food sur les rives du Mekong.

Je crois que c'était l'un des meilleurs repas de ma vie ! Un goût ! 🍛

Chiang Saen by night

Jeudi 6 février

Au matin, je vais visiter un autre temple, et oui encore 😊...

Le Wat Phrathat Pha Ngao

Ce temple abrite un ancien buste de Bouddha, vieux de plus de 1300 ans.

Entre la bibliothèque, surplombant un petit lac, qui regroupe des textes bouddhistes disposés dans des coffres magnifiques dont chacun présente le style de son pays de provenance.

Une belle découverte encore ici.


La bibliothèque
Coffres contenant des textes bouddhistes
L'ancien buste de Bouddha
Wat Phrathat Pha Ngao
9
9
Publié le 8 février 2020

Jeudi 6 février : de Chiang Saen à Mae Salong -70km

Mae Salong est une petite ville chinoise située dans les montagnes du nord de la Thaïlande.

Son nom officiel est Santikhiri mais il est peu utilisé comme tel. Mae Salong est le nom de la montagne sur laquelle la ville s'est installée.

L’ARMÉE « OUBLIÉE » DE MAE SALONG

Une majorité des familles, composant Mae Salong, est la descendance de l'armée anti-communiste du KMT (Kuomintang) ayant combattu l'armée communiste de Mae Zedong durant la guerre civile chinoise à la fin des années 40.

Vaincue en 1949, une partie de l'armée se réfugie à Taïwan tandis que 2 régiments refusent de laisser tomber le combat.

Se frayant un chemin à travers le Yunnan, province du sud-ouest de la Chine, ils tentèrent de se réfugier dans la jungle en Birmanie mais ils se firent chasser rapidement.

Ainsi, c'est dans les montagnes de Mae Salong qu'ils trouvèrent refuge dans les années 60.

Le gouvernement Thailandais voyait là une opportunité d’avoir un « protecteur » contre les communistes, ils offrirent la nationalité à la plupart des familles de ces soldats de « l’armée oubliée » en échange de leurs services, visant notamment en empêcher l’avancée des armées communistes Birmanes et Thais, très actives à l’époque dans ces régions montagneuses.

Ces ex-soldats du KMT devinrent les CIF (Chinese Irregular Forces) et sous le commandement de Tuan, Mae Salong devint un des sites de production d’opium les plus importants au monde.

Par la suite, pour légaliser la situation, le gouvernement thaïlandais demande de subsituter ces champs d'opium ; ce sont alors des gens de Taïwan qui importent la culture du thé. On peut désormais apprécier les nombreuses terrasses de la culture du thé à la place de celle de pavot d'opium.

Arrivée Mae Salong

À part me renseigner sur l'histoire et marcher dans les ruelles degrés de pente incroyables, je ne fais pas grand chose et profite simplement de la vue des montagnes.

Je continue de marcher même la nuit et je tombe sur une échoppe de thé où 2 femmes travaillent. Elles réalisent un mélange entre fleur de thé et oolong (thé chinois). Un travaille minutieux. J'apprécie les observer et elles tentent de m'expliquer un peu.

Noir : oolong, jaune : fleur de thé
Mae Salong by night

Vendredi 7 février : de Mae Salong à Chiang Mai - 230km

Avant de partir de Mae Salong, je vais visiter une plantation de thé. Enfin je ne peux pas aller dans l'entrepôt.. ce dernier ayant fermé au touristes qui affluaient en masse. Par souci d'hygiène on ne peut donc plus le visiter. Mais on peut déguster différentes sortes de thé, tous issus du oolong, et se promener dans les cultures.

Culture de thé
Tea test
Test du mix oolong et sa fleur
Fleur de oolong
"101 Tea plantation"
Plantation du nom de "101 Tea plantation"

Après cette escapade bucolique, je prends la route pour rejoindre Chiang Mai.

Je me régale des paysages tout au long de la route qui changent au fur et à mesure que j'avance...

Je trouve même des supers spots pour mes quelques arrêts repos et grignote 😁

Je croise montagnes, rivières, champs de cultures, maisons étranges...

Ce n'est pas une maison mais une sorte de composte à l'intérieur
Sur la route 107
10
10
Publié le 11 février 2020

J'arrive donc le vendredi 7 février au soir à Chiang Mai.

Il se trouve que le festival des fleurs débute justement ce soir...

Je me rend donc au parc Buak Hard, au sud ouest de la vieille ville, pour aller voir ce qui se trame là bas..

Cérémonie d'ouverture du festival des fleurs de Chiang Mai au parc Buak Hard

Samedi 8 février

Le festival des fleurs à donc débuté officiellement. Cela devrait durer 3 jours. Des fleurs ornent la ville le temps des festivités et une parade défile au matin.

Défilé à Chiang Mai pour le festival des fleurs

Pour changer de sujet, après avoir bien mangé et m'être reposée un peu, je pars à la conquête du tatouage au bamboo.

Ça pique un peu mais normal, ça reste un tatouage ♠️

Bamboo Tattoo

Le soir je profite du marché nocturne ainsi que de l'ouverture exceptionnelle de certains temples puis qu'aujourd'hui c'est un grand jour chez les bouddhistes. Si j'ai bien compris c'est la date du nirvana de Bouddha...

Temple d'argent, réservé aux hommes
Soirée marche nocturne et temples

Dimanche 9 février

Dernière journée à Chiang Mai.

Au menu de la journée : repos, massage et cours de cuisine.

Avant de commencer à préparer, nous nous rendons au marché et notre professeur nous montre des fruits et légumes locaux.

J'ai beaucoup apprécié apprendre et préparer des plats typiques thaïlandais. Et puis c'était très très bon 😊🍜


Thai fresh Spring Rolls
Chicken in coconut milk and fried noodles
Panang
Sticky rice with mango
Cours de cuisine avec Zabb E Lee cooking class

Mon séjour à Chiang Mai s'achève... Il est temps pour moi de découvrir d'autres endroits. Prochaine étape : rejoindre une école dans les montagnes...

Dernière nuit à Chiang Mai
11
11
Publié le 14 février 2020

Lundi 10 février : Départ pour l'école dans la jungle et les montagnes.

Me voilà en route pour rejoindre Whan, le professeur principal de l'école où je me rend. Je l'ai rencontrée à Mae Chaem. Une femme formidable qui donne beaucoup à ces enfants. Curieuse de connaître la vie dans cette école puisque la plupart des enfants ne rentrent chez eux que 2 fois par ans, en avril et novembre, pour les vacances, elle me propose de venir visiter ce lieu. Professeurs et élèves vivent ensemble au fil des saisons.

Sur la route pour rejoindre Whan, je croise Ton et Nok qui me trouvent à marcher le long de la route et m'embarquent avec eux pour retrouver Whan.

Nok est le mari de Whan. Ton est un ami du mari. Il y a également Marie, une amie de Ton, d'origine anglaise qui parle thaï, anglais et français.

Nous faisons quelques courses au marché local avant notre départ.

Courses au marché

La glacière bien remplie, nous prenons la route en direction de l'école.

En route pour l'école

Après 5h de route, nous arrivons enfin.

Les enfants sont timides mais les premiers contacts se font. Par le jeu il est plus simple de les aborder.

Marie, Ton et moi nous nous installons dans une pièce qui normalement est dédiée aux jeux.

Nous préparons le repas du soir.

Mon lit dans la salle de jeu
Quelques bâtiments de l'école
Les enfants qui jouent après la classe
Préparation du repas du soir
A table...
Arrivée à l'école

Mardi 11 février

À 5h30 du matin, les élèves sont déjà debout. C'est l'heure de la séance de sport. Après ça, ils nettoient l'école et à 8h ils se rejoignent à nouveau pour prier, remercier les professeurs et pour saluer chacun d'entre eux. Un grand respect règne ici.

Pour ma part, J'aide à la création de futurs projets et nous nous entrainons avec Ton à une chanson, qu'il a écrite pour l'école, afin de l'apprendre le lendemain aux enfants.

Ces enfants sont issus de la tribue des Karens. Ils ne parlent pas le thaïlandais de base, ils ont leur propre dialect. Les cours dans cette école sont en thaïlandais.

Les professeurs sont vraiment fantastiques avec les enfants.

Ton avec un des professeurs (Ja) qui tape le texte de la chanson
Ja qui écrit sur une grande feuille pour les enfants
Souliers des écoliers en classe
Repas du midi avec les professeurs
Aire de jeu dans l'école
Potager de l'école
Re-copiage de la chanson par les élèves
Les élèves qui apprennent et récipient les paroles de la chanson
Ban Huai pooling school

Nous partons au temple dans l'après midi, avec Ton, qui se retrouve être mon guide pour le séjour. Nous échangeons avec un moine également.

Au temple du village

Nous retournons à l'école, la classe est finie, Ton coupe les cheveux des garçons.

Comme la plupart des enfants vivent à l'école, tout est fait sur place..

En fin de journée les enfants se retrouvent sur la place principale pour prier ensemble et remercier la journée. Ils descendent le drapeau pour la nuit.

Coupe tiff
Les enfants qui prient en fin de journée
Descente du drapeau
Fin de la journée à l'école

Mercredi 12 février

Je me lève tôt, comme les élèves. Puis je pars en classe avec Marie et Ton pour échanger sur différents sujets. Notamment les rêves.. Beaucoup de jeunes filles sont désireuses de devenir infirmière ou médecin. Les garcons sont plus orientés sur des désirs de devenir des sportifs ou des moines.

Nous chantons tous ensemble la chanson de Ton qui parle du fait que nous sommes tous égaux. Il n'y a pas de gens supérieurs. Nous pouvons donner et partager avec tous. Il faut remercier les professeurs ainsi que les gens qui nous entourent...

Matinée en classe avec les élèves les plus âgés

Dans l'après midi je prépare des ballons remplis d'eau, d'autres sans.

À la fin des cours, nous organisons un jeu avec tous les enfants de l'école. Un moment de détente ensemble très apprécié de tous.

Whan qui explique les règles du jeu aux enfants
Jeux dans la cours avec les élèves

La journée s'achève au bord de la rivière avec les élèves qui se lavent et qui vont cueillir des fruits dans les arbres. Ils me font découvrir et goûter leurs trouvailles.

Attrapage de fruits
Au bord de la rivière avec les enfants

Histoire de continuer avec les ballons, j'organise un atelier dessin.. Mon petit favori de ce voyage 🖌️🎈

Dessin sur ballon

Jeudi 13 février

Voilà la dernière journée que je passe dans cette école hors de notre commun.

J'aime vraiment cet endroit et j'ai presque envie d'y rester pour apprendre le thaïlandais et pour pouvoir aider tous ces enfants. Je suis très touchée par l'histoire de cette école et par celle des gens qui la composent.

Je passe dans les classes le matin. Leur montre d'où je viens sur l'ordinateur de l'école. Ils me posent plein de questions... Heureusement que Marie m'aide et me rend service par sa traduction.

Livre d'apprentissage pour le thaï
Marie qui montre les états Unis aux enfants
En classe

C'est déjà l'heure du repas. Les enfants se rassemblent dans le réfectoire où les professeurs ont préparé le déjeuner.

Chacun s'assoie à sa place et attend que tout le monde soit présent. Une prière est faite avant la dégustation.

Dans le réfectoire en attendant que tout le monde se mette à table

Dans l'après midi je reprend mon rôle d'infirmière : un enfant s'est coupé le bout du doigt, genre vraiment coupé... Ici les couteaux ne blaguent pas !

Du coup je m'occupe de lui et me rend compte que dans la baraque qui sert d'infirmerie il n'y a pas grand chose. Après m'être occupé du doigt du garçon je trie, range et finalement, avec l'aide de Marie, je me lance dans la conception de mini pancartes pour l'école sur les gestes de premiers secours.

À la fin des classes je donne un cours aux professeurs, avec l'approbation de Whan, sur les conduites à tenir en fonction des situations (hémorragies, malaises, suffocation...). J'aborde vraiment les basiques, nécessaire à un lieu comme celui ci, dans un village perdu dans les montagnes...

Après cet atelier secourisme, un des professeurs apporte un gâteau : ils fêtent l'anniversaire de 4 d'entre eux !


Garçons avec son bout de doigt en moins... Il va bien 😁
Mini pancartes explicatives pour l'atelier secourisme
Pose de garrot
Anniversaire de 4 professeurs dont 3 sont présents
Gâteau thaïlandais
Ja qui se régale 😋🍰
Secourisme et anniversaire dans la salle des profs

La journée se termine, les enfants s'amusent, certains regardent la télévision un peu.

À 19h30, c'est l'heure de la prière pour les enfants, avant de se coucher...

Dernière nuit à Ban Huai Pooling School.

Vendredi 14 février

Je passe ma dernière matinée dans ce lieu qui m'a tellement apporté... Je tiens à remercier toutes les personnes, adultes et enfants, qui on fait de mon séjour un moment formidable, rempli d'échanges, de partage, d'amour, de fou rires, de jeux....

Je n'oublierais jamais cet endroit. Au fond de moi je me dois de revenir...un jour.. Je vous dis au revoir...

Les enfants qui me collent des cœur pour la Saint Valentin 😍
Au revoir Pooling School

Puis nous rentrons pour Sapatong, proche de Chiang Mai.

Là haut dans les montagnes existe une école... Ban Huai Pooling...
Des petits cœurs que les enfants ont collé
Au revoir Pooling
12
12
Publié le 20 février 2020

Lundi 16 février : de Bangkok à Kanchanaburi - 127km

Après avoir transité par Bangkok 1 journée, je repars pour découvrir cette fois-ci Kanchanaburi.

Cette ville, du même nom que sa province, est connue pour "la voie de chemin de fer de la mort" .

Durant la 2nd guerre mondiale, les japonais ont voulu ouvrir un accès à l'Inde, en passant par la Birmanie : la ligne Siam-Birmanie.

Des milliers d'hommes sont morts (environ 100 000) pour la construction de cet ouvrage (maladies, sous nutrition, efforts intenses...)

Il y a d'ailleurs plusieurs musées qui relatent la construction de cette voie de chemin de fer, plus particulièrement du pont sur la rivière Kwaï, ainsi que des milliers d'alliés enterrés dans des cimetières militaires.

Lorsque j'arrive sur place je vais d'ailleurs visiter un de ces musées ainsi que l'un de ces cimetières.

Clou de voie ferrée
Le chemin de fer de la mort...
Personne travaillent pour le cimetière
Musée et cimetière au Kanchanaburi

Après avoir plongé dans un sombre moment du pays, je pars vers un autre horizon.. Au bord de la rivière Mae Klong.

Sur les rives de Mae Klong

Puis je rentre à pieds à l'hôtel. Une bonne balade d'une heure à travers la ville.

Balade dans les rues de Kanchanaburi

Mardi 18 février

Aujourd'hui je sors de la ville pour aller voir des cascades.

Je commence par celle du nom de Huai Mae khamin à 108km de mon auberge. Après 2h de route sous la chaleur, je profite de me baigner dans un lieu sans personne !

Le seul serpent que j'ai vu est sur cette pancarte 🐍😁
La casa de où j'ai choisi de faire mon plouf
Les cascades de Huai Mae Khamin

Puis je continue sur d'autres cascades, plus connues, du nom de Erawan.

J'arrive en fin de journée mais il reste encore du monde... L'endroit est bien plus touristique que le précédent ! Mais il n'en demeure pas moins joli.. Je refais trempette dans les eaux claires de montagnes avant de rentrer.

Cascades d'Erawan

Il est temps de rentrer... Le soleil se couche par ici.

Sur le chemin du retour à Kanchanaburi

Mercredi 19 février : dernière journée à Kanchanaburi et retour sur Bangkok le soir.

Pour finir mon court séjour je décide d'aller voir le matin l'arbre à pluie géant situé dans les haras de l'armée thaïlandaise à Dam Markham Tia. Cet arbre a plus de 100 ans et est impressionnant de par sa taille incroyablement grande !

J'ai même du mal à le prendre intégralement en photo, obligée d'utiliser l'option panoramique 📷😊


L'arbre de pluie géant

Après je passe voir le pont au dessus de la rivière Kwaï Yai.. Ce pont, comme dit précédemment, à entraîner la mort de nombreuses personnes... C'est un incontournable monument historique de cette ville. Je vais donc y jeter un œil...

Le pont sur la rivière Kwaï

Voilà mon tour du Kanchanaburi achevé. J'attends mon minivan pour Bangkok en me faisant masser. La masseuse m'offre même le repas chez elle avec une amie ! Au top !

Mai, la masseuse
Repas chez Mai
Massage et nourriture Thai