15 étapes
6 commentaires
5
8 jours à la Martinique en amoureux
Du 20 au 27 septembre 2020
8 jours
Partager ce carnet de voyage
J-3

Année de la COVID19 oblige, nous devons faire des tests PCR pour pouvoir partir à la Martinique. Nous avons annulés notre RDV dans un laboratoire privé, ce dernier ne nous assurant pas les résultats dans les temps. Nous voilà donc à l'aéroport, 3 jours avant notre départ, pour faire notre test PCR, notre compagnie et quelques autres, proposant de nous tester dans un coin de l'aéroport, transformé en labo de fortune.

Malheureusement, nous ne sommes pas les seuls à vouloir être sûr de partir. Nous arrivons à 9h15 et passons le test à 12h50 ; Mais au moins, on est dans le timing des moins de 72h. Reste plus qu'à recevoir le résultat et surtout qu'il soit positif (enfin négatif si l'on parle du résultat en tant que tel).

J0

On est dans l'avion. Nous sommes au niveau des sorties de secours ce qui nous laisse beaucoup de place pour les jambes. Par contre la largeur des sièges est très restreinte et c'est la 1ère fois pour moi que je suis aussi serrée. Nous voyageons avec Air Caraibes sur un Airbus A330-900. Pas très confortable pour un trajet de 7h/8h. Mais il faudra faire avec.

Nous avons toutefois de la chance car nous arrivons avec 1h d'avance sur l'horaire prévu. Top !

Prix d'un billet AR avec AirCairaïbes pour 1 personne sans bagage en soute 294€

(tarifs obtenu 1 mois avant le départ)

Réservation d'une clio via VIPcars.com, chez Sixt (assurance sans franchise et 2nd conducteur inclus) : 6 jours 152€ (j'en avais trouvé une autre à 114€, 2 semaines avant mais j'avais annulé pensant ne pas pouvoir partir à cause de la COVID).

• • •

Nous avons la chance d'avoir un couple d'amis venu s'installer pour le travail en Martinique. Ben vient nous récupérer à l'aéroport et nous propose de nous arrêter chez eux le temps de boire notre premier punch du séjour. Puis, Ben et Marie nous invitent à dîner chez eux, après avoir déposé nos bagages au bungalow.

Par chance pour nous, notre location se trouve à 3 min en voiture de leur maison 😀.

Un GRAND MERCI à eux 2 pour cet accueil au top.

Petite vue de la terrasse de la maison de Ben et Marie, un couple d'amis venu s'installer à la Martinique au mois d'août. 
Minuscule colibri qui vient s'alimenter au pied de leur terrasse 
J1

Après un petit punch chez Marie et Ben installation au logement.

Il fait très lourd et le taux d'humidité est très élevé (85%). Pour résumer, tu prends une douche qu'il faut déjà en prendre une autre 😁. C'est très dur, je vous le dis ! !

En plus, tu peux même pas te rafraîchir dans la mer, elle est température ambiante, c'est à dire chaude 🥵. Mais je ne vais pas m'en plaindre, j'adore !

La nuit tombe très vite à la Martinique. Il commence à faire nuit à 18h. Par contre, le jour se lève tôt, à 5h.

Airbnb

Villa Edengil & Spa

Fonds Sable Blanc,

97231 Le Robert, Martinique

Bungalow au pied de l'eau 

Un peu plus tard dans la soirée. Enfin, fin de journée, il est 18h !

Les bruits de la nuit sont très présents. Nous entendons des criquets mais aussi un gecko et pleins d'autres sons que je ne reconnais pas. Les nuits sont très bruyantes donc. Mais on ne va pas faire nos citadins qui se plaignent du bruit de la campagne. Non, nous adorons ça !

Vue de nuit assis sur notre terrasse 
Et voici les bruits de la nuit. Le 1er soir ça surprend car c'est vraiment fort.
J2
 A partir de là, je vais aller voir mes amis les poissons et coraux tous les jours à 7h dans une eau plus chaude qu'une piscine !

Tous les jours à 7h, j'ai un petit rituel : baignade en snorkeling afin de voir les fonds marins face à notre location. Ils sont beaux et variés. J'ai pu y voir poissons divers et variés, coraux, concombres et étoiles de mer, et des oursins.

Un vrai plaisir, d'autant plus que la mer est toujours chaude. Plus qu'une piscine, même de très bonne heure.

J3

1h30 de balade pour voir la mangrove à 9h du matin. Débutée sous 30°C et finie à 36°C. Il faisait chaud ! Le ressentie 43° c'est dire ! Et surtout ne pas oublié de prendre de l'eau (ce qui était notre cas comme nous n'avions pas prévu cette balade). Heureusement que nous avions opté pour la petite boucle !

• • •

Petite pause à Tartane pour se rafraîchir après cette chaude balade. Bon d'accord il n'était que 10h45 mais on n'avait vraiment pas vu l'heure 😇

J4
matin

Nous avons débuté la journée par la visite du jardin de Balata puis nous avons pris un café à Morne-Rouge, pour ensuite déjeuner au pied de la montagne pelée.

Enfin, nous sommes allés à Anse Couleuvre au bout du bout du prêcheur. Une plage de sable noir située au milieu de la forêt 😆.

Colibris 
Vue sur la baie de Fort de France
J4
midi

Après la visite des jardins de Balata direction Morne-Rouge, où nous nous arrêtons prendre un café. Par contre, il est vraiment difficile de repérer le café car c'est en fait une habitation avec une petite pancarte écrite à la main portant la mention "K'fé". Comme nous ne trouvions pas, on demande à un jeune autochtone s'il y en a un. Il nous indique son emplacement mais ajoute : "par contre, je ne sais pas s'ils servent du café !", ce qui nous fait vraiment sourire.

Nous finissons par trouver le "K'fé" et un petit monsieur (qui ne devait pas être à son 1er rhum de la journée), engage la conversation et nous conseille de manger au restaurant se trouvant au pied de la montagne pelée sous le parking précisément.

A l'occasion de la discussion, il nous dit que cette saison des pluies est la plus chaude et la moins pluvieuse, qu'ils aient connus depuis 1953. Il nous dit également qu'ils avaient très chaud alors qu'habituellement, dans le nord de l'île, il y fait beaucoup plus frais. Pour notre part, nous trouvons qu'il y fait très bon (27°C sans cette sensation de moiteur qui vous colle à la peau).

Nous décidons d'écouter les conseils du petit monsieur et partons au pied de la montagne pelée pour y déjeuner.


 Vue panoramique
• • •

En chemin

• • •
• • •

Au pied de la montagne pelée, le restaurant le refuge de l'aileron. Nous y avons mangé et sans regrets. C'était bon et pas cher.

Refuge de l'aileron

97260 Le Morne Rouge

Nous y avons mangé pour 39€ : apéro, plats, vin, 1 dessert pour moi et 1 irish coffee pour Christian (réalisé dans les règles de l'art !).

Désolés, nous n'avons pas pensé à prendre nos plats en photos avant de les avoir entamés (la faim nous tenaillait 😜).

Fricassée de ouassous (crevettes) et pour moi du cabris
J4
après-midi

Pour aller à Anse Couleuvre, il faut aller au bout du bout du Prêcheur et descendre une route qui est vraiment tout en pentes, montées et virages. Comme dans beaucoup d'endroits en Martinique, la route ressemble plus à un chemin et on se demande souvent si l'on ne se trompe pas de route. Mais au bout, la récompense !

J4
soirée

Nous avons finis la journée dans un très bon restaurant "le Corail" à pointe la rose à 5 min en voiture de notre logement. C'est un restaurant où vont plutôt les notables du coin.

J'y ai goûté du lambis (c'est le gros coquillage que l'on voit partout en déco) et Christian une langouste. C'était excellent.

Le Corail à pointe la rose

Apéro, vin, plat et dessert pour 100€.

J5
matin

Aujourd'hui, nous voulions voir les tortues mais la mer était encore bien agitée et je me suis faite retourner à seulement 1m du bord alors que j'avais encore pied. Heureusement que j'ai retenu mon masque car la vague a été tellement violente qu'il partait avec et moi j'ai fait des roulés-boulés ! N'étant déjà pas très à l'aise dans l'eau, j'ai eu un peu peur car il y a trop de vagues pour moi. Du coup, Christian n'a pas voulu aller les voir sans moi . Mais nous en avons profité pour photographier le rocher du diamant et la plage de grande anse.

J5
midi

Nous avons mangé les pieds dans le sable au bourg d'Anse d'Arlet, au restaurant le Rocher La Kay. Christian a mangé du marlin et moi du vivaneau (un poisson rouge de la Martinique) nous en avons eu pour 42€ avec apéro, vin et menu entrée plat dessert. C'était excellent !

Le Rocher La Kay

24 Rue du Morne Champagne 97217 Les Anses d'Arlet

Restaurant les pieds (presque) dans l'eau

Vous pouvez y trouver un menu pour 18€ (entrée, plat, dessert)

J6

Aujourd'hui nous avons passé la journée en catamaran avec bwa dressé (prononcer bois dressé). Nous devions faire la sortie pour voir les dauphins et les tortues mais elle a été annulée faute d'un assez grand nombre de participants (maudite COVID19).

Nous nous sommes arrêtés en 1er lieu à l'ilet Madame, étendue de sable blanc (pas grand chose à voir, mis à part des dizaines d'étoiles et concombres de mer), pour continuer sur l'Ilet Chancel et pour finir déjeuner et baignade à la baignoire trapèze.

Sortie Catamaran organisé par Sun Loisirs avec Bwa dressé : 78€ par personne repas et boisson comprise

Nous avons eu la chance de ne le payer que 70€ à cause de la crise du COVID19

Très réactifs

• • •

Puis à l'ilet chancel, sur lequel a été installé l'iguane endémique de la Martinique pour qu'il ne se reproduise pas avec celui importé du Mexique et qui extermine la race endémique.

 Ilet chancel
• • •

En chemin

• • •

Puis, nous avons déjeuné sur le bateau et passé l'après-midi à la baignoire trapèze (moins fréquentée que la baignoire Joséphine) arrosé de rhum HSE (Habitation Saint Étienne). Excellent rhum que l'on ne trouve que chez les cavistes en métropole. Nous avons appris à préparer les accras de morues (que nous avons dégusté sur place) ainsi qu'un sorbet goyave. Les restes consommables sont jetés à la mer où pléthore de poissons arrivent en masse pour les manger.

Sur ce petit lopin de plage à l'ombre des arbres Christian c'est reposé, l'eau lui léchant les pieds
Les poissons se précipitent pour manger tous nos restes de repas qui tombent du bateau ! 
• • •

Et pour finir, une petite soirée avec Marie, Ben et leurs enfants

J7
matin

Explication et dégustation à la Distillerie Habitation Saint-Etienne à Gros-Morne. Les distilleries s'appellent toutes "Habitation".

Nous avons eu une très bonne explication de leur méthode d'affinage et avons fait une dégustation de leurs différents crus.

HSE, HABITATION SAINT-ETIENNE,

Gros-Morne 97213, Martinique

J7
midi

Ce midi, nous retournons au restaurant "le Rocher La Kay" sur la plage d'Anse d'Arlet, les pieds dans le sable et la mer à 3 m. Une langouste de 600 g pour Christian (bon d'accord des frites avec c'est bizarre mais il n'en pouvait plus du riz 😉) et du thon pour moi. Encore une fois, c'était excellent !

Le Rocher La Kay, Plage d'Anse d'Arlet.

Passez devant la poste et continuez jusqu'à la petite place.

Il se trouve au pied du parking

Menu entrée plat dessert pour 18€

Bon avec les coups de soleil pris la veille, à la sortie catamaran, nous n'avions pas pris nos affaires de plage. Dommage car ce jour là, nous aurions pu voir les tortues 🐢 à quelques mètres de la plage et la mer des caraïbes étant redevenue calme. C'est comme ça, nous les verrons une prochaine fois, quand on reviendra.

J8

Aujourd'hui, il ne fait que 28°C mais le ressenti est de 34°C. Cependant, le taux d'humidité est très important et l'on ne peut pas faire un geste sans être totalement moite. La pluie se met d'ailleurs de la partie à partir de 13h. Mais pour un dernier jour c'est parfait ! Ça nous met dans l'ambiance du retour pour la pluie bien sûr (la température ne dépassant pas les 10°C à Paris, c'est pas tout à fait la même ici 😁).

Avant de partir nous nous arrêtons, à Fort de France, au resto-bar hôtel l'impératrice, ambiance sympa, ouvert des murs pour profiter du temps.

Puis, nous rendons la voiture et on nous dépose à l'aéroport. Mais là ! ... Je m'aperçois que j'ai oublié mon sac à dos (dans lequel il y a tous mes papiers, cartes bleues et téléphone) dans l'agence de location de voiture. Heureusement, Christian a son téléphone et je peux les appeler pour qu'ils me rapportent le sac. Une fois récupéré, on se prend une avoiné par l'agent d'embarquement car l'enregistrement est apparemment terminé depuis 20 min. Heureusement elle nous enregistre tout de même mais le bagage en soute nous coûte 100€ au lieu de 50€ si j'avais pu le faire en ligne.

Enfin ça y est on peut embarquer !

Pour conclure ce voyage, nous avons adoré !! Si vous souhaitez vous déstresser ALLEZ-Y. Il n'y a pas plus tranquille que les Martiniquais. Merci à eux pour ces bons moments passés sur leur île. Et comme ils disent : pa ni pwoblem.

Par contre, à cette période, il faut s'attendre à une chaleur humide (nous avons eu 85% d'humidité en moyenne) donc moite à longueur de temps et le ressentie de la température était de 7° supplémentaire !

Et surtout bien se protéger des moustiques, qui m'ont surtout attaqués la nuit aux jambes malgré une moustiquaire, un pyjama jambes longues et de l'anti-moustique : j'ai eu l'impression qu'ils m'ont plus aimés les fois où j'en ai mis, d'ailleurs !

Petite info mais pas des moindres en Septembre les restos et boutiques surtout au nord de l'ile sont presque tous fermés (c'est la période où ils prennent leurs congés apparemment). Et peut-être aussi à cause de la COVID 19 cette année.

• • •

Malheureusement après 2 jours de retour en métropole la dengue fait une arrivée fulgurante. Fièvre, maux de tête et de ventre. De gros vertiges et une très grosse fatigue. Et pour finir, j'ai eu le droit à une dengue aigüe donc une petite hémorragie. Le top ! Au final 3 semaines d'arrêt 🤒. Mais je ne regrette rien ça valait vraiment le coup et c'est faute à pas de chance cette année a été très touchée par la dengue apparemment.