Carnet de voyage

Bali

37 étapes
23 commentaires
21 abonnés
Dernière étape postée il y a 854 jours
Et voilà, après une semaine à Sydney nous voilà avec un nouveau carnet de voyage. Nous sommes à Bali !
Janvier 2020
50 jours
Partager ce carnet de voyage
1
1
Publié le 12 janvier 2020

Et voilà, après environ 6 heures de vol avec la compagnie "jetsar" surclassés en business (merci bébé Jamie) au départ de Sydney, nous voilà tous frais à Bali ... non même pas .. il est environ 21H, mais minuit à Sydney ...Alors on est plutôt fatigués, surtout le "ptit gros" de 12 kgs que j'ai porté pendant tout le vol et que je porte encore .. parce que les bras de maman c 'est mieux que tout et parce que l'on a plus de poussette, elle a rendu l'âme à Sydney ....

Un chauffeur nous récupère pour nous amener dans notre airbnb à Canguu ( oui encore un airbnb ... c 'est moins cher que l'hôtel et on peut se faire à manger etc ( plus pratique et plus économique en famille )

On a choisi Canguu car nous avons suivi plusieurs conseils et apparement c 'était un spot idéal. Ce petit village côtier est beaucoup moins fréquenté que Kuta ( à 10 kms au nord de Canggu) et Seminyak, mais offre des plages idéales pour le surf, possède tout de même de nombreuses attractions et restaurants dans une ambiance plus relaxante .

Notre 1er petit déjeuner " Cafe Canggu" sur Pantai Batu Bolong 
Voilà nous sommes chez nous ... notre villa à Canggu 
la petite piscine vue de notre chambre et le séjour 

En comparaison à notre airbnb de Sydney qui était entièrement équipé et conforatble, ici la cuisine est bien vide ... pas de verres, pas de petites cuillères, une casserole et une poêle et puis c 'est tout ... pas de passoire .. ça on s 'en rendra compte une seule fois que les pâtes seront cuites .. lol et pas de four, pas de micro onde, on est à Bali on va s 'adapter !

Notre hôte Putra reste tout de même à nos petits oignons et nous amènera des verres et le nécessaire pour faire un minimum de ménage ..

Jamie tentant de dépasser la ligne interdite ... 😀
La piscine est petite mais indispensable avec cette chaleur ... 
Ce vendredi 10 janvier c 'était " Full moon", Putra est venu déposé des offrandes sur le mini temple de la maison 

Les offrandes, symbole propre à Bali sont ces petits paniers formés de feuilles, remplis de nourriture , fleurs, encens . Elles servent à apaiser les démons ou honorer les dieux ou les morts.

Nous regrettons de ne pas avoir pu nous balader dans les rues ce jour pour voir les cérémonies ... Se balader avec bébé dans les rues de Bali est compliqué .. pas de trottoir, grosse chaleur ... On va se prévoir des balades dans les rues quand nous aurons trouvé une nounou !

La pleine lune donne lieu à la cérémonie de Purnama. La journée est célébrée dans plusieurs temples de l'île où l'on apercevra les balinais en tenue traditionnelle. Les Balinais croient que Purnama est un jour propice où les Dieux descendent sur la terre et donnent leur bénédiction.

Quelques jours avant la cérémonie, tous les balinais travaillent dure pour préparer décorations florales, l’artisanat et des gâteaux sucrés au riz.

Le temple du jardin sur lequel prône les offrandes , un chat viendra manger toute la nourriture quelques minutes plus tard  !
un vrai câlin d 'amour ...

Rituel de tous les matins, les enfants se baignent dans la piscine avant de partir en visite ... ce matin, j'ai réussi à capturer cette photo remplie d 'amour entre ma fille et mon fils .. Les voir ainsi me conforte dans l'idée de ce voyage .. voir mes enfants grandir tous les jours et partager des moments ensemble inoubliables.

2
2
Publié le 13 janvier 2020

Vendredi 10 janvier 2020

C'est notre deuxième jour à Bali et on a fait aucun programme ... hier nous avons consacré notre journée à faire des courses pour la maison et flâner sur la plage, aujourd'hui on ne sait pas par quoi commencer ... et je commence à râler parce que je ne veux pas perdre un jour .. Yannick me calme, "on est là pour 2 mois Yanti on le temps, tu vas pas nous faire courir tous les jours !" ... ok ok je me calme ... je regarde vite fait sur internet les choses à faire et à voir sur Canggu et nos yeux s 'arrêtent sur des photos magnifiques d'un bar/restaurant sous le nom de FINNS CLUB ... apparement très connu , notre curiosité nous y amènera en fin de matinée ...

Nous voilà installé sur notre " double bed" pour la journée ... 

A peine arrivés devant le FINNS je sens que ce club n'est pas le genre d 'endroit que nous allons souvent fréquenté pendant notre voyage ... j'imagine tous mes billets de banque s 'envoler , mon budget exploser ...

Arrêtés devant des barrières, la sécurité fouille le coffre du chauffeur .. ils vérifient la possible présence d'une bombe dans le coffre ... on est dans un endroit hyper branché et très réputé .. on oubliera jamais la bombe qui a explosé dans une discothèque très touristique de Kuta le 12 octobre 2002 ...

Non, on ne rentrera pas comme ça encore une fois ... passé la barrière, des hommes et femmes nous fouillent de nouveau à l'entrée .. Tatouage sur le visage et crâne : interdits ! ouf .. on en a pas sur le visage... appareils photos professionnels : interdits ! euhhhh là on a du matos mais ouf , après concertations ils décident de nous laisser rentrer, on leur explique bien que l'on est pas photographes professionnels et avec les trois enfants ça passe très bien ...

Cette fois ci c 'est bon on rentre ! nous voilà accueillis par des femmes toutes maquillées et apprêtées qui nous expliquent comment ça se passe ici ... on pense avoir tout compris mais on a rien compris !

L'affiche d'un " double bed" nous attire, on va pouvoir se prélasser au bord de la piscine avec les enfants et avec un peu de chance le petit dernier y fera sa sieste .. ( c 'est beau de rêver un peu 😀 )

Là, elles garderont notre carte bleue et notre pièce d 'identité et nous donneront en échange un bracelet avec un numéro qui nous permettra de commander ce qu'on veut dans tout le complexe sans sortir un sous ... ( je sais pas pourquoi ça sent la note surprise à la fin ... )

Deux piscines, un bar dans l'eau, un bar hors de l'eau, des restaurants, glacier bref  .. il y a tout ici ...pour consommer ...
Le serveur à nos petits oignons nous prend en photo dans un des restaurant du complexe 
je cache le " S" mais c'est ici que tout le monde aime se prendre en photo à l'arrivée ... 

Jamie éveillé toute la journée, on a tenté tous les moyens de l'endormir histoire de profiter un peu de la notre ...mais il ne s'endormira qu'après notre diner du soir .. monsieur voulait profiter jusqu'au bout de sa journée ! " tu veux dormir Jamie t'es fatigué ?? " , "non, danser !! " me répondra -t -il .. on est mal barré 😀

Des DJ se succèdent toute la journée , la musique est relaxante au début puis le son commence à monter dans le début d'après midi jusqu'à ce que la piste de danse se remplisse et que le complexe se transforme en boite de nuit en plein air ...

Vue d'une des terrasse 
Matteo n'a pas encore testé le surf et rêvent devant les surfeurs 
Vue du FiNNS

On l'attendait tous ... le coucher du soleil ... le spectacle que nous offre le susnset est magnifique !

Là je teste un " canggu tonic" ( rose, fruit du dragon et gingembre ...) elle va être en forme Yanti ! 
Sunset , musique, ambiance festive  ...

L'ambiance a déjà changé depuis ce matin ... certaines ont changé 4 fois de maillots de bain depuis ce matin, il y a eu au moins 5 millions de selfies, beaucoup de gens dansent et nous on tente toujours d'endormir Jamie histoire de siroter un verre tranquille... c 'est compliqué avec un bébé , lui il s 'éclate mais nous on profite pas pareil c 'est sûr ... Quant aux deux grands, c 'est la fête ! Luna danse dans la piscine et Matteo rêve toujours devant les surfeurs ...

On avait pas prévu de rester jusqu'au Sunset, partis juste pour manger le midi et profiter un peu de la piscine, mais l'établissement nous oblige à dépenser un minimum de 3.000.000 RP ( environ 23000CFP ou 195 euros) pour un " double bed" ... c 'est le détail que mon cerveau n'avait pas voulu comprendre au départ .. bon ben voilà .. on va rester jusqu'au soir du coup pour dépenser cette somme car a Bali rien est cher, cette somme aurait été vite dépensée en Nouvelle - Calédonie mais ici nous avons mangé à 5 le midi, le soir et pris des cocktails ... cette journée était tout de même hors budget pour nous en road trip pour un an. Expérience faite une fois mais pas deux... et ce n'est pas non plus l'authenticité de Bali que je recherchais mais ça valait le coup de tenter l'expérience ...

3
3
Publié le 14 janvier 2020

Après notre expérience au FINNS où la poussette de Jamie aurait été bien utile , on se dit qu'il faut vraiment en racheter une ... On pensait s'en passer à Bali vu l'état des trottoirs et des routes mais en fait avec un enfant qui fait encore des siestes et qui ne nous suit pas partout la poussette se révèle indispensable en voyage !

Alors mission du jour : trouver une poussette proche de la maison ... je trouve alors sur internet une boutique à kuta dans un mall qui apparemment vend des poussettes.

Alors direction Beachwalk Shopping center à Kuta où on trouvera la boutique " mothercare" .

Kuta est une zone touristique au sud de l'île de Bali . C'est ici qu'ont été bâtis les premiers complexes touristiques. Elle est connue pour son ambiance festive et le surf. C'était d'ailleurs le premier endroit que j'ai visité à Bali il y plusieurs années ...

Beachwalk shopping center 

Donc voilà ici vous trouverez toutes les grandes enseignes ( H&M, Zarah etc ... ) , mais vous trouverez également un cinéma, des restaurants et il semblerait un musé .. on ne s 'est pas trop attardé dedans je n'ai pas fait attention ... Ce n'est certainement pas le lieu où vous ferez vos meilleures affaires mais il vaut le détour tout de même si vous êtes à kuta.

Des petites roulottes même dans les shopping center  
Dernier étage ... 
Le magasin " Candilicious"... vous n'y échapperez pas ! 

Même si vous aimez pas les bonbons, la vitrine vous attire avec toutes ses couleurs, des peluches licornes, sirènes, du chocolats bref ... difficile de résister à un " s'il te plait mamannnnnnnnnn !!!!"

On quittera assez rapidement le mall, visite encore incompatible avec Jamie qui ne veut pas rester tranquille et qui n'en fait qu'à sa tête ! ( le shopping se sera quand on aura trouvé une nounou aussi 😀 )

Alors on décidera d 'aller se perdre un peu dans les petites ruelles aux milliers de stands. Des commerçants nous interpellent de tous les côtés " chip chip " " discount price" , " massasse ", " manicuour" ... tout ce brouhaha mêlé aux klaxons incessants des " bebek " ( les scooter) et taxis qui klaxonnent tous les touristes me fait tourner la tête... on passera notre temps à dire " no thank you " " no no thank you " ...

On décidera ensuite d 'aller voir la plage, cette toute première plage où j'avais emmené Yannick il ya 10 ans.

Le long de la plage de Kuta  
Plage de Kuta 
On sort de la plage et retour dans les ruelles .... 
Rue très commerçante de Kuta 

Il y a 10 ans nous aussi on avait un scooter ... c 'est certainement le moyen de transport le plus pratique à Bali ... mais voilà, 10 ans plus tard on ramène nos 3 enfants et même si les locaux et certains touristes trimbalent leurs enfants sur le scooter on a préféré rester prudent et ne pas le faire ... En fait les balinais transportent tout sur leur scoot .. il n'est pas rare de voire une maman et ses 3 enfants avec son bébé sur le dos ...sur la route c 'est l'anarchie, tu pousse tout le monde , tu forces le passage, tu fais des slalomes entre les voitures, tu montes sur les trottoirs , tu doubles à droite, à gauche, tu klaxonnes .. bref conduite qui fait peur quand tu n'es pas habitué ... On préfèrera louer une voiture au bout de quelques jours pour se sentir plus libre dans nos déplacements, et aujourd'hui on ne regrette pas !

4
4
Publié le 15 janvier 2020

Sur Pantai Batu Bolong, nous avons testé dimanche soir ce petit warung d'une qualité exceptionnelle, nommé " Dandelion".

Le " warung" est un petit restaurant modeste... mais pour un " warung" il était vraiment top , on a adoré !

La décoration nous plonge dans un univers typique balinais, très cosy, des étagères remplies de livres, un petit temple dans un coin sur lequel joue des bébés chats, de vielles portes balinaise, des murs faits de plusieurs bois anciens colorés ... une grande pergola sur laquelle grimpe des lierres ... un étage que les enfants irons explorer dans lequel ils trouveront de la déco ancienne indonésienne, " wayang golek" ( les marionnettes indonésiennes), etc ...ici on y sert une cuisine indonésienne excellente à tout petit prix ... ( un nasi goreng pour 50 000RP , ce qui fait même pas 500 cfp !)

Pour couronner le tout, chose peu banale faisant de ce lieu un endroit adoré des enfants et des grands enfants , des lapins se baladent en liberté partout dans le restaurant ...

Jamie ne tient pas en place ... on se remplace avec Luna pour rechercher les lapins 😀
Trouvé ! 

En voilà un ! ils se baladent, même pas farouches entre les tables, venant même jusqu'à renifler nos orteils ... Mission de Luna en attraper un pour son frère !

Luna en a attrapé un,  et Matteo joue le photographe, il prendra ces photos et celles qui vont suivre
Luna pose devant l'entrée du warung, c 'est Matteo qui a pris cette photo magnifique 
les " wayang golek" 

Ces poupées me rappellent mon enfance, ma maman indonésienne en avait et j'adoré jouer avec quand j'étais petite.

Le petit dernier s 'étant endormi dans la poussette, pour siroter notre verre tranquille, on a eu la bonne idée de dire aux deux grands d'aller jouer les explorateurs .. Matteo aime faire de la photo avec son téléphone, cette fois ci je lui proposerai de prendre notre appareil et de s'éclater avec ce qui a attiré la curiosité d'un serveur qui viendra regarder un peu ce qu'il fait ...

Très surpris par la qualité des photos de Matteo, il ira le féliciter et viendra du coup discuter avec nous , nous montrant ses photos sur instagram .. lui il n' a pas les moyen d'avoir un si bel appareil photo nous dira t il , mais il aime la photo et ça se voit , ses photos sur "insta" sont très belles ! je n'oublierai jamais son sourire, quel belle personne !

Voilà, c'était la photo préférée du serveur que Matteo avait prise  😀
5
5
Publié le 16 janvier 2020

A quelques minutes de notre villa à Canggu se trouve une petite plage très sympa pour les débutants en surf, la plage de Batu Bolong ( "Pantai" signifie" plage" en indo ) ... ça tombe bien, depuis l'instant où Matteo ( le plus grand des 3 mousquetaires) a su que nous allons partir à Bali il se voyait déjà sur sa planche de surf ... sauf que le temps n'était pas avec nous, beaucoup de vent et des vagues vraiment pas terribles ... il n'aura pas réussi à prendre une vague, se sera pour une prochaine !

Motivés, en plein cagnard en train d 'attendre notre  chauffeur " Grab" pour aller surfer ...

Maintenant qu'on a une voiture c 'est tellement plus simple ...

Les garçons au surf, les filles gardent bébé et papotent sur le transat (c 'est un peu cliché quand même 😀) 
Les dames qui vendent de tout 

Pendant ce temps nous on se fait interpeler par toutes les vendeuses sur la plage .. " massage" , "manucure " " des nattes pour ta fille !" , "bijoux" ??? .... no no no et no thank you !!!

Malgré le fait que je les remballe à chaque fois , elles restent et papotent quelques instant avec moi pour savoir si c 'est mes enfants, et d'où je viens, etc ... Puis , du coup comme je dois avoir l'air sympa elles recommencent " massage ?" au cas où j'aurai changé d 'avis entre temps .. j'ai promis à Luna qu'elle aurait le droit à un massage avant de partir 😀

Lui aussi il veut surfer ...  

Matteo très déçu de ne pas avoir réussi à surfer se réconforte sur la plage

6
6
Publié le 17 janvier 2020

Un couple d 'amis de Nouvelle-Calédonie vient d 'arriver à Bali, alors ce soir on ira les retrouver dans un resto mais sans les enfants ! ça y est on a trouvé une nounou, une indonésienne qui parle français juste top ! les enfants l'ont adopté , on peut sortir en toute confiance 😀

A Canggu le choix des cafés et restaurants est très large ... nous aimerions en tester un nouveau tous les jours tellement ils ont l'air tous trop bon , mais on est pas venu pour ça ... en road trip et avec des enfants, on se fera plaisir que de temps en temps !

Une allée bordée de bois et de lumières tamisées mène au restaurant 
Vue de notre table à l'étage  

Nous sommes à l'étage, la vue est splendide. On y aperçoit deux piscines et normalement la mer en face mais de nuit se sera surtout le jeux des lumières qui rendra ce lieu encore plus magique.

La carte des boissons est bien plus achalandée que celle pour manger .. mais il y a quand même de quoi se faire plaisir en sushis et tapas.

Nous testerons un petit narguilé  
Mes yeux se noient dans le décor je ne sais plus où donner de la tête 

Le restaurant à l'étage ferme à 23H et c 'est en bas près de la piscine que nous pouvons continuer à siroter nos cocktails. Mais la nounou est là jusqu'à 23h alors on ne s 'attardera pas pour cette fois ! On est déjà tellement heureux de pouvoir s 'être fait ce restaurant en amoureux ...😀 ( du caaaalme ....)

Des pirogues en guise d'étagères décoratives 

La brisa Bali est le plus beau restaurant/bar qu'on avait encore jamais fait .. on essaiera d 'y retourner en journée avec les enfants cette fois 😀

7
7
Publié le 17 janvier 2020

Mercredi 15 janvier 2020

Avant de prendre notre villa à Canggu j 'avais hésité avec Sanur qui est au sud de Bali.

A 45 minutes de Canggu, Sanur n'est pas réputée pour ses plages de surf mais l'ambiance y est plus familiale et relaxante... beaucoup de retraités et de familles choisissent cette destination.

Nous avons loué une voiture et nous voilà en route pour Sanur !

Voici quelques photos que j'ai prise sur la route dans la voiture :

Notre chauffeur 😀

Arrivés à Sanur, nous avons longé la plage grâce à un sentier en pavés, très pratique avec la poussette, ça change de Canggu où les trottoirs sont inexistants. Par contre la chaleur est vraiment étouffante, on ira se réfugier dans un petit warung pour y manger et on finira dans la piscine de l'hôtel adjacent au warung.

Sanur, photo prise par Yannick avec son drone 
le sentier en pavés qui longe la plage avec boutiques, cafés , restaurants, hôtels ... 
Sur tout le long de la plage des pirogues à tête de poisson
C'est ici que l'on s 'arrêtera pour manger et se baigner dans la piscine 
Statue ornée de tissu " poleng" et offrandes

À Bali, on se sert de tissu "poleng" pour couvrir les statues et orner les temples et certains gamelan (instrument traditionnel ), le blanc et le noir y symbolisent l'harmonie des énergies positives et négatives. Il s'agit d'un élément très important de la culture balinaise.

Les décors des cafés sont tous aussi beaux les uns que les autres. A droite, statue de divinité. 
Si tu t'arrêtes devant un stand ...ils essaieront de tout vous vendre 😀
Les pirogues à tête de poissons colorées habillent la plage de Sanur 

La visite de Sanur s 'arrêtera en fin d'après midi sur ces quelques photos ci dessous capturées par Yannick à l'aide de son drone.

Nous sommes donc partis de Sanur pour rejoindre Canggu.

En route voici quelques photos prises à la volée de la voiture ...

On trouve ces petites roulottes de nourriture un peu partout 
L'entrée dans notre lotissement 
Notre villa est entourée de rizières  

Et voilà, retour à la maison. En Nouvelle- Calédonie nous avions l'habitude de voir la mer tous les jours ici ce sont les rizières ...

8
8
Publié le 17 janvier 2020

Bali est reconnue pour être "la terre aux 10 000 temples" mais en compterait plus de 50 000 ! Tous les villages de Bali possèdent plusieurs temples et chaque maison en abrite un petit.

Le terme " pura " signifie temple en balinais et provient du mot sanskrit qui désigne littéralement " un espace entouré d'un mur ".

Le temple Tanah Lot est un temple important. Temple de la mer, sa position est spéciale et crée une chaine de protection spirituelle pour Bali. Pour en savoir plus, vous pouvez visiter ma source "balireve.com"

Avant de voir le temple il nous faudra traverser des allées de marchands sous la chaleur étouffantes de " l'île des dieux" .. voir le temple ça se mérite ! on se fera happer encore de tous les côtés pour acheter un éventail, des oiseaux en plastiques qui volent etc ... ce lieu est très touristique, garder son calme, s'hydrater et s'armer de patience ... 😀

à l'entrée, un monsieur et son serpent .. bien sur si tu veux le mettre autour du coup c 'est payant . 

Tanah lot est un lieu de pèlerinage et haut lieu touristique, il est l'un des sept temples de la mer sur l'île des Dieux et certainement l'un des plus visités avec le Pura Ulu Watu.

Il se situe à 25mn de notre villa à Canggu je ne voulais pas le louper.

Le temple hindouiste se trouve sur l'îlot Tanah Lot. Il protège Bali des mauvais esprits susceptibles de venir depuis la mer.

Au loin le temple perché sur son rocher 
Temple Tanah Lot 

Le temple est coupé de l'île deux fois par jour au moment des marées hautes.

La légende indique que le grand prêtre de Java-Est, Nirartha, a été saisi par la beauté du site et décida de faire construire le temple à cet endroit.

Après être descendus voir le temple, on grimpera sur la " sunset terrace" , une terrasse en hauteur où sont posés quelques cafés qui permettent aux visiteurs de se rafraichir ou se restaurer au coucher du soleil . Bien sûr il faudra encore traverser toute une allée de marchands 😀

Là on s'arrêtera quelques minutes devant ce café " luwak coffee" , curieuse de savoir ce que sont ces animaux qui se prélassent à l'intérieur .. le monsieur me dira que se sont des " Luwak" ( civette asiatique)

Le kopi luwak est un café récolté dans les excréments du luwak . Celui ci consomme les cerises du caféier, qui ensuite digère la pulpe mais pas leur noyau, et qui se retrouve dans ses excréments... sympa .. on a pas gouté 😀

On s'arrêtera finalement dans ce café, vue imprenable sur le temple.

On quittera Tanah Lot dans les lumières chaudes du coucher du soleil.

C'était un beau spectacle mais le monde, la chaleur et l'impression d 'être prise pour un portefeuille tout le temps m'a honnêtement gâché un peu ma visite.

Pour visiter ces lieux touristiques mieux vaut se lever très tôt. On le sera pour la prochaine fois, enfin si on y arrive, nos marmottes ont du mal a se lever le matin pendant les vacances 😉

9
9
Publié le 24 janvier 2020

Un dimanche à la forêt des singes d' Ubud dans le sanctuaire de Pura Dalem Agung Padangtegal.

Ubud est situé à 45mn environ de notre villa à Canggu, un peu plus au nord. Sur les hauts plateaux de Bali, Ubud est réputée pour son artisanat et ses danses traditionnelles. La forêt tropicale et les rizières en terrasse parsemées de temples et de sanctuaires hindous entourant le district d'Ubud font partie des paysages les plus célèbres de Bali.

La " Monkey Forest" d'Ubud est une réserve naturelle, abritant plus de 600 macaques crabiers qui évoluent en totale liberté à l'intérieur du parc mais on en croise également quelques uns à la sortie déambulant dans la rue, sur les toits... les singes sont des animaux sacrés pour les hindous. Cette forêt tropicale est un lieu sacré et abrite le temple des morts de la commune de Pandangtegal, deux autres temples et un cimetière.

C'est une attraction très populaire à Ubud, j'y suis allée déjà deux fois et cette fois ci on va la faire découvrir aux enfants ... ( pas très rassurés 😀).

A peine sortis de la voiture, un petit singe vient nous accueillir  dans le parking

Il vient nous accueillir ou plutôt voir si on a pas quelque chose d 'interessant pour lui ... je me suis fait voler une main de banane il y a 10 ans , ils vous attrapent ça à la vitesse de l'éclair ! 😀

Intérieur du parc 

On se balade à l'intérieur d'une forêt, l'ambiance y est calme et détendue . Il y a des règles à respecter pour ne pas se faire mordre, ne pas toucher les singes, ne pas les nourrir, ne pas les regarder dans les yeux etc ...

Les temples à l'intérieur du parc ( il y en à 3) sont fermés aux visiteurs, uniquement lieu de prières 


Du personnel un peu partout dans le parc veille sur les singes, les nourrissent et rappellent les règles 
Des statues et murs de pierre sculptés, décorent tout le parc 

Les sculptures dans la forêt des singes sont censées symboliser les énergies soutenant le pouvoir des temples.

Chez les Balinais hindous, la vache est sacrée, ils ne la mangent pas. Dans la philosophie hindoue, le corps humain étant de " viande ", si on mange de la viande c 'est un peu comme si on mangeait les humains ...

Les tous petits bébés sont tellement à croquer !!!! ( je craque 😀 ) 

On abandonnera notre poussette en haut des longues marches pour poursuivre la balade dans un endroit mystique ... arbres géants, bassins, le lieu est magique !

A gauche, la rampe en dragon de pierre, à droite : devant le bassin à carpes 

Ici, on ne pourra pas lâcher notre petit " monkey" c 'est pas très " safe " .... Mais comme habité par un instinct de survie, pour une fois, il ne râlera pas trop pour être dans les bras 😀

Complètement mystique 😀
C 'est ici que Luna s'est fait voler sa bouteille d 'eau 

C'est allé tellement vite qu'on a à peine eu le temps de le voir sauter du dos de Luna avec la bouteille d'eau ... Même pas peur, Luna s 'est laissé faire sans broncher et heureusement, il ne l' a pas blessé ... en deux trois mouvements il a ouvert la bouteille et la vidé devant nous .. amusés, déconcertés et assoiffés 😀 ( là je parle de nous)

A défaut de caresser un vrai singe, Jamie se console sur les statues 😀
Peinture sur un mur à la sortie de la forêt 

Après notre visite de la forêt des singes, direction tegalalang pour manger face aux rizières ...

10
10
Publié le 22 janvier 2020

La visite de la forêt des singes ayant pris fin, direction Tegallalang, situé à 10km au nord d 'Ubud. Tegallalang est réputé pour ses magnifiques rizières en terrasses avec le site de Jatiluwih, il fait partie des terrasses les plus belles de la région d'Ubud.

Ce midi nous irons déjeuner dans un petit warung ( d' Alas warung) ,au milieu de la jungle avec vue sur les rizières. Ce ne sera pas la plus belle vue des terrasses en rizières mais la vue et le décor vaut vraiment le détour. Installés sur une terrasse en bois suspendue , dans un havre de paix, assis confortablement dans des transats moelleux, ambiance détendue loin de l'effervescence touristique des " rice terrace" ou du centre ville d'ubud.

Gamelan en musique de fond, encens, fontaine en bambou qui claque dans un bassin remplie de poissons sous un petit pont en bois, papillon géant qui volent au dessus de nos têtes pas farouches du tout , serveuses adorables, tout est parfait pour passer un bon moment ! D'ailleurs, l'accueil à Bali est souvent très chaleureux.

Le warung
Une autre terrasse en contrebas d'où Yannick fera décoller son drone. 
Une aire de jeux pour les enfants en pleine nature 
Un mini gamelan pour enfant ( je crois qu'ils n'ont pas été très tendres avec lui 😀) 

Le repas sonne à sa fin ... Lorsque nous sommes arrivés nous avions repérés sur le côté une immense balançoire pour se balancer dans le vide au dessus des rizières ... je voulais le faire depuis Nouméa... ben voilà se sera l 'occasion, elle m'attend juste à la sortie du restaurant !

Les cris et les têtes des gens qui passent avant moi ne me rassurent pas vraiment mais je ne veux pas me démonter !

C'est mon tour ... allez je me lance !

D'abord il m'attache bien sur ...et moi je m'accroche de toutes mes forces 😀
Une fois attachée, un câble me tire en arrière pour prendre de la hauteur et c 'est partiiiiiiiiiiii !!! 

Là vous n'avez pas le son mais ça fait aaaaaaaaaahhhhhhhhhh !!!!

La sensation était magique, 3 sec de peur pour quelques minutes de grand bonheur 😀

Le câble  me monte en hauteur, je dois laisser mon dos en arrière j'aime pas du tout ça !!!  (sourire crispé lol )

Ben tiens c 'est pas fini ! il me dit " now second session ! " moi : " what ????", en arrière maintenant, non mais moi j'avais pas prévu ça ... en fait il devait y avoir le choix entre : face au rizière, dos au rizières ou les deux ... comme il voulait gagner plus d 'argent, au lieu de me le dire il m'a fait le plus cher donc dos au rizières maintenant ... c 'est des malins 😀

Pas grave, je vais pas me démonter mais là j'avoue ça me fait encore plus flipper de partir en arrière ...

Là je rigole pour consoler mon fils qui pleure de m'avoir entendu hurler ...

"youhouuuu regarde Jamie maman s'éclate, j 'ai pas peur du tout c 'est super rigolo ...." #menteuse

C'est dingue cet instinct maternel ... perchée à je ne sais combien de mètres au dessus du vide en train de parler à mon fils et faire des "gagaga" pour qu'il arrête de pleurer ... le pauvre il a eu peur pour moi 😦

Bon voilà, épisode terminé ... Jamie doit se remettre de ses émotions et maman aussi .. on ira se balader un peu partout, se perdre dans des petites ruelles jusqu'à prendre un verre dans un café pour apprécier " tagallalang rice terrace" cette fois ci ...

Sur la route , on est toujours admiratif de voir tout ce qu'ils transportent sur leurs scooters
Les enfants admirant les terrasses de rizières en attendant leurs gouters  

C'est culpabilisant de voir ses petits bouts de femmes, souvent âgées, travailler sous cette chaleur pendant que nous, nous sirotons notre verre, tranquille ....

Ils veulent tous leur photo sur la balançoire, celle ci ne se jette pas dans le vide 😉 (et elle est gratuite) 

Quasiment chaque warung ou café à sa balançoire, un peu plus loin il y a même une tyrolienne ... on a vu des gens pédaler dans le vide, ou voler ...

Photo prise par Yannick à l'aide du drone 
Le drone nous prend en photo, on est sur la terrasse de gauche en haut  😀
Tegallalang rice terrace vue du ciel 

J'ai trouvé ce panneau dans l'air de jeux du warung où l'on a déjeuné à midi ... j'ai envie de finir cette étape par ce message qui en dit long sur l'envie de faire cette aventure en famille ...

"la vie est courte, rigolez tous les jours, aimer profondément" 😀

11
11
Publié le 23 janvier 2020

La journée tant attendue de Matteo qui rêvait de surfer à Bali.

Un ami surfeur va lui donner une leçon de surf sur Padma Beach à kuta ( entre legian beach et kuta beach), c 'est à 40mn de notre villa à Canggu. Les conditions sont idéales ce jour pour surfer, les enfants seront aux anges 😀

Yannick en a profité pour faire quelques images avec son drone, dès qu'il peut voler, il vole .. oui parce qu'on ne peut pas voler partout avec le drone ou bien il faut payer ...

Padma Beach vue du ciel 
Matteo et notre pote Benji
ouaiiiiiii il tient debout !!!   ( le prof à l'air super content 😀)
Matteo initie à son tour sa soeur au bodyboard ! 

Il faut compter 50 000 RP ( moins de 5 euros) pour la location d'une planche , pour environ une heure ... je dis environ parce qu'on déborde toujours un peu ....

" Le beau gosse" ... c 'est comme ça qu'on l'appelait la terreur à la crèche ... 

Papa a craqué pour des lunettes sur la plage ... je savais qu'un marchand ambulant finirait par nous vendre quelque chose un jour 😀

12
12
Publié le 23 janvier 2020

Aujourd'hui nous avons envie d'explorer un peu le sud. Direction Uluwatu !

Situé à la pointe de la péninsule de Bukit à Bali ( extrême sud de l'île)." Ulu "signifierait "fin des terres" et "Watu" se traduirait par "rochers".

C'est le paradis des surfeurs, nous on en est pas mais la vue en vaut le détour et puis il y a quand même des plages de sables blancs magnifiques où l'on pourra s'y baigner et faire des photos 😀

Arrivés sur les coups de midi , nous avons rentré dans notre GPS une adresse de café perché sur les falaises offrant une vue panoramique sur l'océan indien. Mais arrivés au point du GPS on ne l'a pas trouvé alors on s 'est rabattu sur un autre café perché tout aussi bien avec une piscine ! on a chaud, mes " claquettes" ou "tongs" sont brûlantes j'ai l'impression qu'elles fondent sous mes pieds !

On est pas bien là ?? 
Le café s 'appelle " la bomie", en petit comité , ambiance décontractée ...

Une fois bien rafraîchi , direction la plage juste en bas ... Pantai Suluban, réputée surtout pour le surf mais on veut quand même allait la voir. La plage s'atteint en descendant beaucoup, mais beaucoup de marches ...à chaque niveaux, des boutiques et des restaurants .. c 'est complètement épuisant mais vraiment atypique !

«Suluban» serait issu d'un mot balinais qui signifie "se prosterner". L'accès à la plage se fait par une grotte sous laquelle on doit se baisser pour passer et enfin arriver à la plage .

Entre les marches des plateformes et des petits commerçants 
ça y est on est arrivé tout en bas mais on a pas encore passé la grotte 
Première petite plage avant de trouver le passage dans la grotte 

Il y a beaucoup de monde ... ça ne donne pas trop envie d'aller se baigner.

Tout en bas des marches, des dames vendent encore des paréos, bracelets, et dans leurs glacières des " bintang" ( bière locale) et autres boissons rafraichissantes ... a cet instant je me crée un besoin de paréo. Pour de vrai j'en ai plus, j' ai tout donné ou vendu avant de partir pour faire cette aventure .. pauvre de moi il faut vraiment que je m'achète un nouveau paréo .. je préfère donner de l'argent à ces dames plutôt qu'aux grandes distributions (j'essaie de me déculpabiliser) 😀

Sous ce bout de bois tenant les bracelets ,la petite dame âgée ,recroquevillée sur elle même s 'était assoupie 
On a passé la grotte, de l'autre côté une grande plage et une carcasse de bateau 
le fameux warung que l'on cherchait était en fait au dessus de la grotte qui mène à Suluban Beach 
Au milieu la grotte qui sépare les deux plages 

Ce n'est pas ici qu'on a envie de se baigner, il y a encore plein d'autres plages a Uluwatu, nous n 'avons plus beaucoup de temps nous sommes venus pour la journée ... je regarde vite fait sur google et là je tombe sur " thomas beach" ... grande plage de sable blanc où les enfants pourront se baigner sans risques de se faire emporter par une vague et où l'on pourra mettre le bébé à l'abris sous un parasol !

Et c 'est reparti pour des marches !!  direction Thomas beach

La journée se révèle sportive, les plages d 'Uluwatu sont très belles et se méritent ! 😀

C'est à Thomas Beach qu'on finira notre après midi. Superbe plage, où l'on s'enfonce dans le sable comme dans du sable mouvant .. très étrange sensation, nous qui venons d'une île, nous n'avions encore jamais vu de sable comme ça ...

Des petits warungs et commerces sur la plage 

La plage est plus sauvage que la première on a vraiment beaucoup apprécié cet endroit !

Thomas beach vue du ciel  
13
13
Publié le 24 janvier 2020

jeudi 24 janvier 2020,

Nous avons décidé de prendre un bol d'air frais et de s'éloigner de l'effervescence touristique pour rejoindre le nord de Bali , le "Bali authentique " ... marre de la foule, une envie de repos et de se rapprocher plus encore de la nature.

Alors nous quitterons Canggu pour 5 jours dans le nord. Direction Lovina pour nos deux premières nuits d'hôtel.

Avant d'arriver à Lovina, petit arrêt au bout d'une heure de route pour voir les terrasse en rizières de Jatiluwih, situé dans le district de Penebel. Un des plus beau paysage de Bali. Ces rizières en cascades sur environ 636 d'hectares sont inscrites au patrimoine de l'unesco et font d'elle la plus grande zone de rizières de Bali !

Jatiluwih se traduirait par " merveilleux" et on comprend vraiment pourquoi ... le site nous a laissé sans voix.

Comptez 40 000 RP /pers ( 300cfp) pour entrer puis ensuite les rizières et les cafés aux vues spectaculaires s 'offriront à vous 😀

Sur la route direction Jatiluwih 

Plus on monte dans le nord, plus les paysages se font de plus en plus sauvages. L'atmosphère est de plus en plus calme et décontractée ...

A gauche : des " durian" fruits exotiques qui puent propre à l'Asie du sud - est , A droite:  cage à poules 

Lorsque je travaillais en Nouvelle Calédonie, dans ma boutique de meubles et décoration je vendais ces cages pour en faire des suspensions ( très à la mode) .. ici on y enferme les poules 😦

ça y est on commence à voir les rizières mais on est pas encore arrivé ! 
Nous sommes arrivés ! 
Un sentier nous fait traverser les rizières

On a pas pu aller jusqu'au bout car la chaleur était trop étouffante et le petit dernier n'avait pas de casquette ... sur le chemin, des marchands vendaient des "chapeaux chinois" .. on voulait lui en prendre un mais plus de place dans la valise 😦 il aurait été tellement mignon 😀

Après cette balade, nous déciderons d'aller se rafraichir dans un café juste en face des rizières. C'est quand la dernière fois qu'on a eu froid déjà ??? 😀

c'est à Gong Jatiluwih que nous allons siroter un petit verre ... 
un serveuse dépose des offrandes sur le petit hôtel du restaurant 

Si une envie vous venait de mettre un petit hôtel à offrandes chez vous ... il y en a partout à vendre au bord des routes de Bali !

Notre petite guerrière 

Les chats me collent toujours parce qu'ils savent que je vais craquer 😀

Nous calculons l'heure de la sieste du petit dernier ... la voiture va l'endormir alors nous allons continuer notre chemin en direction toujours de Lovina. A une heure de route, j'ai repéré le temple Pura ulun danu bratan, temple que l'on souhaitait visiter alors se sera notre prochaine étape.

14
14
Publié le 24 janvier 2020

Pura Ulun Danu Bratan, est un important temple de l'eau hindouiste, situé sur les rives du lac Bratan dans les montagnes près de Bedugul. Le Temple a été construit en l’honneur de la déesse Danu qui signifie lac, et la déesse Danu est la reine de l’eau, des lacs et des rivières.

le temple sur le lac bratan 

Le temple enregistré depuis 1556 et reconstruit en 1633 est composé de quatre bâtiments sacrés.Les bâtiments sont composés de 3 couleurs sacrées également.La première couleur est rouge, correspond au seigneur Brahma, le Créateur. La seconde, le noir est le symbole du seigneur Vishnu, gardien de l'équilibre et conservateur de l'univers. Finalement, le blanc pour le dieu Shiva, le Destructeur.

Les dragons hindous gardiens du temple

Le Lac Bratan, niché à 1500 m au dessus du niveau de la mer, est le deuxième plus grand lac de Bali et est la source d'irrigation pour les rizières et les plantations dans l'ensemble du village de Bedugul. La montagne ou il se trouve est souvent appelée «la montagne sainte» car la météo y est fraiche et le sol riche et fertile. Par le passé, le lac Bratan était le plus grand lac de Bali, jusqu'à ce qu'un tremblement de terre dévastateur se produise, le divisant en trois sections: Bratan, Buyan et Tamblingan.

Honnêtement, il y a du monde de partout et on fait la queue pour se prendre en photo ... ça perd un peu de son charme là pour le coup ...

Sur le mur au fond : une frise représentant la légende de "Danu Beratan "

Les Balinais pensent que le temple incarne le sens de l'équilibre universel.

juste avant il dormait 😀

A l'intérieur, une aire de jeux pour les enfants, repérée dès l'entrée 😉 ... c 'est pas qu'ils ne portent pas grand intérêt aux choses auxquelles nous nous extasions mais bon ...les balançoires c 'est quand même plus amusant ! d'une atmosphère détendue on est passé à la cours d'école 😀 tiens ils se sont bien réveillés d'un coup ...

15
15
Publié le 25 janvier 2020

Notre visite du temple achevée, nous continuons notre chemin pour Lovina.

Nous montons encore plus au nord et prenons alors des routes sinueuses et grimpantes nous faisant traverser Bedugul. Sur la route, nous rencontrons des singes. On est comme des fous, c 'est pas tous les jours qu'on voit des singes traverser la route!

De la fenêtre de la voiture (et là je remonte vite la vitre avant qu'il me pique notre appareil photo 😀 ) 

Nous arrivons à un point de vue sublime, bien sur nous ne sommes pas seuls à l'avoir découvert. Le point de vue s'appelle : "buyan lake view", car il offre un panoramique à couper le souffle sur le lac Buyan, plus petit lac de Bali. Les lacs Buyan et Tambligan sont des lacs jumeaux. Ils sont situés près de Munduk et Bedugul. Ils font partie d’une série de trois lacs avec le lac Bratan et ont étaient formés dans le cratère d’un ancien volcan.

Le lac Buyan dans les nuages 

Sur cette même rue, nommée " jalan raya wanagiri" , une attraction touristique " puncak wanagiri" attire toutes celles qui veulent " THE " photo de profile facebook, ou insta ... Là tu peux te prendre en photo sur une balançoire, qui ne te jette pas dans le vide cette fois ci mais qui te met en valeur devant la vue imprenable du lac, ou alors poser dans le gros nid en forme de coeur avec toujours la superbe vue derrière ... pour l'occasion les femmes sont souvent vêtues de leurs plus belles robes prêtes à poser !

Lac Buyan, image capturée par le drone . 

Pendant que les filles se prennent en photo dans leur nid en coeur, et que Yannick joue avec son drone, notre attention est portée sur le stand d'à côté rempli d'animaux pas très communs... Luna a aperçu des roussettes, elle adore ça ! c 'est " le rêve ", elle va pouvoir en porter une ! voilà des roussettes suspendues à une planche en bois, un hibou sage comme une image qui nous fixe de son regard perçant avec ses yeux jaunes, des gros iguanes vert et rouge ... allez 20 000 RP (moins de 200 cfp) et elle aura sa photo de petite fille courageuse qui n'a peur de rien 😉

Les roussettes et le hibou sages comme des images ...
Iguane  
Luna heureuse et toute fière 😀

Il est temps pour Yannick de récupérer la machine volante, grâce à elle on voit des choses qu'on aurait eu du mal à voir (Yannick prépare un beau montage vidéo 😉 ) et on continue notre trajectoire vers Lovina, au milieu des montagnes et dans le brouillard le spectacle est magnifique !

16
16
Publié le 27 janvier 2020

Nous arrivons enfin dans l'après midi à Lovina, petite ville composée de plusieurs petits villages le long de la côte du nord de Bali. Lovina est " la ville dauphin", les dauphins sont un peu la seule attraction de la ville. Sur le sol, sur les murs et les arches d 'entrée de certaines rues, des dauphins sont représentés et sculptés partout.

On a choisi cet endroit car on voulait explorer le nord de l'île, beaucoup moins touristique que le sud. Même s'il n'y a pas grand chose à faire, y passer deux nuits nous a permis de nous reposer loin du bruit de Canggu et surtout de découvrir une autre image de Bali, beaucoup plus sauvage. (Là je parle surtout de la route qui nous a mené à Lovina mais pas Lovina même)

Nous avons réservé un hôtel vraiment pas cher, seulement 4000F/nuit ( environ 33 euros). Nous ne pouvons pas nous permettre de folies pendant ce road trip d'un an. Et là c 'est la surprise, l'hôtel était vraiment bien noté sur booking.com et il s'avère qu'il est encore plus chouette que ce que j'imaginais !

Déjà notre bungalow sur un étage est super confortable, les enfants auront tout l'étage pour eux avec une terrasse donnant sur la piscine ( 3 bassins pour 3 niveaux d'eaux ) .. Jamie pourra patauger tout seul dans son petit bassin... enfin, 5mn tout seul ! c 'est jamais très long les moments où il s'occupe tout seul 😉 et pour ce prix, le petit déjeuner est compris !

"Puri" signifie " palais" en balinais ... voici notre petit palais à 33 euros la nuit 😀
Devant la belle porte sculptée du bungalow avec "monsieur "câlin"                         

Une fois nos valises posées on ira se balader sur la plage à quelques mètres de notre hôtel. Alors là, on va se faire interpeller de partout ... pour acheter ceci ou cela, pour un massage ou je ne sais quoi et surtout pour prendre la pirogue et aller voir les dauphins !

Pirogue balinaise 
Lovina beach et sa plage de sable noir 
Un petit temple face à la plage 

Au départ, on voulait juste prendre des photos du sunset sur la plage. On n'avait pas vraiment prévu d'aller voir les dauphins. Venant de Nouvelle-Calédonie, on a déjà eu a la chance d'en voir plusieurs fois... mais pas nos enfants. Alors le pêcheur nous vend le truc tellement bien, il nous montre sa pirogue, me rassure sur la sécurité, les enfants sont tous contents ils veulent voir les dauphins . Il nous voit hésiter alors il me baisse de nouveau le prix et là aussi faibles qu'on est, on craque et on se donnera rendez vous le lendemain matin tôt, à 7h. Normalement c 'était 6h mais c'est l'heure à laquelle le petit dernier se réveille et prend son biberon .. trop tôt !

7h du matin nous attendons le pêcheur ( se sera la  pirogue jaune dans l'eau) 

Nous voilà donc à 7h sur la plage le lendemain matin. Le soleil s'est levé mais les couleurs sont encore pastels. Par contre, le monsieur de la veille n'est pas là ... sa pirogue est sur le sable ..un autre pêcheur nous y emmènera c 'est parti ! La pirogue avance et on est déjà ébloui par la beauté du paysage. Les enfants ne bronchent pas, Jamie sur mes genoux me répète qu'il n' a " pas peur" pour se rassurer 😀

On quitte la plage et direction  .... les dauphins ! 
Tout le monde est aux aguets  

On arrivera au bout de quelques minutes sur le lieu où plusieurs pirogues remplies de touristes comme nous attendent de voir les dauphins .C 'est un peu la déception. On s'imaginait seuls sur l'océan avec des dauphins qui voltigeraient au dessus de notre pirogue ... à non pas du tout ça ! des dizaines d'autres pirogues attendent comme nous ...

On arrive sur le lieu, une dizaines de pirogues attendent les dauphins 

Les dauphins commencent à pointer le bout de leurs museaux ( qu'on appelle rostre). Sur certaines pirogues c 'est l'euphorie, tout le monde s'excite ! la course à la pirogue qui ira la première au plus près des dauphins est lancée. A cet instant, je me demande si nous ne sommes pas en train de les déranger plutôt qu'autre chose ... je culpabilise 😦

Ils sautent partout, ils passent sous nos pirogues, on les cherche, on les trouve, on les attend , ils disparaissent et réapparaissent, un vrai jeu de cache cache ! cela va durer une bonne heure ... un moment, les dauphins nous dirigent vers la plage .. le pêcheur nous dira qu'ils essaient de nous ramener à la maison, ça doit vouloir dire " laissez nous tranquille maintenant ! " et là c 'est un peu le bouquet final, juste à côté de notre pirogue une bonne trentaine de dauphins nous offrent un spectacle magnifique et se mettent à sauter tous ensemble autour de nous. On en prend plein les yeux ! Allez, on va les laisser tranquilles maintenant, on dira au pêcheur qui nous a embarqué sur sa pirogue de nous ramener à la plage.

Sur le coup, j'ai trouvé cette balade matinale vraiment géniale, excepté les moments où les pirogues poursuivaient les dauphins , j'ai trouvé la pratique limite stupide... Des tas de commentaires négatifs sur internet tournent autour de cette fameuse balade avec les dauphins à Lovina. Considérée par certains comme " cruelle" ou " immorale". Il se pourrait que les pêcheurs nourrissent les dauphins pour qu'ils restent sur place attirant ainsi tous les touristes. Cela nous paraissait assez logique mais le problème est que les dauphins auraient maintenant du mal à s'acclimater à leur milieu naturel. Je trouve cela par contre très triste et je m'en veux de ne pas m'être renseigné avant .... Même si c 'est toujours mieux de les voir évoluer dans leur milieu naturel plutôt quand dans une piscine ...😦

17
17
Publié le 28 janvier 2020

Pendant notre séjour à Lovina, je repère un monastère bouddhiste à une quinzaine de minutes de l'hôtel qui à l'air magnifique et qui se prénomme Brahmavihara - Arama. Une visite s'impose ! Il se situe dans le district Banjar de Buleleng. Construit en 1970 , ce monastère est l'un des seul présent à Bali. Perché sur une colline face à la mer, agrémenté de somptueux jardins, le lieu est propice à la méditation.

Le monastère a plusieurs fonctions: culte et pratique bouddhiste, méditation et résidence pour les moines. Le nom se traduit à peu près par «des attitudes sublimes sans limites» en sanskrit, qui est une description appropriée de la beauté et de la sérénité qui enveloppe le monastère.Le monastère compte cinq complexes principaux. Uposatha Gara, à l'ouest, regorge de reliefs sur la naissance du Bouddha et sert à inaugurer les moines. Dharamsala à l'est est une étude où les moines conduisent des prières, des conférences et d'autres activités spirituelles. L'arbre Bodi, dans le coin sud-ouest, est un arbre décoré de reliefs et de statues commémorant le chemin de Bouddha vers le Nirvana. Le complexe Vihara est la maison des moines et des étudiants pour vivre, étudier et faire de l'exercice. Le stupa dans le coin nord-ouest le plus élevé abrite une réplique impressionnante du Borobudur à Java, qui est le plus grand site archéologique bouddhiste du monde.

Nous avons regretté d'y avoir emmené Jamie pas tout à fait prêt encore à méditer... ( le jeu du silence il ne connait pas encore 😀 )

Entrée du monastère 

La communauté bouddhiste est minoritaire dans l'ile. Elle est concentrée sur le nord de l'ile (à la ville de Singaraja) et sur la capitale Denpasar. Sur 240 million d'habitants en Indonésie : 90% sont musulmans. Mais à Bali, 80% des balinais pratiquent l’hindouisme. Je crois que les bouddhistes représentent 1% de la population.

Un sarong pour Yannick car il est en short ( tenue obligatoire, il faut cacher ses jambes) 

Le bouddhisme est une pratique, une philosophie de vie fondée par Siddhārtha Gautama un sage de l'inde antique vers -600 avant JC, ce sage appelé "Bouddha" ce qui veut dire Éveillé. Il enseigna durant toute sa vie et mourut vers 80 ans en ayant établi une communauté de sa doctrine.

On enlève nos chaussures à chaque fois que l'on rentre dans ces lieux de méditation 

Brahmā est le dieu créateur-démiurge de l'hindouisme, mais dans le bouddhisme, Brahmā n'est pas considéré comme le créateur du monde mais comme le roi des dieux.

Un Arama est dans le bouddhisme une sorte de logement pour les moines et les nonnes durant la saison des pluies. Ils sont mis en place et entretenus par des fidèles, donateurs.

Dans cette pièce se trouvait une boîte pour faire des dons ainsi qu'un petit cahier où écrire un message 
"Tout comme le grand océan a un goût, le goût du sel, de même cet enseignement et cette discipline ont un goût, le goût de la libé...
Derrière moi les longues marches qui nous mènent au grand temple
Le grand temple  

Des marches nous emmènent à ce grand temple, qui serait selon de nombreux commentaires : une copie de celui de Borobudur à Java mais en plus petit.

A l'intérieur du temple 

On laissera les garçons dehors, Luna et moi allons prendre quelques minutes pour méditer 😀

Tout en haut des marches, les bouddhas surplombant la colline face à la mer

Comme Jamie n'a pas joué au jeu du silence, punition : il rentrera en stop ! 😉

18
18
Publié le 28 janvier 2020

Nos deux nuits à Lovina sont terminées. Nous allons rejoindre Amed qui se situe sur la côte nord-est de Bali . Deux nuits de détente, loin de l'agitation de la ville. Amed est réputée pour être une parfaite destination pour ceux qui souhaitent faire du PMT (palme masque tuba) et de la plongée !

Sur la plage , les pirogues des pêcheurs aussi appelée  "jukungs"

Nous avons trouvé encore une fois un petit hôtel à petit prix ( 4000F/nuit ou 33 euros), à deux pas de la plage de Lipah. L'hôtel est très correct, une petite piscine, notre bungalow avec deux chambre et même une petite cuisine. La salle de bain est très vétuste mais il y a de l'eau chaude 😀 Certains n'ont ni eau chaude ni électricité alors on va pas se plaindre quand même !

Notre Hôtel " Double one villa 2" 
Intérieur du bungalow 
Yannik semble épuisé .. par la route ou ... par celui qui tente d'entrer dans notre chambre derrière 😀

Une fois nos valises posées en fin d'après midi, nous voulons comme d'habitude explorer les lieux et surtout trouver un point de vue pour voir le "sunset". En se dirigeant vers l'hôtel nous avions repéré un petit spot parfait alors direction " Waroeng Sunset point". De la terrasse en plein air de ce petit warung fait de bric et de broc, nous aurions une vue majestueuse sur la plage de Jemeluk et sur le volcan Agung ! Les serveurs seront d'accord pour que Yannick fasse voler son drone, on va avoir des images trop magnifiques ! 😀

Vue du café sur la plage de Jemeluk et le mont Agung 
Sunset sur " Jemeluk view point" 

Pour le dîner on aimerait trouver un endroit face à la mer, assez authentique ... on a repéré plein de petits "warung" qui longent la plage de Jemeluk, une des plus belle plage de Amed. C'est donc à " Sama sama" (qui signifie " vous êtes les bienvenus") que nous irons dîner et d'ailleurs ça va devenir notre cantine pendant deux jours 😉 des plats indonésiens pour nous et (pizza, burger, pâtes) pour les enfants qui n'apprécient pas les plats locaux ... (ils ne savent pas ce qu'ils ratent nous on se régale )

Devant le warung " sama sama" 

Chaque " warung" au bord de la plage propose à la location, des transats ainsi que du matériel de plongée ou snorkeling ... impossible de venir à Amed sans avoir fait quelque brasses dans l'eau avec masque et tuba. Alors le lendemain on y retournera, Luna la première comme d 'habitude à vouloir essayer des choses qu'elle n'a jamais fait. Son petit masque et son tuba bien accrochés, elle ira explorer les fonds marins avec son père pendant que je fais des châteaux de sables avec Jamie , euh non, "châteaux de galets" ( pas trop de sables sur Jemeluk). Enfin si, il ya du sable noir mais surtout beaucoup de cailloux 😀

Yannick et Luna 

A mon tour d'y aller, le soucis c 'est que j'ai peur d'aller nager toute seule quand je ne vois pas le fond 😀 (traumatisée par "les dents de la mer", je vais quand même dépasser ma peur en allant nager au moins avec quelqu'un ). Pendant ce temps, les deux grands vont jouer les "babysitter" quelques minutes le temps que Yannick m'accompagne à l'endroit où ils ont trouvé les statues au fond de l'eau, apparement c'est magique !

Des associations de plongée locales ont coulé plusieurs statues afin d’habiller les fonds de la baie de Jemeluk. Ces statues sont appréciées des coraux qui aiment s’y développer, ainsi que l’écosystème qui les accompagne.

Pour notre part on ne s'est pas aventuré très loin , on en a vu que quelques une à quelques mètres de la plage, cependant il y en a de très belles un peu partout. On a tellement adoré Amed qu'on va y retourner, il y aura surement une suite à cette étape 😉

Notre séjour à Amed touche à sa fin, c'est notre dernière soirée, à quelques minutes à pied de notre hôtel on marchera vers la plage de Lipah. Une grande plage bordée d'hôtels et restaurants, d 'ailleurs on va se retrouver dans un restaurant tout au bout de la plage qui va nous donner envie d'y rester 😀

C'est un peu plus cher qu'un warung mais c 'est notre dernier soir à Amed, alors on se fait plaisir ! 😉

Le lendemain matin, direction notre villa à Canggu en longeant toute la côte est ( environ 3h de routes) ... magnifique trajet. En sortant d'Amed, nous nous enfonçons dans les petits villages où les habitants curieux viennent nous voir. J'en profiterai pour prendre des photos de petits écoliers sur la route de l'école.

Les petits écoliers curieux 

On s'arrêtera en chemin pour faire voler le drone encore une fois qui nous donnera en retour de magnifiques clichés ! Les habitants curieux viendront voir Yannick à chaque fois qu'il sortira le drone pour qu'il leurs montrent les images.

On ne cessera de répéter " c'est booooooooo" !!! 
On s'occupe dans la voiture pendant que les garçons jouent avec le drone 

Nous avons adoré Amed et nous n'avons pas eu le temps de tout voir alors ... à bientôt Amed 😉

19
19
Publié le 30 janvier 2020

Le temple Pura Lempuyang Luhur est situé sur le mont Lempuyang et il est l'un des temples les plus anciens et les plus vénérés de Bali. Il est également l'un des 9 temples directionnels de Bali, responsable de l'Est et représentant le blanc. Pura Lempuyang Luhur, se trouve à 1 175 m au-dessus du niveau de la mer.

Nous avons profité de notre séjour à Amed pour visiter ce temple à une bonne demie heure de notre hôtel. Nous avons dû prendre une route très étroite et grimpante en traversant un joli village orné de petites cabanes typiques, de montagnes verdoyantes et d'animaux , poules, vaches .... Les trajets sont souvent plus authentiques que les lieux touristiques même.

Sur la route du temple , nous traversons  le village de Bunutan dans les montagnes 
Yannick qui joue avec son drone 

Arrivés au point GPS, nous nous faisons une fausse joie en arrivant sur un parking à moitié vide ... Pour une fois, on va pouvoir visiter un temple sans être envahi de touristes ! Non pas vraiment, nous nous sommes garés là parce qu'il n'y avait plus de place devant le temple déjà bien rempli et nous allons devoir marcher sous la chaleur écrasante de l'île des dieux 😀 (interdit de se plaindre sinon cela enlève toute spiritualité à la visite)

Ascension et sport terminé, en nage, nous arriverons au temple où une dame nous fournira un sarong chacun ( 10 000RP/sarong), et un foulard pour mes épaules dénudées, la tenue ici est obligatoire. J'avais prévu une longue jupe mais apparement ça ne suffisait pas.

Même Jamie a eu le droit a un mini sarong 😀
Pour prendre cette photo sans personne devant il a fallut se dépêcher  

Un homme nous bénit en nous jetant un peu d 'eau sur le front à l'entrée et nous voilà enfin dans le temple. Vision d 'horreur, grosse déception, le temple est beau mais les gens font la queue pour se faire prendre en photo devant la grande porte ... j'ai l'impression d'être dans un piège à touriste. La vision de tous ces touristes qui attendent avec leur numéro de passer devant la porte pour se faire prendre en photo enlève toute spiritualité au temple ... des indonésiens les prennent en photo un par un, chacun fait des poses un peu rigolotes et ensuite ils vont leur sortir des clichés avec des effets d'eau etc ... Yannick fera une photo de la porte entre deux touristes, 2 sec montre en main faire vite vite ... pffff

De chaque côté,  les gens attendent pour se faire prendre en photo, au milieu les photographes 

On ira monter les escaliers dragons pour observer la vue magnifique sur le mont Agung. Nous nous arrêterons devant une porte dont l'entrée n'est réservée qu'aux prieurs.

3 escaliers dragons mènent aux 3 portes 
Derrière les enfants, lieu réservé aux prieurs. Yannick face au mont Agung 
Luna pose avec son " épouvantail "  😀

La légende raconte que lorsque la terre avait 70 ans , les tremblements de terre rendaient Bali trop instable. Le dieu Pacupati qui réside au mont Semuru vit la situation et demanda à ses 3 enfants de stabiliser Bali. Hyang Putra Jaya au mont Agung, Dewi Danu à Batur et Hyang Gni Jaya à Lempuyang.

Le mont Agung ou « montagne suprême » en français , est un volcan à l'extrême Est de l'île, il est le plus haut sommet et culmine à 3142 mètres.

Visite terminée on ira rendre nos sarong et direction .... la mer on a chaud ! 😀

Nous, nous sommes arrivés en voiture mais en quelques heures de randonnée ( entre 2 et 4 heures selon mes recherches) il est possible de traverser la montagne en passant par plusieurs petits temples et gravissant les 1700 marches , croisant certainement des petits singes pour atteindre le plus haut "Pura Lempuyang Luhur". C'est une randonnée qui nous aurait bien plu mais avec Jamie cela aurait était un peu compliqué ...

Les Balinais hindous viennent effectuer un pèlerinage sur cette montagne au moins une fois dans leur existence.

20
20
Publié le 30 janvier 2020

En redescendant la côte Est de Amed à Canggu, aux alentours de Denpasar j'ai eu un flash ! Une copine venait de nous envoyer un message pour nous dire qu'un endroit devrait beaucoup nous plaire pour la photographie : Taman Festival ! (Merci Maurine 😉 ) Pas besoin de faire de grands détours c'est sur notre chemin alors petite pose photographique sur ce lieu très mystérieux à Denpasar.

Nous payons alors, un ticket pour le parking puis encore des tickets pour l'entrée. J'apprendrai un peu plus tard en navigant sur les sites et forums, qu'étant un site abandonné il ne fallait pas payer c'était certainement des faux gardes ... heureusement que ça ne coûtait que 20 000RP/pers (environ 120 cfp /1euro)

Nous entrons dans les premiers bâtiments... beaucoup de verres cassés au sol 

Taman festival est un grand parc abandonné, abritant des bâtiments en ruine aujourd'hui recouverts par les graffeurs. La nature a repris ses droits et des arbres repoussent par dessus les bâtiments, les statues et fontaines sont elles même recouvertes par le lierre ... Il reste même les vestiges d'une ancienne fosse aux crocodiles .Plusieurs hectares à découvrir, si le début du parc est lumineux, plus on s'enfonce dans celui ci plus il devient sombre ... nos enfants ne sont pas tranquilles, impossible d'aller s'aventurer avec eux à l'intérieur des bâtiments obscures et des hautes herbes où des bruitages curieux se font entendre. Matteo est persuadé avoir vu un serpent, ce qui est certainement possible...

Situé le long de la plage de Padang Galak, à environ 20 minutes de route au nord de Sanur, le parc est le résultat d'une collaboration entre le gouvernement local et un riche investisseur indonésien. Le vaste complexe a ouvert ses portes en 1997, coûtant 100 millions de dollars, il devait comprendre un immense "Waterbom" , des montagnes russes inversées, un cinéma 3D et un spectacle, un faux volcan.... Cependant, pour des raisons ambiguës, le parc a été abandonné en 2000. J'ai posé la question au " faux garde" et il m'a parlé de raisons financières ...

"Tu veux entrer ??", " non je t'en prie ,vas y , à toi l'honneur !" 😀

Selon la légende balinaise, les sites abandonnés sont occupés par des «esprits itinérants», et le Taman festival est désormais considéré comme l'un des endroits les plus hantés de Bali, attirant des esprits de toute l'île.

Les habitants n'osent pas y entrer et l'ont surnommée «ville fantôme».

Photos de familles dans le lieu hanté 😀

" Bouh" !!

21
21
Publié le 2 février 2020

Dans le sud, à Denpasar, capitale de Bali, se trouve le plus grand marché de l'île : Pasar badung.

"Pasar" signifie " le marché". Loin d 'être une destination touristique, le pasar est un lieu de vie des balinais, c 'est ici qu'ils font très souvent leurs courses, notamment pour la confection de leurs offrandes et leurs cuisines.

Pasar badung 
Si j'essaie de faire comme elle , moi je fais de la purée de banane 😀

Sur plusieurs étages, le pasar nous fait traverser des allées de nourritures, des rayons de fruits et légumes, de viandes, de corbeilles, de graines , de chips, de fleurs, d 'encens ....

Au dernier étage, on peut y trouver des tissus en batik, des vêtements etc ... J'étais curieuse de visiter cet endroit qui nous plonge dans l'univers authentique balinais, loin des plages balnéaires et des décors surfaits .

Les enfants et Yannick étaient un peu moins emballés par mon idée et encore moins quand ils ont mis les pieds à l'intérieur. Sauf Luna "reine du shopping" qui espère toujours que je lui achète un " pti truc" ("allez maman c 'est tout petit et tellement mignon " 😀 )

Une odeur très forte se dégageait des allées, le mélange de tous les fruits, viandes et encens ... Matteo commençait à se plaindre qu'il ne se sentait pas bien, on y est resté juste le temps que je me fasse encore avoir en achetant un truc qui en valait beaucoup moins que le prix déjà négocié 😉

On est arrivé dans le pasar sans passer inaperçus, les seuls occidentaux ... et en même temps, il est assez difficile de se faire discret avec notre grande famille ! A peine débarqués, une dame se jette sur moi et veut déjà tout me vendre, j'ai beau lui expliquer que je regarde et que je ne cherche rien elle ne me lâchera pas ! Elle va nous suivre absolument partout ! grimpant tous les étages avec nous . Dès que j'avais le malheur de poser mes yeux sur un objet, elle essayait de me le vendre, mais qui est elle ?? 😀

Les tissus "Batik" et "madame qui nous suit partout" 😀

Je recherchais une petite chemise en "batik" pour Jamie ( c' est une technique d'impression des étoffes). Donc, me voilà en train de fouiller sur les étales une petite chemise pour notre terreur, il n'y en a pas à sa taille mais "madame qui nous suit partout" veut absolument me trouver quelque chose, alors elle m'embarque dans un autre rayon spécialisé pour les enfants. La chemise que je cherche n'est toujours pas là mais un petit ensemble sur lequel est inscrit le "barong" ( créature mythologique balinaise ressemblant à un lion) me fait craquer ... Bingo ! elle a gagné, je vais négocier son prix et me rendre compte plus tard que malgré mon léger sens de la négociation elle s' était tout de même pris une belle marge 😉 En fait son travail c'était de guider les gens vers les vendeurs et de prendre une marge sur la vente, et même si t'as pas besoin d'elle , elle s'impose ! ( bon d' accord je suis trop gentille ... )

la ville de denpasar , vue du marché

On quittera après cet achat le pasar, assez rapidement d'ailleurs, car les odeurs ne sont plus du tout supportables et nous avons un musée à visiter encore à Denpasar.

Sur la route en voiture nous admirerons en sortant du marché, les commerces de tissus "batik" et l'ambiance des rues assez typiques de Denpasar.

Boutique de tissus Batik 
22
22
Publié le 4 février 2020

Toujours à Denpasar, nous continuerons notre visite le lendemain matin avec Bajra Sandhi Monument. Il était prévu que l'on visite cet endroit après le pasar mais nous avons eu un petit incident.

Avant de rentrer dans le pasar j'avais tenté de retirer du liquide dans un distributeur de billets situé dans le parking du marché, mais voilà ... nos cartes se sont bloquées, et il nous était impossible de retirer de l'argent. Comme par hasard cet incident s'est déroulé un samedi, notre banque étant fermée, on s 'est vu manger des mi goreng ou des cailloux 😀 pendant tout le week end puisqu'il nous restait moins de 1000 cfp/ environ 8 euros pour manger à 5 pendant 2 à 3 jours .... Finalement, nous avons réussi à retirer sur Canggu. Ouf !

Cependant, hier nous avons appris que notre carte avait bien subi une tentative de piratage à Denpasar. Heureusement cela a été détecté à temps et bloqué aussitôt ! A Bali, c 'est très courant, il faut faire absolument attention à tous les distributeurs, il y a de plus en plus de piratages de cartes bancaires. Apparement, le meilleur moyen de retirer de l'argent sans risques est d'utiliser les distributeurs à l'intérieur des banques car ils sont surveillés par des gardes.

Bajra Sandhi Monument vu du ciel 

Parenthèse faite, maintenant je vais vous parler de ce monument que nous avons visité à Denpasar sous le nom de Bajra Sandhi. Il est situé en plein centre de la place Renon. Sa structure ressemble à une cloche de prière Hindouiste et à l’intérieur vous trouverez un musée qui vous expliquera la lutte pour l'indépendance, contre le peuple néerlandais et japonais expliquée en 33 maquettes très réalistes. Des escaliers en colimaçon, vous emmèneront ensuite admirer la vue panoramique sur la ville de Denpasar.

Nous traversons un grand parc en direction du Monument 

"Genta /Bajra" est en fait un outil de prière en forme de cloche utilisé par les prêtres hindous balinais d'où la forme du monument ressemblant à une grande cloche. Le monument Bajra Sandi a été construit en 1987 et inauguré officiellement en 2003.

bajra sandhi monument 
A l'intérieur du monument, les escaliers qui mènent au musée et au point de vue. 
Nous admirons les maquettes 
Les 33 maquettes retracent l'histoire , de la préhistoire à l' indépendance.
Proclamation de l'indépendance 

La proclamation de l'indépendance a était lue à 10 h du matin, le vendredi 17 août 1945, mais ce n'est qu'en 1949 que l'Indonésie deviendra indépendante.

Au dernier étage 
Sur les marches devant le monument, les mariés s'efforcent de sourire sous le soleil de midi 😀

Le monument est entouré d'un grand parc très populaire pour la communauté locale qui aime s'y relaxer.

L'architecture est tellement belle que ce lieu est également très prisé des photographes pour les mariages. D'ailleurs, ce dimanche nous avons était témoin d'une séance photo d'un couple de japonais. Sous cette chaleur écrasante je plaignais la pauvre mariée dans sa magnifique robe rouge 😀

Yannick a pu tirer cette magnifique image du drone 
23
23
Publié le 5 février 2020

Située sur la péninsule de Bukit, dans le sud de Bali, Nusa Dua qui signifie " deux iles", est une des stations balnéaires aux prestations les plus luxueuses de Bali. En réalité, Nusa Dua sont deux presqu'îles. Construite dans les années 70 , Nusa Dua fait partie des meilleures stations balnéaires du monde.

Vous pouvez y trouver des villas et hôtels de luxe, un musée "museum pasifika"(une galerie d'art présentant des œuvres inspirées de la région Asie-Pacifique.), un golf luxueux, des spas luxueux, un hôpital international ... bref il répond à peu près à toutes les exigences d'une personne qui veut passer du bon temps au bord de la mer en se faisant chouchouter dans un cadre bien doré. La station balnéaire est faite de façon également à ce que les touristes ne se fassent pas embêter par les marchands ambulants ...c'est vrai que c 'est chiant parfois mais ça fait partie de Bali ! 😉

Nous devions aller voir Water blow en tout premier lieu, un endroit sympathique où prendre quelques clichés .Pour cela, nous allons passer une barrière de sécurité avant de rentrer dans le complexe. Et là en entrant, on se croirait un peu aux états unis, une sorte de Berverly hills !

Pas un seul marchand ambulant qui déboule dans les allées pour nous vendre quoi que se soit, les espaces sont très larges et bordés de palmiers, les espaces sont très bien entretenus, c 'est très calme ...

On marche en direction de Water blow 
Nusa dua beach 

Nous allons marcher en direction de Water blow, un point de vue où à marée montante des vagues gigantesques viennent s'écraser sur les rochers volcaniques. Bien sur nous sommes arrivés à marée basse donc pas d 'éclaboussure pour nous et d'un sens tant mieux pour notre matos photo 😀

Toujours en train de marcher en direction de Water blow 
Et voilà c 'est ici Water blow ... rien d'exceptionnel ce jour comme c'est marée basse 
Là , j'imagine que normalement on devrait se faire éclabousser 😀

J'avais repéré un restaurant assez atypique qui allait vraiment plaire aux enfants : Pirates Bay à quelques minutes de marches de Water blow alors nous longerons la plage de Nusa Dua pour aller y déjeuner.

Pirates Bay est un petit restaurant assez " roots" avec une décoration style pirate des caraïbes. Il dénote un peu des autres établissements beaucoup plus luxueux, mais nous ne sommes pas fan des décorations un peu trop surfaites. Des tables, dans des cabanes en bambou, sont perchées dans les arbres, il y en a même deux dans le grand bateau pirate en bois qui d'ailleurs ne doit plus vraiment être aux normes (ça tanguait un peu ce bateau ) 😀 On peut même y apercevoir des petits écureuils sautant de branches en branches.

Si tu veux manger dans une cabane perchée dans les arbres tu peux 😀
Luna et Jamie cherchent l'écureuil 

Le restaurant était quasiment vide alors... à nous le bateau pirate pour la grande joie des enfants ! Tout en haut, vue sur la mer, nous étions les rois du monde ! il ne manquait plus que "Jack" 😀

Le bateau pirate dans lequel on a mangé  
Et là je dis "chapeau" les serveurs qui montent tous les étages avec leurs plateaux  .... 
Sympa cette vue non ? 😉
crevettes pimentées pour Yannick et nouilles végétariennes pour moi  😉
Yannick a fait décoller le drone du bateau .. coucou !! 😀

Une aire de jeux faite de cordages a été également pensée pour les enfants. De quoi faire patienter les petits estomacs affamés ...

Nusa Dua est connue pour ses belles plages de sables blanc et eau turquoise. Programme de l'après midi, se baigner à la plage de "Geger".

Direction plage de Geger 

On y retrouvera le même sable qu'à Uluwatu, des petites perles dans lesquelles on s'enfonce comme dans du sable mouvant !

La photo ci dessous montre la plage de Geger. On y vois un grand complexe hôtelier, sa plage est apparemment privée, une corde sépare le complexe de notre bout de plage où se trouve quelques warung. Nous sommes entassés à droite du complexe sur des transats qu'on a essayé de me louer deux fois le prix habituel 😉 ( plus d'un mois qu'on est là , je connais les prix maintenant ! )

Il y a mieux en terme d'authenticité à Bali c 'est sur ...

Geger Beach vue du ciel 
24
24
Publié le 9 février 2020

Il y a un endroit que l'on avait pas encore bien exploré, la côte Ouest ! Sur cette côte un peu oublié de Bali, nous nous étions arrêté à la visite du temple Tanah Lot ( étape 8 ).

La côte Ouest est très peu touristique, sa jungle luxuriante, ses plages sauvages, nous faisaient beaucoup penser à la côté Est de Nouvelle- Calédonie.

Nous avons passé une journée en voiture à longer la côte jusqu'à Medewi beach en nous arrêtant sur de merveilleuses plages sauvages de sable noir.

Mon coup de coeur a été pour la plage de Balian, à environ 1h de Canggu. Lieu idyllique pour les amoureux du surf, loin de l'agitation du sud de Bali, cette plage offre de magnifiques vagues aux surfeurs. L'endroit est vraiment paisible pour se ressourcer même si on ne surf pas.

" Balian" veut dire sorcier ou guérisseur, Balian beach se situe dans un petit village de pêcheur.

Balian Beach 
Dans ce grand bungalow face à la plage, des cours de Yoga 
Rivière balian
Sur le seul coin d'ombre de la plage de Balian 😀
Hôtels et warungs face à la plage de Balian 
Rivière Balian qui a donné son nom à la plage

Avant de trouver la plage, nous avons traversé des petites ruelles en terre au milieu des rizières et des vaches ... d'ailleurs le GPS nous a emmené sur une route qui nous a dirigé droit dans la mer ... bon, on s'est arrêté avant quand même mais nous avons dû faire plusieurs mètres en marche arrière ... ah ce GPS! il nous sert bien mais des fois il nous fait faire un peu n'importe quoi ! 😀 Grace à lui on aura tout de même explorer toutes les rues les plus improbables à faire en voiture ! Combien de fois il nous a entrainé dans des "rues à scooters" ... celles où lorsque l'on croise une autre voiture, on prie, on retient son souffle ... ça passe ou ça casse ! certaines fois je suis obligée de regarder par la fenêtre et diriger Yannick pour ne pas tomber des les caniveaux ... c'est Bali ! 😀

Nous avons ensuite déjeuné sur Medewi beach à une heure de Balian beach dans le nord. La plage est de galets, nous n'avons pas pu y aller car Luna venait juste de casser ses claquettes, le sol est brûlant à Bali ... du coup pas de photo de cette plage mais peut être que nous y reviendrons. 😉

Bonian beach, plage au sable brûlant noir pailleté 

En redescendant de Medewi beach pour prendre la direction de Canggu nous avons fait un mini stop sur cette magnifique plage sauvage. Complètement déserte, on s'y serait bien posé un peu mais l'eau ne semblait pas très propre, de fortes odeurs de charognes se dégageaient de la plage donc la baignade ... non merci 😀

25
25
Publié le 10 février 2020

A quelques minutes de notre villa à Canggu se situe un petit warung nommé Made's warung berawa, lieu que nous avons choisi à la dernière minute pour fêter les 2 ans de notre fils Jamie !

Ce dimanche 9 février, il pleut des cordes sur Bali et c 'est l'anniversaire de notre petit dernier. Pour ses 2 ans nous voulions fêter son anniversaire dans un restaurant disposant d'une aire de jeux afin qu'il puisse s'amuser même si les copains ne sont pas de la partie cette année 😉 Il y a pas mal de restaurants et warung adaptés à ce genre d'évènement mais les " playground" sont souvent extérieurs ... Made's warung Berawa dispose non seulement d'une aire de jeux extérieure mais aussi intérieure alors ce grand joglo fut parfait pour célébrer les 2 ans de la terreur !

Made's warung berawa 

Le joglo à Made's Warung Berawa vient du centre de Java où il a été démonté et amené à Bali par l'équipe de Made's Warung Berawa. Les Joglo sont très importants pour la culture indonésienne et sont connus comme un endroit central où toute la famille vient se réunir.Il est dit que "plus le joglo est grand, plus la position sociale est élevée". Ce joglo appartenait auparavant à un ancien maire javanais qui était également collectionneur d'antiquités. Ce joglo a de belles sculptures qui signifient la prospérité, l'unité et le bonheur.

L'air de jeux extérieur avec une banderole "happy birthday" , les vestiges de l' anniversaire précédent  😀
Plats indonésien, pour ma part "Nasi Campur" végétarien et menu enfants "fish and chips" 😉
Petits cadeaux offert à Jamie par la dame s'occupant des activités  

La salle de jeux intérieure est payante ( 20 000RP/ moins de 2 euros de l'heure ) car une équipe veille sur les enfants. Vous pouvez déjeuner tranquilles pendant que des dames toutes douces et gentilles s'occupent de votre enfant ... moi je suis une mère pot de colle alors bien sur je suis restée jouer avec mon petit poussin mais je n'étais pas la seule 😀 on a le droit de rester aussi ! La salle de jeux est spacieuse et dispose de toboggans, bacs à boules, vélos, trampolines ,des milliers de peluches et jeux d'imitation ! lieu parfait en temps de pluie avec des touts petits !

Tout beau avec son petit ensemble acheté au marché de Denpasar 😉
L'air de jeux intérieur 

On aura passé finalement presque toute la journée dans ce lieu très convivial et familial. Une dame prenait des enfant pour faire des activités ( dessins etc) et des évènements sont aussi prévus comme l'atelier "gamelan" etc .. super endroit, je le recommande aux familles !

La dame dit à Luna en anglais (qui ne comprend rien) , qu'elle veut faire un cadeau pour Jamie 😀

Jamie aura soufflé ses deux bougies sur un magnifique pancake au chocolat , fruits et marshmallow 😀

Fou de motocross, on aura fait tous les magasins de jouets des environs ( c'est pas comme si ça courait les rues ici) , pour en trouver une ... en vain, on se sera rabattu sur cette moto de course trouvée au mall galeria de la sunset road 😉

26
26
Publié le 12 février 2020

Dans le sud de Bali, je me souviens être allée dîner il y a 10 ans de cela, un "sunset " les pieds dans le sable au bord de la mer, dans un endroit que j'avais adoré : Jimbaran. Petit village de pêcheurs et station balnéaire, située au sud de Kuta, la baie de Jimbaran possède une longue plage très agréable. Les restaurants sont spécialisés le plus souvent dans les fruits de mer ... des odeurs de poissons grillés émanent de tous les côtés.

Direction le marché aux poissons 

Nous sommes tout d'abords allés faire un tour au marché aux poissons de Kedonganan ( Jimbaran fish market) situé à l'extrémité nord de la baie de Jimbaran. Le marché est en plein air face à la mer, sous des parasols ils vendent leurs poissons tout frais. Pendant que d'autres repartent avec un poisson dans la main sur leur scooter, tout juste grillé au barbecue sur la place du marché.

ici ça sent le poisson grillé  
Les pirogues des pêcheurs et les vendeurs de poissons

Matteo a décidément beaucoup de mal à supporter les fortes odeurs, après le marché badung à Denpasar, encore une fois il ne sentira pas très bien. Il décidera de contourner le marché en traversant sur la plage pour retourner à la voiture pendant que Luna le traversera le nez bouché .... ah ces touristes ! 😀 petites natures ...

Certains pêchaient ici dans ces eaux troubles remplies de plastics 😦
Le marché derrière les pirogues 

Pour déjeuner le midi, je repère une adresse d'un petit warung très sympa les pieds dans le sable sur Jimabaran bay, le Beekini Bowl. Super adresse face à la mer où l'on y passera presque tout l'après midi. Une grande plage propre et peu fréquentée, quelques petites vagues pour amuser les enfants à qui on louera un bodyboard. Ce n'est peut être pas du sable blanc et eau turquoise mais on est arrivé à un stade dans notre voyage où l'on ne supporte plus la foule ... un peu de tranquillité nous fera le plus grand bien 😀

Le Beekini Bowl sur  Jimbaran beach
Non seulement c 'était mignon mais en plus c 'était bon 😀

Il y a encore plusieurs plages à voir à jimbaran dont une sur laquelle vous pouvez monter sur le dos de chameaux ( Kelan beach). Le temps ne nous le permettra pas et puis je me méfie de toutes ces attractions touristiques avec les animaux. A Bali, avec les animaux , ils ne sont pas toujours très bienveillants ... au point que j'en suis devenue végétarienne à peine une semaine après mon arrivée. Des poules entassées les unes sur les autres dans des cages, les cochons enfermés dans des bennes en plein soleil qui ne peuvent même pas bougé une oreille .. je me suis décidée je ne mangerai plus de viande !

On continuera notre fin de journée en direction de Garuda Wisnu kencana à seulement 15 minutes de Jimabaran. On aurait aimait faire voler le drone afin de prendre une photo de cette majestueuse statue de 75 m de haut. La statue représente un Dieu hindou de la providence de Vishnu chevauchant le mythique oiseau Garuda . Elle repose sur une base de 46 mètres de haut, conduisant à une hauteur totale de 121 mètres .

photos trouvées sur google ... 

Cependant, il nous a été impossible de faire voler le drone dans cette zone trop proche de l'aéroport . Je vous joins juste pour la forme des images piquées sur internet car nous ne sommes pas rentré dans le parc pour la voir, car d'après les commentaire il n'avait pas grand intérêt.

On terminera finalement notre journée au temple d'Uluwatu mais ça c 'est la prochaine étape 😉

27
27
Publié le 14 février 2020

Situé à l'extrême sud de Bali, le temple est construit au sommet d'une falaise à environ 70 m au dessus de l'eau, surplombant ainsi l'océan indien.

Plusieurs vestiges archéologiques prouvent que la construction du temple remonte au XIème siècle. Il est considéré comme l'un des 6 temples piliers spirituels de Bali.

Une petite forêt entoure le temple où habitent une colonie de singes aux penchants cleptomanes 😀. On pense qu'ils sont les fidèles gardiens du temple.

Ulu signifie «sommet» ou «pointe» et watu : «pierre» ou «roche» en balinais.

Juste en dessous de la falaise se trouve la plage d'Uluwatu, l'un des meilleurs spots de surf internationalement connus de Bali.

A l'entrée du temple, nous devons alors louer des sarongs si nos jambes sont découvertes ainsi qu'une ceinture. Les enfants se contentent uniquement de la ceinture.

Ce jour, nous avons eu la chance d'assister à une grande cérémonie, peut être était ce pour la pleine lune, même notre hôte Putra était venu la veille faire une cérémonie à la villa quand on dormait ... Nous avions été réveillé par des clochettes, des hommes et femmes habillés en tenues traditionnelles avaient vêtu d'un drapé tout notre temple et y déposaient d' énormes offrandes ... c'était très beau.

Hommes vêtus de blanc et jaune transportent des offrandes aux temples pour la cérémonie
Fruits et offrandes dans une benne de voiture attendent d'être apportés au temple 
Cérémonie dans le temple, interdit au public 

Les couleur des vêtements représentent la pureté et la gloire : le blanc symbolise la pureté et le jaune représente le triomphe, la prospérité. Il existe tout un code et tout une symboliques aux tenues traditionnelles.

Les femmes portent une chemise en dentelle qui s 'appelle "Kebaya", leur jupe est en fait un grand tissus d'environ 2m qu'on appelle "Sarong" puis une ceinture nommée "Selendang". Le turban que portent les hommes est un "Udang" avec deux pétales, symbolisant le bien et le mal, il doit être dirigé vers le haut (de la montagne). Les Balinais le portent quand ils vont au temple ainsi leurs cheveux ne sont pas désordonnés car si un cheveu tombe dans la zone du temple cela peut alors interférer à la pureté de celui-ci.

Tous les soirs, une danse Kecak (danse du feu) est organisée dans un amphithéâtre surplombant la falaise au coucher du soleil. Nous n'avons pas pu la voir car le prix affiché sur internet différé de celui donné à l'intérieur du temple et on avait plus assez de monnaie ... très déçus nous avons continué notre ballade dans le temple admirant la vue sur la mer quand la musique d'un orchestre gamelan m' a attiré.

L'orchestre Gamelan  

La danse du Kecak n'est pas pour nous ce soir par contre, un spectacle se prépare en vue d'une cérémonie et en plus c'est gratuit ! moral remonté, la musique et les danseuses me donnent des frissons, je suis tellement heureuse de pouvoir montrer une danse balinaise à Luna en lui expliquant que sa mamie indonésienne étant jeune savait danser ainsi 😀

Une telle grace ces danseuses ... 

Il existe un peu plus de 50 danses balinaises ( Kecak, Barong, Legong, Topeng....) je revois encore le sourire moqueur d'un indonésien à qui j'avais demandé où aller voir une danse balinaise. Il m'avait demandé laquelle ??? je n' imaginais pas qu'il y en avait autant .. effectivement il y a le choix ! 😀

Dès que les femmes eurent terminé leur danse, des hommes portant des masques et costumes quelque peu terrifiants 😀 firent leur apparition ... Les danses racontent des histoires, on peut parler de théâtre dansé. Elles parlent en général de Dieux, démons, princesses souvent tirées de l'épopée hindoue du Ramayana. Les enfants étaient très attentifs malgré les longueurs et le fait qu'ils ne comprenaient rien, faisant des suppositions .. " lui c'est son frère", "là c'est quand il était jeune" etc ..." on ne connaîtra malheureusement jamais l'histoire 😀 mais on a adoré !

Les acteurs sont toujours en scène, les touristes ont disparu mais il reste le public des locaux 😉

Le spectacle va durer encore mais les enfants ne tiendront plus alors on ira finir d'admirer le magnifique sunset touchant à sa fin ...

Le temple d'Uluwatu est un temple très touristique ...  

On profite des derniers rayons de soleil avant de remonter sur Canggu pour une bonne heure de route.

28
28
Publié le 18 février 2020

Nusa Lembongan est une île située au sud-est de Bali et au nord de Nusa penida. Grâce à un pont ( yellow bridge) nous pouvons accéder à une autre île aussi paradisiaque : Nusa Ceningan. Pour notre part, nous y sommes restés que deux nuits et nous n'avons pas eu le temps de faire tout le tour de l'île. Nous n'avons donc pas pu traverser ce pont dont l'accès se fait uniquement à pieds ou en deux roues.

De Bali (Sanur ) à Nusa Lembongan 

Nous avons choisi de partir 3 jours sur cette île magnifique et reposante. Un départ non calculé le vendredi 14 février. Tiens, on s 'est fait un beau cadeau de Saint Valentin sans s'en rendre compte, c 'est les étalages de fleurs et de peluches emballées ( oui c'est marrant ils s'offrent des peluches à la Saint Valentin 😀 ) qui nous ont mis la puce à l'oreille !

"The yellow bridge" reliant Nusa Lembongan à Nusa Ceningan 

Pour se rendre à Nusa Lembongan il faudra prendre un "fast boat " . De Canggu il n'y a pas de départ mais le port le plus proche sera celui de Sanur, à une heure de route ... si on peut appeler ça un port 😀 Lorsque vous montez dans le bateau vous aurez de l'eau jusqu'aux genoux voir plus, je l'avais lu quelque part alors j'avais prévu mon maillot de bain 😀 et ensuite, on part pour 30mn de bateau avant d 'arriver enfin sur ces eaux turquoises qui nous rappellent tant celles de Nouvelle-Calédonie.

On attend notre bateau à Sanur Harbor beach ! 
9h du matin , c'est marée basse ... nous allons devoir  marcher un peu pour rejoindre notre bateau au mouillage 
Des hommes portent les bagages et les emmènent dans un petit bateau qui les apportera au plus grand 😉
On est parti pour 30 minutes de mer .... et nous voilà à Nusa Lembongan 😀
Arrivée des bateaux sur la plage de Jungutbatu 

On a choisi un petit hôtel à moins de 50 euros la nuit , on est qu'au début de notre aventure alors soyons raisonnables ! L'hôtel est à quelques minutes de marches de notre point d'arrivée, il s'appelle Sari Nusa Inn, le personnel est adorable, la piscine est parfaite, la chambre est confortable... bref on était au top 😀

chambre basique mais confortable 

Après notre arrivée nous irons chercher un endroit où déjeuner dans le coin à pieds . On s'arrêtera dans ce lieu paradisiaque vue sur la plage de Jungutbatu : Bunga Bungalo ... le restaurant haut en couleurs est fait de multiples bois de récupération , les barrières en bois de pirogue, des coquillages ,portes anciennes, le lieu est sublime mais loin d'être la meilleure cuisine qu'on ait goûté jusque là ...

Bunga Bungalo sur Jungutbatu beach 
C'est la Saint Valentin il nous faut une photo d'amoureux quand même 😉 ( merci Luna) 
En plus on est seul au monde 😉

Nous avons passé notre première soirée sur Mushroom bay beach. Une des rare plage sur laquelle on peut s'y baigner. Le coin est très sympa la nuit, les bars et restaurants s' éclairent et lui donne un petit côté festif . Ceci dit, nous avons dû pour notre part régler un problème assez embêtant de transport donc nous ne nous sommes pas trop attardés de nuit ... un transporteur nous avait déposé sur la plage de Mushroom bay mais pour le retour, plus de chauffeurs ... tiens ça change de Bali où tous les taxis s'arrêtent pour vous demander si vous voulez monter avec eux ..." ils sont où ?? je ne veux pas rentrer à pieds moi il fait tout noir en plus, et ça fait une trotte jusqu'à l'hôtel !!"

Mushroom beach et ses algues ... temps pluvieux ce soir ... 
De nombreux restaurants et hôtels longent la plage 

Bon, n'oublions pas que nous sommes en Indonésie et qu'en Indonésie il y a toujours une solution, ils se plieront en 4 pour se faire un peu d'argent ! Yannick arrêtera un chauffeur sur la route qui nous dira de monter avec un autre chauffeur, qui lui même demandera à un autre chauffeur de nous déposer ( ils n'étaient vraiment pas motivés ce soir 😀)

ici tu te baignes entre les bateaux 
Le nusa beach club  à Mushroom beach
Jamie et Luna seuls groupies du super groupe de la soirée 😀

Donc Le seul soucis sur l'île c 'est pour se déplacer. Impossible de louer une voiture, il n'y en a pas, les routes sont tellement en mauvais états et étroites, les seuls moyens de se déplacer sont : à pieds ( alors là bon courage avec la chaleur), en scooter ( le meilleur moyen mais avec un bébé de deux ans , c 'est dangereux ), prendre un transport avec guide ( un pick up avec benne aménagée, ça aurait été parfait pour nous) ... mais nous avons choisi l'option la plus chiante et moins économique parce que nous on aime bien l'aventure et se compliquer un peu la vie sûrement 😀 on a louer un "buggy" ! vous voyez ces petites voitures de golf .. au grand bonheur de Luna et Jamie, un peu moins pour Yannick qui a voulu le ramener au bout d'une heure 😀

Dans notre "Buggy "

Avec le "Buggy" que nous avons loué la journée, nous avons pu allé voir quelques magnifiques plages comme Sandy bay, Dream Beach ( pas les meilleures pour s'y baigner voir même dangereuses mais belles à admirer) . Manger à Mama Mia avec une vue époustouflante sur la mer et sur l'île de Ceningan juste en face à quelques pas du " yellow bridge".

Joli point de vue ... 
En direction de Sandy Bay 
Sandy Bay
Sandy Bay, belle plage à admirer en sirotant un verre dans le bar en face mais baignade trop dangereuse 
Pour voir la plage, on devra traverser le sandy  bay beach club .. magnifique 😀
Direction Dream beach ! 
Dream Beach 
Restaurant Mama mia 
On remarque la culture d'algue ( les tâches sombres dans l'eau )

La culture des algues s’est développée sur l’île Nusa Lembongan vers le milieu des années 1980. Aujourd’hui c’est devenu la principale activité des habitants. Ici, seulement 5 % de la population vit du tourisme.

C'est ainsi que l'île s'approvisionne ... 

Avant ces étapes il était prévu de s'arrêter a "Gala gala underground house", un homme, Byasa a construit cette maison souterraine par lui-même en utilisant rien de plus qu'un pied-de-biche. Il a commencé le projet en 1961 et l'a terminé en 1976. C'est effectivement un travail de titans mais le prix de la visite nous a fait fuir ... et puis, claustrophobes s'abstenir ... il fait noir , c 'est étroit et parfois il faut ramper ... je me contenterai de la visite sur internet 😀

Gala gala underground house ( photos trouvées sur @ ) 

Finalement, nous retournerons le soir dans notre hôtel à deux pas de la plage que nous avons préféré : Jungutbatu beach. Contrairement à Mushroom beach , beaucoup plus touristique et bondée de bateaux, celle ci était bien plus paisible. C'est ici que nous avons admiré notre dernier sunset.

Temple proche de la plage 
Marcher le long de Jungutbatu beach ! 
Pour une fois qu'on peut faire une photo sur une balançoire sans être obligé de payer ou faire la queue 😉
jungutbatu beach 

Et voilà, dernier soir à jungutbatu beach !

Nous prenons le bateau le lendemain en début d'après midi .. juste le temps de se balader un peu autour de notre hôtel et d'aller déjeuner au "tiki bar cafe" , endroit super convivial avec un personnel adorable. A peine rentré dans le café, une petite fille qui n'aura pas sa langue dans sa poche viendra papoter avec nous tandis que sa maman et tout le personnel du café joueront avec Jamie .. star de Bali ! 😉 partout où l'on va avec lui les gens le prennent en photos, le filment, le prennent dans les bras ... les indonésiens adorent les bébés, on pourrait croire que c 'est un "mini Dieu" 😀

Direction tiki bar café, à Jungutbatu 
Tiki bar cafe 
Luna est timide mais la petite indonésienne  "Alissa " pas du tout ! 😉
Sur le chemin du retour ... il n'y a pas de station service sur l'ile ... et il n'y a pas de police non plus ! 

C'est pas tout mais c 'est l'heure de partir ... c 'est ici qu'on attendra notre bateau 😉

Des allées de marchands à quelques pas de la plage 
Un petit bateau nous emmènera au plus grand , amarré un peu plus au large  
on croise une aire de jeux sur l'eau ... 😀
notre bateau " gili gateway" 
selamat tinggal Nusa Lembongan ! ( au revoir )  
29
29
Publié le 20 février 2020

Lundi 17 février 2020 ... C'est la rentrée des classes en Nouvelle-Calédonie !

Le grand frère de Luna , Matteo est rentré depuis quelques jours au pays pour retrouver sa mère et faire sa rentrée en 4ème, nous le retrouverons dans quelques mois sur notre prochaine destination où il viendra nous rejoindre en vacances.

Luna toute prête pour son 1er jour d'école à la maison ... 

Nous avons décider de faire de même à Bali, commencer les cours par correspondance à Luna qui rentre en CM1 ! 😉

Pendant toute l'année j'ai réfléchit à une méthode adaptée à notre voyage et je suis tombée sur cette école privée par correspondance : l' école KER LANN. Les cours sont en couleurs, très bien expliqués et surtout les enseignants s'adaptent à l'enfant. J'ai beaucoup aimé leur pédagogie et la présentation des cours ainsi que leurs organisations. Voilà quelques jours maintenant que nous consacrons quelques heures tous les matins pour travailler. Il va falloir maintenant adapté nos journées aussi en fonction des cours mais de toute façon en famille nous sommes obligés d'adapter nos journées continuellement 😀

voilà, je vais jouer à la maîtresse tout l'année  😉
30
30
Publié le 20 février 2020

Voilà une grande plage à Seminyak prisée pour les couchers du soleil ... très agréable le soir pour y marcher et se détendre. Nous n'avons pas eu la chance ce jour ci d'y voir un beau "sunset", le tonnerre à grondé si fort laissant place à une pluie diluvienne qui nous a fait gentillement nous mettre à l'abri 😉

Juste le temps de tirer ces quelques clichés ...

Depuis que son frère est parti Luna est un tout petit peu " pot de colle " 😀
Marchand ambulant de maïs grillé devant la plage
31
31
Publié le 20 février 2020

Si vous voyagez avec des enfants ( ou que vous avez gardé votre âme d 'enfant 😀 ) , ces cafés leur/ vous plairont certainement autant qu'aux nôtres ! 😉

Le Tokeru Cafe sur la sunset road

Les enfants l'avaient repéré depuis un petit moment ... avant que Matteo retourne en Nouvelle - Calédonie nous sommes allés y manger. C'est un petit café à la décoration mixant style japonais et " style Pokemon" ... C'est mignon mais sans plus ....c'était vraiment pour faire plaisir aux enfants ... ( on en fait des concessions dans ce voyage ! 😉 )

la mascotte du café ... combien d'enfants lui ont fait des câlins 😀

La Casita à Canggu

C'est ici qu'il était prévu que l'on faite l'anniversaire du petit dernier mais il pleuvait et tous les jeux étaient sous la pluie. La Casita est un café à la cuisine Péruvienne ( mais pas que ) avec une jolie petite décoration et surtout une aire de jeux pour les petits. Situé à côté d'une rizière , ce petit café à séduit toute la famille. Quel bonheur de pouvoir dîner tranquille pendant que le petit s'éclate tout seul dans le bac à sable ! 😉

"Our greatest natural resource is the minds of our children"
Pancake Banana !  
J 'adore le mini Bakso 

Un peu partout dans les rues de Bali vous trouverez des marchand avec ce genre de roulotte vendant des " Bakso" : Il s’agit d’une soupe servie avec des boules de viandes (Poulet, boeuf ou poisson), des nouilles, du riz, des légumes , du tofu, de l’oeuf et des chips. Ensuite vous avez le choix des sauces selon vos préférences : sauce tomate, piquante, soja sucré (Kecap manis).

La nuit tombe, le restaurant italien juste en face éclaire les rizières ... 

Unicorn Cafe Bali by Brie à Petittenget

J'ai eu le malheur de dire à ma fille qu'il existait un " café licorne" à Bali ... ce qui nous a valu tous les jours la question " c'est quand qu'on va au café licooooorne ?????????" ... chaque jour Yannick, très motivé à manger un gâteau en forme de licorne à tenté à peu près tous les prétextes pour repousser cette sortie mais à la fin on s'est dit qu'il fallait vraiment qu'on l'y emmène ! alors nous avons fait cette expérience hier après midi ... le petit café tout rose rien que pour nous et pour la plus grande joie de Luna surexcitée 😀 Elle a eu sa dose de sucre pour toute l'année 😀

Là elle fait des coeurs et des coeurs parce que c'est presque le plus beau jour de sa vie 😀
Des licornes suspendues au plafond 
Quand je vous dis qu'elle a eu sa dose de sucre pour l'année ... ok c 'était ex-cep-tio-nnel ! 😉
Ben lui aussi il se régale avec son petit gâteau licorne 😉
Maintenant il va falloir lui expliquer que se ne sont pas SES peluches et qu'elles doivent rester dans le café .... 
32
32
Publié le 21 février 2020

A une heure de notre villa à Canggu, se trouve Ubud, petite ville tranquille située sur les hauts plateaux, que l'on avait déjà traversé lors de notre visite de la "Monkey forest" et " Tegalalang". Nous l'avions traversé en voiture mais n'avions pas eu le temps de se balader à pied alors nous y sommes retourné le temps d'une demie journée ...

Le palais royal d' Ubud

Officiellement appelé : Puri Saren Agung, il est le palais de la famille royale d'Ubud, ce qui en fait l'un des monuments les plus importants d'Ubud. C'est un lieu culturel des arts, de la danse et de la littérature. La scène et les salles de réunion du palais accueillent des événements internationaux. Il est l'un des principaux sites pour voir des spectacles de danse traditionnelle.

On y arrive ... 

Doté d'une architecture balinaise bien préservée et d'un charmant jardin, la plupart de ses structures ont été construites après le tremblement de terre de 1917 et la famille royale locale vit toujours ici.

Il est possible de se promener dans la majeure partie du temple et explorer les nombreux bâtiments traditionnels, cette visite est gratuite. Le pavillon principal accueille souvent des spectacles de danse en soirée avec des orchestres de percussions gamelan.

Pavillon principal 
On aperçoit la scène avec les instruments en place ( gamelan) 
Le gardien du palais ? 😀

Le marché prêt de Ubud palace

Si tu as décidé de ne rien acheter à Ubud cela va s'avérer très difficile 😀

Les milliers de boutiques, le marché, les cafés ... tout est beau et on veut tout acheter ! mais non il ne faut pas ... finalement on repartira tout de même avec une petite robe en Batik pour Luna .. un souvenir de Bali 😉

oulala j 'ai la tête qui tourne 😀
à droite .... la consommation de "Bintang" (bière locale)  par Yannick pendant ces deux mois 😀
33
33
Publié le 24 février 2020

Notre séjour à Bali va bientôt prendre fin ... c 'est notre dernier week end avant le grand départ vers notre prochaine destination. Nous avons choisi d'aller poser notre valise à Candidasa, petite ville balnéaire à l'est de Bali que nous avions à peine traversé en redescendant d'Amed.

Notre hôtel , complètement à gauche 

Anom Beach Hôtel

Les terrasse des chambres

C'est dans cet établissement à même pas 30 euros la nuit que nous avons posé notre valise. Face à la mer, disposant d'une petite plage privée, d'une piscine et tout le confort dont on peut avoir besoin ... L'hôtel est ancien et a des allures de " Taman festival" ( ce parc fantôme que nous avions visité il y a quelques semaines ) mais était tout de même plein de charme.

Si notre séjour avait mal commencé avec les pluies diluviennes et les péripéties de la première chambre que l'on nous avait attribué ( inondation et pas d'eau chaude 😦) , il s 'est plutôt bien terminé sur des jours ensoleillés et reposants.

La piscine et l'allée qui mène aux chambres et bungalows 
Ce lit tellement grand que nos enfants ont tant aimé squatter 😀

Je dirai même très reposant car le samedi nous avions prévu d'aller à la plage mais des Canadiens que nous avions croisés sur le chemin nous ont appris que tout était fermé ce jour cause : " silence day" (normalement le "silence day" c 'est le jour du Nyepi et il a lieu le 25 mars cette année .. bon ben c 'est ville morte quand même , rien est ouvert dans les environs sauf les hôtels et leurs restaurants, on ne doit pas parler et pas se baigner à la plage. Pas grave , on va rentrer à l'hôtel et parler entre nous dans la piscine 😀

La plage privée de l'hôtel 

Charlie chocolate Factory

A quelques minutes de notre hôtel, si je ne l'avais pas repéré sur internet on ne l'aurait jamais trouvé !

Le GPS nous indique de tourner dans une petite ruelle en terre toute cabossée et nous traversons un chemin au milieu des cocotiers pour arriver en bord de mer où est nichée cette petite usine de chocolat.

Le lieu est vraiment très beau, il y a exactement deux touristes qui se baladent comme nous et personne ne nous demande de payer quoi que se soit ... c 'est vraiment étrange ... 😀

On rentrera dans " l'usine" je crois, un petit bungalow où derrière une vitre dans une toute petite salle une femme est en train de travailler ... elle remplit des bocaux de pâte à tartiner, grosse déception pour Luna la gourmande qui imaginait voir des murs de chocolats partout 😀 L'aspect et l'hygiène du bungalow ne donnait pas vraiment envie de goûter le chocolat ...

Cependant, la ballade en valait la peine le lieu était vraiment sympa à visiter.

L'usine ou ce qu'il en reste du moins ...  
ça faisait longtemps qu'il n'avait pas fait de balançoire il était content 😀

Pour la petite histoire, cette usine a été créé par un Américain nommé ..... Charlie 😀 ! tombé amoureux du lieu, vivant depuis très longtemps à Bali, il a commencé par ouvrir une usine de savon pour faire travailler les femmes locales et l'a étendue en chocolaterie .Je ne sais pas s'il vit toujours sur place aujourd'hui.

34
34
Publié le 25 février 2020

Aux alentours de Candidasa, nous allons visiter un magnifique palais d'eau ! L'endroit est splendide et pas si fréquenté qu'on pourrait le penser, ce qui a rendu notre visite d'autant plus agréable !

Ujung Water Palace est un ancien palais construit par le roi de Karangasem et situé dans le village de Seraya. Il possède trois grands bassins. Au milieu d'un, trône le bâtiment principal nommé Gili Bale, relié par un pont.

Le site a été presque dévasté par des averses de cendres après l'éruption du mont Agung en 1963, et a également résisté à un tremblement de terre en 1979. Les efforts de restauration au cours des décennies l'ont aidé à retrouver sa splendeur actuelle, et il continue de briller pour les habitants et visiteurs.

Le bâtiment principal Gili Bale 
Dragon fait de feuillages ... 
Vue magnifique de l'intérieur du bâtiment 
35

Toujours à l'Est de Bali, non loin de Candidasa, nous nous sommes arrêtés visiter ce temple hindouiste balinais assez particulier. Il fait partie des neufs temples directionnels de Bali et à pour fonction de protéger l'île des mauvais esprits 😉

Le temple a été construit vers 1007 après J-C par un prêtre hindou tombé amoureux de la région, qui aurait entendu l'écho des chauves souris dans la grotte.

" Goa Lawah" signifie : grotte aux chauves souris.

Le temple fait de pierres volcaniques noires est construit autour de l'entrée de la grotte qui hébergent des milliers de chauves souris. Les visiteurs n'ont pas accès à la grotte, mais nous pouvons les observer, les entendre et je dirai même les sentir 😀 rien que devant l'entrée de celle - ci ...

Le port du sarong est obligatoire ainsi qu'un voile pour cacher les épaules ( location possible)
Face à la grotte
Et voilà les milliers de chauves souris accrochées à la roche 

Selon une croyance locale, la grotte posséderait une rivière souterraine secrète qui hébergerait un serpent géant. La tête de celui-ci serait ornée d’une couronne. Les balinais l’appellent Naga Kasuki. Grâce à la présence de cette créature mythique, les locaux pensent que l’eau de la rivière posséderait des pouvoirs de guérison.

Petit collier offert par une marchande à l'entrée : " je te l'offre mais quand tu sors tu viens acheter un truc chez moi "😀

Retour à Canggu

Et voilà, notre week end à Candidasa prend fin sur cette dernière visite et certainement la dernière avant notre départ dans quelques jours seulement ...

Avec cette chaleur étouffante et ce 100 % d 'humidité je ne sais pas comment on aurait survécu sans piscine 😀

Jamie nous montre l'avion que nous allons bientôt prendre pour notre prochaine destination 😉
36
36
Publié le 25 février 2020

Notre carnet de voyage sur Bali s 'achève sur ce dernier article... Un condensé de quelques photos prises de nuit lors de nos petites balades nocturnes , aussi rares qu'elles ont été lors de ce voyage avec nos enfants ( on est pas vraiment venu pour faire la fiesta mais un verre de temps en temps sans eux ça fait pas de mal 😉 ... on va pas se mentir c 'est pas toujours facile de les avoir 24H/24H 😀 ) Merci "Ayu" notre super nounou !

Il est assez difficile de ne pas résister à tous ces lieux chaleureux aussi attrayants les uns que les autres.

La plupart de nos sorties le soir se sont faites sur Seminyak et Canggu.

Seminyak

Notre dernier " Sunset" à Batu Bolong ( Canggu)

Jamie s'éclate et danse avec les musiciens ( la star du restaurant encore 😀 ) 

Portrait volés dans la voiture sur le chemin du retour ...

A l'heure où j'écris, nous vivons notre dernière soirée à Bali ... départ demain pour une nouvelle aventure 😉

Merci Bali pour ces beaux moments que nous avons partagé en famille sur ton île magique. Cela n'a pas toujours été tout rose, il nous aura fallu quelques jours d' adaptation afin que nous trouvions nos marques. La vie sur l'île des Dieux avec un enfant en bas âge n'était pas si catastrophique que ce que j'imaginais. En deux mois, il n'aura pas été malade une seule fois, d'ailleurs personne n'a été malade sauf Yannick ...Bali n'est pas fait pour les poussettes mais avec la voiture nous avons pu tout faire même si les déplacements s'avéraient forcément plus compliqués qu'en deux roues. Nous nous sommes fait au bruit qui nous stressait temps à l'arrivée, la conduite " n'importe nawak" comme on dit en Calédonie , du gros n'importe quoi mais où tout le monde s'y retrouve 😉, la manière dont on nous accoste à chaque rue, la façon dont on nous prend pour un portefeuille tout le temps .... toutes ces choses nous font sourire maintenant 😀

La spiritualité que dégage cette île pour ma part m' a énormément séduite, les couleurs , la beauté des paysages et des costumes , les offrandes qui tapissent le sol, les odeurs d'encens, la gentillesse des balinais ... tout ça je le garderai bien dans mon coeur.

Merci Bali , à un de ces jour ( terima kasih Bali, suatu hari )

37
37
Publié le 2 mars 2020

Mercredi 26 février 2020 c 'est le grand départ pour notre nouvelle aventure : les états unis en camping car !!

Un long voyage puisque nous avons fait un détour par Melbourne avec 5H30 de vol puis un Melbourne - Los Angeles : 14H30 !

Le voyage s'est bien passé, nous sommes enfin arrivés et nous nous remettons doucement du gros décalage horaire ( 19H en - que Nouméa )

Dernier repas à l'aéroport de Denpasar ( Bali) 
Bye Bye Bali c 'est parti pour 5h30 de vol direction Melbourne 
Aéroport de Melbourne .... déjà claqué mais il reste encore 14H30 de vol 😀
Pas de perte de temps ... on commence les devoirs pour Luna 😉
Notre Boeing à gauche qui nous amènera à Los Angeles ! 
youhouuuuuu !! surexcités d'aller à L.A 

Si vous souhaitez continuer de nous suivre il vous faudra vous abonner de nouveau à notre prochain carnet de voyage " Etats Unis" ( que je vais pas tarder à commencer ...) 😉

à bientôt 😀