Carnet de voyage

Slovaquie

Par
Par LÉGO
Dobrý den !
Juin 2019
9 jours
Partager ce carnet de voyage
1

Après quelques jours à vadrouiller entre le sud-est de l’Autriche et la Hongrie en attendant qu’il fasse beau à Bratislava, nous voici enfin dans la capitale slovaque en ce lundi 24 juin !

Après « l’échec » viennois, nous sommes très contents de nous retrouver dans une ville à taille humaine, dont le centre historique est presque entièrement piéton. Nous passons notre après-midi à déambuler dans les petites rues sous un soleil de plomb ! C’est donc avec empressement que nous nous arrêtons boire une bière histoire de se rafraîchir un peu : tout cela pour la modique somme de 3,60€ pour deux pintes ! Entre petites rues typiques et bière pas chère, il semblerait que la Slovaquie sache nous charmer…!




2

Le lendemain, nous passons par la petite ville de Svätý Jur, qui produit le vin éponyme slovaque. Malheureusement il est 10h du matin et les caves ne sont ouvertes qu’en fin d’après-midi.


3

Nous nous rendons ensuite à Trnava, qui n'a rien d’extraordinaire mais la visite est agréable.




4

Après une petite grimpette au milieu de la forêt pleine d’insectes volants et sous une chaleur accablante, nous arrivons aux pieds du château de Čachtice, enfin, de ses ruines.



5

Mercredi 26 juin, c’est la tournée des petits villages typiques ! Le premier sur notre route est Čičmany, où toutes les maisons, ou presque, sont décorées de motifs pour la plupart géométriques peints en blancs sur des façades en bois. A priori, ces peintures sont la reprise des motifs ornant les jupes et autres habits traditionnels des villageois et feraient donc partie de leur héritage culturel.




6

Nous arpentons ensuite les petites rues de Vlkolinec en haut d'une colline, village classé à l’UNESCO dont toutes les façades sont cette fois peintes en couleurs très saturées !



7

Jeudi 27 juin, nous nous rendons enfin dans les Hauts Tatras tant attendus ! Sur la route, nous nous arrêtons simplement voir le château de Oravsky, qui me fait penser au château de Dracula.


La matinée est quelque peu difficile pour moi mentalement suite à l’annonce du décès d’une proche hier (je pense d’ailleurs bien fort à toute ma famille)… Mais finalement, quoi de mieux pour exorciser toute cette peine que d’aller grimper un sommet ? Rien. Nous partons donc à l’ascension du mont Štrbské Solisko, 2 301m d’altitude. Même pas peur !


La rando est superbe, les montagnes fabuleuses, plusieurs lacs jalonnent le sentier qui se transforme tout au long du parcours (cailloux et racines dans la forêt au départ, puis chemin au milieu des pins, champ de gros cailloux à arpenter pendant une heure ou deux avant d’escalader la crête et de passer de l’autre côté de la montagne, etc.). Nous sommes ébahis par les paysages qui défilent sous nos yeux !



A partir d'ici, nous devons être assez attentifs car nous grimpons des rochers et le vent qui s'est levé est très fort : nous devons parfois nous accroupir pour ne pas perdre l'équilibre !

L'ascension de la crête ! 


On est passé par ce petit trou tout en haut de la crête pour ensuite redescendre de l'autre côté de la montagne, tout aussi beau !...



La vue depuis le pic  de la crête où Hugo a decidé de grimper !




Et c’est après 20km et 2 000m de dénivelé avalés en 7h que nous revenons au fourgon bien épuisés ! Mais le chagrin est passé pour le moment et je pense à elle avec moins de tristesse que ce matin : il faut croquer la vie à pleines dents pendant qu’on en a l’occasion !

8
Journée détente ! 


Après nous être reposés une journée entre les Hautes et les Basses Tatras, nous revoilà partis à l'assaut des sommets ! Cette fois nous grimmpons ĽAdový štít culminant à 2 627m !

Tout le sentier est composé de pierres comme celles-ci : ça demande plus d'efforts qu'un chemin classique mais c'est chouette ! 


Nous voyons plusieurs "serpas" descendre des fûts et autres colis, avec des installations qui mesurent environ 2m sur le dos !


Arrivés au refuge à plus de 2 000m, nous nous posons boire une bière et reprendre des forces. Mais nous sommes fatigués et la dernière montée s'est faite très difficile pour moi : nous décidons donc de nous arrêter là car il faudrait encore plus d'1h30 de grimpette pour arriver au sommet ! D'autant qu'il est déjà 15h passées quand nous arrivons au refuge...


Nous entammons donc notre descente, qui s'avère beaucoup plus facile que prévue ! Nous arrivons au fourgon après 7h de marche, 20km et 2 000m de dénivelé, bien contents de nous poser après une bonne douche froide/glacée à la cascade !

9

Dimanche 30 juin, après une grosse nuit de sommeil, nous entrons dans le parc national du Slovenský Raj, littéralement le Paradis slovaque.

Nous décidons de passer la journée autour du lac de Dedinky pour nous reposer car nous prévoyons de nouveau une grosse rando pour demain. Du coup, on gonfle le bateau et on passe l'aprem dedans à bronzer !


Le soir on se pose à notre départ de rando du lendemain, prêt à partir ! La route était assez mauvaise et pleine de nids de poule mais heureusement très belle et très verte ! Une fois installés, on profite une dernière fois de la vue sur les Hautes Tatras, c'est superbe !


Et le lendemain, comme prévu, nous partons arpenter ce Paradis slovaque ! C'est un parcours qui mêle randonnée et via ferrata gentillette dans le sens où nous n'avons pas besoin d'être encordés, mais il y a néanmoins de nombreux passages au-dessus des rivières, des rochers à escalader, des échelles à grimper etc. On adore !! En plus, on ne croise pas énormément de monde, ce qui nous rassure puisque ce sentier est très touristique, et que les slovaques ne sont pas les maîtres de la politesse dans les randos (ils ne disent bonjour que si nous les saluons et ne laissent pas forcément laisser passer les autres dans les passages un peu étroits)... On ne comprends pas bien ce comportement, d'autant que certains sont très sympas et n'hésitent pas à nous aborder... Bref, on est content d'être tranquilles pour marcher !





Nous avons marché toute la journée et rentrons complètement lessivés ! C'est la troisième rando de 20km de la semaine avec cette fois "seulement" 1 000m de dénivelé mais la fatigue physique accumulée ces derniers jours se fait ressentir... Mais on retient surtout un sentier tout en escalade qui nous a régalé !!

10

La Slovaquie nous a plu dès notre arrivée et nous a conquis durant tout notre séjour ! Nous aurions pu rester un peu plus longtemps mais comme nous avons un rendez-vous fin juillet en Serbie, nous avions peur de manquer de temps pour la Hongrie et avons décidé de passer la frontière. Nous reviendrons peut-être un jour !

Ce qu'on retient de ce pays c'est la nature, un pays forestier très vert, les Hautes Tatras et la bière pas chère !


Nos chiffres en Slovaquie :

Distance parcourue sur la route : 703 km

Distance parcourue en randonnée : 60 km

Budget total : 163,2€ / 9 jours

Budget quotidien : 18,1€