Carnet de voyage

Pologne

Par
25 étapes
3 commentaires
1
Par LÉGO
Dzień dobry !
Octobre 2018
19 jours
Partager ce carnet de voyage
1

Nous arrivons en Pologne le mardi 9 octobre et notre premier arrêt se trouve à Gierłoż. Nous visitons la Wolfsschanze (littéralement en français la Tanière du loup), qui est un site ultra sécurisé et secret construit par les nazis en 1941. Hitler en fit son quartier général et s’y rend régulièrement pendant entre 1941 et 1944 pour y établir ses stratégies. Le site est composé d’un ensemble d’une vingtaine de bunkers sur 6,5km2.

Hitler survit à l’attentat dirigé contre lui au sein même de l’un des bunkers, orchestré le

20 juillet 1944 par le colonel Claus von Stauffenberg. Les nazis quittent le site en janvier 1945, battant en retraite face à l'avancée de l'Armée Rouge, sans oublier de tout dynamiter avant de partir !

Le bunker d'Hitler est immense...!




2

Le lendemain, mercredi 10 Octobre, nous visitons la magnifique ville de Gdańsk. Ayant fait partie de la ligue hanséatique, nous y retrouvons une architecture qui nous rappelle les villes hollandaises et Copenhague. Nous déambulons avec plaisirs dans les différentes rues du centre historique.

Il faut savoir que Gdansk a été presque entièrement démolie lors de la Seconde guerre mondiale et que les façades que nous voyons aujourd’hui nous apparaissent si colorées parce qu’elles ont été reconstruites à l’identique après la guerre.








Nous dormons à Kakoszki, dans l'agglomération de Gdańsk au bord d’un lac, où nous faisons la rencontre d’un trentenaire polonais venu nous aborder et qui passera finalement la soirée avec nous, au grand dam de sa femme qui essayera de l'appeler plusieurs fois... Il partira en vélo vers 22h après avoir bu une bière avec nous, puis tombera 20m plus loin dans les hautes herbes en essayant d'éviter une flaque. Autant vous dire que nous avons tous les trois bien ri !

3

Jeudi 11 Octobre, nous nous rendons à Sopot, une petite ville balnéaire située non loin de Gdansk, pour y voir une maison d’un genre particulier ! Le reste du centre-ville ne nous charme pas et nous repartons rapidement.

4

Nous roulons ensuite jusqu’à Krokowa où nous nous installons pour deux jours. En effet, la Pologne est encore plus densément peuplée que les pays que nous avons traversés jusque là et la nature nous manque (nous traversons de nombreuses villes et zones industrielles sur le peu de route que nous avons parcouru dans ce pays), et nous profitons donc de ce havre de paix le temps de nous ressourcer ! Il fait en plus très beau et nous passerons ces deux jours en maillot de bain !

5

Dimanche 14 Octobre, nous reprenons la route direction Leba, où nous faisons une belle balade le long de la plage pour rejoindre des dunes.

Ooù il y a de l'eau en Pologne, il y a des pêcheurs ! 



6

Lundi 15 Octobre, nous visitons la ville de Kolobrzeg. L’ambiance est paisible mais la ville nous laisse assez indifférents.



7

Nous dormons à Wisełka, au bord d’un lac.

8

Le lendemain mercredi 16 Octobre, nous partons en balade à Międzyzdroje, qui nous mène à une petite ville sans intérêt mais en passant par la plage et de belles forêts.



Nous nous rendons à un lac situé quelques kilomètres plus loin. Nous devions le rejoindre par la rando du matin, mais nous avons mal vu les balisages et perdu le chemin en route. Nous avions donc fait demi-tour et nous sommes venus au lac en voiture !

9

Nous dormons, une fois n’est pas coutume, au bord d’un nouveau lac, à Bystra.


10

Mercredi 1 Octobre, nous visitons Szczecin, près de la frontière allemande. Plus sympa que Kolobrzeg mais ce n’est pas la plus belle des villes non plus.




11

A quelques kilomètres de Szczecin se trouve une forêt pour le moins particulière : c’est la forêt des arbres tordus ! Bon, ces arbres ne représentent qu’une toute petite partie de la forêt mais c’est tout de même étrange ! Plusieurs hypothèses concernant la raison de ces torsions : un hiver (ou plusieurs ?) très rude durant la jeunesse des arbres avec de la neige les ayant recouvert ; ou alors la légende du forestier qui les aurait plantés puis fait pousser de la sorte pour qu’il soit plus facile pour lui de créer un meuble particulier. Le mystère reste intact !


12

Nous dormons au bord d’un lac, pour changer ! Celui-ci nous plait particulièrement et nous profitons pleinement des dernières heures de soleil et des magnifiques couleurs automnales.


13

Le lendemain, jeudi 18 Octobre, nous faisons la route jusqu’à Poznań. Le centre-ville historique est très petit bien que la ville soit une des plus grandes du pays, mais il est très beau.




La plupart des églises polonaises que nous avons vues jusque là présentent un intérieur baroques. 



14

Aujourd’hui nous sommes samedi 20 Octobre et je récupère ma maman et mon petit frère Loïs à l’aéroport de Wrocław 😀 ! Comme ils atterrissent vers 21h, nous passons la soirée à l’appartement, profitant de nos retrouvailles et nous visitons le lendemain matin.

Le centre-ville est très beau. Encore une fois, la Seconde guerre mondiale a fait des ravages et nombreux sont les bâtiments qui ont été entièrement ou partiellement reconstruits, arborant aujourd’hui des façades très colorées !



15

Lundi 22 Octobre, nous nous levons tôt pour aller visiter Auschwitz-Birkenau. Nous avons choisi de ne pas prendre la visite guidée pour aller à notre rythme, mais il fallait pour cela arriver avant 10h sur le site situé à plus d’une heure de route.

Nous roulons dans le brouillard et mettons plus d’une heure trente pour arriver au camp. Nous avons bien fait de partir tôt car nous arrivons vers 9h30, juste avant la fin des entrées libres. Nous visitons tout d’abord le camp d’Auschwitz où des expositions très bien faites se trouvent dans différents pavillons du site. Elles relatent la vie dans le camp et les horreurs qui y sont perpétuées, mais aussi l’histoire personnelle de chaque pays face aux nazis.




Nous nous rendons ensuite au site de Birkenau situé à 3km de là. Le brouillard s’est levé pour l’occasion et nous découvrons ici quelque chose de différent. Le site d’Auschwitz ressemble à une forteresse avec des pavillons en briques à l’intérieur, ici nous sommes face à un champ immense peuplé de bâtiments en bois tous identiques : ce sont des « dortoirs », construits sur les plans d’écuries à chevaux pouvant contenir 51 animaux, dans lesquels les nazis entassaient 400 personnes. Certains bâtiments servent de latrines et/ou de « salle de bain ». J’ai l’impression de visiter une « ferme » tellement la « vie » ici est insalubre et sommaire. Il est difficile de s’imaginer la vie quotidienne de ces camps, malgré les expositions, malgré les photos, tout semble complètement irrationnel et incompréhensible : comment peut-on faire vivre cela à des êtres humains ? L’Homme est décidément capable de se comporter comme la pire des créatures sous prétexte d’une quelconque idéologie…


16

Nous arrivons en fin de journée à Kraków (Cracovie). L’appartement est proche du centre-ville, se qui nous permet de poser nos affaires, prendre l’apéro puis de partir pour une promenade urbaine nocturne. Nous en profitons aussi pour aller au restaurant fêter mon anniversaire de la veille ! Les plats sont délicieux et nous nous offrons une petite dégustation de vodka en digestif : on nous avait prévenu, les vodkas polonaises n’ont rien a voir avec celles que l’on trouve en France et elles sont excellentes !


Le lendemain, mardi 23 Octobre, nous prenons la journée pour visiter la ville, composée d’une multitude d’églises !





17

Mercredi 24 Octobre, nous nous rendons à Wielizca pour y visiter les fameuses mines de sel. Nous arrivons en avance pour la visite de midi, et prenons donc le temps de boire un café et de manger tranquillement avant d’aller prendre les billets. Evidement, comme à chaque fois que l’on a trop de temps, nous avons fini par être en retard ! La visite venait de commencer lorsque nous sommes arrivés au guichet pour acheter nos billets… Nous réservons donc pour la visite suivant qui se trouve dans 3h… ! Nous faisons un petit tour du centre-ville avant de rentrer se mettre au chaud dans le fourgon en attendant 15h donc car le vent est glacial.

Nous arrivons cette fois à l’heure et passons les trois prochaines heures sous la terre, allant jusqu’à plus de 130m sous la surface. La visite vaut son prix, bien que nous ne visitions seulement 1,5% de la mine (je vous laisse imaginer l’étendue du complexe…) et nous sommes époustouflés ! Tout, absolument TOUT est en sel (mis à part les charpentes évidemment et quelques couloirs de passage) : nous marchons sur un carrelage de sel, dans des pièces creusées dans le sel.



Des oeuvres directement sculptées dans les parois de la mine longent le parcours de visite. 


Les tunnels que nous empruntons sont plus ou moins hauts, ici ils sont plutôt tous petits ! 


Certaines machines ont été recréées sur place et ponctuent la visite pour mieux nous faire comprendre le travail des mineurs. 


Nous voyons aussi énormément de chapelle, érigées par les mineurs (les polonais sont très croyants). 


Il y a même une cathédrale à plus de 100m sous terre !! 


Voilà à quoi ressemble une fuite d'eau sur la charpente : cette dernière est recouverte de sel ! 
18

Nous devions visiter la petite ville de Tarnów aujourd’hui mais nous avons pris du retard à cause de notre visite manquée à Wieliczka et nous passons donc la soirée dans notre appartement loué sur place.

Nous nous baladons dans le centre-ville le lendemain, sous une petite pluie. Heureusement qu’il n’est pas plus grand car nous avons tout juste le temps de rentrer au fourgon pour rejoindre notre prochaine étape avant qu’il ne se mette à vraiment pleuvoir !




19

Nous visitons ensuite Sandomierz. La pluie s’est calmée mais il ne fait toujours pas beau et plutôt froid !



20

Nous dormons à Lublin et visitons le centre-ville le lendemain matin, qui nous plaît beaucoup ! Les façades sont, comme d’ordinaire en Pologne, recouvertes de fresques et très colorées, les petites rues en pentes sont très charmantes et agréables à emprunter. Nous repartons sous le charme direction Varsovie.





21

C'est donc jeudi 25 Ocotbre en milieu d'après-midi que nous arrivons à Warsaw (Varsovie). Nous faisons un tour du centre-ville en attendant de pouvoir récupérer notre logement en début de soirée. Nous ressortons ensuite une fois la nuit tombée pour voir la ville illuminée.








22

Samedi 27 Octobre, il est temps de racompagner ma famille à l'aéroport. Nous faisons donc la route de Varsovie à Wrocław dans la journée, en nous arrêtant à Łódź. Mis à part une rue centrale avec de belles façades (c'est ka première fois que l'office du tourisme nous donne une carte de la ville ne représentant pas un plan mais bien UNE seule rue !), il n'y a pas grand chose à voir mais cela à le mérite de nous dégourdir les jambes !





23

Après un bref séjour de 2 jours en République Tchèque, nous revenons en Pologne lundi 29 Ocotbre au soir pour visiter le lendemain matin une chapelle pour le moins étonnante puisque l'intérieur est recouvert de crânes et d'os humains. C'est la seule du genre en Pologne et il en existe moins d'une dizaine en Europe. Elle a été construite et décorée par le prêtre de la paroisse, Wacław Tomaszek, en 1776 grâce aux ossements des nombreux défunts de la région depuis le 16ème siècle (Guerre de Cent ans et autres guerres polonaises, ainsi que les épidémies de choléra notament). Nous sommes un groupe de 8 à rentrer dans un intérieur très réduit, entièrement recouvert de cranes ; la visite est faite par une none qui parle d'un ton complètement monotone, ce qui rend l'ambiance encore plus déroutante !

Il est interdit de prendre des photos à l'intérieur alors je ovus en ai mis une d'internet 😉
24

Plus tard dans la journée, nous partons arpenter notre premier et unique sommet polonais, culminant à un peu plus de 900m d'altitude. La rando se fait comme toujours en Pologne, dans la forêt, mais l'arrivée est jonchée de gros rochers à travers lesquels il faut passer ! Surtout, la vue est magnifiquement dégagée !

Nous dormons au point de départ de la rando afin de reprendre des forces pour visiter dès demain le dernier pays de ce voyage : la République Tchèque.






25

Notre première impression en Pologne a été le retour à la civilisation : en roulant nous traversons beaucoup de villes et très peu de nature ; cette dernière étant en plus toujours polluée par de gigantesque affiches publicitaires le long de la route. Nous sommes donc plutôt déçus en arrivant et surtout frustrés, nous qui avons redécouvert la nature dans sa juste valeur durant notre voyage et qui avons pris énormément de plaisir à la parcourir. Heureusement, les centre historiques des villes polonaises sont très beaux !

Ce que l'on retient de ce pays c'est donc la ville, en ce qui concerne la nature c'est un paysage plus ou moins diversifié avec la mer baltique et ses plages de sable au nord, beaucoup de forêts ; la platitude du pays malgré quelques sommets vers la République Tchèque, où nous avons rencontré notre première "tempête" de neige (bon, ce n'était pas franchement la tempête mais il neigeait suffisamment pour que l'on se gare le plus tôt possible en ne sachant pas trop dans quel état nous allions trouver la route dans cette région montagneuse) ; la wódka et pour finir des églises, des églises et encore des églises !