Carnet de voyage

Kim, Donald et Kev rentrent dans un bar...

6 étapes
5 commentaires
8 abonnés
Dernière étape postée il y a 1391 jours
South Korea 2017: Tradition, modernité, K-pop, spicy food et moines boudhistes! Alright, "I'm going on an adventure!"
Du 19 avril au 11 mai 2017
23 jours
Partager ce carnet de voyage
1
1
Publié le 21 avril 2017

Départ de Bruxelles à 15h05, arrivée à Frankfort en un peu moins d'une heure. Petit passage à la douane après avoir traversé tout l'aéroport, me voilà embarqué, fin prêt pour le voyage. Un film, un malaise dans la rangée adjacente, une sieste, un livre et une dizaine d'heure plus tard, j'aperçois enfin le tarmac d'Incheon!

Le personnel a été très agréable et la bouffe n'était pas immangeable, bref, le vol n'a pas été déplaisant (sans compter que je n'avais pas de voisin direct).

2
2
Publié le 21 avril 2017
C'est le début de l'aventure... 
... et des premiers challenges! Mais j'ai de la chance, la personne à côté de moi parle un peu l'anglais.

Après avoir passé la douane et récupérer mes affaires, un train m'emmène en 1h jusqu'au centre de Séoul. Après avoir, non sans mal, rejoins la surface, me voilà plongé au coeur de la ville aux 10 millions d'habitants. Grâce aux infos de mon hôte, Claire, je rejoins sans trop de difficultés le Airbnb.

Après avoir déballé mes affaires et fais connaissance avec Claire, je décide d'aller faire un tour et d'acheter un peu de nourriture. Pratique, certains sont ouverts 7/7, 24/24.

Il y a du riz partout, et sous toute ses formes! J'opte pour quelques articles sur les conseils avisés de Claire. Au retour, elle m'invite à me joindre à sa table pour partager un premier repas. Sympa!

Après une douche et une sieste, je fais la rencontre de son mari et de l'occupante de la 2e chambre en location. Après quelques heures de discussion et pas mal de conseil pour bien débuter mon voyage, la fatigue me rattrape, je prends donc congé pour rejoindre mon lit.

Le repas consistait de riz mélangé à des pousses de soja, quelques kimchi (des légumes un peu fermenté et très épicés), un oeuf, de la salade et des champignons. Le tout avec des baguettes, histoire que ça soit pas trop facile !

3
3
Publié le 23 avril 2017
Quelques photos de la station de métro vers le palais 
Les dalles de pierre servaient de repère pour se présenter devant l'empereur selon la hiérarchie sociale de l'époque. 
Le jardin secret du palais, auparavant réservé à l'empereur. 
Le parc de la bibliothèque.
Bukchon Hanok.
Une petite partie du Cheonggyecheon.
Le soleil se couche, la ville s'illumine. 

En direction des palais de l'ancienne dynastie royale, je décide de m'arrêter quelques stations de métro plus tôt pour aller chercher une carte magnétique de transports et des cartes pour les différentes villes de du pays.

Au programme, le Changdeokgung, ancienne palais secondaire de la royauté, et son jardin secret. Suivi par une visite du quartier résidentiel alentours: Bukchon Hanok, un village aux aspects traditionnels.

Petit coup de chance, en me rendant de l'un à l'autre, je me suis un peu égaré et j'ai atterri à la bibliothèque libre de Seoul. J'en ai profité pour faire le tour du parc à l'entrée.

Enfin, sur la route du retour, en cherchant de quoi manger, j'ai longé la rivière (Cheonggyecheon) qui traverse le centre de Seoul, aperçu dans la matinée, avant de rentrer.

4

J'entame la journée par une visite du palais principal, Gyeongbokgung,une petite merveille! Je m'éloigne des bâtiments principaux qui se rassemblent près de l'entrée, pour éviter la foule de touriste qui s'y agglutine et m'aventure dans le reste du domaine. J'ai bien fait, c'est vraiment superbe! Petit plus, il fait super beau aujourd'hui, en contraste avec la grisaille d'hier. Le parc est vaste et je ne croise pratiquement que des touristes coréens.

 Gyeongbokgung

Tout au bout du domaine, je rejoins quelques bâtiments, plus petits, qui semblent avoir été les maisons personnelles de l'empereur et sa femme. Aujourd'hui, ces bâtiments sont une petite bibliothèques renfermant quelques trésors sur la création de l'alphabet coréen et un petit musée consacrée à la femme de l'empereur.

En quittant le palais, je me dirige vers City Hall et son jardin suspendu, classé au patrimoine de l'UNESCO. C'est le plus grand jardin suspendu intérieur du monde. Malheureusement, pas moyen d'aller plus loin que le rez-de-chaussée aujourd'hui.

City Hall 
Jardin suspendu intérieur  

Après avoir passé une foule de protestants contre l'emprisonement de la dernière présidente, je vais chercher de quoi manger dans un des stands de street food qui longe la rivière.

C'est le festival du printemps en Corée, quelques jeunes m'approche et me font participer à un petit jeu. En prime, reçois un ticket pour tester un petit bol de nouille traditionnel, sympa!

Je me pose tranquillement au bord de la rivière pour manger, comme beaucoup d'autre coréens.

Enfin, ce soir je décide de profiter du ciel dégagé pour aller admirer la vue sur la ville à partir de la N Seoul Tower. Samedi soir, c'est bondé de monde, principalement des jeunes couples qui se prennent en photos tout les 5 mètres. Je m'entasse dans un téléphérique puis un ascenseur pour monter au sommet de la tour. La vue est belle, mais difficile de prendre de belles photos à travers les vitres.

Au retour je décide de ne pas reprendre LR téléphérique au vu de la file d'attente. Je descends par le parc du Namsan. C'est sympa, malgré la pénombre, on ne ressent pas vraiment d'insécurité. On y croise juste quelques couples à la recherche d'isolement et quelques personnes qui se baladent.

Petit imprévu, j'arrive tout à fait à l'opposé de l'endroit où je voulais arriver. Pas de chance, le métro ferme plus tôt le weekend. Je prends donc un taxi pour rentrer. Malgré le fait qu'il ne parle pas anglais et qu'il n'arrive pas à lire ma carte sans lunettes, il finit par comprendre où je veux aller. Il est tard et je ne tarde pas pour aller dormir.

5
5
Publié le 5 mai 2017

J'accuse un peu le coup. Le temps est parfait ce matin, je me motive pour aller explorer un peu la ville. Je descends quelques stations de metro avant d'arriver dans le centre. Par hasard, je tombe sur un parc sympa et je décide d'en profiter. Quelques coréens lisent ou sont rivés sur leur smartphones. À la sortie du parc je tombe sur ce qui semble être l'entrée d'un palais. En réalité, c'était un ancien emplacement qui a été détruit lors de l'invasion japonaise et n'a pas vraiment été reconstruit. Certains bâtiments ont même été déplacés pour en remplacer d'autres dans les palais majeurs.

Je me motive pour aller voir le palais qui se situait près du City Hall et qui était rempli de monde pour la manifestation d'hier.

Véritable machine de guerre, ou cheat code sur Age of Empires 

Aussi étrange que ça puisse paraître, une partie du domaine est consacrée à un musée dont le style mélange époques et civilisations pour un résultat assez surprenant.

Le reste garde son style traditionnel. Je me promène un peu, profitant de l'effet printaniers sur la flore locale et du peu de touristes présent.

En sortant, j'arrive au moment de la relève de la garde.

Direction la rivière pour essayer d'autre street food. Les décorations pour la fête des lanternes commencent à s'installer petit à petit.

Un genre de hot-dog sucré/salé (oui, c'est du sucre par dessus) et spongieux à l'intérieur. 

Next, le marché de Myeong Dong, qui commence dans les stations de métro et s'étale sur plusieurs rues. Il y en a pour tout les gouts et on trouve un peu tout et n'importe quoi.

32cm, et je ne parle pas de la glace...
...Ce chat à l'air au courant!

Je prends le métro pour rentrer, personne ou presque dans les longs dédales souterrains.

Arrivé à l'appartement, je suis invité à le joindre au repas de mes hôtes. En plus de Claire et de son mari, une étudiante de Hong Kong séjourne ici le temps de son working holidays visa. Elle parle couramment l'anglais, le mandarin et le coréen. De plus elle se débrouille pas mal à l'écrit et à la lecture! Impressionnant. La nourriture est vraiment bonne, bien que très épicée. On masse quelques heures à discuter pour mieux se connaître et en apprendre plus sur nos cultures respectives.

En Corée du Sud, les baguettes sont en métal. Plus hygiénique que les baguettes en bois, elles sont aussi plus fines et plus diffi...

Pour le dessert, un homme d'affaires coréen qui travaille en Indonésie et qui réside quelques jours dans un des Airbnb de Claire se joint à nous. On s'essaie à différents desserts provenant d'un peu partout dans le monde.

Cette fois la discussion tourne autour de l'Europe et L'Union Européenne (ils se révèlent très curieux à ce sujet) ainsi que sur la situation politique de la Corée du Sud. Vient ensuite le sujet de la Corée du Nord. La soirée se termine tardivement pour un dimanche soir, mais personne ne semble encore le regretter.

Soirée très instructive! 
6

Insadong, jongmyo shrine, hongdae, coffee with Kevin, eating with Kevin.

J'ai la chance d'avoir encore le soleil avec moi aujourd'hui. Le lundi, pas mal d'endroits touristiques sont fermés. Je quitte l'appartement et je prends le métro direction le sanctuaire de Jongmyo, un lieu sacré où se déroulent encore quelques cérémonies ancestrales.

Petite vue du quartier avant de prendre le métro pour aller dans le centre. 

En arrivant sur place, j'apprends qu'il n'est possible de visiter l'endroit que quelques heures par jour, lors de visites guidées assez strictes. Il y en a deux en anglais par jour et il est trop tard pour la première. J'en profite pour faire un tour et visiter les alentours. Je ne suis pas très loin du quartier d'Insadong, qui abrite plusieurs rues commercantes et divers restaurants. C'est un endroit prisés par les touristes. Mais j'ai un peu de chance, il n'y a vraiment pas grand monde ce matin.

Les alentours du sanctuaire de Jongmyo. 

Je me dirige à nouveau vers le sanctuaire de Jongmyo pour participer à la prochaine visite guidée en anglais.

le quartier d'Insadong 

L'endroit est vraiment silencieux, l'atmosphère qui y règne est très particulière. La guide, qui a revêtu les vêtements de cérémonie traditionnels, nous explique à travers un discours détaillé, empli d'histoire et de passion, les différentes fonctions du lieu. Attention, interdit de marcher sur les chemins de pierres. En effet, ceux-ci étaient destinés aux personnes d'influences du régime de l'empereur. Les pierres centrales sont un peu plus élevée et étaient reservées à l'empereur.

Sanctuaire de Jongmyo 

En quittant le sanctuaire, je passe par un parc sur la route pour rejoindre le métro. Je prends la direction de Hongdae, le quartier étudiant autour de l'université de Hongik.

Je quitte le quartier d'Insadong, direction Hongdae. 

Je déambule au hasard dans les rues, en passant par les magasins. Il n'y a pas encore foule, mais la nuit tombée, les rues seront bondées. C'est un endroit réputé pour sa vie nocturne, surtout auprès des étudiants.

Hongdae en journée 

J'ai rencontré Kevin dans Hongdae, et on a fait connaissance autour d'un café. C'est là que j'ai appris que les coréens se choississaient un nom américain pour avoir plus facile quand ils rencontrent des étrangers. Kevin a lancé récemment son application mobile et il a pour but de rencontrer une centaine de personnes venant du monde entier, une manière pour lui de pouvoir voyager à travers les histoires de ses amis éphémères. Comme la discussion tirait en longueur, il m'a proposé de continuer en allant manger quelque chose dans Hongdae. Une bonne occasion pour me faire gouter quelques spécialités locales. Il m'emmène au "Yakusa", un petit resto dans les rues adjacentes.

Rencontre avec "Kevin" 

Il me demande de gouter chaque aliment avant de me dire ce que c'est.

Tteokbokki, aussi appelé Topokki, est une sorte de pâte de riz molle qui baigne dans de la sauce piquante. A gauche sur la photo, il est accompagné de jambon cette fois ci. Au centre, du bouillon de poisson et à droite des légumes frits. Les deux mets au dessus sont un peu plus particulier. Il s'agit de foie de porc et de sundae, de l'intestin fourré avec du riz et des légumes. Le foie se laisse manger, tandis que l'intestin a une texture un peu étrange et me laisse un rien plus perplexe.

Les rues d'Hondgae ne sont pas trop animées en début de soirée un jour de semaine. 

Après m'avoir raccompagné jusqu'à la station de métro, on se quitte avec le sourire. C'était une rencontre intéressante, on a passé la soirée à discuter de choses et d'autres. Il était très intéressé par l'Europe et les différences de culture. Je rentre pour la dernière fois à l'appartement, demain je direction l'ile exotique de Jeju, au sud de la Corée.